Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Lita, écorchée vive dans la vie comme à l'écran

[American History W]

 

"L'attrait du danger est au fond de toutes les grandes passions." (Anatole France)

 

Lita est une jeune femme qui a incontestablement marqué l'histoire de la WWE. Eternelle rivale de Trish, punkette rebelle et athlète confirmée, Lita a écrit quelques unes des plus belles pages de l'histoire du catch et son style acrobatique sur le ring manque à bien des fans du circuit féminin dont nous sommes.

 

Nous éprouvons une tendresse toute particulière pour Lita, cette sportive hors norme (et nous ne parlons pas spécialement de la taille de son bonnet) au parcours parfois chaotique et à la vie personnelle détruite par un drame familial atroce dont elle ne se relèvera jamais.

 

Lita, une écorchée vive à la ville comme à l’écran.

 


Les Cahiers du Catch vont parler de moi ! C’est la gloire !

 

Amy Dumas, de son vrai nom Lita, sportive accomplie (natation, judo, kickboxing) se prend de passion pour le catch en découvrant le voltigeur Rey Mysterio. Partie faire ses gammes au Mexique, en compagnie de grands champions de la discipline, elle rejoint ensuite l’école de catch de Dory Funk Junior, vétéran de ce sport sous-estimé. Sous contrat avec la ECW, elle tape dans l’œil de la WWF (la WWE d’alors) et signe pour la fédération reine au début de l’année 2000.

 

D’abord partenaire de Essa Rios, elle fait rapidement la connaissance des frères Hardy (Matt et Jeff) qu’elle rejoint pour former un trio de choc, la Team Xtreme. Elle gravit rapidement les échelons de la WWF et affronte dès sa première année la cultissime Stephanie Mc Mahon qu’elle défait de sa couronne un soir d’août 2000. Une légende est en marche et pendant plus de deux mois, elle conservera son titre avant de s’incliner contre Ivory, une sombre pétasse dont tout le monde se fout.

 

Dès 2001, Matt Hardy et Lita doivent se rendre à l’évidence : Ils sont amoureux et leur premier baiser confirme que ces deux là sont faits l’un pour l’autre. Au plus fort de leur amour, ils formeront une paire de catcheurs redoutés au sein de la WWE. Pourtant, cette relation se terminera assez brutalement, lors d’une bête altercation entre Jeff et Matt, lors d’un combat entre les deux frères.

 

2002 est une année quasi blanche pour la punkette. Avec trois fissures aux vertèbres, il est moins facile de catcher. Elle est opérée en avril de la même année et doit se contenter d’un ingrat rôle de commentateur pour la WWE. L’année 2003 sera celle de ses retours sur le ring, mais surtout celle de sa réconciliation avec Matt Hardy.

 

 

2004, l’année de toutes les douleurs…

 

On ne peut pas parler de Lita sans évoquer le drame qu’elle a vécu sur un ring le 13 septembre 2004 : la perte de son bébé ! Mais remontons quelques semaines en arrière pour bien comprendre comment tout ceci a pu arriver.

 

Chronologie :

 

Nous sommes en mars, avril 2004, Lita est harcelée par Kane, une brute sanguinaire qui ressemble étrangement à un ogre.

 


Gni ?

 

Dès qu’une occasion de présente, Kane agresse sauvagement cette pauvre Lita dans ce que l’on suppose être une timide tentative d’approche amoureuse du colosse aux poings d’acier. Matt Hardy, l’ex de Lita dont il est encore amoureux fou, s’en mêle et se castagne avec le Psychopathe pour qu’il arrête enfin de s’en prendre à l’amour de sa vie.

 

Evidemment, rendu fou furieux par l’agression de Hardy (ça c’est la version officielle, nous pensons pour notre part qu’il n’a pas su accepter la réconciliation entre Matt et Lita, il avouera même son amour pour elle), Kane, dans les semaines qui suivent ne perd pas une occasion de coller des baffes à Hardy jusqu'à une très surprenante fin des hostilités entre les deux prétendants au cœur de Lita…

 

Au moins de juin, coup de tonnerre au sein de la WWE, Lita révèle qu’elle est enceinte ! Matt Hardy, fou de joie, décide de se jeter à l’eau et une semaine après la révélation de Lita, il lui demande sa main en direct !
Las… Nouveau coup de tonnerre sur la planète catch, Kane en personne interrompt la cérémonie en prétendant ni plus ni moins être … Le père de l’enfant porté par Lita ! Lita et lui auraient couché ensemble, celle ci se sacrifiant et implorant Kane d’épargner son Roméo à elle qu’elle a !

 

Matt, le public, les amis de Lita, ses partenaires, ses confidents, tout le monde est sous le choc. Kane pour sa part a l'air plutôt stupide pour ne pas dire plus mais ça c’est sa tête normale.

 

Suivra évidemment une période de doute, les deux hommes ayant couché avec Lita, à base de « mais qui est donc le père ? » jusqu’à la confirmation de la terrible vérité, deux mois plus tard : Kane est bel et bien le géniteur…

 

Matt ne s’avouera pas vaincu pour autant, peu importe ce qu’a pu faire sa dulcinée (d’ailleurs quelle merveilleuse preuve d’amour elle lui a donnée là) et les combats Hardy / Kane de cette époque seront parmi les plus épiques de la WWE jusqu’au titanesque 'Till Death do Us Part Fight’ du 15/08. Le contrat est simple et est signé par tous les intervenants sur un ring : Celui qui l’emporte deviendra l’époux de Lita ! Le match est remporté par l’infâme et ce qui devait arriver arriva, le mariage est célébré le 23 août. A l’issue de la cérémonie Kane proclamera son désormais célèbre « You’re my property ». Lita et Kane sont maintenant unis pour le meilleur et pour le pire. Ce que Lita ne savait pas c’est que le pire devait bientôt arriver… le mariage dont nous rêvons toutes

 

Nous sommes le 13 septembre (on ne nous fera pas croire que c’est un hasard), Kane est opposé à Gene Snitsky dans un combat que Kane mène assez facilement. La brute, ayant terrassé son opposant du jour et attirée par l’odeur de la violence et de la mort, s’empare alors d’une chaise pliable qu’il coince autour de la tête de son adversaire et s’apprête à achever un Snitsky dont on ne donne alors pas cher de la peau.
Effrayée par la bestialité de celui qui est son mari, Lita, enceinte, monte sur le ring et tente de raisonner la bête pour qu’il épargne la vie de son adversaire du jour (juré, il l’aurait tué si elle n’était pas intervenue). Mais la bête se rebiffe, la bête le prend mal, la bête voit rouge et menace à présent celle qui porte la chair de sa chair !
La tension est à son comble lorsque Snitsky, profitant de la fureur de Kane qui semble prêt à étriper Lita, assène un violent coup de chaise sur le dos de Kane ! Hélas, trois fois hélas, sous la violence du choc, Kane emporte avec lui la pauvre Lita sur laquelle il s’écroule. Lita hurle sa douleur en se tenant le ventre. Un drame est en train de se nouer sous les yeux ébahis d’une foule devenue soudainement silencieuse.
Les secours arrivent trop tard et ne pourront rien faire pour sauver le bébé, malgré les terrifiants cris de douleur d’un Kane effondré qui vient de comprendre ce qui se passe sous ses yeux. Ses hurlements désespérés n’y feront rien (« you gonna be ok ! ok ? And the baby gonna be ok, ok ? OK ? you gonna be ok ! ok ? And the baby gonna be ok, ok ? OK ?»), il est trop tard le bébé meurt sur le ring. Ok ?

 

Ici, les dernières minutes de la vie du petit dans une vidéo sobrement intitulée Lita’s last minute with her baby on en chiale à chaque fois. C’est assez insoutenable, à faire pleurer comme une madeleine, mais c’est indispensable pour qui veut comprendre que la WWE n’est pas seulement ce petit monde peace and love que tout le monde imagine.

 

Nous vous recommandons également cette interview durant laquelle elle accepte de parler de la mort de son bébé, ce qu’elle a ressenti lorsqu’elle a appris que Kane était le père (du dégout essentiellement) puis la sensation de ce petit être qui bougeait en elle, sa tristesse ne pas savoir à quoi il aurait pu ressembler (peut être un mal pour un bien en considérant que le petit aurait aussi pu ressembler à son père), sa haine de Snitsky, … L’interview choc

 

Bien entendu, Kane et Lita se vengeront et anéantiront le criminel dans un « combat revanche », mais le mal est fait, Lita ne sera plus jamais la même. Son mariage se délite assez vite et en mai 2005 elle jette son alliance dans les toilettes et demande le divorce.

 

Paradoxalement, elle revient plus forte que jamais sur les rings, en novembre 2004, et arrache le titre à Trish en décembre de la même année pour son deuxième sacre WWE.

 

On aurait tous souhaité que 2005 soit l’année de la stabilisation de la vie affective de Lita mais la vie est ainsi faite qu’elle va à nouveau se retrouver bien malgré elle au centre d’une polémique dantesque, dans laquelle seront impliqués Edge (le nouveau boyfriend de Lita), Matt (son ex) et Lita en personne, donc, puisque c'est elle qui est au centre de la polémique.

 


Edge et Lita, le temps du Bonheur.

 

En effet, la liaison Edge-Lita à l’écran n’est que le prolongement d’une liaison avérée dans la vraie vie. Bon, jusque là, rien d’improbable, après tout on se souvient tous de la liaison IRL entre Triple H et Stephanie, liaison IRL qui sera elle aussi reprise à l’écran. Là où ça se corse un peu c’est quand les décideurs de la WWE décident d’impliquer Matt Hardy dans la storyline, dans un triangle amoureux assez démoniaque. Pour bien comprendre ce qu’il s’est passé, un détour par la vraie vie est nécessaire.

 

[Détour par la vraie vie : Matt Hardy et Lita sont amoureux. Ils resteront plusieurs années en couple, vivront ensemble et auront même des projets de mariage. Matt Hardy et Edge sont les meilleurs amis du monde. Edge se tapera néanmoins Lita, et pas qu’une fois mais pendant plusieurs mois. Edge est une super star. Matt quitte Lita.
Quand l’affaire sera révélée au grand jour par Hardy en personne sur son site Internet, la WWE licencie Hardy (le 11 avril) parce qu'il est l'actif le moins intéressant des trois et qu'il a balancé l'info sur son site perso. Licencié pour de vrai hein !]

 

Edge et Lita filent donc le parfait amour au sein de Raw, l’importun ayant été écarté, plus rien n’empêche les deux tourtereaux d’afficher leur amour à l’écran.
Mais les choses se compliquent assez rapidement. Contre toute attente, le public insulte copieusement Edge et Lita à chacune de leurs apparitions et se range à la cause de Matt Hardy, réclamant son retour à corps et à cris ! Une campagne internet est organisée ! C'est un tsunami en faveur de Hardy ! Damn ! La WWE est obligée de reprendre Matt, qui en profite pour négocier un contrat en or qui l'autorise entre autre à garder son show TV (auquel il participe depuis son licenciement). Il devra alors en revanche sacrifier son site internet*.
Et là, pour la première fois depuis ses débuts en WWE, Lita se retrouve dans la peau d’une Heel et dans une situation bien inconfortable, situation qu’elle portera comme une croix pendant longtemps.
Flairant le coup fumant le Staff de la WWE prépare et organise le grand retour de Matt en étant très attentif aux réactions du public quand le nom de Hardy est évoqué lors des shows et allant même jusqu'à moquer Edge en public en évoquant Matt, juste pour voir comment les fans réagissent...

 

Le 20 juin 2005, Edge et Lita se marient sur le ring et dès le 11 juillet, Hardy fait son retour en backstage pour lui casser la gueule. Le public est bouche bée et ne sait plus bien s’il nage dans de la storyline ou dans la glauque réalité. Le 13 juillet, sur un plateau TV, c’est au tour de Lita d’être confrontée à Matt. Furieuse, elle quitte le plateau en claquant la porte ! (penser à vérifier s’il y a des portes sur les plateaux TV).

 

Le premier août, end of the story, Vince Mc Mahon annonce le grand retour de Hardy ainsi que la tenue d’un combat qui l’opposera à … Edge en personne, bien évidemment ! Pour la petite histoire, Edge sortira vainqueur du combat et Hardy quittera le ring en sang.

 

Après plusieurs combats entre les deux loustics, Lita s’associera à Edge pour vaincre Hardy ici même dans un combat épique. Ne manquez pas la fin du fight où grâce à Lita, Edge se défait de Matt. Après sa défaite, Hardy quittera Raw pour rejoindre Smackdown, ce transfert étant surement dû à un ultime éclair de lucidité du Staff de la WWE.

 

Et notre Lita pendant ce temps là ? Elle vit très mal son nouveau rôle de heel et envisage déjà de mettre un terme à son contrat avec la WWE. Jusqu’à la fin de l’année 2005, elle se contentera d’accompagner Edge sur les bords du ring et ce n’est qu’en 2006 qu’elle retrouvera le goût du combat pour redevenir championne du monde en battant Mickie James. 2006 sera également l’année de son mémorable combat (perdu) contre Trish (le combat des adieux de cette dernière), le désormais célèbre Unforgiven 2006, surement le best combat de catch féminin ever. première et deuxième partie

 

Elle récupère son titre en octobre de la même année, contre Mickie James, titre qu’elle conservera contre la même Mickie en novembre 2006.

 

En décembre, dans ce qui est son match d’adieu à la WWE, elle perd son titre contre sa désormais meilleure ennemi, devinez qui ? Mickie James ! Alors qu’elle rêvait de finir sur une victoire triomphale, comme Trish avant elle...

 

Alors qu’elle fait ses adieux au public, les storylineurs, taquins comme jamais, lui réservent une belle surprise ! Elle est en effet humiliée en direct, deux catcheurs (Cryme Tyme) faisant leur entrée sur scène à l’issue du combat pour … vendre au public les sous-vêtements et autres effets personnels de Lita. La classe. à l’état pur
Lita a beau crier, se rouler par terre, pleurer, implorer, rien n’y fait, elle sera humiliée jusqu’au bout, sous les derniers quolibets d’un public hilare qui avait pris pour habitude de l’insulter à chacun de ses combats.

 

Elle révèlera par la suite avoir quitté la WWE à la fin de son contrat (qu'elle n'a pas souhaité prolonger) car elle ne supportait plus les humiliations et les insultes des fans IRL ou lors des combats et qu’elle préparait ce départ depuis 2005 car «even when (she) was walking the dog there was going to be someone yelling 'You screwed Matt!' out the window. »

 

C’est donc nerveusement sur les rotules qu’elle met un terme à sa carrière de catcheuse, forte de ses 4 titres WWE.

 

Elle est aujourd’hui chanteuse dans un groupe plus ou moins Punk/Hardcore, les Luchagors, c’est plus ou moins de la merde, et elle est également la concubine de Shane, le guitariste du groupe. On souhaite évidemment beaucoup de bonheur à Lita dans sa nouvelle carrière ainsi que dans sa vie amoureuse. On lui recommandera néanmoins d’éviter de se taper le batteur et le bassiste de son groupe.

 

 

Merci pour tout Lita ! On t'aime fort !

 

* juste un mot sur le cynisme de l'affaire du licenciement de Matt. Il est viré comme on l'a dit car il est l'actif le moins intéressant des trois et parce qu'il a balancé la trahison irl de Edge et de Lita sur son site, ce qui ne se fait pas trop sinon ça fâche les storylineurs et les boss de la WWE. Triple H ira même jusqu'à déclarer que Hardy ne vendait rien en produits dérivés, qu'il ne rapportait pas d'argent. Ambiance... Bizness is bizness.
Tout ça pour récupérer quelques semaines plus tard et à ses conditions ou presque, le même Matt Hardy, le public et les audiences obligeant le staff de la WWE à ravaler sa fierté. Repêché en urgence, j'ai pas de face mais bizness is bizness. C'est assez cocasse.

L'Amour à Trois ça ne marche pas il fallait réviser Amy....

Tout d'abord je vais tenter de rester objectif lorsqu'on évoque Lita. Je ne vais pas mentir, bien que ce triangle amoureux entre Matt Hardy/Adam Copeland/Amy Dumas ne regardent qu'eux je ne peux pas cacher que mon coeur a aussitôt penché pour l'homme dit trahi : Matt. Nous aurions pu en rester sur ce simple fait : Amy bien qu'elle était en couple avec Matt l'a tropmé avec un des meilleurs amis de Matt : Adam Copeland et le reste ne nous regarde pas......mais Matt n'est pas de mon avis et a voulu faire savoir au monde entier que la femme qu'il aimait était une garce....je le conçois et je le comprends il était bléssé mais pourquoi la WWE le renvoie pour cet étalage de vie privé sur le banc public?je ne sais pas après je ne travaille pas pour la fédération...bref j'ai compatis pour Matt surtout qu'à cause de cette histoire la WWE le met sur le banc de touche et ce fût intolérable à mes yeux.....
Une question demeure si Lita se sentait si bléssée par les reproches des fans et par toutes ces humiliations, Pourquoi ne pas avoir pris la direction "Sortie" avant d'en arriver à cette image de Slut.....
En tout cas et incontestablement Lita a marqué l'histoire de la division féminine par son style Lucha Libre que seule elle a a apporté à la WWE mais ses performances suite à sa terrible blessure au cou a considérablement fait chuter ses performances. Ce n'était plus la Lita du début et nous pouvons lui pardonner cela.....Malgré cette trahison j'aurai voulu qu'elle sauve sa dignité et ben non Amy a préféré s'enfoncer dans ce rôle de "Slut" que la WWE lui a paufiné et qu'elle a enfilé comme un gant
Toutefois je pense qu'un aurevoir digne des plus grands aurait pu se faire et ce à la hauteur de son talent car il était grand.......
Amy a sauvé son honneur un peu trop tard et s'est aujourd'hui en tant que Chanteuse que Lita performe.......en vue de l'horrible misique que fait son groupe elle pourra tjr composer une chanson nommé "Triangle Love"elle fera un tabac!!!

Pauvre Lita

Même si je prends avec recul, dû à mon age avancé, les storylines de la WWE, je dois avouer que le départ de Lita m'avait vraiment mis en rogne. Que Lita soit heel à l'époque et que le public adorait la traiter de fille de petite vertue ne justifiait pas que l'on oublie le reste de sa carrière. Je n'ai pas souvenir qu'une autre superstar ait été autant humiliée le jour de sa retraite. Le bon goût légendaire de la WWE s'est vautré dans les strings ce soir là.
Sinon, les Luchagors, c'est pas si mauvais, si on aime ce type de PunkRock.
Un dernier petit truc, je pense que tu devrais préciser un peu plus quand il s'agit d'un kayfabe ou d'une storyline. Il n'est pas forcément trés clair à te lire que la perte du bébé était scénarisé.
Voilà, super boulot sinon, trés agréable à lire.

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin