Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

You shouldn't see me

“Rien d’humainement grand n’est né de la réflexion.”
Joseph Conrad, Souvenirs

 

Antoine Adam est le plus verni des critiques ciné. Alors que ses collègues doivent se fader des milliers de films ne faisant aucune allusion au catch, et donc dénués du moindre intérêt, notre Tonio, lui, ne regarde que les films liés au noble divertissement. Après The Condemned et The Wrestler, il nous livre ici son analyse de The Marine. Pas la peine de le remercier, Tony adore ça.

 

 


Oh, chouette, un film de la WWE!

 

Analyse du film The Marine

 

 

Orson Welles en avait rêvé. Francis Ford Coppola a sacrifié sa santé et son argent pour le faire. John Bonito les surpasse tous les deux: jamais personne n’avait aussi bien porté les mots de Joseph Conrad à l’écran. Si Apocalypse Now s’écartait progressivement de son modèle de papier pour devenir le voyage intérieur vers la folie de son réalisateur, John Bonito réussit à rester d’une fidélité sans limite à l’auteur de Nostromo en faisant de The Marine l'un des films les plus débiles de l’histoire du cinéma. Et ça, c’est grand.

 

 


Si on prend la photo au bon moment, on peut faire passer un You can't c me pour un salut militaire.

 

 

The Marine est un film complètement idiot, d’une parfaite crétinerie, même. Paradoxalement, il permet de se poser de nombreuses questions. La première étant bien sûr : “Mais pourquoi est-ce que je suis en train de regarder ce navet?” D’une certaine façon, je ne peux m’en prendre qu’à moi-même. Personne ne m’a forcé la main quand je me suis porté volontaire pour faire la critique des films de la WWE pour les Cahiers du Catch. Non, j’étais même heureux de le faire. Et après avoir vu et chroniqué The Condemned, je me suis même dit que j’avais pris une bonne décision. Tout a changé quand John Triton est entré dans ma vie.

 

 


Heu, bonjour. C'est ça que je dois dire, hein, "bonjour"?

 

 

John TRITON. Je marque ici une pause et demande à chaque personne lisant cet article de savourer ce nom comme il se doit. A-t-on déjà vu patronyme plus ridicule pour un personnage de film d’action ? Alors, me direz-vous, en fins connaisseurs de la langue de Chaucer que vous êtes, en anglais ça se prononce “Traïtonne” et du coup, c’est plus si marrant. Mais imaginez que ce Triton est incarné par John Cena, la preuve vivante que Darwin avait tort et que l’homme n’a pas évolué depuis le singe mais depuis le taureau. Là, ça prend tout de suite une touche beaucoup plus comique. Ajoutez là-dessus une espèce d’écran titre où Cena, affublé de l’uniforme du Marine, fait le salut militaire sur fond de ciel bleu et vous avez une certitude: ce que vous allez voir va franchir toutes les limites de la connerie.

 

 

John Triton, donc, est The Marine. Même si ce n’est pas pour longtemps. Après avoir, dans l’introduction du film, sauvé à lui seul trois Marines sur le point d’être exécutés par d’infâmes terroristes irakiens d’Al-Qaida (au moins ça), Triton est radié de l’armée car il a désobéi. On lui avait demandé d’attendre les renforts. Il a engagé le combat quand même. Et quand bien même il a tué une vingtaine de terroristes au fusil, au couteau, au pistolet, au lance-flamme ou en leur brisant la nuque d’un énergique coup de talon, rien n’y fait. Il doit quitter les fusiliers marins (avouez que ça claque moins que “Marines”) et retourner à la vie civile. Bureaucratie de merde.

 

 


John Triton va enfin pouvoir lire sa "Critique de la raison pure" sans être interrompu.

 

 

Triton retourne donc dans sa jolie maison sous un ciel radieux. Il est accueilli comme il se doit par sa jolie épouse, qui s’empresse d’enlever ses vêtements pour satisfaire son mari. La belle vie, quoi. Mais Triton s’emmerde. Il est un Marine avant d’être un homme. Tuer des salopards, c’était sa raison d’être. Du coup, quand il trouve un job d’agent de sécurité dans une entreprise quelconque, les choses ne se passent pas si bien que ça. Sa femme lui propose donc de partir s’aérer un peu, prendre quelques jours de vacances où elle pourra de nouveau enlever ses vêtements. Triton accepte. Bien mal lui en prend, sa blonde sera kidnappée par une bande de braqueurs en fuite menée par Robert Patrick — mais oui, celui qui nous terrorisait il y a plus de quinze ans en incarnant le protéiforme T-1000 dans Terminator 2.

 

 


Robert Patrick s'est laissé berner : il croyait tourner des essais pour le rôle du Dr. Manhattan dans "Watchmen".

 

 

Avouez que jusqu’ici le scénario n’a pas franchement fait dans l’originalité. C’est d’ailleurs un des traits distinctifs de ce film: rien n’est original. L’introduction en Irak, par exemple, qui reprend les poncifs du film d’action des années 1980 avec ce “AAAAAAAH” rageur poussé par Cena pendant qu’il mitraille d’affreux terroristes. Le collègue un peu débile mais marrant, quand le bon Triton tente une réinsertion dans la vie civile dont l’échec est inéluctable. La femme amoureuse qui attend patiemment le retour de son gorille à la maison, s’inquiétant de savoir s’il rentrera ou si c’est par téléphone qu’on lui annoncera une terrible nouvelle. Les clichés sont ainsi égrenés sans répit et sans pitié pour un spectateur qui n’aurait pas passé les vingt dernières années dans une grotte. La bande de braqueurs vaut également son pesant de cerveaux trépanés. Un gros débile psychopathe qui joue avec son couteau, un Noir drôle, Manu Bennett, la sempiternelle salope et enfin le leader machiavélique. Ce dernier est incarné par un Robert Patrick tellement détaché de l’affaire qu’on se demande si son interprétation n’est pas un sabotage pur et simple. Un rictus ironique constamment collé sur les lèvres, il prend un malin plaisir à jouer chaque scène à contre-pied. Là où il devrait être menaçant, il apparaît sympa. En guise de faciès effrayé, il lève à peine un sourcil interloqué. Et ses tentatives d’humour sont, à ce jour, la plus importante cause de suicide chez les clowns. Non, là j’ai envie de dire, chapeau Robert!

 

 


Captain Charisma!

 

 

Mais si l’immortel T-1000 fait fort, que dire de la musique! Le responsable devait être drogué, encore pire que Keith Richards dans les années 1980, je ne vois que ça: chaque morceau est un pur concentré de nullité non-sensique. Par exemple, pourquoi, Mon Dieu pourquoi, une espèce de flûte irlandaise tout droit sortie du Seigneur des Anneaux illustre-t-elle le retour de Triton à la maison? C’est à tel point inapproprié qu’on s’attend à voir un Hornswoggle déguisé en hobbit sortir d’un placard! Et que dire de cette musique aux accents patriotiques qui résonne quand le pauvre Triton, à la terrasse d’un bar, sait qu’il a perdu son boulot On peut pardonner l’utilisation de thèmes musicaux censés relever la tension de certaines scènes qui en sont totalement dépourvues, notamment au milieu du film, quand tout le monde se balade dans ce qu’on voudrait nous faire passer pour le bayou. Après tout, c’est un subterfuge classique auquel on est habitué. Mais il y a parfois ces petites explosions de n’importe quoi musical qui vous font soudainement prendre conscience que décidément, la WWE a bien du mal à garder son sérieux, même quand elle fait des films.

 

 


John Cena pendant la première de "The Marine".

 

 

Difficile malgré tout de prêter attention à ces petites notes perdues au milieu d’effets sonores tonitruants. Une autre particularité de “The Marine”, c’est que tout y explose. Un peu à l’image des jeux vidéos où il est possible détruire le décor, John Triton ne laisse que cendres sur son passage. C’est à se demander si ce n’est pas lui qu’il faudrait enfermer, tant il cause de dégâts. Chaque élément du décor un peu conséquent du film verra sa fin dans un invariable mur de feu prolongé pour certains par non pas une, ni deux, mais trois ou quatre explosions ! C’est à se demander combien de fois un hangar peut exploser avant d’être complètement réduit à l’état d’atomes brûlants. Le revers de la médaille, c’est que toutes ces flammes, ça coûte du pognon. Du coup, quand la moitié du budget est consacrée à faire péter tout ce que compte le film en voitures et bâtiments, il faut économiser ailleurs. Ce sont les décors qui en font les frais. On imagine que les marais dans lesquels John Triton part à la recherche de sa femme se voulaient, à l’origine du projet, touffus et étouffants, sombres et menaçants. On aurait pu voir John Cena combattre un alligator avant de le soumettre d’un STFU rageur. Il n’en est rien. Toute cette partie semble être filmée dans un acrobranche du pauvre, où quelques arbustes desséchés disputent la vedette à une ou deux mares d’eau croupie.

 

 

A défaut d’alligators, on aura droit à deux trafiquants de drogue, pour un autre grand moment de débilité. Alors que John Triton poursuit inlassablement les kidnappeurs de sa charmante épouse, il tombe dans un piège! “Comment ça ?”, se dit le spectateur médusé. “Serait-ce là un coup de maître de ce génie du crime qu’est Robert Patrick?” Non, ce sont deux trafiquants de drogue qui, summum de l’inventivité, dressent des pièges autour de leur zone de livraison. Y’a pas à dire, la drogue, ça crée des esprits retors et paranoïaques. C’est d’ailleurs très clair quand les trafiquants refusent de croire l’histoire d’un Triton pourtant de bonne foi, qui leur jure qu’il n’est pas là pour eux malgré le demi-sabre qu’il a dans la main et les hélicoptères dans le ciel. Ce passage est peut-être le plus satisfaisant pour le spectateur en mal de situations à haute teneur en stupidité. C’est d’ailleurs avec un sourire empli de contentement qu’on regarde John Triton leur régler leur compte et repartir vers de nouvelles explosions.

 

 


Vers l'infini et au delà!

 

 

 

Au final, il administrera à sa blonde un massage cardiaque qui lui a probablement pété toutes les cotes, non sans avoir au préalable exécuté le T-1000 et toute sa bande à grand renforts de moulinets, avec au passage quelques chokeslams, si si.

 

 


John n'est pas dupe: le T-1000 peut prendre toutes les formes!

 

 

De façon assez incompréhensible, The Marine est le plus grand succès de la WWE au cinéma, récoltant plus de 20 millions de dollars dans les salles, principalement aux Etats-Unis. Alors que le film enchaîne les lieux communs et les clichés, il faut croire que la notoriété de John Cena suffit pour assurer des recettes intéressantes. Les têtes pensantes des WWE Studios ont tiré la même conclusion, offrant de nouveau à Cena le premier rôle de leur dernier film, 12 Rounds. Si ce dernier semble être un abominable plagiat de Die Hard With a Vengeance où Jeremy Irons envoie Bruce Willis désamorcer des bombes aux quatre coins de New York, il n’en atteindra pas moins ses 15 millions de dollars aux box-office mondial, et sans doute la même somme sur le marché vidéo. A noter aussi qu’un The Marine 2 est en production avec Ted Di Biase Jr dans le rôle-titre. Aux dernières nouvelles, c’est son iguane qui se ferait kidnapper.

 

 


Prendre la suite de Cena dans le pire navet de tous les temps, ça c'est de la Legacy.

mouais

tssss, dommage que meme ici, des qu'il s'agisse de cena l'objectivité disparaisse. Est-ce que the marine etait mauvais ? oui. Est-ce qu'il etait TRES mauvais ? Hell yeah ! Mais ça reste un putain de chef d'oeuvre comparé a une daube comme The Condemned. Mais comme c'est SCSA et pas Cena, on essaye de trouver des interet a cette daube sans nom (l'une des 5 pires merde jamais faite, sans aucun doute) la ou on bash le film de cena (qui est mauvais). facile facile...

The Condemned vs. The Marine

Si cela peut te rassurer, Antoine n'avait guère été plus tendre avec The Condemned dans sa première chronique toujours disponible ici même. J'ajouterai également que si nous sommes capable de mauvaise foi concernant Cena, ce n'est pas le cas d'Antoine qui s'en contrefiche et aborde le sujet sous un angle purement ciné. D'ailleurs, il a déjà vu 12 Rounds et il parait que The Marine est un chef d'oeuvre en comparaison.

Il me semble que la chronique

Il me semble que la chronique de The Condemned etait moins dure non ? Alors qu'il contenait au moins 2 fois plus de clichés que the Marine.

The Marine... c'est pas un clip à la gloire du Front National?

Merci à Antoine Adam pour cette critique hilarante!

The Marine est bien un sommet de nullité à peu près égal au See No Evil du réalisateur porno Gregory Dark avec Kane.

Quand au nom de famille du héros... Madame Triton pour Kelly Carlson (la poupée Kimber jouerait mieux qu'elle) c'est à hurler de rire!

chais plus son prénom

C'est la biatch de Christian, celle qu'il rencontre au tout début et qu'il refaçonne à coup de rouge à lèvre. Aux dernières nouvelles elle est camée et a un gosse avec le fils déglingo de Troy/Macnamara.

edit : oops trompé de bouton, c'était la réponse à McOcé.

Mouais. J’applaudis d’une

Mouais. J’applaudis d’une seule main, pour la qualité du texte, pas pour l’épreuve physique. J’attends que l’auteur prenne son courage à deux mains et chronique le lutteur calamar pour crier à l’exploit.
http://naindien.com/spip.php?article244

La blonde

c'est Kimber, la presque femme de Christian et celle de Matt.

Mais c'est que cet article m'a fortement donné envie de voir ce film!!! J'adore les films comiques à tendance ironique, c'est bien çà nan...? Rassurez moi, c'est pour de rire, y'sont pô sérieux les messieurs?

J'avoue avoir vu les 10 premières minutes mais j'ai lâchement capitulé. allez courage, n'est pas Marine qui veut ^^

Justement le premier trailler

Justement le premier trailler de the Marine 2
http://www.youtube.com/watch?v=NwB-Ss-R9Oc&feature=player_embedded

Oo !!!!!!!

*voix de Jim Ross* OH !!! WAIT A MINUTE !!! FOR THE LOVE OF GOD !!! OH MY GOD !!! ARE YOU KIDDING ME !!!
*
Sans rire...T'es serieux Antoine Adam ? Tu es, comme moi, un des rares guerriers à avoir réussi à voir The Marine ?...Pour avoir connu la même souffrance que toi, chapeau et respect.
*
Sinon...T'es allé à l'hosto, pour faire ton NCU (Nanar Check-Up), voir si tout est normal ? Fais gaffe, même si en apparence tout va bien, une hémorragie oculaire peut continuer à l'intérieur dudit oeil...
*
Mouarf excellent article pour un "film" qui n'en méritait pas tant.
*
(En tout cas ça fait du bien, je croyais vraiment être le seul à être allé par-delà les limites du cinema nanar :o) )

Clap clap clap

Magnifique critique. Un bijoux. Je me souviens d'être tombé sur la bande annonce, la femme de Cena dans le film c'est la blonde de Nip Tuck, non?

Laquelle?

Kim ou Julia?

=)

Super article qui m'a fait mourir de rire. The Marine semble être vraiment une des pires atrocités de l'histoire du cinéma et un crime contre l'humanité. Tu as renforcé ma volonté de ne jamais voir ce film.
Merci pour ton courage =)

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin