Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Si une tombe pouvait le retenir

La vieillesse. C'est la seule maladie dont on ne peut espérer guérir.

Orson Welles

 

Depuis le fameux 2/21/11, nous savons. Yes we know! Alors que l’on attendait une surprise, où au moins une innovation, ce jour nous révéla que deux monstres sacrés de la WWE allaient se foutre sur la gueule à Wrestlemania. Encore.

 

 

 

 

Triple H et Undertaker. Rivaux légendaires, et pas que sur le ring à en croire de nombreuses rumeurs. Jouant sur la fibre émotionnelle la WWE nous vend donc cette rivalité comme la suite de la saga «Michaels vs Deadman», fusillant au passage des mois de continuité scénaristique. Silvernights pour Catchbreaker et Nak pour les CdC reviennent sur le retour de ces deux figures historiques de la WWE à travers des portraits croisés.

 

Portrait à charge de l'Undertaker

 

 

Undertaker. Un des visages de la WWE d’aujourd’hui et d’hier. Mais incontestablement, pas de demain. Je ne vais pas m’éterniser à retracer ici la liste des faits d’armes du légendaire catcheur, qui a véritablement marqué son époque et peut-être même plus à travers sa série de victoires à Wrestlemania et autres exploits. Il est le dernier représentant d’une période où Hogan, Ultimate Warrior, et consorts luttaient dans ce qui était la WWF. Vingt ans après il est encore là, et si son aura est intacte, elle demeure la seule chose qui empêche le personnage d’apparaitre aux yeux de tous comme rongé incurablement par les outrages du temps. Décryptage d’une anachronie.

 

 

Comment-ça une épée de Damoclès plane sur moi, impies?

 

 

Le personnage de l’Undertaker est un vestige. Un être «mort-vivant» doté de pouvoirs surnaturels, venu de la «Vallée de la Mort», qui vole prétendument l’âme de ses adversaires (si il avait affronté les jumelles Bellas, on aurait pu y croire). C’est fantastique, haut en couleur, et caractéristique du catch des années 80, voire 90. Il ne faisait pas tache, côtoyant des Hulk Hogan, Ultimate Warrior, Jim Duggan, Ted DiBiase, Kamala et consorts, tous affublés de rôles extravagants et stéréotypés pour la plupart. C’est d’ailleurs ce dernier point qui a sans doute permis au personnage de Calaway de s’établir aussi durablement. Il tranchait radicalement avec les archétypes du super-héros, de l’étranger bête comme ses pieds, et autres.

 

Sa gimmick a d’ailleurs entrainé l’apparition d’un background conséquent. Des «gimmick matchs» (Hell in A Cell, Buried Alive, Casket Match, Last Ride Match…), une histoire surnaturelle à laquelle viendront s’ajouter Paul Bearer et Kane, des clans/équipes qui ont marqué leur temps (Ministry of Darkness, Brothers of Destruction). Trouver quelqu’un qui a laissé une telle empreinte sur la WWE d’aujourd’hui (le Hell in a Cell est même devenu le thème d’un PPV) est mission impossible. Sans compter ses interventions si caractéristiques, son entrée sur une marche funèbre, ses matchs mémorables, le tout distillé sur une période de plus de vingt ans! Un catcheur qui dure aussi longtemps en restant au sommet de la carte malgré le poids des années est une légende. Mais si on ne peut attaquer ce qui a été fait, ce qui va être fait peut ternir cette légende.

 

Dès la fin des années 90, un «repackaging» s’est avéré nécessaire, pour adapter le personnage à l’Attitude Era. Naissait alors l’American Baddass, qui a lui aussi marqué son temps avec son entrée en moto sous le thème de Limp Blizkit «Rollin’», son look si tranchant avec le précédent, et de nouveaux faits d’armes étincelants. Mais si déjà à cette époque, il y avait une nécessité de retravailler le personnage, comment expliquer sa présence à ce jour? Car si dans un premier temps le retour du Deadman en 2004 fut une grande réussite et donna lieu à des storylines qui resteront mémorables (à titre personnel je cite la rivalité contre Edge en 2008), on en arrive à aujourd’hui …

 

Aujourd’hui… la «Media Era». L’époque où les réseaux sociaux sont rois. L’époque où les gimmick sont travaillées pour être plus réalistes et contemporaines. L’époque où les discours règnent et les grandes gueules récompensées. L’époque où un type en grand manteau noir et son frère venu de l’enfer se sont pourtant foutu sur la gueule pendant trois mois sur fond de science-fiction de bas étage et d’incohérences multiples.

 

Je respecte Mark Calaway, mais son personnage est dépassé, usé jusqu’à la corde, et devient moins crédible chaque semaine, en plus d’être répétitif.

 

L’essence même de son rôle le limite très sévèrement au micro, tout obligé qu’il est de rester dans un cadre assez sobre et rigoureusement enfermé par le kayfabe (sur ce point, ses derniers discours demeurent appréciables car un petit effort a été fait). Mort vivant oblige, des thématiques redondantes sont abordées, se terminant sur un Rest in Peace devenu presque ridicule quand on sait que le Deadman n’a jamais tué personne hormis le push de CM Punk. Mais on passait outre cela il y a encore quelque temps car Calaway nous livrait des prestations de qualité et des rivalités solides. Cependant le match de trop n’est jamais loin…

 

 

 

 

Nouveau concept novateur à la WWE: le décompte de l’espérance de vie du personnage

 

 

 

Parlons des matchs de l’Undertaker bien côtés récemment. Ces deux dernières années, on citera bien sûr les «Michaels vs Undertaker» de Wrestlemania 25 et 26. Deux références assurément… oui mais deux références en autant d’années. Un bon match par an c’est très léger tout de même. Surtout si on regarde de plus près ces deux matchs. Le premier est vraiment magnifique, magique. Le Deadman a vraiment tout donné et a livré une prestation tout à fait honorable si ce n’est plus. Mais le second? Enormément de trademarks moves (plus que dans le premier volet), et un travail de Michaels sur la jambe du Deadman d’entrée de jeu pour expliquer une altération de sa mobilité déjà bien visible à cette période. Car l’état de santé de Calaway n’est un secret pour personne. De graves blessures ayant évoluées de manière insidieuse (à la hanche et aux genoux notamment, puis à l’épaule pour la plus récente) le limitent de plus en plus sur le ring. La conséquence est qu’il ne peut plus fournir de prestations de qualité, si ce n’est épisodiquement. Ses oppositions les plus récentes se limitent à du brawl et des finishers pour l’essentiel. Et bien entendu, vu l’importance du personnage il a fallu trouver des parades au fil du temps pour « expliquer » cette baisse de rendement. Sans compter un vieillissement physique de plus en plus visible qui fait tâche pour un personnage supposé éternel.

 

En premier lieu et avant de se pencher sur les explications (foireuses) que l‘on nous donne à la télévision, regardons l'évolution de Calaway ces dernières années. Car Undertaker est absent de plus en plus souvent. Depuis 2008 et sa rivalité contre Edge où il avait été éloigné des rings trois mois, il est régulièrement absent sur des périodes longues. Ainsi à peine un mois après son premier match contre Michaels à Wrestlemania 25, il disparaissait des shows de la WWE jusqu’à Summerslam sans aucune explication. En coulisses il se murmure que l’homme a grand besoin de repos. En 2010, rebelote. Un départ cette fois-ci précipité par une blessure causée par Rey Mysterio lors d’un match qualificatif pour WWE Fatal-Four-Way. Retour une fois de plus à Summerslam… pour mieux repartir à Bragging Rights, trois mois plus tard. Un calendrier à mi-temps, un nombre excessivement faible de matchs en weekly… non ce n’est pas le programme d’un jobber. Remarquez le jobber apparait en house show, lui. Ce qui est rarement le cas du Phenom, bien entendu. Petite statistique intéressante, en 2010 le Deadman n’aura lutté à la télévision (Weeklies et PPV) qu’une douzaine de fois en tout. Le reste de ses apparitions consistant en des segments, ou des interventions. Ce qui nous amène d’ailleurs à la justification de tout ceci.

 

 

Exclusif: le planning annuel de l’Undertaker révélé !

 

 

Bien entendu l’aspect surnaturel est de mise quand il s’agit d’expliquer les absences et les retours du Phenom. Si en 2008, un angle intéressant avec Vickie Guerrero et Edge expliquait son départ durant l’été par un licenciement fictif, ce ne fut pas aussi creusé par la suite. Ainsi en 2009, nous n’avons eu comme je l’ai dit précédemment… aucune explication. Il disparaissait dans la période post-Wrestlemania sans un bruit pour revenir à Summerslam de manière mystique en intervenant contre CM Punk avec l’appui de la si redoutable «coupure d’électricité dans la salle». On ne sait pas où il était, ni d’où il sort, mais ce n’est pas grave, c’est le Deadman et son 345ème retour donc on ferme les yeux. S’ensuit une rivalité très décevante sur et en dehors du ring avec CM Punk, qui cassera le superbe push de ce dernier, et un règne de champion inutile et peu prestigieux.

 

Ensuite, 2010, période encore fraiche dans vos mémoires. Cette fois-ci on nous joue la carte de l’état végétatif et de l’agression, sur fond de drame familial. Passe encore, c’est même assez alléchant. Mais le 346ème retour du Phenom est passé par là et a tout gâché. De retour dans un cercueil à Summerslam en intervenant contre le champion du monde de Smackdown (à savoir Kane), du déjà vu. Et pour continuer dans la redite, mêmes questions. D’où est-ce qu'il sort? Aux dernières nouvelles il était dans un Coma sévère et le revoilà juste pour la fin de l’été revenu comme par enchantement. Et d’abord, comment Kane s’y est-il pris pour le plonger dans cet état auparavant? Car un mort-vivant aux occultes pouvoirs qui se fait agresser par un homme qui à ce moment était en mid-card au point d’en tomber dans les POMMES (ceci est une allusion à un membre du forum qui se reconnaitra), nous avons déjà vu mieux en terme de crédibilité, même pour une histoire de science fiction. Mais ce n’est pas fini. Car s’ensuit une rivalité risible avec son demi-frère ponctuée d’invraisemblances (le retour inexpliqué d’un Paul Bearer censé être mort, la trahison de ce même Paul Bearer au profit de Kane, l’utilisation de l’urne ancestrale et sa lumière mortelle, les pouvoirs de l’Undertaker «volés» par Kane puis de retour… tout cela se finissant sur l’enterrement du Phenom à Bragging Rights dans un Buried Alive match. Une feud décevante donc, que ce soit sur le plan scénaristique ou sur le plan in-ring (même les stipulations omniprésentes n’auront pas suffit à nous donner un potentiel MOTY tant espéré). Seule l’aura des deux protagonistes préservait le tout de la débâcle totale.

 

 

Et encore, le fond du trou n’était pas loin…

 

 

Mais le bouquet final n’est pas encore arrivé… il reste le 347ème retour du bonhomme à aborder. Le dernier en date. Et cette fois-ci la WWE n’a rien trouvé de mieux à faire que de l’annoncer, par l’intermédiaire de vidéos promos «2/21/11» ciblées sur une petite maison dans une prairie en version pompes funèbres. On prévoit donc un petit mois à l’avance le retour de l’Undertaker qui est censé être mort et enterré. Ca aurait fait un malheur pour Jesus ce concept, à l’époque. Et une nouvelle fois l’absence d’explications est de mise lorsqu’il revient. Pourquoi sort-il maintenant? Comment a-t-il fait? Des arguments peut-être? Que nenni! «C’est l’Undertaker» est la seule réponse que vous aurez. Inutile de tenter de bâtir un scénario solide, les gens aiment le personnage donc il revient comme une fleur et puis c’est tout (Philippe Lucas, All Rights Reserved). C’est un paradigme communément accepté par la communauté catchesque, que celui de l’immortel qui revient de blessures ou morts diverses (non je ne parle pas de Daniel Jackson) avec pour seule justification «je suis l’Undertaker». Mais d’un point de vue personnel cela ne me satisfait plus depuis bien longtemps. Si le catch n’a pas pour vocation d’être d’un réalisme absolu, il y a un minimum à respecter pour que le kayfabe soit cohérent. Et si parfois on a quelques petits ou gros écarts, Callaway crève le plafond et la WWE ne s’en cache même plus.

 

Nous ne sommes pas très loin de la transparence totale et d’un «Undertaker revient pour atteindre le 19-0 à Wrestlemania, puis il repart et revient l’an prochain pour le 20-0». Peut-être que ce sera l’accroche des vidéos promotionnelles de son 348ème retour en 2012. Sans compter qu’en revenant de la sorte pour entrer immédiatement en rivalité avec Triple H, notre mort vivant préféré terrasse également un autre élément essentiel du catch. La continuité. Aux dernières nouvelles, il était aux prises avec son demi-frère, qui était parvenu à l’enterrer avec l’aide de Nexus. N’ayant pas vécu d’expérience de résurrection, je ne me permettrai pas d’affirmer savoir comment on doit réagir quand on revient à la vie. Mais la logique voudrait que le Phenom soit un brin en colère contre Kane, et au moins Wade Barrett. Au lieu de cela, les deux derniers cités sont impliqués dans une rivalité décevante, et le Devil Favorite Son entame un nouveau face-turn moisi expliqué par sa schizophrénie chronique. Quand on pense que nous aurions pu avoir une rivalité Undertaker-Wade Barrett qui aurait donné un gros momentum à ce dernier, ça fout les boules pour parler cru.

 

Mais le retour de Triple H est passé par là. Nous en arrivons a un point essentiel. La rivalité. Ou le semblant de rivalité. L’Undertaker est plus en danger que jamais, car The Game est dans la place et est prêt à rejoindre le Dark Side pour battre le démon. C’est peu ou prou le résumé de la feud. Le tout sur fond de crépuscule, avec deux catcheurs de la vielle école, survivants d’une époque révolue. Triple H s’est d’ailleurs défini dans un discours comme le seul capable de venir chatouiller la streak, flinguant au passage la nouvelle génération comme le détaille mon collègue des CdC. A ce jour nous avons eu droit, hormis l’échange de regard et de taunts du 2/21/11 auquel il ne manquait qu’un chat-bite pour vraiment lancer la confrontation, à un seul segment de Triple H et un seul de l’Undertaker. Pas de confrontation verbale ou physique, rien. Par contre, nous avons droit à une flopée de vidéos promotionnelles et de témoignages émouvants de Shawn Michaels, comme si cela suffisait à builder la rivalité. Une recette simple: Star power + Promos en masse = Intérêt des fans. Pourquoi se casser le tronc à vraiment faire une histoire à rebondissements dès lors?

 

 

En fait, on les baise bien profond les fans, hein Hunter?!

 

 

Vient le moment de la dernière problématique. Quel avenir pour l’Undertaker? Je mettrais ma main à couper que sa Streak restera intacte à l’issue du match contre le King of Kings. Peut-être que, pour changer, nous aurons un match nul de quelque manière que ce soit, ou bien ce sera une énième victoire de Calaway. Et à plus long terme? Le problème est que malgré son âge avancé, il ne peut redescendre dans la carte pour pusher de jeunes talents et concourir autour des titres secondaires. C’est d’ailleurs un des soucis causés par son booking. Donc je ne pense guère vous choquer en annonçant son départ dans les semaines qui suivent Wrestlemania, et son retour à Summerslam 2011, pour la 4ème année consécutive.

 

Il s’agira là de favoriser une récupération optimale pour permettre au Deadman de se lancer dans une nouvelle (et dernière?) rivalité pour atteindre le chiffre rond de 20-0. Et pour vendre l’événement il faudra frapper fort, avec un dernier gros nom. Bien entendu il parait logique de penser à John Cena, qui sera peut-être heel à ce moment. Il s’agit de la dernière icône actuelle qui peut menacer l’Undertaker de manière crédible. Vu son état physique, il sera déjà difficile pour Calaway d’atteindre ce cap dans une bonne condition, et il ne faut donc pas s’attendre à le voir catcher très souvent. Pour le préserver, une équipe serait une bonne solution mais Kane est visiblement occupé avec Big Show donc un retour des Brothers of Destruction est peu probable. Reste à voir comment seront présentés son départ probable et son retour à l’écran, en espérant que les bookers se cassent un minimum la tête. Il s’agit là des pistes les plus crédibles à mon sens. Des délires de fans évoquent une «relève» du personnage avec un fils caché par exemple. Je prie pour que cela n’arrive pas, car si Calaway doit disparaitre des rings où sa capacité à faire le job s’amenuise au fil des matchs, son personnage doit également disparaitre de la WWE car il est dépassé, usé, incohérent, rongé par le temps, en inadéquation totale avec l’ère actuelle… has been.

 

 

Délires de fans: allégorie.

 

 

En attendant, à vous de livrer votre opinion sur le personnage, son avenir, son utilisation, sa rivalité actuelle. Il sera peut être plus aisé d’en parler après Wrestlemania et un No Holds Barred que j’espère malgré tout savoureux.

 

Car si le match est mauvais, on ne retiendra pas grand-chose de la saga Undertaker vs Triple H, si ce n’est qu’elle aura marqué la décadence définitive de deux des plus grands catcheurs de tous les temps et la fin véritable d’une époque. For the greater good?

 

 

Undertaker! Rest… in… Peaaaaace!

 

 

Vous êtes également les bienvenus pour commenter ces deux articles croisés sur le sujet consacré du forum de Catchbreaker.

Je parle en tant que fan.

Ton article a sonné beaucoup plus juste à mes yeux que ce que je pensai et je trouve ca très admirable!
En effet je suis un grand admirateur de l'Undertaker et force est de constater que au fur et à mesure du temps ses qualités physiques diminuent. Alors certes son aura est toujours la, personne ne peut le nier et je pense que malgrè tout il en a encore assez sous la pédale pour nous étonner a Mania comme l'an dernier (mon dieu quel Tombstone!). Mais la ou je te rejoint entièrement c'est que les pauses répétées du Taker sont fatiguantes quoi que celle forcée du à Rey a mener à une story que j'ai personnellement trouvé alléchante, le retour de 13 ans en arrière avec le Paul Bearer de derrière les fagots ca fait bien plaisir.
Le problème est que après ce WM (que paradoxalement j'espère le dernier) je ne sais pas trop à quoi va ressembler le Taker, encore moins d'action in ring? Une pause encore plus longue que Summerslam? Il devrait à mon avis quitter pendant qu'il est encore en état de sortir des prestations correctes (tout est relatif hein) et ne pas s'éterniser sur le ring d'autant que il est assuré de finir au HOF et de ne jamais être oublié pour toute sa carrière émaillée de spots mémorables.
Je suis pour un départ du Taker après WM XXVII, peut-être après un match vendu comme extrêmement rude pour le Taker ou n'importe quelle tournure des bookers, même si ca doit faire mal de ne plus frissonner au son de cloche qui nous manquera forcément à tous, plus ou moins.
D'ailleurs la question est en fait : est-ce Callaway ou VKM qui tire sur la corde comme ca? Car si c'est le Taker je ne comprend pas trop cet acharnement à vouloir continuer alors qu'il n'est manifestement presque plus en état.
A vous de juger mais merci pour cet article.

No feud, no life!!

Merci pour ce beau billet! Bon, effectivement, la feud est inexistante et le Taker ne tient visiblement plus que sur une patte, j'ai donc un peur pour la qualité du match qui s'annonce. J'espère que HHH gagnera et qu'ensuite le Deadman ne reparaîtra plus après Wrestlemania. Ce serait la meilleure solution car vraiment sa faiblesse se voit de plus en plus, et cela nuit a son image. Cela dit j'ose encore espérer que la WWE nous a réservé une conclusion a la hauteur de la carrière et de la streak du Phenom, car si l'homme n'est plus ce qu'il était, il ne faut pas oublier ce qu'il fut!! S'il revient l'an prochain, je préfererai que ce soit pour le Hall Of Fame!
A+

Beau billet !

Apparemment, quand Nak fait dans l'art du subjectif, il prend pas de gants ! Bref, un billet que je plussoie, néanmoins je suis pas aussi dure que toi, donc les "je réapparais subitement", même si ça a tendance à me surprendre sur le coup, je m'en fous un peu après. Néanmoins, je reste entièrement d'accord avec toi sur le passage concernant la feud avec Kane qui restera une énorme déception suivie d'une désillusion (Bearer aveuglant Taker à HIAC restera pour moi le symbole de cette feud d'ailleurs).
.
La feud en elle-même, c'est vrai que c'est de la poudre aux yeux, et que derrière, rien d'exceptionnel n'apparaît. En effet, le strict minimum est fait, et ça c'est bien dommage. En gros, oui, Triple H se fera sûrement rétamer à Wrestlemania. Sinon, je crois même que je serai déçue (et que je ferai une émeute).
.
Enfin, je dirais pas vraiment la décadence, qui est déjà bien entamée, mais plutôt la fin (pas réelle pour les deux, qui comme l'a dit Silvernights, continueront de tourner autour du monde du catch encore un bon bout de temps).
.
Bref, très bon article^^

Excellent papier!

Merci Nak pour ce très bon papier que j'ai kiffé de bout en bout. Comme Axl, je suis en tous points d'accord avec ce que tu as écrit au dessus et je vais donc devoir me contenter d'un énorme +1!

En partant du principe que

En partant du principe que cette streak ne sera jamais brisée, je ne vois pas comment il pourrait prendre sa retraite. Après tout, puisqu'il a le droit d'aller et venir un peu comme il veut (c'est génial d'avoir des pouvoirs), il n'a aucune raison de partir définitivement et peut continuer sa série encore très longtemps.
.
Si en revanche on se dit qu'il prendra sa retraite après avoir été battu à WrestleMania ce qui constituerait pour lui une défaite dont il ne peut se relever alors c'est sur qu'il faudrait un adversaire représentant le futur (donc out Triple H) mais pourquoi penser à John Cena? Ce dernier a 2 titre de champion du monde (en solo) de plus que l'Undertaker, et cela en ne comptant pas le titre qu'il va certainement prendre dans 10 jours. En plus l'imaginer en heel d'ici cet été est étrange puisqu'il est LE face, et qu'il a encore 10 ans à tiré, il aura le temps d'être heel à la fin de sa carrière. Après qui pour briser cette série reste la question mais il y a quand même des "jeunes" (puisque que Cena n'a que 33ans) plus intéressants.
.
En apparté : je ne suis pas d'accord avec l'idée que sa gimmick est has-been, même si c'est sur qu'elle détonne, je la trouve plus intéressante que celle de Triple H qui consiste à être un bucheron qui défonce tout le monde.

Entièrement d'accord

Merci Nak pour cet excellent papier qui résume parfaitement le problème et correspond intégralement à mon avis, en plus :D. J'avais été pris d'espoir au moment de la feud avec Kane, je l'avoue. Mais elle a tourné en eau de boudin. Le match avec Trips a un build très faible pour l'instant, et l'affrontement lui-même ne devrait qu'être un pauvre brawl très chiant, comme l'ont été les trois matchs contre Kane... Vivement les grandes vacances pour le cadavre.

Pas d'accord

D'abord je tiens à préciser, comme l'a dit Silver, moi aussi je suis un mark du Taker, qui se rattache à mes souvenir catchesque d'enfance (comme pour HBK)
.
Et donc je ne peux être d'accord avec certains point de l'article...
Déjà les retour inexpliqué, mais si, ils sont expliqué... Par la gimmick, le Deadman se relève de tout, alors que l'on adhère pas à cet explication et à cette gimmick, ok, mais cela l'explique...
Tu le dit toi même, on en est tau 347ème retour... Et oui le taker se fait enterrer vivant, mettre dans des cercueils ou dans des états végétatifs, mais il reviens toujours, car c'est le Deadman, le Phenom...
C'est comme si tu reprochais à Mysterio de porter son masque ou à Cena ces plaques de marine...
C'est un élément du gimmick point (sans compter que ça donne des pop énorme à chaque retour...)
.
Autre point, que j'avais déjà aborder en commentaire d'un Smackdown ici : http://www.lescahiersducatch.com/site/node/1077#comment-15251
En effet, tu parles de rupture de continuité, et bien pas moi...
Le Taker revient à RAW, show dans lequel est présent le Nexus (le Taker étant enterrer depuis plusieurs moi, n'est pas forcément au courant de la création du Corre avec une grande partie de ceux qui ont causé sa perte...
Et donc pour moi, il revient pour se venger de Nexus, hors et la vidéo du début d'article le montre bien, il n'a pas le temps de dire quoi que ce soit (et donc peut-être de crier vengeance...) que Triple H revient et le défi à Mania...
Il refuse dans un premier temps, puis se ravise, se souvenant peut-être que HHH est comme sont pote HBK et qu'il ne lâchera pas son défi à Mania (HBK lui avait d'ailleurs couté un titre à HiaC) et que du coup, mieux vaut d'abord régler le cas Hunter, puis régler ensuite le cas de Kane, Barrett and co...
Pour moi, ça se tiens...

mouais, je te trouve pas très

mouais, je te trouve pas très regardant niveau continuité. Depuis leur confrontation, le Taker a eu une promo, il aurait pu en profiter pour glisser au moins un petit mot sur le Nexus et Kane pour dire qu'il s'en occuperait plus tard, non? qu'il fasse passer ça au second plan, c'est déjà dur à admettre (on parle quand même d'une bande de zigs qui t'ont entérré vivant) mais qu'il ne le mentionne même pas dans une de ces promos de retour, je trouve ça un peu léger pour ma part!

Si seulement...

...il n'avait fait que briser le push de Punk. Mais il a aussi eu raison de celui de JoMo. Je ne suis pas loin de l'accuser d'entraver pas mal ceux d'autres plus méritants que lui comme Kofi Kingston, Drew McIntyre voire Christian.
Il ne fait pas que casser les push, il casse les Del Rio de tout le monde aussi.

Euh? Tu t'appuies sur? Déjà

Euh? Tu t'appuies sur? Déjà que pour Punk, y'a jamais rien eu d'officiel, pas d'interview ou autre....

Taker a fait sa soumise pendant des années en mid card pour des jeunes qui souvent n'en valait pas le peine (Heindenreich, Maven, Jeff Hardy(x2), Khali) ou alors il a fait monter des jeunes qui ont eu un gros coup de boost à leur carrières (Lesnar, Orton, Kennedy, même Cena).

C'est facile de critiquer mais le fait est que l'Undertaker a fait lors de ces 5 dernières années les meilleurs matchs de la WWE et les meilleurs feuds, tout ça en étant présent que peu de mois dans l'année (donc n'entravant pas le travail de vos jeunes que vous chérissez tant).

Dénigrer autant un mec si professionnel avec des arguments de pur smarts (la gimmick has been et tout le tralala, alors que le public embarque toujours), c'est limite dérangeant.

Ah, le fameux procès en smartisme!

Il me fait toujours autant rigoler, ce procès-là. T'es pas un smart toi peut-être? T'as pas parfois l'impression que telle feud est moisie, ou que telle promo est incohérente? On est tous des smarts, sinon on ne serait pas sur des sites Internet à discuter de catch. Ben il arrive parfois qu'une feud, un personnage, un match, nous déplaise pour certaines raisons. Il arrive (bien plus souvent) qu'on se laisse prendre (sinon on perdrait pas notre temps à regarder du catch). Malheur, quand on (je dis "on" pour à peu près n'importe quel membre de l'IWC) critique ceci ou cela, il se trouve presque toujours quelqu'un pour sortir l'accusation de "smartisme". Tu dis que le public embarque toujours. Admettons. Et alors? Nak n'est pas conseiller financier de la WWE, il n'est pas là pour expliquer comment la WWE doit faire pour remplir les salles et doper les ventes de ppv. Il regarde tout ça et il se trouve qu'il n'aime pas ce qu'il voit en l'occurrence. Je ne sais pas dans quel monde de détraqués il faut vivre pour penser que quand on critique un show de catch sur un site internet, on le fait pour paraître malin ou intelligent. Si nous étions malins et intelligents, nous ne regarderions pas de catch, point.
.
Après, t'avances des arguments plus précis pour dire en quoi t'es pas d'accord avec Nak. Là, pas de souci, on peut discuter. :D Par exemple tu dis que le Taker a contribué à pusher certaines jeunes. Certes. Tu conviendras cependant qu'un mec qui est là depuis vingt piges a forcément eu des moments où on lui a demandé de mettre en valeur des p'tits jeunes qui montent. Personne n'y échappe avec une telle durée, c'est une loi d'airain du business. On peut le dire pour le Taker, on peut le dire pour Triple H, on peut le dire pour tous les vétérans, et à la fin de la carrière de Cena, Edge ou Orton, on verra qu'eux aussi ont évidemment eu des programmes avec des gars plus jeunes et moins haut placés dans la card, et qu'ils les ont donc mis over. Je ne vois pas grand-chose à porter au crédit du Taker ici. D'ailleurs, il est l'un de ceux qui — gimmick oblige, je ne lui reproche rien en l'occurrence — jobbent le plus rarement à la WWE.
.
'l'Undertaker a fait lors de ces 5 dernières années les meilleurs matchs de la WWE et les meilleurs feuds," écris-tu. OK, il a fait de très bons matchs contre Michaels, de même que contre Edge et Batista les années précédentes, et il est vrai qu'il se sort les tripes à Mania, ce qui est tout à son honneur. Reste qu'il y a quand même eu une palanquée d'autres matchs de très haut niveau au cours de ces cinq dernières années, faut pas non plus vendre le Taker comme LE mec qui fait tous les meilleurs matchs. Quant aux feuds, navré, mais j'accroche pratiquement jamais, la faute à un gimmick extrêmement basique et répétitif (bien plus par exemple que celui d'un Cena, lequel peut partir dans plein de directions). Alors certes, c'est un mec très professionnel, et un grand catcheur qui mérite les éloges, mais il est prisonnier de son personnage, ce qui rend ses feuds répétitives. Comme en plus il ne tient plus vraiment la route physiquement, ses matchs sont de moins en moins intéressants. Nak ne crache pas sur toute la carrière du Taker, loin de là. Il dit juste qu'on est en train d'assister au crépuscule d'un grand, et déplore que ce crépuscule risque de s'éterniser...

Si procès il y a, c'est uniquement celui de Taker

Je veux revenir tout d'abord sur le fait que tout les grands ME actuels ont aidé des jeunes et sont forcement redescendus à un moment donné. C'est en effet le cas mais classer l'Undertaker comme un ME classique qui, de temps en temps a fait le job, ça me semble erroné. Pour connaitre (un peu comme tout le monde) sa carrière en détail, il a passé quasiment l'intégralité de sa carrière dans des feuds de mid card à builder des autres mecs. Evidemment, il a eu des phases où il était en ME mais son parcours est comparable à celui d'un Chris Jericho, soit en perdant soit en étant très souvent mis à mal par des adversaires a priori plus faible que lui (J.Hardy qui le bat en 2008, c'est pas le top). Il est vrai que ces dernières années, c'est moins le cas, notamment car on ne le voit presque plus et que la WWE veut que ses apparences soient bankable, mais ses 16 premières années, il les a passé à builder des catcheurs et ça me rend triste de voir qu'on peut critiquer le fait qu'il empêche des pushs (ce qui en plus me parait completement faux au vu de sa présence réduite et de son professionnalisme dixit Mick Foley/JR).
Ensuite, j'ai jamais dit que c'était LE mec qui fait les meilleurs matchs, j'ai juste dit qu'à la fin de l'année, il faisait parti des meilleurs matchs (vs Batista faut le faire, vs Edge, vs HBK²) et des meilleurs feuds (bis repetita). Après, je comprend que l'on puisse ne pas aimer sa gimmick old school mais le fait est qu'elle marche toujours autant auprès des fans et que je préfère une gimmick improbable qu'un gars qui se ramène et qui a juste Nom+Prénom, Speedo gris et aucune âme. C'est juste un choix personnel.

+1

+1

Aucune inquiétude

Moi j'y crois, il reste 2 raws et le match en lui même et je fais confiance à la WWE pour que ce soit monumentale et digne d'un match de streak :)

Merci pour l'échange, et pour

Merci pour l'échange, et pour l'initiative et l'idée qui venait de votre part, ça s'est révélé un exercice rigolo et très agréable de croiser deux papiers. ;)
*
Concernant le Dead Man, je suis toujours partagé pour plusieurs raisons. Déjà le fait que c'est le catcheur de ma jeunesse, et qu'il restera toujours ce côté "fascination de gamin" pour lui. Ensuite parce que je pense que VKM fait tout pour que le Deadman n'arrête pas, ou le plus tard possible. HHH comme le Taker semblent être des types qui ne peuvent pas concevoir leur vie hors du catch (les deux sont mariés avec des nanas du business, comme un symbole) et qui ne partiront jamais réellement, sauf quand il mourront. On les verra toujours graviter autour du ring d'une manière ou d'une autre, à l'image d'un Flair ou d'un Hogan... ou d'un VKM. A partir de là, pourquoi ne pas se contenter de 3 mois de présence par an juste pour arriver à Mania et faire un match qu'il gagnera à chaque fois? Si la feud est sympa et le match même moyen, on se contentera bien du résultat. Le problème actuel est que tout semble avoir été géré à l'arrache, et que rien ne permet à la mauvaise foi de s'accrocher. Mais il ne manquerait pas grand chose...

Connexion utilisateur

What's up?



12 janvier

Les Awards s'empilent en une, ils ont soif de vos commentaires! Venez aussi voter pour désigner la ceinture du plomb 2017, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin