Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Attitude raises hell in kidz era

Le chaos est souvent source de vie alors que l'ordre génère des habitudes.

Henry Brooks Adams

 

Il n'aura échappé à personne que lors de la route du dernier Wrestlemania, l'attitude era a fait plus qu'une incursion dans la WWE actuelle. Ce qui a provoqué de nombreux bouleversements, et tout autant de réactions dans le spectre le plus large, depuis la frustration massive jusqu'à la passion la plus totale. Après une rapide description du phénomène, j'analyserai le pourquoi avant de proposer les possibles conséquences.

 

 

- Allez, accepte mon aide, je viens juste aider quelques semaines...

- Pourquoi est-ce-que j'ai l'impression que je vais me faire avoir?

 

 

Proposition de lecture des grands axes de booking actuels

 

 

Je vais commencer par un récapitulatif rapide de la situation. Il est évident que la WWE a toujours mis en valeur ses anciens (le hall of fame en est la preuve la plus flagrante), comprenant à la fois combien cela permet de valoriser son passé, tout autant que d'assurer un spectacle empreint de nostalgie au présent et de généreuses subsides pour l'avenir. Or les années 2009-2010 ont été difficiles pour la fédération de Vince McMahon, avec le départ de nombreuses légendes: en vrac on a vu disparaitre de façon nette ou temporaire Batista, HBK, l'Undertaker, Triple H, Jericho, Edge et dans une moindre mesure Jeff Hardy. Ces sept noms représentent 38 titres majeurs lors de la dernière décennie, ce qui campe un peu le poids qu'ils ont dans le main event.

 

 

Vu comme ça, ça fait peur...

 

 

Évidemment, la WWE n'est pas restée les bras croisée et sa gestion intelligente fait qu'elle a misée sur plusieurs trentenaires à succès. Randy Orton (31 ans) et John Cena (bientôt 34 ans) représentent un peu les locomotives de la WWE avec seize titres à eux deux lors des sept dernières années, mais d'autres sont prêts comme Punk (trois titres, 32 ans) ou quasiment prêts comme Sheamus (deux titres, 33 ans), Swagger (un titre, 28 ans), Ziggler (un titre, 30 ans) ou Miz (un titre, 30 ans). D'autres enfin comme Morrison, Kingston, Del Rio ou Barrett (avec plus d'incertitudes Sin Cara et Bryan) représentent un évident potentiel à court terme, mais doivent encore franchir le fameux "plafond de verre" qu'est la conquête d'un titre majeur (même avec un règne aussi court que pour Dolph).

 

 

Allégorie: se heurter au plafond de verre (au bout de plusieurs fois, ça fait mal au sommet du crane).

 

 

Car toucher un des titres mondiaux a une réelle signification pour la WWE. VKM ne donne aucun titre majeur à un de ses catcheurs sans y avoir profondément réfléchi avant. Porter une telle ceinture représente à la fois un adoubement de la part du président de la WWE, mais aussi de la majorité des membres très influents de la WWE dont les premiers noms à venir sont Triple H et l'Undertaker, mais aussi Stephanie McMahon très écoutée par son père, ainsi que John Laurinaitis, le second de la WWE actuelle (et dans une vraiment moindre mesure, Cena et Orton). Si tous ne sont pas toujours d'accord sur les catcheurs sur qui miser, et que l'indéboulonnable VKM tranche toujours seul à la fin, on peut estimer que les quatre noms précédemment cités ont quasiment un droit de véto. Ainsi toucher le titre mondial est une reconnaissance absolue, et quasiment l'assurance de pouvoir faire toute sa carrière à la WWE sauf erreur majeure (ce qui n'est pas rien).

 

 

Pour les autres, chaque nouvelle signature de contrat est une victoire.

 

 

Depuis 2004 (un peu plus de sept ans), on a vu seize nouveaux champions. 2004: Benoit, Orton, Guerrero, JBL. 2005: Batista, Cena. 2006: Mysterio, Edge, RVD. 2007: Khali. 2008: CM Punk, Jeff Hardy. 2009: Sheamus. 2010: Swagger, Miz. 2011: Ziggler. Soit en moyenne environ deux nouveaux champions par an (d'ailleurs cette année malgré les deux MITB, il est possible qu'on ne voit en plus de Dolph qu'un seul autre nouveau champion, surement entre Del Rio et Barrett, même si une année avec trois ou quatre débutants au plus haut niveau est également possible), même en comptant l'année 2004 assez hors normes. Ainsi on voit que la WWE a toujours travaillé sur l'avenir et ne s'est jamais vraiment arrêtée, contrairement à ce que certains sous-entendent.

 

Ce qui rend les choses inhabituelles, c'est que le nombre de départs ou absences s'est vraiment regroupé sur quelques mois, ce qui a fait un gros vide. Cela a entrainé un gros rafraichissement de la carte (spécialement de l'upcard et du main event), et peut être un coup de panique de Vince McMahon.

 

 

VKM à qui on annonce que Randy Orton devenu pacifiste quitte le monde du catch et que John Cena a fait une overdose mortelle de fruity peebles.

 

 

En effet en plus de cette diminution du star power de la compagnie, la concurrence à été intense (l'UFC qui commençait à faire des ventes de PPV dépassant celles de la fédération de Stamford, et la TNA qui début 2010 constituait une menace crédible). Ansi Vince a décidé de miser sur des anciens très populaires pour donner du punch à une compagnie dont les catcheurs sont trop peu légendaires pour assurer des matchs historiques, spécialement pour l'incontournable rendez-vous annuel qu'est Wrestlemania. A ce propos, la storyline autour de Bret Hart en 2010 apparait à postériori comme un ballon d'essai sur un retour des anciens, qui semble avoir été un succès. Nous fans nous souvenons surtout de la purge que fut le match VKM-Hart, mais on oublie trop que le retour de Bret a fait un pic d'audience à un moment clé pour la RAW, et surtout que la storyline impliquant le Canadien et le boss de la compagnie a constitué un hype assurant la vente du most lucrative of them all à un public qui avait quitté le monde du catch depuis plusieurs années. Ainsi il semble que McMahon ait validé cette stratégie, et qu'il l'ait étendu cette année, avec encore plus de succès.

 

 

Quand je vois un stade entier qui se lève et qui crie, je ne sais pas si vous imaginez, 70 000 personnes à 100$ la place, moi ça me bouleverse...

 

 

Lors de ce Wrestlemania XXVII, on a donc vu The Rock (guest host), Austin (arbitre spécial), Trish Stratus (match 3 vs 3), Booker T (court passage aux commentaires), Jim Ross (seconde moitié du PPV aux commentaires) et 30% du temps total de catch a été consacré à Triple H – Undertaker. Le tout avait été bien sur allégrement hypé d'une manière ou d'une autre (quand les réseaux de rumeurs colportent largement l'information de la présence de JR à Mania, la WWE sait qu'ils touchent la plus grande majorité des gens pour qui l'information ferait une différence). Comme Spanish l'a si bien fait remarquer dans sa review, huit des stars principales de Mania XVII de 2001 étaient encore présentes dix ans après. Malgré tout en parallèle, on a assisté à l'éclosion à des postes clés de nombreux grands espoirs (porteurs des ceintures WWE, IC, US, UTTC, contender du WHC, de l'US).

 

Sur le papier, on a donc un équilibre intéressant: on laisse catcher les jeunes, mais on atténue la pression sur eux en enrobant le tout grâce à des anciens qui n'ont rien à perdre et assureront les ventes. Dans un sens ces jeunes ont matière à se plaindre (on vole leurs spotlights, l'argent est investi sur des agents temporaires), mais de l'autre ils sont gagnants (le hype plus important génère plus de revenus dont ils bénéficient, la surexposition également est bénéfique à terme, et enfin ils peuvent côtoyer leurs idoles et dans un domaine comme le catch, je pense que le rêve est un moteur très fort, y compris pour les superstars elles-mêmes).

 

 

- John, pourquoi tu souris comme ça? T'es con, je viens de te coûter le titre...

- J'y peux rien c'est plus fort que moi, je suis tellement content d'être dans le même ring que mon idole.

 

 

J'ai lu à de nombreux endroits qu'en ce moment, la WWE se cherchait, qu'elle ne savait pas où elle allait. A première vue certains faits corroborent cette théorie: la ligne directrice parait floue, la fédération semble foirer la gestion de Cena, et en exposant des légendes elle déprécie son roster.

 

Or je suis persuadé que tout ceci (à une exception sur laquelle je reviendrai) est parfaitement maitrisé. A mon avis VKM a une idée très nette en tête, qu'il suit scrupuleusement, et qui se passe presque exactement comme il le veut. Vince a toujours été un leader absolu en terme d'innovation, ayant toujours un train d'avance sur tout le monde, et capable de remettre en cause jusqu'aux fondement de son propre business pour avancer. De plus il sait que ses choix et leurs conséquences sont observés à la loupe par nombre d'analystes, et il s'est toujours plu à brouiller les pistes autant que possible pour que ses actions clés aient le plus d'impact possible.

 

 

Quand McMahon arrive sur la theme song de R-Truth par exemple, il a forcément une idée intelligente à laquelle on n'a pas pensé. Enfin, je suppose...

 

 

Les objectifs de VKM sont triples: il doit d'une part donner envie de voir ses émissions (la hype), que le produit final soit satisfaisant (la qualité) et que les conséquences soient valorisables ultérieurement (l'avenir). Mania est le moment ultime de jugement, car le plus exposé. La hype fut excellente entrainant de très grosses ventes, la qualité critiquable et l'avenir franchement bien préparé.

 

Or je pense que la situation actuelle se construit sur une problématique et deux grands axes majeurs. La difficulté est de regonfler le main event de long terme, car Cena, Orton et Edge sont un peu isolés actuellement (HHH et Taker ne peuvent pas être comptés, Jericho est absent, Rey Mysterio pose question). Le premier grand axe développé est d'abord une installation dans le main event de quelques jeunes: Punk y est quasiment et je m'attends à ce qu'il touche au moins un titre majeur en 2011; pour les autres (Zig, Swag, Miz, Sheamus, et le ou les types qui toucheront le titre cette année) il va falloir faire cela en accéléré. Le second grand axe découle du premier: pour donner du temps à ce push et alléger la pression, on rappelle des légendes. Et on fait d'une pierre deux coups car ces légendes ramènent un ancien public qui va pouvoir "rencontrer" de nouvelles stars.

 

 

- Robert, c'est qui ce type? Il ressemble vraiment à rien.

- Je sais pas, on dirait le nouveau champion, mais il a imité le Rock, donc ça doit être un bon.

 

 

Ainsi Vince McMahon a préparé ces deux grands axes avec des temporalités différentes adaptées au public ciblé. Premièrement avec les légendes on a une temporalité longue, avec des échéances à long terme et des éléments qui seront semés l'échelle du mois. Le main event déjà programmé un an à l'avance de Wrestlemania XXVIII entre John Cena et le Rock va dans ce sens. Les vieux fans qui jettent un œil de temps en temps et ne veulent plus suivre le catch au jour le jour ont donc une échéance, et peuvent être tenté de suivre ce qui se passe de temps en temps, voir si il y a eu des avancées dans la feud, et pourquoi pas "replonger". Deuxièmement, on a du quotidien, du court terme. La WWE va certainement pusher à mort quelques types dans l'optique de figurer comme des main eventers légitimes. Ainsi j'imagine bien douze mois avec une exposition de main event pour Miz et Punk, avec un ou deux titres mondiaux chacun à la clé, et de grosses storylines. La grande question actuellement est: comment traiter le cas de John Cena? Car à mes yeux, c'est le seul point de dérapage de la stratégie de VKM, et ce point précis mérite un article à part. La confrontation face au Rock fut beaucoup plus intense que prévue, et la réaction massive pro-Rocky avait été sous-estimé.

 

 

Je suis contre la guerre, la faim dans le monde et la maladie.

 

 

Tocard/Va mourir/Tu ne vaux pas tripettes/A côté du Rock t'es qu'un grain de sable!

 

 

Ah bah oui, ça va pas être simple.

 

 

Ainsi je pense que depuis le début, (presque) tout ce qui s'est passé était prévu. La mise en avant des anciens de l'attitude, après un essai l'an dernier avec Hart, a fait exactement ce qu'il était censé faire: de la hype, couvrir (voire couver) l'éclosion des jeunes et ouvrir sur le retour de fans des ères précédentes. Le produit, qui tout en restant PG devient un peu plus irrévérencieux, accompagne aussi l'évolution du public jeune qui a découvert à la WWE entre 2005 et 2010, et qui vieillit. Sans sortir du PG qui est une bénédiction pour la fédération de Stamford, il me parait très possible que le fait qu'elle muscle son produit soit une véritable tendance de fond (que chacun pourra apprécier selon ses préférences).

 

Pour l'avenir, et en mettant le "cas Cena" de côté, j'imagine les grands anciens passer régulièrement (deux à trois fois par an) dans des mini storylines avec les catcheurs sélectionnés pour le "passage de torche", spécialement aux moments clés (Summerslam, Mania). Entre temps, les "nouvelles stars" devraient être surexposées, en se concentrant principalement sur trois ou quatre noms choisis comme les main eventers du futur, tout en ménageant une demi-douzaine d'upcarders. Si cela dépendait de moi dans une optique réfléchie, je pusherais Miz, Sheamus, Punk et Swagger (j'ai beaucoup hésité pour Barrett [la mort dans l'âme dans son cas], Del Rio et Ziggler, moins pour Bryan, Morrison, Kingston, Sin Cara). Je pense que ces quatre types ont les historiques les plus importants, la possibilité de varier leurs gimmicks dans le futur, le plus de charisme, et seront simplement les plus vendeurs à l'avenir. Chacun peut faire un multiple champion du monde (entre cinq et dix titres dans sa carrière), avec Miz et Sheamus qui peuvent devenir de superbes faces dans l'avenir, et Punk et Swagger qui pourraient avoir des rôles de heels sur la durée, un peu à l'image de Jericho et Angle respectivement.

 

 

Sans compter qu'on n'est jamais à l’abri de l'émergence d'une nouvelle star.

 

 

Dans ce contexte, les main eventers actuels (Cena, Orton, Edge, Triple H si il catche sur la durée, Jericho si il revient) auront le boulot de mise en valeur à faire. En touchant quelques titres à l'occasion, ils feront tourner les quatre superstars sélectionnées pour les crédibiliser comme main eventers, plus de temps en temps les upcarders. Chacun aura une a deux grosses feuds de trois à quatre mois de durée, mais on évitera le plus possible les confrontations n'impliquant aucun jeune pour un des deux titres majeurs.

 

Cet équilibre global me parait très intéressant, car à la fois porteur de succès (les ventes, le hype) et d'espoir (les jeunes). Les changements observés récemment soulèvent des critiques légitimes (la place des anciens agace comme Latrell l'a fait remarquer légitimement, l'équilibre de la carte proposée à Wrestlemania peut également décevoir comme Spanish l'a dit), mais c'est le cas de tout changement, et l'évolution est indispensable. VKM le sait bien, ses résultats sont incontestables, et son projet actuel est impressionnant de cohérence car il concilie court et long terme malgré les difficultés contextuelles.

 

 

Il a bien mérité de se reposer un peu, le vieux.

Pas grand chose à ajouter

Très bon débat, entre l'optimisme forcené de Silver, qui continuera de dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes dans cinq ans (mais oh! On a quand même eu six minutes de catch à Raw, avec ce Cena - Mickey Mouse qui était pas mal du tout d'ailleurs, avec encore ce super boulot de Cena pour mettre son adversaire over, on n'avait plus eu autant de catch en un seul show depuis trois mois!"), le sombre regard espagnol ("J'ai perdu 4h48 minutes de la vie à regarder des types porter des futs de bière, et ils sont où maintenant, ces types? Ben toujours à porter ces mêmes futs de bière pour satisfaire la soif de Steve Austin, sauf qu'on les filme plus"), le tout sous les auspices de Toto (désolé Torghil Majdar, trop compliqué pour moi). Chaque fois que je lis l'un de vous, je suis d'accord, et je change d'avis en lisant la réponse! :gnah:

Optimisme de la volonté

J'aime Silver car c'est un incorrigible optimiste! On aimerait partager ton point de vue sur VKM en grand stratéguerre... mais le business du catch est fait d'imprévus, de coups du sort et d'un peu de chance.

Ma position est quelquepeu médiane entre la tienne (optimiste) et celle de Spanish (décliniste). La WWE sait grosso modo là où elle veut aller mais elle n'a pas déterminé de plans précis pour atteindre ses objectifs.

5 défis majeurs s'imposent à la WWE:
1/ Renouveler le roster en spécifiquement le main-event
2/ Enrayer la baisse des ventes des PPVs (surtout face au MMA)
3/ Stabiliser les ratings autour de 3.8/4
4/ Se développer à l'international
5/ Développer un "star power" médiatique égal au stars de ciné et supérieur au MMA ou à la Boxe... pour cela l'entertainment va prendre encore plus de place!

http://corporate.wwe.com/news/2011/2011_04_07.html

Il est clair que la WWE a bien compris le 4 e défi, le "World" de WWE va prendre tout son sens ces prochaines années avec le risque de pertuber son public de base: le public américain! Spanish a raison quand il dit qu'Alberto bouge de manière différente du reste du roster, même chose pour Sin Cara voire Awesome Kong. Et ce n'est pas pour rien qu'elle veut signer un "pur lutteur" comme Derek Foore.

On en revient au problème de la formation que j'évoquais sur le forum au sujet de la FCW: celle-ci n'est pas la fédération adéquate pour développer des "nouveaux talents" rafraichissantes et je me réjouis que la WWE souhaite ouvrir d'autres fédés de développement ailleurs (j'attends évidemment beaucoup de l'Angleterre). Tout ceci est d'ailleurs très lié au premier défi: comment construire des gimmicks et des lutteurs originaux qui fassent la différence dans un monde du catch où le clonage est désormais de rigueur (clone du RocK, de Triple H)?

VKM met également le paquet sur le côté entertainment, il est sûr que le Miz risque d'être dans un film ces prochains mois... Je me pose d'ailleurs des questions sur la division WWE films, est-elle réellement rentable pour la WWE?

Néanmoins en termes de star power, la WWE est confrontée à la quadrature du cercle et a besoin des monstres sacrés de l'attitude era... c'est aussi pour cette raison qu'elle a laissé partir un type comme Jericho, ce dernier cultive son star power avec "Dancing with the stars" et pourrait ramener pas mal de fans à son retour à la WWE.

La WWE a également besoin pour contrer les Brock Lesnar, Velasquez et Dana White et pour répondre aux défis 2 et 3 des anciens de l'attitude era, ils jouissent d'une aura dans l'imaginaire collectif américain jamais égalée (souvenez-vous la vente de tshirts) et ont leurs entrées dans pas mal de shows journaliers!

Même si la WWE a dessiné un cap, cette prochaine décennie apparait comme celle de tous les périls, la WWE doit se battre contre elle-même et un monde qui a changé où la violence réelle est plus sympa sur youtube et lors des shows MMA et où le divertissement et le scrabreux s'affichent sur MTV et les chaines spécialisées dans le divertissement.

La WWE ne va pas disparaitre du jour au lendemain et même si elle enchainait les résultats catastrophiques aux USA, elle pourrait toujours se replier sur la vieille Europe, il n'en demeure pas loin que VKM doit composer avec un public américain de plus en plus zappeur et difficile.

Pas d'accord (mais alors pas du tout)

S'il y a qu'un seul enseignement à tirer des six derniers mois à la WWE, au niveau de la carte, de son rafraichissement ou de la stagnation de certains, c'est l'arrivée durable sur la scène d'un catcheur débutant à la WWE dont tu ne parles pas une seule fois dans ton article : Del Rio.

Il me semble que rater ce point important pour un truc un peu analytique n'est pas forcément la meilleure manière d'appréhender le problème. Surtout qu'ADR, qu'on l'aime ou pas, a quand même un truc bien à lui qui est assez révélateur du malaise à la WWE : il n'est pas comme les autres parce que son expérience passée (avec un masque au Mexique) fait qu'il n'est pas comme les autres, qu'il ne bouge pas dans un ring comme bouge 90% du roster.

Je pense que c'est là qu'est la clé de la WWE dans les mois à venir, dans sa faculté à intégrer à des storylines à haut profil des gens qui ont un truc "différent" et pas des "prototypes" (Les amateurs apprécieront l'allusion) préfabriqués à la chaîne en Floride qu'on lâche dans le grand bain en espérant qu'ils réussissent à ne pas se noyer dans un gimmick pourri ou une storyline en cul de sac. Parce qu'à ce moment-là, ce sera cette faculté de sortir du lot et d'avoir le public derrière eux qui proposera de nouvelles perspectives de booking.

Quand j'entends dire "... Je suis persuadé que tout ceci (à une exception sur laquelle je reviendrai) est parfaitement maitrisé", franchement, je crois qu'on n'a pas vu le même produit depuis un an.

Dans la semaine Post Mania l'an dernier, la WWE proposait huit heures de shows in-ring à la télé US. Cette année, elle en propose la moitié (auquel s'ajouteTough Enough, un concept qu'elle a du ressusciter et qui ne vise clairement pas le même public).

NXT, un show censé présenter les stars de la WWE du futur a quand même un bilan proche du calamiteux. De la saison 1, la plus brillante, il ne reste que 4 superstars dans le roster final qui ont eu en tout et pour tout, deux minutes de match à Mania. La saison 2 a été punt-kickée dans son intégralité jusqu'à la case FCW. La saison 3 n'en parlons même pas : non seulement son résultat était ridicule mais l'intégration de Kaitlynn au roster a été moins bonne que celle de Snooki. Je te passe aussi rapidement sur les types qui ont fait un aller-retour express antre le roster principal et la FCW (le bodyguard de Tyson Kidd, Mason Ryan), j'ai qund mêm un peu de mal à la voir la maîtrise.

J'ai pas détaillé, mais je

J'ai pas détaillé, mais je mentionne Del Rio (que je situe dans mon juste échelle en dessous des 4 top players: Miz/Sheamus/Punk/Swagger avec Barrett/Ziggler, et au dessus de Bryan/Morrison/Kingston/Sin Cara). Je pense que Del rio pourrait avoir un palmarès et une importance comparable à celle de Rey avec une carrière plus courte (donc une place d'upcarder assuré avec plusieurs titres de champions du monde, à commencer peut être par Extreme rules, limite main eventer de temps en temps, mais pas main eventer sur la durée).
*
Pour la maitrise, tu voudrais quoi? Qu'en un an on ait 15 gars qui ait viré les autres de l'upcard? Franchement sur 5 saisons de nXt (donc 15 mois environ) et en un an, on a Bryan qui a trusté un max d'openers de ME et touché un titre secondaire plusieurs mois, Barrett qui a touché un titre secondaire et trusté l'upcard et plusieurs main events, Slater et Gabriel qui sont triple TT champs. Riley a été partout dans les main events y compris Mania (tu sais la phrase que tu as sorti 100 fois sur Ryder qui a participé au ME de Mania, ben tu copies-colles pour Riley). Clay fait partie de la mini-stable heel de SD! et a fritté contre le gagn des top faces du show plusieurs fois. Et surtout, ces 6 types sont connus de tous les fans de 2010, même casual. Donc franchement, nXt n'aura certainement pas été un fiasco. Concernant les programmes retransmis, ok les shows merdiques sont morts (nXt et SS), mais à côté SD! a chopé un super network et RAW fait ses meilleurs scores depuis 2 ans. Ce mania apparemment est le 2eme mania le plus lucratif de l'histoire.
*
La WWE s'est juste focalisée sur ses forces au lieu de se disperser (et elle a exploité de la meilleur façon sur le court terme ses concepts secondaires), elle se redispersera ultérieurement d'une autre façon. Pour moi et sachant que l'imprévu existe bien sur, elle maitrise parfaitement son bateau, tu auras du mal à me trouver des faits indiscutables et vraiment importants qui vont dans ton sens.

L'idée de l'article est très

L'idée de l'article est très bonne, et tu as plusieurs très bons arguments, mais j'ai pas été emballé par la conclusion. C'est peut-être parce que tu en as deja parlé sur le forum, mais j'ai pas trouvé une grande plus-value par rapport à ce que j'ai pu y lire. Tu me diras que tout le monde ne lit pas le forum, mais sur la forme, je trouve que le texte manque de fluidité dans la progression logique (à défaut d'être désorganisé). J'ai trouvé qu'il y avait un côté: "grand I) Les vieux, grand II) les jeunes" et que ça ressemblait un peu à une mise en commun de plusieurs posts du forum. D'autant que la conclusion est un poil bancale, car aucun jeune n'a profité de la hype du retour des anciens pour sa feud, ce qui va à l'encontre de ta vision conciliatrice des deux phénomènes.
.
Cela dit, je suis peut-être aussi un peu sévère avec toi parce que je ne suis pas d'accord avec les noms que tu cites. D'une le Miz va à un moment ou à un autre payer son incapacité à assumer dans le ring son statut de Main Eventer. Surtout que ça se combine au fait qu'à SD, Edge a certes toujours un bon sens du timing, mais il n'a plus ses jambes de 20 ans et sans stipulation, il n'est plus capable de produire une vraie nouveauté.
.
Au sujet de Punk, je suis un des ses plus grands admirateurs (il a quand même réussi à tirer un très bon match d'Orton), mais dire qu'il a un statut de Main Eventer à 90% accompli me semble très discutable, pour la bonne et simple raison qu'il n'a pas disputé un main event de PPV depuis plus d'un an maintenant. Ajoute à cela une forte tendance des bookers à le faire humilier... Je remets pas en cause son talent, je dis juste qu'avant de le voir en ME, il faudrait d'abord le voir gagner une fois de temps en temps.
.
Etablir une différence fondamentale entre JoMo et Ziggler, sous prétexte que Ziggler a eu un règne de 15 minutes sans avoir remporté de match pour avoir la ceinture, ça aurait pu avoir du poids s'ils n'étaient pas tous les deux englués dans une storyline de Divas.
.
Swagger et Sheamus, moi aussi je les aime beaucoup, mais ils ont quand même fort à faire a priori pour remonter dans la carte, et si on veut regarder d'un oeil pessimiste, on peut très bien dire qu'ils ont eu leur chance et qu'ils ont déçus VKM.
.
D'autant que tu ne proposes que de pusher des heels, sous pretexte que VKM a du mal à trouver un top face émergeant, mais la situation de Bryan, débarassé du titre US n'est pas plus mauvaise que celle de la plupart des noms que tu as cité.
.
Cette liste, c'est bien la preuve qu'aucun jeune n'a été pushé correctement pour Mania, et que la hiérarchie du roster est complètement instable. Le port d'un titre de champion du monde, est certes un bon indicateur dans le franchissement du plafond de verre, surtout pour les faces, mais quand on voit où en sont plusieurs heels un an après leur titre, on ne peut pas le prendre en seul critère. C'est d'autant plus à relativisier quand on voit certains noms comme RVD, Khali ou Jeff, qui montrent bien que si VKM hésite avant de filer un titre, ça lui arrive aussi de se gourer, et c'est pour ça qu'on ne peut pas considérer qu'un mec comme Ziggler soit arrivé.

C'est vrai que cet article

C'est vrai que cet article est un peu un gros résumé de mes diverses hypothèses livrées de ci-de là (un coup sur le fofo, un coup dans les commentaires, un coup dans les articles), donc il n'y a pas énormément de grosse plus-valu pour un lecteur attentionné des cahiers. ^^ Par contre sur la mise en forme pas bonne, je n'étais effectivement pas super content de mon taf, mais je me suis dit que ça passerait quand même. Mais visiblement pas tant que ça, et c'est bien dommage. :s J'essaierai de faire mieux pour l'article suivant. ;)
*
Par contre je suis en désaccord quand tu dis qu'aucun des jeunes n'a profité du hype. Franchement le Miz est enfin main eventer pour beaucoup de gens. Ca s'est réalisé en seulement 3 mois, c'est carrément exceptionnel. Le Rock et Cena ne sont pas pour rien dans tout cela, bien au contraire!!! Ensuite Del Rio, l'air de rien, a enfin de la heat importante. Il y a 9 mois ce type était un inconnu; là encore c'est une éclosion exceptionnelle (lui n'a pas été "couvé" par un grand ancien, mais bien porté par Edge et Christian, et protégé en terme d'exposition). Bref, on a quand même quelques éclosions très spectaculaires qui ne choquent personnes alors qu'elles pourraient largement. A mon avis le paravent des vieux en est la raison.
*
Au final je comprends parfaitement qu'on ne partage pas mes propositions ni analyses, seul l'avenir pourra dire si oui ou non je me plante, et dans quelle mesure. Mais je reste persuadé que malgré quelques erreurs (comme tu mentionnes, Khali, un peu RVD, mais absolument pas d'accord pour dire que Jeff est une erreur), le titre a une vraie valeur, et qu'on ne le donne pas à n'importe qui. Et que le toucher une fois, c'est signe que dans l'esprit des bookers, on fait partie des types qui ont atteint un pallier, et sont réellement "au dessus". Après qu'il y ait des hauts et des bas, ça arrive. Par exemple Orton a attendu très longtemps entre son premier et son second règne, mais lui donner le premier titre s'avère une grande idée en terme d'impact sur sa carrière. Entre ses deux règnes, il a appris pleins de trucs, dont l'humilité. Je pense que Swagger a fait un peu pareil; mais je reste persuadé que ces types qui ont touché le titre sont une catégorie au dessus en terme de statut, et qu'ils ont un avenir assuré, avec des futurs pushs. ;)

Bon, deja, je pousse un ouf

Bon, deja, je pousse un ouf de soulagement à la lecture de ton premier paragraphe, j'avais peur d'y être allé un peu fort et que tu le prennes mal ^^
.
Un bon point pour le Miz, je l'ai évoqué en premier, puis il est complètement sorti de ma tête XD lui a évidemment profité de l'interaction avec Rocky.
.
Pour Del Rio, il n'a rien eu à voir avec les stars sur le retour, et même si je te rejoint pour dire que les interactions avec Christian lui ont fait du bien (je pense qu'une bonne partie de son absence de heat était due au fait qu'on ne le voyait plus beaucoup catcher ces derniers temps, et qu'il n'avait pas fait un rumble remarquable), il a simplement eu une vraie feud, au sens classique, ça aurait été la même sans la stratégie de retour des anciens, donc je pense pas qu'on puisse leur attribuer ce mérite. Et puis, si je ne m'abuse, tu ne cites pas Del Rio dans ta sélection du futur de la fédé =p
.
Pour le titre, autant, pour les faces, on peut être d'accord (d'autant que si Jeff se retrouve dans ma liste des erreurs, la WWE n'en est pas vraiment responsable), autant pour les heels, j'ai tendance à penser que c'est moins significatif, surtout au vu des situations de Swagger et Sheamus, qui ne sont certes pas préoccupante à long terme, mais qui témoigne du fait que personne ne se dégage clairement aux yeux de Vince dans l'immédiat. Et le problème, c'est que ces allers-retours dans la carte ne sont pas propice au fait de builder des vrais top guys dont on ait le sentiment qu'ils soient en train de marquer un peu l'histoire de la WWE.
.
Et après, ils s'étonnent de pas avoir suffisamment de star power, et ça justifie de ramener des vieux pour faire un beer bash, 3 stunners, un rock bottom et un people's elbow... Pendant ce temps-la, à Mania, y'a que le Miz qui a eu l'opportunité de montrer quelque chose, et malheureusement, il sort son plus mauvais match de ppv de l'année...

Les critiques sont toujours

Les critiques sont toujours bonnes à prendre. Ca ne fait pas trop plaisir, mais ça permet de s'améliorer, et sans critiques point d'éloges, alors il faut être beau joueur (et surtout profiter des critiques constructives). ;)
*
Pour Del Rio, je pense quand même qu'il a été protégé par les anciens, je m'explique: sachant que les anciens seraient sur le devant de la scène, on pouvait donner le Rumble et un spot de ME (même si il était placé en opener) à un gars qui arrive. Donc ça a permis un build éclair qui à postériori parait cohérent. Si il n' avait pas eu le paravent des anciens, ça n'aurait peut être pas été si vite (en tous cas c'est ma théorie). Dans les top 4 futurs de la fédé, je parle de mecs qui seront 5 à 10 fois champions, donc des monstres de chez monstre main eventers. Je pense que Del Rio sera champion au moins une fois (et sans doute 3-4 fois), mais je l'imagine mal 10 fois champion par exemple. Par contre les autres que j'ai cité (Miz, Sheamus, Swagger, Punk) potentiellement si, je les vois tous facile à 7-8 titres mondiaux. ^^
*
Concernant l'idée de marquer l'histoire, on a trop tendance à regarder l'immédiat. L'exemple typique actuellement, c'est Cody: il y a deux mois on parlait de lui du bout des lèvres pour un titre secondaire, là il fait un bon match à Mania et boum: on le voit main eventer possible. Franchement faut lui laisser le temps, le juger sur la durée. Il a un potentiel important, mais on est très loin de le voir toucher un titre imo (enfin on verra bien, je lui souhaite quand même). Chaque carrière a des hauts et des bas, même les plus grands, et c'est même sain. Pour éviter l'overdose (remember la période avec Cena/Orton/HHH qui tournaient en boucle les main events, comme ça a gavé les gens...) il faut faire tourner. Certaines périodes loin du main event peuvent durer 1 an ou plus, ça n'est pas forcément grave (je pense à Punk, Sheamus et Swagger par exemple). Ils ont déjà uns sacré palmarès chacun, et continuent de faire leurs gammes, bosser avec différent mecs, et je suis persuadé qu'ils auront des opportunités qui se présenteront encore. ;) Sur 5-10 ans imo on les verra avec un pur Palmarès. Franchement on aurait tort de juger tout ce petit monde seulement sur un Mania, surtout si proche après, alors que 3/4 des feuds courent encore. A ER on peut très bien imaginer que Cody perde, Que Del Rio soit champion et fasse 4-5 mois de très bon règne, que Miz retain encore ou perde avec les honneurs et reprenne le titre ensuite, tout peut absolument changer.

J'adore tes vignettes...

... Et également la façon dont cet article est écrit.
.
Une chose intéressante dans ce que tu écris c'est la présentation des MainEventer actuels qui sont tous faces (même si Cena a perdu de sa splendeur face au Rock) et si c'est une bonne chose pour les jeunes heels que l'on aime beaucoup, c'est dommage pour les faces plus bas dans la carte.
Je suis d'accord avec toi sur Miz, Punk et Sheamus (même si je ne vois pas ce dernier devenir un face, il est trop effrayant) mais moins sur Swagger. Je n'ai pas assisté à son reigne mais de ce que j'en ai lu, il a quand même été très riddicule, et le fait que dès qu'on le voit actuellement ce soit quand il danse autour du ring avec Cole me faire croire qu'il va bientôt disparaître. A sa place je mettrais plutôt Rhodes qui a été the "révélation" de Mania.
Quand aux superbes vignettes de Kofi et Morrison, je ne peux être - malheureusement - que d'accord. Tant que Cena, Orton et Edge seront Face, il n'y aura pas de place pour eux tout en haut, même si ils vont certainement continuer de donner de bon matchs avec Barrett pour le premier et Ziggler pour l'autre.
.
Merci de cet article parce que cela montre un angle intéressant du catch avec toutes les complications qu'il peut y avoir derrière la story racontée. "Les affaires sont les affaires" comme on dit.

Merci pour tes

Merci pour tes encouragements. ;) Content que ça te plaise.
*
Pour les vieux faces/jeunes heels, c'est assez classique. Faire un face est très long, car faire apprécier un type du public (réellement apprécier, pas soutenir de temps en temps) est très difficile. Et très long à mettre en place surtout. Ca marche avec des types pour lequel le public a un gros respect, et qui ont assez de bouteille pour connaitre les ficelles qui permettent de retourner un public en cas de situation difficile. a contrario, faire un heel est facile: il suffit que le type sorte de nulle part et fasse un truc énervant (taper un face lâchement, se vanter) et paf on n'a qu'une envie: le voir se faire botter le cul. A contrario, rester heel longtemps est une vraie gageure, comme repasser heel quand on est une légende ou à l'opposé être face très tôt (un parcours à la Bryan ou à la Kingston n'est pas évident à gérer).
*
Pour Sheamus, je m'appuie d'une part sur l'impression qu'il m'a laissé lors de ses segments ambigus (par exemple quand il fait semblant de rendre la ceinture, j'avais été bluffé, et idem sur ses propos "déterminé" qui n'ont que très peu à être modifiées pour donner un bon face), et d'autre part sur ce qu'il a fait lors des houseshows en Irlande, où il était face (les photos + vidéos qui trainaient de ces moments étaient vraiment sympas, et m'ont marqué).
*
Pour Swagger, j'ai l'impression que Jack fait pas mal débat (y compris en interne). In ring c'est un des meilleurs catcheurs actuels pour ce qui est des "techniques" (avec Ziggler et Bryan imo), avec son physique de Big Man et une très bonne mobilité. De plus il est déjà champion du monde (ce qui n'est pas rien), et franchement, son règne a surtout souffert de son booking. Lui avait été excellent imo, spécialement en terme de promos qui étaient à la fois énervantes et marrantes. Je trouve Swagger réellement très doué, ce à quoi il faut en plus ajouter que c'est (il me semble) parmi les catcheurs de la WWE au moins une fois champion actuellement, le plus jeune (28 ans).

Il est certain que Sheamus

Il est certain que Sheamus fait de très bonnes promos et parfois même très drôle (moi ça me fait penser à la tea party avec Santino...) mais j'ai du mal à imaginer un colosse pareille en face en péril. Après avec son talent, un bon booking devrait faire l'affaire mais je reste sceptique tout de même... (là j'imagine Sheamus avec un grand sourire, taper dans les mains des enfants en avançant vers le ring... C'est drôle pour le moment ^^)
.
" In ring c'est un des meilleurs catcheurs actuels pour ce qui est des "techniques"" > Bon c'est sur que présenté comme ça.
Après c'est vrai qu'il est déjà champion du monde mais il va quand même falloir le recrédibiliser un peu. Le problème de son cas c'est que là aussi il est heel et qu'il y en a déjà beaucoup à Smackdown (dont Cody que je maintiens au dessus de lui pour le moment, au moins au niveau du gimmick) et qu'à Raw c'est pareil. Mais bon il est jeune, tant qu'il ne tombe pas trop bas on devrait forcément le revoir.

En fait, plus personne ne

En fait, plus personne ne s'en souvient, parce qu'il n'a pas eu de vraie feud à lui depuis sa sortie de la title picture, mais Swagger a developpé un vrai personnage de "sports guy" des facs américaines, il fait souvent des références aux symboles de la fac américaine (les trophées, la mascotte, les SATs). C'est une gimmick qui est pas très bien reçue ici, parce que c'est vrai qu'elle est très américano-centrée, mais par exemple, l'affreuse combi de Cole avec ses protections pour les oreilles, elle vient tout droit de l'univers de Swagger. En plus, il a son propre sandwich, qui a le vrai gout de la liberté.
.
Alors certes, Swagger a eu un dépush, mais à mes yeux, sa gimmick est mieux travaillée que la nouvelle de Cody, qui comme l'a dit Axl quelque part, aurait du profiter de sa victoire à Mania pour expliciter un peu ses "nouveaux" traits de caractère. D'autant plus que sous le masque, son visage n'a pas changé, donc on voit mal où il veut en venir.
.
Je rajouterai aussi que Swagger a visiblement la confiance des bookers, parce que c'est lui qu'on est allé chercher pour crédibiliser Cole et pour faire en sorte que le match ne soit pas trop mauvais. Car, certes le match a été trop long, le booking merdique et aucune des attaques de Cole n'était vraiment crédible, n'empêche qu'on s'est pas fait chier autant qu'on aurait pu, et il est à créditer.

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin