Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Lyon, et rugir de plaisir

Rien ne devient réel tant que l'expérience n'en a pas été faite. Un proverbe ne devient un proverbe que lorsque la vie l'a illustré.

John Keats

 

Maman, si tu me lis, je veux que tu saches que je m'excuse. Je m'excuse d'avoir roulé des yeux chaque fois que tu me citais les proverbes préférés de ta propre mère, de n'avoir vu que des catchphrases de vieux là où tu me montrais des trésors de bon sens. Pourquoi ce revirement? Parce que samedi 23 avril, j'ai enfin compris que le malheur des uns pouvait faire le bonheur des autres. Ceci grâce à la WWE, louées soient ses initiales, qui a profité de la retraite forcée de Edge (tu sais, ce grand blond que ma femme trouve canon et qui, tel un Sisyphe de l'entertainment, est condamné à revivre ses adieux soir après soir) pour nous proposer un house show digne d'un taped show.

 

 

 Transmutation!

 

 

 

Review du Smackdown Wrestlemania Revenge Tour du 23 avril à Lyon

 

 

C'est bien simple, on a eu droit à la totale: une excellente promo de Cody Rhodes, version light de celle qu'il a donnée au Smackdown du 22 avril (distribution de sacs en papier à la Bob le Moche comprise); une non moins solide joute verbale entre Edge et Alberto Del Rio, venu interrompre les adieux de la Rated-R Superstar; une battle royale soldée par un title-shot pour le titre Intercontinental; une défense du Tag Team Title; des matchs tous plus âprement disputés les uns que les autres; de l'interaction avec le public en veux-tu en voilà... En d'autres termes, à un vrai engagement et à une vraie montée en puissance jusqu'au main event, tant sur le plan narratif que sur celui de la qualité des combats, dont la TNA ferait bien de s'inspirer quand elle daigne gagner nos rivages.

 

Oh bien sûr, tout n’a pas été parfait. Ladite bataille royale notamment, bien qu'idéalement placée en ouverture pour intensifier l'enjeu du title match à venir, a surtout servi à éviter à des midcarders de la trempe de JTG, Brodus Clay et Ezekiel Jackson de se tourner les pouces et s'est de fait révélée très brouillonne. Même constat en demi-teinte pour le premier singles match du show entre Tyler Reks et Trent Barreta, d'une étonnante bonne tenue, surtout du côté de Barreta, mais qui a laissé presque indifférente une salle pourtant chaude comme un Yoshi Tatsu devant une Maryse. A juste titre: tout le monde aurait préféré voir Drew McIntyre et l'éternel fan favorite Chavo Guerrero en action plus d'une minute que ces deux quasi-anonymes.

 

 

Même des mecs avec des masques sont moins anonymes qu'eux, c'est dire.

 

 

Tout le reste, en revanche, était parfait. Oui oui, tout le reste, même le match des Divas, qui a vu Beth Phoenix et Kelly Kelly défaire Layla et Michelle Mc... ah non tiens, Rosa Mendes.  Un miracle? Non, juste un trait de lucidité comme on n'en voit que dans les house shows, les bookers ayant invité ces dames à enclencher le mode burlesque et à s'en tenir uniquement à ce qu'elles savent faire le mieux. Rosa a ainsi joué la pouf, Layla l'irritante couarde (non sans tenter quelques-uns de ces tombés biscornus dont elle a le secret) et Kelly le punching bag tout sourire, tandis que l'imposante et néanmoins charmante Beth s'est occupée du catch toute seule comme une grande.

 

 

Beth Smash!

 

 

Un schéma repris avec succès dans le cadre de la défense du titre par équipes de Big Show et Kane contre Justin Gabriel et Heath Sleater (lequel a fini la poitrine rouge sang), différence de gabarits oblige, jusqu'à un jouissif double chokeslam de la part des champions. Parfaite également la minute old-school proposée par Chris Masters et un Jack Swagger toujours aussi généreux dans son rôle de sportif universitaire concon (pompes, imitation du vol de l'aigle, tour de piste...). Parfait enfin, l'énième rematch Kofi Kingston/Wade Barrett (monsieur cheap heat de la soirée, avec son tonitruant « j'aime pas France »), en dépit de cette interrogation toujours sans réponse: comment est-il possible, au regard de sa popularité, que le bondissant Kofi ne se voie toujours pas confier les clefs du main event?

 

 

Parce que c'est moi qui les ai, yeah!

 

 

Mais tout cela n'était rien à côté des deux rencontres qui ont clos cette première étape lyonnaise. Car un house show est comme une loupe grossissante. Par son prisme, on distingue beaucoup mieux les ficelles du métier, on remarque plus facilement les approximations et, surtout, on prend plus nettement la mesure du fossé qui sépare le bon grain de l'ivraie. A ce titre, il faut bien avouer que Cody Rhodes, Rey Mysterio, Alberto Del Rio et Christian évoluent dans des sphères que leurs collègues n'ont pour l'instant qu'entrevues. Plus intenses, plus crédibles, plus communicatifs, ils ont deux par deux signé des duels qui n'auraient pas juré sur la carte d'un pay-per-view mineur.

 

D'un côté, un Wrestlemania Rematch où Rhodes, d'une saisissante brutalité, et Mysterio ont été portés par une alchimie évocatrice de celle qui unissait le luchador préféré des enfants à Chris Jericho. De l'autre un Lyon Street Fight, courtoisie d'un Edge improvisé General Manager d'un soir, soldé à coups de kendo stick (y compris sur Brodus) et de chaise par une victoire sur Spear de Christian. Christian qui, souhaitons-le, continuera dans les mois qui viennent à s'imposer comme l'héritier légitime de son ami d'enfance. Quant à Del Rio, que dire si ce n'est qu'il est la personnification même du catch? Ses mimiques outrancières, le naturel avec lequel il provoque la foule (il aura été le seul à oser fuir de l'autre côté des barrières de sécurité), la sécheresse de ses coups, son selling... Cet homme est juste formidable. But you already know that.

 

 

Puisque c'est ça, je me casse.

 

 

En résumé: s'il y avait une tournée de la WWE qu'il ne fallait pas manquer, c'était celle-là. Ce ne sont pas les nombreux fans qui ont profité de la longue célébration finale des faces pour signifier leur volonté de voir Edge intégrer le Hall of Fame qui me contrediront.

 

 

Ah ça non. Pour une fois qu'on peut se coucher après 22 heures!

 

 

Carte complète

 

10 Men Battle Royale

Kofi Kingston def. Trent Baretta, Brodus Clay, Justin Gabriel, Chavo Guerrero, Ezekiel Jackson, JTG, Chris Masters, Drew McIntyre, Heath Slater

 

Singles Match

Trent Baretta def. Chris Masters

 

Divas Tag Team Match

Kelly Kelly & Beth Phoenix def. Layla & Rosa Mendes

 

Singles Match

Jack Swagger def. Chris Masters

 

Intercontinental Championship Match

Wade Barrett (/w Ezekiel Jackson) def. Kofi Kingston

 

Tag Team Championship Match

Big Show & Kane def. Justin Gabriel & Heath Slater

 

Wrestlemania Rematch

Rey Mysterio def. Cody Rhodes

 

Lyon Street Fight

Christian (/w Edge) def. Alberto del Rio (/w Brodus Clay)

 

 

Qui ne saute pas n'est pas lyonnais, hey!

Je ne suis pas habitué à

Je ne suis pas habitué à commenter vos articles et/ou reviews (pourtant excellents !) mais là je me suis décidé, je me jète à l'eau !
Le show du 23 était mon premier show de la WWE et mon tout premier de catch. Accompagné de quelques amis forumeurs (CB RPZ !), nous nous sommes donc installés dans l'une des premières rangées des gradins latéraux. Et la premier étonnement: le ring est plus petit qu'à la télé ! Le deuxième étonnement vient au fur et à mesure que la salle se remplissait: putain mais Y'a que des kidz ! Hereusement notre bande de joyeux lurons était là pout mettre l'ambiance !

Je ne vais pas revenir en détails sur une bonne review mais seulement rajouter quelques impressions personnelles.
-Tout d'abord la WWE a le chic pour nous faire revenir en enfance le temps d'une soirée. Sincèrement j'étais redevenu un gamin de 5 ans, gueulant à tout va dès qu'une prise était un peu plus impressionnante que les autres (comme ce qui m'a semblait être un Jackhammer de Masters-qui lui fait plus gros qu'à la télé !- sur Swagger !), rigolant bêtement aux mimiques de Layla et Show, et huant à m'en déchirer les cordes vocales Del Rio qui ose interrompre Edge.
-Quel niveau in ring ! Les House show n'ont définitivement rien à voir avec les Shows TV ! Le TT féminin surtout fut vraiment agréable à regarder. Alors c'est sur on atteind pas des sommets mais ça de laisse bien plus regarder qu les horreurs qu'on nous sert à Raw et SD !

Apres on peut forcement faire quelques critiques: le fait que les heels surjouent leur coté de méchant (Rhodes, Barrett et Del Rio auront tout les trois fint de s'échapper pour retourner en bachotage durant leur match), comme tu l'as fait remarquer un traducteur qui n'a servi à rie tant ce qu'il disait était indescriptible et surtout (mais ça c'est peut-être plus personnel) le manque de passage dans le public lors du Street Fight match.

Malgré tout je suis sur mon nuage depuis maintenant plusieurs jours rien qu'en pensant que j'ai pu voir Edge et Christian faire leur 5 seconds pose en direct ! Et puis la légende raconte que Del Rio aurait remarqué l'affiche faite en son honneur et représentant Oui Oui avec écris en gros "ALBERTO DEL RIO".

Quoiqu'il en soit je ne peux que recommander à chacun d'aller voir un de ces shows, on ne s'y ennuie pas !

Merci pour le récit!

Il FAUT commenter, on se nourrit que de ça! :-) Et merci pour ton témoignage, camarade, vous allez finir par me convaincre d'aller en voir un en live un de ces jours à force...

Oui, excellent show!

J'y étais également (Lyon, le 23), et le show était vraiment excellent. Mon troisième house show, et le meilleur auquel j'ai assisté. L'effet ringside y est peut-être pour quelque chose, mais la review confirme qu'il était effectivement très bon.
.
Quelques observations en vrac :
- Le Baretta-Reks était de bonne qualité. Il souffre beaucoup du relatif anonymat des deux catcheurs, devant une foule pas excessivement connaisseuse ("c'est qui l'adversaire de Swagger?" ai-je parfois entendu).
- tout le monde se fout des near falls. Tant qu'on n'a pas vu de finisher, personne ne compte jusqu'à deux, personne ne s'enflamme sur un kick out limite... Dommage...
- les quelques "smarts" présents en ringside avaient des cotés smarks tout de même. Encourager ses heels favoris, je veux bien, je le fais parfois, mais des "Let's go, Tyler!" quand la foule a du mal à démarrer, je trouve ça dommage.
- Kelly Kelly est vraiment bonne! C'est dit.
- Le traducteur de Cody était tout pourri ("Rey Myserio"? ai-je bien entendu?)
- ces mêmes smarts ont permis à Cody d'avoir droit à des "Let's go Cody"/"Cody sucks" dignes de Cena
- quand on est proche des barrières, on redevient comme un gamin, tout content de pouvoir effleurer ses idoles (à 27 ans, putain, c'est pas sérieux...) : ma main gauche tremblante a donc pu tendrement toucher celle douce et humide d'une Kelly Kelly récupérant de son match, celle puissante et "oh putain" grosse de Chris Masters (dans la foulée, on sent un certain contraste), mettre une tite tape dans le dos transpirant d'un Rey victorieux (qui prend vraiment le temps de satisfaire tous ses admirateurs, notamment les kidz, et avec un sourire très naturel, il faut le souligner), serrer celle d'un Kofi qui regarde les gens dans les yeux quand il leur tend la main (c'est bieng, là aussi, on sent une attention), et enfin, dire au revoir, et merci, à Edge, lors son dernier tour de foule, là encore avec une franche poignée de main... après avoir verser des larmes devant son Smackdown d'adieux (à 27 ans, ralala, ça craint), ça fait quelque chose de pouvoir lui dire au revoir de cette façon...
.
C'était bien. Vraiment bien...
.
Troisième jour sans me laver les mains. Je tiens bon... Nan, bon, ok, c'est pas vrai... 27 ans, quand même, quoi...

What ?

What vous avez eu un traducteur ?!? Ils ont du voir qu'il était naze parce qu il y en avait pas le lendemain.
*
Et c'est clair qu'on se dit qu'on adore tel ou tel heel et qu'on va l'encourager ; puis une fois dans la masse, on fait comme tout le monde : on applaudit des Face qu'on aime pas forcément (voir pas du tout, applaudir JTG WTF ?!?) et on hue les heels.
*
Chose étonnante, c'était les arbitres qui s'occupaient du ring (resserage des cordes toussa)

Le traducteur...

En plus de montrer peu d'entrain (intimidé? possible...), il était un peu useless. Le discours de Cody était simpliste à traduire pour une grande majorité, et la VO suscitait déjà les réactions de la foule, donc la traduction n'avait aucune conséquence sur l'ambiance sonore... Z'ont bien fait de le virer le lendemain...

Merci pour ton com très

Merci pour ton com très sympa! :D
*
Je suis globalement positivement étonné de tous ces retours hypers positifs, et bien content pour vous! :) En général les house shows WWE m'avaient plutôt donné l'impression d'être une routine bien huilée, mais manquant d'émotion, à contrario des shows TNA qui se donnaient à fond, et les deux derniers shows Lyonnais semblent inverser totalement la tendance. ^^

Dash 2 en 1

Belle review Djobbi!

Cela me donne envie pour Edge /Christian et Alberto et surtout pour Dashing Cody Rhodes... un tel niveau de maitrise à son âge est fascinant! Mais je suis également intrigué par Trent Barreta et Tyler Reks!

Le show de Strasbourg était à peu près le même...

... combat des jobbers en moins, et tu as bien résumé ma pensée.

Cependant, j'ajouterai :

- Que les membres de The Corre savent excellemment bien jouer avec le public, avec une mention spéciale pour Ezeckiel Jackson qui, en plus, est à l'aise au micro. En voilà qui mériterait au moins d'être un midcarder installé.

- Que malgré l'opposition peu populaire, Swagger a récolté une heat énorme.

- Qu'en vrai, Masters est bien plus impressionnant in-ring

- Que ce sont (presque) tous des pros hyper compétents. J'ai été soufflé. Vivement l'an prochain !

Apparemment tu as vu le

Apparemment tu as vu le meilleur des deux shows, j'étais à celui du 24 et je suis beaucoup plus réservé. Mon impression reste positive grâce à l'adieu de la Rated R superstar mais la carte était moins bien organisée.
*
Pas de battle royal ni d'armes (kendo stick ou autre), une simple intervention d'Edge (pas de bandisime "but you already know that" du coup) et contrairement à toi, je trouve mysterio et Del Rio un niveau encore au dessus de Rhodes et cristian
*
Peu être cela était du à la sale qui était pleine aux 2/3 seulement, est elle remplie pour toi ?
*
Bien sur il y a des points positifs :
-Chavo qui fait un très bon opener avec Reks.
-Un Barret VS Masters très solide, habituel pour le masterpiece.
-Une mini promo de Rhodes avec le sachet très drôle même si personne n'a rien compris.
-Des divas insupportable bandante (mention spécial à la tête de layla quand elle a lu mon "You suck")
-Et surtout l'arrivée d'Edge à 2 min de la fin du ME alors que j'avais abandonné tout espoir de le voir.
*
Je dirais donc qu'une fin exceptionnel laisse toujours un bon gout mais les ignares qui demande qui est Edge ou les mamies qui appellent chavo : "Chico", ca fait pleurer du sang par les oreilles. Je pense que ta carte était largement mieux.

Que du bonheur!

L'avantage des tournées WWE, c'est que tu vis en puissance 1000 ce que tu vois à la télé ou derrière ton écran! L'ambiance est juste électrique et une fois le show terminé, tu n'as qu'une seule envie, c'est de revivre ça à nouveau!!!
*
Résultat, après un premier bain dans l'univers WWE a Amnéville en novembre dernier, je suis retournée voir nos catcheurs de Smackdown a Strasbourg, le 21 avril! Quel pied!!! Quelle ambiance!! Et surtout... OUAH quel show mes amis! J'vous la refais pas puisque les matchs étaient à peu de chose près les mêmes qu'à Lyon, mais Djobi a parfaitement nalyser la situation!
*
Et puis quelle chance de voir Edge en vrai!! On peut presque mourir tranquille après ça! ^^ Oh! Et d'un point de vue purement féminin, mais ouah quelle brochette de beau gosses quand même! :D
Edge, Alberto, Christian, Kofi, Justin... purée y a du niveau quand même à Smackdown!
*
A revivre encore et encore parce que c'est juste magique!!!
*
(merci Djobi pour la citation de Keats, de loin mon poète préféré!!)

Faisais-tu partie de la zone

Faisais-tu partie de la zone smart en ring-side qui a entonné "Chihuahua" à l'encontre de Rey Mysterio et qui exhibait une pancarte "push Trent Baretta" ?

Sinon, pour l'an prochain, on pourrait s'organiser entre lecteurs des CDC pour aller ensemble au show strasbourgeois...

^^

J'devais pas être de ce côté là!! Moi j'faisais partie du ring side qui s'la jouait filles en furie! ^^ Tu sais celles qui beuglent 'Justiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin" à s'en faire péter la voix? Ben c'était moi!! :D

T'étais pas la cinglée qui

T'étais pas la cinglée qui hurlait "Swaggeeeeeeeeeeeer" au moins ?;)

Parce qu'elle, elle était amoureuse. Je vois pas d'autre explication.

Bah j'adore Swagger faut

Bah j'adore Swagger faut dire! ^^ Cela dit dans ce genre de show tu aimes forcément tout le monde ou en tout cas moi j'ai aimé tout le monde! ^^ Difficile de supporter l'un plus que l'autre! Bon, sauf Edge faut bien avouer!
*
Et pour répondre à ta question, non j'étais celle qui a hurlé "Christooooooooooooooooooooooophe" quand le sieur Agius s'est pointé pour traduire les paroles de Cody! ^^

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin