Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Le bon côté des choses

Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Leibniz, moqué dans Candide de Voltaire

 

Trois titres sur huit ont changé de mains dimanche dernier, et c'étaient exactement ceux qui devaient le faire. Jericho s'est fait un copain qui le protège des coups de soleil, et le Shaq nous a honorés de son imposante présence. C'est décidé: cette nalyse sera placée sous le signe du contentement béat.

 

 


Le contentement béat… C'est le propre du spectateur de catch, non?

 

 

Analyse de Smackdown du 24 juillet, de Night of Champions et de Raw du 27 juillet

 

Voilà, on s'est dit qu'on allait pour une fois se montrer aussi critiques envers la WWE que le Figaro envers le gouvernement français. Primo, parce qu'on a globalement beaucoup aimé ce weekend, qu'il s'agisse de Smackdown, de Raw ou du ppv qui s'est immiscé entre les deux. Carlito, parce que c'est assez marrant de se mettre dans la peau de Vince et de son équipe, qu'on suppose systématiquement très fiers d'eux.

 

 


Par contre, on n'aurait pas dû laisser le Big Show jouer au sonneur de cloches.

 

 

Le dernier Smackdown d'avant Night of Champions a donc été brillant, comme toujours. Placé sous le signe de la passionnante rivalité entre un punk qui ne boit que de l'eau et un émo qui plane dans tous les sens du terme, il a aussi recelé de grands moments de catch, à l'instar du quatrième affrontement en autant d'épisodes entre les Cryme Tyme et la Hart Dynasty (normal, il n'y a pas d'autres équipes au roster; ça a permis à la copine des CT, Eve, de coller un beau moonsault, quoique un peu botché, à la troisième Hart, Natalya), et de francs moments de rigolade offerts par la toujours hilarante séquence Word Up et par cet incorrigible chenapan de Pretty Ricky!

 

 


Mais pas du tout! Je ne suis pas en Pretty Ricky, là! Je suis normal, je suis R-Truth, je catche contre Charlie Haas, oh!

 

 

Hahaha, quel sacré déconneur quand même ce Ricky!
A part ça, le conquérant Dolph Ziggler a encore ajouté à sa légende en venant à bout du vétéran Finlay grâce à un stratagème diabolique, consistant à détourner l'attention du patriarche irlandais sur la croupe rebondie de sa bonne amie Maria. Ca marche à tous les coups.

 

 


Le temps que Finlay se rappelle comment on fait, Dolph aura eu le temps de l'assommer dix fois.

 

 

L'agile Great Khali nous a offert une nouvelle démonstration de technique en mouvement pour vaincre le terrifiant Mike Knox (il terrifie sa mère chaque fois qu'il rentre le soir dans la maison isolée qu'ils partagent depuis des décennies). Et que dire de la confrontation du regard entre ce même Khali et l'infernal Kane? Rien? Oui, c'est sans doute une bonne idée.

 

 


Toi, le petit con de 2.15m et qui a un oeil qui dit merde à l'autre. Va chercher Ziggler, j'veux sa meuf dans le Khali kiss cam.

 

 

Et naturellement, les combats opposant Jeff Hardy à Chris Jericho et CM Punk à Rey Mysterio ont tenu toutes leurs promesses, que ce soit en matière d'acrobaties, en termes de rictus maléfiques ou en nombre d'interventions extérieures.

 

 


- N'aie crainte, petit! Je t'emmène au pays Straightedge, ou coulent des rivières d'eau plate et d'eau gazeuse!
- Heu, vous avez des burritos?

 

 

A noter qu'on a appris cette semaine, après le refus clair et net (je cite: "Bwalawalawalwala wlawlalaalwalabwalalaala") opposé par le géant indien, que le Great Khali ne serait pas le partenaire de Jericho pour Night of Champions! Un nom de plus à cocher sur la liste de "ceux dont on est sûrs qu'ils seront pas le partenaire mystère de Jericho"! Cette liste compte à présent deux noms: le Great Khali et Edge.

 

 


Toi là, Singh! Je t'achète ce géant pour un sac de verroteries!

 

Sans oublier que Melina s'est avisée qu'elle avait un match-revanche à prendre contre la tenante du titre Michelle McCool, et lui a annoncé qu'elle le ferait dès dimanche, avant de lui foutre des cosmétiques plein la figure! Quelle originale façon de procéder entre divas! Mais jugez plutôt!

 

 


Ah non, pardon, c'est pas ça.

 

 


Ah non, pardon, c'est pas ça.

 

 


Ah voilà! Je disais donc: comme c'est original!

 

 

Deux jours plus tard, le menu fretin avait sa soirée de libre: c'était la grande explication entre les champions et leurs challengers. Alors qu'on s'attendait à ce que le mystère sur le nom du mystérieux partenaire mystère de Jericho plane jusqu'au bout de la nuit, la révélation fut immédiate puisque le championnat par équipes fut le premier à être disputé. Jericho a fait un peu monter le suspense, avant de lâcher l'info: non, il n'avait pas choisi Santino Marella ou Jimmy Wang Yang, mais le Big Bad Show, qui arborait pour l'occasion une seyante tenue bleu ciel / bleu marine dont on espère que la WWE la met en vente telle quelle dans sa boutique Internet. En effet, McOcee n'a rien à se mettre cet été à la plage.

 

 


Collection été 2009: retour en force du bling-bling.

 

 

Après une bonne résistance des Priceless, les deux compères sont évidemment repartis avec l'or qu'ils avaient amené. Nous ne sommes pas de ceux qui déplorent ce Big Choix, bien au contraire. Il fallait à Jericho, petit gabarit souvent en difficulté face aux mastodontes du roster, un partenaire de taille, suffisamment imposant pour faire immédiatement de ce duo une vraie force dominante (et pas mauvais acteur par-dessus le marché). On entend d'ici les récriminations de James West: Ah, c'était l'occasion de pusher une jeune star en devenir! Mais non, James, nous écrions-nous de concert! L'urgence n'est pas d'élever quelque Jack Swagger ou autre Miz (une ou deux victoires en simple y suffiront, en plus): l'urgence, c'est de relancer la division par équipes, en déshérence depuis des lustres! Avec deux stars de ce calibre, elle retrouve des couleurs, c'est le moins que l'on puisse dire (et c'est ce qu'on disait déjà il y a trois semaines, quand Edge et Jericho déboulèrent au Bash pour piquer les ceintures au nez et à la touffe des Priceless et des Colon). Et comme le Big Show n'a pas pris part au match pour le championnat US qu'il devait disputer, le message est clair: il va se consacrer à fond à son titre en double. Espérons que Y2J en face autant, histoire que la DX trouve à qui parler au retour de Michaels… Le signal en a peut-être été donné dès le lendemain, quand Triple H a déclaré qu'il affronterait Rhodes et DiBiase à lui tout seul lors du Raw suivant (à propos, depuis quand il organise ses matchs lui-même? Ah ben oui, depuis toujours, bien sûr). Ca sent le DX / Priceless au retour du Kid, avant un DX / Jerishow de toute beauté!

 

 


- Ah parce que y a DX qui se reforme en plus?
- Ouais, et il paraît que quand le Taker revient, il reforme les Brothers of Destruction avec Kane.
- Ah. Tu crois qu'on peut demander notre transfert à l'ECW, genre avec effet immédiat?

 

 

Le match de championnat US, donc, a perdu 200 kilos d'un coup quand le Gros Show a été remplacé par le bondissant Primo. La qualité du combat y a nettement gagné puisqu'on s'est retrouvés avec six types rapides, qui multiplièrent les assauts aériens sur et en dehors du ring. Un combat très plaisant, dans lequel Primo s'est montré d'une bêtise abyssale en se laissant manipuler par son démoniaque frangin. Lequel n'a pas emporté son Backstabber au paradis, puisqu'un Trouble qui en venait a mis fin à l'orgie. L'autre KK du catch confirme à la fois ses qualités et sa bonne cote auprès des scripteurs. Ceux-ci iront-ils jusqu'à lui concocter une storyline digne de ce nom?

 

 


En attendant, son carnet de commandes ne désemplit pas, et ses clients se font de plus en plus insistants.

 

 

Les storylines, ce n'est pas ce qui manque à l'ECW, comme l'excellent Spanish nous le narre de semaine en semaine. Celle du vétéran valeureux touchant enfin au Graal a pris fin ce dimanche, après un match plutôt réussi entre un Dreamer volontaire et un Christian très affuté. Quand Kozlov et Jackson auront fini de se faire les yeux doux, ils joueront à la courte paille avec Shelton l'honneur d'être la victime de Champion Charisma à Summerslam.

 

 


Hé, Vlad, Ezekiel! C'est lui qu'il faut taper maintenant!

 

 

Les filles, de leur côté, n'ont pas déçu, surtout celles de Smackdown pour tout dire. Car McCool et Melina dégagent une féroce animosité dans le ring, ce qui a conféré à leur combat une intensité assez saisissante. On les reverra sans doute l'une contre l'autre, et on ne s'en plaindra guère.

 

 


Le conseil du jour de Véronique et Davina: Travailler ses adducteurs en faisant le grand écart, c'est bien. Travailler en plus les abdos, c'est mieux. Demandez donc à une amie de vous tacler dans le ventre à ce moment-là!

 

 

En revanche, le train semble passé pour Maryse, vu l'abondance de biens question Divas à Raw. Beth, Gail et leurs copines attendent leur tour, et la Québecoise, larguée par the Miz avant d'avoir consommé le moindre contact (prenez-en de la graine, messieurs! On peut prendre vent sur vent et pourtant sortir de l'histoire comme un prince, la tête haute et le cœur fier), semble reléguée quelques crans plus bas. Trop limitée dans le ring pour faire illusion face à une Mickie James certes un peu replète mais encore très électrique, Maryse a essayé de compenser sa technique défaillante par un style de "brawler" qui ne lui convient guère. N'est pas Triple H qui veut…

 

 


Un sledgehammer aurait peut-être été plus efficace.

 

 

Le combat Intercontinental a été comme prévu excellent: en la personne de Ziggler, Mysterio a trouvé un adversaire presque aussi rapide et tonique que lui. Dolph a dominé tout le match, et s'il s'est respectueusement incliné en fin de parcours sur le classique combo 619-splash, il a montré qu'il avait les épaules pour ce genre d'événement et la carrure pour ce genre de ceinture. On s'attend à le revoir à l'œuvre face à Mysterio, et on se porulèche les babines d'avance en espérant une revanche à Summerslam.

 

 


Ca devait finir par arriver. A force d'embrasser des dizaines d'enfants tous les soirs, Rey Mysterio a attrapé la lèpre.

 

 

On attendait beaucoup du combat Punk / Hardy, mais pas nécessairement une victoire de l'Enigmatique Enigme. Surtout après un Go to sleep d'école! Mais quand on sait que Jeff va pousser jusqu'à Summerslam, le fait de lui remettre le titre paraît très logique. Le combat fut bon, mouvementé et marqué par un comportement de plus en plus heelish de Punk, qu'on n'avait encore jamais vu aussi sûr de soi et ricanant, dans la foulée d'une promo brillante dans laquelle il s'en prit avec véhémence au public, coupable à ses yeux de ne pas assez prendre soin de soi et de ses gosses.

 

 


- J'ai raté le discours de Punk, il a dit quoi?
- On s'en fout. T'as bien mis trois sucres dans mon Coca?

 

 

Enfin, on n'attendait pas grand-chose du Triple Threat Orton-HHH-Cena, et on avait tort. Le match fut d'un excellent niveau, constellé de renversements de situation de dernière seconde, et s'est terminé dans une explosion de joie chez tous les adorateurs du Mal puisque le sublime démon a étalé Monsieur Costaud, qui venait d'installer le fidèles Rhodes sur ses épaules, d'un RKO appelé à entrer dans les bestofs (ironiquement, le RKO le plus célèbre d'Orton jusqu'à présent le met également en présence de Cena et de Cody Rhodes, mais ce jour-là Cena avait lancé Rhodes en l'air pour qu'Orton le cueuille d'un RKO irréel). En fait, dans un match où sont présents Cena et Triple H, il faut attendre patiemment que lesdeux hommes aient fait leurs mouvements classiques, ceux que la foule a payé pour voir: un High Knee, un Spinebuster et éventuellement un Figure Four Leglock pour le premier; une série de coups d'épaule suivie d'un écrasement, d'un U Can't C Me et d'u Five Knuckle Shuffle pour le second; ensuite, ils font éventuellement leurs prises de finition mais, tant qu'elles n'ont pas été portées, il peut y avoir du combat. Cette fois, la stipulation "sans disqualification" a permis d'emmener le match longuement à l'extérieur, et de justifier la traditionnelle incursion des Legacy. N'empêche, si c'est "sans disqualif", pourquoi ne sont-ils pas arrivés dès le début? Pourquoi HHH ne s'est-il pas pointé avec un sledgehammer? Pourquoi Cena n'a-t-il pas appelé à la rescousse un bataillon de Marines? Ah, trop de questions ne règlent rien. Randy a gagné, c'est bien l'essentiel. Et en plus il nous a encore régalés de mimiques dont lui seul à le secret.

 

 


Putain mais… j'ai un grain de beauté sur le nez!!!

 

 

Le spot le plus fameux du combat a été ce moment où Orton, bloqué à la fois dans la prise de soumission de Triple H et dans celle de Cena, a abandonné, mais l'arbitre n'a su que faire et, dans le doute, a ordonné la continuation du combat. Une faille dans le règlement finement exploitée par Orton, dont on aurait aimé qu'il s'en gargarise le lendemain à Raw, mais le lendemain à Raw, tout le monde l'avait oublié, puisque c'était Shaq day!

 

 


Petit problème de logique: Raw is Shaq, or Raw is War; donc Shaq is War, du coup est-ce que War is Cash?

 

 

A 2m16 et 140 kilos, et à peu près 200 fois plus rapide que le Great Khali, le Shaq ferait un catcheur du tonnerre! En attendant, il a fait un guest host très correct, surtout après le fiasco ZZ Top la semaine précédente. Même si on est déçu de ne pas l'avoir vu exploser la gueule de MVP pour usurpation d'identité, il s'est amusé avec Horny et avec le Big Show (comme tous les guest hosts) et joué au Scrabble avec Santino, et on lui pardonnera même d'avoir ramené les Cryme Tyme, vu que cette fois c'était pour catcher, et d'avoir essayé de casser Chris Jericho en le traitant de "Christina".

 

 


- Ben si c'est comme ça, moi je t'appellerai Shakira.

 

 

La grande affaire de la soirée, c'était le "Beat the Clock" pour déterminer l'adversaire d'Orton à Summerslam. Après la victoire inaugurale de Mark Henry sur Carlito, MVP (bloqué par le revenant Masters) et Swagger (battu à la régulière par Bourne, ça lui apprendra à se détourner du divin Randy, tiens) ont évidemment buté sur les obstacles qui leur étaient proposés. Dieu merci, Rhodes a réussi à retenir HHH assez longtemps pour éviter un énième épisode de HHH / Orton, mais évidemment Cena a de nouveau squashé le Miz en moins de temps qu'il n'en faut pour dire "You can't see me" et se retrouve donc propulsé challenger officiel. Mais il reste encore quatre semaines d'ici Summerslam, et bien des choses peuvent se passer (clique ami! Clique!) d'ici là.

 

 


Booyaka booyaka! Ah ben non.

 

 

On a fini avec un duel de béhémots entre le Shaq et le Big Show, qui affrontait là son troisième adversaire "hors catch", après Akebono et Floyd Mayweather, pour toujours le même résultat, naturellement. Pas grave, l'affaire a été évoquée dans les magazines sportifs aux USA, donc le pari est gagné. Quoi de plus normal à l'issue de ce weekend de rêve?

 

 


Alors, les Blancs ne savent pas sauter, bitch?

Merci aux CDC

Apres un mois de juillet complétement deconnecté du monde réel, j'avais donc 4 RAW et 4 Smackdown + 1 PPV à m'ingurgiter en quelques jours. Après reflexion, j'ai quand meme décidé de m'éviter cette orgie de catch et de lire vos résumés pour me remettre dans le bain.

Tous ces articles inédits d'un coup, quelle joie! C'est donc ici que j'ai appris la triste blessure de Edge par exemple... :( Je me suis aussi aperçu que j'étais rentré de vacances juste après Night of Champions, ce qui m'a fait rater quelques précieux point aux concours de pronos.... Tant pis.

Bref, encore 2-3 shows et je pourrais revenir commenter tous ces merveilleux articles avec vous.

Et pas un mot sur le scandale du week-end

la disparition du demi-marcel du Big Show.

C'était jour de lessive des demi-marcels ?
La WWE lance une ligne de vêtements Big Show pour les kids ?
Vickie a décidé de le relooker pour se consoler de son divorce ?
Le demi-marcel est passé de mode comme les pin's et MVP ?
Tant de questions et si peu de réponses...

Ah si on en a parlé!

Paraît que sa tenue précédente était un homme à André et celle-ci en serait une à Earthquake. Mais je le préfère en costard!

Séparation des titres par équipe

Ce qui est bien aussi avec l'équipe Jerishow, c'est qu'ils vont finir par se séparer et laisser les deux titres vacants, permettant, après leur inévitable feud avec DX, d'organiser deux tournois par équipe à Raw et SmackDown, relançant d'un coup d'un seul la vie du catch par équipe dans les deux brands.
Sinon j'attends avec impatience la feud Jericho/Edge qui ne manquera pas d'éclater à ce moment-là ! et pourquoi pas l'affrontement Jericho/Punk (les déçus par le public) vs Edge/Show (les déçus par Jericho)!!!! Il est permis de rêver !

Je te rejoins sur ce point

En effet, cela relance l'intérêt que l'on porte à ces titres même si comme je l'évoquais ailleurs, le choix du partenaire ne convient pas à Jericho. Mais ce n'est qu'un avis^^.
Pour le reste, j'ai peur que le concept du Guest Host soit un peu bancal selon les semaines. J'attendais beaucoup de Shaq et je n'ai (d'après le résumé) pas à être déçu. Mais Jeremy Piven... Mouais. Sauf s'il nous fait une Seth Green... La je dis banco.
Enfin, un mot sur Jeff.
Je maintiens que lui donner le titre n'est pas le bon plan. Si c'est un "pretexte" pour l'encourager à re-signer, mouais bof. Il a deja eu des dizaines d'occasions de gagner des ceintures avant. Si c'est "cadeau" avant son départ, mouais bof, bis, il a déjà eu la ceinture WHC... alors pourquoi? Il n'y avait certainement pas besoin de ca pour accentuer le heel-turn de punk...

Pour le guest host, je pense

Pour le guest host, je pense que chacun peut amener sa griffe, sans vouloir faire ce qu'un autre a fait avant. Je ne connais pas du tout Piven, mais je lui laisse le bénéfice dans le foute. On verra bien... :)
Pour Jeff, si il part alors que la WWE le ramène plus bas que terre, à ton avis que vont penser les fans au courant? Au final je trouve la position de la WWE excessivement intelligente. Pusher un mec avant son départ, ça permet de faire de sa sortie un évènement fort (valorisation d'un évènement négatif pour la boite de manière positive): imagine si Jeff sort quasi mort "tué" par punk avec Morrison qui l'accompagne, l'effet que ça fera sur la foule. Punk aura achevé son heel turn et sera sifflé pour les 6 mois à venir, alors que Morrison sera présenté comme "le successeur de Jeff" adoubé par ce dernier, donc coup de pouce énorme aussi par le public. La dureté de la conséquence, même kayfabe, de l'act de Punk serait énorme. Perso je crois à mort à cette option, on va voir si j'ai raison (peut être que Jeff a simplement resigné en cachette depuis quelques mois, comme le disait Matt, qui aurait de bonnes raisons d'être au courant...).

Jeremy Piven est un putain

Jeremy Piven est un putain d'acteur connu pour son role d'Ari Gold dans la série Entourage, il joue un agent de cinoch' sur-excité sur-homophobe sur-rasciste une veritable raclure aux tirades bien droles comme on les aime, pret à toutes les saloperies pour réussir... Le Edge des séries US en somme. Il a été récompensé par un Golden Globe et plusieurs Emmy il me semble. Il jouait également dans le Rock'n'rolla de Guy Ritchie. Bref je ne sais pas si c'est un expert en catch, il est surtout la pour faire la promo de son nouveau film, il est pote avec Triple H (c'est pas très rassurant mais bon) mais en tout cas une chose est sur, si ils lui donnent un bon texte il en fera quelque chose de vraiment bien...

Merci de la précision et

Merci de la précision et d'avoir agrandi ma culture ciné.
sinon quand je disais "faire du seth green", j'entendais par la "avoir les c****** de s'intégrer au main event, etc"...

re:

Quel intérêt y a-t-il eu des les unifier alors? Actuellement tu as quatre équipes. Avec l'hypothétique retour de la DX (qui n'arrivera pas selon moi, c'est juste bon pour des tournées et des shows occasionnels) et des équipes montées a l'arrach'. Tu as vraiment pas les moyens d'avoir une division tag team, alors deux...

L'unification ca a du

L'unification ca a du bon...Certains titres en double ne servent à rien d'ailleurs (2 ceintures divas, vu la faiblesse du roster...)
Bon ca fait con de voir 4 ceintures pour un titre (on suppose qu'ils ont prévu la défusion...) Mais bon, même si la WWE a deux divisions (j'occulte volontairement ECW) je me plais à rêver du jour ou tous les titres seront fusionnés (particulierement le titre de champion du monde/wwe champ... Imaginez Randy Orton ou Jericho en bon heel, narguant les adversaires de show en show, le défendant indifféremment au show bleu ou rouge...

Push avorté

Je pense que l'idée au départ était de pusher qq'un (Legacy ou Carlito) et que l'idée a été abandonnée en cours de route et qu'on s'est retrouvé avec les Colons en champions unifiés (pas super).
Ca aurait eu de la gueule les Legacy en champions unifiés avec Randy en champion, ça ne s'est pas fait, tant pis.
Maintenant, je pense que comme équipe, on pourrait avoir The Hart Foundation, les Cryme Time, Priceless, les Colons, Haas et Shelton, Kozlov et Zeus et d'autres mid-carders/ anciens ME (genre Kane) qu'on pourrait pusher ou occuper.

Le titre tag en vedette! :D

J'étais curieux de voir ce que donnerait votre essai de "béatitude" envers la WWE, comparé à votre ton habituel + objectif.

Au final je préfère le ton "traditionnel", parce que là, pas facile de discerner ce qui vous a vraiment plu des quelques remarques sarcastiques que vous avez pu semer dans le texte. :P La WWE veut un contenu plus adulte, le votre l'est déjà assez, pas nécessaire de faire +! ;)

Par contre je dois avouer que comme vous, j'ai adoré les 3 shows, spécialement le PPV. Je suis ravi de constater que les bookers de RAW suivent enfin le chemin tracé par ceux de SD! Et comme vous je vois en ligne de mire un titre team qui va revenir au premier plan: une sorte de demi finale Cryme Time vs Jerishow // DX vs Legacy pour arriver à une énorme feud de long terme entre DX et Jerishow. Je dois bien avouer que l'attente à chaque RAW va être énorme de ma part, quand HBK va t'il faire son come back Deus ex Machina pour venir sauver HHH? Dès ce lundi? :bave partout:

Ce qui ne nous a pas plu...

Facile, ce sont les séquences à propos desquelles on s'est montrés le plus élogieux, comme celles de Khali ou du segment backstage Melina-McCool. Pour le reste, on a adoré, et on espère que ça continuera comme ça!

Super Weekend !

Que dire ?!
Un smackdown de très haut niveau alors que je m'attendais à quelque chose d'assez mou pour que Night of Champions nous explose à la figure, un ppv rondement mené et un Raw qui commence vraiment à reprendre des couleurs selon moi avec le concept de Guest Host.
En effet, bien que les ZZ Top aient fait un passage pour le moins calamiteux, le concept Guest Host commence à me plaire sérieusement. Pour la deuxième fois, l'hôte d'un soir s'implique réellement dans le show et prend son rôle très à coeur. Shaq a été plus que convainquant (bon il a un peu eu du mal à lancer un Christina dans le public certes) et j'ai maintenant vraiment hâte chaque dimanche soir de voir comment le guest d'un soir va secouer les choses à sa manière.
Concernant le smackdown et le ppv rien à dire vous avez comme toujours tout bien résumé. Je n'ai plus qu'à attendre les résultats des prono (et de voir que je me suis royalement chier sur le push de Swagger !) et à vous dire à la semaine prochaine.
Merci les cahiers.

En effet cela ressemble comme

En effet cela ressemble comme 2 gouttes d'eau à un article du Figaro sur notre bien aimé président Nicolas Hornswoggle! Bien joué!
.
Et j'adhère au "Clique Ami! Clique!", Raw manque cruellement de coups de tatane dans le menton depuis quelque temps et Michaels possède sans aucun doute plus de charisme à lui seul que les 3 Main Eventer actuels!

je ne saurais que te

je ne saurais que te plussuner cher Wedge... il est temps de sweetchinmusiquer un peu ...

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin