Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Comique (ou pas...) de répétition

Neo: Hum, j'ai déjà vu ça!

Trinity: Qu'est ce que tu viens de dire?

Neo: Rien, une impression de déjà vu. [...]

Trinity: Ça peut provenir d'un bug dans la Matrice, ça arrive quand ils la modifient!

Tank: Oh, mon dieu! [...]

Le Mulot: Oh, non!

Matrix

 

Axl: Hum, j'ai déjà vu ça!

McOcee: Qu'est ce que tu viens de dire?

Axl: Rien, une impression de déjà vu. [...]

McOcee: Ça peut provenir d'un bug dans la WWE, ça arrive quand ils se foutent de notre gueule!

Spanish: Oh, mon dieu! [...]

Silver: Oh, non!

La rédac.

 

 

- Océ, je me souviens d'un monde où j'avais un job, une famille et une vie, où je jouais au foot...

- Du calme Axl, ce n'était qu'un mauvais rêve. Dans la réalité, des catcheurs s'affrontent et tu passes ta vie à gérer un site sur le sujet et à écrire des articles, du calme tout va bien aller...

 

 

Coup de gueule

 

 

Il n'aura échappé à personne que la WWE propose un produit décevant en ce moment. Malgré mon habituel positivisme, je dois admettre que ma foi absolue en la stratégie de VKM est un peu ébranlée ces temps-ci. En effet malgré plusieurs choses qui fonctionnent normalement, et sur lesquelles je reviendrai dans un premier temps histoire d'exposer une position claire, on a un effet de redondance inquiétant qui en plus de réduire le suspense donne sérieusement l'impression qu'on se moque de nous. Pour finir, j'exposerai des souhaits, sait-on jamais...

 

 

Cher petit papa Cena, j'ai été bien sage et pour Noël, je voudrais un beau nouveau t-shirt rouge, une casquette de la même couleur et une réplique de ceinture WWE.

 

 

Ainsi commençons par ce qui va bien. Les deux tops faces sont champions de leurs brands respectives, ce qui techniquement est une bonne chose, n'en déplaise à la frange smark de nos lecteurs "cenaz il a katr moves et boreton il mé ke dé RKO çé nul" (oui j'ai décidé d'appliquer une approche conciliante pour cet article). Malgré tout ce qu'on peut leur reprocher, Cena autant qu'Orton sont des champions crédibles, vendeurs, qui assurent des matchs de qualité dans le ring (je tiens à ce point qui est devenu incontestable pour Orton ces derniers mois) et qui permettent des builds intéressants. Un champion fort et apprécié de la foule chassé par un heel fourbe qui peut proposer une stratégie originale, ça me parait une des bases du catch qui permet de faire de très bons scénarios. En plus de satisfaire les marks qui voient leurs champions dominer, je pense que cette option permet d'exposer la créativité des heels et d'observer leur montée en puissance. En effet quand le méchant est en plein build pour constituer une menace crédible face à l'indestructible champion, les personnages sont bien plus à leur place et la partition plus juste que dans le cas contraire. Le heel est valorisé pour constituer une menace crédible, ce qui est parfait (d'ailleurs quand il touche le titre, c'est souvent le début de la déconfiture et des regrets...).

 

 

Je ne vois pas du tout de quoi tu parles...

 

 

Au sortir de Mania, puis du draft, la situation des rosters me paraissait intéressante malgré l'inattendu départ d'Edge qui fatalement allait causer de gros problèmes. Un top face identifié dans chaque brand, des jeunes (Swagger, Ziggler, Morrison, Rhodes, Kofi, Barrett, Bryan) capables de rejoindre le haut de la carte après un Mania qui avait fait la part belle aux vieux, d'excellents workers pour les faire progresser (Christian, Kane, Mysterio), des superstars prêtes à enfin passer dans le main event de manière durable (Punk, Miz, Sheamus), des futurs mégastars annoncées (Sin Cara, Del Rio) et des histoires à gros potentiel (Nexus vs Corre? Cena vs Ziggler/Vickie? Cena vs Del Rio? Cena vs Punk? Les trois Legacy à nouveau en feud? Christian héritier d'Edge? L'envol de Bryan à SD!?). L'année 2010 avait vu un excellent Mania, suivi d'une période réjouissante de mise en avant de la jeunesse, spécialement avec l'éclosion du Nexus. Puis la RTW 2011 avait assez logiquement mis l'accent sur le starpower pour faire des ventes et atténuer la pression sur les jeunes émergents, ce qui en soi était une bonne stratégie (malgré un Mania moyennement réussi). On pouvait donc s'attendre à un retour d'équilibre, une capitalisation sur les succès de début d'année et une remise en avant de la jeunesse, avec des nouvelles feuds prometteuses dont la plupart déjà préparées en amont.

 

 

But that was not the truth...

 

 

Et là ce fut le drame. La chose me parait d'autant plus énervante que tout pouvait aller dans le bon sens, et que subitement, cela déraille sans réelle explication. Le plus étrange partant du fait que les bookers me semblent largement responsables du naufrage auquel on assiste, alors qu'ils sont d'habitude la force de la compagnie. La faute à la paresse? Au manque d'inspiration? A des soucis backstage dont on n'entend pas parler? Aux blessures qui ont entrainé des changements de dernière minute limitant la créativité? Toujours est-il que les symptômes sont flagrants, on assiste à une série de redites pour le moins agaçantes. On dit que l'histoire ne se répète jamais mais qu'elle bégaye, là j'ai surtout l'impression d'être en face d'un bègue qui essaie désespérément de dire quelque chose.

 

Prenons par exemple les deux main events des RAW du 23 mai et du 7 juin. A deux semaines d'écart, on a assisté à une copie conforme de scénario: Cena est opposé à Truth dans un match tag team, chacun étant accompagné de catcheurs eux-mêmes en feud (Punk et Rey, puis Miz et Riley), chaque match ayant comme arbitre spécial une ancienne gloire over avec la foule (Hart, puis Austin) et se déroulant selon l'exact même scénario (provocation des heels sur l'arbitre, tricherie de l'arbitre et victoire des faces pour un feel good moment sans intérêt en termes de build global). Non seulement la photocopie est flagrante, mais en plus le scénario est illogique (les faces trichent, on crédibilise les favoris face aux challengers). La redondance pourrait avoir un intérêt si un scénario reposait dessus (discours paranoïaque entretenu de Truth, clin d’œil travaillé, série quelconque exploitable de façon créative et originale), mais ça ne semble même pas le cas.

 

 

- Hey Rocky, ce lundi comme je suis guest host, on te voit comme arbitre spécial de Cena-Orton vs Truth-Christian et tu fais gagner les faces après un rock bottom sur le Canadien, ça te va?

- Sans souci, ça me parait logique!

 

 

Autre redondance totalement exaspérante, et celle-là ne repose pas sur deux main events, mais sur une vingtaine d'épisodes d'une émission d'une heure: toute la saison 5 de NXT. Franchement, je cherche toujours l'intérêt de consacrer une émission de découverte des nouveaux talents à des mecs déjà découverts et sans talent (ça parait tellement stupide dit comme ça, qu'on pourrait douter que c'est la stricte vérité). La cerise tragique sur la gâteau de l'ironie: le vainqueur aura doit de faire sa troisième saison de NXT, "l'émission qui recherche la prochaine star". Courage mec, plus qu'une saison et t'auras passé un an à NXT! Oui, vous pouvez éclater de rire, ou pleurer à chaudes larmes de désarroi, voire comme moi faire les deux en même temps. On a certes vaguement tenté de changer quelques petites choses comme les gimmicks tout en proposant un contexte de rédemption qui pouvait sembler prometteur à tous ceux qui comme moi se sont fait aveugler par ce nuage de fumée, mais la vérité est que sans surprise, le résultat est calamiteux. Le plaisir de la découverte de nouveaux jeunes n'existe pas, ces types manquent cruellement de talent (sinon ils auraient gagné leurs saisons...) et quand on regarde, on a juste la certitude de voir des losers batailler avant un renvoi quasiment inévitable. Sans compter que la saison se prolonge de manière aussi casse-pieds qu'inexplicable (on peut supposer que la WWE gagne du temps, soit pour préparer soit pour vendre la prochaine saison à un diffuseur aux États-Unis?). Au passage, avant que l'on ait un suicide ou un départ pour dépression, Koko, Juju et Charentais, vous pouvez lâcher ce show miteux, personne ne vous en voudra, le fait d'avoir tenu jusque là fait honneur à vos capacités de résistance Cenaesque (ou preuve d'un certain masochisme, comme Ocee Domina l'aura bien noté...).

 

 

Ou alors Juju est amoureux de Maryse, Charentais d'Hornsy et Koko de Lucky Cannon?

 

 

Tertio, les stables. L'année 2010 aura indubitablement été placée sous le signe du Nexus, qui fut un succès considérable, mais rappelons nous qu'elle avait commencé avec la straight edge society, elle aussi prometteuse et sans doute victime de circonstances défavorables. En 2011, non seulement on mixe tout ça, mais en plus on met en place des redondances. Punk leader d'une stable de losers qui enchaine les branlées? Barrett leader d'une stable qui parait forte et explose au mauvais moment? Deux stables composées d'un leader indiscutable, d'un big man et d'un duo potentiellement utile et constituant une tag team légitime? La WWE a poussé le bouchon au point de servir à cinq jours d'écart deux séquences absolument identiques. En effet, les 19 et 23 avril, on voyait des tensions apparaitre, et le powerhouse quitter ses partenaires, laissant ses trois collègues incrédules au bas du ring. Ce clin d’œil aurait pu être amusant si il avait mené à quelque chose de construit dans ce sens, mais en l'état des choses et vu le reste des analogies, on a seulement l'impression d'une pâle copie faute d'inspiration. En bref on a un bon concept à la base, mais qui est usé, sent le réchauffé car trop récent, et mal exploité en plus de tout le reste.

 

 

Ouf, cette fois-ci il n'a pas dit que j'étais over-rated et que tout était de ma faute.

 

 

Enfin, et c'est peut-être le plus grave car cela a des conséquences importantes à terme et contre-productives: la similarité des main-events de chaque brand. Dans les deux cas on observe le top face indiscutable et porteur de la ceinture, attaqué par un heel qui a fraichement turné et au profil très similaire. Truth (39 ans) et Christian (37,5 ans) étaient des midcarders faces plutôt aimés des foules, tous deux passés par la TNA et qu'on estimait incapables de toucher un jour un titre majeur, et on les voit turner de façon assez réussie et défier les champions. Que ça soit clair, je n'ai rien contre eux personnellement et je trouve le résultat proposé assez réussi, mais dans une période où le build des futures stars heels devrait être la priorité, où on avait justement des jeunes prometteurs qui n'attendaient que ça (Ziggler et Rhodes, ou si on voulait garder ces rivalités pour l'été ou l'automne, Swagger et DiBiase) et surtout dans des rosters qui manquent de faces, mon verdict est que la WWE fait une erreur. On sait bien que les ventes de PPV, les ratings et les attentes baissent en période post-Wrestlemania, c'était le moment idéal pour pusher ces jeunes, quitte à les faire perdre pendant deux mois (ça n'est quand même pas scandaleux de se coucher pour Cena et Orton!). Ça leur aurait donné de l'expérience et de l'exposition. Je conçois bien que les circonstances aient poussé aux pushs inattendus des deux vieux faces (départ d'Edge et blessure de JoMo), mais toujours est-il qu'il est hyper probable qu'aucun ne touche le titre, qu'ils retombent en midcard dans trois mois et que dans trois ans tout le monde ait oublié leurs runs de contenders.

 

 

Oh, je vois deux losers qui vont se faire ruiner par Cena et Orton, un blond et un black, genre Riggs et Murtaugh dans l'Arme Fatale, mais je reconnais pas bien qui c'est...

 

 

En bref, on assiste à un nombre de copiers-collers impressionnant, dans une période qui devrait être consacrée à l'innovation, et qui avait en plus un potentiel indiscutable pour cela. Ainsi de manière simplissime, il me semble qu'on aurait à la fois pu ménager les changements auxquels on a assisté, et promouvoir les jeunes qui devraient idéalement accéder au main event dans ces périodes transitoires entre périodes clés (janvier-mars et juillet-août consacrés aux gros PPV, avril-juin et septembre-décembre consacrés aux jeunes).

 

Ainsi dans mon scénario, on aurait également les deux champions faces Cena et Orton indéboulonnables jusqu'à l'été. John aurait affronté Dolph dans une belle feud de deux à trois mois, faisant un boucan d'enfer avec l'opposition micro Cena-Vickie et proposant des purs matchs de PPV. Puis à l'été, soit Punk soit Del Rio deviendrait contender #1, et finirait par gagner à Summerslam (éventuellement avec une responsabilité du Rock, histoire de...). Randy, lui, affronterait Cody, qu'il humilierait une ou deux fois en PPV de façon très marquante, puis enchainerait les victoires contre différents contenders (Sheamus, Henry) avant que Rhodes ne gagne le MITB, et qu'on ait une feud Orton-DiBiase avec Cody qui roderait autour et un gros jeu de manipulation entre les trois. Le cash in sacrerait Dr Fatalis à l'automne.

 

De son côté, Truth n'a pas besoin du main event pour développer son nouveau personnage (qui de toute façon ne semble pas prendre plus que ça avec la foule). Il aurait très bien pu le faire contre Rey Mysterio qui a autant de raisons d'être ciblé par la Vérité que Cena. Le cas de Christian est plus intéressant, et on aurait pu faire quelque chose d'un peu exceptionnel: un build de super face en surfant sur la popularité liée au départ d'Edge. Ainsi, après avoir perdu le titre contre Orton, puis le rematch, Captain Charisma aurait eu un dernier match, dans lequel il s'engageait à ne plus défier la Vipère s'il perdait. La défaite aurait eu lieu après qu'il ait eu match gagné, à cause de circonstances quelconques. Christian annonçant qu'il respecterait sa parole, ne pourrait plus affronter Orton, tout en ayant un build monstrueux. On pourrait le voir enchainer les victoires, éventuellement prendre l'IC et faire miroiter un match IC contre WHC entre deux champions hyper dominants (peu importe qu'il ne survienne jamais, l'intérêt étant le build de Christian).

 

 

Un match IC contre world champion? Aucun intérêt...

 

 

En conclusion, je suis en ce moment très déçu. Vous savez que je suis plutôt compréhensif et supporter des stratégies de la WWE, et de Vince McMahon en général. Il me semble que beaucoup de choses sont explicables, que ça soit sur des stratégies de long terme (certaines prises de risques) ou de court terme (le retour de stars du passé). De même, j'admets largement l'existence de la limite de juger un business de l'extérieur sans connaitre les personnes, les relations qui existent et les enjeux que l'on se fixe. Sans compter que l'on imagine souvent des solutions en se fixant sur ses propres aspirations, alors que le business doit répondre à des pressions multiples qu'on a tendance à négliger (les différentes catégories de fans, les réseaux médiatiques, les partenaires financiers ou associatifs, la gestion de l'image, etc...). Tout cela limite largement la pertinence des avis critiques, qui sont trop nombreux et souvent peu judicieux. C'est d'ailleurs pour ça qu'en général j'évite d'ajouter ma voix à celle des critiques que je trouve trop faciles et disproportionnées, ou difficiles à réellement justifier tant qu'on n'a pas la majorité des données. Or dans le cas présent, mon incrédulité est telle, et je trouve qu'on s'éloigne tellement des fondamentaux de succès de la WWE (la cohérence, l'innovation, le lancement de jeunes) que je ne peux m'empêcher de me faire du souci. Il y a un an quasiment jour pour jour, le Nexus arrivait sur le devant de la scène et mettait un coup de pied salutaire dans la fourmilière, on ne peut qu'espérer qu'avec les deux RAW de 3h à venir ce soir et dans une semaine, on aura un rebondissement comparable qui relancera la machine, et les bookers.

 

 

Pourquoi chercher un élu alors qu'on a tout ce qu'il faut sous la main pour sauver le monde?

Juste une question ...

Le Silvernights qui a écrit l'article, c'est bien le même type qui avait écrit sur ce site il y a quelques mois tout un article pour dire qu'il faisait confiance au génie créatif de VKM et qu'il avait surement un plan ?

Sérieusement, j'ai un peu de mal avec ce que tu dis parce que les problèmes majeurs pour moi sont un peu plus vieux que ce qu'on voit depuis quelques semaines (bien piteuses quand même) ...

Le parallèle entre Truth et Christian, par exemple, c'est pour moi un truc plus ou moins lié au dernier Wrestlemania. Les deux number one contenders, en dehors de leurs profils effectifs, de leurs turns, de leur passé, ils étaient où lors du grandest show of them all ?

Comment veux-tu que le public s'investisse dans un type s'il n'était pas au show censé être le plus important (Truth) ou alors sur un strapontin (Christian) (au passage la remarque marche aussi pour les trois bouffons du New Nexus)

Oui oui, c'est le même type!

Oui oui, c'est le même type! xD
C'est peut être question de perception, mais je trouve qu'on a complètement dérapé ces dernières semaines. En 2010 on a eu beaucoup d'investissement sur les jeunes, à des périodes bien pensées. Personnellement cette année reste pour moi la meilleure depuis 2001, donc c'est peu dire que je l'ai appréciée! La RTW 2011 a fait place au starpower et aux vieux tout en posant des jeunes dans des matchs clés, j'ai trouvé ce mania médiocre, mais la stratégie employée me satisfaisait bien. Or depuis deux mois, je ne comprends plus. J'ai l'impression qu'on sort d'une forme de cohérence qui m'allait bien jusque là (sur laquelle je suis bien moins sévère que toi, ou peut être simplement moins exigent, à moins que simplement on ne soit pas attentif aux mêmes choses). Pire, j'ai l'impression qu'on est en train de gâcher une période de l'année habituellement plus créative et moins bling bling que les périodes de rush (RTW, SS), ce qui était la raison de mon coup de gueule.
Concernant la présence à Mania de Truth et CC, du NN ou de n'importe qui d'autre, pour le coup je suis en complet désaccord. Justement je trouyve ça bien qu'on est une transition nette et qu'on passe à autre chose. Il n'y a pas de place pour tout le roster à WM malheureusement, c'est vrai que passer d'un mec qui n'existe pas au même mec qui doit être crédible en ME sur 2 mois, ça fait vraiment pitié, mais ça reste un détail eut égard au problème de créativité qui lui m'ennuie profondément.

et tu fais

quoi du miz dans ton scénario ? Par ce qu'il est quand même le top face du moment

Sinon totalement oki avec toi sauf pour diabase of course.

Top heel tu veux dire je

Top heel tu veux dire je suppose.
En fait c'est simple, tant que Cena est champion, le Miz ne peut pas retourner le défier. Donc on doit l'occuper autrement (et éviter de le renvoyer vers l'US). Du coup reste tous les face d'upcard pour l'occuper, ou des storylines très personnelles (comme justement celle avec Riley). 2 storylines un peu longues se dégagent pour le Miz: celle contre Rey Mysterio qui viendra forcément à un moment, et celle contre John Morrison sur le thème des frères ennemis, chacun pouvant durer facilement 3-4 mois et constituer un programme d'upcard.

Raaaaaaaah Silver tu m'as

Raaaaaaaah Silver tu m'as fait dresser le kiki! Comme je t'approuve... (par ailleurs, la référence à l'arme fatale était splendide, surtout si on se rappelle que Christian arborait à une époque la coupe de Gibson dans le 1, mais passons).
.
Cela étant, étant donné les achats de PPV (assez réduits ces derniers temps), et le taux de remplissage des stades (qui là tape directement dans le portefeuille de VKM), il est très improbable qu'ils restent longtemps sans réagir... Si tu te rappelles bien, j'avais, parmi d'autres, pronostiqué la chose il y a quelques temps, en y rajoutant une donnée que tu écartes: tu sais pertinemment que je déteste Cena, en revanche je suis un grand fan d'Orton. Et bien en l'occurence, je suis convaincu que leur position hégémonique (en particulier, j'avoue, celle du Marine qui me parait difficilement vendable chez les smarts et les non-américains) coûte cher à la WWE. En grand fan, je reste devant mon écran chaque semaine, mais combien en ont eu marre de voir ces deux-là faire l'impossible toutes les semaines, bouchant le chemin à des types qu'ils ne jugent pas moins méritants? Je ne doute pas que le merchandising soit le coeur même de la WWE, seulement la cible des Kids est traitresse: ok, les kids sont une bonne potentialité d'achat, mais ce sont les parents qui sortent les dollars, et surtout, ce sont eux aussi qui peuvent appuyer sur "off". Or, si le produit actuel est clairement calibré Kidz (même si on sent quelques frémissements encourageants), je doute que l'autre partie du public, en particulier ceux qui ont connu l'Attitude, adhère pleinement au produit actuel.
.
Je ne dis pas que l'Attitude est le saint-graal, et je vois la promo de Truth la semaine dernière (ultra gonflée par les thèmes abordés) comme une bouffée d'oxygène, mais je ne pense pas que le produit actuel reste attractif longtemps en l'état actuel des choses. Le site existe depuis environ deux ans, je dirais. Depuis deux ans, on desespere de voir Cena et Orton (et HHH et quelques dinosaures) laisser la place à de jeunes loups qu'on desespere de voir percer (Swagger, Ziggler, JoMo) ou à des types du même âge qui peinent à confirmer (Punk). Or, depuis deux ans, rien. Au mieux un petit run de champion, et retour à l'anonymat.
.
C'est nécessairement frustrant, et les chiffres actuels montrent quand même qu'il y a quelque chose de pourri au Royaume du Danemark.

Merci pour les commentaires

Merci pour les commentaires encourageants quand je me mets à montrer les dents! xD
*
Je ne partage pas tout à fait ton avis, parce que pour moi (sans surprise) avoir des têtes de gondole et leur donner une position hégémonique est indispensable et salutaire pour le business. A la limite, j'ai envie de dire que si eux disparaissent, le navire coulera vraiment. Hogan ou Rock/Austin ont quasiment toujours été dans le main event ou très proche, Orton/Cena vont continuer à le faire aussi, et ça ne me choque pas le moins du monde dans le cas d'une stratégie de vente efficace. Qu'on aime ou pas ces 5 types, ils ont le même ADN, les mêmes défauts et sont tous les 5 indispensables.
*
Pour moi le vrai problème est un problème de créativité, de renouvellement, d'originalité. Quand l'an dernier Cena mange du Nexus pendant 6 mois loin du ME, qu'on a Sheamus/Orton/Miz qui occupent le titre WWE, je trouve ça parfait! Les deux histoires sortent de l'ordinaire, ont un suivi intéressant, des rebondissements, des nouvelles têtes, de la qualité! Bien sur il y a des ratés, mais franchement quand on me donne quelque chose de nouveau, je me fiche que quelques trucs soient ratés. Sur les deux derniers mois on n'a aucune créativité, aucune nouveauté, peu de continuité, une qualité vraiment faible (à part ER qui surnage, et quelques pépites comme quasi tous les matchs d'Orton...), alors qu'on avait tout pour avoir quelques surprises.
*
Je suis en désaccord sur la question des ventes et du remplissage des salles. Mania 27 a été très profitable à la compagnie à priori, et malgré des conditions très difficiles (départ de pleins de stars sur les 2 dernières années) les résultats me semblent intéressants. Je dis juste qu'en tant que mec de 30 ans qui regarde le catch, j'aurais aimé à l'inverse d'une envie de faire de la thune à court terme (la mise en Me de têtes connues), assister à une petite prise de risque dans cette période que l'on sait justement creuse.

Je suis un des lecteurs les plus intelligents du site!

C'est, je crois, l'un des meilleurs articles de cette année (avec la page sur l'économie WWEienne). Tu as parfaitement résumé la situaion, et même allais plus loin (jamais encore fait le parallèle Truth/Christian).
Espérons que la WWE nous sorte encore un lapin de son chapeau...
D'ici, rions de la situation et vignettons \o/

Période de creux

Merci mon SILVER! Grâce à toi, je zappe sans regrets la WWE pour me consacrer entièrement aux nuits de mon petit dernier!!

De toutes les manières, vu les taux d'achats catastrophiques d'Over the Limit, il faut s'attendre à des changements majeurs d'ici summerslam... car qu'on se le dise, j'ai l'impression que les bookers sont entièrement focalisés sur summerslam et le road to wm 27, pour le reste point de salut! Seuls Truth et Cody m'intéressent finalement!

Pause donc de mon côté pour des raisons de pouponnage, et tu viens de me convaincre de boycotter la fédé de VKM jusqu'à summerslam! Cela me fera gagner du temps!

J'en profite pour te

J'en profite pour te renouveler toutes mes félicitations, ça te fait un second petit à qui arracher le bras, d'ailleurs en t'y prenant dès maintenant, vu que les os sont un peu plus mous, il y a espoir d'en faire un Dahut des bras!
*
Sinon merci pour tous vos encouragements les copains, ça fait chaud au coeur. :)

L'enfer du devoir

Merci SILVER! Là, je m'apprête à faire la nuit pour le petit dernier... les semaines post-accouchement c'est la guerre du VIETNAM!

Sinon puis-je réaliser des tombstones à ma belle-mère?

+1 silver

merveilleux post coup de gueule. Tu oublies de signaler que ça fera le deuxième ppv ou la plupart des matchs seront annoncés au dernier show weekly. On ne sait pas sur quel pied danser.

Bien vu

C'est vrai, ça devient une habitude, qu'est-ce que c'est que cette fédé qui traite ainsi ses PPv et son public par dessus la jambe ? A la TNA au moins les cartes de PPV sont annoncées bien à l'avance, ça c'est des pros.
...
Oh bordel, le pire c'est que c'est vrai ! On est rentrés dans une putain de faille du continuum espace-temps, je ne vois que ça !

Mais carrément Silver la WWE

Mais carrément Silver la WWE est en dessous de tout en ce moment !! \o/.
Nan plus sérieusement la fédé de Stamford est quelque peu en sous-régime à l'heure actuelle. Maintenant que les deux grands top faces sont champions j'ai l'impression que les bookers sont en roue libre en attendant le build de Summerslam.
Toutefois comme l'a souligné Tsurugimi plusieurs fois par le passé, l'absence de véritable feud de midcard à la WWE ne date pas d'hier. Il s'agit ici d'un problème récurrent depuis quelques années et qui n'est pas prêt de s'arranger.
.
Après faut bien comprendre un truc. La WWE ne se bougera jamais pour l'IWC tant que celui-ci continuera de regarder les shows sur le net. Ceux qui font vivre la fédération ce sont les parents des kidz qui achètent les produits dérivés, achètent les PPV et qui emmènent leurs gamins aux shows. Le gros nerd de base qui reste cloitré devant son écran d'ordi à mater les shows gratuitement en streaming et qui se permet de faire des réflexions parfois acides sur des fofos sans savoir de quoi il parle; McMahon il s'en fout. Ce qui peut expliquer le traitement de Christian. Okay on le met champion pour le côté symbolique du geste (retraite de Edge toussa) et parce qu'il fout la trique aux smarts, smarks et autres bestioles assimilées, puis on refile la ceinture à Orton qui est la véritable figure de show, faut pas déconner non plus.
.
Nan moi je demanderais aux gens d'être juste un peu patient. La ROH reprend en Septembre avec une nouvelle formule qui sera plus élaborée. Là on aura droit à de vrais shows de catch. En attendant vous pouvez toujours regarder la TNA et commenter les nalyses.

Distingo IWC / grand public

Je pense que ton distingo est un peu trop schématique. Ca mériterait un article séparé, cette histoire. Mais je ne crois pas vraiment à l'existence de deux catégories quasi étanches: d'une part l'IWC (les geeks devant leur écran), de l'autre le WWE Universe. Je ne nie pas que cette vision est largement ancrée dans la réalité, mais en même temps les deux groupes sont perméables. Cena est régulièrement hué par la moitié des salles où se produit la WWE, quand même. Or si les salles n'étaient emplies que de Little Jimmies, il serait unanimement applaudi. Je pense que beaucoup de membres de l'IWC vont voir les shows, et que pas mal de gens qui vont voir les shows vont aussi traîner sur les forums et sites spécialisés, tant et si bien que la distinction est souvent dure à faire. La variable de l'âge me semble plus pertinente. Un mec de trente ans qui a connu l'Attitude Era va plus spontanément siffler Cena qu'un kid de dix ans, même s'il ne lit pas les sites de catch: Cena ne correspond pas à ce qu'il attend du héros du catch, car il a été formé à l'école SCSA. Donc quand Vince file la ceinture à Christian ou donne de l'exposition à Punk et Bryan, je ne pense pas que ce soit pour complaire à ces sales aigris de l'IWC hardcore, mais plus probablement pour faire plaisir aux membres les plus âgés de son public. Et comme la WWE est l'un des très rares spectacles qui a l'ambition de drainer aussi bien le gamin de huit ans que l'adulte de trente, ben Vince en donne un peu à chacun: une blague pipi-caca par ci, une promo avec des mots compliqués par là; un comedy match / un match technique; une storyline grotesque / une storyline complexe, etc. Nous autres, on préfère généralement ce qui est adressé au public le plus âgé, donc on gueule quand on a des mois de Chavornswoggle, alors que les gosses adorent. Mais il faut en prendre notre parti, ou alors aller voir la concurrence, comme tu le suggères.

Stratégies, contradictions et solutions

Je pense que l'analyse de Flying et les précisions de Axl sont justes mais à moyen terme seulement. En fait, le problème de la WWE est qu'elle court deux lapins à la fois :
1. rentabiliser son produit le plus possible dans un temps très court, avec pour cible les enfants (T-shirt, masque, jouets, etc.) => cœur de cible A
2. pérenniser le produit avec les smarts. (PPV, une part no-négligeable des marchandises, dvd, etc.) => cœur de cible B
*
La compagnie est confrontée à un triple problème :
1. On ne peut pas concilier les deux objectifs dans un même produit.
2. Le cœur de cible A se renouvelle peu (d'où l'internationalisation de la compagnie) et se déplace rapidement vers le cœur de cible B, ou disparait rapidement.
3. Le marché du spectacle de combat se réduit au profit du sport de combat (MMA, K1, etc)
*
Cette situation explique l'impression contradictoire qu'on a tous : d'une part, la WWE est en situation de leader en quasi-monopole ; d'autre part, la compagnie décline sur tous les plans (profit et qualité). En fait, je pense qu'on assiste à l’essoufflement prévisible du modèle à cause des contradictions et de la situation de rétrécissement du marché que je viens de décrire.
*
Pour conclure, je pense que la WWE possède les clefs pour se sortir de cette dynamique négative : segmenter le marché ! Concrètement, on peut imaginer :
1. un RAW familial, marqué par le starpower, qui va attirer les gamins et leurs parents ; et un SD! technique et plus exigeant, destiné à récupérer les kidz transformés en smarts.
2. Les lutteurs feraient le chemin inverse, en se construisant une réputation de bons catcheurs à SD! pour alimenter le rooster de RAW.

Voui je pense avoir un peu

Voui je pense avoir un peu trop schématisé. Mais ce que je voulais dire c'est que le kidz rapporte plus à la WWE financièrement parlant que le fan de base. Et que ce dernier à tendance à se montrer parfois très dure avec les shows. Ce qui peu s'expliquer vu qu'il n'est pas la considération première. Et comme tu le dis justement faut en donner à tout le monde. Donc un coup on aura une période qui nous plaira (genre l'année dernière avec le Nexus) puis après ce sera un autre cycle qui plaira plus à d'autre personne.
.
Le catch est cyclique, c'est bien connu.

Je te trouve un peu dur avec

Je te trouve un peu dur avec NXT. Ce ne sont pas tous des mecs sans talent. Saxton, Young et O'brian (même si j'aime moins bien ce dernier) sont bon et Cannon et O'Neil sont potable. Bon, après il y a Novak, mais on va pas se plaindre juste parce que un seul type est mauvais. (En plus, il est partit.)
Et je serais déçu si Kovax, lecharentais et Julius arrêtaient leurs reviews. (Je vous soutiens les gars ;) )

NXT on fire ^^

Pour parler spécifiquement de NXT, comme je l'ai écrit dans ma dernière nalyse, le vrai souci de cette saison est qu'elle est beaucoup trop longue: on en est à 14 semaines, là où Barrett avait été sacré en 15 et les autres vainqueurs en 13. Alors, je veux bien qu'il fallait se caler par rapport à Tough Enough et tout, mais ça reste interminable.
.
Le show est en plus pétri de petits défauts, pas graves en soi, mais super frustrants dans l'ensemble: les points de rédemption qui ne servent à rien, les concours à la con qui disparaissent tellement ils onté été inutiles eux aussi, les règles qui soit ne sont pas expliquées, soit changées quand les bookers en ont besoin... On peut comprendre que ça n'aide pas à fidéliser.
.
Ajoute à ça un casting peu engageant (Novak, O'Neil qui pour moi est plus ou moins aussi mauvais) et incohérent (la présence de Young, alors membre officiel de Raw pendant près d'un an) et un objectif pourri (une place pour NXT6!), et je comprends que personne ne regarde le show.
.
Et c'est d'autant plus dommage que l'émission en elle-même est plutôt pas mal: les matchs sont dans l'ensemble assez sympas (pour de la lowcard/midcard) et on a droit à quelques storylines certes pas transcendantes mais qui au moins mettent un peu en valeur les rookies et leur donnent une chance de briller (après, c'est à eux de saisir leur chance...). Mais ces quelques qualités (oui, Saxton, Young, O'Brian ont du talent, bien que je ne vois aucun d'entre eux devenir champion du monde) peinent à compenser les défauts du show, d'où son échec logique. Et je le répète, c'est assez dommage parce que on sent qu'il y a des efforts de faits pour améliorer tout ça. Mais j'ai peur qu'il soit bien trop tard pour sauver le show, et ça risque d'avoir de tristes répercussions sur la prochaine saison...
.
Cela étant dit, je ne pense pas que ni lecharentais ni Julius ne quitteront le rafiot avant la fin, et moi non plus, pas de souci! :) Surtout que la fin semble (enfin!) proche, ce serait dommage d'abandonner à deux mètres de la ligne d'arrivée! ;)
.
Je reviendrai plus tard sur l'ensemble de l'article de l'ami Silver, que j'ai beaucoup aimé lire tant je trouve son analyse de la situation actuelle de la WWE très juste. Good job Silver! :)
.
++

Pas grand-chose à redire

Heureux de voir le "happy go lucky" Silver et ses sempiternels "non mais attends, si Vince fait ça, c'est qu'il a une bonne raison!" se ranger enfin du côté des mécréants maugréants! Je suis tout à fait d'accord avec toi. Le spectacle pourrait, devrait, être bien meilleur. Chaque perso devrait avoir une motivation claire, les titres devraient être mis en valeur, etc. Un truc seulement sur le push actuel de Truth et Christian: je pense que, comme les règnes de Kane et Mysterio l'année dernière, il s'agit aussi de management interne. La WWE veut que ses trentenaires un peu avancés aient conscience que leur chance peut bien venir demain, et soient motivés tout le temps. Si Christian et Truth en sont là, c'est bien que tous peuvent espérer, même les mecs un peu bloqués en bas de carte ou en midcard pendant des années. Donc ça me paraît pas bête, d'autant que les stories sont plutôt réussies... Mais sur tout le reste, on est bien OK: ils se coulent douce nos bookers, et c'est très frustrant.

Tout pareil

Y a pas à dire, prendre le temps de poser les choses c'est toujours mieux que de réagir au coup par coup, et je pense que beaucoup se retrouveront dans ton analyse. Tu as la bonne idée en tout cas de ne pas tout jeter aux orties et de ne pas demander à la WWE l'impossible, genre mettre Cena et Orton sur la touche, n'en déplaise à certains, ce sont les piliers de la fédé et il faut les traiter comme tels.
.
Dans les difficultés que peut rencontrer la WWE, il y a sans aucun doute le fait d'avoir beaucoup de catcheurs (quoi que sans doute moins qu'à la TNA si on considère qu'il y a deux shows à Stamford). Du coup, entre les nouveaux qui n'ont jamais rien eu, les nouveaux qui ont déjà brillé, les upcarders convaincus et même les main eventers reconnus, ça fait du monde. Au petit jeu du "qui mettre face aux champions" il y aura donc toujours des gens pour regretter de ne pas y voir leur chouchou.
.
Mais l'erreur de la WWE est peut-être justement de tout miser sur son main event, sur une feud principale par show. Parce qu'il faut bien reconnaître qu'en dehors du main event les autres feuds sont actuellement assez légères, il y a des matchs mais peu de micro et globalement peu de scénarisation. Je dirais que Cody Rhodes est sans doute le seul en dehors du main event à avoir un vrai personnage et des motivations qui tiennent la route. Ca vaut pour les stables qui ne servent plus à grand chose (mais on ne peut pas non plus forcément reprocher à la WWE de ne pas les supprimer sans explication).
.
Avec deux shows il y aurait quand même largement la place pour développer plusieurs histoires à la fois. Barrett par exemple, avec la crédibilité gagnée l'an passée, pourrait avoir une vraie feud pour le titre IC. CM Punk pourrait lui être dans une belle feud pour le titre US (il a déclaré récemment qu'il aimerait gagner tous les titres), ça revaloriserait la ceinture plutôt que ça ne diminuerait Punk je pense. Là on a Sin Cara qui est un peu ennuyeux, des petites feuds mais qui ne démarrent pas vraiment...
.
C'est la qualité de la TNA en ce moment d'ailleurs: plusieurs histoires solides, bien menées, qui ont mené à un PPV bien buildé (la feud pour le titre mondial a d'ailleurs pour le coup été plutôt mal traitée). La WWE est capable d'en faire autant, sans aucun doute, elle l'a montré souvent. Là elle concentre tous ses efforts sur le main event, avec des résultats discutables puisqu'elle se repose beaucoup sur le starpower, avec les fameux main events jumeaux de Raw qui m'ont moi rappelé la triste période des guest hosts.
.
Enfin, comme l'a dit Silver les deux Raw de 3h nous surprendront peut-être, après tout on ne s'attendait pas à l'invasion du Nexus. Par contre si ces deux shows ressemblent aux derniers Raw, avec feel good moments à la con et storylines au point mort, on risque de continuer comme ça jusqu'à Summerslam au moins...

Merci pour le commentaire

Merci pour le commentaire détaillé Juju. ;) Pour le fait de voir ses favoris en ME, mon souci va plus loin. Je m'inquiète de ne pas voir un avenir possible en main event, surtout quand ce qui le remplace a peu de justification. Quand avant Mania, on a Cena et le Rock qui trustent beaucoup de temps, même si Miz est associé intelligemment, on comprend que la priorité est de vendre le most lucrative of them all. Mais là on est en période de creux, et on tente le coup avec des types vieux qui constituent aux mieux de faibles investissements d'avenir. Qu'on en récompense un des deux (comme Kane l'an dernier avec un MITB, alors que Miz avait chopé l'autre) je dis ok, mais là avec deux gars de cet âge en ME simultanément, ça fait trop imo. Au final de manière générale et hors de mes propres envies, ça m'aurait paru plus logique d'avoir en main event un mec que je n'aime pas vraiment, mais qui représente l'avenir de la WWE comme McIntyre, plutôt qu'un type que j'aime comme Christian par exemple (et malgré le fait qu'il donne d'excellents matchs).

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin