Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Une belle soirée d'été

And babe, don't you know it's a pity
That the days can't be like the nights
In the summer, in the city
In the summer, in the city

The Lovin'Spoonful, Summer in the City

 

Ce Summerslam très honorable restera probablement dans les mémoires comme le dernier pay-per-view de Jeff Hardy avant sa retraite (ou, du moins, son long hiatus). Mais plein d'autres choses passionnantes se sont passés ce weekend (et on ne parle pas seulement du samedi soir de McOcee). Revue de détail.

 

 


Dix ans de tentatives de suicide, et on n'a toujours pas compris que Jeff Hardy nous appelle désespérément au secours.

 

 

Analyse de Smackdown du 21 août, de Summerslam et de Raw du 24 août

 

Et soudain, l'obscurité se fit. Le ring, au centre duquel un CM Punk exténué mais triomphant se tenait, ceinture en main, au-dessus du corps démantibulé de Jeff Hardy, disparut brusquement dans le noir. On entendit un coup de gong. Puis un second. La foule hurla. La lumière revint. Punk était toujours debout, un corps blanc tatoué en maillot noir à ses pieds. Il eut un rictus, pensant sans doute que ce bref intermède annonçait un prochain retour de l'Undertaker, peut-être au prochain Smackdown... Qu'importe, il venait de gagner la ceinture de champion poids lourds, on verrait d'ici-là. Il baissa les yeux vers sa proie inanimée… et celle-ci se redressa et l'empoigna à la gorge! A Hardy s'était substitué l'Undertaker en personne, qui se releva brutalement et signa d'un chokeslam tonitruant un retour spectaculaire qui clôt en beauté un Summerslam très solide.

 

 


Oh putain, Jeff, qu'est-ce que t'as pris comme pilule encore?

 

 

Par ce dernier twist, le Taker a-t-il volé la lumière à Punk et Hardy, qui venaient de fournir un TLC d'une terrible intensité? C'est ce qu'affirme Kevin Eck dans son analyse du ppv, et nous sommes plutôt portés à partager cette opinion. Les deux jeunes stars avaient brillé de mille feux tout au long de 20 minutes enragées marquées par de nombreux bumps sensationnels. Hardy sur le départ après une nouvelle démonstration de maîtrise aérienne, Punk continuant son ascension en réalisant son meilleur combat à ce jour… les deux héros de la soirée méritaient sans doute de fermer le ban tout seuls. On pourra objecter que pour Punk, enchaîner sur une feud avec le Taker représente un nouveau pas en avant. Quant à l'image romantique d'un Jeff Hardy disparaissant dans la pénombre et subrepticement remplacé sur le ring par l'incarnation de la mort, elle valait plus que tous les discours (et que tous ses poèmes). Quoi qu'il en soit, le clap de fin était à la hauteur des applaudissements nourris suscités par le spectacle.

 

 


- Jeff, y a quoi de prévu maintenant?
- Heu, alors là tu me fais une souplesse arrière à travers deux tables, ensuite je te colle un Whisper du haut d'une échelle mais tu me contres en dropkickant une chaise, j'esquive et tu me chopes sur tes épaules, tu escalades le toit du stade et tu me fous un Go to Sleep d'en haut.
- On vient pas de le faire, ça?
- Peut-être, je sais plus, on le refait au cas où, OK?

 

 

Deux jours plus tôt, déjà, à Smackdown, Punk et Hardy s'étaient naturellement confrontés dans un nouvel exercice dialectique très réussi. Punk se révèle semaine après semaine comme un orateur de tout premier plan; quant à Jeff, il a été beaucoup plus inspiré qu'à l'accoutumée. Sans doute grâce à l'air des cimes, puisqu'il était juché sur une échelle tout du long, oubliant sans doute qu'il avait déjà fait le coup quelques semaines plus tôt à Edge, la veille de leur TLC, et s'était retrouvé, une petite poussée plus tard, dix mètres plus bas.

 

 


Quand Jeff a une idée, une petite ampoule apparaît au-dessus de sa tête.

 

 

On avait un peu grincé, ce même soir, en voyant avec quelle facilité était expédié le face-turn, ou plutôt face-return, de Matt Hardy. Une interview de quelques minutes où un Matt plutôt décontracté expliquait en somme que ouais, bon, OK, il avait déconné, mais que woooo! il s'était réconcilié avec son emo de frangin et qu'il fallait maintenant regarder de l'avant, car les Hardy Boys étaient de retour, yeah, rockon! Un peu court quand même pour solder des mois pendant lesquels non content de coûter le titre à Jeff à plusieurs reprises, non content de l'affronter dans plusieurs matchs bien violents, Matt avait pratiquement tenté de l'assassiner (le coup de la bagnole qui percute la moto). Mais bon, il faut croire que Jeff vit vraiment "pour l'instant présent", qu'il a une mémoire de dix minutes comme un papillon et qu'il pardonne les offenses avec encore plus de facilité que Jésus-Christ à Yom Kippour.

 

 


Ouais bon OK, c'est moi qui ai mis le feu à sa baraque, d'accord, OK, j'avoue. Mais vous savez que je m'étais brûlé le bout des doigts? Vous voyez bien, moi aussi j'ai souffert dans cette histoire.

 

 

Résultat de cette réunion fraternelle, les Hardy allaient catcher ensemble ce soir-là, en compagnie d'un Morrison qui peut se poser quelques questions sur le tournant que prend sa carrière. Alors qu'il vole la vedette à tout le monde chaque vendredi, voilà deux ppv de suite dans lesquels il n'était pas booké. Et s'il pourrait légitimement prétendre devenir le premier challenger de Punk à présent que ce dernier est le champion, l'irruption de l'encombrant Undertaker sur le devant de la scène complique quelque peu les choses… Je serais lui, je ferais un heel turn fissa.

 

 


John Morrison, futur World Heavyweight Champion of Chat Perché.

 

 

Les Hardy et Morrison se sont donc colletés Punk et les Hart, un booking qui montre une fois de plus la supériorité des auteurs de Smackdown sur ceux de Raw puisqu'il offre une bonne dose de crédibilité à plein de jeunes stars en devenir. A ce propos, on vous recommande chaudement l'interview shoot que Jericho a accordée à Kevin Eck sur ses Ringposts, où Y2J souligne que Raw n'a établi aucune star montante depuis le début de l'année, à la différence de Smackdown (c'est ici). Le combat fut bon, comme c'était prévisible, achevé par un tombé de Matt sur Punk pour faire bonne mesure, et on pouvait s'avancer vers Summerslam avec confiance, sachant que tout le monde pétait le feu. Résultat: un TLC qui nous fit plusieurs fois nous prendre la tête à deux mains tant les chutes y furent violentes, notamment bien sûr ce Swanton de taré tenté et réussi par Jeff depuis une échelle sur Punk étendu sur une table. Mais la souplesse arrière depuis la troisième corde portée par Punk sur Hardy et surtout sur une échelle a également fait mal aux yeux… Ces mecs-là sont en caoutchouc, c'est pas possible autrement.

 

 


Non vieux, laisse tomber, pas possible de transfuser le sang de l'un à l'autre, leurs organismes sont complètement incompatibles.

 

 

L'autre grande feud de Smackdown, celle de Dolph et Rey, avait connu un épisode supplémentaire vendredi, dans un match à 3 contre 3 bien pratique puisqu'il opposait Ziggler et Jerishow à Mysterio et Cryme Tyme. Bon combat et pin logique du Zig sur Reyrey suite à un KO infligé en douce par le Show. Dimanche, Ziggler et Mysterio ont lancé Summerslam sur de très hautes bases en livrant un super match plein de prises novatrices et de contres de desperado. Comme à Night of Champions, le Mexicain l'a emporté, mais il n'y a là rien de choquant. Rey est un champion qui est toujours à un excellent niveau, Dolph va devoir vraiment puiser au fond de lui-même pour lui arracher sa ceinture, et si la feud continue de nous offrir des matchs de cette qualité, on signe tout de suite pour qu'elle dure aussi longtemps que celle ayant opposé pendant des mois Orton à Triple H.

 

 


Discret hommage de Rey et Dolph au cri de ralliement de DX.

 

 

De leur côté, Jericho et le Show ont évidemment vaincu les Cryme Tyme, qu'on aurait presque pris en sympathie à Smackdown quand ils en étaient réduits à se faire consoler par, heu… Slam Master J. Pas Summerslam Master J, apparemment, puisque dimanche venu, les vraies stars l'ont assez aisément emporté. L'issue n'était pas en doute, mais il s'agissait de savoir si les CT allaient élever leur niveau au point d'apparaître comme des adversaires sérieux de Jerishow. De ce point de vue, le bilan est mitigé. Tout comme au football une équipe plus collective peut venir à bout d'un agglomérat d'individualités, un duo de catcheurs moins forts (ou bookés moins forts, ce qui revient au même) que leurs adversaires doit compenser par le travail de groupe. Shad et JTG devraient mettre au point cinq ou six manœuvres qu'ils feraient en commun, ce qui leur fournirait un avantage comparatif sur une équipe comme Jericho et Show, lesquels se contentent d'enchaîner les tags sans chercher à réellement catcher en équipe. Or les Brooklyn Boys ne possèdent qu'une ou deux manœuvres de ce type dans leur arsenal, qu'ils n'ont d'ailleurs pas employées à Summerslam… Pour tout dire, on n'a pas eu l'impression de voir un couple improvisé catcher une équipe soudée depuis des années, comme Cryme Tyme devrait apparaître. Dans une configuration similaire, Rhodes et DiBiase se sont conduits comme une vraie team face à DX: quand bien même ils n'ont pas de trop de manœuvres communes dans leur calebasse, les ex-Priceless ont multiplié les tags rapides et sont apparus parfaitement coordonnés.

 

 


Déjà, les gars, commencer à vous synchroniser quand vous appelez un taxi.

 

 

En tout cas, nous sommes absolument ravis de la renaissance du catch par équipes: on y retrouve maintenant des vétérans établis comme Jerishow et DX (voire, pour très peu de temps, les Hardy Boys) et plusieurs jeunes loups comme la Legacy, les Hart ou Cryme Tyme. Logiquement, les autres en viennent à former des équipes pour les affronter, comme on l'a vu lundi à Raw quand MVP a appelé Mark Henry à la rescousse pour défier les champions. Une vraie résurrection quand on pense que, il y a encore quelques mois, la division par équipes se réduisait à d'épisodiques combats entre Cryme Tyme, les Colon et Miz & Morrison. Et en plus, aujourd'hui, quand on est champions par équipe, on a deux ceintures chacun, c'est pas beau ça?

 

 


Aux JO, Astérix et Obélix ont fait une vraie razzia.

 

 

Passons rapidement sur les feuds secondaires de Smackdown: Knox continue de compter combien d'os il reste à Finlay (probablement pas beaucoup plus qu'il ne lui reste de dents, après le traitement subi vendredi) et Kane a essayé de nous chauffer sur sa feud avec Khali, sans succès. Le coup du "géant contre géant" a été fait et refait à la WWE, et on préfère encore voir Khali rouler des pelles à des cageots que tenter de catcher. Le combat dominical fut moins atroce que prévu, cependant, et Kane a encore utilisé Ranjin comme bouclier avant de finir Khali d'un DDT (ce qui fait de l'Indien le seul catcheur de la WWE à se faire battre sur un DDT, soit dit en passant). On craint que la feud ne soit pas finie pour autant et que tant que le Great n'aura pas eu sa revanche, elle se perpétuera…

 

 


Je suis navré les gars, mais en tant que gros psychopathe fratricide, je conçois une rage destructrice à la vue de la relation amicale que vous entretenez.

 

 

Si Summerslam restera dans les annales avant tout pour ce TLC qui aura sans doute été la dernière apparition de Jeff Hardy avant longtemps dans un pay-per-view, c'est aussi parce que la reformation de DX pour jouissive qu'elle soit aux yeux d'un public aussi ravi de retrouver Michaels que soulagé de ne plus voir le King of Kings exsuder son invincibilité dans sa feud avec Orton a été la xième reformation de DX depuis quelques années. Ce numéro sent un peu le rance et manque d'inventivité, surtout en pleine Kidz Era. On nous autorisera par ailleurs à faire la moue sur le décorum militaire de l'entrée en scène des Dégénérés: si on a envie de voir un groupe de soldats en uniforme de camouflage tirer comme des tarés au M-16, il suffit de zapper sur les infos. Cela dit, le coup des deux machos vieillissants faisant feu avec un tank évoquait un besoin de Viagra ou de psychanalyse, ce qui est dans tous les cas assez fun.

 

 


Que le connard qui vient de hurler "complexe d'infériorité" dans le public se dénonce, sinon je tire dans le tas!

 

 

Le combat fut bien meilleur qu'attendu, avec une très belle performance d'ensemble de Rhodes et DiBiase. La victoire finale des vieux clowns ne faisait évidemment aucun doute, mais au moins la Legacy n'a-t-elle pas été squashée et, à notre grande joie, les faces ont eu recours à quelques techniques pour le moins heeleuses (dont une rupture de tombé par le partenaire de l'homme légal) qui montre que la WWE continue de fouiller dans les nuances de gris (tendance confirmée par la victoire au poing américain des faces Henry/MVP à Raw face à Jerishow).
Rebelote entre ces quatre-là (plus Vince, Orton et Cena pour la bonne bouche) le lendemain à Raw, show qui démarra par un interminable segment de célébration de l'anniversaire de Vince. On veut bien que le chairman ait eu envie de se faire plaisir et de satisfaire à son célèbre sens de l'humour et de la fête — filles en tenue légère, clowns (de l'excellent au demeurant Cirque du Soleil), imitateur d'Elvis, ce gros porc de Big Dick Johnson surgissant d'un gâteau — et à sa non moins célèbre mégalomanie — tiens, le jour de mes 64 ans, je fais le tombé sur le champion de la Fédération, eeeeh ouais. Mais n'aurait-on pas pu garder tout ça pour après la diffusion du show, comme lors de la récente fête à base de tartes à la crème organisée pour les 40 ans de Triplache?

 

 


Shane, c'est toi? T'as l'air encore moins en forme que d'habitude.

 

 

Vince et sa teuf moisie ont cannibalisé une bonne moitié du Raw du lundi. Il faut y ajouter un millième épisode de l'humiliation de Chavo par Hornswoggle; un combat féminin à six trop court et valant surtout par le tombé de Fox sur la championne James (ce qui semble enterrer un peu plus Gail Kim, même si elle a fourni cette fois une prestation bien meilleure que la semaine dernière); et un match sans intérêt entre le Miz et Santino. Tout cela alors que des talents comme Swagger et, bon Dieu, le champion US Kofi Kingston n'ont pas eu droit à du temps d'antenne!

 

 


Hé ouais, Horny, t'as fini par énerver Hellboy.

 

 

Quant au guest host Floyd Mayweather, le timing n'aurait pas pu tomber plus mal pour l'avoir sur le show. Non seulement a-t-il un combat prévu le 9 septembre prochain, ce qui lui interdisait naturellement toute confrontation physique avec le Big Show (qu'il avait battu en employant un poing américain à Wrestlemania 24 l'année dernière), mais en plus il était apparemment interrogé en tant que témoin pour une fusillade survenue ce même jour, et n'a pu rejoindre l'émission qu'au dernier moment. Un délai qui a donné l'occasion à Triple H d'assumer tout seul l'organisation du main event (DX + Vince contre la Legacy au complet), sans que quiconque ne s'en émeuve. Pas avec ce genre de séquence que le beau-fils préféré du Parrain va mettre fin à son image de grand manipulateur du show en coulisses… Quant à Mayweather, il a fini par se pointer avec une bande de mecs pas tibulaires du tout. Le temps de livrer un duel de regards avec Jericho et de filer son poing américain (ou un truc dans le genre) à MVP pour une victoire heeleuse des faces MVP/Henry sur Jerishow, et c'en était fini de sa perf (si l'on oublie ses 30 secondes à servir de sparring-partner à Vince en coulisses, encore un beau cadeau que s'est fait le mégalo-chairman). Merci et à la prochaine, champion, on espère que t'as été bien défrayé pour ce passage inoubliable.

 

 


Money money, yeah yeah.

 

 

MVP, justement, sortait d'une victoire courte et vite oubliée contre Swagger à Summerslam. Quelques minutes à peine d'un combat comme on en voit plusieurs lors des épisodes hebdomadaires, et malgré un nouveau segment backstage de qualité juste avant le match, aucune continuation à la feud puisque Swagger était absent le lendemain à Raw… MVP tourne en rond comme une balle autour d'un arceau, et son indiscutable mic skill pourrait être employé à de meilleurs speechs que celui qu'il fournit lundi soir face à Jerishow, quand il eut recours à son tour à la variante (?) "Christina" à l'encontre du Canadien et, suprême originalité, vanna le Big Show sur sa taille. On regrette également que Jericho ait ensuite affirmé que le Show était son ami: leur association était bien plus crédible quand ils balayent d'un haussement d'épaules la suggestion qu'ils puissent être proches dans la vie, expliquant calmement que leur duo était uniquement professionnel. L'idée de deux champions heels décidant de mettre leurs talents en commun pour obtenir de l'or nous semble plus intéressante que celle de deux "amis", mais on chipote un peu, d'autant que leur relation a pu évoluer au cours de ces semaines où le monde entier a semblé se liguer contre eux. Disons-le tout net: on adore le couple Jerishow, et notamment les discours de Chris. Dire que ce crétin de MVP lui a hurlé "Shut up!" Tu préfères écouter Cena, garçon?

 

 


Tu parles meilleur à Chris. Il a fait un mot compte 27 au Scrabble hier, alors TU RESPECTES!

 

 

Nous avons gardé pour la fin l'un des bons points du weekend: le booking inventif du match de championnat Cena / Orton de dimanche. Peut-être consciente que ces deux-là se sont déjà affrontés tant et plus depuis des années, la WWE a voulu surprendre, et a réussi son coup. L'idée était qu'Orton profiterait de cette stipulation débile qui voit un champion conserver sa ceinture en cas de disqualification ou de décompte à l'extérieur. On l'a déjà dit, mais on ne revient toujours pas de la stupidité de cette règle. Qu'est-ce qui empêche un champion heel de… ne même pas venir à un pay-per-view? Hop, disqualification par décompte à l'extérieur, et la ceinture reste chez toi, bien au chaud. Ou alors de faire intervenir ses potes à n'importe quel moment du combat, ou d'utiliser une arme etc… puisque de toute façon une disqualification lui assure de conserver sa ceinture? Dans ces circonstances, le challenger devrait l'implorer de venir sur le ring et de ne pas se barrer comme un prince!

 

 


Hey John, I've got two words for ya: stop it.

 

 

Naturellement, le heel Orton a donc tenté le coup. Il s'est d'abord fait disqualifier, ce qui aurait dû lui permettre de rentrer tranquillos à la maison, toujours champion. C'est alors qu'est intervenu un botch magistral de l'annonceuse Lilian Garcia qui, au lieu de dire: "Vainqueur de ce match par disqualification: John Cena; cependant, toujours champion WWE, Randy Orton" cria dans le micro: "Et voici votre vainqueur et nouveau champion WWE, Randy Orton!" Tain, si j'étais le patron d'un supermarché, je la laisserais pas annoncer les réductions au rayon fruits et légumes.

 

 


Et le vainqueur, et nouveau champion de la X Division, Eddie Guerrero!

 

 

Quoi qu'il en soit, Lilian se rendit compte de sa bévue et proclama rapidement que, "sur décision de Vince McMahon" (auquel elle est sans doute liée par télépathie, vu la rapidité de la réaction), le combat continuerait et qu'Orton perdrait sa ceinture s'il était de nouveau disqualifié! Un Randy furieux revint sur le ring à grandes enjambées, cogna Cena… puis sortit à nouveau du ring, prit sa ceinture et courut vers la rampe, pour se faire décompter à l'extérieur! L'arbitre lui donna match perdu mais, évidemment, vu la règle sur le décompte, il devait conserver son titre… Non! Comme Satan par la voie de la petite fille de l'Exorciste, Vince McMahon parla par la bouche de Lilian Garcia. Le combat reprend et si Orton remet ça, blam, il perd son titre. Après ça, on était tous certains que le lâche Randy allait être puni par le courageux Cena… mais non, nouveau twist! Orton mit Cena au sol et effectua le tombé! Sauf que ses pieds étaient sur les cordes! Mais l'arbitre n'avait rien vu et lui donna match gagné! Orton exulte, ceinture en m… non! Un autre arbitre déboule pour dire au premier qu'il a vu Orton pinner (avec deux n) Cena en trichant! Donc le premier relance le match!!!

 

 


Vous avez vu que je trichais sur l'écran? Genre y a un écran ici!

 

 

A propos, depuis quand a-t-on instauré l'arbitrage vidéo dans le catch? Normalement prévaut la règle du pas vu pas pris: si l'arbitre ne t'a pas grillé en train de gruger comme un sagouin, alors t'as gagné… Mais pour ce match spécial, on était prêt à suspendre le fameux disbelief comme Ranjin Singh à un crochet de Kane. Le combat reprenait donc, avec cette fois l'assurance totale d'une victoire de Cena. N'avait-il pas survécu à trois tentatives de triche du démon Orton? Les faits semblaient nous donner raison, quand Cena appliqua au sublime Randy son dégoûtant STF. Orton résista, sembla sur le point d'atteindre les cordes, mais Superman le tira à nouveau au centre du ring et là, il apparaissait sûr et certain que c'en était fini du champion…. Non! Incroyable! Un type sort du public, bondit sur l'arbitre et se fait prestement évacuer par les flics et plein d'officiels!!!

 

 


Leave Britney alone!

 

 

Les catcheurs semblent ahuris et perdus, si bien qu'on a vraiment cru un instant que c'était un vrai fan d'Orton qui avait fait de son corps rempart à une défaite inéluctable de son idole. En tout cas, Axl en aurait fait de même, dussé-t-il subir 400 Attitude Adjustements pour la peine! L'intrus évacué, le combat reprenait une fois de plus, mais Orton sortait du ring, Cena tentait de l'y ramener à la force de ses petits bras musclés… et mangeait un terrible mix de RKO et de coup de la guillotine, Randy se précipitait dans le ring, attrapait un Cena chancelant, Air-Kay Fucking O, 1-2-3, yeeeeeeah!

 

 


C'est bon là, je peux la reprendre, ou vous allez encore réécrire le code pénal?

 

 

Alors oui, il allait y avoir un Raw le lendemain, et Randy encaisserait son millième Sweet Chin Music et son dix millième Attitude Adjustment et finirait pinné par Vince, sous les Suck It extatiques d'une foule de Las Vegassiens dégénérés, mais peu importe, il a encore cette putain de ceinture, il l'a conservée clean et dorénavant, c'est décidé, aussi retorse et absurde que soit la façon dont il garde le titre, on applaudira de toutes nos extrémités. Peu importe que son moveset soit relativement limité, il dégage une intensité sans égale qui nous scotche littéralement à l'écran! Reste que le prochain combat de championnat, dans trois semaines à Breaking Point, sera un "I Quit Match", et il semble inimaginable de faire dire ces mots à un putain de Marine des États-Unis d'Amérique qui est venu à bout à lui tout seul de Noriega et de Saddam Hussein. Mais à chaque jour suffit sa joie. Et puis, qui sait, il suffirait dans trois semaines que la Legacy — que le "fan" interrupteur de combat, qui s'est révélé être le frère cadet de Ted DiBiase, devrait finir par intégrer — amène aux abords du ring un drapeau américain en menaçant de le profaner pour que Cena hurle I quit pour préserver le saint étendard. Donc haut les cœurs pour la communauté ortonienne, et on arrête là parce que bon quand même hein.

 

 


Permettez! Et le championnat ECW alors?

 

 

Oups désolé, c'est tombé pendant la pause "préparation de sandwich"! Mais on compte sur Spanish pour nous narrer cet immense combat dans son prochain CR! On vous donne juste le résultat, vas-y Liliane.

 

 


Heu, c'est double-vé?

 

 

Bon, finalement on va attendre Spanish.

Suis tout à fait d’accord

Suis tout à fait d’accord avec vous, la Rédac !
Entre le retour du gras Hardy, fieffé pourceau qu’on retourne encore plus facilement qu’un gant et celui du mort-vivant, Morrison va rater sa chance avant même de l’avoir eue !

On dit qu'Orton triche....

...et c'est, certes, vrai.

Mais ça ne dérange personne la fin de RAW ? Cena était-il dans le match ? Avait-il le droit de monter sur le ring pour coller son FU (ou maintenant son AA, parce que FU, ça ne le fait pas trop pour ses fans prépubères) à Orton ?
Déjà que tout le monde est contre lui (dure vie du champion), si même les arbitres laissent filer ça, il va commencer à se sentir mal-aimé le petit... Comment ? Il s'en fout ? Oui, mais quand même!

Enfin voilà, je sais que c'était l'anniversaire de Dieu, mais bon... le FU en moins (un Pedigree à la place?), ça aurait été plus conforme...

C'était un match No-DQ :)

C'était un match No-DQ :)

Hum...

Bon... Au temps pour moi... Pauvre Randy...

The Return Of Dark!!

Je viens de lire la review du Biggest Stage of Summer et je vous trouve assez indulgent en vérité.

Le match pour le IC etait complet certes et entamait le grand PPV de l'été sous de bonnes augures mais le final sur un springboard hurricanrana cassant avec le combo habituel m'a laissé sur ma faim perso (j'aurais plus vu le combo avec comme move final un springboard senton splash à la eddie mais bon passons).
Les matchs en equipes sont tous aussi assez bons mais je regrette de voir des mid cards (voire low card) comme les CT etre prétendant aux titres. Esperons qu'après MVP et Henry on aura le droit a ue vrai equipe comme la Hart ou la DX (peut etre les BOD si Taker foire ses matchs de championats et qu'avec Kane ils reforment la BOD pour permettre aussi a Morisson de prendre une place de ME et contender au titre du Straigh edge). Pour le match DX vs Legacy, je suis assez du meme avis que vous pour le retour de la DX. Elle est un peu en perte de vitesse. Mais bon, haut les coeurs ces deux la vont nous donner du bon!!
Le match de Orton et Cena etait pas mal et ca se sent que Lilian s'en va la semaine prochaine!! :( Quels botchs de sa part !! Retour d'Howaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaard :p:p:p .... pardon ça m'a echapper.
Pour le match Punk Hardy, seul chose a retenir, le retour du Taker. Vous allez me dire que c'est le meilleur match bla bla mais je le trouve moyen comme TLC et je dirais plus les stipus de ce genre commencent a m'insupporter. Pourquoi que des stipus extreme alors que les hardcores sont plus marrantes ...

Enfin pour résumer Summerslam qui n'est pas a la hauteur des ses illustres predecesseurs mais qui reste l'un des meilleurs de cet année.

PS: The Dark is back et compte revenir souvent, d'ailleurs je salue axl océ latrell et les kamoulox présents ;-)

Snif, Lilian s'en va. Si

Snif, Lilian s'en va.
Si j'avais de la motivation, j'écrirais un tribute.

Cool de te relire!

Et re-bienvenue, viens faire un tour sur kdf à l'occasion :-)
Je te trouve très dur quand même sur le ppv. Déjà, perso, je trouve toujours ça rafraichissant quand un catcheur ne gagne pas grâce à sa prise de finition, on en a bouffé des 619-splash ou senton de Rey, non? Sinon, c'est même pas la peine de tenter des tombés sur autre chose que des prises de finition!
Là on a eu Rey, Kane et Punk qui ont gagné sans employer leurs prises de finition, j'ai beaucoup aimé ça.
Quant au TLC, perso c'est le premier que je voyais depuis que je me suis mis au catch, et j'ai trouvé ça assez sidérant, mais peut-être que je serai aussi blasé quand j'en aurai vu dix...

reponse a axl

Pas de soucis j'y repasserai avec plaisir ;)

Pour le PPV , oui j'ai été assez dur car c'est vrai que je le trouve pas au niveau de ses dernieres editions. Enfin pas grave.

Pour mysterio en fait le senton a la maniere d'Eddie il ne l'a fait que quelques fois apres la mort d'eddie et faut dire que cet enchainement est meilleur que son splash pourri .... enfin tu m'as compris quoi ^^.

Pour Kane et Punk moi aussi j'ai apprecier c'est vrai :)
Et oui au bout de dix ... enfin pres de 20 en comptant avec les ladders celebres qui sont parti en hardcore total!
En fait je suis en surdose pareil que quand ils enchainait les TLC des 3 Xtrems Teams en 2001 et 2002

Mais regarde les trois

Mais regarde les trois premiers par équipe :bave:

Et puis c'est la stip qui

Et puis c'est la stip qui rend le match intéressant, pas forcément le catcheur. Moi je ne dis pas qu'a l'époque de Edge c'était mieux, et pourtant Papy Arthemiz en a vu quelques uns. Ca reste un TLC... avec ses hauts, ses bas et ses fuckin moves...
C'est le même cas pour un Hell in a Cell, tu mets n'importe qui dedans, ce sont les possibilités offertes par la stip qui rendent le match intéressant (même si, évidemment, faut que les lutteurs osent.)

Hart Dinasty > CT ?

Perso j'ai du mal à accrocher à la Hart Dinasty, et encore + à les trouver supérieurs à CT. En fait ces 2 équipes se ressemblent beaucoup: les 2 petits sont vraiment doués et font du bon, les 2 grands franchement inférieurs et les boulets pour leurs petits coéquipiers. Malgré les ressemblances, je trouve quand même les CT supérieurs actuellement.

Je ne comprends pas ce que certains trouvent à la HD en fait, à part leur nom prestigieux peut être. J'aimerais bien comprendre. ;) [même si j'aime bien Natalya]

Summerfest

Superbe compte-rendu du Summerfest et du pathétique Raw qui a suivi!

Le TLC était effectivement correct et Jeff Hardy excelle dans ce domaine mais je crois que je sature avec ce genre de matchs à gimmicks un peu usés.

Une chose est sûre Undertaker a volé le show et je ne l'avais pas vu venir celle-là! Quel talent la cinquantaine passée! Il est moins cabot qu'HBK et toujours aussi efficace! Et dire qu'il sera chez nous dans quelques jours...

Autre chose, la WWE nous prouve que le championnat US ne compte pas puisque kofi Kingston n'a pas eu de véritable rivalité depuis qu'il a gagné le titre.

re:

la cinquantaine passée... mon pauvre garçon, l'undertaker n'a pas d'age vu qu'il est , pour les autorités célestes, pondu en 1965. quand au championnat Us, je pense que les pontes de l'Intercontinental se gausse.

L'âge du capitaine

Ah mais je préfère me dire qu'il est quinqua... c'est mieux pour sa légende (le seul vrai quinqua de la WWE cela doit être Finlay).

J'ai l'impression d'être le

J'ai l'impression d'être le seul à ne pas avoir aimé le TLC...

Bah peut être ne l'as tu pas

Bah peut être ne l'as tu pas aimé parce que tu connais beaucoup mieux et que ce match était loin de tes standards de TLC. Mais bon pour un public peut être moins averti et moins puriste, c'était un combat très intense avec des mouvements et des chutes plus que crédibles je trouve et qui plus est bien vendues par les 2 lutteurs.
Après, comme cela a été souligné sur quelques forums US que j'ai lu, beaucoup ont été déçus de par le fait qu'on était toujours loin du niveau des TLC oldschool d'il y'a quelques années, tu es donc peut etre de ceux là ?

Voila :) Déjà je pense que le

Voila :)
Déjà je pense que le TLC est une stip pour au moins 4 catcheurs. Sinon on a un bump - 5 minutes de temps mort - un bump - 5 minutes de temps morts - etc etc...
Mais même les 3 derniers TLC "1vs1" étaient mieux (edge/flair, edge/cena , edge/undertaker) , celui la est franchement mal booké...
Le spot final est beau, mais la fin est incohérente; ça aurait été mieux si Jeff s'était relevé en premier, si il avait commencé à grimper l'échelle au centre du ring; et que au meme moment Punk se traine sous les corde et arrive à pousser l'échelle, faisant tomber Jeff sur des tables à l'exterieur!...

Je pense que, de maniere

Je pense que, de maniere generale, il y a une baisse d'intensite des combats (ou alors je deviens un vieux con alors qu'avant je regardai le catch avec des yeux d'enfants, qui sait ?) que ce soit les TLC, les Steel Cage, Hell in a Cell, Extrem Rules bref tout ce qui est stipulations speciales. Et je ne pense pas que ce soit du au manque d'inonvation, car quand je rereregarde les hardyz vs Christian&Ede je suis toujours conquis.
Et la solution n'est pas, a mon sens, de mettre des echelles toujours plus haute, mais bien de faire plus de prises techniques, de combats au sol/submission, de laisser reposser les catcheurs avant les matchs importants et de mieux travailler les feuds.

repos

Il est vrai que de maintenir le RAW deux jours après le PPV ça me parait moyennement judicieux. Raisons financières ?
Je m'y connais pas trop en jeunes qui montent, mais ils pourraient profiter des surlendemain de PPV pour faire lutter des jeunes...
Enfin ce que j'en dis...

excellent PPV il est vrai

excellent PPV il est vrai mais je reste sur ma faim pour le retour de l'Undertaker. certes la mise en scène était topissime, le départ de Jeff, etc... mais quels matchs pourront proposer CM Punk et l'Undertaker. c'est pas franchement le même catch. c'est un avis personnel mais vu l'âge et le catch de l'undertaker, une arrivée de Kane pendant le match par équipe puis les ténébres et le GONG pour relancer les BOD dans une feud contre jérishow, aurait sans doute autant déchainé la foule mais aurait évité de mettre un CM Punk face à une armoire à glace invincible mais plutôt lente...

Punk/Taker

Ouais c'est ce que je mettais dans mon comm' plus bas, j'ai du mal à imaginer une feud entre ces 2 là.
Aussi bon au micro qu'il soit, CM Punk peut difficilement paraitre crédible dans un ring face à ce monstre sacré de 2 mètres 10... Alors à moins que CM Punk achève son heel turn en devenant la pire des raclures, un tricheur de premier ordre, etc.. Il pourra prétendre à une victoire sur Taker en jouant la carte du catcheur plus malin et agile mais sans jamais que la victoire ne soit clean.
Enfin bon je reste sceptique, surtout pour savoir ou va se placer Morrison là dedans.
D'autant plus qu'une reformation des BOD me parait plus qu'improbable vu la tournure des évènements.

N'oubliez pas que Punk a

N'oubliez pas que Punk a gagné de manière crédible contre Umaga en "envoyant dormir" les 160 kg du samoan...
Dans le même genre on peut citer les très bon matchs qu'il a fait à la ROH contre Samoa Joe (130kg)...

Pareil que Tsuru

Comme Tsuru, je pense que vous sous estimez Punk (et par la même Hardy). Punk et Hardy étaient les mains eventers de premier plan de ces dernières semaines. Ces gars sont bookés très résistants (no comment là dessus...) et ont un pannel de coup variés. Ils savent catcher avec tous les types d'adversaire et leur catch est assez complet.

Concernant le Taker, il est "victime de sa légende". Il est pas si invincible, pour mémoire au moment de son départ il a été squashé par le Big Show, et ses matchs avant départ contre Matt Hardy, Shelton ou encore HBK (+ marquants) ont montré que même en gagnant, il est loin d'être invincible. A contrario dire qu'il est lent, je suis en désaccord. Bien sur c'est pas Rey et il est massif, mais il bouge bien.

Je pense que cette feud promet, et va achever le heel turn de Punk, lui apportant de la crédibilité au passage. Comme ça, je vois mal Punk arriver à faire abandonner le Taker à Breaking Point, le contraire parait + évident avant de lancer une feud de Vandetta de Punk. Mais je vois bien Punk gagner contre Taker à un moment, voire en PPV. D'ailleurs c'est ce qui paraitrait le + logique si on veut voir Morrison comme prochain main eventer de SD!.

Je profite de la transition: comme d'autres, je regrette le seul point négatif du retour du Taker: que Morrison doive (encore) attendre sa chance au top de la carte.

Les hardy boys, le taker de

Les hardy boys, le taker de retour. Peut être pour isoler un peu plus punk, et le pousser à se tourner et s'appuyer sur la HD...Edge et Orton ont employé cette tactique contre le taker avec Kurt et hawkins et la legacy. C'est dans les vieilles seringues qu'on fait la meilleure dope...

Bonne review, comme

Bonne review, comme d'hab...
D'accord avec vous pour le TLC et le Cena/Orton.
J'ai ete agreablement surpris par le Mysterio/Ziggler, tres bon math, quelques prises inhabituelle. Par contre je vois pas trop la feud continuer, que vas donc faire Ziggler ?
Decu par l'Ecw, d'ailleurs Regal et Christian ont prouves mardi qu'ils auraient du combattre a Summerslam. Et tres decupar le mvp/Swagger... Swagger qui d'ailleurs loose pas mal en ce moment!

Par contre apres ce ppv et le Raw je suis assez inquiet pour les semaines qui viennent, du fait :
- Que vont devenir Morrisson, Swagger, Ziggler ? et dans une moindre mesure (question de talent) Carlito ?
- Ou sont Kingston et les titres feminins ?
- SD! n'a plus aucune feud majeure... tout est a reconstruire et j'ai peur qu'on ait du Raw bis etant donne les audiance du lundi
- C'est moi ou matt a pris du poids ? (matt pense a eugene et fait un regime)
- le "I quit" de breaking point... J'en arrive a esperer aue Cena aille faire un nouveau film
- Pourquoi ne pas avoir laisser gagner la legacy vu que la feud a l'air partie pour continuer ?
- mvp & mark Henry ?? Serieux ?
- la demi bonne nouvelle c'est l'espoir d'une storline chavo vs Bourne. Demi bonne nouvelle seulement, parceque la question qui se pose est qui va prendre la place de chavo ? ( et la subitement j'ai peur pour swagger... mais heuresement Santino est la)

bref ppv agreable sans plus, mais j'me pose beaucoup de questions maintenant.

Matt a pris du poids :s ?

En fait, c'est assez compliqué l'histoire de poids de Matt.

Avant sa blessure (intervenue dans le Triple Threat pour l'US championship à RAW, quand il se prend un crossbody de Kofi), Matt Hardy était en forme mais avait un bide énorme et flasque. Tout le monde trouvait donc qu'il avait grossi et ne faisait pas le nécessaire pour être au top physiquement dans le ring. En fait, Hardy a expliqué que c'était une anomalie génétique dans la constitution de sa ceinture abdominale (ce qui fait qu'il a du déguster énormément quand il s'est blessé : ce sont ses organes internes qui ont tout pris) et qu'il n'avait pas eu le temps de la soigner avant au cause du programme avec Jeff à WM25.

Clairement, depuis qu'il est revenu, son bide me paraît moins flasque mais il paraît effectivement avoir pris du poids au niveau du visage, c'est peut-être du à un changement de coiffure ou un truc du genre mais c'est sûr que c'est bizarre ...

La WWE ne peut pas tout faire avancer en même temps...

Bon puisque toutes les interventions m'intéressent, je réponds partout, tant pis pour le flood! XD (et vive les vacances...:P )
De manière générale, il faut accepter que tout n'avance pas à la fois. Je trouve que la ECW actuelle est une bonne école pour ça, on a actuellement plusieurs feuds (Sheamus/Golddust, Hurricane/Burchill, Regal/CC, Shelton/Ryder) en + des segments obnligatoires (Abraham W, matchs de Tatsu et Reks). Fatalement tout n'avance pas chaque semaine, même en regardant Superstars qui ajoute un segment ECW aux 3 qu'on a durant le show lui même. Il faut apprendre à patienter. La qualité est d'autant + au RDV quand les catcheurs ont + de temps à la fois à l'antenne et à la fois pour se préparer.
Concernant Ziggler, je pense que ça continue avec Rey. Pourquoi tu veux que ça s'arrête? Kofi et les filles vont revenir vite, pas de stress.
Pour SD!, on a juste le départ de Jeff remplacé par Taker (la feud est toute trouvée), je ne vois pas ce qu'on perd d'autre.
Le seul truc ou je suis ok avec toi, c'est MVP/Henry en team... WTF?!? Que devient Swagger avec ces conneries???? C'est une des seules feuds un peu construite de RAW! x(
Sinon c'est bien qu'il y ait pleins de questions, ça fait pleins de sujets à débattre, et pleins de possibilités pour la suite. :)

Un super ppv !

Salut les cahiers,
Comme toujours magnifique review mais je vais surtout m'attardé sur le ppv que j'ai vraiment trouvé génial mis à part quelques points noirs évidemment mais concernant des matchs dont je me foutais royalement donc bon (ECW title et le match des géants).
Déjà j'aimerais souligner le rôle du public durant ce Summerslam. Ca faisait longtemps qu'on avait pas eu une foule aussi active et bruyante. Ca rajoute indéniablement du cachet et un frisson particulier quand on regarde un pay per view comme celui ci. Que ce soit l'entrée de DX, les "oooh" durant le match Dolph/Rey, le ballin' de MVP repris par 17000 personnes, l'implication de la foule dans les 2 combats pour les titres mondiaux et aussi l'explosion du stade au gong de l'Undertaker... Chapeau Los Angeles ! (C'était bien à LA hein ? :p)
***
Sinon concernant les combats, heureux de voir que la feud avec Ziggler et Rey Rey va continuer. J'avais pronostiqué Ziggler plus en laissant parler mon côté fan mais il faut reconnaitre que vu le niveau affiché par Rey, il y'a tout intérêt à ce qu'il soit pris au sérieux en tant que champion et donc que cette storyline continue.
Pour le match CT/Jerishow, je suis très satisfait de la performance de Cryme Tyme qui ont quand même chèrement défendu leur peau je trouve. J'étais bien évidemment pour une victoire logique de Jericho sur un Codebreaker des familles mais je me suis surpris à frémir sur un petit paquet de JTG à peine quelques minutes avant la fin du combat cassé sur un 2 et 3/4 de l'arbitre. Je pense que Cryme Tyme en ressort quand même assez grandi de tout ça.
Les 2 combats pour le titre m'ont tenu en haleine et moi aussi j'étais persuadé après les 3 victoires d'Orton que Cena allait finalement être victorieux. Une fois de plus, je suis agréablement surpris par la WWE. Le TLC quant à lui était tout bonnement extra. En revanche j'ai du mal à imaginer une feud CM Punk/Undertaker qui plus est pour le titre. C'est un sentiment personnel mais j'ai du mal à voir CM tenir tête à une telle légende surtout de ce gabarit mais bon attendons de voir ce que cela donne.
Enfin je garde mon sentiment sur le match de DX pour la fin. Que ce soient les chouchous de la foule (les miens aussi!) et qu'ils tirent les ficelle en coulisse, soit, je m'en care un peu à vrai dire des coulisses, mais ce sont tout de même des putains de showmen ! Moi personnellement j'ai des frissons dès que j'entends le "Are you ready?" et la foule qui se lève comme un seul homme. De plus, leur performance inring est loin d'être obsolète et ils sont tout à fait capable de ne pas simplement squash leur adversaires comme on l'a vu.
Enfin bref du grand art ce Summerslam je trouve.
***
Sinon petite observation sur le RAW du lendemain. J'avais dit que je n'étais pas déçu, voire même content de ce RAW, mais c'est surtout car je ne m'attendais pas à vraiment plus. Un lendemain de ppv, qui plus est doublé d'un anniversaire du chairman, je savais qu'il faudrait se contenter de quelques 30 minutes de combat. Donc je n'ai pas été déçu plus qu'autre chose notamment car les combats n'ont pas été mauvais du tout et les promos plutôt sympa. L'anniversaire de Vince tirait un peu en longueur je le reconnais, c'était marrant au début mais bon ça aurait pu durer 5 bonnes minutes de moins.
Pour finir, le passage sur les décérébrés de LA s'extasiant devant Orton qui se fait lyncher par DX et Cena. Je trouve ça dommage de le prendre comme ça. Bon l'article semble clairement rédigé par un fan de Randy :p mais pourtant je ne vois pas ce qu'il y'a de scandaleux à ce qu'il se fasse tabasser un bon coup. Je suis pourtant moi même fan de Randy et je déteste Cena (je ne cache pas ma passion pour DX évidemment ^^) mais il méritait bien de se faire passer à tabac après ce qu'il avait fait la veille, c'est une mise en scène plutôt logique je trouve.
***
Bon j'en ai fini ! Désolé pour le pavé mais c'est un peu ma façon de contribuer aux articles et de vous remercier de votre super boulot, à la semaine prochaine les cahiers !

Foule de Vegas

Déjà merci beaucoup pour ce comm très complet, merci aussi aux autres posteurs, c'est cool d'avoir un débat :-)
Pour la joie de la foule (de Vegas, et pas de LA), bon, normal que la foule hue le heel suprême, c'est d'ailleurs une preuve qu'il fait bien son travail, mais le nombre de fois qu'Orton s'est fait ratatiner par tout ce que Raw compte de faces est quand même énorme, ce qui est irritant. Bon, ce lundi, encore, ça allait, vu qu'il a quand même pris un SCM et un AA avant de se faire pinner, mais quand même, je préférerais largement qu'il soit booké fort, très fort.
Par exemple, pour son I Quit avec Cena, on sait tous que JAMAIS Cena n'abandonnera "clean", la seule chance d'Orton réside à le faire chanter en menaçant un tiers (papa Cena, c'est déjà fait, à voir s'il a une maman et des grands-parents...). Des mois de fuite devant Triple H et Cena et de raclées des mains de Shane et de Flair, ça te ruine une cred de machine de guerre...

Végas et non pas LA oui !

Ah oui Summerslam était à Vegas en effet !
Non mais je ne soulignais pas forcément les réactions heel/face de la foule mais surtout son implication et son énergie déployées dans ce ppv. Ca faisait longtemps qu'on avait pas entendu ça je trouve et quand je l'ai regardé avec mon casque sur les oreilles et le son à fond, ce public m'a vraiment aidé à mieux rentrer dans les matchs et à savourer les entrées de chaque lutter ! Donc c'était histoire de leur rendre un petit hommage :p
Sinon je comprends ce sentiment envers Orton, heel ultime qu'il est, et au niveau de son booking. Moi aussi j'aimerais qu'il apparaisse beaucoup plus fort qu'il ne l'est pour le moment mais je revenais là dessus car je trouvais que souvent dans vos articles on a plus l'impression qu'il ne faut surtout pas toucher à Mr. Orton (alors que bon lundi à RAW c'était ma foi assez logique). Après je te rejoins complètement sur le fait que son statut actuel n'est pas celui qu'il devrait être et que certaines raclées par le passé ont été tout bonnement ridicules.
Enfin bon tout semble malheureusement converger pour le moment vers une victoire du super marine à Breaking Point. Attendons de voir ce que le prochain RAW nous réserve de côté mais bon en effet si on ne voit pas dans les 2 semaines un revirement de situation sur ce match, le prono risque d'être facile...

Rha les fans de Orton, jamais content... :P

Certes je comprends que vous soyez fan de Orton et que vous vouliez le voir crédible. Mais il faut bien se rendre compte de 2 choses: primo depuis le 26 avril (date de Backlash), Orton a eu le titre tout le temps sauf 8 jours de Batista. Ca fait un règne de 4 mois, qui va quasi surement être prolongé de 3 semaines, voire +... Niveau crédibilité, il vous faut quoi de +? Imaginez Cena dans la même situation, ou HHH, on en serait tous à déverser notre fiel dessus en critiquant un règne trop long. C'est un très beau règne. Secundo, les heels ont par définition + de possibilités que les faces. Ce qui implique que les faces doivent être + fort. Le jours où les heels sont + forts sachant qu'en + trichent, vous m'expliquez où est ce qu'on trouvera du suspense?

Bref je comprends bien la raison du cœur, mais à contrario voyez la raison tout court. La crédibilité c'est peut être une somme de petites choses concernant le catcheur et la forme de sa réussite, mais c'est avant tout son palmarès. Du genre je ne crois pas que Edge ait eu de sa vie un règne aussi long, ou alors un seul.

Dans un sens, je pense qu'il est temps pour Orton de passer le titre à Cena, pour faire monter un autre heel, ou bien Cena de dégager et pusher un autre face. Et à terme dégager les deux de toute façon. D'ailleurs je fantasme toujours sur la reformation d'Attitude RKO de façon un peu durable. Mais c'est un autre débat... ;)

Concernant la foule du PPV, j'ai surtout constaté qu'ee traitait RKO en face et Cena en heel, la WWE va t'elle commencer à en tenir compte un jour? De même elle a eu quelques réactions contre natures (mais compréhensibles), comme l'encouragement de Y2J devant les face de CT! Soit dit en passant, je crois que l'impression de la foule est surtout dépendante de l'endroit où ils placent les micros dans l'assistance et de l'intensité du son qu'ils mettent pour ces bruits de foule ebn comparaison à l'intensité des bruits de rings et des commentateurs. Peut être que récemment ils ont monté la foule, allez savoir...

Booking d'Orton

Pour moi, Orton devrait être booké 1) comme un super catcheur, capable de se tirer de toutes les situations et de vaincre n'importe qui 2) comme un gros heel qui n'hésite pas à recourir à tous les expédients quand il est en difficulté. Dans cet ordre-là, or c'est l'inverse qui prévaut maintenant. Quatre mois de règne, certes, mais d'un règne tellement piteux que, dans les esprits, les vrais hommes forts de Raw sont Triple et Cena (et Batista quand il est là) — trois adversaires qu'Orton ne bat jamais clean, sa victoire de dimanche sur Cena étant sa victoire la plus clean contre l'un de ces trois-là depuis des lustres. Le déséquilibre est à mon avis trop patent. Du coup, le jour où il finira par perdre sa ceinture, personne ne sera surpris, ça sera plutôt perçu comme un retour à la normale. Donc pour moi son règne est mal booké, mais tant pis, j'ai décidé d'être content aussi longtemps qu'il gagne, aussi honteux que soient les moyens employés!

cycle WWéen

le booking d'Orton semble dans la continuité de la WWE. à chaque fois qu'un heel a la ceinture, le retour à la normale se fait par la victoire du super top face. la WWE reste sur les bases du :" c'est tjs le gentil qui gagne à la fin et tt le monde est content parce que l'ordre et la morale sont saufs" et tt le monde est censé oublier le malheureux passage d'un champion très méchant (oui je caricature )
maintenant j'ai pas souvenir d'un heel champion qui passe autant pour un nul, même récemment le cas Edge prouve qu'un Heel super fort qui bastonne tout et qui en plus est le plus roublard du monde,... ça le fait.

Euh...

Sans vouloir faire mon pinailleur à deux balles, SummerSlam a eu lieu à Los Angeles ("in my home state, California" a dit Rey Rey, "in your home town" disait Maria à Melina), c'est même marqué en gros sur vos écrans quand vous re-regarderez le PPV, au début du show... C'est le Raw du lendemain qui s'est déroulé à Las Vegas! ;)

++

Encore un pistoné...

...Répondant au doux nom de Brett Dibiase!
Sinon pour Summerslam, j'ai trouvé le TLC vraiment moyen. Aucune construction, il n'y a rien à part la suplex et la swanton. C'est également le cas pour Orton vs Cena. Il n'y a rien à part les "redémarrages" du match, à moitiés botchés par Lillian...
Bref ce Summerslam m'a semblé très juste pour un PPV du Big Four, mais le retour final m'a redonné confiance en l'avenir.

Un infiltré!!!

Suppot de la TNA, tu périras dans les flammes de l'enfer avec ta fédération! XD
Blague à part, les matchs IC et DX/Legacy ont dû plus te plaire, non?
Sinon + j'avance dans ma découverte du catch en général, et + je réalise à quel point la WWE doit être frustrante pour les amateurs de catch pur. Mais force est de reconnaitre qu'ils ont tout compris pour avoir un sucès grand public, et je trouve que somme toute, ils ne perdent pas tant que ça leur âme de fédération de catch. Même si ce qu'ils proposent est simplifié.

Les metchs IC DX/Legacy et

Les metchs IC DX/Legacy et même Jerishow/CT étaient pas mal

hey

Si tu veux vraiment du catch pur, I only got one word for ya : Puroresu ;-)

Je suis un grand fan de la

Je suis un grand fan de la NOAH (Kobashi, shiozaki, marufuji :bave: )

clap clap

Bravo pour cette review.
Je suis d'accord dans l'ensemble, et je plussmille le gars en dessous qui lui aussi trouve le Jérishow crédible.
J'espère que les storyliners vont avoir des couilles pour le I Quit Match, et que Cena perdra.
Sur le frère cadet de DiBiase, c'est un lutteur pro ? connu ?
Et enfin, je suis un peu amer sur l'issue du combat ReyRey/Dolph, Mr Perfection ayant mené tout le combat, alors que Rey s'est contenté de quelques move, et de son sempiternel 619... mouais.
(et je dis pas ça parce que ça a foiré mes pronos !!!)

Oui pour mini Dibiase

Brett Dibiase est un jeune lutteur assez prometteur (il a 21 ans quand même), apparemment connu de ceux qui suivent le catch. C'est un pro en contrat avec la WWE. Ce qui ouvre des perspectives de clan Dibiase, feuds fraternelles, ou choses de ce type à moyen terme. Surtout qu'ils ont un 3eme frère lutteur aussi. ;) Parait qu'il est bon in ring, mais bon a son âge, c'est sur qu'il a tout à apprendre.

Bonne chance à lui dans tous les cas. ;)

Merci de la précision !!

Merci de la précision !!

Ah bah oui!

Jolie nalyse, comme toujours. ;)

Je suis complètement d'accord avec presque tout, à un petit détail prêt.
Je trouve que la storyline Show-Y2J est super crédible, et le rapprochement des 2 vachement bénéfique. En fait ces 2 là sont les + gros champions teams ever, vu que c'est la + grosse team à porter le + gros titre team. Ils vont petit à petit voir légitimement tout le monde se tourner contre eux. L'alliance qu'ils ont signé au départ sur du "purement professionnel" était super logique pour des heels, mais présentait le risque d'exploser à tout moment sur un conflit d'égo. Le fait que ça tourne à du personnel à cause d'une situation "seul contre tous" me parait génial. C'est crédible, ça participe à cette "teinte de gris" qui épaissit les personnages, et ça leur donne une véritable force supplémentaire en tant qu'équipe. Ca ne réduit pas du tout leur force en tant que heel, j'ai presque envie de dire le contraire, vu que la team est + soudée, ils peuvent légitimement dégager + de certitudes et d'assurance qui sont si importantes dans les discours de heel, spécialement celui de Y2J. Bref au moment de cette double séquence, j'étais ravi: Show qui se fait pourrir genre "t'as pas d'amis" et Y2J qui intervient pour le défendre, et + tard Y2J défoncé au poing américain et Show qui le sauve plutôt que les ceintures, comme si il sauvait ce qui a le + d'importance avec une gueule dépitée, mais déterminée, j'ai trouvé tout ça parfait.

Hé ben...

... tu m'as tout à fait convaincu, c'est très juste tout ça. Si on reconnaît un génie à ceci qu'à son apparition la foule des imbéciles se ligue contre lui, Jericho et Show étaient faits l'un pour l'autre. J'espère que ça va durer cette histoire, quand tu penses qu'à Mania l'unification des titres par équipes n'avait même pas été jugée digne d'être diffusée...

Cool alors! :)

Une chose est sure dans tous les cas, la WWE fait beaucoup d'efforts niveau travail des storylines et personnalités des lutteurs. Ca paye clairement en team, à ECW et SD!, par contre à RAW je reste encore perplexe (on a l'impression que la continuité est moindre et que ça nuit à la ligne logique de développement). Par exemple la gestion de MVP est vraiment ratée, on comprend rien à ce qu'il fait dans la durée.

Globalement malgré tout, la WWE produit une excellente sitcom... :P

Sinon dans le comment précédent, je n'ai fait que reformuler les idées que vous aviez exposé dans "Nuances de gris", qui est à mon avis un de vos articles les plus importants. ;)

Rhoo, soyez gentil avec

Rhoo, soyez gentil avec Lilian, c'est pas la première fois qu'elle botch quand l'issue du combat est un peu "surprenante", la c'était juste plus flagrant que d'hab...
Elle ne s'était pas encore remise de sa menace par Santino lors du Raw avec Freddy Prinze Jr...
En tout cas, excellente analyse...
Et Tsuru qui fait un re-turn et se convertit en fan d'Orton, c'est beau...

Mais Ou t'as vu que je

Mais Ou t'as vu que je devenais un Pro-Orton :rire: ?

Preums

Encore une superbe Review de votre part,truffée d'humour mais qui toutefois permet d'avoir un résumé complet de ce qui s'est passé récemment.

Le TLC ma littéralement troué le cul.On pourra dire ce qu'on veut sur Jeff Hardy(je suis loin d'être un fan de lui),mais ce mec là donne son corps pour le public. Il prend une pause bien méritée,parce que s'il aurait continué comme ça sans faire de pause,il aurait sans aucun doute finit en fauteuil roulant. Le SB de l'échelle sur la table des commentateurs était tout simplement énorme.

Le combat Cena-Orton était pas mal,le booking mis en place laissait penser que SuperCena allait sortir vainqueur mais contre toute attente Orton nous a sorti deux RKO de nulle part. Les interruptions d'Orton pour trouver un moyen de conserver son titre ont permises d'éviter un combat qui aurait sans douté été boring.

ECW:no comment

IC Title: Ca a été un très bon opener qui donnait envie de regarder la suite du show. Une alchimie est en train de se créer entre Rey et Ziggler,et si on leur laisse le temps,leur match a Breaking Point pourrait bien voler le show

DX-Legacy:Personnellement j'ai bien aimé l'entrée de DX,peut-être l'effet d'avoir vu le show en live m'a fait plus rentrer dedans.Le match était bien booké,et même si l'issue du combat était prévisible,j'ai quand même cru une ou deux fois que Legacy allait l'emporter.

Jerishow-CT: Le nouveau theme de Jerishow est pas mal. Le match était correct,mais trop prévisible.J'ai préféré DX-Legacy

MVP-Swagger: Match correct aussi,mais je pense qu'ils auraient pu nous sortir un excellent match si ils avaient eu beacoup plus de temps,et si la feud était mieux construite.Parce que niveau intensité,c'est pas trop ça.

Kane-Khali: Bon,la WWE a limité les dégats en réduisant le temps du match, et je crois que Kane et le seul gars de cette corpulence a nous sortir un Flying DDT. Pour votre remarque,vous avez oublié tous les catcheurs qui se sont fait pinner sur le spectaculaire,incroyable, DREAMER DDT,une prouesse de technique!

Vignettes

Super article, comme d'hab j'ai envie de dire :

C'est bon là, je peux la reprendre, ou vous allez encore réécrire le code pénal?

Je suis plié de rire depuis 10 minutes, trop bon !

Pareil

Cette vignette est énorme.

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin