Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Prison Break

"I'm clean now."
Jeff Hardy

 


Don’t try this at home.

 

Plus Baudelairien que jamais, chaque jour un peu plus prisonnier de son personnage de héros romantique poursuivi comme il se doit par la pire des loose, Jeff Hardy s’est fait pécho chez lui par la police avec un joli paquet de painkillers, des stéroïdes et un peu de coke, direction la taule illico, et sans passer par la case départ. Sitôt les faits connus, les chiens se sont mis à aboyer. Et ça a parfois le don de nous agacer.

 

le dopage & le catch, passé à la décryptonite de la Rédac’

 

Quelques jours seulement après son départ de la WWE, Jeff Hardy a donc été arrêté en possession d’une quantité de drogues assez conséquente, a connu les joies d’une geôle américaine et ne doit sa liberté qu’au paiement d’une caution de 125.000€. Quand même. Jeff risque gros car les charges retenues contre lui ne se limitent pas à la possession et l’usage de drogues et c’est de revente dont Jeff est soupçonné. Il est encore trop tôt pour savoir s’il est bel et bien coupable de deal ou si le matos trouvé chez lui n’était voué qu’à sa conso perso, mais sur le net, les critiques pleuvent déjà sur le plus jeune des Hardy Boyz et le ton se veut volontiers grinçant lorsqu’il s’agit d’évoquer le dopage au sens large au sein de la fédération de Vince McMahon. Une sorte de « tous pourris », à l’instar de ce que l’on peut entendre à propos du Tour de France ou du cyclisme en général, c’est ce que l’on lit çà et là. Et pour tout vous dire, condamner Jeff ou l’usage de painkillers et de stéroïdes dans le monde du catch sans autre forme de procès nous parait relever de la plus parfaite hypocrisie.

 


Sex, Drugs & Jeff Hardy

 

Il y a d’abord un terme, le « dopage », dont on voudrait délimiter le sens. Le dopage par définition améliore la performance sportive, s’apparente à de la triche puisque le produit administré permet de pédaler plus fort sans jamais se fatiguer, de courir ou de nager plus vite ou d’être plus résistant sur un terrain de foot, et surtout, est consommé dans le but de prendre l’avantage sur l’autre. Ce qui ne nous parait pas être applicable aux produits qui circulent dans les vestiaires de la WWE et surtout pas aux painkillers dont l’usage parait assez largement répandu dans le milieu. On a en effet du mal à associer la prise d’antidouleurs à du dopage, et on y reconnaitrait plutôt le domaine de la prescription médicale. Les stéroïdes ne nous paraissent pas non plus relever du doping à proprement parler et pour bien des corps qui évoluent à Raw ou SmackDown, personne n’est dupe. Pour ne prendre qu’un seul exemple, celui de Batista (c’est facile, oui on sait, mais c’est un bon exemple), il suffit d’avoir une vision tout juste correcte pour comprendre que ce mec doit être chargé à bloc. On pourrait dérouler la liste, mais on sait nos lecteurs assez avisés pour comprendre ce que l’on veut dire. Dès lors, les réactions outrées nous paraissent parfois amusantes, comme si certains ne découvraient l’existence pourtant criante des stéroïdes et des painkillers dans le corps de leurs superstars favorites.

 

Mais intéressons nous à la douleur, celle qui touche tout le monde dans le milieu. C’est que les catcheurs se font mal, parfois même très mal. Et c’est bien des painkillers que Jeff avait en quantité importante chez lui.

 

Lorsque CM Punk se prend un Chokeslam de folie et retombe sur le dos sur la table des commentateurs (la semaine dernière à la fin de SmackDown), il se fait mal. Lorsque Triple H se déchire le quadriceps de la jambe gauche en plein combat, qu’il termine son match tout de même et en subissant au passage le Walls of Jericho, il a très mal. Quand c’est le muscle de la jambe droite qui pète quelques années plus tard et qu’il continue encore, histoire de placer un Pedigree à Edge sur la table des mêmes commentateurs, il a hyper mal. Quand Finley et Mysterio finissent leur combat en saignant, on a la faiblesse de croire qu’eux aussi, ils se sont fait mal. Bref, on le sait tous, le catch, c’est douloureux. A chaque bump sur le ring et à fortiori en dehors, les corps souffrent, le dos, le cou, les jambes étant en particulier soumis à de bien rudes épreuves.

 


’tain t’as raison. J’en ai mal au crâne, je vais m’en reprendre un petit.

 

C’est ce postulat, celui qui veut qu’on se fait très très mal quand on est un employé de la WWE et qu’en plus on souffre à intervalles très réguliers vu les cadences infernales auxquelles sont soumis les catcheurs, c’est cette évidence qui nous parait devoir être le point de départ de la réflexion autour de la prise des painkillers.

 

Les catcheurs sont d’ailleurs ceux qui en parlent le mieux. Il suffit de lire quelques interviews de pros au hasard pour comprendre que les corps sont soumis à de violents et récurrents supplices. Triple H, évoquant ses deux graves blessures sur le ring disait que la douleur fait partie de leur métier et qu’il faut parfois porter les catcheurs sitôt passée la rampe d’accès aux coulisses. Edge avoue sans peine avoir parfois du mal à sortir de son lit le matin, perclus de douleurs qu’il est. Jericho, sur le ton de la plaisanterie, attribue la résistance de son corps à la douleur à une mutation génétique due à sa jeunesse canadienne, à boire de la vodka dans la rue en hiver par -35º. Et on parle là de catcheurs encore en activité au sein de la WWE. Les retraités se lâchent parfois un peu plus, comme ce fût le cas avec le regretté Andrew Martin aka Test qui portait un regard aussi critique que lucide sur son métier et sur les pratiques de la WWE. Il évoquait alors les pressions constantes que le management à la McMahon impose à ses catcheurs, cette menace permanente qui veut que tu fais taire tes douleurs pour monter sur le ring ou tu dégages. Et de citer des exemples (dont le sien) de catcheurs virés pendant une récupération de blessure de longue durée. Il citait également son médecin qui lui expliquait doctement que chaque bump équivalait peu ou prou à un choc contre une voiture roulant à 30kmh et lui demandait de faire le décomptes des chûtes encaissées par soirée, à multiplier par le nombre de shows par an. Dit comme ça, cela fait froid dans le dos.

 

Le plus inique dans toute l’histoire, c’est l’attitude de la WWE d’une part et celle des autorités US d’autre part. Les dernières s’évertuent à vouloir combattre la prise de painkillers au nom de la lutte contre le dopage et de la drogue, ce qui conduit la première à appliquer une Wellness Policy parfaitement imbécile et hypocrite mais qui peut se révéler bien pratique à l’occasion. Elle permet par exemple à Vince et son équipe d’écarter des catcheurs devenus indésirables et de donner un peu le change aux tenants de la lutte acharnée contre toute forme de dopage. C’est bon pour l’image, c’est bon pour les ventes. L’affaire Jeff Hardy, elle, est mauvaise pour le CA du groupe. Un DVD sur Hardy devait être édité pour célébrer son départ et booster les ventes de produits dérivés quand patatras ! ce con s’est fait embarqué. Du coup la sortie du DVD est repoussée sine die.

 

La Wellness Policy de la WWE

 

On en vient presque à regretter le temps où Vince pouvait organiser la circulation des cachetons au sein de sa fédération en toute tranquillité. C’est qu’en bannissant d’office toute prise d’antidouleurs, d’analgésiques utilisés par ailleurs, on prive les catcheurs d’un encadrement légal du traitement de leurs douleurs. Il ne s’agit pas de dire que la prise de ces pilules à base d’opium ou de morphine est le seul moyen de soigner les maux d’un catcheur pro mais simplement que leur prescription devrait pouvoir faire partie de l’arsenal médical de ces athlètes. En refusant aux catcheurs la possibilité de traiter convenablement et légalement leurs douleurs, on se prive d’un accompagnement médical qui permettrait de détecter les anomalies et de mettre un frein si nécessaire ; un frein à la prescription de certains médicaments, comme un frein à certaines prises de risque trop répétées sur le ring.

 


Oui, médicalisons la WWE

 

Au lien de cela, on laisse les mecs s’auto médicamenter et jouer avec leur vie avec des produits à la nocivité redoutable. Morphine, opium… le vicondin et le percocet et autres analgésiques sont des produits aux niveaux d’accoutumance et de dépendance très élevés et il n’est pas étonnant de voir bien des catcheurs devenir accrocs à leurs petites pilules. Ils se fournissent sur un circuit qui se contrefout de leur addiction, plutôt que de bénéficier d’un cadre légal et du contrôle médical qui va avec. Comment s’étonner de les voir devenir peu à peu accroc ?
Après tout, les catcheurs se soumettent aux violences catchesques de façon consciente et volontaire, arrêtons de les considérer comme des « sportifs » et sortons les des circuits de contrôle antidopage ! Il nous parait plus que temps de médicaliser bien plus fortement le quotidien des catcheurs plutôt que de continuer à fermer les yeux sur un système hypocrite qui pousse les stars à en faire chaque fois un peu plus sans que personne ne se préoccupe le moins de monde de l’état de leur corps, un système qui fait pousser à une partie des suiveurs quelques cris de vierges effarouchées qui nous paraissent aussi irrespectueux qu’indécents.

 

Ou alors, ayons l’honnêteté de ne plus demander à voir des swanton bomb de folie, des DDT sur des chaises, des suplex portée depuis la troisième corde direction une table, des réceptions hallucinantes sur la table des commentateurs. Mais en tout état de cause, vouloir les deux, un spectacle extrême mais propre, c’est un peu se foutre de la gueule du monde, fermer les yeux et refuser de voir le catch tel qu’il est : un divertissement violent et dangereux pour la santé de ses pratiquants

 

Pas d'accord du tout

Très honnêtement, encadrer les performers dans leur pratique du catch me semble la pire chose qu'on puisse faire. Ton article et ton raisonnement tenaient la route jusqu'au jour où John Morrison et CM Punk ont eu leur premier match pour le titre de la ECW.
Un match pas trop mauvais d'ailleurs sur le plus pur plan in-ring mais dont personne ne souciait vraiment puisqu'à Vengeance 2007, ce n'était pas le match annoncé sur la carte et que le public hurlait à chaque instant "We want Benoît". Evidemment, l'histoire est connue : Benoît n'apparaîtra plus jamais sur un ring et quittera par la plus petite porte possible le monde du catch.

Cet événement a profondément modifié la donne dans le monde du catch parce qu'il a prouvé que non seulement l'abus de drogues (sous prescriptions ou non) pouvait tuer, ce qui n'est pas une nouveauté (Remember Pillman & Guerrero dont la mort pouvait être imputer à une vie aux excès proches de celle d'une rockstar) mais aussi qu'il pouvait littéralement rendre fou, conjugué à d'autres facteurs présents dans le business (Trop de bumps à la tête, soucis psychologiques qui font qu'un catcheur a du mal à différencier sa vie de son gimmick ...).

Ce jour-là, le monde des fans de catch a compris que le business devait changer et il n'y a, à mon avis, pas que lui. Je pense sincèrement que la WWE en a aussi pris conscience. Le fait que celui qui était plus ou moins considéré comme le "meilleur d'entre nous" (pour citer Jacques Chirac) puisse devenir, en un instant ou presque le pire de tous, a dû modifier les consciences. En d'autres termes, je pense vraiment que la Wellness Policy de la WWE n'a pas été modifiée parce que c'était bon pour le business mais parce que le management voulait vraiment que les choses changent.

Alors, bien sûr, les choses ne changent pas d'un jour à l'autre et il existe plus que probablement des athlètes épargnés ou protégés par la nouvelle politique mise en place. Mais la WWE a, quand même, fait très fort dans les dernières années : des suspensions y compris de main-eventers (Edge, Jeff Hardy ou plus récemment Mysterio), des « depushs » aussi fatals pour la carrière d'un athlète que pour une storyline (Hornswoggle est ainsi devenu le fils bâtard de VKM à la place de Mister Ken Anderson), un licenciement pour refus de suivre une cure de désintoxication (Umaga).

Evidemment, il demeure des points plus que discutables : certains athlètes au physique tellement surréaliste qu'il ne peut être naturel semblent être les vestiges d'une période où les stéroïdes étaient monnaie courante (Batista, mais n'oublions pas non plus que le physique n'est pas une condition nécessaire : Wang Yang a été pris par la Wellness Policy), une politique parfois mal orientée (La release de Kendrick qui substituait la marijuana aux painkillers, par exemple, mériterait une discussion à part), l'embauche récente de Chris Masters pourtant récidiviste et assez peu impressionnant comme lutteur hors son physique, l'absence de réelles sanctions vis à vis des dopés à la FCW (Manu, fraudeur, a quand même eu une occasion de s'élever jusqu'au roster de RAW, Dolph Ziggler n'a pas été dépushé lors de ses débuts à RAW alors qu'il a du purger une suspension pendant cette période).

En gros, je dirais que c'est loin d'être parfait mais que ça va globalement dans le bon sens, malgré tout et malgré quelques choix discutables pour tel ou tel lutteur. Je n'en dirais pas autant, par exemple, de la TNA qui s'est trop souvent ruée sur l'opportunité de signer des ex main-eventers de la WWE sans se poser de question sur les causes de leurs licenciements (Booker T et Angle font clairement partie de cette liste).

Bien ça!

Je partage ton point de vue Spanish.
La position de la WWE est certe discutable, mais elle va dans le bon sens.
On dit souvent que le mieux est l'ennemi du bien, c'est un peu le cas ici. Evidemment qu'on pourrait faire beaucoup mieux, mais une politique qui nomme le problème sans l'ignorer (wellness policy) et qui le "traite" (cures de désintox, suspensions, sanctions financières) me parait + sain que l'ignorer totalement. Je suis peut être naïf, mais je trouve déjà un bon point d'avoir cette wellness policy pour la WWE. Maintenant on peut bien sur améliorer, mais également considérer que c'est un premier pas intéressant, à encourager. ;)

Mais la TNA a au moins le

Mais la TNA a au moins le mérite de ne pas se foutre de la gueule du monde. Elle ne fait aucun contrôle, mais elle ne dit pas qu'elle en fait.
La WWE se vente d'en faire, mais ils sont ocultes, et la suspension est souvent décidée à la tête du client.

Autant, je comprend la

Autant, je comprend la position de Mac Ocee : c'est à dire voir la seringue à moitié pleine alors que moi je la vois (sans doute très naïvement) à moitié vide.
Autant j'ai du mal à comprendre la position de la TNA : ne pas faire de contrôles c'est faire comme si le problème n'existait et être sûr de ne pas trouver de solution.

La WWE fait semblant d'avoir

La WWE fait semblant d'avoir trouvé une solution.C'est encore plus hypocrite à mon sens; dernier exemple en date: La fausse blessure de Batista utilisée pour cacher une suspension...

Tiens, le Entrevue de ce mois

Tiens, le Entrevue de ce mois ci est consacré au catch: Au menu, outre un reportage sur le business et le salaire des catcheurs us, un shooting photo sexy de Christy Hemme, et une interview de Marc Mercier, boss de la FFCP qui dit clairement qu'il s'est dopé pour tenir et que tout le monde touche a ca, partout dans le monde, plus ou moins régulièrement.

Just say yeah!

Très bon papier ma chère collègue! J'aurais juste ajouté quelques mots sur les cadences infernales des catcheurs, qui font dans les 200 shows par an, ce qui contribue à les inciter à se soulager de diverses manières, ainsi que sur la course à l'extrême toujours plus grande (quand tu vois que pour certains spectateurs, le TLC Punk-Hardy était "bof", tu vois à quel point ils sont blasés à force d'en voir des tas depuis des années... du coup faut toujours plus de bumps de folie).
Enfin, concernant Jeff lui-même, y a un comm intéressant sur le blog d'Eck, ça dit en substance que quand t'es catcheur, tu vas généralement pas acheter tes médocs au dealer du coin, tu préfères demander à un pote, et qu'il est possible que Jeff ait servi de distributeur à ses copains restés dans le circuit... (cela dit ça reste pour l'instant juste une idée comme ça, mais s'il se met à parler, y a des culs musclés qui doivent se serrer).

"le TLC Punk-Hardy était

"le TLC Punk-Hardy était "bof", tu vois à quel point ils sont blasés à force d'en voir des tas depuis des années... du coup faut toujours plus de bumps de folie"

---> Je ne suis pas d'accord patron ^^

C'est un peu court jeune homme...

On pouvait dire, oh, Dieu... bien des choses en sommes!

Aboule tes arguments.

Première chose, le TLC est

Première chose, le TLC est une stip réservée aux matchs par équipe. Ca permet d'avoir sans cesse quelque chose qui se passe, il y a un match plein ; alors qu'en 1vs1, quand il y a un spot, les deux types mettent 2 plombes à se relever, ils échangent deux droites, refont un spot et son repartis pour 5 minutes de tentatives désesperées pour se relever ^^.

Et ce manque de profondeur se voit dramatiquement si tu enlèves la Swanton de Jeff... Tu fais ça pour le TLC de Summerslam, il n'y a plus rien dans le match, et tout le monde dit qu'il était à chier. Pour un des TLC par équipe, tu enlèves la swanton de Jeff; et ba c'est différent! Ce spot n'est qu'un move parmit tant d'autres, le match a une cohérence sans ce move.

Axl dit "du coup faut toujours plus de bumps de folie" , Non! Alors que pour un 1vs1 il faut 2 bumps par catcheurs, un TLC par équipe n'a besoin que d'un Bump par personne! Et grace à la présence d'au moins deux catcheurs "non-blessés" à chaque moment du match, ils peuvent faire des vrai phase de catch "normal" , ce qui est important pour la construction et l'appreciation finale du match.

Enfin, le Booking final est désastreux. Pourquoi Punk se releve en premier? Pour c'est pas Jeff qui monte en haut d'une échelle ; et qui se fait pousser (une pile de table par exemple) par le fourbe Punk?

Humain et Post-Humain

Excellent article de Mc Ocee...

Voici le lien du reportage de l'Effet Papillon sur Benoit:

http://www.youtube.com/watch?v=0KDqolTYGY8&hl=fr

Le reportage est intéressant mais c'est un peu malhonnête de présenter Muchnik comme un observateur indépendant... c'est tout de même le neveu de l'ancien président de la NWA!

Le reportage est sympa mais

Le reportage est sympa mais c'est dommage qu'ils n'aient pas insisté sur le fait que Benoit a été rayé de la mémoire collective.
Merci, et es-ce que tu sais quand est-ce qu'il a été diffusé?

Moi je l'ai vu samedi

Moi je l'ai vu samedi après-midi mais je suis incappable d'affirmer que ce n'était pas une redif sur Canal +décalé (catan, ohé ohé). En tout cas c'est du tout récent.
Et d'ailleurs pour ceux qui l'ont vu, j'aurais aimé qu'une comparaison soit faite entre les photos du cerveau de Chris Benoit et celle d'un boxeur pro.

J'ai cherché et il date de

J'ai cherché et il date de Juin 2008 il me semble.

le timing

c'est quand meme pour le moins etonnant qu'il se fasse chopper 2 semaines apres avoir arreté. C'est clair que tout ce matériel il l'avait deja quand il etait sous contrat, la question que je me pose, est il possible que Vince choisisse les catcheurs qui doivent se faire prendre ? quand on sait par exemple que le masterpiece se fait chopper 2 fois en tres peu de temps (2007 ou 2008 je sais plus) et que par contre triple H ou Batista entre autre ne sont pas inquiétés. ce peut il que ça soit une technique pour obliger Jeff à faire une cure qu'il n'aurait probablement jamais fait et qui aurait pu l'envoyer direct à l'arret cardiaque. Si je suis mon raisonnement, concernant Mysterio, on pourrait conciderer que le fait qu'il ce fasse attraper par la patrouille (pour reprendre les expressions propres au cyclisme), non seulement ça lui accorde 1 mois de pose, ce qui n'aurait pas été possible, hormis en cas de blessure, et quand on sait qu'il est un sujet assez "fragile", ou bien meme, une maniere de calmer ses ardeurs à vouloir un contrat plus en rapport avec son statut. bref, ce business a t il une limite ?

Théorie du complot, bof.

Je suis pas trop ok avec ce mode de fonctionnement. Ca tient + de la rumeur ambiante, comme c'est impossible à vérifier (ils le cachent!) c'est très facile à propager et à répandre.
Le truc, c'est que c'est vrai que c'est invérifiable, donc ça laissera toujours un doute. Malgré tout la théorie du complot est beaucoup trop présente dans tous les domaines.
Bref, je pense qu'il ne faut pas diaboliser à tout va sans preuves, et se méfier des rumeurs faciles (en catch comme ailleurs). ;)

Plusieurs choses ...

Plusieurs commentaires ou infos suite à cet article :
- Tout à fait d'accord avec l'article. D'ailleurs je pense que Punk doit être tout cassé après son combat avec Jeff Hardy. Je me suis toujours demandé en quelle matière étaient faites les poubelles, chaises et echelles. Au dernier SD, lors d'un combat opposant Mike Knox et Finlay, l'ogre Knox a envoyé tel Donkey Kong 3 ou 4 poubelles sur la face du mario Irlandais. Et ben si le bruit était proportinel à la douleur, aiiiie !
Donc si quelqu'un pouvait me donner les compos exactes des objet metaliques employés comme des armes ?
- En ce moment passe sur canal +, dans l'émission "l'effet papillon", un document sur Chris "bras courts" Benoit. L'article va exactement dans le même sens que le reportage. A voir, c'est très interressant.
- Pour être un peu plus leger, ne trouvez vous pas que le Jeff est le sosie de Ricky Martin ???

Pour les poubelles

Je pense pas que les poubelles soient un truc hyper douloureux (surtout pour un Finlay, "tough as 2 dollar steak" comme dirait JR, qui a, quand même, fait bien pire dans le genre, notamment un parking lot brawl mémorable avec Regal ou il a failli perdre un oeil, rien que ça), ce doit être du fer blanc, un peu comme les boîtes à gateaux de ma mémé. Le bruit est impressionnant, parce que l'intérieur fait chambre d'écho

Les chaises sont de vraies chaises, normales. Après c'est la manière de recevoir et donner le coup qui fait que ça fait mal ou pas.

Merci pour la réponse, je le

Merci pour la réponse, je le note dans mon petit carnet ... de notes.
Reste les echelles et les tables. Est-il possible de confectionner des objets de moindre qualité de façon à ne pas se faire bobo en tombant dessus ? J'ai souvenir d'un match (récent) entre Edge et Hardy dans lequel une échelle s'était plié en deux suite à impact.
Reste aussi ma dernière remarque : Jeff Hardy ressemble à Ricky Martin ... oui ... non ... à on me dit dans l'oreillette que tout le monde s'en fout ... et Lex Luger qui ressemble à Donovan de la série "V" ... là aussi on me dit que tout le monde s'en fout .... Bon ben j'arrête !

Bah

Navré si je répète des trucs, mais je crois pouvoir répondre :-) :
.
Echelles : comme les poubelles, c'est soit de l'aluminium, soit un truc qui s'en rapproche (fer blanc, tôle...).
Tables : Bois composite (donc uber fragile), cassée au milieu puis recollé ; donc suffit de projeter le gus bien au milieu de la table.
Et pour les chaises, c'est des vraies ; simplement, les catcheurs frappent toujours avec la chaise repliée, et bien à plat (pour les "vrais" coups).
.
Enfin, si tout ça t'interesse (genre "comment qu'y font ?"), y'a une série de vidéeos sur youtube qui sont juste excellentes ; c'est ici :
.
http://www.youtube.com/view_play_list?p=C7ACC4CCA3BAF0EF&search_query=exposed!+wrestling

Bah les tables c'est assez

Bah les tables c'est assez simple, il suffit de tomber en plei millieu et elle se casse. Je dirai même qu'il est plus douloureux de tomber directemet sur le ring qu'en passant par une table (vu qu'elle réduit la vitesse de la chute).

Pour les échelles elles sont prévues pour se plier lors de certains spot (notemment le TLC de wrestlemania 23 qi tu l'as vu).

Sino, Lex Luger ressemble à MacGuiver ^^

ou tony vairelles

ou tony vairelles, tout est une question de nuque longue...

Pas d'accord pour Tony ...

Si il suffisait d'avoir une "mulet" tous les danseurs de Tektonik® ressembleraient à Crush ou à Tatanka. Par contre Mac Givré (lien de parenté avec Mc Ocee ou Mac Mahon ????) je dis voui. Si l'on prend en compte le fait que Mac Givré ressemble à Kull le conquérant qui n'est autre que Donovan dans "V". La boucle est bouclé, le chat se mord la queue du chien (à moins que ce soit l'inverse) ....

Quel talent !

Même hors-contrat Jeff Hardy continue à mettre CM Punk over, si c'est pas du professionnalisme ça !

Et sinon, quelle est la politique des autres grandes fédérations de catch en ce qui concerne le dopage ?
J'ai comme l'impression que la WWE a instauré sa Wellness Policy pour être moralement plus family-friendly, contrainte que n'ont pas l'air de s'imposer TNA et consorts.

Très bon sujet

C'est vrai que le sujet du dopage est tabou que ce soit dans le milieu des connaisseurs ou meme au chapitre "c'est du faux, toutes des tapettes qui se font rien", felicitations pour l'article qui était très interessant, et à montrer à bien plus que les memebres de ce site =)

Je suis d'accord avec le

Je suis d'accord avec le postulat défendu dans l'article.
Comme pour de nombreuses choses, au lieu d'interdire une pratique, il vaut mieux la règlementer et l'encadrer. En l'interdisant purement et simplement, la pratique continue de façon illégale, et donc dangereuse pour les concernés.

Voilà pour le général, maintenant deux choses sur la lutte plus précisément.
D'une part, je suis heureux de lire enfin quelque part que oui, on se fait mal dans un ring, et pas qu'un peu. Je sais qu'en disant ça je prêche des convaincus car des amateurs de ce sport/divertissement, mais il fallait que ça sorte ! Marre de ceux (et mes potes en premier) qui rigolent devant le catch, et qui puisque tout est storyliné, les coups ne sont pas portés. J'ai porté un atémi à un pote rigolard la fois dernière, puis un tombé du coude à la plage, et depuis il rigole moins. (Oui, don't try this at home).

Et enfin, je pense que je rejoins Makoci dans le fond, pour dire qu'on ne force pas les gens à catcher, et que oui, pour soulever le Big Show, ou pour asséner un Attitude Adjusment (:rires:) à Umaga, il faut pas manger que des flocons d'avoine.

Et maintenant, place à Breaking Point !!!!

Interessant comme d'hab avec

Interessant comme d'hab avec la Redac ;)
Sérieusement je pense que Punk ne prend pas de painkillers , il est straight edge avant d'être catcheur, ce n'est pasqu'une gimmick...

Félicitations Ocee pour

Félicitations Ocee pour l'article.
Enfin pour Punk, pas d'accord.
C'est pas parce qu'il est straightedge qu'il doit pas prendre un Doliprane de temps à autre, ou qu'il doit se faire des inhalations à l'ancienne pour soigner un rhume. :rire:

Ca dépend de son degré de

Ca dépend de son degré de "Straight-edgisation" ^^^.

Normalement, straight edge =

Normalement, straight edge = pas de médocs... Sauf en cas d'extrême nécessité (genre un bras en moins)

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin