Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Fuckin' Hell !

Là où l'homme aperçoit un tout petit peu d'ordre, il en suppose immédiatement beaucoup trop.
Francis Bacon

 

Bonjour à toutes et tous et bienvenue à la Spanish Announce Table, le seul endroit où sont nées les légendes, où les carrières ont été brisées et où l'on va aujourd'hui essayer de faire un petit cours à propos du booking d'un PPV.

 


Notre Schtroumpf Grognon n'a pas trop apprécié le dernier PPV et tient à le faire savoir!

 

 

Analyse de Hell In The Cell du 4 octobre 2009.

 

Nous allons donc parler de Hell in a Cell, un PPV de la WWE qui est assez étrange et l'exemple même, à mon humble avis, d'un Pay Per View raté à cause de mauvais choix de booking. On a donc là une excellente occasion de comprendre pourquoi un événement de la WWE arrive à apparaître au final plus mauvais que l'ensemble des matchs qui le composent. Parce que c'est bien là le problème, on a un PPV composé de matchs plutôt bons mais qui a l'air au final tout pourri.

 


En dix ans, la WWE a fait 16 matchs, Hell in a Cell, pas tous bons, d'ailleurs. Ce soir, pour la peine, vous en aurez trois.

 

 

Raison numéro 1 : Un PPV basé sur la stipulation Hell in A Cell est une mauvaise idée.

 

S'il y a des milliers d'histoires à raconter dans un match de catch, je ne suis pas sûr qu'il en ait énormément en ce qui concerne ceux qui comprennent une stipulation comme Hell in a Cell. En organisant un PPV dédié à cette stipulation, la WWE s'est vraiment compliqué la vie parce qu'il fallait que les trois matchs basés sur ce gimmick soient tous différents les uns des autres. Le résultat final n'est pas trop mauvais, chaque match a développé sa propre histoire.

 

Celui de DX a insisté sur l'idée d'un homme enfermé à l'intérieur de la cage et de l'autre dehors. L'idée était bonne, pas trop mal exploitée même s'il y a à redire sur les détails (Visiblement, il est plus facile de trouver un coupe-boulon dans les vestiaires de la WWE que de trouver le type chargé de faire monter ou descendre la cage) et que le côté un peu grand-guignolesque de l'ensemble est le genre de truc qui divise le public.
Celui entre Orton et Cena, a joué la carte de l'intensité et de la psychologie des protagonistes et était OK.
Quant à celui de l'Undertaker et de CM Punk, disons, simplement qu'il se reposait sur le fait que CM Punk, dans la structure avait clairement le désavantage de jouer son match à l'extérieur pour prendre une métaphore footballistique.

 

 

 

Mais pour être efficaces, les gimmicks matchs doivent être rares, extraordinaires, même. Et, dans ce cas précis, la stipulation Hell in a Cell n'était pas toujours la meilleure pour les trois matchs qui la concernait. Le HiaC est un match qui doit, pour être crédible, terminer une feud qui a déjà duré très longtemps et pousser les deux forces en présence au plus haut niveau d'antagonisme (à ce niveau d'ailleurs le dernier Hell in a Cell proposé par la WWE entre Edge et l'Undertaker en était un exemple parfait puisque ces deux-là se disputaient le titre depuis près de neuf mois).

 

Or, pour être tout à fait honnête, ce n'était pas le cas pour la majorité des matchs proposés :

 

La rivalité entre CM Punk et l'Undertaker est bien trop récente, même l'épisode du Montreal Screwjob 2.0, ne pouvait pas rattraper le long build-up d'une feud sur plusieurs mois. La première confrontation de ces lutteur datait de l'apparition furtive du Deadman à Summerslam. Clairement, le match arrivait bien trop tôt dans leur antagonisme (c'est le deuxième match de leur feud) et la stipulation Hell in a Cell était dévalorisée par le fait que ce match n'est pas le juge de paix ultime qui met un terme à la feud car un rematch semble inévitable.

 

La rivalité Orton/Cena, au contraire, était suffisamment longue pour se prêter à ce genre de gimmick match mais il y avait deux obstacles pour que le match soit tout à fait légitime. Le premier, c'était que ce match, vu l'état du roster de RAW, risquait bien de ne pas être le dernier de la série. Le problème a finalement été éliminé avec l'annonce d'un Iron anything goes Match. Mais demeure le second, à savoir que le build-up de la feud n'a pas été fait correctement et n'a pas assez insisté sur tout ce qui opposait les deux hommes, en dehors de la lutte pour le titre. Alors que la WWE avait tout un tas de choses dans ses archives qui pouvait très facilement aider à améliorer le build-up de la feud. Côté titre enjeu : des images d'Orton effectuant le tombé sur Cena à Wrestlemania 24, des images d'Orton champion à Wrestlemania 25 à mettre en parallèle avec celles de Cena, lui aussi champion à l'issue de ce même événement. Pour accentuer le côté personnel des images d'Orton faisant un punt-kick dévastateur dans le crâne du père de John Cena, tout cela aurait dû être mis dans la balance pour ce match, en plus des images de leur match à Breaking Point.

 


En grand fan de Prison Break, Randy Orton s'est fait tatouer le chemin de sortie de la cage avant le match

 

 

Il n'y a donc finalement que la rivalité DX/Legacy qui justifie un Hell in a Cell. Elle dure depuis longtemps, depuis que la Legacy a joint ses forces à Orton pour mettre RAW au pas. Et encore, il faut pour cela, considérer que DX, tout juste reformé, ne peut se réduire qu'à Triple H et que Shawn Michaels, longtemps absent après Wrestlemania, n'a pas vraiment pris part à cette feud.

 

 

Raison numéro 2 : Il manquait de la couleur dans la cage.

 

Comment voulez-vous faire croire que la cage dans laquelle se déroule match soit « la structure de Satan », « une expérience dont on ne sort jamais indemne » (les expressions entre guillemets sont traduites approximativement du commentaire US) sans y mettre un peu de sang ? Je ne suis certainement pas un de ceux qui apprécient particulièrement ça mais dans le cas de cette stipulation, ça me semble nécessaire. Plus que n'importe quel autre match, Hell in a Cell, c'est la guerre, le point culminant de l'affrontement de deux hommes dans une structure qui n'a pas de pitié, c'est donc nécessairement de la sueur, des larmes et du sang …

 

Malheureusement, le match le plus intense, celui qui aurait nécessité le plus l'usage du blading, Cena-Orton n'a pas réussi, pour une raison ou pour une autre, à prendre le temps d'user de cet artifice. Et le rasoir 5 lames de John Cena a du quitter le ring plus vite que prévu …

 


La prochaine fois, je prendrai une machette histoire de faire encore moins discret…

 

 

Une opportunité manquée alors qu'elle était prévue, c'est un incident, ça arrive dans le catch, il ne faut jeter la pierre à personne pour ça, bien sûr, ni à Orton, ni à Cena. Par contre, l'opportunité de donner quand même un peu de « couleur » au PPV n'était pas perdue pour autant puisqu'il restait encore un match en cage après pour rattraper le coup. Et c'est là où je ne comprends pas pourquoi le match DX vs Legacy n'a pas saisi cette occasion.

 

 

Raison numéro 3 : La carte était complètement déséquilibrée.

 

Un Pay per view est censé refléter l'état de la fédération à un moment donné. Il aurait donc été logique que tous les shows y soient représentés d'une manière plus ou moins équivalente. Passons rapidement sur l'absence de la ECW qui est un problème finalement annexe. La WWE a raté avec la blessure de Tiffany une occasion en or d'expliquer avec le kayfabe l'absence d'un match et vu l'abus régulier de squash matchs en PPV en un an, inutile de s'indigner trop fort, on en a l'habitude.

 


La place de la ECW lors d'un PPV: allégorie

 

 

Le vrai problème est simple et arithmétique : sur les 8 matchs proposés, 3 des 4 premiers sont labellisés Smackdown pour un seul dans la deuxième moitié de la carte. Cela crée deux problèmes. Le premier est lié à la variété des commentateurs: avoir trop longtemps la même paire au commentaire, c'est lasser le spectateur. Le second, c'est que le message envoyé est clair: les matchs de Smackdown n'appartiennent pas au haut de la carte.

 

La rumeur dit que cette décision de surexposer RAW par rapport à Smackdown a été prise suite aux audiences de la semaine précédent le Pay Per View où, pour la première fois, RAW a été battu par un show que la WWE estime être un concurrent direct (à savoir l'émission hebdomadaire de l'UFC). Le message aurait donc été envoyé de mettre RAW clairement en avant par rapport à Smackdown. Le choix est contestable d'un pur point de vue marketing (puisque la formule du Guest Host a définitivement fait basculer RAW plus du côté Entertainment que du côté Sport) mais surtout il pénalise le Pay Per View.

 

 


Adding insult to injury : tenter un tombé et montrer ses fesses à son adversaire en un seul mouvement

 

 

Raison numéro 4 : La WWE a mis le mauvais type over.

 

Mettons les pieds dans le plat. CM Punk vs Undertaker à Breaking Point: 8 minutes; CM Punk vs Undertaker à Hell in a Cell: 10 minutes. Et l'Undertaker sort avec la ceinture de championnat? Sérieusement? Il faut dire les choses clairement: aussi bon qu'ait été l'Undertaker et aussi aimé qu'il soit du public, le Deadman n'est vraiment plus à l'apogée de sa carrière et le choix de lui donner la ceinture est plus que discutable, surtout s'il n'est plus capable de passer le cap du quart d'heure pour ses matchs. Si on ajoute à ça le fait que le palmarès de l'Undertaker est déjà bien rempli, on peut même légitimement se demander l'intérêt de lui donner le titre. CM Punk en a bien plus besoin que lui. Beaucoup d'arguments donc pour être dubitatif sur le choix de lui donner le titre.

 

De la même manière, la feud DX-Legacy a bien fonctionné mais le scénario global de la feud est un peu inconsistant. L'idée de départ c'est que Triple H rappelle HBK pour reformer DX car, à lui seul, n'arrive pas à venir à bout des deux chenapans acolytes de Randy Orton. La feud évolue, les combats se passent bien pour les deux: DX tient son rang et la Legacy impressionne par sa combativité et sa capacité à mettre DX en péril, surtout en réussissant à prendre l'avantage sur le maillon faible du groupe. L'angle est bon mais le souci, c'est que systématiquement ce maillon faible est Shawn Michaels, celui-là même qui fut appelé à la rescousse. Il aurait peut-être été plus judicieux d'alterner ce rôle entre les deux membres de l'équipe, ça aurait augmenté le crédit de la Legacy et pas vraiment entaché le prestige de l'équipe des faces. Un scénario identique où Triple H était dans la cage et HBK à l'extérieur aurait pu être au moins aussi efficace ou alors, si cette séquence était vraiment indispensable avec Triple H enfermé hors de la cage et booké dans le rôle du sauveur de DX, il aurait fallu le booker maillon faible la dernière fois.

 

 


Plutôt que de payer, Ted préfère se mater le PPV en crypté...

 

 

Sur deux de ces feuds, la WWE a fait le choix de ménager des superstars de son roster et n'a pas forcément osé entacher leur popularité en les faisant apparaître en trop grande difficulté. Compte-tenu de l'aura de ceux-ci auprès du public, de leurs carrières et de leurs futures plus que probables places de Hall Of Famer, c'était un luxe dont elle pouvait clairement se passer à moins de devoir ménager quelques égos.

 

Par contre, je ne souscris pas forcément à l'argument qui dit que la victoire de Kofi dans le Triple Threat était une mauvaise idée puisqu'elle a privé le Miz d'une victoire en PPV alors qu'il a gagné le titre le lendemain. La séquence de deux matchs permet de mettre over à peu près tout le monde: Jack Swagger reste un compétiteur dangereux puisqu'il n'a pas subi le tombé en PPV, Kofi, a terminé son règne avec une victoire en Pay Per View avant de s'incliner « clean » et le Miz a récupéré le titre. Chacun y trouve son compte.

 

 

Raison numéro 5 : Le flow du PPV était mauvais.

 

Un Pay Per View, c'est comme un repas: si on sert les desserts avant l'apéritif, même si tout est bon, ça a l'air raté. A peu de choses près et même si la comparaison est peut-être un peu grossière, c'est ce qu'a fait la WWE en commençant par le match pour le WHC. Il y a des règles et des astuces pour capter l'attention du public et l'amener jusqu'au Main Event, point culminant de la soirée. C'est en ne respectant pas ces règles que HiaC a réussi l'exploit d'être moins bon que les matchs qui le composaient (d'ailleurs, si certains d'entre vous n'ont vraiment rien à faire, ils peuvent s'amuser à regarder les matchs du PPV dans l'exact ordre inverse de celui imposé par la WWE, ils découvriront que l'ensemble obtenu est plus cohérent que celui de l'ordre initial).

 

Globalement, il y a 3 erreurs majeures dans le flow du PPV :

 

Jamais un match en cage n'aurait dû commencer le Pay Per View.

 

Pour commencer un show, il vaut toujours mieux débuter avec un match rythmé de midcarders, certainement pas un match dans une cage (et encore moins un match pour le titre). En effet, le premier match est censé « chauffer » le public. Il est donc maladroit de placer un match en cage pour commencer puisque ceux-ci racontent toujours tous une histoire qui va mettre davantage en exergue l'aspect «intensité» et «endurance» des lutteurs alors qu'il est plus aisément de jouer sur leur «vivacité» et leur «technicité» pour se mettre le public dans la poche.
En plus, placer des main-eventers en ouverture de rideau, c'est les mettre inutilement dans une position périlleuse où ils risquent d'user leur énergie et leur talent sur un public «à froid».

 

Les matchs en cage étaient placés dans un ordre contraire au bon sens:

 

Le main-event se focalise sur le match le plus important de la soirée, celui qui va laisser l'image finale pour le public; il faut donc se concentrer sur l'essentiel, éventuellement en terminant sur l'information la plus importante de la soirée, celle dont on va parler jusqu'au prochain show télé, un peu comme le cliffhanger à la fin d'un épisode de série télé.
La logique aurait donc voulu de choisir pour terminer le show par le match Cena/Orton pour au moins quatre raisons :
- Parce que c'est un match pour le titre.
- Parce que vu l'état de forme de l'Undertaker, c'est mieux de conclure avec un match long.
- Parce que c'est le match le plus important de RAW, celui qui a été promu en dernier avant le Pay Per View.
- Pour terminer, la popularité de Cena étant ce qu'elle est, inutile de s'inquiéter sur l'impératif de renvoyer les fans contents à la maison, de toute façon, le public sera partagé en deux camps.

 

Le match de l'Undertaker étant bref mais pas mauvais pour autant, le plus habile aurait peut-être été de l'insérer au milieu du Pay per View afin que son défaut soit atténué par le match précédent et le match suivant.

 

Le match DX/Legacy aurait donc été le plus en bas de la carte des trois et on aurait mis à profit sa conclusion tragique pour Cody Rhodes (départ sur une civière) en vendant sa blessure à l'antenne (annonce par les commentateurs de son transfert à l'hosto, etc ...) et donc en accentuant le caractère impitoyable du gimmick Hell in a Cell sur lequel est basé le Pay Per View.

 


Tiens, Spanish, ça c'est pour avoir dit que je méritais pas le main-event.

 

Les matchs de profil inférieur n'étaient non plus placés de manière optimale.

 

Inutile de mentir, les confrontations Mickie James / Alicia Fox et R-Truth / Drew McIntyre sont des matchs « mineurs », qui bénéficient de moins de temps et servent autant à tester les capacités des rookies dans les conditions d'un Pay per View qu'à remplir le show. Ils permettent aussi au spectateur de prendre son « bathroom break » et d'aller dépenser son argent dans les stands mais ce n'est pas pour autant une raison pour les placer à n'importe quel moment. Insérer le match Drew McIntyre/R Truth si haut dans la carte, c'est un mauvais choix car rien ne le justifie. C'est le premier épisode réel d'une feud qui a été bien construite et le premier match «officiel» de McIntyre à la WWE mais il était placé beaucoup trop haut: le faire débuter en première partie de PPV aurait été plus efficace, surtout si dans les mois à venir McInytre est appelé à monter dans la carte, la progression aurait été tangible. A l'inverse, le match Mickie James/ Alicia Fox n'aurait pas souffert d'être plus haut dans la carte, car c'est un match pour un titre; un positionnement haut dans la carte aurait augmenté le prestige de la ceinture.

 

Typiquement, un tel ordre de matchs aurait constitué un Ppv bien plus cohérent tout en conservant la contrainte marketing de mettre RAW en valeur:

 

Morrison vs Ziggler
R-Truth vs Drew McIntyre
DX vs Legacy
JeriShow vs Rey Rey & Mysterio
Undertaker vs CM Punk
Triple Threat for the US Championship
Mickie James vs Alicia Fox
Orton/Cena

Archi d'accord. Je conchie

Archi d'accord.
Je conchie les PPV à Stip', TLC va être une nouvelle démonstration de leur absurdité.

Entirely

agree with you, Spanish !

Nan mais sans blague, y avait à la limite même pas besoin de cage pour taker/punk et orton/cena...

D'ailleurs, me suis planté en prono sur ce dernier match, mais queque part, la victoire d'Orton plus conforme à son style actuel de lutte me réjouit. J'attends encore de voir Cena dévoiler son côté bestial. Et la lame de rasoir escamotée parl'arbitre, trop fort !

Par contre, si l'on dit que Morrison est le prochain HBK, je ne sais pas pour vous, mais je serai tenté de dire que, in ring, Ziggler est le futur Jericho avec sa manière de contrer, sa perséverance et limite, quelques-unes de ses attitudes.

Piss Break

C'est un détail, mais c'est vrai que les gens profitent des matchs secondaires pour aller pisser? Moi je me dis qu'ils ont dû raquer 100 dollars pour voir 7 matchs, donc il est probable qu'ils veulent en avoir pour leur argent, et vont aux chiottes / à la buvette) pendant les pauses entre les matchs, non? (y a toujours quelques minutes de battement, non? Et puis j'en connais qui peuvent passer aux chiottes, choper des bières pour toute la famille et fumer une clope pendant l'entrée de l'Undertaker).

Il suffirait de mettre un

Il suffirait de mettre un entracte. Ca marche lors des shows ICWA, c'est a ce moment que le merchandising et la buvette tournent le mieux. Bon ok c'est incomparable, mais ca reste une logique de marketing.

Merci du cours

Est-ce que Vince et les bookers de la WWE lisent les Cahiers du catch ? Parce que la démonstration est assez magistrale, bravo.
Pour ma part je suis fan des combats Hell in a Cell et ce PPV m'inquiétait (encore que j'ai cru au début que tous les matchs seraient dans la cage, heureusement ce n'était pas le cas). En fait je pense que, au vu des combats, la stipulation était inutile pour Undertaker/Punk et Orton/Cena : à part quelques projections contre le grillage en début de matchs, ces deux affrontements auraient pu se passer de la même façon sans cage. On aurait pu finalement n'avoir qu'un match HiaC, annoncé comme tel, ce qui aurait encore renforcé DX et Legacy. Bref...
Je reste quand même marqué, pour ce PPV, par la victoire d'Orton. Le match était très bon, et Orton gagne "à la Heel", comme il se doit.
Maintenant, je suis d'accord avec l'article, ce PPV soulève quand même quelques inquiétudes pour certaines storylines, attendons de voir ce qu'on nous réserve...

Super article Spanish! Je

Super article Spanish! Je trouve l'analyse sur les ordres de matchs particulièrement judicieuse, bravo!
Petit point que tu ne mentionne pas: la défaite de Punk serait lié à des raisons backstage (soit disant le fait que Punk ait pris la grosse tête, suite à la remarque de Taker à Punk qui "devait mieux se fringuer en tant que champion représentant la WWE"), ainsi que la sanction de mettre le match en opening.
Sinon j'ai une question: si le thème HiaC est mauvais, que pense tu du thème TLC pour le PPV qu'on aura dans 1 mois et demi?

A mon avis, le problème est presque le même avec le TLC

Parce qu'il y a aussi des problèmes relatifs à la stipulation TLC pour un PPV entier, c'est un match qui peut raconter bien plus d'histoires que le Hell In a Cell mais qui est tributaire de pas mal de contraintes techniques, notamment l'installation des spots qui nécessite parfois d elongues séquences d'empilages de tables et casse le rythme. Maintenant, il faut peut-être attendre de voir qui sera booké sur cette stipulation avant de se prononcer.

Je pense que cette stip ne

Je pense que cette stip ne posera pas de problème. Le problème de cette cellule est qu'elle a été hyper mal exploitée, contrairement à des HIAC plus anciens. Alors qu'avec une table, une chaise, tu peux faire un tas de choses, la liberté est plus grande. La, le but était que les types passent à travers le toit, qu'il y ait un jeu de chat et de la souris (parfaitement exploité lors de DX-Legacy), etc.
Sinon, le ppv m'a laissé un fuckin gout amer.
Et même si je partage ton avis pour Kofi, il aurait fallu tilter ça avant,même si le changement de titre est mérité pour le Miz.

Pareil que toi pour le TLC,

Pareil que toi pour le TLC, mais j'ai entendu un certain nombre de gens craindre la même chose que pour HiaC, donc je voulais savoir l'avis des gens ici. ;)
Je suis un peu moins sévère que spanish ou toi sur le PPV ceci dit, rien que l'IC et le TT au niveau du catch suffisent à me rendre heureux, malgré le booking moisi.

CEla dit

j'ai du mal à croire à cette rumeur.
Qu'on lui retire la ceinture soit mais qu'on flingue un PPV et donc quelque part qu'on vole les téléspectateurs juste pour faire braire Punk ça me paraît stupide voire suicidaire.

Le fait que Punk ait été

Le fait que Punk ait été privé de son titre parce qu'il y aurait eu une histoire à propos de sa manière de s'habiller me semble un peu gros, en tout cas pas un motif sérieux pour une telle sanction. Maintenant, le fait qu'il se soit pris la tête avec l'Undertaker à ce sujet, pourrait effectivement justifier la perte du titre et expliquer bien des choses (parce que l'Undertaker est une légende vivante du business et un gars dont tout le monde s'accorde à dire qu'il n'est pas de ceux qui barrent la route aux jeunes à la WWE). Mais bon, c'est qu'une rumeur et je n'y crois pas trop quand même.

Je pense plutôt que la WWE, en ces temps de crise, a toujours un oeil sur ses chiffres de vente et a voulu sortir du Pay Per View avec un baby-face ayant une ceinture majeure.

Pour que ça soit clair, ce

Pour que ça soit clair, ce que les rumeurs disent, c'est que la WWE a reproché à Punk sa réaction, pas de s'habiller mal. Quand Taker dit à Punk de mieux se fringuer, au lieu de faire profil bas, il a répondu que Cena se fringuait mal aussi, et que si Cena avait le droit, il ne voyait pas pourquoi lui aussi ne pourrait pas.
Apparemment la WWE sanctionne plus Punk pour avoir la grosse tête que pour les fringues. ;)
Après que ça soit une bonne chose ou pas, c'est un autre débat.

Pas forcément d'accord avec

Pas forcément d'accord avec tout.
Pour moi, faire gagner Kofi et perdre le lendemain c'est du last minute booking.
McIntyre R-Truth n'avait rien à faire si haut dans la carte, et rien à faire dans le PPV tout simplement.
Sinon suis plutôt d'accord avec le reste, même si je pense que se taper plusieurs fois de suite les mêmes commentateurs, c'est du détail.

Et sinon Orton a perdu contre HHH cette année. C'est seulement 1 ou 2 PPV après qu'il a repris le titre. ;)

Drew McIntyre/R-Truth en PPV,

Drew McIntyre/R-Truth en PPV, ce n'est pas pour moi un vrai souci (et s'il n'y avait eu que ça) : Comme Drew a été présenté comme la septième merveille du monde par Vince, ça me semble logique de le faire débuter avec un match en PPV pour donner à ses débuts in-ring un petit quelquechose de spécial (comme la WWE l'avait fait avec MVP).

Ensuite même si je ne l'ai pas dit assez à mon goût dans l'article, des matchs de bas de carte, il en faut dans un PPV, c'est un moyen d'indiquer aux fans que c'est l'heure de prendre une pause (pour aller aux toilettes mais aussi pour aller acheter de$ boi$$on$ ou du merchandi$ing). Il faut juste savoir les placer dans la carte à un endroit où leur fonction est utile et où ça ne sacrifie pas trop le futur des gens qui y participent.

Double post

Sorry

Pour l'US, je partage ton

Pour l'US, je partage ton avis. Malgré tout, en en discutant avec Tsuru, j'ai trouvé son explication convaincante. On a remarqué que juste avant le PPV, Kofi est passé de "from Jamaïca" à "from Ghana, west Africa". Il semble évident que la WWE s'intéresse à l'Afrique comme marché, et dans le cadre de cette ouverture, montrer un champion africain était bon. Peu importe de le faire perdre ensuite en weekly.
Perso, je trouve que vis à vis de Miz, c'est un peu dommage, mais bon, ça me parait tenir debout pour comprendre en tous cas. ;)

RE: Kofi

j'ai pas vérifié, mais, est ce que Kofi entre toujours avec son haut de survet aux couleurs de la jamaïque?
ça serait légèrement incongru de l'annoncer ghanéen et de le voir vêtu comme avant :|

Drapeau de la jamaïque: une

Drapeau de la jamaïque: une croix jaune en diagonale avec les triangles hauts et bas verts, et les triangles gauche et droite noirs.
Drapeau du Ghana: 3 bandes horizontales rouge, jaune, verte avec une étoile noire au milieu.

Les mêmes couleurs ressortent, donc ça ne changera pas les habitudes vestimentaires du garçon, même si comme tu le dis, le survet n'apparait plus. ;)

S.O.S.

Si, Kofi est toujours avec son survêt' aux couleurs de la Jamaïque, mais les commentateurs ont donné une "explication" à ce mic-mac. Officiellement, Kofi est donc originaire du Ghana, mais il adore le style des Caraïbes et a été très influencé par celui-ci, d'où une sorte d'hommage par son "uniforme"... et l'énorme drapeau jamaïcain qui est resté sur sa vidéo du Titantron!

Maintenant Kofi est donc un ghanéen qui kiffe la Jamaïque au point de porter leurs couleurs, et pis c'est tout! Bref, le changement d'origine officielle de Kofi ne change pas sa gimmick grâce à l'argument absolu de la WWE: le TGCM (Ta Gueule, C'est Magique!) ^^

++

...

Ca craint vraiment...

^^'

Le multipost ça craint!

Hop là

Assez d'accord sur pas mal de points. Même si, pour revenir sur la victoire de l'Undertaker, il paraît surtout que c'est pour punir le brave CM Punk qui aurait eu un comportement pas gégé durant la tournée en Europe. Si c'est le cas, ça rend cette victoire de l'Undertaker assez dégueulasse pour les deux cotés. :(

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin