Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

J’ai regardé Saturday Morning Slam

It is time for you to grow up!

Mr Darling dans Peter Pan

 

Samedi matin, McOcee avait le choix. Regarder Saturday Morning Slam et en faire un article. Ou vaquer à ses occupations familiales. Heureusement pour nos lecteurs, notre impétueuse rédactrice a le sens de la responsabilité comme celui des priorités.

 

 

- Maman ! Maman ! Tu ne devineras jamais ! Papa a réussi à avoir des billets pour la visite privée de l’expo sur l’impressionnisme au musée Gulbenkian ! Tu viens ? Après, on se refait le musée d’arts modernes à Belem !

- Euh, ah bon ? C’est que y’a Saturday Morning Slam qui va commencer là… Et j’ai encore les vignettes de SmackDown à capturer pour la nalyse de She Mamuse. Amusez-vous bien mes chéris ! Maman a du travail !

 

 

Présentation de Saturday Morning Slam

 

Oui, ce matin, j’ai regardé Saturday Morning Slam. Vous savez, ce nouveau show de la WWE, celui pour les enfants ? Tout public, contrairement à Raw, NXT ou SmackDown, son tout premier épisode a été diffusé sur la chaine The CW, le samedi 25 août, dans le cadre d’un programme matinal destiné aux kids et nommé Vortexx. Saturday Morning Slam y partage les honneurs avec des dessins animés tels que Dragon Ball, Power Rangers ou Yo! Gi! Oh!, animés dont il a peu ou prou adopté le format : un épisode dure une vingtaine de minutes sans les coupures publicitaires.

 

 

John Cena ou Superman, on va enfin savoir qui est le plus fort. Et vu le booking actuel du Marine, je ne mettrais pas un centime sur le mec en collants.

 

 

En si peu de temps, on ne peut pas montrer grand-chose. Le premier opus est divisé en deux périodes bien distinctes : d’abord une série de vignettes mettant en scène des Superstars dans les coulisses de Stamford, puis le main event, le seul match de l’émission. Aujourd’hui, Kofi Kingston et Heath Slater en auront le privilège.

 

Une voix off accompagne la caméra dans son périple en backstage. Le premier segment est consacré à Brodus Clay. Il y explique que le Funk, c’est cool, que ses accompagnatrices bougent mieux que lui, mais que danser avec des enfants, il trouve ça vachement chouette. Puis, enfin rejoint par ses deux copines, il offre aux kids une leçon de Funkasaurus Dance, toujours utile si on veut se la péter en boite. Une fois le cours achevé, la WWE diffuse une opportune et instructive rétrospective vidéo balayant l’histoire des « gimmicks dansants » à Stamford, avec en point d’orgue, le père du funk on the ring, Junkyard Dog en personne. Lui aussi, il faisait danser les mômes, du coup, le parallèle est saisissant.

 

 

Les images que vous ne verrez jamais au Saturday Morning Slam.

 

 

La plongée dans les vestiaires des stars continue avec une séquence appelée Third Degree, pour une raison que j’ignore encore. Samedi dernier, une poignée de catcheurs répondaient à une question simple, mais passionnante : quelle est la discipline que vous préférez aux JO ? Cela m’a par exemple permis d’apprendre que le Miz aime bien la gymnastique. Pour les autres, j’ai oublié ; je crois que Brodus apprécie l’haltérophilie. Il faudrait que je revoie la vidéo pour en être certaine. Oui, je brode, mais figurez-vous qu’il ne s’est rien passé d’autre en coulisse et qu’il est maintenant l’heure du… Saturday Morning Main Event !

 

 

L'affiche de main event que vous ne verrez nul par ailleurs

 

 

Le match a sûrement été filmé le mardi précédent, lors de l’enregistrement de SmackDown et il est commenté par Josh Matthews, assisté du toujours amusant et espiègle Santino Marella. Je ne sais pas si ce sont mes yeux, mais il me semble que la caméra offre la part belle aux enfants présents dans la salle. Je ne le jurerais pas, mais j'ai la sensation que le premier rang est même inhabituellement peuplé de gamins. Bref, la réalisation nous rappelle subtilement que le main event du Saturday Morning Slam, c’est pour les mômes et McOcee ! D’ailleurs, et pour rester dans les clous d’un programme tout public, les prises violentes sont bannies du ring. La joute entre Slater et Kofi n’est pas désagréable pour autant, même dans cette version soft surprenante. Le catch proposé est plus technique qu’à l’accoutumée, ce qui est logique puisque la force physique pure n’est pas de mise. Il est fait de projection, de clés de bras, de prises au sol, de rollups, et exclut les coups portés au visage ou à la nuque, trop brutaux pour ce jeune public. Les corps passent par-dessus la troisième corde pour atterrir en ring side, mais pas trop vite, ni trop fort… Et le Trouble of Paradise manque fort à propos sa cible. Mais à ma grande surprise, on passe finalement un bon moment devant ce match où la comédie est à l’honneur. Le heel triche gentiment, mais le face s’impose logiquement sous les vivats d’une foule au timbre plus aiguë que d’habitude. Le show peut se conclure sur une désormais traditionnelle promo de Be A Star et rendez-vous est donné pour la semaine prochaine. Chouette, il paraît qu’il y aura Rey Mysterio !

 

 

Celui que vous ne verrez jamais au Saturday Morning Slam

 

 

Que dire de plus en guise de conclusion ? Pas grand-chose, malheureusement. Cet enchaînement de séquences courtes n’a pas d’autre objectif que celui de distraire une audience très jeune, et je pense que le Saturday Morning Slam y est parvenu. Les lecteurs des Cahiers du Catch n’y trouveront pas leur compte, ce qui tombe plutôt pas mal puisqu’ils ne sont pas le public visé. Je considère le choix des vignettes assez bien vu. Les mômes aiment toujours en savoir plus sur leurs Superstars favorites, et leur donner l’occasion de les voir évoluer et s’exprimer dans les vestiaires est une idée aussi élémentaire qu’efficace. Make it simple, ce devait certainement être l’essentiel du briefing confié aux auteurs !

 

 

- Bon les mecs, vous avez carte blanche pour qu'on ressemble à ça.

- Ok Vince, on peut utiliser Hornswoggle?

- Non, ce serait trop simple. Creusez-vous un peu la tête, on filme le premier épisode dans 10 minutes.

 

 

La WWE confirme via ce programme que les Kids sont une cible commerciale de premier choix, mais ça non plus, ce n’est pas vraiment une nouveauté. Certains seront tentés d'effectuer le parallèle entre ce positionnement familial prétendument récent et l’annonce de la candidature de Linda McMahon aux élections sénatoriales qui se tiendront en 2012. Pour ma part, je m’en garderai bien. Il est d’ailleurs surprenant de lire, çà et là, que le virage PG opéré par la fédération n’aurait pour but que de protéger les espoirs de victoire de la républicaine épouse de Vince. Le boss de la WWE a bien des défauts, mais je ne l’imagine pas sacrifier l’empire qu’il a créé sur l’autel des ambitions politiques de sa chère et tendre moitié. Linda me semble plutôt être devenue le bouc émissaire idéal de fans nostalgiques d’un passé révolu, entretenant le mythe du « c’était mieux avant » et regrettant un âge d’or fantasmé, celui de l’ère Attitude. Plus prosaïquement, je préfère voir en ce pari infantile une certaine cohérence, la continuité de la politique commerciale d’une entreprise dont le choix du PG ne date pas de l’appétence de Linda pour le pouvoir. Si la WWE cherche à lisser son image, c’est qu’elle a conscience d’y être contrainte par sa cible prioritaire qui est aussi sa clientèle la plus jeune.

 

 

À Stamford, on ne les appelle pas Little Jimmies mais Big $$$.

 

 

Vince sait compter et comprendre où est son grand potentiel d’acquéreurs de produits dérivés, de PPV et de merchandising, sur un marché essentiellement nord-américain où le politiquement correct s’impose à tout projet familial. Tout comme le virage PG et la Kids Era, la naissance du Saturday Morning Slam n’est probablement pas imputable aux rêves de carrière politique de Lily la Tigresse, mais bien aux juteux contrats âprement négociés avec Mattel ou THQ. C’est une réalité à laquelle devront désormais se plier Vince et ses équipes : même dans les pays où le catch ne prend pas en tant que spectacle télévisé, les figurines de Triple H et de l’Undertaker sont en tête de gondole à Noël, et les jeux vidéo franchisés par Stamford sont classés parmi les meilleures ventes. Pas besoin d’étude marketing très poussée pour comprendre qui sont ces clients traditionnellement très convoités, car disposant d’un pouvoir d’achat (direct ou indirect, via la prescription) ne laissant aucun acteur du marché indifférent. Dès lors, l’étonnement de certains suiveurs furieux de voir leur compagnie préférée explorer un peu mieux ces nouvelles contrées kidesques, cette bile empreinte de mauvaise foi déversée sur les forums du monde entier me surprendra toujours. On peut regretter cette logique mercantile, mais certainement pas en faire porter la responsabilité à Linda McMahon. Un formidable pari attend maintenant Vince : continuer à attirer de jeunes et lucratifs fans sans perdre en route les grands enfants que nous sommes. Je luis accorde toute ma confiance. Il a de tout temps ou presque su concilier ses deux publics avec brio, quand bien même une large partie de celui-ci n’achètera jamais de figurine, pas plus qu’il ne mettra le moindre centime dans l’achat d’un t-shirt ou d’un pay per view.      

 

Bref, j’ai regardé le Saturday Morning Slam, et je me demande encore pourquoi j’en ai fait un papier.   

 

 

L'abbréviation de Saturday Morning Slam, c'est SMS. Plan marketing ou discret hommage à Michel Serres?

 

SMS à voir d'urgence

Je dois être un grand enfant, il est sûr que plus jeune, j'aurais adoré ce programme (Dragon Ball, Justice League,WWE...) et montrer cela à mes gosses ne me pose pas de problème.

Enfin un show wwe où je ne me suis pas ennuyé! De l'action, de l'humour, pas de hardcore, ni de blading! De plus, ce sont des lutteurs plutôt bons et techniques qui sont mis en avant dont pas mal qui ont du mal à crever le plafond de verre dans le roster classique.

Santino aux commentaires est juste parfait.

Ce show annonce-t-il une partition? Avec une divison "kidz" et une division "adulte"... La division kidz aurait Kofi, Truth, Mysterio, Slater, Gabriel, Funkaurausus, les Usos, Hunico, Sin Cara, JTG, Sandow, Ryder... La division "adulte" laisserait la place à Punk, HHH, Lesnar, Taker, Barrett, Alberto, Sheamus, Tensai, Kane. Je suis partagé sur le cas Cena!

La campagne de Linda a peut-être un impact sur le produit WWE, mais VKM n'est pas fou et connait le potentiel économique des kidz et les contrats dérivés qu'ils peuvent générer surtout avec une diffusion sur le canal hertzien de CW qui appartient à la Warner et CBS, ce n'est pas Disney mais c'est pas mal.

De plus les ratings sont au rendez-vous. La WWE va donc creuser le sillon.

Linda et PG

Tu soulèves une question très intéressante: la kidzation de la WWE est-elle due à la campagne de Linda? Ta réponse est claire et nette: non. Sans aller jusqu'à adopter la position inverse, je pense quand même que y a un certain lien. SMS arrive sur nos écrans à quelques semaines des sénatoriales, c'est une coïncidence un peu troublante... A mon avis, l'objectif commercial de la compagnie — attraper le public dès le plus jeune âge, le ferrer à six ans avec SMS avant de le faire transférer petit à petit vers le reste des programmes — épouse l'objectif de Linda, qui ne souhaite pas se faire attaquer pour le contenu souvent violent des programmes de la WWE. Impossible d'attribuer entièrement la paternité du SMS à l'un des deux facteurs, à mon avis, même si je pense que si Linda n'avait pas été candidate, un tel programme aurait probablement quand même fini par voir le jour, mais le timing me pousse à penser qu'il y a un lien avec la campagne en cours. Merci pour la présentation du truc en tout cas, j'ai envie de voir le Kingston-Slater maintenant! (moins envie de voir le reportage sur le gentil dinosaure par contre, parce que je suis un adulte, un vrai, avec une bagnole et un paquet de clopes dans la boîte à gants)

C'est le plus jour de ma vie, un troisième!

Je comprends l'argument mais je ne suis toujours pas d'accord. Le timing est tout simplement celui d'une rentrée scolaire, celui où l'on bouleverse les grilles de programmes TV. SMS et Vortexx, ce sont juste deux nouveautés dans le paysage audiovisuel ricain et comme toutes les nouveautés TV, elle fait son apparition fin août / début septembre, en période de pré rentrée scolaire. Je pense sincèrement que la candidature de Linda n'y pour rien.
.
Après, existe-t-il une communauté d'intérêts entre Tiger Lily et le positionnement kids de la WWE? Oui bien sûr. Mais my two cents, c'est de dire que si Linda voulait ouvrir un salon de coiffure à Stamford, la politique menée par Vince serait exactement la même. Kids, kids et encore kids. Avec ce subtile équilibre permettant de maintenir les adultes que nous sommes accrocs à Raw et SD. C'est un choix commerciale bien avant d'être une contrainte politique, amha.

Distinguons deux choses

D'une part, SMS. Là, j'avoue que je n'avais pas pensé au fait que c'est la rentrée, les nouvelles grilles, tout ça, donc on peut imaginer que ce soit une simple coïncidence que ce programme kid friendly apparaisse pile au moment où Linda doit une nouvelle fois faire face à diverses accusations concernant les programmes de la WWE. Mais tu écris aussi: Il est d’ailleurs surprenant de lire, çà et là, que le virage PG opéré par la fédération n’aurait pour but que de protéger les espoirs de victoire de la républicaine épouse de Vince. Le boss de la WWE a bien des défauts, mais je ne l’imagine pas sacrifier l’empire qu’il a créé sur l’autel des ambitions politiques de sa chère et tendre moitié.
C'est surtout avec ça que je suis pas d'accord. Bon, déjà, factuellement, le virage PG a été pris y a genre cinq ans, et je ne pense pas que beaucoup de gens affirment que c'était uniquement pour protéger Linda à l'avenir, y avait plein d'autres facteurs en jeu, à commencer par l'expansion de la boîte et les contrats avec Mattel et consorts. Mais perso, je fais quand même un lien entre la campagne de Linda et les programmes de la WWE. Déjà parce que y a un précédent: il y a deux ans, la campagne "stand up for WWE" était indiscutablement faite en écho à celle de Linda. Donc la WWE est prête à monter au créneau pour sa mère supérieure, même si bien sûr ça se fait de façon un peu détournée.
Ensuite, parce que ça me semblerait logique. Linda a englouti une fortune dans sa campagne d'il y a deux ans, et dépense encore des masses du fric familial cette année. Il n'est que naturel que Vince fasse ce qu'il peut pour contribuer à son élection. Par exemple, le licenciement de AW, ça sent un peu l'opération de RP... Et là, je reviens à mon point de départ: l'objectif "faire élire Linda" (ou du moins ne pas contribuer à la faire perdre en multipliant les scandales made in WWE) et l'objectif "se faire du pognon" se marient: il faut faire du kid friendly bien aseptisé, pour ne pas donner prise aux attaques des démocrates d'une part, pour rendre les kids accros dès le plus jeune âge de l'autre.
Et c'est là que je rebondis sur la deuxième partie de la phrase que j'ai quotée en italiques ci-dessus: of course, Vince ne va pas "mettre son empire en péril" pour soutenir Linda. Il va au contraire l'asseoir, son empire, s'il parvient à aspirer les kids vers lui dès leurs premières années. Ce qui effraie une certaine partie de l'IWC, c'est qu'une Linda au Congrès, ce soit encore plus de précautions de la part de la WWE dans ses matchs et storylines, et un tournant plus kid friendly des principaux programmes weekly. Je me fous de voir des mares de sang et des nanas à poil partout (la WWE pour moi est un échappatoire à la vraie vie, je tiens pas à retrouver mon quotidien dans mon écran!), mais je veux des histoires destinées à des adultes, ou au moins à des ados. Je ne veux pas me dire que Cena ne turnera pas "parce qu'il est sur les boîtes de Fruity Peebles"; je veux me dire qu'il ne turnera pas parce que son personnage n'a pas à le faire étant donné les histoires le concernant. Je ne veux pas que Punk turne heel en faisant des grimaces et en hurlant "je suis méchant, regardez je tape sur un vieux"; je veux que l'évolution de son personnage soit cohérente, par exemple qu'il turne heel parce que des "sans voix" viennent lui reprocher de ne pas s'être fait leur porte-voix, contrairement à ce qu'il avait promis. Bref je redoute que le spectacle devienne plus manichéen, plus basique, plus simpliste, or il l'est déjà assez comme ça...

L'idée de ce programme me

L'idée de ce programme me laisse pantois mais passons.
.
En revanche là où je ne te rejoins pas c'est que d'une part c'est bien gentil de dire que les enfants adorent les produits dérivés mais 1. ce sont les parents qui les achètent et 2. ce sont eux qui leur font découvrir le programme donc si les parents s'en détournent pour excès de Cena (par exemple) c'est un mauvais calcul, et d'autre part le cible des jeux THQ ne sont pas les mômes mais bel et bien les ados ou jeunes adultes (ou les adultes, cela va de soi) qui sont supposés être un peu plus évolués que ce que la WWE propose par moments, en particulier ce programme du samedi matin.
.

Woptain, un commentaire!

Merci pour ton commentaire, charentais. Le truc, c'est que je suis en complet désaccord avec toi. Et tu sais pourquoi? Parce que tu as tort, tout simplement.
.
1) tu dis que ce sont les parents qui achètent, mais c'est un brin plus complexe que cela. Tu noteras que j'évoque dans mon article un pouvoir d'achat aussi bien direct (car ces chérubins thésaurisent), qu'indirect. Oui, ils ont dès leur plus jeune âge un pouvoir de prescription que se disputent tous les publicitaires. Des yaourts aux céréales en passant par les cadeaux plus classiques, ne crois pas que ce sont les parents qui décident. Ce sont eux. C'est reconnu partout dans le monde entier, le nier est méconnaître le sujet.
.
2) Croire que les parents font découvrir à leurs enfants leurs programmes favoris, c'est la deuxième erreur crasse de ton raisonnement. Les enfants ont très vite une vie sociale qui leur est propre et l'influence des parents se réduit très rapidement à peau de chagrin, du moins en ce qui concerne leurs préférences télévisuelles. Mon fils kiffait Yo! Gi! Oh! et crois bien que je n'y suis pour rien. École et programmes TV qui leur sont destinés font que les parents sont vite confrontés aux choix de leurs bambins. Et qu'il leur appartient de filtrer, ou non, ce qui leur est proposé. Ainsi peuvent-ils être confrontés au catch sans accord parental préalable. Tu pourras toujours te détourner de la WWE car Cena t'agace, si ton môme kiffe Johnny, il passera outre ton jugement de smart, bien trop abscons pour un mark tel que lui.
.
Dernière erreur, croire que les jeux THQ sont réservés aux ados ou jeunes adultes. Dans l'entourage de mon fils, on joue aux jeux WWE depuis l'âge de 9/10 ans et je ne serais pas surprise d'apprendre que cela commence un peu plus tôt. Aujourd'hui, un gamin a sa DS vers 5/6 ans et à cet âge là, ça apprend vite, et la diffusion des must have se fait de façon virale et extrêmement efficace.
.
Enfin, l'idée de ce programme te laisse pantois mais nous ne saurons pas pourquoi, c'est dommage :(

En passant

Je te l'avais déjà signalé sur la tribune, mais apparemment tu as loupé mon message, alors je te le redis ici : on ne dit pas "Yo! Gi! Oh!", mais "Yu-Gi-Oh!". You're welcome. ;)
.
++

Damn!

Damn, tu as raison! C'est tout mon raisonnement qui s'effondre!

Obviously

C'est bien pour ça que je te le signale : sans ce point crucial, plus rien n'a de sens ! :D
.
++

Les enfants thésaurisent,

Les enfants thésaurisent, soit. Ils ont un pouvoir de prescription, soit. Mais avant de devenir vraiment intéressants, il leur faut des fonds convenables, qu'ils n'obtiendront qu'à un âge où ils seront en mesure de constater que le produit WWE devient de plus en plus couillon. Bon, ça, je redoute que ca relève de l'utopie et il y a certainement des Cresus ou des tyrans en culotte courte.
.
Ensuite, sur de jeunes mômes, il y a aussi la possibilité que les parents mettent le produit WWE à l'index et donc en écartent leurs mômes.
.
Enfin, les mômes qui jouent aux jeux THQ, ben ça ça me navre. je sais bien que le PEGI n'est qu'une indication, m'enfin il est pas là pour décorer...

la vrai question est: est-ce

la vrai question est: est-ce que toi McOcee, tu laisses ton(es) gosse(s) regarder la WWE? et si non, à partir de quel âge leur laisseras tu rester devant l'écran sans appuyer sur pause en leur gueulant dessus pour qu'ils retournent jouer à la dinette?
Pour le moment moi c'est niet, trop petits (moins de 5 ans)! Je préfère qu'il commence par le canabis, marche par marche, comme leur papa....

OMG, un autre!

La question se pose pour moi en d'autres termes vu que mon gamin a 13 ans... Il n'apprécie pas spécialement le catch, surtout car il ne maîtrise pas assez l'anglais pour apprécier un show à sa juste valeur Ce qui n'est pas pour me déplaire. Pour être franche, il a été confronté à la discipline à l'âge de 10 ans, ce que j'ai regretté très fort. Mais comme c'était de ma faute, je ne peux m'en prendre qu'à moi même. A l'époque, on m'offrait de temps à autres des DVD de PPV de la TNA et nous en avons regardé un ensemble. Un ange est passé quand les Beautiful Machin ont pointé le bout de leur cul sur le ring. Je ne m'attendais pas vraiment à voir deux meufs aussi court-vêtues frotter leur vagin lascivement contre les cordes. Mon fils ne respirait plus et moi non plus, mais sûrement pas pour les mêmes raisons. J'ai par la suite rangé le DVD.

Bof, l'éducation sexuelle se

Bof, l'éducation sexuelle se fait de plus en plus tôt parait-il.

Mais mais mais...

Trois papiers de McOcee à la suite en une des CdC ? Mais que ce passe t'il ?
J'espère que les lecteurs en profitent car je ne suis pas sûr que ça arrive de nouveau.^^

au moins

ça nous donnera du temps de cerveau disponible et calmera les ardeurs des suiveurs fanatiques reclamant une nalyse pourtous les shows.

de koa?

Y'a vraiment des gens qui veulent des nalyses de SMS toutes les semaines? :lol:

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin