Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

No sex, no drugs, no Brogue : seul reste le roll up ?

Un Brogue, un pic, un cap, une péninsule...

Rostand (Cyrano de Bergerac)

 

Ça ne vous aura pas échappé si vous avez vu le dernier épisode de SmackDown, ou mieux encore si vous en avez lu la chronique sous la plume de la sémillante McOcee, la rivalité entre Sheamus et Alberto Del Rio a connu cette semaine un rebondissement majeur avec l’interdiction du Brogue Kick de l’Irlandais. Bien sûr, le Celtic Warrior possède aujourd’hui un arsenal de finishers sans cesse enrichi, mais le priver du seul move emblématique qui soit repris sur ses t-shirts est tout sauf anodin, et peut nous pousser à l’interrogation : quelles conséquences cette péripétie peut-elle avoir sur le scénario du feuilleton du vendredi ?

 

 

Un catcheur est un crétin.

Un booker est un crétin avec un traitement de texte.

 

 

Ça s’est passé à Smackdown : l’interdiction du Brogue Kick

 

 

La WWE en est fière, elle l’affiche sans cesse d’avantage dans son nouveau jingle, son « E » pour « Entertainment » est devenu son emblème. Passé le sempiternel débat sur le titre à attribuer à nos idoles en slip, « lutteur » ou « superstar », cette façon de centrer le débat sur le spectacle et le divertissement amène surtout à quelques points épineux quant aux limites à imposer pour maintenir un cadre sûr. La santé des catcheurs en est un, régulièrement mis en avant au travers de rebondissement impromptus dans les histoires racontées au gré des blessures et contusions. Si dans les arènes romaines, la mise à mort faisait partie intégrante du spectacle et des attentes d’un public avide de sang, personne aujourd’hui n’aimerait revoir les images d’un Owen Hart laissant sa vie sous les projecteurs.

 

Pour prévenir la plupart des risques, la WWE a pris l’habitude au fil des années d’interdire des prises et mouvements pour leur danger implicite, ou au moins de les soumettre à autorisation. Ainsi, certaines figures épiques sont-elles l’apanage de certains membres du Roster, quand bien même elles sont formellement interdites aux autres : la confiance ça se gagne. On pourra ici lister le Tombstone Piledriver qui n’est jamais effectué par qui que ce soit d’autre que Kane, l’Undertaker, ou HHH qui a tous les droits vu qu’il est le meilleur, mais aussi le Screwdriver de Scott Steiner, les Jacknife Powerbombs de Kevin Nash, le Burning Hammer de Kenta Kobashi ou les Running Powerbombs restées tristement célèbres pour avoir laissé Darren Drozdov tétraplégique. Cette liste est fort loin d’être exhaustive, et dépasse sans doute de loin la litanie de l’arsenal de Chris Jericho !

 

Or quel est le point commun de la majorité de ces moves ? Ils s’en prennent à un point fragile et sensible de l’anatomie humaine, auquel toute atteinte peut avoir des conséquences dramatiques et irréversibles sur la vie des superstars impliquées, oui Titus ?

 

 

Oui voilà, enlève juste le « -illes » à la fin.

 

 

C’est tout à l’honneur de la WWE de veiller ainsi à la santé de son roster, mais c’est avant tout dans son intérêt. Rappelez-vous les exemples récents de Steve Austin, John Cena et surtout d’Edge, contraint à la retraite à cause justement d’une vilaine blessure au cou : de telles absences ou départs sont hautement préjudiciables à l’équilibre financier de la compagnie, qui y perd dans son actif « superstars » bien plus qu’elle n’y gagnera jamais dans la colonne « légendes ».

 

Or, revenons un instant sur le contexte de ce SmackDown : quel angle le perfide Otunga choisit-il pour convaincre le placide Booker T de la dangerosité du finisher de l’albinos Sheamus ? Celui de l’atteinte qu’il porte au cou de l’inénarrable Ricardo Rodriguez, radiographies à l’appui. Cette intrusion de l’excuse réelle dans la storyline kayfabe est faite à dessein, celui de rendre la menace encore plus prégnante et de vous faire frémir dans votre canapé devant les convulsions de ce satané seller qu’est Dolph Ziggler, un peu comme vous le feriez devant Quint laissant crisser ses ongles sur le tableau noir des Dents de la Mer. Voilà un point à porter au crédit des auteurs du show bleu : les montages vidéos des victimes, judicieusement choisies dans le haut de la carte, et le développement de l’atteinte à une zone réellement sensible, le cou des catcheurs, rend le dilemme crédible.

 

 

Pièce à conviction : quel adulte sain d’esprit borderait son sweat dans son slip ? Les atteintes cérébrales sont donc démontrées.

 

 

Il y a cependant un premier problème de taille dans cette affaire d’interdiction du Brogue Kick, un facheux sentiment de déjà-vu. En effet, rappelez-vous, nous sommes en l’an de grâce 2011, Vickie Guerrero est aux commandes de SmackDown, et veut offrir le titre de champion du monde à son toy-boy Dolph Ziggler, au détriment de son ex, Edge. Que fait-elle pour cela la bougresse ? Elle interdit le Spear, prise de finition emblématique du canadien. Même show, même ceinture, moyen pour l’originalité n’est-il pas ? (pour l’histoire complète, croyez en Malinette !). Bon, c’est qu’un précédent, c’est pas bien grave si ? Alors remontons encore d’un cran et allons jusqu’en 2008. On retrouve Vickie Guerrero aux manettes, à Smackdown, avec cette fois-ci une prise de soumission réalisée par l’Undertaker sur un Edge alors méchant. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, la Cougar avait interdit la prise et laissé l’Undertaker bien marri. Même show, même ceinture. (Pour le détail de la gazette, c’est encore Malinette !)

 

Alors bien sûr, le catch c’est un cycle sans fin, c’est l’histoire de la vie, le méchant embête le gentil, gagne en trichant et finit par perdre sous les vivats de la foule, mais les artifices intermédiaires se doivent de changer un peu pour conserver au tout l’attrait de l’inédit ! Or, nous arrivons ici à un deuxième problème d’envergure, et celui-ci vient justement de la tentation de l’inédit.

 

 

La copie de l'Angry Miz Girl est par exemple nettement mois bien que l'originale.

 

 

Non, ne pensez pas que je me contredis dans une seule et même phrase, l’inédit est souvent un gage de qualité pour un show ou une storyline, mais l’inédit pour l’inédit peut, lui, avoir des conséquences lourdes de sens. En effet si nous, simples suiveurs, faisons le constat que ce choix de la creative team n’était pas nécessairement le plus heureux en renvoyant à d’autres faits analogues, on peut raisonnablement penser que Kevin Eck et ses copains en ont fait de même. Or, un peu comme un joueur de poker qui se serait lancé dans une stratégie erronée mais voudrait néanmoins tirer les marrons du feu au prix de toutes les audaces, les bookers pourraient tenter de sauver leur angle en faisant varier la conclusion par rapport aux références citées plus tôt. Quelle est la seule issue possible ici ? Et bien tout simplement, à contrario de l’Undertaker 2008 ou de l’Edge 2011, le Sheamus 2012 devrait s’incliner contre son challenger, dépourvu qu’il est de sa meilleure arme.

 

Or cette issue n’a aucun sens, et ce pour deux raisons majeures. La première, c’est que le Celtic Warrior est construit depuis des mois comme un leader charismatique et invincible, nettement supérieur à l’essentiel du roster et doté d’une multitude d’armes à son arsenal, de la High Cross au White Noise en passant par la récente Texas Cloverleaf. Dès lors, si la perte de son Brogue Kick le mène à sa perte et permet à Alberto Del Rio de le surclasser, c’est qu’il n’était finalement pas si fort que ça et que son build est tout bonnement raté, ce qui poserait un sacré malaise non ? Deuxième raison majeure, une défaite de l’Irlandais entraînerait une nouvelle prolongation de la feud avec l’aristocrate mexicain. On ne comprendrait certainement pas que les deux hommes en restent là alors que ça serait la première victoire de Del Rio ! Or, après quatre PPV construits autour de cet affrontement (même avorté au dernier moment sur contusion), il est temps pour les deux de passer à autre chose.

 

 

- Voilà Alberto, je voudrais t'offrir une bague

- Oune bague en or ?

- Non, c'est pour une rupture...

- Oune blague en plaqué ?

 

 

La cause est donc entendue, une défaite de Sheamus n’est pas souhaitable. Mais il y a un autre problème de taille, la victoire ne l’est pas d’avantage ! Reprenons le raisonnement précédent. Si Sheamus privé de sa meilleure arme s’impose à nouveau devant Del Rio, c’est qu’il lui est réellement supérieur. Soit. Mais dans le même temps, les bookers nous ont construit un Del Rio soumettant un main-eventer aussi notoirement dur au mal que Randy Orton, le plaçant dès lors comme lui-aussi supérieur à la concurrence. Or, si un Sheamus amoindri défait Del Rio, c’est un peu comme si le Barça démolit le Real, tout privé de Xavi, Iniesta et Messi qu’il serait : qui viendrait contester sa suprématie ? Un Barrett qui lutte contre Tatsu ? Un Big Show revenu une nouvelle fois à SmackDown pour tourner autour d’un titre sans le décrocher ? Non, de fait, il ne resterait guère que deux grands méchants possibles, Brock Lesnar et CM Punk. Mais le premier a un contrat qui ne se prête guère à une feud, et le second est l’emblème du show du lundi. Deux choix donc bien improbables…

 

Puisque de deux maux il faut choisir le moindre, je pencherais pour la seconde idée d’un Sheamus plus fort que fort et voué à aller kicker Brock, mais cela obligerait soit à du remplissage entre deux apparitions du monstre d’Heyman, soit à une présence moindre du champion sur le ring du vendredi, ce que SmackDown ne peut guère se permettre. Sur cette conclusion teintée d’un certain pessimisme, je finirai en avouant que si par une Teddy Longuerie la plus basique, Booker T surprenait Ricardo Rodriguez en train de danser la gigue et permettait en réaction au dernier moment à Sheamus d’utiliser son move fétiche, je jetterais sans rechigner un voile d’oubli sur les grosses ficelles de booking, pour apprécier la sortie honorable trouvée par les bookers. Parce que pour l’instant, ils se sont quand même sacrément mis dans le bousin !

 

 

La lampe torche.

Le PQ aussi.

Adieu

Bon je voulais parler de la possibilité des mensonges des heels et de leur peut-être court triomphe, mais Latrell l'a fait mieux que moi.
Je voulais parler de la malette de Ziggler que tout le monde a oublié, mays Jyjy l'a déjà fait (et lui il a déjà pris les pillules).
Je voulais parler du dangereux mélange des genres (parce que bon les coups dangereux pour le cou, y en a pleins qui sont pas interdit), mais bon si Ocee en parle je ne peux décemment pas la copier.
Du coup comme je peux pas parler du fond, je vais parler de la forme. Alors She, je t'aime bien, mais tu as quand même un style de marketeux qui vend du sable à des bedouins. Attention je cite: préjudiciables à l’équilibre financier de la compagnie, problème d’envergure, tentation de l'inédit, gage de qualité, conséquences lourdes de sens. On dirait les phrases toute faite que tu sors sur ta belle présentation pour prouver à de potentiels acheteurs qu'ils ont bien raison de s'endetter sur 10ans pour acheter un truc dont ils n'ont pas besoin.
L'avantage c'est qu'à la fin tu as failli me convaincre et déjoué ma vigilance. Mais non She, je n'accepterai pas de vire dans un monde où tu as raison donc je suis contre. Voilà, c'est dit.

Chère Madame Cena

Je peux vous appeler Super ? Bon, maintenant que j'ai pénétré votre cercle primaire d'intimité, permettez moi d'installer mon pied dans la porte et de vous vendre quantité de trucs dont vous ne soupçonniez même pas l'existence mais que vous trouverez indispensables d'ici quelques minutes...
.
Trève de plaisanteries, je te concède volontiers que mes habitudes professionnelles peuvent déteindre sur ma prose. Mais en l'occurence, tout ça n'est pas forcément idiot dans une WWE dirigée par un seul bonhomme, qui fort logiquement en patron raisonne d'abord par son portefeuille. Donc l'ensemble de la démarche est marketing. En fait, le marketing c'est même la différence essentielle entre une ROH avec Punk, Bryan, Aries, Joe et Bourne et la WWE, bien avant le style in-ring. Donc le marketing c'est le bien, deal with it.
.
Après à part le "préjudiciables à l’équilibre financier de la compagnie" y a rien de trop connoté non plus hein ;-)
.
Mais merci pour ton gentil commentaire ! J'en reprends volontiers une douzaine !

Trip juridique et médical

Je le soulignais dans ma nalyse de SD (mais bon, j'ai bien compris qu'ici, c'est the place to be), le truc qui me dérange, c'est l'approche légaliste et médicale. Je trouve qu'à chaque fois que la WWE s'engage sur ce terrain, elle se prend les pieds dans le tapis de la cohérence globale de son fonctionnement. Admettons le danger que représente le brogue kick. Quid du tombstone, du punt kick, d'autres coups de pied au visage tout aussi violents d'un point de vue kayfabe? Pour ne citer qu'un exemple, Yoshi serait en droit d'aller taper à la porte de Booker après s'être fait décapité par Wade Barrett.
.
Et puis, une fédération qui autorise, lors des No DQ, l'utilisation d'escaliers métalliques, de sledgehammer, de chaises, de chaines ou je ne sais quoi encore, ben elle ne la joue pas sur l'air du "houla, c'est dangereux pour le cou".

Ouais,

Mais n'empêche, houla, c'est dangereux pour le cou...

Hiérarchie

Je ne suis pas entièrement convaincu par ton histoire de hiérarchie (même si j'ai beaucoup aimé ce papier et ce format en général). Si Sheamus vainc Del Rio sans son BK, ben je vois pas exactement où est le problème, à condition que ce soit bien géré. Un peu comme Christian dans son match contre Orton où Orton perdait son titre s'il était disqualifié, Del Rio va provoquer Chichi à mort pour que celui-ci envoie le BK. Ce qui lui vaudra sa perte in fine: à force de se concentrer sur ce moyen de gagner, Alberto va s'exposer à un autre finisher de Chichi, qui n'a pas rôdé une prise de soumission pour rien.
A part ça, Booker apparaît quand même comme un GM ultra faible avec cette histoire, non? Une vraie lavette devant les heels, quoi...

Booker PD!

Ouais je suis pas fan de la capitulation express de Booker non plus.
Pour des problèmes de calendrier ils n'ont peut-être pas pu étaler plus l'histoire mais c'est quand même bien dommage de ne pas avoir plus mis l'accent sur les sanctions pénales par exemple.
On s'est contenté d'une intervention backstage d'Otunga et de 2 radiographies pour le faire céder... Il aurait pu arriver avec un dossier béton, exposer les risques qu'encourait Booker, détailler les recours possibles etc... Sans forcément nous faire une promo backstage compréhensible des diplomés de droit hein.
.
Mais bon au moins qu'on sente une réelle menace sur Booker. Parce que là comme tu dis ça fait vraiment lopette.

Sauf que...

... La blessure est située à un endroit sensible, très sensible même le cou. Voir mon laïus détaillé ci-dessus, mais ce que je veux dire c'est que Booker peut appliquer le principe de précaution parce que merde, c'est un vieux de la vieille. Il a vu Austin, il a vu Cena, il a vu Edge se blesser, et foutre en l'air leur carrière (bon ok, pas Cena), mais merde, il veut pas voir ça dans son show. Bien sur, les gars doivent se cogner dessus, mais il faut pas qu'ils y laissent leur santé quoi, c'est des braves petits, ils ont des mamans inquiètes qui frémissent à chaque fois qu'ils montent sur un ring ! Voilà ma lecture du truc.
.
Et je maintiens que même si Del Rio est un peu con avec le Brogue Kick, s'il perd sur une cloverleaf, ça le place comme soumis par Sheamus, lui qui a soumis Orton. Donc je trouve que ça crée un gouffre...

S'pas faux

Ouais ouais mais le truc c'est qu'il le dit pas vraiment à l'antenne.
Otunga lui montre les radios.. il lui lache un "i'll think about it" et puis finalement il décide que oui. On sait pas si sa décision est motivée par les risques médicaux, juridiques... Ché pas je trouve que ça faisait cheap comme annonce après finalement pas une énorme pression des heels sur lui !
Mais bon sur le principe je suis ok avec toi moi. Quand je vois le Brogue Kick et le selling de certains gars (coucou Dolph !) je me dis que WOW c'est un malade Sheamus. Alors la maman qui est avec ses enfants dans le stade j'imagine même pas.

bien vu

Bien vu sur l'interdiction du Brogue Kick et les cas précédents qui montre la flemmardise morsienne de réflexion de la creative team.
Et également bien capté sur le package des finishers de Sheamus. Del Rio est un peu crétin de penser qu'il peut gagner avec cette interdiction
-
Par contre, tu évoques seulement la possibilité d'un changement de titre, mais le cas de figure "utilisation du brogue kick"+"blessure de Del Rio" peut donner le titre vacant. Ce qui serait une astuce pour la WWE de développer quelque chose d'intéressant.
Evidemment dans ce cas, Sheamus devrait etre "suspendu" kayfabement parlant jusqu'au la preuve que les blessures de Del Rio et Rodriguez étaient fausses.
-
On pourrait avoir le schéma suivant: Tournoi pour la ceinture WHC, victoire d'un Heel, preuve que Del Rio a triché, ce dernier est défoncé par Sheamus dans un match à un PPV a la con puis Sheamus repart conquérir son titre.

C'est juste !

J'avais pas envisagé cette option, obnubilé que j'étais par le fait que je vois bien Alberto Del Rio être à deux doigts de gagner, du coup Ricardo se lève d'un bond et commence à danser, sauf que Sheamus se reléve, Booker T apparaît et BROGUE KICK autorisé, PAN DANS LA FACE DU MÉCHANT !
.
Mais clairement ton option est plus intéressante, ne serait-ce que parce qu'elle permettra d'augmenter le palmarès de Sheamus à peu de frais tout en proposant une belle animation autour du titre. il est simplement souhaitable que si rebondissement il y a, il ne soit pas trop long. Cette feud est un peu trop longue pour un programme somme toute moyen. Il est temps pour les deux et pour la title picture de passer à autre chose. Et dans ce sens, un tournoi qui rescuciterait des underdogs (et pourquoi pas le Swagman ?) capables de passer un tour ou deux, ça aurait de la gueule !

Sur Del Rio

Oui, double post, mais poru détacher un peu.
.
Del Rio a déclaré récemment que le split avec Ricardo était proche et inévitable. Or vendredi il affirme qu'il est son meilleur ami, donc je vois bien Alberto perdre parce que Ricardo a merdé au dernier moment, et du coup lui péter définitivement la tronche et partir dans autre chose (justement une feud ou un programme avec Ricardo)

cela dit

le problème de cette feud est surtout du fait qu'elle n'a pas évolué d'un iota avant le cas Brogue Kick. Je le disais encore au panda vendredi soir et dans la nalyse de Raw, mais ça va faire 3 singles match sans stipulation.
Comment peuvent-ils faire monter la pression sans artifice?

Nickel

Top niveau champion. C'est creusé et drôle comme tu sais faire.
.
Je partage tes inquiétudes sur l'interdiction du Brogue Kick qui met les bookers dans une impasse scénaristique en quelque sorte... La victoire de Del Rio n'est pas souhaitable selon moi car elle ruinerait le build de Sheamus (enfin ruiner est un terme bien fort..)
Mais la victoire de Sheamus c'est un peu le "et après ?".
Bah justement ! La situation semble tellement inextricable. Et si ce n'était pas le grand soir pour Ziggler ? Hey, Night of Champions pour glaner osn premier vrai titre mondial c'est pas dégueu non ?
Bah ouais, Zig qui cashe sur Del Rio après une série de crasses protégeant les deux combattants. Cela conserve Del Rio dans le mix tout en y incluant éventuellement Orton ! La title picture serait alors repartie de plus belle, contrairement à l'hypothèse d'une simple victoire d'un des deux hommes.
So thats my pick !

Merci camarade !

A Orton près, ton analyse me semble juste. Orton va devoir feuder en pointillés avec son tournage à venir. Mais pourquoi pas un cash in de Ziggler ? Le souci, c'est que si c'est sur Del Rio, il risque de faire un face turn (qui lui pend au nez depuis quelques temps) or, avec la simili-retraite d'Henry, ça fait peu de top heels en activité. Du coup, je sais pas si c'est vraiment plus profitable, sauf à pusher très fort Cesaro et Sandow (ce qui pour le coup ne serait pas une mauvaise chose).
.
Quoi qu'il en soit, il va obligatoirement se passer des trucs à NoC, ne serait-ce que parce que la WWE n'a tout simplement plus le choix à ce stade, ça va bouger de soi-même. Reste à voir s'ils préfèrent laisser la tectonique jouer toute seule, où s'ils veulent enfin insuffler un vent nouveau !

Sur Sheamus !

Oups ! Je voulais dire sur Sheamus bien évidemment.
Série de crasses pendant le match (des deux hommes, car après tout Sheamus semble de plus en plus "hooligan), histoire de préserver aussi le Mexicain dans la défaite.
Et la paf cash-in du gros Zig. Nouveau champion ! Del Rio a des arguments pour rester dans la course. Sheamus a son rematch ! Orton peut, de part sa feud avec Dolph s'incruster, même en pointillé comme tu dis (au moins pour un match de prestige, même si il perd et repart en tournage).
BANCO !
Enfin comme tu dis, les choses doivent bouger à Smackdown, c'est obligé.

Quelle différence avec Edge et Taker ?

Pour le premier, l'interdiction n'a pas duré, pour le second si. Où se place cette storyline ? (je n'ai pas encore vu le dernier SD)

Sheamus peut très bien s'amuser un peu avec Ziggler, Mark Henry peut revenir, Orton demeure un tweener qui peut feuder avec n'importe qui.

Moui, mais...

On a aujourd'hui Sheamus > Del Rio > Tout le Roster. Donc si Sheamus moins son move le plus fort est quand même supérieur à Del Rio, il va falloir chercher dans un autre Roster quelqu'un susceptible de rivaliser avec lui. Ziggler a la malette, donc il n'a pas de raison d'avoir un programme avec Sheamus, d'autant plus qu'il sort tout juste... d'un programme avec Sheamus. Et Orton part faire du grand cinéma d'auteur. Donc bon, à part Barrett... Et Barrett n'est peut être pas aussi remis qu'il en a l'air, mais ça on en parlera plutôt chez chacha ;-)

S'il n'était pas remis, il ne

S'il n'était pas remis, il ne pourrait pas lutter : épaule déboitée, non?

Pas déboitée

Disloquée ! Et ça, c'est un poil plus grave je pense.

O_O

Je propose que compte tenu de ton pseudo et de ton expérience en orthopédie, tu intègres immédiatement la rédaction des CDC.
Abincrotalor président !

Ouais donc raison de plus,

Ouais donc raison de plus, avec le bras en vrac il ne pourrait pas lutter du tout, donc je pense qu'il est BACK IN BUSINESS MOTHERFUCKER!

Mais

Va voir ton papier, je t'ai détaillé l'explication !

Super papier (la dernière

Super papier (la dernière vignette est sublime), super boulot de fond pour creuser à mort tout ce qui peut se produire, et je suis bien obligé de me ranger à tes conclusions. Bravo!

Merci collègue !

Je suis touché :')

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin