Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Comment les castors construisent-ils leurs barrages?

En ce moment je parierai que tu t’imagines déjà que tu suces ma bite au rythme du claquement de mes couilles sur ta gueule.

Maîtresse très particulière, film dont BBM est le dialoguiste

 

N’écoutez pas ce qu’ont pu vous dire l’estimable Jyskal, ou ces diables rouges de McOcee ou She Mamuse : le vrai événement de ce vendredi, c’était le retour de l’excellent Wade Barrett. Et donc, très logiquement, on a confié son retour au seul membre de la Rédaction à qui le retour d’un Anglais avec une gueule de cheval peut foutre la gaule.

 

Rah oui Wade fais-moi mal j'ai été vilaine!

 

Nalyse poétique du retour de Wade Barrett !

 

 

Wade Barrett. Comment ne pas être impressionné par le bonhomme ? Le vainqueur de NXT Saison 1 (quand NXT dans son ancienne formule avait un intérêt) avait pour mentor Jericho, et paraissait déjà taillé pour le succès. Gueule remarquable au milieu de candidats plus fades, aisance au micro remarquable dès ses débuts, allure de dandy, il incarnait l’Anglais dans tout ce que l’on déteste. Un peu plus tard, il dirigeait le Nexus, pour un angle qui restera certainement l’un des plus marquants, que dis-je le plus marquant de 2010, et dont les rescapés ont à peu près tous des carrières honorables à la WWE, Michael Tarver excepté : le Sud-Africain Justin Gabriel continue de produire de belles prestations, Heath Slater est un paillasson de qualité, Otunga un agent d’ambiance de premier choix, Darren Young a enfin trouvé sa place en tag team avec Titus O’Neill, Skip Sheffield déglingue des hordes de bouseux en tant que Ryback et nous ne parlerons pas de Daniel Bryan, qui après des débuts hésitants est en train de devenir une Superstar de légende, convertissant même les plus sceptiques comme votre serviteur.

 

Mais parmi tous ceux-là, le premier dont la classe nous avait explosé au visage, c’était Barrett, et pourrait-on dire, c’est toujours Barrett. Il faut imaginer ce que c’est, pour un rookie qui n’a jamais connu autre chose que la FCW ou NXT, de diriger une stable qui a fait trembler le WWE Universe, et a commencé en démontant un ring et John Cena, excusez du peu. Une team qui a tenu tête au Marine, Barrett livrant dès ses premières semaines des matchs de haute tenue face à un performer de haut vol, quoi que je puisse en penser par ailleurs. Et donc, Wade, le leader, impeccable au micro, jouissant de ce talent si particulier qui consiste à sentir la foule, et capable de mener un public où il l’entend. J’ai eu la chance de le voir évoluer en live à Nice en octobre 2010, et en deux phrases le bonhomme avait chauffé la salle à blanc. Pourtant, son personnage d’Anglais n’était pas si loin : la veste avec une rose  à la boutonnière n’était plus là, certes, mais ce phrasé particulier était toujours là, cette prestance, ce charisme pour tout dire, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il en a.

 

Quelle façon sensuelle de tenir le micro. Quel homme.

Même s'il est anglais. Donc pas vraiment humain.

 

Ce ne serait déjà pas mal, mais il se trouve qu’en plus l’animal en a sous le capot, et le Barrett a un niveau dans le ring de premier choix, puisqu’il a montré pendant sa carrière une capacité d’adaptation à son adversaire remarquable et un moveset d’une étendue étonnante.

 

Vint ensuite l’épisode plus malheureux de The Core, qui valut à Barrett d’affronter Punk, puis des programmes contre toutes les Superstars de premier plan comme Orton, et un passage plus que convaincant dans l’Elimination Chamber. Lorsque Wade s’est blessé, il était au sommet de la vague, et beaucoup voyaient en lui un champion poids lourds plus que légitime, à telle enseigne que la toile a bruissé de rumeurs l’envoyant remporter le Money in the Bank bleu. Mais la blessure en a décidé autrement, et le retour différé de Barrett a modifié ces plans.

 

Premier signe qui ne trompe que peu : le personnage a peu évolué. Le délire « Fight Club » est passé par là, et il est probable que l’Anglais soit moins bavard à l’avenir, mais pour paraphraser le film en question, après une rencontre avec lui, il n’y aura sans doute plus que les voyelles que ses adversaires pourront prononcer. Un personnage sans doute moins raffiné que Barrett pouvait l’être à l’occasion, une incarnation plus virile du Barrett’s barrage. Mais en un sens, c’est rassurant : souvent, une blessure est l’occasion d’un repackaging, en particulier chez les Superstars qui n’ont pas convaincu. Point de cela chez Wade, qui retrouve un personnage conforme à ce que l’on pouvait en attendre.

 

Tiens, ce soir, je boufferais bien japonais.

 

C’eût été, du reste, une erreur que de changer le personnage en profondeur, car tout est déjà dans le paquet. Il est Anglais, d’abord, et chacun sait à quel point les Américains ont ceci de commun avec les écossais, les Irlandais, les Gallois, les Espagnols, les Norvégiens et les Finnois qu’ils détestent cordialement ces salopards de roast-beefs. Ensuite, là où la WWE a tendance à forcer ce que l’on pourrait appeler les caractères ethniques, elle l’a pour une fois fait dans un sens positif : le « nouveau » Wade se sert davantage de ses poings, qu’il arbore bandés, et personne n’ignore que le noble art est apparu chez nos meilleurs ennemis. La propagande annonçant son retour a d’ailleurs tourné autour de cela : des combats clandestins, des bars miteux, toute cette iconographie typiquement anglaise, ne manquant à l’appel qu’un pianiste avec sa pinte de bière. Le seul risque, finalement, c’est qu’on lui impose de réduire le moveset que nous évoquions précédemment…

 

Enfin, un dernier signe ne trompe pas. La tentation est grande, devant un catcheur en pleine ascension, de lui chercher un exemple, un modèle auquel il pourrait se référer. Ainsi, Ryback rappelle tous les gros bourrins, à commencer par Goldberg. On compare souvent Sandow à HHH à ses débuts, Ziggler à Mr Perfect, Rollins à CM Punk, etc. Mais pour Barrett, c’est plus délicat, car il mélange plusieurs atouts : charisme, technicité, brutalité, aisance au micro, un arsenal évidemment extrêmement rare…

 

Wade Barrett est donc de retour. Premier match facile contre un Tatsu qui devait servir de sac de sable, première promo qui le montre en chasseur de titres déterminé à ne plus perdre de temps en matchs inutiles et avide de combats après une longue absence… Un adversaire semble se dessiner d’évidence. Un anglais contre un irlandais. Un heel contre un face. Un anglais qui a fait évoluer son style vers davantage de brutalité quand son adversaire a vu le sien amputé par une décision du GM (voir l’article à ce sujet). Et puis, sorti de Rhodes, occupé ailleurs, les heels de premier plan ne courent pas les rues à Smackdown, Ziggler disposant de la mallette. Aussi, Barrett va faire beaucoup de bien à Smackdown, et il ne faudra sans doute pas attendre longtemps pour voir Barrett réclamer le titre WHC, et de ce que l’on a pu voir de lui par le passé et même rapidement ce vendredi, on peut s’en réjouir !

 

J'aime pas trop beaucoup ça.

Y a quand même des moments où faut être lucide

Je ne comprends pas comment des gens (et t'es pas le seul, y a rien de personnel) puissent considérer le Nexus comme un succès :

Ok le truc a été pendant cinq mois l'angle le plus important de la WWE mais c'est fini et deux ans après, on peut faire un bilan.

Tarver ? Disparu et a priori, ça ne dérange personne (en plus c'était pas vraiment un bon camarade backstage à ce qu'il parait).
Slater ? Oui, bon, lui s'en est sorti. Il a sa place (très bas dans la carte certes mais il en faut) dans le roster.
Gabriel ? Totalement absent de la télé (oui NXT n'est pas diffusé à la télé US) sauf quand on a besoin d'un punching ball pour un monster heel.
Otunga ? Oui, bof, c'est pas un mauvais on-screen character mais dès qu'il rentre dans un ring c'est pas vraiment ça voire pas du tout.
Darren Young ? Il a une place en tag-team et semble enfin commencer à prendre ses marques. Mais bon, c'est pas encore une réussite totale.
Skip Sheffield ? Ce type n'existe plus. Maintenant, il s'appelle Ryback. J'accroche ni au personnage ni au style du bonhomme mais c'est pas le problème pour, ce dont je parle, on s'en fout. C'est certainement pas l'angle Nexus qui a permis de tirer quelque chose de lui.
Wade Barrett ? C'est peut-être le seul qui a réussi à profiter du Nexus mais ses états de service sont quand même légers : une micro feud avec Orton avec le fiasco du Corre et c'est tout. Quant aux rumeurs qui le concernaient à propos d'un éventuel Money In The Bank, elles relèvent du pur fantasme collectif de l'IWC. Tu crois sérieusement que fin février quand il s'est blessé, la WWE avait déjà arrêté le nom du vainqueur d'un match qui s'est déroulé mi-juillet ?
Bryan, oui, lui a réussi son coup. Mais il a participé combien de temps au Nexus ? 4 jours en tout et pour tout, juste le temps du segment initial.

Je trouve pas que l'investissement qui a été fait sur 5 mois (et 7 catcheurs) ait vraiment été payé de retour :

J'exclus du bilan tout ce qui a été repackagé (Young en tag-team wrestler, Sheffield en Ryback), viré (Tarver) ou écarté trop tôt (Bryan).

Il reste quoi ?
- Un jobbeur occasionnel (Gabriel) ; un jobbeur régulier qui mérite sa place dans le roster (Slater) ; un catcheur médiocre qui a réussi à trouver sa place comme laquais/manager/avocat (Otunga) et un bon midcarder (Barrett).

2 jobbers, un midcarder et une personnalité on-screen, ça fait vraiment peu en terme de résultats vu le temps d'antenne consacré, non ?

C'est beau l'amour

Tout d'abord je tenais à te féliciter pour ta magnifique lettre d'amour, Monsieur Le Charentais. C'est beau c'est bien écrit on a envie d'y croire nous aussi.
Sauf que moi Barret je trouve qu'il a surtout eu de la chance et qu'il est sur-évalué. Attention, je ne dis pas qu'il n'a aucun talent, je dis juste qu'on le voit trop beau et que son ascension est dû à des circonstances ultra favorables. Alors oui monsieur est potable au micro et il catch mieux que le Miz, mais bon il a encore un peu de marge pour arriver dans le Main Event. Et je souhaite simplement qu'il revienne à son niveau et qu'il continue sa progression (interrompue il y a 7 mois) petit à petit. Et du coup je serais un peu chaffouin si il allait tout de suite chercher les WHC de Sheamus (l'homme plus invicible que John Cena lui même).
Et puis moi de toute façon j'aime pas les anglais, c'est un principe.

Ecoute-moi bien, homme de peu

Ecoute-moi bien, homme de peu de foi qui arbore en plus le nom de l'être honni dans ton pseudo : je vis à Bordeaux, alors moi les anglais je me torche avec leurs langues. Mais Wade c'est Wade. Et si tu t'avises encore une fois d'être méchant avec lui je vais te faire subir des choses tellement atroces que tu regretteras les nuits torrides avec le Père Supérieur de la Pension de l'Immaculée-dans-les-coins.

Boys don't cry

You want some, Come get some!!
Non mais sérieux sale bordelais (ouais parce que si il y a un truc que j'aime moins qu'un anglais c'est bien un bordelais), tu crois que tes menaces à 2francs (ouais à Bordeaux ils sont pas encore à l'euro) me font peur???
Moi j'aime pas les anglais et Wade il est overrated. Deal with it.

PS: En dépit de mon pseudo trompeur, je suis une personne, rare en ces lieux, de sexe feminin.

Ah tu es une femelle, voilà

Ah tu es une femelle, voilà qui explique la médiocrité de ton jugement. Va laver des slips et faire le repas!
Note à la Rédac: hé les gars les gars j'ai trouvé un nouvel angle pour poursuivre mon heel turn!

Turn?

Si tu turnes un jour, ça sera pour devenir face, hein. "mon heel turn" non mais on rêve. T'es autant en heel turn que Del Rio ou Miz: t'as toujours été heel et tu le seras toujours.
Sale bordelais.

Ecoute-moi bien sale loufiat

Ecoute-moi bien sale loufiat drogué : un heel turn se construit dans la durée, en tombant de plus en plus dans la fiel, la bile, les commentaires acides sur Cena et désormais la misogynie la plus odieuse. Je suis en constante progression.
.
Ah ça le jour où je vais dire que c'est trop cool que Cena truste le main-event et soit le top guy de la Fédération parce qu'il est génial comme le premier Silver venu, j'en connais qui vont tomber de leurs tabourets!
.
D'ailleurs, eu égard à la médiocrité ambiante et à la distance qui sépare mon génie de vos esprits étriqués, je vais peut-être me faire appeler Sheldon Coupeur.

Je m'incruste dans la feud

Je m'incruste dans la feud SuperCé - Chacha :
SuperCé dit qu'elle n'aime pas ni les Bordelais, ni les Anglais, mais dans l'absolue, à cause d'Aliénor, Bordelais et Anglais, c'est un peu la même (et ça expliquerai les amours de Chacha pour Wade)
XD

De quoi je me mêle toi? Dans

De quoi je me mêle toi? Dans toutes les régions il y a de viles salopes!

<3

Mais oui, moi aussi je t'aime Chacha ^^

Barrage

Le repackaging est léger, juste une ambiance de boxeur à la Sherlock-Holmes versio Guy Ritchie et une barbe, Wade est programmé pour être le top-heel à smackdown (Alberto est formidable mais j'ai le regret de dire que son heelisme est limité)... Wade c'est un peu le William Regal en version grand gabarit, tiendra-t-il ses promesses?

Prise finale changée ... adieu le Wade Slade?

Wade Slade, kézaco?

Ou alors tu parles du Wasteland, sale non-anglophone? Prise assez pourrie d'ailleurs, dans le grand registre des finishers moisis elle est pas loin du comique Cross Rhodes...

BWAH !

Sur les petits gabarits je la trouvais plutôt très impressionnante moi comme prise !
Mais bon il lui fallait quelque chose de nouveau ouais, quitte à ressortir le Wasteland à l'occasion pour les weekly ou pour faire frémir la foule sur un 2,99 en PPV.

Tiens, je comptais zapper ce show...

... mais savoir que Wade is back, me donne envie d'y jeter un petit oeil, en esperant qu'il amenera avec lui de l'interet.

Objectif de Wade

J'ai mal compris où il a déclaré qu'il était désormais "open for business"? Parce que tu sembles le voir déterminé à revenir rapidement dans la title picture, mais j'ai cru capter qu'il avait dit que si ce n'était pas le cas très vite, il était prêt à vendre ses services au premier venu. Du coup je l'envisageais soit dans la stable en gestation de Heyman, soit aux côtés du riche Del Rio, soit en backup de quelque autre heel... En tout cas ça fait plaisir qu'il soit de retour! Cela dit, je ne suis pas aussi dithyrambique que toi quant à son moveset: pour moi, c'est un bon catcheur dans la catégorie "big man mais pas super big man" (i. e. la catégorie Sheamus / HHH, un peu au-dessus en termes de gabarit de Cena ou Orton mais en-dessous des mastodontes type Kane ou Show), il est assez propre, mais je ne me souviens pas avoir été ébloui par l'ampleur de son arsenal... Et tu as sans doute raison de dire que ce gimmick de combattant à mains nues (qui me rappelle un peu le peu regretté Michael Tarver et son "je vous mets KO en 1,9 seconde") pourrait tendre à brider son style. Quand t'es un bastonneur des bas fonds, tu vas pas te faire chier à faire des souplesses, a priori...

Détail

Juste un détail: ce n'est pas suite à l'épisode du Cor(r)e que Barrett a affronté Punk, mais avant, quand Punk lui a volé le Nexus. Un affrontement d'ailleurs jamais concrétisé, les deux hommes n'ayant pas eu de match en un contre un, se contentant de quelques échauffourées ici et là (notamment au Rumble avec leurs groupes respectifs, peut-être est-ce à cela que tu faisais illusion).

Open for business

Son "open for business" je l'ai plus pris dans le sens "la machine à mandales dans vos gueules est ouverte".
Le mec est de retour et quiconque souhaite venir se casser les dents sur son nouveau style est le bienvenue quoi. Pas sur qu'il s'agisse de monnayer ses services dans une stable/équipe/alliance.. Mais peut-être me trompe-je ! Enfin je trouverai ça chelou quand même que pour son retour il annonce qu'il offre ses services à n'importe qui comme ça.

C'est comme ça que l'a interprété le mec de 411

Je cite: "The promo at the end was interesting, essentially "If I am not put into a main event program, I will take money to fuck people up for you."
.
Barrett sait que les marches du pouvoir sont longues à franchir. Il ne veut pas d'une vie à la Clay, Ryback, ou même Sandow, à base de squashage de Yoshi aujourd'hui, de Zack demain, de Tyson après-demain, etc. Il veut être au sommet, et s'il n'y est pas propulsé immédiatement, alors il est ouvert à toute proposition (c'est comme ça que je traduirais "open for business" perso). Enfin j'espère que c'est ça en tout cas, depuis le temps que je fantasme sur une stable de heels réellement puissante! A ce propos, et ça mériterait un article à part, j'ai lu quelque part dans les comms ou sur le fofo que la WWE avait fait le tour des stables ces dernières années, avec la SES, le Nexus et le Core. Mais je ne suis pas vraiment d'accord: ces trois groupes avaient clairement dans leurs rangs des lowcarders tout pourris, peu crédibles dans un match sérieux contre un upper midcarder. Il y avait un espoir de vraie stable de mecs tous dangereux lors de l'éphémère association, sous l'égide de Laurinaitis, formée par Christian, Henry, Del Rio, Swagger et Ziggler, mais ça n'avait pas duré, hélas. Maintenant, si Heyman en vient à former un groupe autour de Punk, avec Lesnar en guest star et quelques grands frustrés en backup (Barrett, Swagger, peut-être Drew, voire un ou deux mecs auxquels on pense pas forcément comme Ryan, et pourquoi pas le Big Show qui lui aussi se plaint d'être laissé dans l'ombre - à propos, pourquoi il a disparu de l'antenne, lui?), ça aurait une putain de sacrée gueule!

Ah bah !

A ce moment là je fais entièrement confiance à un anglophone, qui plus est de chez 411 !
Sur le coup je trouvais ça plus logique qu'il annonce au monde que la machine à pains dans les dents était ouverte.
.
Sinon ouais c'est intéressant en effet. On a plus eu une stable de top heels depuis un long long moment. Voire peut-être même jamais si ? Mais ça je n'ai pas la connaissance pour. (La NWO je ne connais pas du tout, ce qui s'en rapprocherait le plus pourrait être l'Evolution mais Batista et Orton étaient encore assez verts, surtout le second)
En effet Major avait dit qu'on avait fait le tour des stables. Mais une faction de méchants pas seulement dominante mais aussi impressionnante, ça serait génial. Et on en avait eu l'ébauche comme tu dis à l'époque où nous fantasmions sur une sorte de métastoryline autour de Johnny Ace.
Heyman a la carrure et le passif pour incarner le leader d'un groupe de ce type. Et démarrer avec Punk et Lesnar, si ça se confirme, ça pose de sacrées bases :O
Je rejoins totalement ton idée et les candidats proposés, même si y'a surement encore d'autres options sexy auxquelles on pense pas.

Le problème d'une stable heel

Le problème d'une stable heel made in WWE, c'est que ça sera un groupe de lâche qui font des interventions pour pas perdre (ni gagner d'ailleurs) de manière clean...
Et donc tu peux mettre des jober de rookies ou des Main Eventer, ça sera jamais aussi dominant que nos fantasy booking le voudront...

Tu r'tires tout, y compris le tampax !

Je vois que monsieur a des belles références ! (sauf qu'après vérification sur nanarland, la citation exacte est "au rythme des coups de fouets de mes couilles sur ta gueule", ce qui est encore plus classe et imagé)
-----------------
Pour en revenir à l'article : très bien rédigé, en plus j'aime bien Barrett -malgré sa rosbifitude- et je suis content qu'il évolue (même si en ce moment je ne regarde plus trop le catch)

In love !

Quelle plume chacha, y a rien à ajouter tellement c'est beau. Barrett nous a manqué, son retour est une belle joie !
.
Je vais simplement tempérer cet enthousiasme, en revenant sur un petit point. On a failli il y a quelques semaines sortir une news spoiler pour annoncer que Barrett figurait avec Del Rio et Sheamus dans des triple threat pour le titre en Houseshows. Tout ça annonçait un retour directement dans la title picutre. Au lieu de cela, Wade a explosé le pokémon pour son retour, et les main events de houseshows sont annulés les uns après les autres. Alors l'anglais est-il déjà à 100% ou comme un Christian avant Mania est-il en phase de retour "preview" avant un vrai retour dans quelques semaines après avoir découpé les jobbers face tout juste remis des roustes prises contre Cesaro et Sandow ? Mystère.
.
Toujours est-il que putain, ce retour fait plaisir, vraiment vraiment.

ERRATUM

Et j'allais oublier : JE NE SUIS PAS BELGE !

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin