Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Ryback : Simplet comme bonjour

Feed me feed me more ! Feed me more ! Feed me feed me more !

Feed me feed me more ! Feed me more ! Feed me feed me more !

Feed me feed me more ! Feed me more ! Feed me feed me more !

Feed me feed me more ! Feed me more ! Feed me feed me more !

Britney Spears (à peu près)

 

Ryback histoire simple. Ryback fort. Ryback vouloir taper. Taper beaucoup. Taper plus. Taper toujours. Ryback recevoir grosse pop. Histoire simple être histoire efficace ? Big Botch Man expliquer.

 

 

- Un article ? Pour moi ? Ch'uis trop jouasse ! Tope-la Primo !

- Okay !

CRAAAAAAC

- Putain mes doigts !

- Ha ha ha, t'es vraiment un cave, Primo.

 

 

Mais qui est donc ce Ryback ?

 

Il ne vous a sans doute pas échappé que depuis le mois d’avril, la WWE abrite un cyborg chauve qui aplatit ses adversaires avant de brailler FEED ME MORE. Si vous l’apprenez par ces lignes, c’est que vous ne regardez pas la WWE et que vous vous êtes probablement trompé de site. Ici ce sont les Cahiers du Catch, pas les Cahiers de la Chatte ! Mais trêve de digressions, penchons-nous sur le cas de Ryback, cet homme qui, à l’instar d’un Yul Brynner, d’un  Bernard Blier, d’un Bruce Willis ou d’un Pascal Obispo, a su faire contre mauvaise chevelure bon cœur et se hisser au sommet de son art.

 

 

 

+

 

 

=

 

 

 

Intéressons-nous d’abord à l’enfance de ce prodige : né à Las Vegas, Ryan Reeves alias Ryback a probablement eu des parents, mais peut-être pas, et a vécu une enfance somme toute heureuse. Ou malheureuse. En tout cas un homme a fécondé une femme, ça, c’est sûr puisque les unions entre humains et singes sont infructueuses, et Ryback fut enfant avant de devenir adulte, sinon je plains la génitrice au moment de l’accouchement. Puis Ryback est apparu à la WWE (oui je sais j’ai sauté quelques trucs, mais qui ne se passaient pas dans un ring, alors on s’en cogne) dans la première promo de NXT, au côté de Wade Barrett, David Otunga, Heath Slater, mais surtout de Michael Tarver, sous le doux sobriquet de Skip Sheffield.

 

 

 

+

 

 

=

 

 

 

Puis Skip fit forte impression en incarnant avec conviction le Powerhouse de la Nexus, qui n’hésitait pas à déniaiser les adversaires du clan au sens beatdown du terme et à les sécher à l’aide de sa puissante corde à linge venue de l’enfer. Déjà à l’époque, l’ami Skip montrait une sacrée puissance brute et une belle intensité, et nombre de lecteurs de ce merveilleux site attendaient avec impatience de le voir plus souvent en action, peut-être même libéré de la Nexus, afin qu’il donne libre cours à son potentiel. Malheureusement cette mauviette se blessa, car c’est ce qui arrive lorsqu’on essaye de courir avec son string sur les chevilles.

 

 

J'ai l'cuir sensible, et les calbars m'irritent le derche. Ça t'défrise ?

 

 

Horreur ! Malheur ! Les amateurs de catch technique et de voltige étaient orphelins ! Plusieurs membres de l’IWC ont d’ailleurs tenté l’irréparable (mais se sont loupés, parce que les fans de catch sont des ratés jusqu’au bout) et je dois avouer que moi-même je ne prenais plus que 8 desserts par repas. Et encore, le dernier je ne le savourais même plus. J’ai même brûlé un Serge pour souhaiter son prompt rétablissement, et on m’a remis en prison, allez savoir pourquoi.

 

Mais après une attente de près de neuf mois (qui en ont paru dix tellement le gazier nous manquait), l’homme nous revint. Et il avait changé.

 

 

 

+

 

 

=

 

 

 

En effet les scribes de la WWE avaient décidé qu’un cow-boy débile léger qui s’exprime avec des « YEP YEP YEP ! » était un personnage voué à l’échec, car trop en avance sur son temps. Exit donc Skip Sheffield, Ryback pointa le bout de son crâne luisant. Pourquoi Ryback ? Est-ce un hommage à Casey Ryback, héros du film Piège en Haute Mer interprété par Steven Seagal ? Pourtant les deux personnages ne se ressemblent guère. Ryback est plutôt grimaçant, tandis que Seagal est aussi expressif qu’une couille. Mais les deux Ryback sont des machines à tuer. Est-ce une référence à Silverback, le surnom de Reeves dans sa jeunesse ? Est-ce un jeu de mots visant à souligner le retour de cette Superstar en laquelle Vince McMahon n’a jamais cessé de croire (RYan is BACK) ? Ou bien un clin d’œil au vainqueur du concours de l’Eurovision 2009, Alexander Rybak ? Personnellement cette dernière hypothèse a ma préférence, mais en réalité nul ne le sait. Et encore moins Ryback lui-même, qui ne sait strictement rien. D’ailleurs si d’aventure vous osez prétendre devant lui qu’il sait quelque chose, il vous arrachera la tête pour vous chier dans le cou. Vous êtes prévenus.

 

 

La prochaine fois, t'y réfléchiras à deux fois avant d'me d'mander si j'sais où s'trouve la gare ! Non mais est-ce que j'ai une gueule d'intello qui sait des trucs ?!

 

 

Qui est Ryback ? Au départ, c’est un cyborg genre Terminator. Il éclate des jobbers locaux sous le regard d’autres jobbers (mais de la WWE) qui suivent le match en coulisse. On ne sait pas trop si les jobbers WWE se moquent de Ryback ou sont impressionnés. L’idée du cyborg est abandonnée, et c'est tant mieux. Les gimmicks old school pourquoi pas, mais là c’était complètement con.

 

Puis les segments backstage des jobbers WWE matant le squash sont également abandonnés (sûrement parce que les mecs jouaient trop mal), mais Ryback éclate toujours des jobbers.

 

Puis il s’attaque à ceux-là mêmes qui riaient de lui en coulisse (ou étaient impressionnés, difficile à dire).

 

Puis il décide qu’un seul catcheur ne lui suffit pas, il fait donc des matchs à deux contre un. Tous les Lowcarders de la compagnie y passent, Reks, Hawkins, Slater…

 

Puis il entame une merveilleuse rivalité avec Jinder Mahal. Le suspens était à son comble ! L’Indien allait-il battre la brute invincible ? Ceux qui ont sincèrement pensé que oui, vous pouvez cesser de lire cet article dès maintenant, vous ne le méritez pas.

 

Puis Ryback décide qu’un numéro 14 au Royal Rumble, ce n’est pas suffisant non plus. Il s’attaque à de plus gros poissons, Jack Swagger, ancien World Heavyweight Champion, The Miz, ancien WWE Champion et actuel IC Champion au moment où Ryback l’a aplati comme un camion néerlandais rencontrant un brave daim sur l’autoroute, et enfin Primo et Epico, anciens champions par équipe, vaincus ensemble par le surhomme.

 

Puis Ryback le destructeur, Ryback le Rybackien, lassé de ces joutes stériles contre des adversaires indignes laisse errer son regard et aperçoit…

 

 

Étrange, un frisson me parcourt l'échine. J'ai comme l'impression que quelqu'un me veut du mal.

 

 

Résumons. Ryback, ancien Rookie de NXT qui a fait partie de Nexus, est revenu de blessure il y a six mois. Il squashe des jobbers à tour de bras, même en PPV (regardez un peu les notes que les rédacteurs sagaces lui ont octroyées, c’est édifiant), il n’a même pas fait un véritable match depuis son retour. Ni même avant, d’ailleurs, puisque la Nexus, c’était beatdown et compagnie. Certes il a battu Swagger et le Miz, mais les deux hommes ne sont plus que les ombres d’eux-mêmes. Et là il se pointe comme une fleur, et il défie le WWE Champion en titre, le numéro un de la compagnie, le Best in the World en personne, CM Punk ? C’est un peu fort de café. Néanmoins…

 

 

Oui ?

 

 

…Néanmoins, il faut bien reconnaître que la mayonnaise prend. Les squashs de Ryback se savourent comme un plaisir coupable, et les apparitions du bougre provoquent des chants et des pops assez impressionnantes, ce qui est bien mieux que quasiment tous les catcheurs de la WWE actuellement. Le public accroche à cet enfoiré. Le mec n’a participé à aucune storyline, si ce n’est une feud de deux matchs et demi avec Mahal, et il a simplement détruit une douzaine d'anonymes mal nourris. Il s’impose comme challenger à CM Punk -donc au titre suprême- et ça devrait marcher ? En tout cas, c’est ce que les gens dans les spectateurs ont l’air de penser, ils étaient par exemple ravis que Ryback vienne sauver son patron des sales pattes de Punk lundi dernier.

 

 

Ouais ben si mes pattes sont sales, c'est à cause de Lita qui se lave pas la chatte, alors poupougne !

 

 

Pourquoi le public accroche-t-il à un personnage aussi dénué de build ? Eh bien c’est peut-être la simplicité de Ryback qui fait son succès.  Car le Samson sans cheveux veut tout simplement devenir le mâle dominant de la compagnie en battant CM Punk, maintenant qu'il a  dérouillé tous les pauvres bougres qui ont eu la malchance de se trouver sur son chemin. C’est tellement simple que même les lions, les loups ou toutes les saloperies pleines de poils et de dents font ça depuis toujours (et comme ces sales bêtes, Ryback veut être mâle alpha pour se taper des gonzesses, car facialement parlant il est de type vilain ascendant pou). Certes un type qui veut juste être le plus fort peut paraître réducteur, mais les Faces n’ont pas une personnalité très creusée : ceci est l’apanage des Heels. Ryback, qui a détruit tous les mecs qui lui ont fait face, et qui ne réclame rien d’autre que plus de compétition est le parfait pendant du CM Punk Heel, qui lui tente de fuir l’affrontement tout en réclamant plus de respect. Surtout, le personnage de Ryback n’a pas l’hypocrisie de John Cena, avec son mantra « Hustle Loyalty Respect » qu’il ne suit que quand ça l’arrange.

 

 

Je ne respecterai jamais Punk. Je vais l'humilier et ensuite je vais le tabasser. Parce qu'il est méchant. Aimez-moi.

 

 

Alors bien sûr, il est possible que Rybackounet serve juste de bouche-trou en attendant que la direction soit rassurée quant à l’état physique de John Cena. Ainsi Punk choisira-t-il d’affronter le Marine, et le cyborg partira casser des gueules sous d’autres cieux. Il est possible aussi que le personnage de Ryback fasse au final un flop total, ou qu'il ne saura pas assurer lors d'un match important. Et il est certain (à 99,9%) que si Ryback affronte le champion à Hell in a Cell, il ne remportera pas la ceinture, ni ne prendra le tombé, donc l’issue semble prévisible. Mais la WWE a tellement de mal à créer de vraies stars ces derniers temps que pour une fois qu’un mec provoque des réactions du public ET qu’il a la bénédiction de Vince le Père (oui pas comme Zack Ryder, par exemple), on ne va pas bouder notre plaisir !

 

 

Qui c'est qui m'a demandé si je saurais assurer un gros match ? T'es mort mecton, t'as pas l'droit de sous-entendre que j'sais des trucs ! Fumerolle !

 

Plouf

Nan parce que bon, un des meilleurs articles all time de ce site, hein.

Je découvre cet article

Je découvre cet article longtemps après la fête, mais damn! il est excellent! J'ai éclaté de rire avec le "facialement parlant il est de type vilain ascendant pou". Je rigole encore :D

Bravo BBM!

J'adore Ryback

Déjà, à l'époque de NXT, j'avais un petit faible pour Skip Sheffield. Un petit faible qui s'est transformé en un véritable intérêt lors de la storyline Nexus.
Perso, j'adhère totalement au personnage de Ryback et je kiffe tous ses squashs.
Il faut encore attendre pour savoir s'il est capable de faire autre chose que des squashs et si son personnage est gérable dans le temps mais, pour l'instant, je le suis avec beaucoup de plaisir.
Il y a effectivement un truc qui fascine dans la simplicité du personnage. Une sorte de retour à un spectacle primitif qui consiste à montrer une bête de foire effectuer une démonstration de force qui laisse le spectateur sur le cul.
_____
Sinon, super article BBM.

Très bon article, bravo BBM.

Très bon article, bravo BBM. J'aime bien cette nouvelle formule CDC, décidément... Plus de matière à se mettre sous la dent :)
.
Concernant Ryback, j'ai tout de même du mal à voir en lui un futur top face aux cotés de JC... J'attends au moins de voir ce qu'il est capable de donner en promo, en dehors de beugler Feed Me More à tout bout de champ. En fait il me fait un peu penser à un Brodus Clay quand il est revenu en Funkausaurus (le coté fun en moins). Un perso "bigger than life", impressionnant, mais au potentiel scénaristique assez limité, à moins de vraiment construire une histoire autour de lui pour exploiter intelligemment sa winning streak sur le long terme. Cela devrait impliquer à mon avis des victoires contre de bon gros heels type Big Show, et pourquoi pas un heel turn début 2013 avec Mania en ligne de mire...
.
Concernant sa "feud" avec Punk (en mode "baston de regard" pour le moment)... Naooon jveux voir encore Johnny et Cihaime, surtout avec une stip pareille. Mais moi jsuis un gros mark de Cena, j'aime l'amérique.

Simple et efficace

THIS
.
IS
.
AWESOME !
.
Drôle, bien écrit, et avec des idées très pertinentes sur les raisons du succès de Ryback, bravo BBM ! Je n'aurais pas cru être intéressé par un article sur Ryback, mais tu as réussi cet exploit, donc bien joué et merci pour cette excellente lecture. :)
.
++

Du sexe, des conneries et des

Du sexe, des conneries et des rébus. Je suis lecharentais et j'approuve cet article.

Alexander Rybak t'aime

Merci BBM pour cet article. Le sujet et ton style si particulier vont très bien ensemble. Cet article est formidable, et j'ai presque envie de m'interesser à l'autre sauvage type vilain ascendant pou (je la garde cette expression).
Et puis bon réussir à placer une référence sur le meilleur de la musique norvégienne, c'est peut-être un détail pour les autres mais pour moi ça veut dire beaucoup.
Encore une fois Merci Monsieur

Merveilleux

Je me suis poilé d'un bout à l'autre, Biggie, et j'ai même eu droit sur la fin à une explication simple mais convaincante du phénomène, big up de chez big up, merci pour ce petit chef d'oeuvre! Les rébus sont géniaux, je les ai tous compris après trois ou quatre heures de réflexion!

Ryback ...

... sous marque de Goldberg ?
Un grand baraqué chauve qui détruit tout ce qui passe entre ses mains sous l'air de Feed me more qui ressemble étrangement au Who's next de vous savez qui ...

mais...

Mais oui!! C'est fou! Personne n' avait vu les clins d'oeil et entendu les chants du public...
-
Sinon, c'est très drôle BBM, j'ai aimé!

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin