Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Trois choses sont absolument nécessaires : l'argent, l'argent et l'argent.

Je dis, argent, trop cher,
Trop grand
La vie n'a pas de prix

Téléphone, Au coeur de la nuit

 

Salut les kids! Dans notre contexte géopolitique actuel de multipolarisation des puissances, tout le monde sait qu'un conflit militaire peut éclater à n'importe quel moment, et que l’argent est le nerf de la guerre. Pour préparer ses troupes, le général McMahon tient tous les trimestres sa horde d’actionnaires au courant des évolutions chiffrées de la WWE, avec un niveau de détail permettant presque de connaître le tarif d’un jambon-beurre avec supplément moutarde et tarif vétéran à la cantine de Stamford. Comme aux Cahiers du Catch on est méga intelligents mais qu’on oublie jamais que notre lectorat a été bercé trop près d’un mur, on va pas vous balancer les chiffres bruts auxquels vous n’entraverez rien, mais vous en faire une nalyse vulgarisée compréhensible par toutes les larves du monde, même Big Botch Man.

 

 

Haha, tous des losers ! Comment je me sens trop puissant derrière mon clavier !!

 

 

Retour en chiffres sur le troisième trimestre de la WWE

 

 

Avant d’entrer plus dans le détail, commençons par jeter un coup d’œil sur les chiffres globaux de la fédération de VKM, que nous comparerons dans l’ensemble de notre étude hyper scientifique, exhaustive et détaillée à ceux de l’année précédente, à la même époque (pour les téméraires qui voudraient tenter de s’en tirer sans notre expertise, tout est ici). Sans transition, place au graphique :

 

 

 

 

Avec un chiffre d’affaires trimestriel de 104 millions contre 108 à pareille époque l’an passé, la WWE a subi une légère érosion de son volume, imputable à une nette baisse de ses ventes de produits dérivés (-4 M$) et de son activité filmographique (-2 M$) que ne parviennent pas à compenser les hausses constatées sur les évènements live et télévisés (+0.9 M$) et le contenu multimédia (+0.6 M$). L’effondrement est plus spectaculaire sur le revenu d’exploitation et le bénéfice net, même si la compagnie gagne toujours de l’argent (3.5 M$ de revenu net). Nous verrons plus tard que cette nette baisse de la marge et de la rentabilité s’explique par les grandes manœuvres en cours en coulisses.

 

C’est d’ailleurs peu ou prou l’excuse avancée par Vince McMahon au moment de commenter ces chiffres, puisque selon lui « la WWE continue sa marche en avant sur ses principales initiatives stratégiques, étendant son contenu et ses canaux de distribution tout en renforçant le pouvoir de la marque.  Avec la production et la mise sous licence de nouveaux programmes et produits, depuis la troisième heure de Raw jusqu’aux créations de Main Event, Saturday Morning Slam et au partenariat avec Hulu Plus, nous progressons vers ce but. Tous les nouveaux programmes à l’antenne ont permis à leur case horaire de connaitre une progression d’audience par rapport au contenu précédent allant de 14% (ndlr : pour Raw par rapport à NCIS) à 50%. » Cette séquence d’autocongratulation a d’ailleurs un but clair, comme on le comprendra au fur et à mesure de la lecture des documents produits par la fédération de Stamford : promouvoir le WWE Network, plus que jamais dans les tuyaux.

 

 

 

 

Intéressons-nous à présent aux résultats géographiques de la WWE. Aux USA, principal marché de la fédération, les hausses engendrées par les créations de nouveaux shows avec les cases télévisées associées compensent les baisses des produits dérivés et des créations filmographiques, pour un résultat stable. Les variations constatées sur les autres régions sont liées à la baisse du merchandising (notamment en Europe), mais aussi au différentiel sur les tournées d’une période à l’autre (la hausse sur l’Asie/Pacifique étant imputable à la tournée australienne des Superstars de Stamford).

 

Puisqu’ils sont un des enjeux les plus emblématiques de l’économie de la WWE, faisons ici un sort aux PPV en comparant leurs ventes à l’année précédente :

 

 

 

 

On constate un réel effet Brock Lesnar sur Summerslam qui s’est bien mieux vendu qu’en 2011 contrairement à MitB. Notons également que la WWE, qui propose ses PPV également en différé bien après leur date de diffusion en replay, a vu ses ventes s’effondrer sur ce poste-là, la faute notamment à un Wrestlemania au bouche-à-oreille peu élogieux. Au final avec des chiffres de 789 000 ventes contre 758 000 en 2011, le cru 2012 est un nectar plutôt raffiné pour VKM, qui remerciera certainement son gendre et le bourreau l’ayant mis à la retraite.

 

Il est temps de jeter un œil sur les ventes de produits dérivés :

 

 

 

 

Notons qu’ici la nuance n’existe pas : tout est dans le rouge. Les raisons diffèrent cependant, puisque pour les ventes de Home Video (DVD, Blue-Ray, VHS parce qu’Henri Death en commande encore), le volume d’affaire reste similaire, mais le prix a diminué de 16% pour atteindre 11$ en moyenne. C’est donc clairement une orientation marketing de la compagnie de Stamford qui préfère asseoir sa base de consommateurs plutôt que de poursuivre la quête de marge brute. Pour les produits sous licence, le jeu vidéo WWE All Stars n’ayant pas été remis à jour en 2012, les ventes s’en ressentent et il faudra attendre les chiffres de WWE 13 pour voir si la rubrique peut repasser dans le vert malgré un seul produit frais contre deux en 2011. Seule éclaircie dans la nuit de ce département, le boom des Brawling Buddies sous licence chez Mattel (la compagnie de Barbie) permet aux licences de se maintenir à flot tout en rêvant d’horizons dorés, Noël approchant.  Enfin sur les magazines, avec 1.6 million de dollars de ventes (-0.3 M$), on s’inscrit dans la tendance globale de l’édition, sur une activité devenant progressivement marginale au sein de l’empire McMahon.

 

On repart vers davantage d’optimisme avec la section digital et multimédia :

 

 

 

 

Si WWE.com est dqns le vert en terme de revenus, c’est avant tout grâce à la hausse significative du trafic, alimenté par la popularité de la fédération sur les réseaux sociaux (100 millions de suiveurs si on additionne facebook et twitter, soit plus que les 32 équipes de NFL réunies). Le revenu publicitaire est en revanche en baisse, du fait de la conjoncture économique globale, ce qui est compensé par la chaîne youtube de la WWE, quatrième des audiences générales du site, et qui génère de confortables revenus. Pour l’emblématique magasin de fringues bariolées aux couleurs des Superstars de Stamford, la tendance est tout autre puisque si le panier moyen augmente (47.77 $), le volume des ventes diminue (-21%) cela pourrait-il avoir un rapport avec l’impopularité chronique de John Cena, vendeur n°1 ?

 

Dernier secteur de ce département, celui des films. Si les revenus baissent ici, c’est avant tout parce que la WWE a choisi de cesser temporairement d’investir à perte, et donc de réduire son déficit. Les ré-éditions de No Hold’s Barred et The Day n’ayant pas non plus été des succès prodigieux (bien au contraire pour le second nommé, ressorti en salles), les officiels comptent beaucoup sur l’opus de Scooby Doo à venir pour générer du chiffre par lui-même mais aussi attirer vers la WWE un public nouveau et élargir le spectre de la fédération.

 

 

The next big thing.

 

 

Quelques commentaires supplémentaires, à commencer par le partenariat avec la fondation Susan G. Komen pour le cancer du sein qui a drainé de nouveaux spectateurs (oui, pas de place pour les bons sentiments dans un rapport d’activités !), ou encore le succès de la nouvelle application WWE qui a déjà été téléchargée 2.5 millions de fois. Les financiers de Stamford tablent en conclusion sur une hausse de 15 à 25% de leur chiffre d’affaires annuel, ceci n’étant qu’une première étape vers le prochain palier de développement, on en parlait en ouverture : le WWE Network.

 

En effet, si le revenu net trimestriel est à ce point en baisse, c’est avant tout parce qu’il est lesté des six millions d’investissement consentis pour embaucher de nouveaux collaborateurs en vue de la mise en place de la chaîne à péage. Le modèle désormais proche de voir le jour, serait un format identique à HBO ou Showtime, avec plusieurs formules à la carte, entre les émissions de flux et les All Inclusive proposant directement les PPV sur le réseau. Le coût global de l’opération serait entre 35 et 40 millions de dollars, l’investissement étant à ce jour « réalisé à 80% ». La viabilité économique du système serait assurée par les 10 à 15 millions de foyers américains regardant régulièrement la WWE, voire les 20 à 40 millions zappant occasionnellement. A en croire les officiels de Stanford, la multiplication de contenus web et youtube n’irait pas à l’encontre du Network, tandis que ce dernier serait parfaitement complémentaire de l’offre de PPV. Un projet si parfait qu’il en paraît suspect non ?

 

En conclusion de ce bilan de santé de l’économe WWE, le message à l’actionnaire est cristallin : tout va bien, dormez tranquilles ! Bernard Madoff disait-il le contraire ? Les actionnaires sont en tout cas convaincus : depuis la parution de ce rapport, le cours de bourse de l'action WWE a augmenté de 8.8 %.

Intéressant tout ça,

Intéressant tout ça, Mamuz!
Effectivement, on voit bien l'impact de Lesnar, comme quoi, on devrait se garder un guest star sous le coude. Ca a du avoir le même impact avec The Rock.
Du coup, la WWE est plutôt contente d'elle? Pourtant j'ai pas l'impression que ce soit faramineux pour un été. Mais c'est la crise, ma bonne dame!

Bonjour les garçons c'est l'heure du tableau à fleches

Le largement sous estimé message à caractère informatif...

Concours

Qui saura retrouver la source de la phrase d'intro ?

Merci She

C'est passionnant de bout en bout et visuellement très réussi.

L'infamie!

Je m'érige contre cette erreur horrible qui m'a piqué les yeux!
En tant que grand grand fan de Téléphone, j'ai été choqué par l'erreur dans la citation, même si ça faisait répétition, les paroles sont extraites de "Argent, trop cher", et non pas de "Au coeur de la nuit" dont le thème des paroles n'a absolument rien à voir!
Rhaaaa !! :(

C'est le nom...

... de l'Album.
Un chanson, elle est dans un album.
Si on site une phrase on va pas dire "Chapitre 13" on va dire "Martine à la Plage"
Pour une chanson c'est pareil
Enfin d'après moi
Voila.

Ah ouais mais nan!

On met toujours le nom de la chanson, ça me semble on ne peut plus logique! Si je cite "Y avait Paul et Mickey, on pouvait discuter" je vais pas mettre en guise d'origine "666 667 Club"! Je m'insurge en porte-à-faux! A part ça c'est passionnant et super original comme papier, merci! Maintenant je vais le relire pour essayer de le capter.

Axl, ce héros!

Axl, tu es toujours parole d'évangile, c'est merveilleux!

Sauf que...

Prout.
She Mamuse 10 000 - 0 Reste de l'univers.

Certes

J'avais en effet pensé à cette théorie, j'ai eu la flemme de vérifier si elle appartenait bien à cet album ou à un autre.
Là où la subtilité est de mise, c'est qu'un titre d'album n'est pas forcément un titre de chanson, ce qui en l'occurence porte à confusion dans ce cas précis.
Enfin bon, le choix de Téléphone étant déjà un très bon choix, l'erreur n'est point importante!

CHIFFRES !

OUI ! Plus de chiffres Shemale !
Rooh et y'a des graphiques en 3D en plus... !
Sinon c'est cool je m'étais jamais intéressé ou penché sur les chiffres de la WWE en fait.
.
Sur les produits dérivés, tout est dans le rouge mais je mettrais bien une pièce sur une remontée au 4ème trimestre car le jeu WWE 13' devrait faire beaucoup de bien. Comme tu dis, la licence All Stars n'a pas été reconduite mais le jeu phare WWE 13 devrait amplement suffire à combler ce vide. L'édition de l'année dernière WWE 12 avait déjà été une petite révolution accompagné d'un beau succès commercial. Cette année devrait être la consécration pour un titre qui a su se renouveler et proposer un super jeu de catch pour tous les types de fans. Il a joui d'une belle campagne de pub et je crois que les précommandes ont été au rendez vous. Restent à voir les chiffres de ventes maintenant sur la fin de l'année mais ça devrait rapporter de l'argent de ce côté.
.
Je suis assez surpris que les ventes du WWE Shop baissent en revanche. Pas sur qu'il faille y voir un effet John Cena mais bon là on est dans la spéculation sans un niveau de détail plus précis. J'aurais cru naïvement que le run de Punk face ou bien la popularité montante de Sheamus allait boosté les ventes mais il faut croire que non :/
.
L'effet Brock Lesnar sur Summerslam est aussi impressionnant que prévisible. J'aimerais bien savoir quand même les détails de son foutu contrat car, merde, ce mec rapporte de la thune quoi ! Et on l'a vu que sur 2 PPVs en près de 9 mois !
D'ailleurs sur ton graphique on voit que le gap positif grace à Brock sur Summerslam semble de même proportion que les pertes engendrées sur les autres PPVs. Alors la pertinence du calcul peut éventuellement être contestée, ne fallait-il pas utiliser son image un peu plus pour booster les ventes de TOUS les PPVs de l'été-automne (possibilité d'intervention surprise, etc..) au lieu de miser tout sur un unique évènement ?
Alors il va probablement mettre le feu à la Road et je suppose que les gars de la WWE ont bien étudié leur schmilblick pour optimiser son utilisation mais ça fout les boules.
.
Enfin bon comme tu dis en conclusion, le bulletin est assez encourageant. Même beaucoup de choses reposent sur le succès ou non du WWE Network, on a quand même une société qui gagne plus de 3 millions de dollars malgré d'importants investissements et une industrie mise à mal par la place de plus en plus importante d'internet. Et c'est bien là l'essentiel. Ils ont quand même sacrément bien géré le virage des réseaux sociaux et du contenu streaming. Rien que le fait de les voir dans le vert sur la zone nord-américaine est déjà un très bon signe je trouve.
.
.
Cimer She Mam c'était instructif et bien plus digeste que mon truc à moi je trouve ! J'espère que tu nous feras le Q4 aussi !

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin