Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Le cas torze

Les hommes sont comme les chiffres: ils n'acquièrent de valeur que par leur position. Napoléon Bonaparte

 

Bonjour à toutes et tous et bienvenue à la Spanish Announce Table, le seul endroit où sont nées les légendes, où les carrières ont été brisées et où une actualité morbide remet sur le tapis l'un des sujets qui animent le plus la communauté des fans de catch sur Internet depuis de nombreuses années: la malédiction qui pèse sur un certain numéro.

 

 

 

Pff, franchement, croire aux superstitions, en plein XXIème siècle...

 

 

 

La damnation de l'entrant numéro 14 au Royal Rumble

 

C'est la mort toute récente d'Umaga qui m'a fait penser à cette corrélation dont j'ai pris connaissance dans un article que j'ai découvert il y a déjà longtemps, et qui met en évidence une réalité terrifiante (insérez ici une musique qui fait peur et la tête effrayée de Sammy pendant que Scoubidou, tremblant, lui saute dans les bras).

 

 

 

Bon, c'est pas tout ça mais moi, j'ai du boulot en rab, là ...

 

 

 

La première édition du Royal Rumble, le match le plus excitant de l'année, a eu lieu en 1988. Ce qui était autrefois un pur match de prestige et sans réel enjeu est devenu au fil du temps la première étape de la route vers Wrestlemania et bien souvent un excellent moyen de créer des nouvelles stars (de Chris Benoit à Ric Flair). Si tout le monde sait que certains numéros (le 1, le 30 ou le 27) sont extrêmement favorables pour sortir vainqueur de cet affrontement royal, peu de gens savent que le numéro 14 semble être celui qui conduit irrémédiablement à la pire des choses: une fin de carrière prématurée.

 

 

 

Voire pire.

 

 

 

1988: C'est Ron The Outlaw Bass qui tire le numéro 14 de ce Rumble à 20 compétiteurs. Il a 27 ans d'expérience et déjà un bien joli palmarès, notamment de nombreux titres de champion dans les divers territoires de la NWA. Cependant il ne trouvera jamais vraiment sa place à la WWF d'alors. sera remercié un an et prendra sa retraite en 1991.

 

1989: Un membre de la prometteuse tag-team des Rockers entre en quatorzième position cette année-là: Marty Jannetty. Sa carrière est alors en plein boom et pour de nombreux observateurs, il pourrait bien devenir celui de l'équipe qui, plus tard , deviendra une star de premier plan. Malheureusement pour lui, il a tiré le numéro 14 et à peine un an après, il rate son finisher dans les grandes largeurs et brise le cou de son adversaire, Charles Austin, manquant même de le tuer. La WWE, suite à cet incident, perdra plus de 20 millions de dollars dans le cadre d'un procès et décide de se rabattre sur son partenaire pour en faire une grande star. Shawn Michaels devient le Heart Break Kid tandis que Marty restera cantonné à la midcard partout où il ira, même si la WWE l'utilisera souvent, notamment ces dernières années, pour illustrer le syndrome du maillon faible d'une équipe désormais séparée …

 

 

 

Bon, c'est vrai que pour l'instant que j'ai fait moins que Shawn côté carrière mais bon, là ça va changer, je le sens...

 

 

 

1990: Et l'entrant numéro 14 est Haku, l'un des Samoans les plus costauds de l'histoire du business, qui arrivera à obtenir le titre suprême par équipe avec le tout premier Hall Of Famer: André The Giant. Malheureusement, il n'arrivera jamais à percer en solo et quittera la compagnie 18 mois plus tard. Il est maintenant vendeur de voitures en Floride.

 

1991: C'est Davey Boy Smith, le British Bulldog, qui chope le numéro 14. Si sa carrière est loin d'être ridicule et qu'il a aligné les grands matchs, il est décédé en 2002 à l'âge de 39 ans.

 

1992: Lors de ce Rumble historique, c'est Hercule Hernandez qui récupère le numéro maudit. S'il avait tenu 40 minutes dans le ring l'année précédente, cette année-là, il ne fera qu'un petit tour: moins d'une minute. Le dépush était alors en marche et, lassé de jouer les jobbeurs, il quittera la WWF pour rejoindre d'autres promotions histoire de continuer sa carrière sept autres années, malheureusement sans grand succès. Il décédera à 47 ans en 2004.

 

1993: Un autre Rumble, un autre numéro 14: le Berzerker. Si d'aucuns diront que sa malédiction était son gimmick, il faut reconnaître qu'il était à l'époque assez over, notamment grâce à sa feud avec l'Undertaker. Cependant, après ce match, il quittera assez vite la WWF pour terminer une carrière de jobbeur ailleurs. Il est aujourd'hui vendeur de voitures, lui aussi.

 

1994: Septième Rumble et septième numéro 14, le clown maléfique: Doink the Clown, un personnage qui disparaîtra définitivement l'année suivante avant de revenir épisodiquement avec divers lutteurs sous le masque. Il est à noter que 1994 fut l'année de tous les succès pour Doink qui gagna trois Awards du Pro Wrestling Observer: pire feud de l'année, pire match de l'année et pire gimmick de l'année. Personne n'a songé à lui donner le "pire tirage de numéro au Rumble de l'année".

 

 

 

Moi maudit? Non. Pourri? Ca oui...

 

 

 

1995: C'est un débutant, Eli Blue, qui fait son apparition sous le numéro 14. Malgré la possibilité de faire un grand duo tag-team avec son frère jumeau, Blue ne fera jamais carrière dans le ring enchaînant les contrats à court terme. Retiré des rings, Eli Blue a réussi sa reconversion: il est chef des agents de sécurité pour la TNA.

 

1996: C'est un autre débutant, Doug Gilbert, qui a tiré le numéro maudit. Il ne durera que deux minutes dans la battle royale et n'a plus jamais fait une apparition dans un ring depuis.

 

 

 

Doug Gilbert a vu ça et il est parti, pour toujours...

 

 

 

1997: C'est la première exception qui confirme la règle: Goldust a tiré le numéro 14 et s'en est sorti. Certes, il est pistonné par papa, pas très haut dans la carte et n'a pas toujours reçu les honneurs (3 Worst Gimmick Award du Pro Wrestling Observer en 15 ans), mais il a survécu à ce qui semble quand même être une malédiction.

 

 

 

En fait, la carrière de Goldust est finie depuis longtemps, mais personne n'a eu le cœur de le lui dire.

 

 

 

1998: Seconde exception à la règle du 14, chiffre maudit: Ken Shamrock, qui n'est certes pas un catcheur qui marquera l'histoire, mais qui a réussi une très belle carrière dans les rings de MMA.

 

1999: C'est un certain Kurrgann qui a le numéro 14 et la tradition reprend ses droits. Ce Québécois, nommé, Robert Maillet, disparaîtra de la WWE avant l'an 2000 et continuera sa carrière à une bien moindre échelle dans la promotion de Jacques Rougeau. Son physique de big man (2m09, 150 kilos) lui a aussi permis de décrocher quelques rôles secondaires au cinéma, même si sa réputation dans le domaine est surtout basée sur le fait que, lors de son dernier tournage, Sherlock Holmes, il a malencontreusement mis KO Robert Downey Junior, la star du film.

 

2000: C'est un vétéran dont la carrière est derrière lui, Bob Backlund, qui a tiré le numéro maudit. Donc si, effectivement, il n'a rien fait dans le ring depuis son apparition en 2000, ce n'est pas une preuve suffisante de la malédiction, qui semble d'ailleurs être bien plus faible depuis 1997. Effectivement Backlund ne fera plus rien dans un ring après ce numéro 14 maudit mais ça, même lui pouvait s'y attendre. Par contre, le retour aux rings de l'ancien champion du monde était motivé par une autre chose: sa volonté d'être sénateur républicain au Congrès en cette année 2000. Il fera 29 % des suffrages.

 

 

 

Je tiens à préciser que j'avais déjà cette tête d'abruti avant de tirer le numéro 14.

 

 

 

2001: Et le numéro 14 du quatorzième Rumble est le Goodfather. L'ex-Godfather devenu vertueux et ancien Papa Shango fera là sa dernière apparition majeure dans le ring avant d'être remercié en 2002. Il est parfois rappelé par la WWE lors d'occasions spéciales.

 

2002: L'un des plus beaux exemples de la malédiction: Diamond Dallas Page. L'ex-champion de la WCW avait tout pour réussir: over avec le public et un finisher de rêve, le Diamond Cutter. Malheureusement pour lui, il sera blessé lors d'un match le 18 avril 2002 et décidera de prendre sa retraite. Même s'il a fait quelques apparitions in-ring depuis, il est retraité et, comble du comble, personne ne se souvient de son fabuleux finisher que Randy Orton lui a volé pour en faire le RKO.

 

 

 

Fallait pas entrer quatorzième, mec.

 

 

 

2003: Encore un catcheur maudit: Eddie Guerrero qui, comme Davey Boy Smith, a tout réussi dans sa carrière après son passage avec le numéro 14. Mais, hélas, il est décédé à 38 ans, en 2005.

 

 

 

Laissant son adorable jeune épouse à la merci de vautours comme Eric Escobar.

 

 

 

2004: Rikishi est un athlète samoan, comme Haku, lui aussi frappé du numéro maudit 14 ans plus tôt. Big man puissant, favori du public, la WWE le somme le lendemain de perdre du poids pour garantir sa santé dans le ring. Il en sera incapable et sera remercié en juin de la même année.

 

 

 

Moi aussi on m'a demandé de perdre du poids, et j'ai même pas eu le 14!

 

 

 

2005: Orlando Jordan, que la majorité d'entre nous a oublié et c'est pas plus mal, sera remercié en 2006 après avoir eu de nombreuse occasions de briller, notamment en tant que valet d e JBL à la grande époque de son règne à Smackdown.

 

2006:C'est un autre membre d'une tag team qui fait son apparition avec le numéro 14: Joey Mercury. A cette époque, M'nM, qu'il forme avec Johnny Nitro, futur John Morrison, est une grande tag-team dont les deux membres semblent appelés à remporter des titres individuels plus tard. Dans la grande tradition du syndrome Marty Jannetty, c'est Mercury qui va succomber à la malédiction et laisser le champ libre à son partenaire: cinq mois plus tard, il échoue à un test de la Wellness Policy et doit subir six mois de suspension. A peine revenu, pendant que Johnny Nitro avait réussi à se faire un nom en solo en gagnant deux fois le titre intercontinental, l'équipe se reforme jusqu'au Fatal Four Way Ladder Match d'Armaggedon 2006 où Mercury aura la malchance de fournir la WWE en ralentis: visage broyé par un spot de catapulte botché des Hardy Boyz, il sera écarté des rings pendant sa convalescence puis « remercié » peu après.

 

 

 

- Dis, John, tu te souviens de Joey Mercury? Tu lui a pas porté chance, non?

- Par rapport à Matt Cappotelli, je trouve que ça va…

 

 

 

2007: Jeff Hardy a tiré le numéro 14 et semble avoir échappé à la malédiction: malgré une carrière menée depuis avec des hauts et des bas, il est actuellement retiré des rings et a réussi à compléter son palmarès avec le titre mondial qui lui manquait. Oui mais c'est Jeff Hardy, un type dont les problèmes d'addiction sont récurrents. J'espère sincèrement que l'incendie de sa maison sera le pire coup du sort que la vie lui réserve hors ring mais je n'en ai hélas aucune certitude.

 

 

 

Quand Jeff prend un coup du sort, c'est une pas juste un murmure dans le vent.

 

 

 

2008: Entrée en quatorzième position d'Umaga, dont on a appris le décès le vendredi 4 décembre 2009 à l'âge de 36 ans.

 

2009: Finlay qui, pour l'instant, va bien physiquement et a suffisamment de moments derrière lui pour ne pas voir sa carrière entamée par cette attribution tardive du numéro de la mort.

 

 

 

La pire chose qui soit arrivée à Finlay dans sa carrière (pour l'instant)

 

 

 

Bref, la coïncidence est assez sidérante, mais on aurait aimé ne pas pouvoir l'illustrer avec le bulldozer samoan, qui y aurait très bien trouvé sa place avec son renvoi. Mourir était très exagéré. Quoi qu'il en soit, suivez attentivement celui qui arrivera après le 13 lors du prochain Rumble…

 

 

 

Moi, j'y crois pas à cette malédiction du numéro 14 au Rumble, je l'ai jamais eu...

naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan

Putain masteres degage.... SpanishAnnounceTable tu peux mettre à jour ton article :(

Personne n'y échappe!

Ouh là! C'est la TNA qui doit se frotter les mains!
2011, Alberto va avoir une grosse boule en plus^^

Alberto...

...n'a pas qu'une grosse boule, il en a deux. Deux grosses boules. Et elles sont deux. Deux grosses boules. Alberto Del Rio.

Et le numero quatorze a été...

MVP ! Aujourd'hui jobber de luxe pour les jeunes pousses montante, et que la WWE n'hésitera pas à éjecter à la moindre occasion. Il est d'ailleurs tellement maudit depuis ce n°14 que les CdC n'ont même pas remarqué qu'en terme de gras, il concurrence allègrement Matt Hardy.
Vous retrouverez d'ailleurs Matt en 14ème lors du Royal Rumble 2011, puis Chris Masters en 2012 et Ted Dibiase en 2013.

J'étais pas loin...

Matt étant parti avant le Rumble, tout a été avancé d'un an. Masters, ce fut pour cette année. Je donne rendez-vous à Teddy pour l'année prochaine...

Comme quoi t'avais raison

Blam MVP!

Update

Je viens de découvrir l'article, et forcément j'ai regardé qui est entré 14e cette année.
Il s'agit de MVP. Il a déjà réalisé la performance de s'y éliminer tout seul ce qui est toujours très con.
Reste à voir ce que l'avenir lui réservera.

Yeah !

Vivement le PPV !
Tous les cahierstistes n'attendront que de savoir qui entrera en 14 ! Le reste, on s'en fout.

Malédiction quand tu nous tient

Super article je connaisais pas.
C'est assez étrange, que tant de cas ce reporte à ce numéro.
Dans le même genre Kennedy peut aussi être considéré comme quelqu'un qui a le mauvaise oeil.
Déjà il se blesse souvent et ses blessure ne sont pas anodines.
C'est aussi lui le dernier à avoir eu un match contre Eddie Guerrero et contre Umaga ! serait-il maudit ?!!

Au revoir Umaga.

Je suis vraiment triste d'apprendre la disparition d'Umaga, à laquelle je ne m'attendait pas du tout, espérant le retrouver un de ces quatre dans une émission de la TNA. Il avait pourtant l'air en forme cet été lors de ces combats contre Punk, puis il y a eut son éjection de la WWE et le grand silence sur son cas pour peu que l'on ne se lance pas dans des recherches personnelles.
.
Je n'aime pas ces organisations en tout genre qui se séparent d'un de leur cadre reconnu et apprécié du jour au lendemain sans s'expliquer publiquement auprès des auditeurs/téléspectateurs, quelques soient les tords d'Umaga. Certes avec Internet on peux désormais mener ces propres investigations pour retrouver "l'ami" perdu de vue, mais il y a un manque de respect dans ces séparations clandestines non commentées. Au moins la fédération a eut le respect d'annoncer le décès de son ancienne superstar, et j'espère qu'un clip commémoratif ou une émission spéciale de Raw reviendra sur cette malencontreuse disparition.
.
Je ne connaissait pas cette histoire de numéro 14, et si je suis trop rationnel pour me laisser piéger par une théorie de numérologie, l'article est une bonne occasion d'apprendre des anecdotes de l'histoire du catch.
.
Maintenant je sait pourquoi le fameux Jannety, exposé dernièrement, est resté un second couteau toute sa carrière. Il y a de quoi, il aurait même pu légitimement arrêter sa carrière s'il a failli tuer un mec sur un ring (pas pour le punir, mais parce qu'il a du en rêver plusieurs fois de sa prise botchée...), et une fois de plus je constate l'ambiguïté des scripts de la WWE qui utilisent cet espoir brisé comme référence maudite du catch pour construire des feuds contemporaines: c'est effroyable et fascinant à la fois, si Jannety est d'accord pour porter publiquement cette réputation de carrière brisée encore 20 ans après les faits, de voir la WWE alimenter de faits divers réels les péripéties de ces shows. Après la découverte de l'exploitation du Montréal Screwjob, je constate que la fédération sait apprendre de ces erreurs, mieux, exploiter le drame ou l'injustice dont elles regorgent afin de proposer des histoires fortes et particulièrement épicées. J'hésite entre huer les bookers ou les applaudir pour leur capacité de rebondissement.
.
J'apprend aussi que Rikishi s'est fait virer de la WWE pour surpoids. Je l'ai vu cet été en NWE, et s'il est effectivement énorme et gras comme un mulot américain, avec notamment une cellulite de dingue dans les cuisses et le cul, j'ai été agréablement surpris de son agilité et sa vitesse. J'imagine que ce sont les caractéristiques de l'école Samoane, car pour en revenir à ce brave Umaga, je le trouvais vraiment unique sur le ring. Rapide, capable de balancer des coups de pieds très hauts dignes de karatéka, alignant un moveset varié comportant portés, coups de poings/pieds, coups de béliers (bon avec le cul, qui doit avoir une signification symbolique forte aux Samoa...), projection de l'adversaire tenu par ces jambes, et l'un des plus beaux mouvement que j'ai pu voir de cette année 2009, le Samoan Drop absolument parfait porté contre CM Punk durant cette dernière rivalité: il a attrapé Punk sur son élan, l'a glissé impeccablement derrière ces épaules, et avec une fluidités exemplaire, à enquillé sur la projection en arrière. Je me souvient qu'il était le Heel de l'histoire, Punk étant encore un gentil garçon copain avec Jo'Mo et Hardy, mais la perfection totale de ce mouvement technique, puissant, impressionnant et original a scié tout le public qui n'a pu s'empêcher d'applaudir le bulldozer du pacifique. Je garderait ainsi comme souvenir d'Umaga, grosse brute sauvage agressant avec virulence tout ce qui bouge sans laisser échapper la moindre parole, ce sourire non contenu de satisfaction, mieux, de joie authentique, d'avoir rendu ce jour là une copie parfaite au point de rallier l'auditoire à sa cause, et je n'en suis que plus triste de voir un athlète pareil disparaitre après avoir été viré comme un malpropre alors qu'il était encore au sommet de son art, et surtout bien jeune pour mourir.
.
"Les superstar de la WWE sont formés professionnellement, les mouvement qu'on fait sur le ring ne sont maitrisés et effectués qu'après des années d'entrainement, je demande à tous les fans de ne jamais essayer copier ce que nous faisons sur un ring, que ce soit chez eux ou à l'école. Ne prenez pas de risque, ne le faites pas."... Même sur un ring apparemment !

J'apprend par cette article

J'apprend par cette article qu'Umaga est mort ! Dèjà que j'étais triste de le voir quitter la WWE... J'ai malheureusement jamais trop eu l'occassion de le voir combattre mais à chaque fois il avait le don de me bluffer. Je dirais que même son samoan spike ,qui paraitrait ridicule pour la plupart des catcheurs, était crédible.

Je serais aussi preneur d'un article sur lui, j'ai encore vu quelques vidéos sur Youtube et il semble avoir fait des tonnes de Samoan Drop aussi réussi que celui qu'il a executé sur CM Punk !

Tu sais l'histoire des

Tu sais l'histoire des séparations entre la WWE et un athlète est compliquée parce que donner une raison, c'est toujours gênant, surtout quand on est face à quelqu'un dans le cas d'Umaga. Dire clairement qu'il a des problèmes de drogue et qu'il refuse d'aller en désintox, c'est quasiment l'empêcher de trouver du boulot de catcheur ailleurs. Donc ce n'est pas si idiot que ça de ne rien dire et lui donner une chance de s'en sortir tout en continuant à nourrir sa famille.

De la même manière, les histoires de poids de gens comme Rikishi ou Viscera, c'est dans un but de préserver leur santé ... Le rythme d ela WWE est intense et les laisser dans un tel roster où ils travaillent 5 jours par semaine, c'est faire marcher à plein régime la pompe qu'est leur coeur. et parmi tous les catcheurs décédés qui sont passés à la WWE, beaucoup de type très gros sont mort de ça ... C'est d'ailleurs plus ou moins pour ça que Mark Henry a été rapproché d'un type comme Tony Atlas qui fut son manager à l'écran mais aussi hors des rings. C'est un ancien culturiste Atlas, capable de lui dire de faire gaffe au niveau diététique et de le pousser à faire plus de muscle que de gras ...

Umaga était vraiment un grand catcheur, il y a très peu de gens à la WWE qui ont eu le privilège, comme lui d'arriver à Wrestlemania bookés en heel et de recevoir lors de leur match plus de soutien des fans que leur adversaire ... Personnelment jen vois que deux ...

J’ai d’ailleurs lu l’autre

J’ai d’ailleurs lu l’autre jour un commentaire de Jim Ross qui mentionnait Yokozuna, mort à cause de ses problèmes de poids, mais qui avant de le saisser emporter par l’obésité, dixit Ross, était, à l’instar d’Umaga, plutôt agile in ring pour son gabarit.
Sauf qu’il me semblait que c’était la WWE qui avait demandé à Yokozuna de prendre du poids pour mieux coller à la gimmick de sumo, non ?

Dire qu'Umaga s'est fait

Dire qu'Umaga s'est fait virer à cause de son addiction à la drogue aurait plus été de la dénonciation qu'une explication, comme tu l'explique. Mais au moins annoncer que la WWE se sépare par exemple d'Umaga ou de Mr Kennedy, sans aller plus loin dans les raisons du divorce, était le minimum de la transparence et du respect des téléspectateurs.
.
Peut être qu'une annonce de ce genre a été lâchée par les commentateurs originaux et m'a donc échappé, en tout cas, téléspectateur régulier, je n'ai pas remarqué ni compris immédiatement l'absence soudaine de ces deux catcheurs, notamment Kennedy dont le retour avait été annoncé en grande pompe, et ce n'est que plus tard, en découvrant ce site et relisant les archives, que j'ai appris qu'ils avaient été viré... Très désagréable.
.
Quand au rythme de travail des catcheurs entrainant leur usure prématurée, là aussi je trouve que quelque chose ne tourne pas. Certes il faut bien qu'ils s'entrainent régulièrement pour s'entretenir et s'améliorer physiquement et techniquement, mais vu l'épaisseur du roster et son exploitation inégale, certains pourraient être épargnés et raréfiés, Jeri-show en tête, omniprésents depuis des mois au risque d'un accident un de ces quatre, pendant que d'autres n'ont aucune lisibilité, comme les Jimmy Wang Yang, Funaki, ex-Festus, ex-Jessy, Haas, pas mal de divas... Je veux bien que Cena soit plus vendeur que Wang Yang, mais en répartissant mieux leurs prestations, le premier serait peut être moins souvent blessé, et le second plus apprécié.

Juste pour que ça soit clair

Juste pour que ça soit clair (modulo que les infos qui circulent sont justes): la WWE paye les cures de désintox de ses lutteurs. Mais quand ceux ci se font prendre et refusent la cure (comme Umaga, malheureusement), elle peut difficilement laisser passer.
Umaga aurait été renvoyé à cause de ça. Et autant je suis dégouté pour la famille du catcheur décédé, autant je pense que la WWE dans cette histoire fait bien son boulot (malgré tout ce qu'on peut lui reprocher). Et que si Umaga avait écouté la WWE et fait cette cure, il serait eut être encore en vie et sur un ring, avec sa famille heureuse à le soutenir...

Très intéressant et bien

Très intéressant et bien documenté. ;) Mais ça me rappelle un peu le film "le nombre 23", où les mecs arrivent à ramener toutes les catastrophes au nombre 23.
Personnellement au délà de la curiosité, je noterais surtout que mathématiquement parlant, avec tous les maleurs qui arrivent au catch, c'était pas improbable de trouver ce genre de statistiques. D'ailleurs si on regardait bien, on pourrait trouver de manière improbable ce genre de trucs ailleurs (ça serait aussi un pur hasard, du genre "les mecs qui ont survécu dans leur team à survivor Series et qui opnt eu un title shoot dans les 6 mois qui ont suivi, ou ce genre de trucs).
Ce qui me semble plus problématique, c'est que le taux de mort jeunes ou de catastrophes niveau vie personnelle des catcheurs est ahurissant. J'ai une petite idée d'une des causes, et ça mériterait peut être un article, ou au moins une mention à l'occasion...

Die young

Primo, annonce à tous, on est grave preneurs d'une bonne nécro du sympathique Umaga, qu'on aimait bien!
Deuxio, Silver, on a mentionné ici les principales causes de mortalité chez les catcheurs, notamment dans les papiers consacrés à Test et à Owen Hart, ainsi que dans le papier sur les problèmes d'addiction de Jeff Hardy. C'est de ça que tu parles ou t'as autre chose à l'esprit? En tout cas, on est évidemment intéressés par un article!

Hey

Si aucun rédacteur vraiment talentueux, style Silver ou Arthemiz (comment ça "lèche-bottes" ?), ne se manifeste, pourquoi pas ^^

Fonce Alphonse!

Sois lacrymal au possible, on veut que le monde entier vienne pleurer ici sur le corps du géant abattu!

Mmmm'kay

Y a une date limite ou pas ? Parce que y faut que je récup' un peu de doc...
.
(Par contre vais avoir du mal à être "lacrymal" ^^')

Pas de date limite, non

Tu fais quand tu veux, à ton rythme. Pour les larmes, coeur de pierre que tu es, elles seront versées de toute façon!

:-)

Okay ^^

Franchement fais le, ça fera

Franchement fais le, ça fera plaisir à tout le monde (ces branlos de la Rédac en premier! xD ) de te lire. :)

En fait hormis les raisons

En fait hormis les raisons évidentes qui justifient la mort jeune (prouesse physique, risque du sport, dopage, ...), je pensais à un truc + psychologique. Dans lequel on retrouve les sportifs de haut niveau ou les stars de la musique, spécialement celles qui gravissent les échelons très vite. En quelques mots quand on touche à un Nirvana artificiel comme performer devant le public, le reste de la vie peut paraitre fade, et pousser à une perte de volonté de vivre. Je voulais détailler cette thèse, mais ça serait trop court pour en faire un article je pense. Donc je garde ça dans un coin pour l'intégrer dans un autre article le jour où ça sera judicieux. ;)
@Spanish> je viens de relire mon commentaire, je me trouve un peu dur entre les lignes. + que le niveau de l'article très élevé, je trouve que la justesse de tes analyses et de tes raisonnements est impressionnante et passionnante, ainsi que tes remarques en général. Bref très beau boulot de ta part, comme d'hab! :)

Très juste

Yes, le frisson de la gloire qui te pousse ensuite à te déchirer pour continuer à ressentir des trucs puissants, ça doit jouer aussi (d'ailleurs, McOcee est devenue tox après avoir joué Satisfaction à la Fête de la Musique en 1991).

Si tu veux mon avis,

Ce n'est évidemment pas une malédiction mais il y a quand même une sacrée concentration de cas sur ce numéro ... C'est un jeu de l'esprit que de faire cette liste évidemment, mais pour ce numéro 14, je pense que c'est parce que ce n'est pas un des chiffres clés du rumble, c'est juste un de ceux qui constituent le ventre mou du rumble, un de ces spots que les bookers (le booker en l'occurence) considérent comme les moins importants, d'ou en général des tag-teams partner, des mecs qui débutent (d'où les carrières avortées) ...

Commentaire sur article

Magnifique article qui montre que la catch porte une malédiction est qu'a deux jour près j'étais né le 14 donc j'ai échappé a cela

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin