Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Stephanie McMahon, The first class bitch.

 

Place maintenant à l’enfant terrible de la WWE, Stephanie Marie McMahon-Levesque herself ! (Plus connue sur ces pages comme Steph McMahon ou plus simplement Steph.)

 

Fille de Vince McMahon, le big boss de la WWE, toute sa vie a gravité le plus naturellement du monde autour du catch où elle fait ses premières apparitions comme mannequin de la WWE alors qu’elle n’est encore qu’adolescente. Dès lors, elle gravira peu à peu tous les échelons qui la mèneront vers une gloire planétaire : Formidable actrice, remarquable catcheuse au corps sculptural et athlétique (elle sera sacrée championne WWF en 2000), la tête ne fonctionne pas trop mal non plus, merci pour elle. Diplômée en communication, The Billion Dollar Princess, comme le public la surnomme tendrement, est également la vice présidente de l’équipe créative de la WWE (elle supervise et décide de toutes les storylines et des feuds entre catcheurs et catcheuses) et après avoir été General Manager de Smackdown! elle est aujourd’hui à la tête de Raw. Si elle ne catche plus, elle n’hésite pas de temps à autres à monter sur le ring pour coller une raclée à une impertinente diva et vous verrez dans quelques vidéos ci-dessous qu’il est préférable de ne pas irriter notre Steph « bitchy » Mc Mahon ! Dans la vraie vie, elle est officiellement, au sein de la WWE, Executive Vice President, Creative, Development and Operations. Une sacrée nana !

 

Les storylines de la famille Mc Mahon sont pour le moins complexes, j’espère que les puristes ne nous en voudront pas si nous simplifions à outrance !

 

Se carrière devant les écrans débute en 99, alors qu’elle n’a que 23 ans, et le moins que l’on puisse dire c’est que cela démarre fort ! Alors que son père, Vince, et l’Undertaker se vouent une haine tenace, elle est enlevée par le célèbre croque-mort, trainée de force sur le ring et promise à un … mariage satanique avec l’Undertaker en personne !
Elle ne devra son salut qu’à l’intervention divine de Stone Cold Steve Austin, pourtant l’ennemi juré de son père ! The Black Wedding : Deux minutes terrifiantes mais indispensables !. Suivra alors une ascension fulgurante de notre égérie de la WWE, jusqu’au titre de Championne Féminine de la WWE en mars 2000, l’année de ses 24 ans !

 

Sa carrière lancée, elle tombe amoureuse de Test, évidemment catcheur de la WWE et ils se fiancent en 99, la cérémonie de mariage devant avoir lieu sur le ring, comme de bien entendu. Radieuse, plus belle que jamais dans sa robe blanche, un bouquet de roses rouges et blanches à la main, elle est entourée de sa famille au centre du ring, elle semble tout simplement heureuse et se prépare à vivre le plus beau jour de sa vie quand soudain… Damn ! La cérémonie est interrompue par un Triple H revanchard et rigolard qui projette une vidéo sur le grand écran de la salle ! Le public et la famille retiennent leur souffle ! Re damn ! Cette vidéo révèle que Stéphanie est déjà mariée avec … Triple H en personne, qui a drogué notre belle amazone avant de l’épouser à Las Vegas ! Stéphanie est en larmes et hurle sa haine de Triple H (ah, il faut voir ce visage baigné de larmes et entendre ce cri du cœur entre deux sanglots, « I hate you », j’en ai des frissons en y repensant). Bien évidemment, l’inéluctable arrive : Test, le fiancé de Steph met un terme à leur relation. Stephanie est effondrée et haïra Triple H pendant longtemps pour ses méfaits. Je vous recommande chaudement de regarder Le dénouement tragique de ce mariage avorté. Ça dure certes près de 8 minutes mais c’est aussi urgent qu’improbable.

 

 

 

Aussi curieux que cela puisse paraitre, Stéphanie finira par tomber amoureuse de ce pirate de Triple H et ils assureront même ensemble, en 2000, l’intérim de la direction de la WWE pendant que son père Vince se remet de blessures, infligées lors d’un combat… C’est l’époque bénie où elle est championne en titre et Triple H champion de la WWE, l’époque où elle se réconcilie enfin avec son père et son frère, au détriment de sa relation avec sa mère qui est dans un état semi comateux et demande le divorce, lassée qu’elle est des nombreuses infidélités d’un Vince qui se tape toutes les Divas qui bougent. Et Dieu sait qu’elles sont nombreuses et bougent beaucoup.
En 2001, elle se consacre à un rôle de manager de Triple H même si elle n’hésite pas à monter sur le ring pour alimenter le feud qui l’oppose à Trish, qui s’est tapée son père.

 

 

2001 est également l’année de ses implants mammaires qui lui permettent d’arborer désormais un bonnet D de fort belle facture. Elle a une phrase très poétique, très belle et qui résume parfaitement le pourquoi de cette opération : « my breast looked like two melted packets of butter ». Alors bien sûr, il se trouvera toujours un goujat comme Jericho, ce connard qui la déteste, pour moquer sa transformation ("It seems like our little billionaire princess sure has grown over the last year...well, in two specific places at least—talk about foreign objects—you wanna say let the bodies hit the floor? I would say let the boobies hit the floor!") mais toujours est-il qu’elle le vit vient, qu’elle se sent à l’aise et qu’elle assume son choix le plus parfaitement du monde, pour le plus grand bonheur de son mari.

 

2002 est une année assez sombre pour Stéphanie. Son mariage est un champ de ruines et c’est assez logiquement que le divorce est prononcé. La haine entre Triple H et notre héroïne est à son comble et culminera lors de l’alliance entre Stéph et Chris Jericho, le meilleur ennemi de Triple H ! Croyant pouvoir se débarrasser de Triple H et lui faire perdre sa ceinture, c’est pourtant elle qui perdra tout ce qu’elle de plus cher. En effet, à l’issue d’un combat à 3 McMahon, Jericho et Triple H (où elle est associée à Jericho, oui le même qui aime l’humilier, oui je sais c’est compliqué…), elle se voit obligée de quitter la WWE en mars 2002, son départ étant un des enjeux de leur affrontement… :(

 

 

En juillet 2002, elle reviendra pourtant plus forte et plus confiante que jamais dans un rôle nouveau pour elle : Celui de General Manager de Smackdown!, le poste lui ayant été offert par son papa. Très dynamique, elle relance cette division via diverses initiatives (comme le championnat des USA, ou le titre WWE par équipe) et en signant de nouveaux catcheurs comme Hulk Hogan (ce qui rendra son papa vraiment furax). Et ce qui devait arriver arriva. Jaloux du succès et de l’activité de sa fille, papa n’est pas content et la tension est à son comble entre Vince et sa Bitchy Steph. Il tentera alors par tous les moyens de la virer ! (il lui fait par exemple affronter des colosses sans cœur comme A Train ou ce gros taré de Brock Lesnar afin qu’elle quitte son poste de GM !). Ici, 3 minutes qui résument parfaitement les tensions entre Vince le boucher et Steph « Angel » McMahon. Certaines scènes sont à la limite du soutenable mais il faut avoir vu cette vidéo pour mieux comprendre la personnalité de son père, ce psychopathe patenté !

 

 

Il obtiendra finalement gain de cause lors du No Mercy 2003, dans un « I Quit Game » titanesque qui oppose le père et la fille ! L’enjeu est simple : elle devra quitter Smackdown! si elle abandonne en cours de match. Techniquement, elle n’abandonnera pas, ce serait mal connaitre Stephanie mais, alors qu’elle se fait massacrer (étrangler en fait) par son propre père, sa mère Linda lance une serviette blanche sur le ring, entrainant ainsi le forfait de notre Princesse du ring ! Ici, Les 4 dernières minutes de ce No Mercy Père-Fille. A la fin de la vidéo, toute la cruauté du personnage apparait quand il saisit sa femme au visage et la jette violemment à terre !

 

 

Cette période, vous l’avez compris, est marquée par de vives tensions au sein de la famille Mc Mahon. Stephanie est alors très proche de sa mère (qu’elle a pourtant giflée à de nombreuses reprises mais ce serait trop long de tout vous expliquer…) et ne supporte plus les infidélités de son père qui, après Trish, s’affiche maintenant avec cette salope de Sable. Les rivalités entre Stéphanie et les maitresses de Vince sont parmi les meilleurs feuds de la WWE et nous permettent d’en savoir un peu plus sur la personnalité de la divine diva ! J’ai une tendresse toute particulière pour la haine farouche qu’elle voue à Sable et qui a donné au catch et à la WWE quelques scènes épiques où le côté «éruptif» du caractère de Stephanie est clairement mis en lumière pour la plus grande joie de ses fans qui ne se lassent pas de voir Stéphanie tabasser Sable sur un ring (2m30) et même parfois en coulisse (1m30). Ces deux vidéos sont indispensables si on veut se targuer de connaitre un peu ce monument de la WWE !

 

 

Après son départ forcé en 2003, Stephanie « sexy » Mc Mahon n’apparait qu’épisodiquement, en 2004 et 2005, jusqu’à sa première grossesse en 2006 (elle est officiellement madame Triple H depuis 2003. Soulignons que l’annonce de sa grossesse a été un coup dur pour les fans puisque selon la storyline, elle est divorcée du même Triple H !). Entre 2005 et 2008, elle fait donc quelques come back retentissants dans les shows de Raw, dont ceux qui révèleront la terrible vérité du fils caché de son père, période durant laquelle elle alternera rapports détestables et pacifiés avec son malade mental de papa (à qui elle conseillera d’ailleurs de se soigner, genre je t’aime mais t’es vraiment un gros malade). Deux grossesses successives la tiendront donc à distance des rings (mais pas de son taf’ irl hein), jusqu’en novembre 2008, lorsqu’elle devient General Manager de Raw qu’elle co-administre avec son frère, son père étant une nouvelle fois blessé. Evidemment, l’expérience de co administration tourne court, Shane accusant sa sœur de tout décider sans concertation aucune et la laissant seule aux commandes de Raw !
Que se passera-t-il lors du grand retour de Vince ? La question est posée, mais au sein de Raw, on ne questionne plus l’autorité de Stephanie. Le dernier à l’avoir fait, Chris Jericho, a été viré sans ménagement…

 

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin