Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

La WWE souffle sur les Breizhs

Akim, le fils du forgeron, est venu me chercher;
Les druides ont décidé de mener le combat dans la vallée.
Là où tous nos ancêtres, de géants guerriers celtes,
Après de grandes batailles se sont imposés en maîtres.

Manau, La tribu de Dana

 

Le TLC de dimanche soir, sans être franchement mauvais ni vraiment excitant, a pourtant réussi à enflammer le petit univers de la WWE qui n’en peut plus de débattre et de crier au scandale après la victoire du clan celte dimanche soir, point de vue que nous ne partageons pas, nous démarquant pour une fois de notre maître à penser Kevin Eck dont l’analyse nous parait plus procéder du délit de sale gueule du nouveau champion.

 

 


Bon, OK, il a vraiment une sale gueule.

 

 

Analyse du TLC du 13 décembre 2009

 

En ces heures où l’arrivée des livrets du premier trimestre est proche ou est déjà intervenue, la métaphore scolaire est la première qui nous vient à l’esprit au moment de qualifier le show de dimanche soir. "Peut mieux faire", "doit faire ses preuves à l’examen", aurions-nous sans doute écrit si l’élève WWE avait été évalué par le conseil de classe des Cahiers du Catch.

 

 


Bon, pour vous deux, ça sera les encouragements, mais vous croyez pas arrivés, hein.

 

 

Peu de matchs vraiment ratés, aucun de vraiment spectaculaire si ce n’est le match d’ouverture, le TLC n’a certainement pas atteint son objectif. Qu’attend-t-on en effet de matchs à tables, chaises ou échelles, voire les trois en même temps? Qu’ils soient renversants, qu’il s’y passe des choses absolument hors du commun, époustouflantes, que les acteurs y participant repoussent les limites au-delà du raisonnable et réalisent des prouesses plus insensées les unes que les autres. Le TLC est rare, il se doit d’être exceptionnel. Mais point de tout cela dimanche dernier et peut-être touche-t-on là du doigt les limites d'un PPV entièrement conçu autour d’une stipulation si exigeante, et si peu adaptée à certains formats "big men ultra bodybuildés" de la WWE. Peut-être les matchs à stipulations de ce PPV, à l'exception de celui pour le titre ECW, manquaient-ils cruellement de voltigeurs, plus à l’aise lorsqu’il s’agit de faire les clowns depuis le haut d’une échelle…

 

 


Quand il prend à Chris Jericho la fantaisie de se pendre, il sait qu'il peut toujours compter sur le Big Show pour l'aider.

 

 

Mais plus que la relative faiblesse du show de dimanche soir, c’est bien, comme nous l’annoncions en introduction, le polémique changement de titulaire de la ceinture WWE qui depuis lundi matin occupe les esprits et nourrit les débats à la machine à café où l’on se plait à commenter les derniers avatars de la fédération de Stanford. La victoire de Sheamus, au terme d’un match plutôt ennuyeux contre Cena le honni, a mis le feu aux comms des blogs du monde entier et il ne devrait pas en être autrement dans les commentaires de nos chers lecteurs. Que reproche-t-on au juste au fier guerrier irlandais à la peau aussi blanche qu’un verre de lait ou un rail de coke? Pêle-mêle, de ne pas mériter son titre, d’être le pote de Triple H donc de bénéficier d’un avantage indu et de faveurs spéciales de la part du clan McMahon, d’avoir escaladé les marches menant au top de la carte à une vitesse indécente, lui qui jobbait encore à Goldust à l’ECW dans le plus parfait anonymat ou presque il y a encore quelques semaines, de ne pas avoir livré de combat référence jusqu’à son titre… Bref, on lui oppose ce que l’on reproche souvent aux nioubies sur les forums internet: une ascension trop rapide, au mépris des tauliers du lieu.

 

 


Surtout, on lui reproche de s'être fait dédicacer son slip par une célèbre croqueuse d'hommes de banlieue parisienne surnommée pour ses exploits "La Och".

 

 

Bien sûr certains doivent depuis lundi matin l’avoir un peu mauvaise. Les Morrison, les Carlito, les Swagger, les MVP voire les Kozlov, tous ceux qui ont touché du doigt le statut de main-eventer avant de se prendre les pieds dans le tapis menant à la gloire et de se casser la gueule avec plus ou moins de violence doivent l’avoir en travers de la gorge, comme la première Clara Morgane venue. Voilà qu’un mec sorti de nulle part et qui n’a encore rien prouvé leur grille la politesse et se voit offrir le privilège de terrasser Superman Cena en personne lors de son tout premier match pour le titre! La pilule semble amère et dure à avaler pour la grande majorité des suiveurs de la WWE et on ne peut pas tout à fait leur donner tort même si l’on a envie de nuancer légèrement le propos. Oui, notre analyse sera comme d'hab empreinte de grisisme.

 

 


Ma, tou n'a pas fait tes preuves, le nouveau! Déguise-toi en ragazza pour commencer!

 

 

En effet, il peut paraître incongru de réclamer à cor et à cri un rafraîchissement du haut de la carte en daubant en permanence sur les éternels HHH, Cena et autres Undertaker, tout en trouvant indigne de la WWE ce push aussi rapide qu’inattendu. Et pour une fois, nous ne pouvons souscrire aux propos de Kevin Eck, dont le concept appliqué à Sheamus de "champion sans mérite" nous semble aussi vaseux qu’empreint de mauvaise foi. Le reproche majeur qui est fait au rouquin réside presque exclusivement dans la rapidité de son push mais c’est oublier que pour bénéficier de son match pour le titre WWE, le Celtic Warrior a gagné le droit de participer à la Battle Royale qualificative (en battant Finlay) avant de la remporter en éliminant la bagatelle de quatre adversaires, ce qui en fait selon les règles propres à notre fédé préféré un prétendant parfaitement légitime.

 

 


Et tu passeras le bonjour à ton motherfucker de cousin Thierry!

 

 

Certes, nous direz-vous, à la rigueur on peut admettre qu'il obtienne un title shot, mais Sheam Sheam n’aurait jamais dû créer une surprise aussi forte en s’imposant contre l'un des plus grands actifs de Vince MCMahon, celui qui a vaincu clean tout ce que la WWE fait comme superstars vedettes. Là encore, l’argument nous paraît hors de propos. Le catch est un univers scripté dans lequel la notion de mérite n’a pas sa place au contraire de celle de surprise et nous avouons sans mal notre plaisir à avoir ouvert des yeux grand comme ça à l’issue du combat. La WWE nous habitue depuis toujours à ces renversements de scénario improbables, renversements qui font partie intégrante du concept même de cet entertainment qu’est le catch tel que nous le connaissons. Dès lors, s’en étonner et s’en plaindre est pour le moins surprenant.
Et puis, soyons logiques. Puisque nous sommes – vous, nous, eux – le plus souvent les premiers à nous plaindre lorsque la WWE ronronne et que les bookers s’endorment et font le choix de la facilité et des vieux pots dans lesquels on fait les meilleurs soupes, assumons notre plaisir à voir la hiérarchie ainsi bousculée et un John Cena enfin vaincu clean par un adversaire tel que le rookie irlandais, dont il faut rappeler qu'il a longuement fait ses armes sur le circuit indy, et ne vient donc pas exactement de nulle part.

 

 


Tiens Triple H, je t'apporte encore une hache!

 

 

Et puis c’est sans doute aussi une façon de répondre à la TNA qui vient de sortir Hulk Hogan du flacon de formol où il aurait dû demeurer éternellement "Same old shit" vs. "brand new champ", nous avons vite fait notre choix. Bombarder Sheamus champion nous parait d’ailleurs un très bon coup marketing de la part du staff des McMahon. Qu’attendons-nous tous aujourd’hui, que l’on ait apprécié ou non le sacre gaélique? La suite, tout simplement! La réaction de Cena, la durée du règne de l’Irish, le rematch… Bref, les prochains épisodes de Raw. D’ailleurs, la WWE s’est bien gardée de trop en faire, puisque Cena n'a perdu son titre ni sur tombé ni sur soumission. L’image de l’icône ne sort même pas affectée de cette défaite, les Kidz peuvent continuer de se ruer sur les t-shirts immondes de l’idole blessée sans en éprouver aucune honte. Et rien que pour ça, chapeau, messieurs les bookers!

 

 


Never give up selling merchandise, bitches.

 

 

On conclura ce long passage sur le débat de la semaine par un scénario qui vous semblera peut être capillotracté mais qui ne n'est peut-être pas si X-Filesque que cela. On parle là de la théorie du... botch monumental! Réfléchissons quelques minutes ensemble, si vous le voulez bien (non Silver, toi tu en es dispensé, ne t’inquiète pas). Avant de perdre son titre en s’écrasant comme une merde sur un table placée sur le ring, Cena avait au préalable hissé son adversaire sur le sommet d’un des coins du ring. Au moment de sa chute fatale, le Marine a déséquilibré Sheamus, qui fut projeté en dehors du ring et s’écrasa au sol... juste à côté d’une table placée en ringside, qu'il renversa d'ailleurs dans sa chute. Et c’est là qu’intervient la théorie du botch: peut-être Sheamus aurait-il dû passer à travers cette table au même moment (un peu comme lors du fameux Royal Rumble 2005 où Cena et Batista, derniers hommes sur le ring, chutèrent simultanément à l'extérieur). Eh oui, peut-être était-il prévu un bon vieux "no contest, Cena retains" des familles? Alors certes, Sheamus fut immédiatement proclamé Champion par les commentateurs et son thème musical a très rapidement été lancé par la prod du show, ce qui pourrait invalider la théorie du gros loupé, mais il est possible que, conscients du risque qu'un tel botch survienne étant donné la complexité de la manœuvre, les bookers avaient prévu le coup. A notre avis, l’hypothèse n’est pas si farfelue que cela et expliquerait en partie cette longue et aussi pénible que peu réaliste séquence qui a vu les deux hommes mettre un temps fou à préparer le final du combat, et justifierait également la surprise de Jerry The King lors du visionnage du ralenti. "Oh, wait a minute!", s’est-il exclamé en revoyant les images avant de couper son propos. "Wait a minute" fucking what? On ne pariera pas notre salaire annuel sur cette possibilité de botch, mais après tout pourquoi pas… d’autant qu’un no contest aurait offert l’avantage de laisser la ceinture à Cena sans briser pour autant l’effort déjà effectué autour de la construction du push de l’Irlandais. Dernière chose: le Marine avait prévenu qu'en cas de défaite, il invoquerait immédiatement sa clause de rematch. Qu'il ne l'ait pas fait, lui qui ne manque jamais à sa parole, tend à faire accroire que le scénario dont nous avons été les témoins n'était peut-être pas celui prévu… Perdons nous ensemble en conjectures, chers lecteurs, c’est d’autant meilleur que nous n’aurons jamais la réponse à notre interrogation (du moins pas avant la sortie des Mémoires des participants, mais le secret défense ne sera sans doute pas levé avant un sacré bail)!

 

 


- Allez Sheamus, c'est maintenant, on y va, saute!
- Ouais ouais, vas-y John, commence, j'arrive.

 

 

Passe moi le Celte

 

Ce que d’aucuns considèrent comme un vol éhonté occulterait presque l’autre événement de la soirée, l’autre victoire celte de ce PPV: la victoire clean ou presque de Drew McIntyre sur John Morrison pour le gain de la ceinture intercontinentale, à l’issue d’un match sans stipulation plutôt agréable à suivre sans pour autant être renversant. Nous sommes surpris de cette victoire de l’Ecossais dès sa première chance contre Morrison, mais nous classons cela au rang des surprises agréables car aussi rapide que fut ce push, il nous paraît bien mené et participe lui aussi à ce rafraîchissant renouvellement de la carte que nous appelons de nos vœux. Les mauvais esprits se plairont sans doute à y voir la main de Vince, prêt à faire de Drew le successeur de Triple H (il a bon dos, notre ami The Game) et reprocheront au Chosen One, dans le désordre, une ressemblance physique et catchesque avec le beau-fils du boss, une technique moins tape à l’œil que celle d’un Morrison ou d’un Evan Bourne et un accent à couper au couteau.. nous balayons ces arguments d’un dédaigneux revers de la main. L’Ecossais nous semble parfait dans son rôle, dégage une grosse intensité in ring et sa gimmick compense largement sa lenteur supposée et un move-set en apparence moins technique que celui de certains midcarders de la fédération. Et puis, soyons sérieux. Reprocher l’influence de Vince sur l’issue du combat n’a aucun sens dans la mesure où celle-ci est parfaitement assumée, nous en voulons pour preuve la séquence backstage ayant réuni les deux hommes à la fin du match… Et bon sang gaëlique ne saurait mentir, Vince McMahon étant lui-même le fier descendant de guerriers écossais, tout ceci est plutôt cohérent.

 

 


Bravo fiston! Morrison, tu l'as caaaaaassé!

 

 

Si depuis le début de cet article, nous nous refusons à alimenter la polémique autour des changements de ceintures inattendus, nous avons en revanche des envies de coup de gueule en repensant au déroulement du combat entre le Taker et Batista, combat plus que poussif au demeurant et qui a lui aussi connu son lot de surprises. Rappelons les faits rapidement : alors que le match fait rage depuis dix longues minutes, précipitant lentement mais sûrement McOcee dans les bras de Morphée, Batista assène un coup bas au mort-vivant qui dévore les âmes (on découvre à cette occasion que tout zombie qu'on soit, on n'en reste pas moins homme et qu'un coup dans les gonades, même éternelles, c'est moyennement agréable) et en profite pour lui éclater la tronche d’un solide coup de chaise et porter rapidement le tombé. 1, 2, 3… et le nouveau champion est… Patatras, alors que Batista embrasse respectueusement la ceinture qu’il convoite depuis si longtemps, Theodore Long fait son apparition et déclare que non, non, ce n’est pas du jeu, le méchant Animal a triché, que ce n’est pas juste et que le match doit reprendre. La suite n’est pas une surprise, coup de chaise et très joli Tombstone Piledriver, bye bye Tista, on se revoit à SmackDown… Mouais. On ne conteste pas tant l’issue du match car c’est un Batista blessé et frustré que l’on devrait découvrir dans les prochaines semaines, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Non, la question n’est pas là. On est juste un peu surpris et agacés de voir un heel privé de sa victoire pour cause de tricherie, ce qui constitue certainement LA caractéristique essentielle du heel selon la WWE. On nous objectera peut être l’enlèvement de Long par le Taker et la peur panique du GM de SmackDown à l’idée de revivre les sévices infligés par l’homme au chapeau noir mais à ce moment-là, on aurait bien aimé y être préparé un minimum par un petit segment backstage avant le combat, voire après l’affrontement, ce qui aurait rendu bien plus crédible les agissements de Long… et ce d’autant plus que la victoire de McIntyre est également entachée d’une manœuvre interdite, ce à quoi le sosie de Jacob Zuma n'a pas jugé bon de réagir. Deux poids, deux mesures. On en saura peut être plus vendredi prochain mais en attendant, on râle contre un procédé qui nous remet en cause un principe élémentaire du catch. On est pas les seuls à raler d'ailleurs, puisque Batista en fait autant. Alors Teddy, un petit tour dans la camionnette de l'Animal un de ces quatre, ça te tente?

 

 


En désespoir de cause, Teddy se rend invisible par un You can't see me à l'ancienne.

 

 

Nous commencions notre papier en stigmatisant un show correct mais sans plus, et le combat pour le titre féminin comme celui ayant opposé Randy Orton à Kofi Kingston nous semblent aller dans le sens de notre propos.
Dans le premier cas, et si nous nous réjouissons comme il se doit de la défense victorieuse de Michelle McCool (devinez qui écrit ce paragraphe) au terme d’un match plutôt solide sans être extraordinaire, nous regrettons l’absence de stipulation un peu fun qui aurait pu donner du piment à cet affrontement entre jolies jeunes femmes. Dans un PPV dédié aux TLC, agrémenter le combat de quelques coups de chaise ou de projections à travers des tables n’aurait pas été complètement saugrenu, bien au contraire, et aurait pu permettre de continuer le travail de revalorisation de la division féminine. Et peut être aurait-on évité de voir une bonne partie des travées se vider pour se précipiter vers les buvettes et/ou les chiottes, obligeant l’organisation à plonger l’Arena dans la pénombre pour masquer autant que faire se peut le dépeuplement des tribunes. Mais ne nous plaignons pas trop. Les filles ont bénéficié de temps, ce qui est plutôt rare, et ont offert un spectacle tout en intensité.

 

 


Michelle à la ferme, suite. Aujourd'hui: on n'énerve pas la grosse vache qui broute paisiblement derrière la clôture.

 

 

Nous nous en contenterons, comme nous nous satisfaisons de ce plutôt bon affrontement entre RKO et son récent tortionnaire. Avouons que voir Randy enfin s’imposer clean contre un adversaire en plein push, ça fait du bien d’autant que ça ne brise en rien l’élan du néo-Ghanéen. Nous sommes en effet d’avis que les bookers se devaient d’inverser la tendance en redonnant un peu de crédibilité à la Vipère qui a tout de même sévèrement morflé ces dernières semaines, touchant même du doigt l’humiliation à de nombreuses reprises contre son adversaire du moment. Du reste, tout ceci nous parait parfaitement booké puisqu’Orton voit son blason redoré tandis que Kofi apparaît de plus en plus crédible et courageux à l’issue de ce match spectaculaire et bien mené, bien que perdu. Tout le monde il est content, comme à la regrettée Ecole des fans, et on a hâte de voir les deux hommes à nouveau opposés sur un ring car entre les deux, l’alchimie est évidente, comme on l'a vu notamment lors du dropkick parfait d'Orton sur un Kofi en plein vol.

 

 


- Orton! Je viens te dire que…
- Silence, imposteur. Je ne te parlerai pas aussi longtemps que tu n'auras pas changé ton nom en Kofi Accra.

 

 

Last but not least, terminons par les deux meilleurs matchs de la soirée: l’excellent Christian vs. Shelton et le très bon DX vs. Jerishow. Si l’issue de ces deux combats était plutôt prévisible, le spectacle fut bel et bien au rendez-vous sans pour autant atteindre une intensité folle.

 

 


Si votre molosse a le vertige et refuse de grimper à une échelle, il n'y a pas d'autre solution que le fouet pour le forcer.

 

 

Ils l’avaient annoncé avant le PPV, Shelton et Christian avaient bien l’intention de voler le show avec ce combat d’ouverture. Et les bougres semblent y être parvenus tant tout le monde ou presque s’accorde à leur décerner le titre de meilleur affrontement de la soirée, avec ces bumps de folie, cette échelle brisée après un saut de dingue de Christian sur Shelton et une utilisation des échelles à disposition plutôt très bien maîtrisée. Cerise sur le gâteau: cette petite entaille sous l’œil du champion canadien et la courte interruption du combat pour que Christian soit soigné pendant qu’une bonne partie du public hurlait un "We want blood!" plutôt surprenant. Nous savons qu’il existe des adeptes du sang à gogo, principalement lorsqu’il s’agit de stipulations extrêmes comme un TLC, mais nous avons du mal à souscrire à ce propos. Au contraire, nous nous félicitons plutôt de la disparition du blading, préférant de loin voir apparaître çà et là quelques gouttes imprévues (ce qui n’est finalement pas si rare que cela). De notre point de vue, cela renforce bien plus la crédibilité d’un combat, en tout cas bien mieux que le déversement d’hectolitres d’hémoglobine… Et cela ajoute au charme fou d’un Christian, vainqueur du combat au-delà de la douleur!

 

 


Christian est tellement bon qu'il est même parvenu, l'espace d'une soirée, à ressusciter l'ancienne ECW, celle où le sang, les os et la cervelle giclaient à flots.

 

 

Jerishow et la DX ont également livré un match très correct, même si là encore, l’issue ne laissait guère de places au doute. La destruction en règle de la DX lors du show précédant le PPV n’augurait rien de bon et c’est sans surprise que les deux pitres, vitrines grimaçantes du merchandising made in WWE, se sont imposés contre les champions en titre. Il y a eu de bons gros spots bien intenses dans ce TLC et le finish a été très efficace dans la mesure où les bookers sont en permanence dans l’obligation d’innover pour surprendre afin de ne pas dénaturer une stipulation de combat si particulière. Il fut en effet assez fun de voir le Big Show briser les échelles à disposition sur le ring puis hisser son partenaire sur ses épaules pour qu’il s’empare de leur Précieux commun. La suite fut à l’avenant: un bon sweet chin music dans la face du géant et un Jericho projeté à l’extérieur, laissant à Triple H tout le loisir de se saisir d’une moitié d’échelle, permettant à HBK d'escalader cet étrange piédestal et de s'emparer des ceintures. On pourra certes rechigner un peu, et souligner que Jericho s’est un peu loupé dans le final puisqu’il était sans doute prévu qu’il chute à travers la table placée en ringside. Mais ne boudons pas notre plaisir. Cette clôture du show et de l’article, même si elle ne restera pas dans la légende (la clôture du show, of course) fut très agréable à suivre, résumant presque à merveille le dernier PPV de l’année 2009. Solide mais pas de nature à nous couper le souffle comme nous l’espérions dans notre rêves les plus fous. Tant pis, ça sera pour la prochaine fois.

 

 


Et force est de constater qu'il tient mieux ses promesses que Robbie Keane.

 

 

Let’s get readdddyyyyyy to… Comment!

A y est, ai vu le PPV

Pas d’accord avec l’hypothèsed u botch de la fin de combat Sheamus Cena. Certes, la fin est complètement foirée, à l’image de cet infect match. Mais elle est foireuse parce qu’ils passent 4 plombes sur la troisième corde sans rien faire puis Cena se jette en arrière et Sheamus glisse, sans doute parce qu’il s’attendait pas au saut en arrière de Cena à ce moment là, alors qu’il aurait probablement dû rester sur les cordes. Suis vraiment pas fan des table matches, soit dit en passant.
Celui qui a vraiment raté la table, c’est Jericho à la fin du TLC quand il tombe des épaules du Big Show.
Et quel ladder match en opener ! Merveilleux !

Quel Ladder Match?

C'est assez fou quand même... Parce que je me rends compte que je ne suis pas le seul à avoir été super blasé par ce match, mais je vois que la majorité le considère comme le meilleur de la soirée...
Avec vos conneries, je vais être tenté de me le réinfliger pour voir...

Les notes de Meltzer vont

Les notes de Meltzer vont dans ce sens aussi (rien au dessus de ***1/2 sauf le Ladder à ****1/4).
Le truc c'est que t'as le droit de ne pas aimer les ladder matchs, les échelles poussent à pas mal de spots, et pour faire original, le storytelling du match s'appuie sur des échelles placées à l'avance ce qui peut sembler un peu artificiel par certains côtés.
Mais force est de reconnaitre que pour quelqu'un qui considère les stipulations comme équivalentes, ce Ladder était au dessus des autres matchs, assez nettement. ^^

Moi par contre

c'est le ***1/4 donné au match Sheamus Cena que je comprends pas. C'est le pire match que j'ai vu depuis très très longtemps, avec un botch final monumental. En même temps j'aime pas les table matches, ça peut expliquer aussi.

Ah mais au contraire!

J'adore les Ladder Matches!!! Depuis le premier entre RR et HBK, pour la réunification des titres IC (oui, monsieur!) à WM 10! A chaque fois, c'était le pied.
Et cette année, le Edge-Hardy était à couper le souffle.
Celui de TLC etait raté, pour moi. Une multitude de botches (genre la dose annuelle pour toute la fédé, là c'était en un match), et temps morts assez halucinants, des incohérences... Ca donnait vraiment l'impression d'avoir deux mecs qui empilaient des échelles pour faire des spots, sans s'inquieter de la ceinture, et en plus, ça donnait l'impression qu'ils n'avaient pas répété leur truc...

Tiens, le Edge Hardy

dans mes souvenirs je l'avais trouvé bien sans plus, très convenu, comme quoi ...

Je sais pas, peut être que

Je sais pas, peut être que t'étais pas dedans. En tous cas ce Ladder avait quelques constructions différentes des autres Laders, mais peut être aussi que tu idéalises + les anciens, ou alors que tu avais trop d'attentes? Ce ladder ECW était vraiment réussi, même si ya pas de marqueur objectif pour le prouver. ;)

Bon...

Je pense que je vais le remater (avec une cagoule en latex et une boule rouge dans la bouche) parce que c'est pas possible une telle différence dans nos impressions. Mais objectivement (c'est quand même un peu possible), il y a eu un paquet de botches! Plus que dans le MITB de WM de cette année alors qu'ils étaient 8 pour en faire... Et je comprends toujours pas ce que les deux sont allés foutre sur le tablier du ring pour le finish ("le spot qui était prévu" n'est pas une réponse acceptée...)...
M'enfin bon, je vais remater ça...
...
Ah oui, je suis sûrement devenu exigeant, mais là où dans les autres matches, lors de la préparation des spots, on voyait un catcheur qui préparait un truc pour faire super mal à l'autre, dans ce dernier ladder match, je voyais plutôt deux performers en train de préparer une grosse cascade... Ca fait de jolis trucs, mais on sort du contexte "match"...

Tribute to the troop

Je viens de mater le Tribute to the troop, et je ne sais pas si c'est la théorie du complot qui me séduit et me fait déduire ce que je veux déduire, mais ça sembe confirmer ta théorie du botch.
En effet le TTTT a été enregistré avant le PPV, mais programmé pour etre diffusé après. or Cena débarque... Avec sa ceinture de champ'. S'il était prévu qu'il perde sa ceinture à TLC, il se serait pointé sans ceinture, la il est ridicule avec sa ceinture qui ne lui appartient plus... Je sais pas en général la WWE prévoit ce genre de truc... C'est peut etre pas très pertinent, mais moi, ta théorie j'y crois !

JoMo est dans le même cas de

JoMo est dans le même cas de figure, et la diffusion du match contre Miz commence avec un avertissement écrit du genre "tourné en début de mois". ;)

C'est normal

Puisqu'il devait conserver sa ceinture jusqu'à ce que Môssieur HHH intervienne la veille de TLC pour insister lourdement afin de donner la ceinture à Drew.

Auto Botch

Le plus gros botch du ppv, c'est moi qui l'ai commis, en ouvrant naivement la page des cahiers du catch, deux minutes avant de me faire le TLC.
Bon, je suis tombé face a face avec la photo montrant Seamus champion, priceless.

Un PPV en demi teinte sinon, pas mauvais mais qui m'a pas emporté une seule seconde. Meme l'ecw championship, qui a pourtant offert de jolis spots, n'etait pas a la hauteur de mes esperances.

Apres, niveau resultats, le show a le merite de chambouler un peu la donne -mis a part le tres mauvais match taker/tista (je commence a penser que le taker veut pas la lacher, sa ceinture), donc bon, vite la suite.

Ouille le spoil

Toutes mes condoléances, rien de pire qu'un tel spoil. Je parle en connaissance de cause: lundi, sans avoir vu TLC, j'imprime le papier d'Eck sur ses prévisions sur TLC. J'imprime aussi les comms des lecteurs, sachant qu'il y a toujours un délai entre le moment où les comms sont envoyés et celui où ils sont mis en ligne. Bref, me dis-je lundi à 9 heures du mat, il est 3 heures du mat à Baltimore, le ppv a eu lieu hier soir, aucune chance que les comms post-ppv soient déjà en ligne. Et j'entreprends de lire tout ça tranquillou avec mon café. Sauf qu'exceptionnellement, Eck avait collé en ligne des comms écrits par ses lecteurs pendant le ppv. Et comme le Sheamus-Cena est survenu assez tôt, je tombe en plein sur un comm démarrant par "J'en ai pas cru mes yeux en voyant Sheamus champion" ou un truc comme ça. J'ai immédiatement jeté ses feuilles maudites au loin mais what has been seen can not be unseen, quoi...

Pareil

Moi c'est en ouvrant ma page Facebook lundi matin. Premier titre de ma page d'accueil: Sheamus, new WWE Champion.
J'ai fermé Firefox et j'suis parti bosser....

Pour moi, cette histoire de

Pour moi, cette histoire de botch ressemble surtout à une manoeuvre visant à crédibiliser le fait que Sheamus se retrouve avec la ceinture si vite. Cena tremble pendant des plombes sur les cordes pour bien montrer qu'il n'est pas à l'aise avec la prise qu'il est censé tenter et Sheamus gagne sur un win ugly, confus et pas tout à fait clean, ce qui fait qu'on parle plus de ce pseudo raté que du fait que sheamus mérite son titre ou pas...

Je pense que quoi qu'il arrive l'issue du match était prévue comme ça, y'avait eu des avertissements que cena est une bille avec les tables: quand il se prépare à sauter de la 3e corde (je crois même qu'à ce moment la, un des commentateurs demande si jamais cena pète la table tout seul, est-ce qu'il perd le match) et juste après quand il se prend les pains de sheamus et qu'il est à deux doigts de tomber du ring.

Quant au fait que Sheamus mette 3 secondes à réaliser qu'il est champion, ça me parait normal, le mec vient de se casser la gueule, il faut qu'il reprenne ses esprits et ça ajoute à la confusion, ça releve plus du jeu d'acteur et du scenario pour moi.

Le "never again" veut dire à mon avis: je referai plus jamais cette connerie, au sens où c'est la nullité de cena qui est scriptée à mon avis: d'où les genous qui tremblent et le commentaire de stryker sur la superplex ratée pendant je sais plus quelle autre match.

Beurk! J'ai pas aimé...

Bon, comme je l'ai laissé entrevoir dans un précedent commentaire, j'ai été plus que déçu par ce TLC... Et je suis de plus très surpris par les commentaires sur le match de l'échelle entre Cricri et Shelty, que j'ai trouvé pour ma part... comment dire... j'y reviendrai...
-----------------
Pour commencer, la théorie du botch pour le Table Match, je la découvre sur ces pages (j'avais pas vu la table sur laquelle le rouquin aurait pu/dû tomber...) et j'y adhère vigoureusement. ("Wah, genre, le mec il a pas vu et il parle") Je m'explique : la fin est botchée, c'est clair et net. Quelle que soit l'issue scriptée, le final a été raté. La vignette le montre bien, le vol plané de Cena est déjà too mutch, mais alors avec le Sheamus qui se casse la gueule en arrière, c'est ridicule. Ils ont donc raté ce qu'ils voulaient faire, et s'il s'agissait juste de pousser vulgairement le Champ sur la table, ils s'y seraient surement pris autrement... Donc la théorie de la double chute tient bien la route... (ceci dit, la table de Cena était placée, quoi qu'il en soit, bien trop loin...) Le non-rematch et le "Never again" de Cena (bien vu, Henri) viennent renforcer cette thèse...
----------
Cela vient conclure un match bien fade à mon goût. Ces deux là ne sont pas faits pour jouer avec des tables : Cena sans doute parce qu'il est trop gentil/loyal et pas assez malin, et Sheamus parce que l'arme, c'est lui, pas besoin d'en rajouter... On est loin des Hardys qui empilent joyeusement les tables pour faire des sauts completement fous et loin des Dudleys qui sont, eux, complètement fous... Résultat, ça se fout sur la gueule dans un rythme un peu mou, en attendant d'avoir fait durer assez pour passer au final. J'ai pas mal apprécié la lucidité de Sheamus qui a eu le réflexe de virer la table du ring entre le FKS et le FU qu'il a quand même encaissé (d'ailleurs c'est pas de cette table qu'il est question pour la Théorie? parce que pour le coup, c'était pas gagné qu'elle retombe debout...), mais par contre, le spot sur le coin du ring... c'était long... c'était chiant... un FU contré, puis le temps pour Cena de revenir à la charge sans que l'Irlandais ne bouge... pfff... bonjour le rythme... les jambes tremblantes de Cena au moment de monter sur la troisième corde... et le botch terrible... en un mot, c'était laborieux... très laborieux... et tout ce temps pour aboutir à une fin assez basique : "je te pousse fort et crac, tu tombes sur la table!" (marche aussi avec "ho! on est tombé tous les deux!") ça ruine une fin de match...
----------
Je glisse sur le Orton - Kofi. Bien maitrisé, ce qu'il fallait, heureusement placé en fin de carte pour finir sur une note positive...
----------
Je ne m’étends pas non plus sur le IC Championship, correct.
----------------------
Rapidement aussi le TLC, qui m'a bien plu. Pas trop d'acrobaties, mais ça a bien joué avec les echelles et les autres jouets pour animer le combat, et le finish m'a beaucoup fait rire : les deux DX qui regardent Jericho perché sur son compère d'un air de dire "Mais t'es pas sérieux, Chris! Qu'est-ce que tu fous là haut?" était assez tordant...
-------------------
Voilà, c’est tout pour le positif, place aux critiques…
Je commence par les divas, vite fait… Le match partait bien. La tension était montée ces dernières semaines et le match a commencé très fort, avec un Mickie dechainée. Puis ça s’est tassé, et ça c’est fini sur un big boot pas tellement impressionnant de Michelle… Je suis loin de réclamer un finisher systématique pour clore les matches, mais là ça m’a paru un peu léger… Genre « bon, allez, on arrête là, hein ».
----------------------
Le Chair Match… Ca c’était la grande question… C’est quoi un chair match ? Bin c’est le « C » de TLC, puisque c’est nom du PPV ! C’est pour que ça complète le trio… Ah bon ? Mais il se passe quoi pendant un chair match ? Bin euh… rien de spécial. Y a deux mecs qui se foutent sur la gueule, et on peut mettre des coups de chaise… Ah bon, et c’est tout ? Euh… ouais…
Voilà, les chaises n’ont servi à rien… Les deux n’en avaient pas besoin pour donner dans le puissant et violent, et finalement, ils ne s’en sont pas trop servis… On a d’ailleurs pu voir plusieurs fois Batista prendre une chaise, se faire contrer par le Taker, qui vire la chaise, et hop, on continue sans chaise… Ca montrait que les deux n’etaient pas vraiment inspirés ni enchantés à l’idée de devoir s’en servir… Et pour le scenario du final, ça marchait sans chaise. Une Batista Bomb et un Choke Slam pour remplacer les coups de chaises auraient fait l’affaire…
Puis le final, justement, c’était ridicule. Pourquoi le Teddy vient se meler de ça ? Ca avait été dit apres le SummerSlam, suite au Cena-Orton qui a recommencé 5 fois : au catch, comme ailleurs, c’est pas vu, pas pris ! Autant ça avait donner un scenario assez original pour le SS, autant là, c’était super naze… Paye ta surprise pour l’issu du combat !
Donc on a eu un match bien terne, sans folie, avec une fin devenue completement prévisible suite à un événement qui était, lui, très mal venu… Déception…
--------------------
Enfin, Last but not Least, le Ladder Match... Quelle horreur ce match… En lisant vos avis, je sens que je ne vais pas faire l’unanimité, mais tant pis… Pour moi, c’est une catastrophe, ce match… Vraiment, un ratage complet !
Alors ok, il y a eu des gros spots, des moments où on a fait « oh ! », « wah ! » et autres exclamations de surprises et d’admiration. Mais ça, ça fait peut-être un bon résumé à Jour de Foot (ou une bonne bande annonce pour le TLC de l’année prochaine) mais ça ne suffit aucunement à faire un bon match. Pour que le match ait été bon, il aurait fallu un peu plus de liant entre les spots, plus de spontanéité, et beaucoup, beaucoup moins de temps morts…
Et pas tous ces botches !!!!! Nan mais c’est pas possible ! Je sais que c’est pas facile, mais là, merde ! C’est pas possible de foirer un truc sur deux ! C’est Gail Kim qui leur a fait répéter le combat ou quoi ?
Bon, mes Slammy Awards pour ce match :
Le botch du match : une échelle est debout, repliée, elle repose sur la troisième corde, Shelton est près de l’échelle, Christian est au milieu du ring et approche en titubant… Shelton tire violemment la troisième corde pour projeter l’échelle sur Christian, l’échelle se décolle de celle-ci et se stabilise mollement en équilibre… Christian titube toujours… Shelton pousse alors l’échelle vers Christian pour compenser le botch, mais l’échelle ne tombe que très mollement sur le canadien… qui tombe enfin… beuh… c’est nul… Ils espéraient vraiment obtenir un truc avec cette idée là ?
L’enchainement pas naturel, mais alors pas du tout, du match :
Ils sont deux, à ex aequo :
- La préparation du saute-mouton-powerbomb-contré-par-un-hurricanran (le mouvement est par contre très bon en lui-même) pendant laquelle Shelton place l’échelle absolument pas en dessous de la ceinture mais commence à monter, pour voir… Christian voit ça et se dit « tiens ? mais il est bête, il est pas sous la ceinture ! Je vais donc monter le lui dire… », et monte donc rejoindre son compère… Là c’est clairement la volonté de faire du spectacle, sauf que je suis désolé, mais là, on parle d’un match de catch, ou le but c’est d’aller chercher une ceinture, pas de faire des cascades gratuites… Faut rester crédible deux secondes…
- La préparation du final… Comment les deux gars ont fait pour se retrouver là ? Ca part d’un spot qui laisse les deux larrons au sol, AU MILIEU DU RING… Ils se relèvent péniblement, et ont alors la même idée, qui est complètement débile, il faut le dire : ils se dirigent, péniblement toujours, vers le tablier du ring, vers l’échelle qui finira pétée en deux… Une fois les deux à l’extérieur des cordes (nan mais sérieux ! ça ressemble à rien !), toujours pas interpelés par l’idiotie de leur démarche, ils se rapprochent l’un de l’autre, et là Shelton, qui a dû se croire déjà sous la douche, passe dans le dos de Christian et s’agrippe à lui…Faut quand même que Christian soit un mec vachement sympa pour que Shelton y arrive sans prendre de marrons… Bon et puis au bout d’un moment, il a du sentir un truc dur entre ses fesses, ça l’a énervé, et on connait là fin…
Le temps mort du match :
- Classé deuxième, la diving clothline (joliment) portée par Shelton du haut de l’échelle. Entre le moment où Christian se relève (trop tôt, donc…) et le moment de l’impact, j’ai eu le temps de dire (avec des bonnes pauses entre mes commentaires) à Roméo Ropp, qui regardait avec moi « Tiens ? Qu’est-ce qu’il va faire ? », « Tu penses qu’il va se laisser tomber avec l’échelle sur Christian ? », « Ah non, il va lui sauter dessus on dirait… par contre faudrait qu’il se dépêche, là… », « C’est long ! ça fait un moment que Christian titube comme un con au milieu du ring… » et enfin « Bwoalala ! Qu’est-ce qu’il y a comme temps morts dans ce match ! Sérieux, quelle purge ! » Ca se chronometre, je pense, le temps que Christian a passé à attendre debout…
- Premier : la période « je me suspens au dessus du ring, accroché aux ceintures de Shelton, puis Christian, qui, avant d’aboutir sur un move sympa, a duré, duré… Déjà, le spot par d’un Christian accroché aux ceintures… Quel besoin d’y faire grimper Shelton juste avant ? Surtout pour ce que ça a donné… On a eu droit à de longues secondes de Shelton accroché, une fois que Christian a viré l’échelle, mais le Canadien a semblé bien incapable de le faire descendre… Il a commencé par prendre une échelle (et son temps, aussi…) pour lui mettre des coups avec, mais, fatigue aidant peut-être, ça ressemblait plus à des chatouilles sous les bras qu’autre chose… Après de longues tentatives infructueuses, Christian décide de passer à autre chose… Il va, le plus tranquillement du monde, installer l’échelle dans un coin… pour en prendre une autre (!) et revenir vers Shelton. Je ne sais plus comment Christian s’est ensuite retrouvé en haut, mais ce passage a été à la fois très long, pathétique (la séance de massage avec l’échelle pour faire tomber Shelton, c’était ridicule…) et tellement pas crédible, une fois encore (Hey, Christian ! Pendant que tu prends ton temps, l’autre il peut essayer de decrocher la ceinture, tu sais ?).
Voilà, trop de ratés pour faire un bon match. Les spots doivent être pour moi des éléments d’un tout de qualité, pas une fin en soi… Le plus mauvais match de l’échelle que j’ai pu voir…
-------------
Donc au final, c’est pour moi un PPV très mal entamé, qui n’a pas décollé ensuite, qui a été ponctué de deux nouvelles frustrations (indépendamment des résultats, les deux matches pour les titres majeurs se sont finis de façons bien frustrantes), et qui a enfin donné de belles choses à voir avec les deux derniers combats…
En plus du terrible Ladder Match, je retiens que ces PPV à thème ne sont pas une bonne chose, et que les PPV en général sont bien trop nombreux (mais ça, c’est un autre débat…)

Merci à toi

Ce Ladder match ne m'avait pas laissé une super impression mais je ne me souvenais plus pourquoi. Tu m'as très bien rafraichi la mémoire et je suis d'accord en tout point avec ton analyse de ce match. (surtout le coup du "j't'envoie l'échelle avec la corde".... Lol quoi...)

Pourquoi je n'aime pas Sheamus ...

Dans cet article rondement mené, on y évoque les raisons qui poussent les méchants smarks que nous sommes à ne pas apprécier le méga-push du rouquin. Mais il me semble que vous avez oublié l'essentiel :
Sheamus a le charisme d'un couteau à beurre.
Personnellement, c'est ca qui me rebute plus que tout chez le nouveau champion : il n'a rien d'exceptionnel, il ne me fait pas vibrer comme un Randy ou u, Tista-heel. Il est juste aussi fade que son teint, j'en ai strictement rien à carrer de lui, et je trouve dangereux de confier la ceinture à quelqu'un qui ne suscite pas un peu l'intérêt des foules.
En dehors de ça, la victoire de Drew me parait bien plus méritée, il a en effet réussi à camper un personnage solide et attractif en peu de temps. Je passe sur le reste, mon opinion rejoignant peu ou prou celle des brillants rédacteurs de cet article.

Moi Sheamus il me fait peur.

Voilà, c'est dit. Et le fait qu'il vienne de nulle part (au sens WWE) est amha un gros avantage. Offrir un push comparable à un Swagger aurait été très bien, mais il a déjà subi plein de défaites clean. Casper, lui, a dégommé tout le monde, avec l'air de le faire naturellement genre chez moi c'est comme ça que ça se passe. A propos, j'étais certain que lors de sa feud ECW contre Goldust, il avait perdu l'un des matchs, mais en checkant ici, je me rends compte que non, y a bien eu un double contout mais aucune défaite. Et il n'a jamais perdu non plus contre Shelton. Donc il est toujours officiellement invaincu à la WWE, à moins que j'oublie quelque chose...

Effectivement

Je viens de vérifier il a une fois fait double DQ par countout mais n'a jamais paumé contre Goldust.
C'était néanmoins sa feud la plus longue.

Bande de noobs...

WWE Superstar 13/08/09
Premier Match :
Goldust VS Sheamus
Vainqueur : Goldust
*
Cqfd ;p

'culé ! :D

Putain je le savais qu'il avait paumé contre Goldust et après j'ai vérifié tous les ECW et j'ai pas pensé à Superstars !

Argh !

Ridicule

Suis je donc le seul à trouver ridicule l'intervention du médecin pendant le ladder match??
Non mais merde, même au foot on voit des mecs qui saignent sur le terrain (bon pas longtemps certes) et là, pour un sport de combat (enfin ce qu'il en reste à la WWE), on nous arrête le match pour une petite coupure de merde??? :s
Autant faire un PPV s'appelant "baby foot", où les matchs se joueraient sur ce fabuleux sport de bar, si la WWE ne veut plus voir de sang!!
Je pensais que la TNA se rapprochait de plus en plus de sa rivale mais en fait, je crois bien qu'elle l'a dépassé depuis plusieurs mois déjà (enfin elle va vite régressé avec l'arrivée d'Hogan :( )

Autre point chiant, sonore plus que visuel cette fois. Le nombre de fois où les 3 commentateurs ont dit le nom de McIntyre O_o
Les fans de Bigard apprécieront cet hommage appuyé mais ils ont du le dire plus de fois que le nom du show durant les 3h (donc beaucoup trop)

PPV bof pour moi donc avec des stipulations géniales (ladders & TLC) accouchant de match moyens (mais c'était assez prévisible vu le niveau depuis 1 an) même si le ladder était plaisant quand même (jusqu'au doc)

Je suis blond et je mange des Spaguettis nature

Je ne comprend pas comment on peut qualifier ce ladder de bon. Sincèrement, et je ne parle pas de la coupure, je parle bien du match. C'était un foutut ladder tout ce qu'il y a de plus classique, on passe d'un spot a un autre dans une fébrilité totale, c'est pas dur de passer pour une bonne construction quand celle ci passe dans le placement d'échelle (et c'est même logique, et prévisible, que chaque échelle déplacer = Spot ou Spot futur) et aucune psychologie. Bref, les ladders sont toujours sur-estimés (preuve de Meltzer qui te fout plus de **** pour ce match, mais WTF)

J'ai trouvé le Main Event parfaitement maitrisé, on voit bien la une maitrise des quatres lutteurs. Ça s'enchaine parfaitement, de beaux spots, une fin hommage et forte, de très beaux duels, de bons mind game, de l'originalité. Je trouve que la, au contraire du ladder, on est méchant avec ce match parce que ça ne s'est pas retrouvé être un con de spotfest division X style.

Ironiquement, mes deux matchs préférés furent ceux sans stipulation.

Bon déja, Drew/Morrison fut a mon sens un très bon match. Drew a une réelle présence dans le ring et a donné tout le strong style digne d'un brawler. Ca claquait, ca faisait mal, on a même eu droit a un Alabama Slam Reversed. On a eu une bonne psychologie avec un Morrison bien plus agressif, car Drew a l'avantage de la force, ceci afin de l'empêcher de le contrer. Utilisation de big move afin de le garder au sol. On savait que Drew Mc-Intyre était un très bon lutteur, pour ceux ayant suivie hors de la WWE, avec ses deux matchs contre Morrison, il a enfin pu prouver son talent dans le ring pour ceux n'ayant regarder que la WWE. Rajoutons a cela un charisme rare, une bonne présence et un bon micro malgré le ton doucereux, et on obtient un mec qui sera peut être surpushé, mais qui est excellent en lui même.

Pour Sheamus, les gens ralent parce que niveau booking, il n'est pas crédible. On sait tous que Sheamus est une quasi légende dans son pays, et qu'il a largement prouvé sont talent dans le ring. Les gens demandaient du changement, la WWE a fait un coup de poker et les gens chialent? Come on, moi je voudrais juste que Sheamus puisse lutter et gagne Clean, comme Cena avec sa streak, afin d'être crédible et de faire genre: Le gros duel arrive.

Enfin, a mon sens, le vrai match de la soirée fut l'excellent Kofi/Orton. Parfaitement booké, selling impeccable (le Crossbody quoi), joli psychologie (Orton qui profite de la maigre ouverture sur le bras, qui prévoit le retournement du Trouble In Paradise de Kofi, les contres d'Orton qui viennent d'un coup rapide et brutal, tel une morsure de vipère) et surtout, ils ont mis le public en feu quand même. Je rajoute a ça le speech de départ pour bien rendre le tout hot dog, c'est vraiment un excellent booking de par la WWE, merci a Orton.

C'est ton droit le + strict,

C'est ton droit le + strict, mais en fait tu n'aimes pas les ladders, donc c'est assez logique que tu aies préféré les matchs sans stip.
Par curiosité, il y a certaines stip que tu préfères à des matchs sans stipulations?

Bonne question

En étant franc, c'est plutôt rare... J'aime beaucoup la stipulation de l'Elimination Chamber, permettant un gros suspens et un bon jeu a plusieurs. Sinon, j'apprécie les tag team match, les matchs a plusieurs type Three way. Mais en étant franc, si une seule stipulation devrait me venir, je dirais le submission match.

Mais je crois que mon type de match préféré reste le match réglementaire.

Hola mon ami, qu'entends tu

Hola mon ami, qu'entends tu par "spotfest X Division" style, je veux des noms!

Eh bien? X division de la

Eh bien? X division de la TNA, tu les met dans un PPV, spotfest. Aussi simple que ça non?

Le suicide / homicide du

Le suicide / homicide du dernier PPV était très loin du spotfest.

Tu vois très bien des matchs

Tu vois très bien des matchs dont je veux parler enfin.

The botch

Autre théorie farfelue:
A la fin de Cena-Sheamus, le scénario aurait pu être "Cena chute de la troisième corde mais tombe juste à coté de la table pour nous faire peur" ?.. Ce qui expliquerait que Sheamus n'ait pas fait un grand mouvement pour pousser Cena, et qu'en fait, ca serait ce dernier qui ait fait un trop grand bond en arrière.
-
Ou alors tout simplement, les bookers nous ont pondu une fin toute pourrie....

le push des djeun's (les amis de HHH, pas les autres)

Ce que je regrette profondément, ce n’est pas tant le push soudain de McIntyre que le fait qu’il se fasse n’importe comment et au détriment total de Morrison. Après des mois à se forger une crédibilité in-ring, en deux matches il est renvoyé au fond du midcard au profit d’un mec qui a fait deux matches corrects dans sa carrière TV WWE, et ce grâce à Morrison justement.
Je rejoins Spanish là-dessus : j’ai lu récemment deux news. L’une qui disait que HHH avait fortement insisté au dernier moment avant le PPV pour que le titre aille de suite à McIntyre, et que la victoire de McIntyre venait de là ; et l’autre qui disait que le soutien de HHH à sheamus et Drew passait très très mal auprès des autres lutteurs de la WWE. Quand on voit les résultats de ce soutien (deux titres express), on peut imaginer la déception et la rancœur de ceux qui sont là depuis plus longtemps. Même si d’un point de vue personnel, j’aime les surprises et la perspective d’un renouvellement du haut de carte et que la victoire de Sheamus me satisfait de ce point de vue là.

Deux trois trucs en passant

D'abord à propos des divas :
Si j'étais méchant, je dirais que la WWE a regardé la TNA ces derniers temps et décidé de muscler son jeu dans le domaine. Le match avait du temps, plus que d'habitude, proposait pas mal de spots en ringside (dont un rana de Mickie) et même si la WWE peut encore mieux faire, il y a quand même une vraie amélioration dans ce domaine.

Ensuite à propos des finishes :
Trop de finishes chelous tuent les finish chelous : entre la fin étrange de Cena-Sheamus où quelque chose a forcément foiré quelque part même si c'est pas forcément ce à quoi on pense, le restart du match entre Taker et Batista, la victoire pas clean de McIntyre, ça fait quand même beaucoup de finishes chelous sur un même PPV. Surtout quand on pense que c'est impossible de faire ce genre de trucs sur les deux matchs de l'échelle.

Toujours sur Cena-Sheamus :
Avant de polémiquer sur le push subit de Sheamus (justifié ou non), il y a quand même un trcu dont je suis définitivement admiratif, c'est la faculté de jobber de Cena face à un type comme ça. Ca devrait quand même faire réfléchir tous les Cena haters qui se réfugient derrière leur smartitude : Il y a pas tant de types que ça à la WWE qui auraient été d'accord pour perdre leur titre si vite contre un rookie de sa trempe.

Sur le push de Sheamus :
Autant, on ne peut pas le critiquer en tant que fan qui ne voit que le produit fini qui passe à la télé. Autant, il y a quand même un problème compte-tenu de ce qui pourrait se passer backstage : des mecs aussi doués que Sheamus, la WWE en a plein son vestiaire et des qui ont été bien plus over avec le public que le Celtic Warrior. Des MVP, des Carlito, des Jack Swagger, Mr Kennedy à l'époque, Shelton, même Christian si on y pense (et je n'en cite que quelques-uns). Je pense que la WWE a vraiment du boulot à faire pour que ces gens là soient encore motivés et leur donner des opportunités avant qu'ils en aient marre.

Hmmm...

Tous ces mecs sont quand même sous contrat, et le contrat leur ordonne de faire ce qu'on leur dit. Si on dit à Cena de jobber contre Sheamus, ben il le fait, quoi qu'il en pense. Par ailleurs, c'est la première fois depuis que je re-regarde le catch, soit près d'un an et demi, que je vois Cena perdre face à un mec d'un niveau inférieur au sien dans la carte. Jusqu'ici, ses seules défaites en 2009, c'est contre Orton, Triple H et le duo Edge-Big Show (pas clean). Dans sa feud contre le Miz, non seulement n'a-t-il jamais jobbé mais il n'a jamais laissé croire que le Miz était du même monde que lui. Pareil pour quelques squashs sans pitié comme contre Carlito tout récemment, par exemple, ou même contre CM Punk...
Le côté "on est sous contrat" vaut aussi pour les midcarders que tu cites et qui pourraient prendre ombrage du push de Sheamus. Où veux-tu qu'ils se barrent? A une Victoria-Tara qui sait pouvoir être superbement traitée par la TNA, combien de MVP et de Carlitos qui s'accrochent sans doute comme des morts de faim à leur juteux contrat WWE?

Oui les contrats ordonnent de faire ce qu'on te dit ...

Mais, bon, c'est pas pour ça que ça ne s'est jamais vu un catcheur qui n'a pas envie de jobber pour telle ou telle raison par le passé.

Même la WWE le reconnaît implicitement à l'écran quand elle rejoue une énième version du Montreal Screwjob ou quand, avant la reformation de DX, alors que HBK est cuistot au Texas, Triple H l'appelle et lui dit " I thought you didn't do jobs ..."

Sur la faculté de Cena à faire croire qu'un catcheur est du même monde que lui ou non, là aussi on pourrait discuter pendant des heures : son dernier match contre Punk est un scandale mais celui d'avant était à la hauteur. Son match contre The Miz en PPV était raté dans le sgrandes largeurs mais celui du lendemain à RAW était bien mieux, son tout premier match (RAW Champion contre ECW champion) avec Swagger était lui aussi plus que potable.

A propos des MVPs et Carlitos qui s'accrocheraient à leur contrat, oui, pas si sûr. Il y a deux ans, c'es Carlito qui avait demandé sa Release et c'est VKM qui avait insisté pour le garder, peut-être même avec l'idée qu'il vaut mieux payer un remplaçant de luxe chez soi juste pour qu'il ne marque pas des buts contre son ancienne équipe chez la concurrence.

Mouais

Il a été sympa ce PPV, MAIS...

Deux choses quand même me turlupinent: Sheamus qui gagne, à vrai dire, je m'en fous un peu. En revanche, ca s'est salement vu qu'il était crevé et que Cena s'est jeté tout seul en arrière... Dans le cadre de la "suspension consentie de l'incrédulité" (Chris Jericho inside), ca le fout super mal.

QUant à McIntyre, j'avoue que je digère mal. Je le trouve moins bon que JoMo à tous points de vue, et le match de lundi à Raw entre Regal et sa clique et l'improbable trio Tatsu-Mark Henry-JoMo tend à prouver que Tatsu va devenir midcarder... mais que JoMo se dirige vers le fond.

Pour le reste, je ne pourrai jamais digérer la victoire de DX ou du Taker, mais bon... il fallait s'y attendre...

Pusher les jeunes, c'est bien, mais dans ce cas là il fallait le scénariser correctement...

La victoire de Tatsu veut rien dire

C'était vraiment un tag team match de prestige destiné à mettre des gens importants pour chaque show à l'antenne. Et, compte-tenu que la ECW est quand même le parent pauvre des trois fed, c'était probablement pour donner du temps d'antenne à Tatsu et Ryder (éventuellement planter les germes d'une feud au cas où)

Je crois à la chance de JoMo!

Je rajouterai que sortir JoMo de l'IC, c'est aussi une opportunité de l'envoyer contre Batista quand celui ci gagnera la ceinture (au RR?).
Si Tista prend le titre, je ne vois aucun autre face que JoMo pour aller le défier, malgré la haine qui existe entre les deux (aaaah les femmes...).
Ou alors effectivement la WWE va nous sortir un truc improbable (Truth? Matt? feud heel avec Y2J? face turn de Zig?) à mettre en face de Tista heel.
Dans tous les cas avec WM qui arrive, Taker n'a pas besoin de titre à ce moment.

Je suis d'accord avec

Je suis d'accord avec l'article donc je ne m'étendrai pas trop. Juste deux remarques:
- si la fin du match Cena-Sheamus n'est pas un mega botch, c'est vraiment pathétique pour les 2 catcheurs: passer 3 minutes les jambes tremblotantes sur la 3ème corde à s'accrocher l'un à l'autre pour ne pas tomber, tout ça pour finir par un bond en arrière (impossible de croire au vu des images, même avec le "suspension of disbelief" réglé au max, que cena ait pu être poussé par sheamus)!
- le ladder match était vraiment excellent: ce n'étaient pas les spots les plus bluffants de l'histoire de la WE mais j'ai trouvé qu'ils s'enchainaient de façon vraiment "naturelle". On n'avait pas l'impression d'assister à une alternance mécanique gros spot - 10 min de préparation du spot suivant - gros spot - ... etc. Le crédit en revient aux scripteurs du match, à benjamin et à bien sûr à christian qui semble incapable de faire un mauvais match. Je l'apprécie de plus en plus à chacune de ses prestations, c'est vraiment du top niveau. Bon, assez avec lui, il faut que j'en garde un peu pour le concours de popularité.

dans un sens

Entre les trois stipulations composant le TLC, il est clair que le meilleur attribut et le plus spectaculaire est l'échelle. Je n'ai vu aucun interêt au chairs match et legerement au au table match.

N'empeche que juste le fait de decrocher sa ceinture c'est amazing ! Sauf quand ils grimpent tel un vieillard.

+1 with Tsurugimi

Concernant Sheamus, bien sûr ! Je ne pensais pas au botch avant de lire cet excellent article, mais la théorie du vrai-faux botch me plait assez. Quoi qu'il en soit, ce match nous a également montré un Sheamus qui s'en est mangé plein la tronche, chose unique depuis son arrivée à RAW, et ça, c'était bien et pour le show et pour Cena qui crédibilisait son attitude face à Sheamus dans les précédents RAW.
On a vu également un Sheamus qui, quand il bénéficiait de quelques secondes de récupération, porter des coups de poings assez vifs, ce qui colle bien à son personnage de brawler.
Mais, c'est vrai que mettre autant de temps à préparer une souplesse, ça fait bizarre...

Je passe sur le match des Divas, ne pas utiliser d'objets alors qu'on est dans un TLC est un peu naze, mais bon ce sont les divas...

Je rejoins l'avis général sur Kofi-Orton :)

Quand au match sur l'ECW, force est de constater qu'il était bel et bien le show stealer annoncé. Toutefois, perso, j'ai été très très agréablement surpris du "We Want Blood" qui convient si bien à la ECW.
L'apparition surprise de sang ou le blading, je trouve que ce n'est pas le problème. Ce dernier, pour moi, est que, du fait de la Kidz Era, on n'en voit quand même pas assez, surtout quand on se mange des coups de chaise, d'échelle, de grille, etc...Remember le First Blood Match entre Kane et Stone Cold ou le match HBK/Vince McMahon, là les pertes de sang étaient "justifiées".
La fameuse théorie du point trop n'en faut !

Un peu déçu pour Jerishow, même si le match a été bon. La victoire de McIntyre, depuis le dernier Smackdown, ne me surprend pas, même si je pensais que Morrison allait enfin traiter le problème sérieusement (enfin, via les bookers, hein !)

Bref, pour un dernier PPV de l'année, je l'ai trouvé bon. Pas exceptionnel, certes pour des stipulations de cette ampleur, mais bien plus respectueux envers elles que le désastreux Hell in a Cell.

Bien entendu, tout ce que je raconte n'engage que moi.
Sur ce, merci encore pour l'article et Eat Your Vitamines !

"+1 with Tsurugimi" Bien,

"+1 with Tsurugimi"

Bien, c'est le premier pas vers la sagesse.

Comme je suis mon propre

Comme je suis mon propre sage, ça tombe bien :D

Just a poke

Nos vitamines, on les fume.

Et nos prières, on les...Ah

Et nos prières, on les...Ah bin oui, on les quoi, au fait ?

Just Say YES !

IRISH KOFI.....

Je souscris à l'analyse de Mc Ocee et d'Axl. Je ne suis pas un fan immense de Sheamus et de Drew Mc Intyre mais je dois confesser qu'ils ont quand même quelques qualités... Evidemment l'intensité affectée d'un Drew ne vaut pas le vivacité d'un Ziggler mais bon, le but recherché était un rajeunissement des cadres de la WWE (et préparer le plan social de janvier 2010, Jesse Ventura a raison quand il pointe l'absence de syndicats dans le catch). Sheamus ne sera jamais Brock Lesnar mais c'est un bon petit soldat, qui a mis fin à la domination de Cena.

La WWE veut se développer en Europe... et le marché d'outre-Manche est en ligne de mire (à quand le retour de Duprée comme champion français?)

Le match des divas était agréable mais l'invincibilité de Mc Cool commence à faire beaucoup... Beth SOS!

Kofi/Orton... le match était bon mais je me demande où vont aller ces deux-là après leur feud, l'un ou l'autre risque de régresser.

Taker/Batista... les deux se connaissent bien et ont livré un match moins mauvais que je ne le pensais, mais auquel il manquait qqch. Le faux sosie de Jacob Zuma (il n'a pas le même pif, regardez les photos du numéro spécial du New Yorker).

Jerishow vs DX m'a plutôt déçu et je n'ai pas honte de le dire... Jericho commence à me décevoir, je crois même qu'il a bcp perdu en s'alliant avec le Big Show qui lui sort renforcé .

Et que dire de Christian vs Shelton... un régal (William), évidemment à deux c'est moins spectaculaire qu'en équipe ou au MITB! Shelton demeure un grand athlète malgré le temps qui passe et Christian se bonifie avec le temps, TNA/WWE... je commence à prendre la mesure du canadien car c'est l'un des rares qui n'agace pas le public de smarts en face (même Jericho en face énervait tout le monde)! A bon entendeur...

DX vs Jerishow

Je suis surpris que beaucoup apprécie la fin du TLC DX vs Jerisow. En dehors du fait que comme beaucoup j'aurai préféré la victoire des champions en titre, je trouve le final mal booker. Lors de la fin du combat, lorsque Y2J paraît désemparé et monte sur les épaules du Big Show, il passe pour un crétin complet; sentiment renforcé par la méthode de DX, plus maline. Si Jericho est un heel,son personnage est basé sur le fait que c'est un catcheur oportuniste qui gagne une partie de ces matchs grace à son cerveau. Le montrer aussi bête me semble lui faire perdre en crédibilité et faire perdre dans le même temps de la crédibilité à l'issue du match.

Au contraire

Sur le coup, je n'ai pas trouvé la tactique de Jerishow si débile. On voit bien que le BigShow pulvérise volontairement les échelles pour empécher la DX de récupérer les ceintures. Donc c'était bien réfléchi à l'avance de miser sur la taille du BS.

Surprise sur prise

Ce qui est dommage dans ce PPV, c'est que le choc de la victoire de Sheamus a fait de l'ombre au reste.
Le TLC était plaisant, même si on aurait pu espérer qu'il soit plus long (vu qu'il était en tag-team), mais on ne le retient pas tant que ça.

Le ladder était excellent... et autant, je ne suis pas d'accord à ceux qui se plaignent de "blading" à la WWE , autant l'intervention des soigneurs m'a gavé parce qu'elle coupé le rythme du match.

La victoire de Sheamus m'a beaucoup énervé. Je ne crois pas du tout aux théories du botch. Quand on pense que Matt Hardy ne sera jamais champion du monde...

Le pire match de la soirée, ça a été le WHC. Déjà, le contenu était pas terrible, et au moment où on pensait être débarrassé de l'Undertaker comme champion du monde (je l'adore, mais il est pas fait pour ça...), Teddy vient recommencer le match...
c'est la 3 ou 4ème fois qu'on recommence un match les derniers mois, ça devient lourd. Et refaire un truc surprise 30 minutes après le titre de Sheamus... trop de surprises tue la surprise.

TLC

Qu'est-ce que je reproche à Sheamus? De ne pas avoir cassé la table sur laquelle il est tombé, ce qui aurait dû provoquer un draw de bon aloi, quitte à donner une revanche à l'evil twin de Casper. Vous l'aurez compris, je suis partisan de la théorie du botch, grâce à Silver d'ailleurs car c'est en discutant avec lui que j'ai revisionné la fin du match avant de me ranger à son avis. Je ne suis pas le premier fan de Cena, mais il ne méritait pas à mon sens de perdre son titre face à un gars dont le plus haut fait d'armes à Raw est d'avoir pété la gueule de Jerry Lawler. L'élément de surprise dans les storylines souligné dans l'article est à mon avis bon pour une ceinture intermédiaire (US ou IC), pas pour un titre majeur comme le WWE Championship. Mince quoi, le rouquin n'a eu son titre que grâce à un botch, parce qu'il n'a pas été foutu de casser une table! Ça permet de relativiser l'aspect "stratégie" prêté à la WWE. Certes, depuis ce "scandale", on a envie de voir les prochains Raw pour voir comment va réagir Cena et combien de temps va durer le règne de Sheamus, mais encore une fois, ils n'ont même pas fait exprès de nous montrer cette surprise, donc ce n'est pas la peine de remercier les bookers de leur audace: ils n'y sont pour rien! Merci Ikea plutôt serait plus juste! ^^
.
En ce sens, le push de McIntyre est bien mieux construit que celui de Sheamus. J'étais un peu déçu pour Morrison (vu que j'avais misé sur lui ^^), mais la victoire de l'Écossais est crédible, elle. Certes, il gagne la ceinture très vite (et je serais Ziggler, je serais bien dég') mais ça ne me dérange pas tant tout cela est cohérent, et j'ai hâte de voir si JoMo aura droit à sa revanche...
.
Sinon, la fin du match entre l'Undertaker et Batista m'a bien fait râler aussi, c'était n'importe quoi cette intervention de Teddy Long qui tente de se racheter aux yeux d'un Taker qui pouvait très bien se venger tout seul si l'Animal avait gardé la ceinture?! Déjà que le match en lui-même était pas passionant... S'il s'agissait de jouer sur la frustration de Batista à toujours louper le titre pour une bêtise, ben la frustration est partagée, et c'est un nostalgique du règne de CM Punk qui parle!
.
À part ça, je pense que les filles se sont bien débrouillées, même si j'aurais préféré que Mickie gagne. Quant à Orton, il gagne enfin un match tout seul comme un grand, sans Legacy ET clean, ça m'a fait bien plaisir. En plus, son match contre Kofi était très réussi.
En ce qui concerne le match entre Christian et Shelton, je l'ai trouvé très bon, sauf sur un point: son interruption, trop longue à mon goût. OK, il faut bien que les médecins fassent leur boulot, mais j'ai l'impression qu'ils ont passé plus de temps à refermer la blessure de Captain Charisma afin que le sang ne soit plus visible à la caméra qu'à vérifier si Christian était en état de poursuivre le combat. En ce sens, même si moi aussi je ne suis pas fan du sang, je peux comprendre les chants de la foule, parce que comme l'a écrit Mickey O: "si un catcheur saigne lors d'un match de façon inopinée, tant qu'il ne se vide pas de son sang, arrêter le match, c'est un peu pourri..." Et je persiste à dire que si j'avais été Shelton, j'aurais profité de la pause pour prendre une échelle, décrocher la ceinture et rentrer chez moi avant que les médecins aient fini de nettoyer le visage de Christian! ;)
.
Pour finir, moi aussi j'ai aimé le main event DX/Jerishow, surtout sa fin: le totem Jerishow, le Sweet Chin Music et l'escalade de HBK sur l'échelle tenue par HHH... Epic! Dommage quand même que DX reparte avec des ceintures qui doivent être défendues sur les trois brands, quand on sait que HBK ne veut pas bouger de Raw et que HHH ne perd qu'une fois par an... M'enfin, dans l'ensemble, j'ai passé un bon moment sur ce PPV, mais mes espoirs se tournent à présent pour un Royal Rumble que je souhaite awesome!
++

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin