Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

CDC Awards, deuxième partie

L'art de vivre ressemble plus à un combat de lutte qu'à un ballet.

 

Marc-Aurèle

 

 

Les Awards récompensant les meilleurs rookies, les catcheurs ayant le plus progressé et ceux dont la sous-utilisation nous frustre le plus ont été distribués ici. Passons actuellement à la section feuds, segments et combats. Le choix fut vaste et dur à faire, ce qui se reflète dans le nombre très importants d'événements cités. La preuve que, malgré nos régulières récriminations, l'année fut riche!

 

 

 

 

 

Arrête de braire, Hunter, c'est ta seule chance de figurer dans le meilleur moment de l'année!

 

 

 

 

CDC Awards: meilleur match, meilleure feud, meilleur moment

 

 

 

 

MATCH DE L’ANNEE

 

 

Nous n'avons pas cherché à classer les matchs les plus techniques, mais bien les cinq matchs qu’on a le plus aimés en 2009, tout simplement. La qualité du fight entre évidemment en ligne de compte, mais la dramaturgie, le storytelling, l'importance dans la storyline et le prestige des éventuels titres en jeu ou des pay-per-views lors desquels les combats ont eu lieu également. Du coup, beaucoup de matchs différents ont été cités… matchs que vous retrouverez dans le classement final sous forme de liens directs vers leurs highlights, elle est pas belle la vie?

 

 

 

 

 

Pour augmenter ses chances d'être dans le match de l'année, l'Undertaker hésite entre tenter une Swanton Bomb et un Shooting Star Press.

 

 

 

 

Arthemiz Gordon

 

 

1) John Cena / Randy Orton, Iron man Match, Bragging Rights 2) Rey Mysterio / Chris Jericho, Title vs Mask Match, The Bash 3) Team RAW / Team Smackdown, Bragging Rights 4) Fatal-4-Way CM Punk / Undertaker / Rey Mysterio / Batista, Bragging Rights 5) DX / Legacy, Hell in a Cell

 

 

Match de l'année: Cena/Orton, Iron man match. Conclusion d'une feud extraordinaire à mes yeux, match prévisible mais extraordinairement bien construit, des bumps de folie (le coup des feux d'artifice!)…

 

 

 

 

Reune Jacquot

 

 

1) Jack Swagger / Christian, ECW, 24 février 2) Rey Mysterio / Chris Jericho, Extreme Rules 3) Undertaker / Shawn Michaels, Wrestlemania 4) Legacy / DX, Breaking Point 5) Evan Bourne / John Morrison, ECW, 14 avril

 

 

Eh oui, ce n’est pas un match de PPV que je mets en premier, mais bien un match sublime entre l’ex-lutteur amateur et le vétéran des rings: nearfalls, psychologie, souplesses, vivacité, intensité… tous les éléments d’un grand match étaient bien là.

 

Comme aux plus beaux jours de la WCW, Jericho et Mysterio nous ont livré à Extreme Rules un match virevoltant et plein de psychologie, avec un final filou de Y2J. Un sommet!

 

Le match entre les deux futurs Hall of Famers Michaels et Taker a bien tenu ses promesses… un grand moment de Wrestlemania et le chant du cygne pour nos deux papys!

 

A ma grande surprise, j’ai beaucoup aimé le DX - Legacy… peut-être parce que la DX a accepté de perdre clean contre les jeunes loups de La Legacy: street fight, bagarre dans le public, innovation dans la soumission… ce match original m’a séduit!

 

En cinquième place, je mets encore un match de la ECW avec cette fois-ci deux highflyers. C’était si bon que l’on se serait cru à la X-Division de la TNA ou dans la division Cruiserweight de la défunte WCW! Un vrai bon match entre deux stars montantes sans trop de botchs, ni d’interventions.

 

 

 

 

Tsurugimi
1) Rey Mysterio / Chris Jericho, Title vs Mask Match, The Bash 2) Triple H / John Cena / Shawn Michaels, Survivor Series 3) Undertaker / Shawn Michaels, Wrestlemania 4) Rey Mysterio / Chris Jericho, Extreme Rules 5) Elimination Chamber Raw, No Way Out

 

 

Rey vs Y2J: du suspense, des enjeux multiples, de la ruse, du catch à un niveau"intersidérant" (et un néologisme!).

 

HHH vs HBK vs Cena, un début magistral, la DX en plein trouble, un match intense, que demander de plus?

 

Taker-Michaels a été le seul bon match du granddest stage of them all, malgré une feud en carton et un build up amorphe, le match a sa place dans le Top 5.

 

Elimination Chamber RAW: Edge qui squatte la place de Kingston, Cena éliminé, finish de folie...

 

 

 

 

Spanishannouncetable

 

 

1) Undertaker / Shawn Michaels, Wrestlemania 2) Rey Mysterio / Chris Jericho, Extreme Rules 3) John Morrison / Rey Mysterio, IC Title Match, Smackdown, 4 septembre 4) Edge / John Cena, Last Man Standing, Backlash, 5) Matt Hardy / Jeff Hardy, Stretcher Match, Smackdown, 10 avril

 

 

 

 

Silvernights

 

 

1) Undertaker / Shawn Michaels, Wrestlemania 2) Rey Mysterio / Chris Jericho, Extreme Rules 3) Triple H / John Cena / Shawn Michaels, Survivor Series 4) Christian / Shelton Benjamin, Ladder Match, TLC 5) John Morrison / Rey Mysterio, IC Title Match, Smackdown, 4 septembre

 

 

C'est vraiment dur de sélectionner des matchs. J'aurais voulu citer les trois matchs de PPV entre Y2J et Rey, le last man standing match Edge-Cena, le TLC Jeff-Punk, le Rumble, le MITB, les Dolph-Rey et Dolph-Morrison, bref ce classement est un crève-coeur.

 

 

 

 

Axl

 

 

1) Royal Rumble Match 2) Rey Mysterio / Chris Jericho, Extreme Rules 3) Jeff Hardy / Edge, Ladder Match, Extreme Rules 4) Edge / John Cena, Last Man Standing, Backlash 5) DX / Legacy, Breaking Point

 

 

Je précise d'abord que le suspense sur l'issue finale est pour moi un élément essentiel, d'où mon manque relatif d'entrain pour des matchs comme Taker / HBK à Mania ou Morrison / Rey à Smackdown. Par ailleurs, j'ai apprécié beaucoup de combats de Ziggler, que ce soit contre Morrison ou contre Mysterio, mais il y en a eu tellement qu'ils se confondent tous dans ma mémoire… Maintenant, les explications sur mon vote:

 

J'ai toujours adoré les Royal Rumble et celui de cette année m'a comblé. Entre une Legacy qui n'a jamais aussi bien porté son surnom de "pack of wolves", avec spécialement un Orton distribuant des RKO comme Jésus les petits pains, un Mysterio toujours aussi inventif (ah, cette sortie non décomptée car il avait atterri sur les dos de Miz et Morrison!), les tas de spots efficaces et les mini-histoires (Kane rencontre Taker, Dolph se présente à Kane, Cody balance Goldust hors du ring), j'ai kiffé tout du long.

 

Le Y2J-Reyrey d'Extreme Rules est une référence cette année en termes de rapidité d'exécution et de précision, la virtuosité de la séquence de l'arrachage du masque étant digne des plus grands prestidigitateurs.

 

Le Ladder Match entre Jeff et Edge a tenu ses promesses, avec une fin haletante et un cashage de Punk qui annonçait le meilleur pour la suite.

 

Ce même Edge a fourni à Backlash un réjouissant LMS à John Cena, les deux hommes bataillant partout dans le stade avant de s'approcher trop près d'un colosse et d'un projecteur.

 

Enfin, j'ai été très agréablement surpris par le DX-Legacy de Breaking Point, qui vit les jeunes loups défier tous les pronos (dont les miens) et battre clean les invincibles vieillards.

 

 

 

 

 

McOcee

 

 

1 ) Randy Orton / HHH, Three Stages of Hell, The Bash 2) Rey Mysterio / Chris Jericho, Extreme Rules 3) CM Punk / Jeff Hardy, TLC, Summerslam 4) Randy Orton / John Cena, Iron Man Match, Bragging Rights 5) Undertaker / Shawn Michaels, Wrestlemania

 

 

Je n’ai pas la mémoire des matchs (ou peu) et j’ai beaucoup de mal à établir des critères me permettant d’effectuer un choix très clair. Et j’ai donc forcément tendance à ne retenir en priorité que les matchs phares de mes feuds préférées. Ainsi, je place en première position et avec bonheur, le Orton vs. HHH de The Bash, pour la densité du combat et son final époustouflant, puis le combat Jericho vs. Mysterio à Extreme Rules, pour son intensité dramatique et le rôle du masque du chicano. En troisième position, ma préférence va au CM Punk vs. Jeff Hardy, ce TLC de folie à la fin de l’été 2009, tandis que suivent le Orton vs. Cena de Bragging Rights qui a réussi à déjouer tous mes pronos ("un combat d’une heure? Ça risque d’être chiant à mourir") et enfin le désormais fameux HBK contre l’Undertaker de Wrestlemania XXV qui a prouvé que les deux légendes en avaient encore sous la semelle!

 

 

 

 

Classement

 

1) Chris Jericho / Rey Mysterio, Extreme Rules, 22

 

2) Undertaker / Shawn Michaels, Wrestlemania, 17

 

3) http://www.youtube.com/watch?v=Z2UfO8VPBOM >Rey Mysterio / Chris Jericho, The Bash, 9

 

4) Triple H / Shawn Michaels / John Cena, Survivor Series, John Cena / Randy Orton, Iron Man Match, Bragging Rights, 7

 

6) Jack Swagger / Christian (ECW), Royal Rumble Match, Randy Orton / Triple H, Three Stages of Hell, The Bash, 5

 

9) John Morrison / Rey Mysterio, Smackdown, Edge / John Cena, Last Man Standing, Backlash, 4

 

11) http://www.youtube.com/watch?v=C6IBTUyLo2Y >Team RAW / Team Smackdown, Bragging Rights, http://www.youtube.com/watch?v=zJqNzDnpTaw >DX / Legacy, Submission Match, Breaking Point, Jeff Hardy / Edge, Ladder Match, Extreme Rules, http://www.youtube.com/watch?v=_Wm7L_GzyCI >CM Punk / Jeff Hardy, TLC, Summerslam, 3

 

16) http://www.youtube.com/watch?v=XUUcqlK8JtA > CM Punk/ Undertaker/ Rey Mysterio / Batista, Bragging Rights, Christian-Shelton Benjamin, Ladder Match, TLC, 2

 

18) DX-Legacy, Hell in a Cell, Evan Bourne vs John Morrison, ECW, Elimination Chamber RAW, No Way Out, Matt Hardy / Jeff Hardy, Stretcher Match, Smackdown, 1

 

 

 

 

 

Non, à la réflexion, t'enlever ton masque comme ça, c'est trop facile. Je vais plutôt le faire pendant un 619, ça sera plus classe.

 

 

 

 

FEUD DE L’ANNEE

 

 

Comme son nom l’indique, il s’agissait de voter pour les rivalités longue durée les plus enthousiasmantes. Pour le classement final, nous avons réuni les réponses "Orton / Triple H" et "Legacy / McMahon" en une seule feud.

 

 

 

 

 

Voyez, vous deux, je vais vous éclater la tête. Puis je vais en faire de même pour Shane et pour Triple H. Mais mon vrai but, c'est Linda. Parce que je suis membre du parti démocrate, en fait.

 

 

 

 

Arthemiz Gordon

 

 

1) John Cena / Randy Orton 2) CM Punk / Jeff Hardy 3) Chris Jericho / Rey Mysterio 4) Triple H / Randy Orton 5) CM Punk / Undertaker

 

 

Feud de l'année. Ca aurait pu être Punk/Hardy pour les raisons évoquées plus haut, ou Y2J/Reyrey, ou encore Orton/HHH. Mais ce sera Orton/Cena. Pour moi cette feud est le symbole d'une storyline réussie: promos micros acides, matchs un peu "truqués" qui aboutissent à des victoires pas clean ou à des DQ, et conclue par de gros combats: Le I Quit ou le Iron Man sont parfaitement représentatifs de cela.

 

 

Reune Jacquot

 

 

1) Chris Jericho / Rey Mysterio 2) CM Punk / Jeff Hardy 3) Matt Hardy / Jeff Hardy 4) Christian / William Regal 5) Randy Orton / Kofi Kingston

 

 

Y2J - Rey: voilà une rivalité menée avec finesse entre deux vrais amis hors kayfabe… Jericho en père de la vérité face au dissimulateur Mysterio constituait une excellente idée! Jericho impérial dans l’improvisation sur le thème (h)ombre et lumière (le coup du fan attaquant Mysterio confinait au génie… et la mise en abyme de Mysterio en fan de lui-même pour attaquer Jericho par la suite était non moins géniale).

 

Le contexte du départ de Jeff Hardy a été déterminant dans l’intensité dramatique de sa feud contre Punk. Opposition de modes de vie, la réalité et la fiction se sont allégrement mêlées dans une storyline pas comme les autres. CM Punk s’est imposé en tant que heel vicieux et moralisateur (son attaque au moment du départ de Jeff était d’une veulerie rarement atteinte dans une feud à la WWE).

 

Matt contre Jeff: la WWE revisite le mythe d’Abel et Caïn… avec une rivalité très personnelle entre les deux frères. Tout a été fait pour que cette feud sonne comme véritable, au point que beaucoup ont cru que le kayfabe était brisé.

 

ECW encore et toujours avec la feud Christian/Regal - en vérité une lutte perpétuelle pour l’Anglais qui, tel Sisyphe, doit sans cesse remonter la pente et convaincre la blonde Tiffany qu’il reste le challenger n°1…

 

Enfin, Randy Orton a accepté de descendre de son piédestal du Main-Event pour mettre over le jeune Kingston et l’aider à prendre une nouvelle dimension… Mission accomplie : Kofi Kingston s’impose comme un futur main-eventer et Orton n’est pas décrédibilisé!

 

 

 

 

Tsurugimi

 

 

1) CM Punk / Jeff Hardy 2) Chris Jericho / Rey Mysterio 3) Orton / Triple H 4) DX / Priceless 5) Undertaker / CM Punk

 

 

SxE vs alcolo, pour le titre mondial et un career threatening en bout de course, génial! Déjà expliqué pour Y2J vs Rey, du grand catch... Orton vs HHH, une feud qui était dantesque jusqu'au bidesque WM 25, sans quoi elle aurait pu prétendre au titre de Feud Of the year. DX vs Priceless, jeunes lions contre vieux bougres. Ils ont volé le show à trois reprises, a une époque ou RAW était totalement naze. Eh oui, le Taker iz Here! Une feud cool entre les deux hommes, le screwjob et la victoire de Punk était géniaux, mais ça s'est gâté par la suite...

 

 

Spanishannouncetable

 

 

1) Jeff Hardy / CM Punk 2) Rey Mysterio / Chris Jericho 3) Chris Jericho / WWE Hall of Famers 4) Orton (& Legacy) / VKM (& Triple H) 5) Sheamus / Goldust

 

 

Un commentaire rapide: la qualité in ring de Sheamus/Goldust était très bonne et le booking parfait, on voyait clairement où la WWE voulait aller (j'en dirais pas autant de beaucoup de feuds, y compris Kofi/Orton).

 

 

Silvernights

 

 

1) Chris Jericho / Rey Mysterio 2) Jeff Hardy / CM Punk 3) Rey Mysterio – Dolph Ziggler 4) John Cena – Randy Orton 5) Legacy / DX

 

 

J'ai adoré les feuds autour de l'IC. Avec un match de plus de PPV entre Morrison et Ziggler, cette feud entrait à la cinquième place. Je trouve que le catch qui a été déployé dans les trois feuds autour de l'IC a été le plus innovant et plaisant à regarder: cette année, la ceinture IC a été la star. J'espère qu'elle le sera encore autant en 2010, cette place de ceinture avec un catch technique et des matchs longs fait vraiment plaisir!

 

La feud Punk-Jeff a permis à Punk d'exploser et nous a fourni des matchs très plaisants avec une pop énorme du public, et comme le turn de Punk a eu lieu dans cette feud, ça lui donne un cachet important.

 

Cena-Orton a quand même débouché sur des matchs des qualité et une grosse intensité.

 

Enfin Legacy-DX était géniale, mais comme il n'y avait pas de titre en jeu, elle ne figure qu'en cinquième position, aurait même pu finir en dehors contre une autre feud sérieuse.

 

 

 

 

Axl

 

 

1) Randy Orton / Triple H 2) CM Punk / Jeff Hardy 3) Shawn Michaels / JBL 4) Edge / John Cena / Big Show 5) Chris Jericho / Légendes

 

 

Oui, Orton-Triple H en première place car cette feud m'a durablement marqué à un moment où j'hésitais encore à suivre le catch de près. Pures promos, super moments de bravoure (elle est d'ailleurs très représentée dans la rubrique "meilleur moment de l'année), purs retournements de situation, bons combats, elle aurait pu être géniale sans un booking désastreux par moments (Shane, Ric Flair, le match de Mania…). Tant pis, je la garde à la première place, devant Punk-Hardy car dans Orton-Trips, les deux principaux belligérants savaient parler dans un micro, ce qui est essentiel pour moi.

 

Punk-Hardy a été fantastique par son implication avec la vie réelle des deux bonshommes, et même si Jeff, Kidz Era oblige, a dû se tenir à carreau niveau promos, Punk se suffisait à lui-même.

 

J'ai aussi adoré la feud politico-financière entre Michaels et JBL, même si (tout comme Orton-Triplache d'ailleurs) elle a fini en eau de boudin.

 

Et l'amateur de telenovelas qui sommeillait en moi, et dont je ne soupçonnais pas l'existence, s'est réveillé pour applaudir à toute force l'absurde trio Edge-Show-Vickie, avec Cena dans le rôle du clown blanc. Tout cela nous ayant donné le Triple Threat de Mania marqué par une pure démonstration de force de Johnny, puis le Edge-Cena de Backlash, sans oublier diverses réjouissantes algarades en ring ou en backstage, j'ai au final passé beaucoup de bons moments devant ces conneries.

 

Enfin, plus que la feud Y2J-Rey (jamais vraiment compris où était l'hypocrisie dans le fait de catcher masqué), j'ai aimé une feud pourtant bancale au départ, celle opposant ce même Y2J aux trois vieux. Il faut d'ailleurs rendre hommage à l'inusable Steamboat, qui surprit tout le monde par son tonus dans le ring, à 56 balais. Par contre, on passera un voile pudique sur la participation d'un Mickey Rourke probablement défoncé à Wrestlemania.

 

 

 

 

McOcee

 

 

1) McMahon / Legacy 2) Jeff Hardy / CM Punk 3) Chris Jericho / Hall of Famers 4) Chris Jericho / Rey Mysterio 5) Randy Orton / John Cena

 

 

Celle ayant opposé la McMahon Family (et gendre) à RKO est celle que je choisis sans peine pour plein de petites raisons aussi subjectives les unes que les autres. La principale tient au fait que j’ai découvert le catch en avalant des heures et des heures d’Attitude Era sur Youtube, cette époque où les McMahon jouaient un rôle central dans les shows de la WWE et étaient impliqués dans des storylines plus délirantes les unes que les autres. Et là, ça m’a presque donné la sensation d’en suivre une pour de vrai. Une de ces storylines dont les héros ont pour nom Stéphanie, Vince, Shane et Triple H. L’humour n’est plus le même, c’est certain, mais le charme a opéré tout de même.

 

La feud Hardy vs. CM Punk vient juste derrière, pour ses matchs et ses promos (enfin, celles du straightedge), son apogée et ce subtil mélange entre fiction et réalité. Une storyline menée de main de maître et qui a rendu possible le plus beau heel turn de toute l’histoire de l’humanité après celui d’Eric Besson.

 

Jericho, lui, truste les troisième et quatrième places, pour l’ensemble de son œuvre contre les Hall of Famers et Rey Mysterio, deux feuds hors du commun, la première principalement pour ses promos, la deuxième associant en plus au talent de comédien du Canadien quelques solides affrontements in ring.

 

Enfin, Orton vs Cena nous a réservé son lot de moments épiques et mérite selon moi cette cinquième place même si cette feud me paraît bien loin des quatre précitées.

 

 

 

 

CLASSEMENT

 

1) CM Punk / Jeff Hardy, 30

 

2) Chris Jericho / Rey Mysterio, 23

 

3) Triple H / Randy Orton, 17

 

4) John Cena / Randy Orton, 8

 

5) Chris Jericho / Hall of Famers, 7

 

6) Matt Hardy / Jeff Hardy, DX / Priceless, Rey Mysterio / Dolph Ziggler, Shawn Michaels / JBL, 3

 

10) Christian / William Regal, CM Punk / Undertaker, Edge / John Cena / Big Show, 2

 

13) Randy Orton / Kofi Kingston, Sheamus / Goldust, 1

 

 

 

 

 

- Jeff, ton avenir, c'est au mieux midcarder à la TNA, au pire jobber dans les douches en taule. Franchement, ça vaut le coup?

 

- Ouais, car je serai dans la feud de l'année, et c'est tout ce qui m'importe, connard.

 

 

 

 

MEILLEUR MOMENT DE L'ANNEE

 

 

Là, c'est très simple: on vote pour les séquences (en combat, en promo, en backstage, peu importe) qui nous ont le plus fait vibrer en 2009.

 

 

 

 

 

Enfin, pour celles qui sont avouables, en tout cas.

 

 

 

 

Arthemiz Gordon

 

 

1) Le Pedigree sur Horny (on en a tous rêvé non?) 2) Punk qui envoie tout ce qui n'est pas straightedge a la poubelle 3) Le Heel-turn de Batista lors du Fatal 4 way 4) La bagnole rayée de Orton 5) Le Taker qui emmène Teddy Long faire un tour au cimetière.

 

 

 

 

Reune Jacquot

 

 

1) L’attaque de Chris Jericho déguisé en fan sur Rey Mysterio (Smackdown, mai 2009) 2) Big Show qui met John Cena dans un projecteur qui explose (Backlash 2009) 3) Edge qui entre dans l’Elimination Chamber de Raw (NWO 2009) 4) Le retour de Christian (ECW) 5) Sheamus qui vainc John Cena pour le titre WWE (TLC 2009)

 

 

Chris Jericho met en scène la peur de beaucoup de catcheurs, c'est-à-dire l’agression par un spectateur, pour les besoins de sa feud avec Rey Rey. Le luchador, qui a l’habitude d’entrer en communion avec ses jeunes fans masqués, en est ressorti tout chamboulé… Les enfants et les bébés sont des pervers polymorphes disait Freud.

 

Spectaculaire scène à Backlash! Pour mettre hors d’état de nuire le "Champ", Big Show intervient et le plonge dans un projecteur de plusieurs milliers de watts! Du grand spectacle, de la cascade! Les mânes du grand Rémi Julienne étaient bien présents!

 

L'entrée d'Edge dans la Elimination Chamber de Raw, c’est Kofi Kingston qui en fait les frais (grand bien lui en a pris puisque la fin d’année s’est traduite par un push pour le lutteur ghanéen); cela nous rappelle également combien Edge est déterminant dans le roster de la WWE… Encore un coup fumant de l’opportuniste ultime!

 

La rumeur disait vrai… Christian est revenu de la TNA pour sauver la WWE! L’Instant Classic est l'un des rares lutteurs à avoir fait le yo-yo entre les deux grosses fédérations, ce que n’apprécie pas forcément VKM…

 

John Cena l’invincible a flanché sur un roc celtique… Cela amène beaucoup de crédibilité au rouquin massif et permet de montrer quelques failles volontaires dans la gimmick de superman de John Cena. Le passage à une nouvelle ère?

 

 

 

 

Tsurugimi

 

 

1) Matt Hardy qui met un coup de chaise à Jeff au Rumble 2) Edge qui s'incruste dans l'EC à No Way Out 3) CM qui se déguise en Jeff après l'avoir viré à SD 4) CM qui fait son speech à Night of Champions 5) Orton qui DDT Stephanie devant Trips' à RAW

 

 

Matt headshot Jeff: incontestablement le truc le plus surprenant de l'année, ni Dave Meltzer ni les autres gourous du catch ne l'avaient prévu.

 

Un Edge déchu, des problèmes conjugaux, et toujours ce relent de crapulerie qui le pousse à s'infiltrer dans l'EC, c'est pour ça qu'on l'aime.

 

Eh oui, même si tous les smarts derrière leurs écrans d'ordinateur l'avaient reconnu, Punk a poussé le vice jusqu'au bout en causant rires puis larmes à SD...

 

Encore CM, son speech inattendu à Night Of Champions était génial, le public avait l'air bien con en étant fier d'être des "mauvais parents".

 

Enfin, Orton qui DDT Steph, lors d'un segment dantesque d'un RAW pre Wrestlemania, on a tellement aimé cette feud que l'on a pleuré en voyant le match de Mania.

 

 

 

 

Spanishannouncetable

 

 

1) Rey Mysterio démasqué en guise de finish au match d'Extreme Rules (jamais je ne pensais voir Rey sans masque dans un ring de la WWE) 2) La shooting star press d'Evan Bourne le 30 avril 2009 à Superstars dans son match contre Paul Burchill. Il s'est fait démolir la jambe pendant sept minutes et a fait le plus beau selling du monde en réalisant sa SSP sur une jambe. 3) Les chants "You stil got it" pour Ricky Steamboat à Wrestlemania XXV. 4) L'arrivée de Edge et Jericho en invités surprises du Tag-team match où ils gagnent la ceinture. 5) CM Punk arrivant déguisé en Jeff Hardy.

 

 

Silvernights
1) Punk cashe son MITB sur Hardy 2) Le public en transe quand Hardy décroche la ceinture WHC 3) Le partenaire mystère de Y2J est le Big Show! 4) Y2J arrache le masque de Rey 5) Le sweet chin music de HBK sur HHH à Survivor Series

 

 

Le heel turn de Punk restera l'événement majeur de 2009 pour moi. On y a vu un midcarder qui me laissait froid se transformer en un top heel qui fait vibrer les foules et fascine les amateurs de catch que nous sommes. J'aurais pu insister sur le fait que Jeff était associé à ce heel turn, mais je mentionne l'extreme enigma dans mon second choix. En effet, les moments où ce martyr soutenu des foules décroche les titres de champion dans des circonstances difficiles et improbables (on savait qu'il devait partir bientôt après) ont été des moments de folie! Son bump depuis l'échelle de quatre mètres avait vraiment de la gueule aussi et j'ai failli le nommer.

 

Concernant l'arrivée du Big Show, c'était à la fois un mystère intéressant, mais ça a surtout permis un des angles les plus réussis de 2009 avec le retour des TT au top, et m'a même inspiré un article entier!

 

Enfin la feud entre Rey et Y2J a été la meilleure de manière indiscutable, et la place du masque dans cette feud était tellement clé qu'elle mérite mention (le masque de Rey dans le discours de Chris comme symbole de l'hypocrisie de faire les choses en étant masqué, l'arrachage de masque qui permet à Y2J de gagner son 9ème IC, symbole que je retiens pour cette feud, le mask vs title match…).

 

Le sweet chin music de HBK sur Hunter à Survivor Series a été awesome, et a suffi pour transformer un match sympa en ME de fou avec une foule chauffée à blanc. J'aurais aussi pu mentionner le retour du Taker qui m'a fait triper et qui fut une surprise bien orchestrée, ou encore le retour de Shawn avec la scène dans le restaurant.

 

 

 

 

Axl

 

 

1) Orton décapite Vince 2) Punk entre grimé en Hardy 3) Orton embrasse Stephanie 4) Le Miz fusille Hornswoggle avec un canon à tshirts 5) Jericho déguisé en fan attaque Mysterio

 

 

Orton défonçant Vince, l'image de l'année pour moi, nuff said; Punk a été génial en Jeff Hardy, si un jour il retombe en lowcard, il pourra reprendre le gimmick d'imitateur de Charlie Haas. En embrassant une Stephanie KO sous les yeux d'un Trips impuissant, Orton a brièvement replongé la WWE dans sa période la plus dérangeante, et ce fut très réussi. De toutes les agressions commises cette année sur Hornswoggle, celle du Miz a été la plus imaginative. Enfin, Jericho a appris à Mysterio à se méfier des enfants d'1m80, et rien que pour ça, bravo.

 

 

 

 

McOcee

 

 

1) Le DDT/Bisou d’Orton sur Stephanie 2) La destruction de la baraque d’Orton. 3) Jericho déguisé en fan de Mysterio attaque le Mexicain 4) Michelle McCool shoote Melina en pleine tête 5) Le Sweet Chin Music de HBK sur une fillette

 

 

Fort logiquement, je vais choisir en priorité quelques moments clés de la feud McMahon vs. Legacy, même si en écrivant ces quelques lignes je me sens envahie par la frustration de devoir me limiter à cinq choix, moi qui aime tant les séquences backstage et/ou choc un peu débiles… Procédons dans l’ordre, le DDT d’Orton sur Stephanie suivi du fameux bisou s’impose. Il relance la feud et prépare l’intervention de Triple H. Et j’avoue avoir kiffé comme une malade devant mon écran, maudissant Orton et priant pour qu’un preux chevalier vienne venger Stephanie. Ce sont ces moments-là qui me font aimer le catch. En conséquence, vous ne serez sûrement pas surpris par mon choix pour la deuxième place, la destruction du domicile d’Orton à coups de sledgehammer par un Triple H plus ténébreux et démoniaque que jamais. Lorsque la WWE quitte l’arène pour faire ses pitreries en dehors, feint de mélanger la vie réelle du couple Orton et la furie vengeresse de The Game, j’adore.

 

En troisième position, je place sans trop douter Jericho déguisé en fan de Rey Mysterio et qui, dissimulé au sein de la foule en ringside, s’en prend violemment au gentil Mexicain qui croyait poser son front sur celui d’un aimable bambin. J’en ris encore en repensant à la scène.

 

Michelle, elle, s’adjuge la quatrième place pour sa performance contre Melina, son punt kick merveilleusement réalisé suivi d’une promo effectuée sur le corps encore chaud de son adversaire, le tout en top, dos nu et en gardant une frange irréprochable. Chapeau bas, croyez-moi, il fallait faire. Et les filles ayant rarement l’occasion de s’illustrer ainsi, c’est une façon de leur rendre hommage.

 

Enfin, le Sweet Chin Music de HBK sur l’horripilante gamine, le soir de la reformation de la DX s’incruste dans mon top personnel pour son côté complètement décalé et si peu kidz friendly. J’en ai hurlé de rire devant mon écran, mes voisins s’en souviennent encore. Mon mari, qui observe distraitement ce que je suis en train de faire, pense lui que c’est toute la rue où se situe mon immeuble qui s’en souvient encore. Mais il a toujours tendance à exagérer.

 

 

 

 

CLASSEMENT

 

1) http://www.youtube.com/watch?v=KfcLDrYslDg >Jericho déguisé en fan attaque Mysterio, Orton DDT et embrasse Stephanie (fin de la vid), 9

 

3) CM Punk arrivant déguisé en Jeff Hardy, 8

 

4) Edge entre dans l’Elimination Chamber de Raw, No Way Out, Chris Jericho démasque Rey Mysterio, Extreme Rules, 7

 

6) Triple H porte un Pedigree sur Hornswoggle, Matt Hardy met un coup de chaise à Jeff Hardy, Royal Rumble, CM Punk cashe son MITB sur Jeff Hardy, Randy Orton porte un punt kick à Vince Mc Mahon, 5

 

10) Promo de la poubelle de CM Punk, Big Show chokeslamme John Cena dans un projecteur, Backlash, La shooting star press d'Evan Bourne sur Paul Burchill, Le public en transe quand Hardy décroche la ceinture WHC, Triple H attaque Randy Orton chez lui, 4

 

15) Le Heel-turn de Batista, Bragging Rights, Les chants "You stil got it" pour Ricky Steamboat à Wrestlemania XXV, Chris Jericho s'associe au Big Show, Night of Champions, 3

 

18) Kofi Kingston détruit la voiture de Randy Orton, Christian revient à l'ECW, CM Punk qui fait son speech à Night of Champions (à partir de 2 mn environ), Edge et Chris Jericho s'incrustent au Tag Team Championship, The Bash, Le Miz fusille Hornswoggle avec un canon à tshirts, Punt kick sur Melina puis promo de Michelle McCool, 2

 

24) L'Undertaker kidnappe Teddy Long, Sheamus bat John Cena pour le titre WWE, TLC, Shawn Michaels porte un Sweet Chin Music à Triple H, Survivor Series, Shawn Michaels porte un Sweet Chin Music sur une fillette, 1

 

 

 

 

 

Connard! J'ai acheté ton masque pour 69,99 sur WWE.com, et on m'a envoyé ce vieux slip usagé!

 

 

 

 

Quelques commentaires rapides:

 

- Le nombre de séquences sélectionnables étant extrêmement élevé, il est tout à fait logique de voir que 27 segments différents ont été mentionnés, et que celles qui se partagent la première place ne récolte que 9 points.

 

- Meilleur combat (et aussi troisième meilleur combat), meilleur moment et deuxième meilleure feud de l'année: ouais, on apprécie plutôt Chris Jericho par ici.

 

- CM Punk, cité pour la meilleure feud et le troisième meilleur moment, a plus marqué l'esprit par ses promos que par ses matchs, puisque son unique présence dans les meilleurs matchs ne récolte que trois points.

 

- Dans les meilleurs matchs, meilleures feuds et meilleurs moments de l'année, on ne trouve presque pas trace de nos meilleurs rookies et most improved wrestlers dévoilés hier. Comme quoi le main event et les moments les plus saisissants sont encore l'apanage des stars établies.

 

- Le manque d'exposition de la division féminine est illustré par la quasi-absence des filles dans toutes ces catégories — une absence qui aurait été totale si McOcee n'avait pas cité son alter-ego catchesque McOcool.

 

- Ils ne sont jamais cités, ni dans les 14 meilleures feuds, ni dans les 21 meilleurs combats ni dans les 27 meilleurs moments: Carlito et Primo, Paul Burchill, The Hurricane, Santino Marella, MVP, Mike Knox, Cryme Tyme, Jackson et Kozlov, Chris Masters, Luke Gallows, Charlie Haas, Zack Ryder, Tommy Dreamer, Yoshi Tatsu, ainsi que toutes les autres filles à part Melina et Michelle McCool. Mark Henry, la Hart Dynasty, Kane, R-Truth et Finlay ne sont présents que dans le Team Raw / Team SD de Bragging Rights.

 

- Sur tous les liens répertoriés dans les classements des meilleurs combats et des meilleures séquences, il y a un leurre.

 

 

 

Lâchez vos comms, à demain pour la fin des Awards avec les rubrique "meilleure diva" et "meilleur catcheur" et d'ici là; méfiez-vous des…

 

 

 

 

 

CONTREFACONS!!!

Tout d'abord, il n'y a aucune

Tout d'abord, il n'y a aucune contradiction sachant que le smarkisme relève plus du fait qu'on considère un match bon car il y a beaucoup de move (oui, je sais j'étends le terme car c'est normalement un mec qui soutient que des heels pour aucune raison), et le fait que Rey risque de perdre son mask est un problème historique car il l'a déjà perdu et il n'y a donc plus vraiment d'intensité quand on connait son passé.

"Primo"
Il n'y avait aucune chance de voir Rey Rey perdre son mask tellement il rapporte grâce à cette unique artifice (les enfants l'achète juste pour espérer se faire remarquer par lui à chaque show), l'enlevé aurait à coup sûr diminuer les ventes de ses produits donc, pour moi, il n'y avait aucun suspens dans cette confrontation. Alors il y a exactement le même défaut dans les deux matchs. Mais moi j'y ai cru à la victoire de Michaels, il n'y a que lui qui pouvait le battre, et en aucun cas un futur grand catcheur, ça serait l'assurance de perdre une grande partie du public que de faire perdre le Taker par un "nouveau". Mr Wrestlemania vs The Streak était l'affiche où il y avait le plus de suspens en ce qui concerne le résultat dans un match du Deadman (un peu moins qu'un match contre Kane quand même).

"Deuxio"
C'est là le problème, vous réfléchissez trop, vous préférez voir des moves différents au lieu d'une construction de match simple mais terriblement efficace, et je trouve la simplicité tellement meilleur. Jericho et Mysterio sont des techniciens exceptionnels mais ils n'ont pas su (et pu, ce match en mid-card enlève quand même de l'intérêt, un match au milieu d'un show banal est moins marquant) augmenter l'intensité au niveau des deux légendes (en tout cas pour moi et un très grand nombre de personne). Mais il ne faut pas non-plus dire que le match Taker-Michaels était vide, il y a quand même eu des moves et des contres énormes. Donc dire que le match repose sur les finishs, c'est en parti vrai car les contres amènent des finishs, est un peu exagéré.

"Tertio"
C'était un peu plus profond que le bien contre le mal (mise en scène magnifique au passage, un point que n'a pas Rey-Jericho, et on parle de la WW =>E<= donc c'est pour moi très important quand je regarde un show), mais quand on regarde la feud, tu vois le bien qui est fourbe, qui attaque par derrière pendant que le mal ne fait rien de mauvais, il ne fait que se défendre contre son assaillant.
Pour ta vision du Taker, c'est totalement subjectif car je pourrais dire que Rey me fait rire car il fait 1m68 et que ça discrédite la rivalité de voir un nain tenir tête à un mec de plus d'1m80 et de 100kg (dans le kayfabe j'entends).

Et pour le Swagger-Christian, ok, mais on parle du match de l'année pas de l'espoir de l'année ou le match le plus surprenant, il est certes bon mais il yen a un paquet qui sont de son niveau au niveau de "Next Big Thing" (DX vs Legacy, Evan Bourne vs John Morrison, John Morrison vs Rey Mysterio, Rey Mysterio vs Dolph Ziggler etc...).

Primo deuxio tertio...

Héhé, pour répondre à ton primo, je suis pas d'accord! "Il n'y avait aucune chance de voir Rey Rey perdre son mask " écris-tu. Avant le combat (on parle bien d'Extreme Rules hein, pas de celui du Bash), Y2J avait promis de prendre le masque et le titre de Rey. J'étais comme toi: "Ouais, comme d'hab, le heel se la pète, mais à courir deux lièvres à la fois, il va se faire punir!". Et j'étais pas le seul: sur notre concours de pronos pour Extreme Rules, la majorité des votants voyaient Rey gagner et conserver son titre.
Mais non, non seulement Y2J a gagné le combat mais en plus il a arraché le masque de Rey en plein vol, par un vrai tour de magie, et l'autre a dû s'enfuir en se couvrant le visage comme Elephant Man!
Bref, pour moi, le suspense était entier et l'issue fut stupéfiante, tout l'inverse du Taker-Michaels, pour lequel j'étais sûr que le match serait très bon (encore une fois, je ne dis certainement pas que ce fut un match pourri hein!) mais où j'étais certain que le Taker allait retain.
-
Par ailleurs, tu écris "Pour ta vision du Taker, c'est totalement subjectif"... et je suis absolument d'accord, d'ailleurs je ne vois pas trop comment il pourrait en aller autrement. Oui, moi, j'accroche pas au Taker, donc déjà à la base je suis moyennement chaud quand surviennent ses matchs. Ca te fait pareil pour Rey, d'autres ne peuvent pas piffrer Orton, d'autres encore vomissent Cena ou Trips, c'est à mon avis inévitable et finalement assez réjouissant! Bon, cela dit, tout le monde adore Jericho, mais il est au-dessus de la mêlée, lui.
-
Je précise quand même que, tout comme toi, je trouve ça abusé quand Rey bat un Kane ou un Knox avec un combo 619-splash. En revanche, ça ne me choque pas de battre comme ça un Jericho qui n'est quand même pas un colosse, et je peux également admettre qu'il puisse river les épaules de Batista trois secondes sur un roll-up, ça ne me semble pas exiger un "suspend disbelief" trop important...

Faut comparer ce qu'est comparable

Ce qui fait que HBK vs Taker est un putain de bon match, c'est avant tout que c'est un dream-match, qu'on les avait pas vu dans un ring ensemble depuis au moins ... et que la WWE a été assez intelligente pour que ces deux-là s'évitent pendant des années et se retrouvent juste pour Wrestlemania XXV. C'est un dream match, pas hyper bien construit dans le build-up (ce qui finalement n'est pas si grave, même sans build-up j'aurais marké comme un fou de toute façon ...) mais très bien mis en scène au niveau des entrées des catcheurs. En plus, le match a été au niveau des attentes : très bon.

Après pour tous les autres matchs de la liste, il y a des pours et des contres, le Swagger-Christian était très bon aussi et personnellement il m'a pris par surprise parce que je m'attendais à tout sauf à voir un match de cette qualité-là en me levant à 4h du mat ce mercredi là. On a tous des raisons différentes pour aimer un match et les circonstances des uns ou des autres (il y a quand même une sacrée différence entre un match capable à lui tout seul de vendre Mania et un main event ordinaire du show de seconde zone qu'est l'ECW) font que tu peux pas vraiment comparer ... Tu sais quand tu fais un classement, ça se finit toujours au coup de coeur inexpliqué d'une manière ou d'une autre

D'accord avec ça !!

Je suis tout à fait d'accord avec ce tu viens de mettre Spanish, notamment sur le statut de dream match !! Et le fait que c'est un match qui n'est pas comparable avec un Swagger-Christian ou un Christian-Shelton car dans un Undertaker-HBK on privilégie le spectacle au détriment de la technique certes, mais qui nous fait rêver !!

Un peu dur !!

Bonjour,
.
Je suis assez d'accord avec le classement des meilleurs moments, et puis excellente idée de mettre les liens, comme ça j'ai pu savourer la tristesse des kidz qui pensait revoir J.Hardy, c'est tellement bon !!
.
Là où je ne suis pas d'accord c'est pour le match de l'année, certes ne pas mettre Undertaker-HBK en premier je le conçois aisément...mais Axl ne pas le mettre dans le classement je trouve cela un peu sévère, tout cela pour le manque de suspens !! Il est vrai que tous laissait croire à une victoire de l'Undertaker avant le Wrestlemania, tout d'abord aprés 16 victoires on le voyait mal perdre à 17 et surtout tous les assauts répétés sur le deadman par HBK les semaines précédant le PPV, là tu (oui je me permets de te tutoyer) vas me dire : "Ben oui !! d'où le manque de suspens banane !!"
.
Moi je te répondrais "Banane toi-même !" car le combat, était plein de suspens et j'ai vraiment cru que le showstopper allait continuer son œuvre ! Et sur mon siège j'étais un peu comme le spectateurs chauve qu'on voit dans les premiers rangs c'est à dire exciter et pour l'undertaker, et finalement on connait tous le résultat, mais la force de ce combat est vraiment l'incertitude du résultat !!
.

Le match de l'année, une blague ?

Que ce ne soit pas Undertaker vs Shawn Michaels le match de l'année relève presque du smarkisme tellement ce match s'impose comme le plus beau, le plus marquant, celui dont tout les fans se souviendront pendant des années (au niveau de HBK vs Bret Hart, Austin vs Hart ou encore Taker vs Mankind). Et le match de l'année est un match de mid-card , certes très bon, mais quand même à des années-lumières du match Wrestlemania 25. en terme d'affiche, d'histoire (qui ne se souviendra pas du Suicide Dive ?), le lieu où c'est arrivé et tout ce qu'il y a autour, la Streak du Taker contre un Michaels qui n'avait jamais perdu contre le Deadman en un contre un. Et à côté, c'était Jericho-Rey, ok le truc du mask était très bien construit, tout ce que vous voulez, mais vu que Mysterio avait déjà perdu son mask à l'époque, l'intensité en prend un coup pour les puristes. Intensité que le match du bien contre le mal a parfaitement géré.

Voilà, coup de gueule envers cette aberration, et les choix de vos rédacteurs sont aussi choquants que ceux des Awards de la WWE pour les matchs de l'année (Jack Swagger vs Christian, ok il est bon mais pas au point d'être le match de 'lannée, faut arrêter le délire).

Après rapide revision

Je pense que la différence entre HBK/Taker et les Rey / Jericho, c'est que le premier tiennent principalement par "l'aura" de leurs participants, on prend un catcheur X et un Y qui font le même match, on a droit à un match tout à fait sympathique sans être pour autant exceptionnel. Les deuxièmes, avec X et Y qui font les mêmes, même sans l'histoire du masque, ils restent quand même .... comment dire.... waouh quoi

Légère contradiction non?

Que ce ne soit pas Undertaker vs Shawn Michaels le match de l'année relève presque du smarkisme ...
..... vu que Mysterio avait déjà perdu son mask à l'époque, l'intensité en prend un coup pour les puristes.

:p

Taker / Michaels

Je sais pas trop ce qu'est le "smarkisme", enfin si, mais on me donne toujours des définitions différentes. Quoi qu'il en soit, puisque je suis l'un des deux votants (sur sept) n'ayant pas classé ce match dans leur top 5, je vais expliquer pourquoi j'ai participé à cette "aberration".
- Primo, comme je l'ai indiqué dans le post, le suspense autour de l'issue du match est pour moi un élément très important. Or j'étais certain que le Taker ne perdrait pas. Soit sa streak ne se terminera jamais, soit c'est "the next big thing" (un jeune gars voué à incarner le futur du business, et qui a drôlement besoin d'un gros scalp à son palmarès) qui y mettra fin. En aucun cas Michaels n'allait gagner. Du coup, à chaque tentative de tombé de Shawn, je savais que le Taker se dégagerait. Ca c'est une première chose.
- Deuxio, si le match fut bon, voire très bon (et je l'aurais d'ailleurs probablement mis dans mon top 10), il a eu largement recours, à mon avis, à une ficelle un peu grosse, à savoir le coup du "chacun porte son finisher, mais l'autre se dégage". Niveau construction, c'est efficace, certes ("waaah, il s'est dégagé d'un tombstone!!!" "waaah il s'est dégagé d'un Sweet Chin Music!") mais je trouve le procédé relativement facile.
- Tertio, je pense simplement que certains sont moins sensibles que d'autres à certains types de pathos, comme celui qui entourait ce match. Moi, la dialectique ombre / lumière etc, même si elle a été bien portée dans la feud, je la trouve assez banale et peu intéressante (je trouvais plus fun Cena qui pissait sur une tombe dans un cimetière du temps de sa feud contre le Taker) et terriblement éculée. C'est plus fort que moi, le Taker me fait rire, c'est un vieux taré, c'est tout. En comparaison, Y2J-Mysterio était plus frais, plus vivant et plus surprenant, de mon point de vue. Et je suppose que si Reune a préféré Christian-Swagger, c'est parce qu'il voit en Swagger précisément le "next big thing" qui ce jour-là a fourni un très gros match à un super catcheur dont c'était le grand retour à la WWE.
Enfin, Taker-Michaels finit quand même deuxième meilleur match de l'année en mélangeant tous les votes, c'est pas comme si on l'avait complètement zappé non plus...

C'est pas moi qui ai mis Swagger/Christian

Moi, mon number ouane, c'est Undertaker vs HBK à Mania ...

Sorry

Effectivement, c'est Reune, sorry, j'ai automatiquement fait la connexion ECW / Spanish!

and that's the bottom line,

and that's the bottom line, cause Stone Cold said so!

Impeccable

Tout y est! The Best-of of the best-of! Et puis avec les liens en bonus, c'est le rève. (Raaah, cet arrachage de masque après ce magnifique combat.... :) )
Chapeau.

Excellent!

Non seulement les choix sont excellents et éveillent de bons souvenirs, mais en plus avec les liens c'est une valeur ajoutée géniale! Quel plaisir de découvrir ou redécouvrir ces grands moments!

Orton et HHH, Punk et Hardy, Mysterio et Y2J, JoMo ReyRey... Ca montre quand même que le niveau actuel a un peu baissé (j'avais oublié le niveau exceptionnel des matchs de ReyRey à l'époque, contre un Y2J inventif au possible et un JoMo plus aérien que jamais).

Ouaip

En effet l idée de mettre les liens dans le classement me permet de me refaire tout le debut d année que j'avais loupé en étant en voyage a l etranger.
J ai d ailleurs bcp apprécié l'élimination chambre de Raw, merci a celui qui l a cité dans les meilleurs matchs de me l avoir fait decouvrir!

C'est marrant, moi c'est

C'est marrant, moi c'est justement l'Elimination Chamber, aperçu à la télé, qui m'a fait revenir vers le catch après une période de lassitude :)

yeah!

Bon là, il est difficile d'etre d'accord sur tout (moi, perso, le zoubi d'orton a steph, m'en fout comme du Dakar); mais, je profite de cette tribune pour poser la question suivante: et y a pas de meilleur guest host? alors que ça a rythmer raw depuis juin (je crois)?

Guest host

On aura un article séparé sur la question bientôt!

RE:

tu es le plus lumineux d'entre nous

Et Rémi, il compte pour des prunes ?

Je cite :
"Meilleur combat (et aussi troisième meilleur combat), meilleur moment et deuxième meilleure feud de l'année: ouais, on apprécie plutôt Chris Jericho par ici."

Et après, on s'étonne que The Miz sorte Reyrey, tssss, bande d'ingrats :P

Toutafé

J'y ai pensé ce matin! Effectivement, Y2J partage ces honneurs avec Reyrey, c'est bien la preuve qu'on n'est pas un site de méchants heelmarks, qu'on sait apprécier une idole des kidz à sa juste valeur!

Mouais

Mais vous l'assumez difficilement alors :P

Trouvé!

J'ai trouvé le leurre ah ah!
Sinon encore un gros travail félicitations. Pour le mtach de l'année, j'aurais mis l'affrontement de Y2J et Rey à Bash plutôt que celui d'Extremes Rules. Même si celui-ci ne démérite pas sa place...

C'est marrant, quand j'ai vu

C'est marrant, quand j'ai vu le vote de la WWE elle même, elle place le match du Bash comme second match de l'année et j'ai du mal à comprendre pourquoi. Certes il est excellent, mais je trouve que celui de Extreme rules le surpasse (contenu in ring démentiel dans les deux, finish spectaculaire dans les deux, + de suspense à ER, entrée + originale à ER). D'ou mon vote d'ailleurs. ^^
Du coup je me demandais ce que les gens avaient préféré dans le match du Bash, ça m'intéresse! ;)

Alors la je suis surprit du

Alors la je suis surprit du choix de McOcee avec le 3 Stages of Heel, c'est le seul truc qui me parait vraiment "bizarre" parmi tous les votes.

Eventuellement

Peut être parce que "Je n’ai pas la mémoire des matchs (ou peu) et j’ai beaucoup de mal à établir des critères me permettant d’effectuer un choix très clair", et que "j'ai donc forcément tendance à ne retenir en priorité que les matchs phares de mes feuds préférées"?

Je reste sceptique!

Je reste sceptique!

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin