Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Video killed the wrestling star

A lesson in business, my friend. If you have a unique commodity, the world and his wife will try to wrestle it from your grasp... even if they have little understanding as to its true value.
Citation extraite de GTA III

 

Vous rêvez d'un monde où Sheamus est 5-time WWE Champion, où Eric Escobar domine l'IC title depuis 18 mois, ou NT1 a abandonné la diffusion de RAW au profit de la NOAH, et où la TNA est devenue supérieure à la WWE? C'est possible, grâce à l'univers magique des jeux vidéo.

 

 


Et vous pouvez même faire combattre Jean-Louis Borloo contre l'Undertaker si tel est votre bon plaisir.

 

 

Jeux Vidéo et catch, le dossier

 

Le plus dur dans ce genre de dossier est d'être ni barbant, ni inculte, ni trop synthétique; par commodité, j'ai exclu les références à la Wii et aux jeux pour mobile. Alors, j'espère que la présentation vous plaira... ... Sinon, I've got two words for ya:

 

 

 

 

On peut fixer le point de départ du jeu vidéo catchesque comme on a fixé le point de départ de la première percée du catch en France, à savoir les années 1990. En effet, d'après jeuxvideo.com, le "premier" jeu de catch date de l'année 1991: WWF Wrestlemania (auquel j'ai joué, tout ceci ne me rajeunit pas, pourtant j'ai plus ou moins l'âge de McOcee divisé par deux) développé sur Amstrad CPC64, Amiga, Nes, et PC.

 

 


Ouais, j'ai joué sur CE truc.

 

 


[Ajout d'Axl, n'y tenant plus, au moment de la mise en ligne] Et moi j'ai dû dépenser un bon millier de pièces de dix francs là-dedans, dans les sordides salles de jeux du Boulevard de Clichy!

 

 

A l'époque, évidemment, c'était bien moins développé qu'aujourd'hui. La plupart des jeux de catch ont d'ailleurs, étonnamment, gardé au fil des années (jusqu'en 1997 environ) la même structure et, pire, les mêmes lutteurs.
Ainsi, globalement, lorsqu'en 1995 j'ai acheté WWF RAW sur MEGADRIVE, on retrouvait la structure suivante: mode de jeu 1 vs 1 (face à l'ordinateur ou un humain) avec uniquement des combats simples ou des Royal Rumble; et une dizaine de lutteurs parmi les plus charismatiques à l'époque: Bret Hart, Shawn Michaels, Hulk Hogan, The British Bulldog, "Macho Man" Randy Savage... Adaptés aux contraintes technologiques de l'époque, les combats étaient bien basiques mais, relativement bien animés vu les consoles de l'époque: sauts chassés, tours de hanches, projections, cordes à linge, souplesses, bulldogs, descentes du coude et de la cuisse étaient en général les mouvements disponibles, et étaient superbement animés.

 

 


Bon, c'était moins le cas en 1992 (image tirée de WWF Wrestlemania: Steel Cage Challenge sur Master System).

 

 

Les reproches que l'on peut faire à ces jeux sont tout de mêmes nombreux , y compris pour l'époque: pas d'entrées des catcheurs, temps de chargement supérieurs à la moyenne, et surtout un concept bien trop basique, à savoir pilonner son adversaire afin de vider sa barre d'énergie pour gagner, et, du côté du lutteur au sol, matraquer les boutons afin d'espérer se relever.

 

L'arrivée des consoles de seconde génération (N64, Playstation 1, Saturn) dans les années 1998-1999 offre une nouvelle fournée de jeux. Tout d'abord, l'apparition des manettes à quatre boutons au lieu de 2 (ou 3 chez Sega) permet d'améliorer le gameplay, et soulage le joueur en évitant les combinaisons de boutons a+b foireuses et qui ne marchent qu'une fois sur deux.

 

Surtout, le support (CD de jeu) permet d'ajouter nombre de données. Ainsi, la moyenne de lutteurs jouables passe de 10 a 35, ce qui offre bien plus de possibilités. Les ajouts de matchs sont également nombreux: Triple Threat, Fatal-4-way, et surtout, Tag Team match. Le vrai avènement de ce type de match aura lieu pourtant dix ans plus tard, avec l'arrivée des consoles next-gen.

 

La licence WWF est alors surexploitée, offrant des dizaines de jeux, des plus réalistes aux plus fantaisistes (les horribles: WWE Crush Hour et WWC: World Wrestling Championship, sur lequel je reviendrai), mais la qualité des jeux dépend bien souvent de l'éditeur.

 

A ce petit jeu, THQ ne s'en sort pas trop mal. Développeur de la licence WWF, il a considérablement contribué au réalisme du jeu vidéo de catch. Intégration de cinématiques, de plusieurs ceintures, de nouveaux types de matchs (tels les matchs Hardcore, ou Special Guest Referee), mais surtout une nouvelle "dramaturgie" des matchs, avec des nearfalls out of nowhere, ou des prises évoluées.

 

 


Entrée de l'Undertaker, image tirée de WWF Smackdown sur PS1, 1999.

 

 

C'est également de nouvelles possibilités en termes de jeu, avec la possibilité de créer sa propre superstar ou de jouer avec des Divas! Celui qui n'a jamais joué au bra and panties match sur Playstation 2 est un menteur...

 

 


Chyna wins! (image tirée de WWF Smackdown sur Ps1)

 

 

Quoiqu'il en soit, les jeux vidéo catch se multiplient. Le changement de nom de la compagnie (qui passe de WWF à WWE) et l'arrivée des consoles Next-Gen (Xbox360, PS3) marquent l'avènement du jeu vidéo, mais aussi une nouvelle politique.

 

On note tout d'abord que, malgré son âge avancé, la Playstation 2 reste une historique du jeu vidéo, puisqu'elle a reçu les licences SD vs RAW 2007 à 2010, et que SVR 2011 a été confirmé sur cette console.
La licence Smackdown vs RAW, est LE symbole du catch sur les consoles next-gen, tel le FIFA , il est attendu chaque année comme un messie.

 

 


Première pochette de Smackdown VS RAW, sur PS2.

 

 

Pour beaucoup de joueurs, l'édition 2007 est la plus aboutie en terme de quantité. Des dizaines de possibilités de matchs, à 1, 2, 3, 4 ou même 6 sur le ring, sans compter les modes "longue durée" tels que le mode saison ou carrière, des PPV, mais surtout près de 70 catcheurs! Cette édition offrait d'ailleurs le meilleur équilibre entre Légendes et Superstars du roster. Malheureusement, la logique commerciale a modifié cela dans les éditions ultérieures, mais nous y reviendrons, car maintenant, nous nous attardons sur le gameplay. L'un des jeux les plus buggués était d'ailleurs sans doute l'édition 2008. Bugs de collisions, arbitre qui bouche la vue, et surtout, l'impossibilité relative de gagner un Money in the bank: dès qu'un catcheur courait sur le ring, l'échelle tremblait et le lutteur qui grimpait tombait. Et comme il tombait de haut, bonjour la récupération.

 

 


Cena, HHH, Mysterio et Taker en Fatal 4 Way: Kidz Rulez! (image extraite de SVR 2007 sur X360)

 

 

Néanmoins, quel plaisir de pouvoir faire autant de moves qu'un Mysterio, ou de pouvoir imaginer un meilleur moveset à Orton! L'utilisation des sticks analogiques et la configuration des manettes permet à chaque lutteur de maîtriser à peu près une quinzaine de prises.
L'édition 2009 confirme ce plaisir de jeu en intégrant de nouvelles fonctionnalités.
Tout d'abord, le "Struggle Submission System"®, qui offre un réalisme certain aux prises de soumission. En effet, dans les éditions précédentes, pris dans un Crippler Crossface ou un STFU, le seul salut était d'appuyer au bon moment pour bloquer un curseur dans une zone donnée, ce qui permettait d'attraper les cordes ou de casser la prise. Mais, dans un esprit assez conservateur des jeux précédents, plus le catcheur était "épuisé" par les coups reçus, plus la zone où il fallait stopper ce fichu curseur était réduite. Résultat, en général, le lutteur abandonnait systématiquement sur les Walls of Jericho.
Mais 2009 marque une première évolution avec un nouveau système, basé sur l'utilisation des sticks. En effet, le degré de pression sur le stick (qu'on dirige vers soi) accentue ou non la prise, et offre une nouvelle dimension tactique. Le joueur peut décider d'être bourrin et appliquer à fond son STFU pendant cinq secondes puis rompre la prise d'épuisement, ou maintenir son adversaire dans une sleeperhold pendant deux bonnes minutes. Néanmoins, THQ a tout prévu puisqu'il offre la possibilité, durant des périodes données, de retourner la prise, en trouvant le sens d'inversion de cette dernière. Ainsi, une figure-4-leg-lock pouvait se retrouver inversée, et le lutteur qui était en difficulté quelques secondes avant, s'imposer.
C'est à mon sens le meilleur système, mais il n'a pas été conservé dans l'édition 2010 qui, à la place, offre un système différent de matraquage pour se libérer d'un pinfall. On ne peut pas tout avoir...

 

L'édition 2009 marque également l'avènement du match Tag Team. Si auparavant les tag teams ressemblaient plutôt à un 1vs1 +1vs1 (les hommes non-légaux se contentaient d'encourager leur partenaire jusqu'au tag), l'édition 2009 a grandement amélioré le plaisir de jeu, offrant un vrai rôle à l'homme illégal, qui peut perturber l'arbitre pendant que son partenaire exécute une prise interdite, baisser la corde lorsque l'adversaire est projeté, ceinturer l'adversaire, et surtout, exécuter un hot-tag. Pendant ces quelques minutes, le catcheur ne ressent rien et peut placer un finish. Surtout, le bug des échelles est réglé, et rend désormais ces matchs de l'échelle on ne peut plus passionnants.

 

 


Mais on ne peut pas faire de RKO depuis l'échelle, hélas. (image tirée de SVR 2009)

 

 

Quid du SvR 2010 alors?

 

Eh bien... rien de spécial. Quelques améliorations notables (ajouts de scénarios, meilleure ambiance, plus de salles, annonceurs plus présents), de nouveaux modes de jeu (le mode "mon scénario" qui permet de créer une feud de A à Z)... Mais cette édition est symptomatique de ce qu'est devenu le monde du jeu vidéo aujourd'hui: certains modes de jeu ont disparu ou ne sont jouables que sur un match dans un scénario (exemple: le Guest Referee match), mais surtout, le nombre de catcheurs est désormais limité à un peu moins de soixante. Le motif? Inciter les joueurs à utiliser leur abonnement internet pour télécharger des mises à jour payantes! Futé, mais décevant lorsque, par conséquent, le roster (arrêté à Wrestlemania) n'inclut pas des lutteurs qui pourtant sont apparus souvent (la Hart Dynasty, par exemple: si Natalya est immédiatement jouable, DH Smith et Tyson Kidd sont téléchargeables). La logique mercantile a réduit le roster et pose de fait un problème de conscience: a-t-on envie de se ruiner pour de nouveaux catcheurs alors que le jeu coûte déjà près de 70€?

 

La même logique concerne les Légendes. En effet, si l'édition 2007 de SVR offrait un bon compromis en termes de nombre, le développement mercantile a abouti à diffuser des jeux de catch "exclusifs" aux Légendes en parallèle pour, là encore, nous faire dépenser nos euros (bande de méchants capitalistes d'éditeurs de jeux vidéos); ce qui a donc abouti à la série des "Legends of" (initialement Wrestling,puis Wrestlemania), inégalement réussie selon les années.

 

 


Un tag match de rêve: Mr Perfect et Jimmy Superfly Snuka vs Big John Studd et Big Bossman.

 

 

Voilà donc pour un petit tour des jeux de catch "purs" et sous licence WWF.Mais avant de glisser un mot sur les autres jeux en rapport avec le catch, quelques mots à propos de la TNA, qui dispose aussi de son propre jeu vidéo: TNA Impact!

 

 


Quel réalisme! Ils ont réussi à reproduire le bordel des matchs TNA sans disqualification.

 

 

Développé par Midway sur la plupart des consoles, TNA Impact partait avec un gros handicap: le monopole de la licence Smackdown vs RAW, auquel étaient habitués les joueurs. De plus, les particularités de la TNA (stipulations, ring hexagonal) risquaient de poser problème tant en matière de développement que d'intérêt. Pourtant, globalement, malgré quelques défauts (système d'énergie digne des premiers jeux de catch, combinaison de touches douteuses, faible roster de 25 catcheurs), TNA Impact s'en sort honorablement (noté 13/20 sur jv.com), contrairement à d'autres bouses produites avec ou sans licence.

 

Car en effet, le produit catch a permis les pires folies en matière de jeu vidéo. Ainsi, la sur-utilisation de la licence WWF/E a abouti à l'horrible "Crush Hour", qui n'était pas un jeu de catch en soi, mais une sorte de "Mario Kart" (raté) sauce WWE, développé pour la PS2.

 

 


Une seule image pour résumer cette catastrophe: RVD sur un Quad, poursuivant Ric Flair, et barré par un 38T.

 

 

Surtout, comme pour tout produit "médiatique", on a vu en parallèle se développer des jeux de catch sans licence. Si cela n'a pas abouti, comme sur PES, à des noms semi-fictifs (tel Anilkar, au lieu d'Anelka; mais nous n'avons pas eu de Quadruple I au lieu de Triple H), les jeux sans licence n'ont pas été nécessairement de grandes réussites.

 

La plupart de ces jeux ont en effet été consacrés au backyard. Alors que la WWE passe son temps à nous diffuser des "Stay safe, don't try this at home", les petits développeurs passent le leur à promouvoir le Backyard Wrestling (qui, je le rappelle, consiste à reproduire chez soi les mouvements des lutteurs, sans aucune formation, ce qui risque d'aboutir à une nuque brisée).

 

 


Pire, ces jeux à la mentalité douteuse tendraient à faire croire que le catch a pour finalité une brutalité ultime.

 

 

Dans une veine différente, le jeu vidéo "Rumble Roses" cherchait à véhiculer une image "cliché" du catch, inspiré de la WWE: les divas ne seraient que des bombasses qui catchent à moitié à poil. De fait, ce jeu s'inspire de ce cliché, poussé à l'extrême: les lutteuses du jeu catchent en soutif et en string dans la boue ou sur le ring.

 

 


Le fantasme de Silvernights, tout en pixels.

 

 

Mais , les CDC sont sérieux avant tout, et cautionnent le vrai catch, celui qui nous fait vibrer! Voilà pourquoi je citerai un dernier jeu, beaucoup plus sérieux et tout aussi passionnant; ce jeu est la nouvelle coqueluche des CDC, trouvé par l'excellent Tsurugimi, il s'agit de Total Extrême Wrestling. Véritable jeu de gestion, il permet d'incarner, au choix, un head-booker ou un président de fédération dont le but est de développer sa promotion, lui faire gagner de l'argent et la rendre visible au monde entier via la télévision. Si l'idée de départ est déjà passionnante en soi, elle devient totalement grisante lorsqu'un patch permet de jouer avec la WWE, et d'organiser des feuds dantesques entre Y2J et Hornswoggle si le coeur vous en dit. Et puisque l'ordinateur, lorsqu'il simule des résultats d'autres fédérations, se permet les pires folies (JTG champion ECW, Miz and Morrison champions par équipes unifiés...), libre à vous alors d'imaginer des feuds de malades, les situations disponibles sont très nombreuses en matières d'angles et de storylines (environ 300 possibilités) ou de combats (si on intègre les stipulations propres à la TNA on arrive à une centaine de stips, il me semble!); alors si vous cherchez où trouver cette petite perle, vous cherchez au choix dans la chatbox, sur le forum de Sarah, ou en tapant Total Extreme Wrestling dans Google. Attention, il faut dans ce cas charger la version 2005 (gratuite).

 

Vous savez donc ce qui vous reste à faire, mais attention tout de même à ne pas finir comme Tsuru, enfin no-life, quoi.

 

En vous souhaitant un bon amusement et au plaisir de réécrire des articles sur des thèmes variés, je vous souhaite de joyeuses Pâques...

 

 


Because I'm Arthemiz, and I'm in SVR 2010.

 

Here comes the pain

Je commence en faisant un hors-sujet,en effet,c'est mon premier post sur le site que je suis pourtant depuis quelques mois.

C'est avec Here come the pain que j'ai découvert le catch sur console et même le catch tout court.C'est incroyable le nombre d'heures que j'ai pu passer dessus,d'une part parce que la jouabilité était riche tout en très accessible (je suis incapable de jouer jouer à un tekken ou dead or alive) et surtout parce que le mode carrière comprenait une foultitude de storylines.

J'espérais retrouver tout ceci quand j'ai acheté d'occasion Smackdown vs Raw 2009 il y a moins d'un mois mais quelle fut ma déception quand j'ai entamé le mode carrière qui n'a absolument aucune trame scénaristique .Il est honteux de vendre cela à 70€,comme il est honteux vendre n'importe quel jeu vidéo à 70 euros.Mais pour l'entertainment on est servi

WWF SUPERSTARS

Le premier jeu de catch estampillé WWF devait surement être WWF SUPERSTARS en arcade de 1988 http://www.youtube.com/watch?v=DgaxE7ALfLA .
J'en garde un souvenir ému, puisque c'est ce jeu qui m'a fait aimer le catch et particulièrement la WWF.

Vraiment excellent pour l'époque ou je m'écriais ce genre de choses:
"WOA Y a le catcheur de Rocky dedans!" (Hogan)

  • "L'indien à l'air trop balaise, je le prend!" (Ultimate Warrior)
    "Mais il est trop fort le gros!! On peut même pas le soulever pour faire des prises!" (Andre the Giant)

    PS: Putain le CAW de Jean Louis Borloo j'en pleure de rire!

  • Quand j'ai vu ce dossier j'ai

    Quand j'ai vu ce dossier j'ai tout de suite pensé me régaler mais au final petite déception, la moitié de l'article étant basé sur le même jeu. Mais l'initiative est très bonne. Et pour faire écho au commentaire de RainMakeR, voici un autre dossier réalisé par IGN:

    http://retro.ign.com/articles/929/929438p1.html

    Bon c'est dans la langue de Shakespeare mais il est assez complet lui aussi

    Merci à tous pour vos

    Merci à tous pour vos commentaires.
    En effet, je ne pouvais pas citer TOUS les jeux. Parce que il y en a vraiment beaucoup, que je n'ai pas connu toutes les consoles, et qu'il me semblait plus intéressant de citer l'évolution de la série SVR. La source jv.Com était la seule que je connaissais et surtout garante d'un stock de captures d'écran, mais c'était juste pour compléter mes souvenirs.

    En tout cas, content d'avoir réveillé vos souvenirs :-D

    Bonne idée!

    Une bien belle idée que d'aborder le thème, ô combien riche, des jv de catch...

    Bon, difficile d'être exhaustif dans cet océan de softs plus ou moins marquants, mais il manque deux ou trois références à certains jeux, comme le jeu sur GameBoy ou certains Smackdown assez marquants (notamment le HCTP), voire l'excellente série de la N64 (WCW vs NWO, le même en Revenge, et Wrestlemania).

    Ceci dit, c'est un régal de reparcourir l'histoires de ces jeux. Ca nous rajeunit pas, mais ça rappelle de bons souvenirs...

    Et merci pour l'info sur la TEW, ça a l'air miam... (ma femme me dit en fait que non, pas merci...)

    j'ai lu 2 lignes et j'ai arrete

    Bon j'ai commence à lire, puis j'ai vu " En effet, d'après jeuxvideo.com, le "premier" jeu de catch date de l'année 1991: WWF Wrestlemania "
    Et j'ai arreté de lire. JV.com est tout sauf une reference. Des dossiers plus ou moins , incomplets, un gros manque de culture, et surtout beaucoup de conneries ecrites. Genre WM le 1er jeu....

    Je t'invite à lire ceci Arthemiz
    http://forum.fnnation.com/showthread.php?t=46690

    Plus complet et avec de vrais infos ;)

    Coin Coin

    Sympa ton article mais je le trouve incomplet. par exemple tu ne mentionnes pas l'excellent WrestleMania 21 sur XBOX! Comment oublier ce chef d'oeuvre où les prises s'enchaînaient à une vitesse folle et où tu ne mettais pas 3 heures pour te relever après un coup.
    Honte à toi!
    Sinon pour les jeux orientés backyard, je dirais qu'il en faut pour tous les gouts. Certains lecteurs des CDC apprécient peut-être le catch ultraviolent pratiqué entre autre dans des feds comme la CZW ou la regrettée IWA MS. La série Backyard Wrestling te permet donc de jouer avec des catcheurs ayant fréquentés ses feds là. Par contre, n'yant jamais eu l'occasion d'y jouer, je ne sais pas s'ils en valaient la peine...

    Argl

    TEW, c'est que pour pc :'(
    Y a pas un mince espoir de version mac un jour ?

    C'était mieux avant/On est plus chez nous

    Je m'étais juré tel le gardien de l'univers 616 made in Marvel de ne jamais intervenir sur ce site, d'observer les changements du monde du catch sans piper mots, ce que j'ai fais lorsque vous encensez le retour du lama orange à la TNA et autres joyeusetés mais là, là je ne peux me taire. Comment parler de jeu vidéo sans mention, sans chapitres de 4 pages A4 sur la légende des consoles.

    Le fameux WWF No Mercy sur GameCube ( et son ancêtre WCW vs nWo ), ça les petits gars je peux vous dire que c'était autre chose. Jouabilité jamais retrouvée depuis, plaisir du jeu proche d'une soirée câlins avec Gisèle Bundchen, roster complet, storyline d'enfer, boss de fin d'histoire qui s'appelle André the Giant, parties de tag-team cool comme un match des Eliminators version ECW.

    C'était le Sud ce jeu

    C'était nos belles années. A l'époque, on pensait qu'il allait changer le monde.

    Super Mario plus titré que Triplache

    La vidéo d'entrée de Borloo est terrible, il y a visiblement de quoi faire avec ce SMvsR 2010 (je vient de récupérer le 2009 mais n'ai pas encore trop eu l'occasion d'en faire le tour). Avec le générateur de personnage, le nouveau générateur de rivalité et un forum, on doit pouvoir se taper des gros délire en multijoueurs !
    .
    Il me semble avoir joué à un WWF qui m'avait été prêté sur Game Boy, mais j'y connaissait rien dans une discipline exclusivement diffusée sur Canal (que je n'avais, et n'ai pas) et le gameplay n'était pas génial. Alors je me brawlait (relisait bien la phrase pour évacuer tout malentendu) pas mal sur des jeux de bastons (l'inénarable Street Fighter II, mais j'étais pas plus fan du catcheur disponible à cause de sa lenteur) et Beat em All (Final Fight, où là j'étais hypnotisé par Haggar pour placer des violente prise à ces racailles de la Courneuve, ainsi que Cadillac et Dinosaure et ces brawl contre des raptors !). Bref durant les années 90 les jeux de catchs avaient la réputation de navets, mais le potentiel apparaissait pourtant, pensant à a multitude de coups différents pouvant être donné et aux possibilité de jeu avec les cordes, hors du ring, en trichant et récupérant des objets.
    .
    Et dire que je voit là l'Undertaker présent sur un jeu Mastersystem, mon dieu, là il prend un coup de vieux incroyable, vu que je jouait à la Master System jusqu'à... 7/8 ans ! Et que le hardware a incomparablement plus évolué que la gimmick du Taker. Enfin, je ne crache pas dans la soupe, le catch des 90 m'a l'air bien fun et mythique, je m'y mettrait bien sérieusement un de ces quatre (disons à partir de 85, pour voir au passage Andrée le Géant)
    .
    Le style au surement profité des consoles modernes (post 120 bits), permettant une 3D offrant la liberté sur et autour de ring (du catch en 2D, ouch) et la possibilité d'exploiter des roster impressionnants ! Un bon jeu de combat sur Super Nes, c'était 8/12 combattants, maintenant certains jeux nous offrent plus de 50 ou 100 perso, et là catch brille par la masse de son roster et le charisme déjà monté des lutteurs (je serait infoutu de donner 5 noms de combattant de Tekken, pire pour Soul Calibur ou Virtua Fighter, mais SMvsR, trop facile !
    .
    Pour avoir essayé le tag team avec mon neveux, fan de catch aussi (bon, c'est un Kidz donc il n'a pas encore la même perception que moi de la discipline), je confirme que jouer un match avec arbitre et gruger ce qu'il faut pour peser sur le match sans se faire disqualifier est un vrais plaisir multijoueur. L'équipier hors du ring ne peut pas vraiment siroter son coca tranquille, car il doit être attentif au combat pour attrapper un adversaire passant à sa porté, intervenir pour coup un pin, ou s'interposer pour protéger au contraire un pin, ou appuyer sur les cordes lors d'une projection, la répartition du jeu s'étalant bien vers un 70/30% entre homme légal et équipier.
    .
    Le DLC est lui un fléau de ces 2 dernières année, et je boycott tout téléchargement payant... Quand je pense qu'il y a à peine 10 ans on a récupéré sur PC Counter Strike ou Team Fortress en add on gratuit, que Starcraft a été mis à jour une décennie ou qu'un Il2 nous a offert des nouveaux avions à l'oeil par dizaines, j'en ai mal à l'aorte!
    .
    Pas essayé TNA Impact, même si le jeu a bonne réputation et traine en bac à pas cher. Par contre j'ai enfilé les gants sur Fight Night 3, et c'est très technique, vraiment prenant. Il parait aussi que l'UFC est une excellente licence de jeux.
    .
    Jeu de catch sans licence... Ça doit pas se vendre facilement quand même, car l'aura des catcheurs, magnifiés par leurs prises, leur entrées, des scénarios, leur voix, des commentateurs, des stipulation, fait grandement partie du plaisir de SMvsR.
    .
    Quand à Total Extrême Wrestling, je vous ait vu en discuter sur la tribune, j'ai même installé le bouzin, mais jamais je me suis retrouvé avec des vrais lutteurs de la WWE ou au moins TNA, que des fédérations inventées, ou alors hyper mal connu (pas vérifié). En plus ça a l'air d'être une belle usine à gaz pour débuter une partie, un peu comme un Football Manager ou Wargame des familles... Un patch WWE ? Je ressaierait peut être.

    SvR 10 < SvR 09 < SvR 08 < Serviette

    Malgré les tonnes de cousines moquettes fumées depuis le temps, je me souviens de ce jour comme ci c'était avant-demain, j'incarnais l'acrobatique Hulk Hogan sur SvR 06 ce qui m'avait, cet après-midi, converti au McMahonisme suite à un traditionnel backyard béquille match avec les vieux qui passaient en bas de l'immeuble.
    .
    l'impossibilité relative de gagner un Money in the bank
    .
    C'est maintenant que tu le dis? J'ai déjà enchainé 3h30 à la suite (5h dans la journée) à essayer de faire le "Money In The Bank avec Mr.Kennedy , Edge , Matt Hardy , Finlay , Finlay , Jeff Hardy a Wrestlemania . " de 2008. Qui dit mieux?
    J'avais vraiment accroché à la version 2008 en grande partie grâce (à cause?) du Mode GM qu'on ne retrouve toujours pas :'( déception de ce côté là en 2009 mais les TagTeam (entre autre) avaient monter le niveau. Quant à 2010, il est devenu beaucoup plus difficile de frimer, le plus bourrin gagnait alors qu'en 2009 je me faisais tout le monde avec Layla, je n'ai pas supporté le changement radical, à la poubelle.

    Damn

    "J'ai déjà enchainé 3h30 à la suite (5h dans la journée) à essayer de faire le "Money In The Bank avec Mr.Kennedy , Edge , Matt Hardy , Finlay , Finlay , Jeff Hardy a Wrestlemania . " de 2008. Qui dit mieux?"
    .
    Good God, ce défi...un des seuls que j'ai jamais rempli...

    SvR 2010

    Il manque vraiment un mode "carriere" a ce jeu. Le mode "Road to Wrestlemania" est excellent mais on reste sur sa fin.

    Certes, on peu creer son histoire, mais ça me semble trop fastidieux pour en faire quelque chose de suffisamment addictif.

    Ah et j'ai essayé un peu le Total Extreme Wrestling, soit j'ai rien compris au fonctionnement, soit je suis dérangé. Bel article sinon.

    Chronique très sympa !

    Pour ma part, j'ai joué à WWF Wrestlemania sur Atari, c'etait vraiment vilain. 3 catcheurs jouables, la grande classe^^. Mon premier vrai coup de coeur etait un jeu sortit sur Sega (impossible d'en dire plus vu que le jeu ne m'appartenait pas). Sur psx je me suis essayé à WCW Thunder, qui malgré un roster absolument hallucinant (le must en la matiere) etait plutot moisi.
    Ensuite la ps2 : j'ai rejoint la wwf avec le fantastique WWF : Just Bring It. Il m'arrive encore d'y rejouer tant il etait bon ! D'ailleurs le suivant (Shut Your Mouth) m'aura un peu deçu en comparaison, alors qu'il restait excellent. Here come the Pain arrive ensuite, pour moi le meilleur jeu du genre à être sortit, rien à redire ! tellement bon que j'en ai zappé la sortie des 2 suivants ! Je me suis rattrapé en achetant le 2006 (alors que le 2007 etait deja sortit) qui etait correct mais sans plus. Le 2007 etait encore un cran en dessous. Le 2008 etait tres beau visuellement, et peut etre meilleur que le 2007 au final, mais toujours pas satisfaisant. Le 2009, si l'on exclu quelques bonnes idées (le tag par exemple) est le jeu qui m'a fait lacher la serie telleemnt ça tenait du foutage de gueule. Je m'y suis toujours pas remis depuis d'ailleurs, et n'envisage pas specialement de le faire. Ce coté "on vous vend des jeux à 70€ qui sont incomplet, achetez le reste à coté" me deplais trop pour ça.
    En parallele, j'ai joué à Crush Hour : une merde je confirme. J'ai egalement eu la naiveté d'acheter le premier Rumble Rose, pensant naivement que derieres ces fortes poitrines se cahaient quand meme un jeu de catch. Perdu. Legends of Wrestling sur PS2 etait une atrocité vite revendue aussi. Je me suis pas éssayé au premeir impact tellement Midway c'est devenu de la merde, on verra le suivante.
    A noter que la AAA va bientot sortir sont jeu video egalement : http://www.heroesdelring.com/

    De mon côté, le meilleur jeu

    De mon côté, le meilleur jeu de lutte que j'ai pu avoir entre les mains est incontestablement Here Comes The Pain! sur PS2 (Brock Lesnar en couverture), le mode carrière était d'ailleurs l'apogée de ce que la série éditée par THQ a pu produire, l'éditeur était complet sans être bordélique, le gameplay hyper intuitif... bref, un must-have.

    Ne pas oublier les jeux plus orientés management et que l'on trouve bien évidemment sur PC.
    Pour les quelques puristes du genre, le nom de Ryland vous dit quelque chose puisqu'il est le principal développeur d'Extreme Warfare Revenge (la légende, où l'on gère sa fédération) puis des TEW, Wrestling Spirit (où l'on gère le parcours d'un lutteur cette fois-ci), des jeux confidentiels, difficile d'accès, mais qui sont parfaits pour ceux qui ont une grande imagination concernant la lutte.

    D'ailleurs, sur EWR je suis en 2016 avec la ROH (fédération numéro un, devant la WWE) avec en main-event de mon prochain PPV : CM Punk Vs Chris Hero avec Steve Austin comme arbitre spécial. Le pied, je vous dis.

    moi le premier que j'ai eu

    c'était un jeu game boy avec 5 catcheurs au choix : Mr Perfect, Ted Dibiase, Macho Man Randy Savage, Hulk Hogan et l'Ultimate Warrior, qui en plus avaient quasiment le même moveset.

    Je tâtouille de temps en temps à du SvRdepuis l'édition 2008.
    Je regrette franchement le mode histoire de 2008 remplacé depuis par le Road to Wrestlemania, plus élaboré en contenu mais beaucoup trop court. une bataille royale, une elimination chamber, un match de WM et terminé !

    JV Catch

    Devant un article réunissant deux de mes passions, je ne peux qu'applaudir des deux pieds (mes mains sont vissées au joystick de ma Xbox).
    Comme pour tout les types de jeu vidéo (ca vaut tant pour les jeux de sport que les FPS), l'aspect "graphisme poussés à mort", avec les avantages indéniables que cela entraîne (réalisme, insertion dans le jeu) a dans la plupart des cas prit l'ascendant sur le côté "gameplay", avec pour résultat et sauf vrais bons jeux, des productions privilégiant la forme au fond.

    Sur ce, félicitations à Arthemiz Gordon pour son travail d'investigation.

    Tous sur TEW !

    Je rebondis sur la fin de l'article : oui, Total Extreme Wrestling ça déchire ! Je l'ai découvert à la fin de l'année et je n'ai guère retouché à mon Smackdown vs Raw 2010 depuis. La version 2010 de TEW vient de sortir, mais la 2005 est en effet disponible gratuitement pour, au moins, se faire une idée de la chose.
    Le paradoxe des jeux de catch est, n'oublions pas, qu'on essaie de faire gagner son catcheur comme dans un jeu de sport, la notion de booking étant finalement absente. Avec TEW on se retrouve au coeur du catch tel qu'on l'aime ici et c'est un vrai plaisir. Il y a en effet des patchs "monde réel" mais le jeu repose au départ sur un univers fictif, le CornellVerse, avec ses propres promotions et catcheurs, très riche et attachant.

    Là je confesse: j'ai recuperé

    Là je confesse: j'ai recuperé la démo de TEW pour me faire une idée et... c'est extremement touffu! Presque trop, en fait, parce qu'au départ on est un peu désemparé: pas de tuto, pas de coup de pouce, on se retrouve face à une interface austere dont on devine la richesse mais qui ne se livre pas facilement...
    J'avoue que, quoique grand fan de Football Manager, j'ai battu en retraite en attendant de trouver un site francais de reference (ou anglais d'ailleurs) pour me lancer et surtout y voir un peu plus clair! ^^

    Aide pas suffisante ?

    Je comprends que ça semble compliqué, mais le fichier aide est pas mal foutu. Basiquement les actions du jeu sont plutôt simples : engager des catcheurs, organiser son roster (répartir en faces/heels, attribuer des gimmicks, positionner en main eventer/midcarder...), programmer ses shows (hebdos, mensuels, annuels, télévisés ou non, selon les fédérations), booker chaque show (en alternant angles hors-matches et matches) ; et ça roule ! Le jeu est touffu mais l'habitude vient vite, c'est un jeu de management quoi...

    Bon bon j'espérais un site

    Bon bon j'espérais un site pour débutants, mais je vais tacher de me débrouiller :)Merci cela dit!

    Test effectué, et j'ai

    Test effectué, et j'ai rarement vu un jeu de management aussi riche... Ne me reste plus qu'à éplucher des pages de forum, parce que les subtilités sont nombreuses, et on se fait vite virer!

    Et un converti de plus !

    Ravi que ça te plaise. Avis aux hésitants, le jeu mérite le petit effort initial qu'il demande... Tu es parti avec quelle promotion ?

    Heuuuuuuu... j'ai cru à tort

    Heuuuuuuu... j'ai cru à tort que ce serait plus facile avec la SWF... Donc je suis reparti faire mes gammes... et je GALERE!

    Très sincérement, je me suis

    Très sincérement, je me suis attelé à la version 2005, et elle n'est pas ergonomique. On est vraiment livré à soi-même, et tout devient rapidement nébuleux...

    La version 2010 est plus fluide, mais elle est payante (or il vaudrait mieux pouvoir être sûr qu'elle est formidable, du coup), et là encore le fichier d'aide ne donne que quelques bases insuffisantes... Quant au fofo, il est très fourni, mais à mon avis seulement pour des joueurs déjà "établis"...

    Dommage.

    Insert coms please ^^

    Merci à Arthemiz "Awesome" Gordon pour cet article qui réunit deux de mes passions que sont le catch et le jeu vidéo! Gloire à toi!
    .
    J'avais vu quelques vidéos des "vieux" jeux de catch, de l'époque Megadrive, et je dois avouer qu'ils ne me passionnaient pas plus que ça: en ce temps-là, je préférais lancer des boules de feu avec Ryu ou une belle fatalité avec Sub-Zero! Mais comme tu sembles le dire, je pense qu'on a de nos jours le meilleur sur consoles, avec un roster important, les entrées, l'ambiance "comme à la télé"...
    .
    Ce que je préfère dans SvR (j'ai commencé par le 2008, puis, accro, j'ai acheté le 2009 puis le 2010), en plus du roster réel, c'est la customisation extrême, permettant de créer n'importe qui (et à ce propos, la première vignette m'a fait mourir de rire) et permet aussi toutes les folies. Par exemple, en ce moment, mon alter ego WWE (qui me ressemble bien sûr comme un clone ^^) est champion par équipe avec CM Punk (votez pour lui!) au nom de la SxE Society, match remporté contre DX! Et faire un tombé victorieux sur HHH et ensuite fêter ça dans les bras de Gail Kim, ça fait bien plaisir! Vraiment, cette customisation extrême (chaque prise, coup, façon de monter sur le ring, les entrées, la musique, créer son propre finisher de face ou en plongeant depuis un coin...) pour son personnage ou même améliorer le moveset des superstars actuelles me comble totalement. On est loin du temps où il fallait épuiser la barre de vie de celui d'en-face avec une corde à linge!
    .
    Après l'époque moderne n'a pas que des avantages: comme tu l'as souligné, l'apparition des DLC crée des manques volontaires dans le roster de départ de chaque SvR, si bien qu'on retrouve Natalya sans le reste de la Hart Dynasty par exemple. C'est tout bonnement scandaleux, et perso, je n'achète pas ces DLC, en espérant toujours qu'il y aura les persos que je souhaite dans le prochain quand sera venu le temps de revendre mon édition actuelle: j'ai été content de voir apparaître DiBiase Jr dans SvR 2010 par exemple. Au pire, je peux toujours les recréer avec les "recettes" que l'on peut trouver sur le Net...
    .
    Bref, les fans ont de quoi être comblés grâce à ces jeux (il paraît d'ailleurs que TNA Impact! est aussi un bon jeu, faudra que je l'essaie tiens), et comme un Fifa ou un PES qui permet à un aficionado à enfin faire gagner le PSG, un fan de catch peut créer sa WWE parfaite: un monde où Ziggler est enfin champion IC, Kingston champion WWE et Y2J WHC, où Cena et Orton font une équipe Heel du tonnerre, où HHH n'a pas touché à un titre depuis un bail... ;) Et avec un rendu sur l'écran comme un vrai show télé, que demander de plus? ^^
    .
    Un dernier mot sur Total Extreme Wrestling: les fans de gestion à la Football Manager vont adorer tant les possibilités sont énormes, car on peut vraiment TOUT gérer à un niveau de détail impressionant. Moi, j'ai un peu lâché l'affaire parce que c'est trop mon truc (je préfère l'action! ^^) mais pour les VKM en herbe, ça peut le faire!
    .
    ++

    Yeah

    Bien joué Gordon.
    J'avais moi même testé WWF Raw ! sur mon blog j'avais trouvé le jeu un peu bidon mais sympa.
    Good job
    Mon test -> http://widiopedia.blogspot.com/2009/11/critique-de-wwf-raw.html

    Mouahahaaa "excellent noel"

    Mouahahaaa "excellent noel" c'est ta punition pour m'avoir traité de no-life!
    Bon article mais je regrette l'absence de ce jeu http://www.youtube.com/watch?v=Mr9OaQztL50 qui est ultra complet et a un gameplay kitchissime, d'ailleur si quelqu'un sait comment le trouver, je suis preneur.

    Arf

    Fire Pro Wrestling ? Ca, à mon avis, pour le trouver, c'est les magasins (ou site) US...

    Noël?

    J'ignore de quoi tu parles.

    Je m'indigne contre ces

    Je m'indigne contre ces méthodes datant d'un autre âge ou les membres du parti disparaissaient des photos officielles!

    What's up?




    2009 - 2018
    Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

    Connexion utilisateur

    Commentaires récents

    Les Vignettes des Cahiers


    Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


    Retrouvez ici toutes nos vignettes !


    Quotes of the Cahiers

    "I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
    Brock Lesnar à propos de John Cena

    "At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
    Bad News Barrett

    "He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
    JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

    "I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
    AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

    "It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
    Bad Influence

    "Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
    Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

    "What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
    Brock Lesnar

    "Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
    Paul Heyman, sur Twitter

    "With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
    Le Miz, Hell in a Cell

    "Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
    Eve à propos de Layla

    "I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
    Damien Sandow, à DX.

    "Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
    Cody Rhodes au Big Show

    "The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
    CM Punk

    "It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
    R-Truth

    "I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
    CM Punk

    "These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
    John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

    "Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
    Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

    "When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
    Michael Cole à propos de Jim Ross

    "The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
    The Rock à John Cena

    "Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
    CM Punk

    "If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
    The Miz

    "William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
    CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

    "I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
    Randy Orton, à Sheamus

    Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
    Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

    "Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
    Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

    "Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
    Jerry Lawler

    "If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
    Jack Swagger

    "I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
    Chris Jericho

    "I'm sure your mom's uterus is awesome."
    Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

    "If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
    The Miz, à Bret Hart.

    "When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
    Batista à Raw.

    "We are real women with the body that God created us with."
    Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

    Don Johnson: "This is a mistake!"
    The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

    "One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
    CM Punk

    Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
    Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

    "If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
    Mike Tyson à Hornswoggle

    Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
    Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

    "I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
    Big Show

    Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
    Michael Cole: "What?"
    Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

    "I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
    Michelle McCool à propos de Mickie James.

    "We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
    Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

    "It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
    John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

    "Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
    John Morrison

    "I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
    Edge à propos de Andrew "Test" Martin