Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

WWE: Cinq raisons de flipper pour 2010

L'avenir est ce qu'il y a de pire dans le présent.
Flaubert

 

Pour mon premier article proposé à la vénérée rédaction des Cahiers du Catch, j’ai décidé de m’attaquer à un sujet sensible, à savoir les raisons qui, au moment de dresser un bilan de l’année 2009, invitent à l'inquiétude quant à l'année à venir. C’est un point de vue bien évidemment subjectif, toute contestation sera admise… et, dans mon esprit de pugnacité, recontestée à son tour, mais j’espère que tout ceci ne se règlera pas à coups de pierres dans les commentaires (la possibilité d’une battle royale pour déterminer qui a raison reste envisageable.)

 

 


Le futur de la WWE fout vraiment les jetons.

 

 

Cinq motifs d'inquiétude pour la WWE en 2010

 

Après cette introduction, il est temps de s’attaquer au vif du sujet. Dans le souci de garder le meilleur pour la fin, les raisons sont classées dans un ordre inversement proportionnel à leur importance. Ca va saigner.

 

 


Mais vous en faites pas, si ça saigne, votre télé passera immédiatement en noir et blanc.

 

 

Première raison : des matches de plus en plus édulcorés
Ca n’aura échappé à personne: la tendance à proposer des combats beaucoup plus "light" a augmenté ces dernières années. Ainsi, la ceinture hardcore fut retirée de la circulation en 2002 (réactivée officieusement en 2006 pour quelques semaines); la version internationale des shows est censurée (ceux qui regardent NT1 sauront de quoi je parle, eux qui ont droit à un plan sur le public à chaque coup de chaise); et il n’y a bien que quelques fous à encore croire que la ECW est une fédération "extrême". Mais en 2009, un événement a encore accéléré cet état de fait: le passage à un classement tout public (Parental Guidance, PG), dans l’optique de la fameuse kid’z era (en gros, les matchs sont moins violents pour que même mon petit cousin puisse avoir le droit de regarder sans que ses parents sautent au plafond devant tant de haine et de violence). Désormais, le sang est proscrit pendant les matchs, et quand il arrive par mégarde qu’un protagoniste se blesse et qu’un peu d’hémoglobine jaillisse, les catcheurs sont recousus sur place sans discussion possible (parfois au grand dam des spectateurs, comme durant le match Shelton/Christian à TLC), et les images sont censurées sur le site de la WWE. Paradoxalement, l’émergence des pay-per view à thème unique a vu une augmentation du nombre de matchs supposés violents, mais a de ce fait banalisé des matchs comme les Hell in a Cell ou les I Quit Match, matchs marquant le plus souvent la fin d’une rivalité, dans lesquels les catcheurs sont censés normalement aller puiser au bout de leurs réserves et dont l’exceptionnalité fait toute la force, qui sont ainsi "désacralisés", présentés comme des combats quasi-banals, et qui, de fait, le deviennent au niveau de ce qui est proposé sur le ring. Sans être un fan de hardcore, on peut quand même prôner un retour à des matchs plus longs, et plus intenses, et surtout plus variés que ce qui nous est proposé actuellement (durant Judgment Day, nous n’avons eu droit qu’à des matchs normaux en 1vs1, un comble quand on considère que le PPV suivant n’avait aucun match sans stipulation…) dans lesquels une stipulation "no DQ" revient surtout à "no count out".

 

 


Mais attention à ne pas trop chahuter, les enfants, vous pourriez vous blesser!

 

 

Malheureusement, rajouter de l'intensité aux combats ne semble pas être la priorité actuelle de Vince McMahon, qui préfère se consacrer à faire de la WWE une fédération familiale, ce qui s’inscrit plus précisément dans la logique de la…
…Deuxième raison: le poids toujours plus grand de l’Entertainment par rapport au Wrestling
L’année 2009, surtout à Raw, a été marquée par des segments toujours plus nombreux et des matches toujours plus courts, le summum étant atteint lors de l’horrible cérémonie des Slammy Awards, en décembre. Certes, c’est distrayant, certes, c’est parfois drôle, certes, le divertissement a toujours eu une part importante à la WWE, mais quand c’est au détriment des storylines (depuis leur victoire des titres tag-team unifiés, on a plus vu la DX faire mumuse avec Hornswoggle que défendre leurs titres ou mettre en place une vraie rivalité avec une autre équipe…), ça peut être dommageable, d’autant que les segments oscillent régulièrement entre le bon et l’horrifiant. Symptôme de cette volonté d’imposer le divertissement par rapport aux combats, la présence des guest hosts. Ceux-ci peuvent, selon les semaines, se montrer intéressants et divertissants, et apporter quelque chose au show, payant parfois de leur personne pour promouvoir les rivalités (remember le passage à travers une table de Mark Cuban); mais trop souvent, ils sont là simplement pour faire leur promo et affichent une méconnaissance quasi-totale du catch (Bob Barker ou les deux pilotes de Nascar dont tout le monde a oublié le nom).
Trop de segments peut donc tuer le segment, qui doit rester un moyen de faire avancer une rivalité, et pas, selon moi, de rigoler un bon coup entre deux matchs n’ayant pas de raison d’être. De plus, le divertissement semble être privilégié pour juger d’un catcheur, au détriment de ses capacités in-ring, et on peut craindre pour l’arrivée prochaine de Danielson, pas connu pour être une foudre de guerre au micro, mais qui est pourtant parmi les tout meilleurs catcheurs du monde, d’une polyvalence exceptionnelle saluée par tous les observateurs.

 

 


L'image choc de 2009: l'Attitude Era définitivement condamnée par la Kids Era.

 

 

Il est donc légitime de s’inquiéter de ce tournant pris en 2009 par la WWE, d’autant plus que la conséquence directe de cette prime au divertissement est la…
Troisième raison: des rivalités et des gimmicks sans imagination
En 2008, il y aura eu Shawn Michaels/Chris Jericho et Edge/Undertaker, grandes feuds épiques qui auront duré plus de six mois chacune; fin 2008-début 2009, on a eu Shawn Michaels/JBL, rivalité originale marquée par l’actualité. En 2009, on retiendra Triple H/Orton, qui a monté en puissance, puis s’est dégonflée comme un soufflé après Wrestlemania, la faute à un booking écrit avec les pieds, CM Punk/Hardy, et… c’est tout. On a bien plus souvent vu des catcheurs s’affronter parce que "toi t’es méchant, et moi je suis gentil" (les pénibles Cryme Tyme/Hart Dynasty) ou parce que "t’es champion, et moi aussi je veux l’être, alors viens, on se fout sur la gueule" (grosso-modo, toutes les rivalités pour le titre US cette année) que des vraies rivalités originales, ou marquantes sur le fond et sur la forme.
La feud la plus symptomatique sera le poussif affrontement entre Cena et Orton, qui n’a jamais vraiment réussi à décoller ni à être particulièrement intéressante, et la tendance n’a pas l’air près de s’inverser, pour preuve la récente feud entre Batista et Mysterio ou pire, l’absence de vraie construction pour les feuds entre Cena et Sheamus, puis entre Sheamus et Orton.
Si parfois le niveau dans le ring arrive à sauver l'affaire — Mysterio/Jericho, qui a souffert d’un booking archi-classique en trois manches de PPV (combat, revanche, belle), fut sauvée par les performances in-ring et le talent de Chris au micro —, force est de constater qu’on ne retiendra pas grand-chose de 2009 niveau feuds marquantes.
Le mal est le même pour les gimmicks et pour les catcheurs en général: les Faces sont globalement tous les mêmes (qui peut me dire quelle est la différence de personnage entre Evan Bourne et Primo, entre Mark Henry et le Great Khali?); les Heels existent en deux ou trois modèles (le vicieux, l’arrogant et le destructeur); et le manque de profondeur des personnages est plus que flagrant, et même très inquiétant, et participe au manque de véritables storylines intéressantes qui nous scotcheraient sur notre siège en attendant de connaître la suite.

 

 


- Oh! Une storyline qui traîne par terre! Elle est pour moi!
- Non laisse, j'en ai plus besoin que toi!

 

 

Cette fadeur des gimmicks a en plus une conséquence importante, qui se trouve être la…
Quatrième raison : des catcheurs jetables
Vince McMahon a toujours été quelqu’un d’impulsif et n’en a jamais fait vraiment mystère, et l’année 2009 a apporté son lot de catcheurs bidesques présentés comme le futur de la fédération, ou en tout cas comme la relève de la fédération, et ayant bénéficié de plus ou moins d’exposition à l’antenne, puis renvoyés à leurs études quelques mois, voire quelques semaines plus tard. Citons en vrac dans la liste des disparus de 2009: Kizarny, Tyler Reks, Manu, Sim Snuka, Eugene, Ricky Ortiz, Mr Kennedy et même Mike Adamle, éphémère GM de Raw, la palme, revenant bien sur à Eric Escobar, dont le gimmick pour le moins vintage risque de lui coller à la peau pendant de longues années, et qui est bien parti dans la course à la ceinture de plomb.
On est en droit de se demander pourquoi tous ces catcheurs ont été lancés ou relancés dans le grand bain sans véritable plan pour eux, pour être congédiés après à peine un ou deux matchs. On peut également rajouter Vladimir Kozlov à cette liste, lui qui est passé d’un title shot en 2008 à valet de Regal à la ECW en 2009, en anticipant bientôt les flops de Vance Archer et de Croft et Baretta.
Toutes ces observations traduisent malheureusement une incapacité de la WWE à penser à moyen et long terme le futur des catcheurs, et il n’est pas dit que Sheamus et Drew, actuellement hyper-over auprès des officiels, ne finiront pas dans les tréfonds de la carte suite à un coup de sang de Vince ou de son beau-fils, les deux décidant entre le fromage et le dessert pendant le repas du dimanche que finalement, bof, ils n’étaient pas si bons que ça ces deux-là, ce qui est bien évidemment très inquiétant quand il s’agit du champion WWE et champion Intercontinental actuels.
On est donc en droit de se poser des questions quant au système de travail des bookers, qui semblent plus souvent procéder par tâtonnements (on va lancer Untel, et on verra bien comment le public réagit) qu’avoir un véritable plan pour les superstars de la fédération. Cette pensée générale à court terme est dommageable. Si elle peut avoir des effets bénéfiques (le turn de Punk n’était pas décidé, même après son encaissage de mallette), a le plus souvent les effets décrits précédemment. En plus des catcheurs jetés dans le grand bain sans véritable idée derrière, on peut également classer dans cette catégorie les storylines avortées (Kane-Knox récemment) ou peu attrayantes, les turns non expliqués (Mark Henry en est le meilleur exemple cette année), les drafts sauvages au milieu d’une feud (Sheamus pendant sa rivalité avec Shelty-B)…

 

 


- Tain les mecs, je pige pas, on me file un personnage ridicule et aucune storyline, fait chier! Je vais aller me plaindre à Vince moi!
- OK Ricky, fais ça. Ce fut un plaisir de te connaître.

 

 

Mais les quatre points précédents ne seraient que peu de chose sans la…
Cinquième raison, peut être la plus importante: le manque de concurrence
Comment espérer que la WWE soit tirée vers le haut quand les alternatives proposées sont aussi peu influentes sur la communauté de fans de catch? Les fédérations indépendantes ne bénéficient d’une exposition médiatique que très faible et ne proposent le plus souvent pas de véritable storylines, et les fédérations étrangères sont encore plus difficiles à visionner et peu accessibles à la compréhension du grand public.
La seule fédération actuellement en mesure de contrecarrer la toute-puissance de la WWE est bien sûr la TNA, qui avec l’annonce de l’arrivée d’Hulk Hogan a réussi à faire parler d’elle, ce qui est déjà une bonne chose. Malgré tout, les ratings de la fédération d’Orlando restent très largement inférieurs à ceux de celle de Stamford (Impact! dépasse à peine la ECW en termes d’audience…), et la TNA ne semble pas en mesure de contrecarrer le rouleau compresseur qu’est la WWE, du fait d’infrastructures trop réduites, d’une exportation quasi-nulle et d’une popularité encore trop confidentielle (même si cette tendance est en train de commencer à s’inverser un tantinet, pour preuve les très nombreux commentaires suscités par la dernière chronique du show d’Impact! laissés sur ce même site), et il y a fort à parier que Vince doit pouvoir encore dormir sur ses deux oreilles la nuit, sans trop s’inquiéter de la désertion d'un grand public qui remplit les salles et achète les t-shirts D-X (et les bâtonnets fluorescents, très important les bâtonnets fluorescents!).
La fédération peut ainsi être comparée aux Etats-Unis d’un point de vue politique: régulièrement critiquée, mais bénéficiant d’une hégémonie tellement forte sur le business qu’elle peut se permettre le luxe de l'unilatéralisme, ignorant ainsi les récriminations d’une minorité d’amateurs de catch. Ce manque de concurrence ne peut évidemment pas être bénéfique en termes de qualité du contenu proposé, et ne va pas inciter la WWE à se sortir les doigts quand aux critiques qu’elle subit déjà et subira inévitablement par la suite (la gestion actuelle de John Cena montre bien cet état de fait).

 

 


Ben vous ferez moins les malins quand on aura fait signer Escobar, Ortiz et Kizarny! Woo!

 

 

S’il y a de nombreuses raisons de s’inquiéter du futur de la WWE en 2010, on peut cependant espérer que la fédération saura donner tort à cet article, et malgré tout nous régaler de ces surprises dont elle seule a le secret, de feuds mieux nourries (celle entre Jericho et Edge s’annonce d’ores et déjà dantesque) et plus inventives, et que Wrestlemania 26 sera le show de l’année, celui dont on parlera des années durant, qui saura rattraper l’affront d’avril dernier et reconquérir les fans qui ont pu déserter la fédération pour telle ou telle raison en 2009.

 

 


Au pire, si la WWE devient vraiment nulle, on lâchera l'affaire et on se matera de bons films.

 

c'est marrant que tu aies

c'est marrant que tu aies décidé de faire ton article sur ce sujet-là, parce que je trouvais justement que sur ces dernières semaines, y'avait un net regain de qualité à raw qui était souvent insupportable en automne... Et pareil à Smackdown qui avait beaucoup baissé après le départ de Jeff/le retour de l'undertaker (choisissez votre cause préférée). Et tsuru nous explique que tout va être super génial à la TNA =p

Globalement, ce que tu dis est plutot juste, mais je trouve que ça arrive un peu à contre-temps...

A Raw, Hornswoggle a peut-être un peu plus de temps d'antenne avec DX, mais au moins il ne catche pas et ça permet de voir un match de plus... Mais c'est vrai que pour le reste, le regne de la DX n'est pas très bien mené à mon gout. Mais bon, j'imagine que c'est populaire auprès des kidz d'humilier Jericho chaque semaine.

Ensuite, Sheamus est certes pas très visible, mais c'est intelligent car contrairement à Cena, on n'est pas obligé de le voir passer un 5 knuckle shuffle chaque semaine, du coup ça preserve la ceinture wwe et on évite de se retrouver chaque semaine à voir le même match, et ça donne plus de momentum à un éventuel title shot. Alors certes, c'est un peu factice, mais n'empeche que s'il garde la ceinture ne serait-ce qu'après le Rumble, il aura eu le reign ininterrompu le plus long à Raw depuis un petit bout de temps (Orton perdait son titre 1 ppv sur 2).

A Smackdown, ils utilisent la même ficelle avec le Deadman, mais ça serait mal venu de s'en plaindre: les matchs du Taker sont identiques en tout point, alors c'est capital de limiter ses apparitions (et ça évite de devoir bricoler un changement de main de dernière minute en cas de blessure inopinée), d'autant que ça permet de développer une feud batista-mysterio qui n'est certes pas extraordinaire au micro, mais donne de plutot bons trucs in ring. Pour moi, la connerie c'est d'avoir donné le titre au Taker en sachant qu'il ne catcherait pas plus de 15 fois en 6 mois, mais c'est pas si mal géré que ça finalement...

Bref, à mon gout ils ont limité le BS et remis plus de catch, ce qui est indiscutablement la bonne voie (je précise que j'en suis à la diffusion française, ils ont p-e tout massacré entre temps...).

Pour les matchs edulcorés, je suis plutot d'accord, ça me fait toujours marrer de voir Reyrey dans des no holds barred alors qu'il n'a même pas le droit de fracasser un mec à coups de chaise... En même temps, en revoyant des Hell in a Cell, on peut aussi dire que ça leur ait souvent arrivé de peter des cables sur l'hemoglobine...

Le point que je trouve le plus interessant, c'est les gimmicks, c'est bien simple depuis l'unification des titres en tag, il y a trois championships pour aspirer les main eventers et on donne les us et ic à l'upper midcard prometteuse. Resultat, tout le monde reste cloitré dans son niveau de la carte, récemment, il n'y a que kofi qui ait à peu près integré la title picture ou du moins l'upper card et punk, qu'on croyait dépushé revient avec le championnat tag...

Bref, personne n'a été vraiment pushé correctement en upper card (mc intyre reste de la midcard et sheamus a eu un surpush).

Resultat, toutes les grandes superstars sont prises dans la title picture et du coup on a aucune feud upper card qui ne se préoccupe pas des ceintures (à part peut être orton-kofi et encore, on voit comment ça finit...). Bref on voudrait voir des feuds qui soit basée sur une rivalité qui soit autre que l'attrait d'une ceinture, ce sont toujours les plus créatives, les plus captivantes et elles donnent généralement les meilleurs matchs. D'ailleurs, dans les deux meilleures feuds de l'année (Jeff-Punk et Rey-Jericho) l'interet des catcheurs kayfabe était plus de latter la gueule de l'autre que d'avoir le titre (même si c'est quand même ça qui lance la feud de punk, ça finit sur straightedge vs living the moment et plus rien à foutre de la ceinture...)

TNA: 5 raisons de flipper pour 2010 :p

Tout d'abord félicitations pour ton premier article ! Tu as un style bien à toi qui le rend très plaisant à la lecture.
Concernant le fond je suis plus ou moins d'accord avec toi mais une impression globale de critique un peu facile ressort au final je trouve. Et quand je dis facile, je ne dis pas non recevable ou sans aucun fondement, mais plutôt méritant deux poids deux mesures ou tout du moins un peu plus d'approfondissement.
Evidemment le ton de l'article est donné dans le titre, on va casser du petit bois et dénoncer les grandes tares de la WWE pour formuler nos inquiétudes, pour la plupart légitimes. Cependant, ce n'est pas une raison pour ne pas nuancer un peu (le tableau est loin d'être tout noir) et ce ne sont pas les 6-7 lignes de la fin qui vont remédier à cette impression d'acharnement.
.
C'est pourquoi je te répondrai avec mon point de vue de téléspectateur nettement plus optimiste et confiant pour l'avenir. Car même si je suis grosso modo d'accord avec ton article, je pense que l'équivalent contraire, sans tomber dans la béatitude gaga, peut se valoir (mais je n'ai pas ta plume ! ou ton clavier... donc ça aura surement moins de poids ^^).
.
Tout d'abord, je trouve que seul le 5ème point est réellement légitime. Même si tu as précisé au début de l'article que tu exposais ton point de vue, force est de constater que le manque de concurrence à la WWE apparait comme l'unique point de ralliement d'opinions des détracteurs de la féd de Stamford. Chacun aura par la suite son propre développement (comme tes 4 points) mais ce 5ème est pour moi crucial et c'est étrange de finir par celui-ci alors que tous les autres découlent précisément de lui.
La fadeur, le manque d'innovation ou les logiques de marchés les plus évidentes (contenter les franges de public les plus larges avant les smarts, ne pas s'embarasser de catcheurs jugés inadéquats, etc...) ne sont que des prolongements du vrai mal qui ronge le catch-entertainment aujourd'hui. Le manque flagrant de concurrence. Et je suis intimement convaincu que là TNA ne pourra pas, dans l'état actuel des choses, ébranler le colosse de Vince McMahon.
.
Cependant tout n'est pas si noir à la WWE, loin de là. Comme je le disais plus haut, certaines critiques, aussi légitimes puissent t'elles paraitre, me semblent bien faciles.
Des matchs édulcorés ? Je ne pense pas que la disparition du sang et la kidz era soient des éléments valables pour appuyer ce point. Les matchs jouissent aujourd'hui d'une dimension psychologique et d'un "jeu d'acteur" inring que les catcheurs de l'Attitude Era ne mettaient pas en oeuvre. Je ne trouve pas du tout que les matchs ont perdu de leur saveur, au contraire, ils ont gagné en profondeur et le storytelling est devenu un élément crucial (après on aime ou on aime pas). Avant on se contentait de foutre un gros bordel dans et autour du ring, de péter 2-3 arcades et d'envoyer des filles en soutifs se trémousser dans la boue. Evidemment, c'était une période incroyable par certains aspects mais elle a fait son temps et on ne peut pas toujours rester bloquer sur le passé.
Cependant, je ne peux que te rejoindre sur la banalisation de certaines stipulations. La principale victime est le sac qui regroupe tous les "No DQ" (No Holds Barred, Street Fight et j'en passe...) qui ne sont tout bonnement que des matchs où il n'y a pas de décompte extérieur comme tu l'as bien souligné.
.
Ensuite viens une critique sur le poids de l'entertainment vis à vis du wrestling. Tout d'abord je ne pense pas que le débat doive s'attarder sur la quantité, mais plus sur la qualité de cet entertainment. Inutile de palabrer sur l'omniprésence des segments backstages et des promos en tout genre, il ne faut pas être un suiveur oldschool pour savoir qu'ils font parti du décor. La WWE n'est pas un show de catch pur et d'ailleurs il serait bien hypocrite de le leur reprocher tant je suis persuadé que c'est en parti pour cela que bon nombre d'entre nous la suive régulièrement. En revanche, chacun pourra critiquer le contenu de ces derniers. Il revient à tout un chacun d'apprécier les blagues de DX ou l'humour de Santino. Pour ma part je trouve que cet entertainment actuel est tout aussi bon voire meilleur qu'avant. Pendant l'Attitude Era, pour être drole il fallait mettre des doigts aux autorités et insulter tout ce qui bouge. Je ne vois pas ce qu'il y'a de franchement plus mature ou de plus drole que certains sketches actuels. D'autant plus que les catcheurs d'aujourd'hui à la WWE sont pour la plupart doués d'un réel talent d'acteur et nous offrent des scènes bien plus coquaces selon moi que le bordel ambiant d'il y'a 10 ans.
Les critiques sur les gimmicks et les storylines reposent un peu sur le même concept: Une sorte d'idéalisation de la période post kidz-era. Mais pourquoi donc se bloquer sur des feuds de légende du passé alors que nous avons face à nous les légendes de demain. Les affrontements Mysterio/Y2J, Orton/Cena et autres Punk/Hardy sont autant de feuds d'ores et déjà dans l'histoire, avec lesquelles nous pourrons faire nos vieux cons dans quelques années si l'envie nous en prend. Le booking et la gestion des gimmicks est loin d'être foireuse et nettement plus évolué que le méchant/gentil que tu décris, modèle qui s'appliquait plus je trouve à cette fameuse Attitude Era. De plus, je ne vois pas en quoi je devrais flipper quand je vois ce qui arrive pour nous en 2010 avec les Sheamus, les McIntyre, les Morrison et autres Ziggler.
.
Bref tout ça pour dire que nous avons certes là un article subjectif, fort bien écrit qui plus est, avec un point de vue et des inquiétudes légitimes qui se défendent. Mais les critiques qui les appuient peuvent très bien être inversées et le pessimisme se voir transformer en un optimisme solide devant les beaux jours que peut nous offrir la WWE en 2010. Ne laissons pas notre jugement être faussé par le "c'était mieux avant" et profitons du spectacle que nous offre la fed de Stamford. Certes tout n'est pas bon, certes on peut se demander pourquoi la WWE semble se désintéresser de plus en plus de la frange de spectateurs dont nous faisons plus ou moins partie, certes certes certes ! Toujours est t'il qu'elle nous propose un spectacle de qualité indéniable que nous continuons à suivre depuis des années, un contenu sophistiqué et des combats toujours plus intenses de par leur storytelling et leurs rebondissements (la technique n'étant pas un facteur primordial visiblement ^^). Ce qui gravite autour n'est qu'une affaire de gout et les ratings sont là pour prouver que Vince gère bien son affaire. Mais comme dans tout marché, les consommateurs que nous sommes tirent profit de la concurrence. On ne peut cependant pas reprocher à la WWE de ne pas avoir de concurrence. Un article intéressant à écrire serait sans doute "TNA: 5 raisons de flipper pour 2010". Car c'est bien d'eux qu'on parle aujourd'hui quand on évoque la concurrence. Or, ils en sont pour le moment clairement incapables (notamment de par leurs infrastructures ringardes à tout point de vue). Si il y'a bien une féd pour laquelle on doit s'inquiéter cette année c'est celle de Dixie Carter car ne vous faites pas de soucis pour la WWE, ils vont continuer à voguer tranquillement sur le marché du catch entertainment et nous, nous continuerons à la suivre.
Bon je m'arrête là car je commence un peu à perdre le fil et puis ça fait déjà un bien gros pavé :p

De bien beaux comms!

Jolie discussion les gars, je kiffe de vous lire (et ça vaut naturellement pour le comm de Reune ci-dessous). Jyskal, pour ma part je trouve que t'as un très beau clavier, et t'es évidemment le bienvenu si tu veux faire les 5 raisons de flipper pour la TNA en 2010!

I'm a mark

Héhé mais moi je suis un mark devant l'éternel donc tout ce que la WWE m'envoit je le reçois avec plaisir :p !
Plus sérieusement, je comprends tout à fait ton point de vue et je m'en laisserais presque convaincre. Comme je le disais au début de mon premier commentaire, je suis grosso modo d'accord avec toi mais je reprochais surtout cette vision manichéenne de la WWE d'aujourd'hui qui pourtant a tant à offrir et qui nous offre déjà de bien belles choses en ce moment je trouve. C'était plus pour donner un point de vue totalement contraire qui pourrait se tenir également et comme souvent la vérité doit se trouver quelque part au milieu de tout ce marasme.. waouh une belle banalité lancée dans le vent, bon j'arrête d'enfoncer les portes ouvertes haha !
Toujours est t'il que ce que l'on ne pourra jamais leur enlever c'est l'aura que la compagnie dégage. Il n'y a qu'à regarder l'attente suscitée par le Rumble. Après des mois de shows plus ou moins bons voire franchement médiocres (je le concède), avouons que tout serait balayer d'un revers de main si le Rumble était une réussite. Le problème est donc sans doute qu'ils jouent énormément sur cet état de fait. Sur ce point personne ne pourra te contredire. Je reste cependant persuadé qu'une partie assez conséquente de ce problème est externe et gagnerait donc à être stimulée par une concurrence féroce.
Je campe également sur mes positions concernant les feuds qui ont animées l'année 2009, auxquelles j'avais même oublié HBK/Taker. Autant le booking peut avoir été archi classique, j'avoue être peu sensible à cela, autant les affrontements culminants ont toujours été grandioses. Le 3 stages of hell de la feud Triple H/Orton était à couper le souffle, on avait envie de prendre sa télé et de l'éclater quand ces ordures de la Legacy ont débarqué. Les ladder matchs de Jeff contre Edge et Punk ont eu des spots hallucinants. Les I Quit Match et Iron Man match de Cena/Orton sont encore dans toutes les mémoires grace au jeu d'acteur et aux mimiques d'Orton digne des plus grands. Tu as toi même cité la trahison de Matt purement jouissive et le coup de Edge à l'Elimination Chamber. Je ne reviens pas sur le match du Showstopper à Wrestlemania... Enfin tout ça pour dire que quoiqu'il arrive, la WWE excelle dans les grands évènements. J'ai le sentiment qu'ils ne font jamais capoter les points culminants des feuds et savent nous livrer des combats d'anthologie quand le moment est venu. C'est pour ces frissons que je suis la WWE et c'est bien pour cela que j'aborde 2010 avec confiance.
.
Sinon pour Axl, merci pour les compliments. Même si je ne pense pas être à la hauteur d'un article chez vous, c'est très gentil de ta part. Qui sait peut être un jour ?!
Et puis bah Major Tom keep up the good work ! Faut que je file moi à Shanghai ma journée commence. Vivement le Rumble !

Après l'Empire WWE

Bravo au Major pour sa chronique ciselée dont je partage les vues.

L'histoire des civilisations nous a toujours appris qu'un moment ou à un autre, l'Empire Chute... non pas à cause des invasions barbares, mais bien à cause de sa propre faiblesse.

C'est ce qui est en train de se dérouler sous vos yeux avec la WWE: depuis 10 ans la fédération de Stanford règne sans partage sur le monde du catch américain et force est de reconnaitre qu'elle connait un phénomène entropique...

C'est un secret pour personne, les audiences télévisées sont en berne, non seulement en raison du développement du streaming et du téléchargement mais également à la suite d'une baisse qualitative des storylines et du booking. Evidemment la WWE cache cela avec les bonnes ventes de produits dérivés à destination des enfants prescripteurs et en multipliant les house-shows dont les prix augmentent chaque année. Corollaire de ces cadences infernales, une fragilisation physique du roster qui a tendance à se blesser à cause du rythme surhumain.

Un indice de cette crise sous-jacente à la WWE , c'est bien le départ de Shane Mc Mahon... si l'on en croit son diagnostic, Shane pense que la lutte appartient à un modèle du passé et que les combats ultimes représentent l'avenir. Je ne puis me prononcer mais il suffit de regarder les achats de PPV de l'UFC, StrikeForce et compagnie pour se rendre compte que ce style de combat "réel" est en vogue.

Shane désire bien tuer le père comme jadis Vince Kennedy l'avait fait avec Vince J... Parlons un peu de VKM, à près de 65 ans, il a mis plus d'une fois en scène sa mort, fait revenir Bret Hart, s'est prostitué auprès de Donald Trump, ses décisions semblent de plus en plus impulsives et il parait de plus en plus s'en remettre à Triple H et Steph pour les décisions créatives. Or à l'instar d'un Kevin Nash, Triple H n'a jamais brillé par la maitrise du processus créatif.

On pourrait également se poser des questions sur les raisons réelles du départ de Linda Mc Mahon vers la politique.

La possible venue d'une vraie concurrence catchesque est effectivement une bonne nouvelle pour la WWE... La TNA désire inventer un nouveau modèle et compense son manque d'argent par plus de créativité dans les storylines, pour ce qui est du merchandising et des tournées, Dixie Carter semble vouloir les développer comme elle a pu nous le dire au Zénith. Le processus ressemble à s'y méprendre à la WCW: recrutement de légendes + mise en avant des jeunes loups+ propulsion dans des storylines plus matures et surtout plus second degré dans une sorte de mise en abyme de la WWE.

Il faut donc souhaiter bonne chance à la TNA car si elle ne réussit pas ... la WWE fera comme l'Empire Romain et s'effondrera au profit des nouveaux barbares du MMA.

Je suis d’accord sur le renouvellement bidon

Sheamus et Drew ont eu un push venu de nulle part, certes (lâche ce cutter, Shelton).
Cela dit, si on regarde de plus près, à Smackdown, le title pitcure est encombré par le Taker, Batista et Mysterio. Comme d’hab. Donc pas de place pour les Punk, Morrison & co.

A Raw, c’est certes Sheamus le champion. Depuis son titre il n’a pas fait un main-event hebdo, on ne le voit jamais au micro, c’est la DX et leurs segments de merde qui squattent la place.
A Wrestlemania, on finira comme d’hab avec HHH et/ou Cena champion, et puis voilà.

Ok avec le Major Zero' euh Tom' pardon

Disparition des gimmicks, Disparition du sang etc

La WWE est dans une période Kidz ce n'est plus un doute, car comparé à l'air Hogan on remarque que les lutteurs etait plus facile à différencié entre eux et les storylines sans etre révolutionnaire apportait un coté Kitch à suivre. L'attitude Era pour l'avoir suivi etait nullissime InRing. Toutefois, lorsque je regarde un show de lutte made in WWE, je ne m'attend pas à voir des moves de taré, je regardai la WCW (aujourd'hui TNA, ROH). L'ERA etait clair, on avait un produit 100% Entertainement et voila ce qui a plu. Aujourd'hui la WWE se cherche, elle peut faire rasé une fille dans son ring et organisé un match avec des nains, tout en censurant le sang.. Bref, le juste milieu reste à trouver. Tout dépend de ce que le suiveur souhaite voir, pour ma part je ne jure que par l'entertainement.

La lutte à la WWE est brimé, la dynamique est à la Roh et à la TNA.

Objection votre honneur!

Bravo Major Tom, super job de ta part, à la fois intéressant et bien construit! :)
Par contre je ne suis absolument pas d'accord sur le fond de ton message (même si ça reste un sujet ou le subjectif est primordial, vu qu'on se projette beaucoup).
Sans relever point par point, la théorie que je défends (je pensais même à faire un article là dessus avant que tu écrives le tien), c'est que Kidz era >> Attitude era.
Sur l'internet, il y a un réflexe global d'idéalisation de l'ère attitude, comme si tout y était mieux (un peu comme la plainte générale anti face permanente). Or cette plainte est majoritairement porté par des gens qui n'ont vu que quelques images du passé (les meilleures) et croient que tout était à ce niveau. C'est tout le contraire (point purement subjectif là aussi, je l'admet). Avant, la WWE avait des gimmicks moisies (avec des matchs ridicules), les séquences estampillées ère attitude touchent parfois le pire possible (les tonnes de merde qui tombent sur le ring ou en dehors, voire sur le big show, des lesbiennes qui se font tabasser après s'être pelotées en public, du sang à tout va sans aucun prétexte, etc...) et pour le coup les matchs reposaient le + souvent sur du sang ou des effets "oh my God", plus que sur la construction.
Actuellement on a + de catch contrairement à ce que les gens semblent dire, les story reposent sur des ressorts bien plus matures et psychologiques (mettre du sang, du sexe, des insultes, c'est tout sauf mature!!!) et justement les catcheurs sont bien développés, même certains midcarters.
C'est vrai que certaines fois ça va trop loin (le sang de Cena dans le iron man match, ou Christian pour le ladder match), mais franchement c'est pas si grave.
La WWE a construit bien + de stars en 10 ans que n'importe qui d'autre, et elle est portée par des mecs qui ont facilement encore 10 ans au top (Cena, Orton, Punk, rien que pour citer ces 3 là...) et elle se préoccupe vachement du long terme avec une politique de jeunesse permanente (Sheamus et Drew par exemple sont l'arbre qui cache la forêt, car le travail pour les Legacy, pour JoMo ou Kofi, et pas mal d'autre est quand même important).
En bref ça parait peut être bizzare, mais je pense que la WWE que l'on critique en permanence est à un niveau qu'elle a rarement atteint, propose des produits très sophistiqués et complexes (6h de show inédit hebdomadaires, c'est quand même sauvagement énorme) en s'appuyant sur un business model sans équivalent, bref chapeau bas à eux qui ont tout compris bien avant tout le monde, et à qui je vois de longues années de succès à venir. ;)
Naturellement rien de tout cela ne remet en cause la qualité de ton papier, juste que sur le fond on n'est pas d'accord, et j'attends avec impatience ta réponse. :)

Oh putain!!

c'est que Kidz era >> Attitude era
J'essaierais bien de contre argumenté mais tu m'a tué sur ce coup O_o

En quoi voir des nains dévaler un couloir attaché à un skate est mieux que de voir stone cold s'asperger de bière après avoir défoncer tout le monde??
Comme dit plus haut, l'entertainement de l'ère attitude était utile aux feud, celui de la kidz era sert juste à aller pisser (et on peut y aller souvent vu le volume proposé)
La meilleurs preuve reste Jericho, seul vrai survivant de l'ére attitude (oui y'a HHH mais bon ...) et on est tous d'accord pour dire que ces segments entertainement sont les meilleurs actuels. C'est pas franchement un hasard selon moi et la pige du Rock (quand il sera décidé) le montrera clairement. Oui le Rock n'a jamais été le meilleur catcheur du monde (il le dit lui même) mais putain, il donnait largement plus envie d'acheter une place pour le show que superman Cena!!!!!! :o

Tu compares le pire de la

Tu compares le pire de la kidz era au meilleur de l'attitude era, forcément c'est facile.
Franchement les émissions et feud de l'époque sont vraiment surcotées actuellement, je ne nie pas que des stars comme Austin ou The Rock sont sans égal, mais c'est plus dû au talent des types qu'à l'époque.
Le catch de l'époque était à chier (pour faire simple et direct) et les stories allaient du meilleur au pire comme on n'approche même plus maintenant. Sérieux les lesbiennes qui se font tabasser ou le Big Show arrosé avec des tonnes et des tonnes de merde, c'est juste ignoble, je préfère 100 fois voir les segments du nain que ça...

Oui, bien sûr!

On est est bien d'accord! Beurk!

(bon maintenant envoie les liens, bordel!!!)

Oui, c'est pour ça que des

Oui, c'est pour ça que des tas de personnes achètent ringside + la panoplie de Cena soit 500$.

Globalement d'accord mais ...

Pour être tout à fait exact :

Sur la première raison, il ne faut pas voir la censure des shows internationaux comme une politique de la WWE mais un effet de bord de son succès. Techniquement, la WWE ne censure pas son produit pour le show diffusé sur NT1, ce qui se passe est un peu plus compliqué que ça. Quand la WWE a fini de faire un show (On va dire Smackdown ou la ECW, c'est plus simple vu que c'est en différé ...), elle fait deux "cassettes" : l'une destinée aux marchés anglophones (USA, Angleterre et Australie -Ah, le Smackdown australien, mon favori :D), l'autre destinée aux marchés internationaux. La deuxième est modifiée, sans commentaires et avec parfois des segments en moins (ce qui alors donne le Coffre à catch sur NT1, au lieu de la bande annonce exclusive du prochain film de Ted dibiase qui sortira jamais en France) et est effectivement expurgée des scènes un peu violentes. Mais s'il y a censure, ce n'est pas parce que la WWE trouve que c'est violent, c'est parce qu'elle n'a pas le choix. Pour diffuser en France, elle doit respecter certaines contraintes et éviter certaines scènes pour pouvoir passer à 20h30 à la télé sans choquer (ce qui ne nécessite quasiment pas de coupe même si je suis curieux de voir ce qu'ils vont faire du rasage en direct de Serena vu que les femmes tondues en France évoquent autre chose)... Mais le problème, c'est que comme la cassette sert pour tous les pays où la WWE diffuse, y compris des pays pas hyper libéraux dans l'esprit , toutes ces petites contraintes s'accumulent et au final le show est censuré sévère ... Mais c'est plus par nécessité économique que par volonté politique que la WWE censure ...

Sur la quatrième raison, je suis moyennement d'accord avec toi sur les catcheurs jetables parce que tu cites plein de catcheurs de la ECW et pour leur cas précis, il y a pas de problèmes à mon avis ... Que la ECW soit une sorte de transition entre le développement (la FCW) et les big Leagues (RAW ou Smackdown) ça me paraît logique et ça a le mérite de leur donner une chance à ces jeunes qui veulent percer ... Alors oui, il y a des ratés (Tyler Reks, Croft & Baretta) mais bon au moins, ils ont eu la possibilité de montrer ce qu'ils savaient ou ne savaient pas faire dans un show un peu inférieur ... C'est pas aussi gênant que des accidents industriels comme Kizarney ou Eric Escobar ... Voir un Ricky Ortiz à la ECW pendant quelques semaines avant que la WWE laisse tomber le gars ça ne me dérange pas ... Par contre qu'on le drafte à Smackdown où il n'est clairement pas au niveau et pique du temps d'antenne aux gars méritants, ça c'est génant ...

Pas d'accord!

"…Deuxième raison: le poids toujours plus grand de l’Entertainment par rapport au Wrestling"
Je pense que l'entertainment a toujours été aussi (voire plus) important que le wrestling depuis 1997. Après on peut se poser la question de la qualité de cet "entertainment"...

L'entertainment est moins bon

L'entertainment est moins bon mais moins "envahissant".
Michaels a du faire 10 matchs à RAW en 97, il a été champion 4 mois.
Austin en a fait une dizaine, alors qu'il a été champ IC et TT.
Il y avait beaucoup de segments oraux de 15-20 minutes en ouverture, et beaucoup d'interventions dans les combats, donc pas mal de DQ!
J'en parlerais plus dans un prochain article, mais niveau quantité d'entertainment, 97 > 2009 (en quantité et SURTOUT en qualité).

Alors d'un point de vue

Alors d'un point de vue subjectif je suis plutôt d'accord avec tout ce que tu avances sauf pour Cena/Orton, feud que j'ai trouvé bonne. Après j'ai dû regarder Raw deux fois dans l'année en 2009 me contentant des payperview mais entre ces deux là j'ai vu plutôt des bons matchs, souvent parmi les 2 meilleurs à chaque fois des ppv. Pas forcément incroyable in-ring mais vraiment réussi dans leur construction et j'ai pris du plaisir à les voir.
Faudrait aussi savoir ce que l'on veut, quand la feud est trop courte on se plaint, à juste titre, que sa construction en patit ; quand elle est trop longue on se plaint de revoir toujours les mêmes matchs ; quand un champion vient toute les semaines on se plaint qu'il squatte le main-event ; quand l'undertaker vient une fois toutes les trois semaines on se plaint qu'il ne catche pas assez etc etc etc
....
D'un point de vue objectif, et d'une manière globale pour tout ce que tu dis :
Le catch, en tout cas mode us et plus particulièrement WWE c'est avant tout un divertissement, ça l'était déjà à l'époque où j'ai commencé à regarder à la fin des années 80. Même la parenthèse prétendument enchantée de l'Attitude Era c'était avant tout du divertissement, un divertissement juste plus approprié pour les plus de 14ans.
Ce qui m'amène à mon 2eme point : la WWE c'est du business. Vince il est là pour s'enrichir et pour faire vivre pas mal de personne au final avec sa fédération. Pour ces raisons, il a choisi de réaliser un produit destiné au Kidz et je ne trouve pas qu'on puisse l'en blâmer. Toi tu préférerais autre chose, moi aussi et tous les lecteurs des cdc également. Mais selon quel principe fallacieux les plus jeunes n'auraient pas le droit à leur produit à eux? Pourquoi devraient-ils être exclus pour satisfaire les envies d'autres types de fan. Les gens veulent tous du pain et du cirque, seulement quand on a - de 10ans on ne veut pas le même cirque que quand on en a plus de 15. La WWE a choisi de satisfaire, en tout cas Raw, son public jeune.
Beaucoup de gens, moi le 1er, ont plaint le pauvre Chavo du traitement qu'il lui était infligé de semaine en semaine. Seulement quand lui s'exprime à ce sujet, il se déclare heureux de contribuer à divertir les plus jeunes, que c'est complètement un aspect de son métier.
Les arenas sont toujours pleines, les anti-Cena continuent d'acheter leurs places et donc s'y retrouvent quelque part.
Enfin, pour ceux qui n'aiment pas il y a quand même une certaine diversité (dans des genres différents : CZW, ROH, Shimmer...) même si pour le fan français je veux bien reconnaître que ce n'est pas facile d'y avoir accès.

En tant que spectateur

En tant que spectateur égoïste je me range entièrement de ton côté, d'ailleurs depuis l'instauration des GM à Raw je ne regarde quasiment plus du tout le show.
Pour l'émergence d'une superstar pendant la kiz era si je dis Cena je me fais lyncher?

Rien à dire

D'accord à 100 %.
.
Et félicitations pour ton premier article !

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin