Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Les portes de la gloire

La notoriété, c'est comme de manger des cacahuètes : quand on commence, on ne peut plus s'arrêter.

Andy Warhol

 

 

A la Rédac’, ils reçoivent des dizaines et des dizaines de mails tous les jours. De l'invitation à dîner en passant par les factures des beuveries de Silvernights, on trouve de tout et de n'importe quoi. Mais récemment, un mail a retenu l'attention d'Ocee et m'a été transmis : Un journaliste souhaitait rédiger un dossier sur le catch français et cherchait un spécialiste du sujet, habitant si possible le Nord Pas de Calais. Voilà comment votre dévoué a eu droit à son quart d'heure de gloire !

 

 

 

Venez les mecs, on va se payer des bières avec les royalties!

 

 

 

L'interview d’Arthemiz Gordon par L'avenir de l'Artois

 

 

Lorsque la Rédac’ m'a transmis la demande du journaliste d’un journal local, voulant faire un dossier sur le catch (qui n'est pas la Voix du Nord, sans quoi je n'aurais probablement même pas réfléchi à la question), je me suis naturellement méfié. Le journaliste allait-il se contenter de questions « bateaux » et finalement tout pomper sur le contenu des Cahiers du Catch, comme avait pu le faire en son temps la désormais célèbre plagiaire Virginie Thailly ? Après quelques mails échangés, il s'est avéré qu’Antoine da Silva, puisque c’est le nom de ce sympathique journaliste de L’avenir de l’Artois, souhaitait privilégier l'option « Albert Londres » si chère à Axl, et qui consiste à bosser son sujet avant de pondre son article. Il était alors logique de répondre favorablement à sa demande d'interview par téléphone.

 

Pitch de départ du journaliste: « On voit toujours les mômes qui achètent des cartes et portent des maillots de catch hideux avec la trogne de Batista dessus, mais les adultes ? Je vais t'interroger sur ta passion du catch, les différences entre le catch français et celui venu des USA et sur la manière avec laquelle vous traitez le sujet sur le site des Cahiers, etc. Histoire de montrer que le fan de catch n'est pas monolithique. »

 

 

Le postulat de départ du journaliste, résumé en une vignette : «C'est ça un fan de catch? »

 

 

L'avenir de l'Artois est, au même titre que la Voix du Nord, un journal nordiste mais plutôt implanté dans les contrées un peu plus « campagnardes » de notre belle région. Aux grandes villes, la Voix du Nord, aux petits patelins, l'Avenir de l'Artois, support parfait pour être au courant des informations purement locales dont le traitement assez passionnel tient au dynamisme de ses journalistes et correspondants locaux.

 

 

Vintage Journalism!

 

 

Pourquoi un papier sur le catch dans un journal local me demanderez-vous ?  Pour célébrer la venue de la WS, la Wrestling Stars, celle du célèbre Tom la Ruffa, à Arras (préfecture du Pas-de-Calais, bande d'incultes). Mais, s'il s'agissait simplement de faire la promo du spectacle prévu le 24 septembre, ce serait trop facile. Non, Antoine a carrément décidé de rédiger un dossier tentant d’aborder les principales thématiques de notre divertissement préféré. Etant lui-même lecteur régulier des Cahiers du Catch (ainsi que des Inrocks’, de So Foot ou de nos grands frères des CDF), il n’est pas surprenant de constater que le ton de son dossier est assez proche de celui que nous utilisons sur ces pages.

 

 

En exclu, les stipulations qui l'attendaient en cas de plagiat.

 

 

Deux pages sont donc consacrées à notre passion, les pages 40 et 41 de l'édition d'Arras, pour ceux qui auraient la possibilité d'acheter le format papier.  La page 40 concerne le show en lui-même: au programme, une interview de Flesh Gordon, lutteur passionné qui officiait déjà sur les rings à une époque où McOcee elle-même n'était pas encore née, et une interview du promoteur du gala arrageois. Ce monsieur nous explique, durant son interview, la différence fondamentale entre le catch à la française (tel qu'on le pratique à la WS et que je critiquais plus ou moins durement dans mon dossier sur le catch français) et le catch à l'américaine, fait par des Français (coucou l'ICWA): Venez le jour du gala dans le vestiaire et vous verrez qu’il n’y a pas une affiche avec le nom des vainqueurs. » Alors, comment on gagne ? « Quand il y a prise, le catcheur ne peut pas la bloquer plus de trente secondes. S’il y arrive, l’arbitre compte un point, puis les deux catcheurs se dégagent. Les coups sont vraiment portés. »
Bref, des règles un peu tordues qui n'intéressent à priori pas grand monde... Du moins sur ces pages.

 

 

Ouais, un peu comme avec la division féminine.

 

 

La seconde partie du dossier est plus Cdciste dans l'âme. Ben oui, une interview de Daniel Jalbert aka Booster de l'ICWA et une interview d'Arthemiz Gordon, côte à côte, c'est certifié 100% Cahiers du Catch ! Le bas de page est consacré à un article sur ces foutus kids qui imitent Batista dans la cour de récré. Sales gosses.

 

L'interview de Booster est assez classique pour qui connait déjà un peu l’ICWA. On y parle du parcours de la fédé, de son évolution, de sa structuration, on y évoque un peu la formation, et surtout les parades pour calmer les attentes énormes de certains kidz (on ne peut pas physiquement devenir catcheur avant 15/16 ans), comme la création d'une structure de baby catch où les chutes sont inexistantes.

 

Concernant l'article sur le catch en milieu scolaire, force est de constater qu'Antoine da Silva s'est heurté à un Great Khali, enfin à un mur. Il n’eut que très peu de réponses à ses demandes, même au niveau du rectorat de l’académie. On constate à la lecture du papier que le catch fait peur dans les écoles, ce sport-spectacle étant considéré comme source de problèmes, pas tant au niveau des blessures car les professeurs, même témoignant anonymement, assurent être vigilants et pédagogues, mais plutôt à cause des disputes liées au vol du merchandising made in Stamford.

 

 

Henri Death, professeur cdciste témoignant sous couvert d'anonymat: le pire c'est les compos de français « John Cena il é tro for, lolilol ».

 

 

Me concernant, il s'agissait de témoigner de ma passion du catch et d’expliquer en quoi un adulte peut y trouver son compte. Bon, un jeune adulte mais un adulte tout de même. Mis en confiance par le journaliste, j'ai relevé son challenge de mask vs. interview match, et en l'occurrence l'article contient mon identité et ma tronche. Mon quart d’heure de gloire, j’vous dis, au detour duquel Antoine se lâche un peu : Julien, un peu comme ses congénères des Cahiers du Catch, fait partie de cette catégorie de fans que l’on appelle les “smarts” et dont il nous livre sa définition : « Il y a une conscience de la scénarisation, voire un peu de scepticisme. » À l’aune de cette classe, il y a les “marks”, supporters basiques, bariolés, qui aiment soutenir le gentil et qui n’ont qu’un très faible sens de la scénarisation. On les trouve majoritairement dans les cours d’école ou tirant la manche de leur mère en chouinant chez les buralistes.

Si ses papiers sont lus par de nombreux smarts français, voire plagiés par certains de nos collègues, Arthemiz ne fait pas de sa passion son principal sujet de conversation. « Je n’en parle pas, mais ce n’est pas un secret, juste que ce n’est pas dans ma personnalité. »

 

L'article-interview aborde divers thèmes: la frontière smarts/marks, savoir si mon kif serait de me faire squasher par Mark Henry, la conséquence du passage au PG, le trou noir du catch au niveau des diffusions télés françaises. Bref, quelque chose de varié et concis, que l’interviewé (enfin ma personne quoi) a essayé de transmettre avec passion.

 

 

Les conséquences de cette interview pour moi: des femmes, de l'argent, et un portable digne de ce nom.

 

 

Je tenais donc à remercier ici l’auteur de ce papier car Antoine a eu une démarche empreinte de respect et ce fut un interlocuteur soucieux de bien connaître son sujet afin de rédiger un article digne de ce nom, avec son style bien personnel.

 

 

Et maintenant grâce à mon push, à moi la place de Rédac Chef. Salut Virginie, salut le VDN Universe!

 

 

Merci à lui d'avoir mis un peu en lumière le travail des CDC, ce qui lui valut par ailleurs les éloges de Spanish. On ne peut qu'espérer avoir suscité chez lui l'envie de devenir un lecteur assidu, un pronostiqueur, un legend killer ou, pourquoi pas un rédacteur des Cahiers du Catch !

 

 

Voire même devenir le nouveau Cena. Mais c'est pas gagné.

 

 

 

L'intégralité de l’article, ici :

 

Page 40

 

Page 41

Si ça c'est pas la classe !!

Ça y ressemble bougrement !!
Et puis le dossier est sympathique à lire et instructif pour des gens comme moi qui ne s'intéressent au catch français depuis peu !! De Flesh Gordon (que j'avais découvert dans "C'est mon choix") à l'ICWA en passant par le thème récurent mais nécessaire des plus jeunes qui imitent leurs superstars préférées, tout est dit.

Urgent

Arthemiz, tu as raté ta censure, quand on change de page et qu'on revient à la 1ere (sans lacher la scrollbar), on voit ta trogne et ton nom. Du coup si tu veux rester anonyme, c'est un peu raté :(

Flesh Gordon, je l'avais

Flesh Gordon, je l'avais entendu comme invité dans les Grosses Têtes il y a quelques mois.
À expliquer que non, le catch n'est pas truqué, peut-être que chez les Américains oui, ils font un show feuilletonnant, mais en France, c'est un vrai sport, messieurs dames. Bof.

Felicitations Arthemiz!

Tres sympa cet article.
La vache, il a bien changé Flesh Gordon.
Fini le look de Patrick Sebastien du catch qu'il arborait dans le mythique reportage de Strip Tease.( http://www.dailymotion.com/video/x3jscg_striptease-flesh-gordon-et-les-p... )

A quand l'interview dans le Monde?

Toutes mes félicitations à Arthemiz Gordon! Tout ton travail a trouvé finalement une petite mais si juste récompense ;-)
J'imagine que tu as déjà dû acheter le journal, découper l'article et l'encadrer!
Tu pourras dire à tes petits-enfants : "J'ai été l'un des meilleurs spécialistes du catch en France dans les années 2010!" LA CLASSE!!!
Et félicitations au journaliste qui, pour son intelligence et son ouverture d'esprit pour un spectacle considéré comme puéril pour 99% de ses collègues, mériterait le prix Pulitzer. A défaut, on lui décernera le Slammy Award du meilleur article pour un journal.

Même pas, le journal se

Même pas, le journal se décline en diverses éditions locales, et l'édition couverte par Antoine n'est pas distribuée chez moi. Donc, en fait, c'est Antoine qui m'a envoyé les pdf que vous lisez.

Bravissimo!

Toutes mes félicitations à Antoine (et un peu Arthemiz quand même :P ) pour ce bon travail, qui fait honneur à la profession de journaliste!
Je trouve l'article très intéressant et fouillé, vraiment beau travail! ;) Et bon courage pour la suite.

Bien joué

Rédacteur chargé de résumer les épisodes de Superstars, puis envoyé spécial pour couvrir le tournage d'une mini-série de Canal+, et désormais consultant pour un journaliste sérieux.
Tu es comme le Miz, rien ne semble pouvoir stopper ton ascencion.
Félicitation Arthemiz Gordon.

Félicitations!

Enfin un journaliste interroge d'autres gens que ceux trouvés au hasard à la sortie de Bercy!
Très bon article qui explique un autre côté du catch, celui que personne connait par rapport à l'autre qui nous fait passer, nous les fans des CDCs, pour des "imbéciles crédules et idiots" (voilà ce qui arrive quand un ami a avoué être fan...)
Bref bravo à l'auteur et j'espère que ça te fera un peu mieux passer le coup du précédent.

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin