Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Le 14 frappe encore

Inside my heart is breaking!
My make-up may be flaking!
But my smile, still, stays on!

Queen, The show must go on
 

Il y a un an, Spanishannouncetable révélait au grand jour l'incroyable malédiction frappant quasi-systématiquement le 14ème entrant du Royal Rumble. En conclusion, l'auteur nous invitait à noter le nom de celui qui tirerait le numéro fatidique au Rumble 2010, afin de vérifier si la malédiction frapperait de nouveau. MVP obtint le 14, effectua une année sinistre et finit par quitter la WWE de lui-même. Retour en images sur une annus proprement horribilis.

 

 

I'm leaving!

 

 

MVP, l'année en images

 

 

Pour rappel, 2009 avait été à peu près l'année du renouveau pour MVP, qui avait connu une terrible losing streak à Smackdown fin 2008. Celle-ci avait abouti à son face turn et à un retour en grâce, puisqu'il gagna en mars 2009 le titre de champion US contre Shelton Benjamin. Drafté à Raw  en avril, il allait conserver sa ceinture jusqu'au 1er juin, soit un règne correct d'une centaine de jours. Le titre US désormais sur les hanches de Kofi Kingston, MVP tente plusieurs fois de le récupérer, dans les matchs à trois, quatre voire six, sans succès. Au passage, il a une mini-feud prometteuse mais rapidement mise de côté avec Jack Swagger, qu'il bat à Summerslam. Lors du deuxième semestre, il continue de chasser le titre US et s'associe parallèlement à Mark Henry. Leur équipe tentera plusieurs fois d'arracher l'or par équipes à Jerishow, sans réussite. Globalement, ce fut une année de midcarder correcte. Un titre secondaire détenu pendant trois mois, une bonne demi-douzaine de Title Matchs, une présence constante aux weeklies et en ppv, un duo avec Mark Henry qui sembla constituer un danger sérieux pour les magnifiques Jerishow... 2010, on va le voir, allait très bien démarrer. Puis vint le 14ème rang au Rumble...

 

 

 

Raw, 4 janvier. MVP gagne un Fatal Fourway contre Swagger, Henry et Carlito pour devenir First Contender au titre US détenu par le Miz.

 

 

Raw, 11 janvier. Après une (excellente) promo dégénérant en bagarre contre le Miz, le champion fuit le ring, laissant le challenger poser avec la ceinture.

 

 

Raw, 18 janvier. Nouvelle bagarre entre le champion et le challenger, mais cette fois, le Miz reçoit l'assistance du Big Show, qui s'apprête ici à étendre MVP d'un KO Punch.

 

 

Raw, 25 janvier. Vaincu en début de soirée par le Big Show, MVP distrait ici le Miz pendant un match opposant le champion à Kofi Kingston, qui en profitera pour remporter ce combat.

 

 

Royal Rumble, 31 janvier. Battu sur un roll-up dans son US Championship Match, puis moqué par le champion, MVP attaque le Miz après le match et le laisse KO.

 

 

Royal Rumble, 31 janvier. Entré en 14ème position, MVP dure 3 minutes dans le ring jusqu'à l'entrée du Miz, 16ème. Quelques secondes plus tard, MVP élimine son ennemi mais, emporté dans son élan, bascule également à l'extérieur.

 

 

Raw, 1er février. Le Miz est aux commentaires du match qualificatif pour Elimination Chamber entre Kofi Kingston et le Big Show, quand MVP surgit de nulle part et l'attaque.

 

 

Raw, 15 février. Absent de l'antenne la semaine précédente, MVP revient avec Mark Henry pour battre les champions par équipe, Showmiz, dans un non-title match.

 

 

Elimination Chamber, 21 février. Nouveau US Title Match pour MVP contre le Miz, qui conservera son bien grâce à un KO Punch asséné par le Big Show à MVP derrière le dos de l'arbitre.

 

 

Raw, 22 février. Henry et MVP obtiennent un nouveau title shot pour les ceintures par équipes. Nouvelle défaite contre Showmiz.

 

 

Raw, 1er mars. MVP vient de battre Zack Ryder et pointe du doigt le panneau Wrestlemania: cette victoire le qualifie au MITB du Grandaddy of them all.

 

 

Superstars, 11 mars. Absent à Raw cette semaine, MVP apparaît à Superstars où, en compagnie de Christian, il gagne contre l'équipe Chavo Guerrero - Carlito.

 

 

Smackdown, 19 mars. Encore absent à Raw, MVP vient à Smackdown préparer le MITB. Faisant équipe avec Matt Hardy, il perdra contre l'équipe Ziggler-Swagger.

 

 

Smackdown, 26 mars. Encore une préparation du MITB, avec ce match opposant les cinq de Smackdown aux cinq de Raw, dont MVP. L'équipe de MVP perdra ce match.

 

 

Wrestlemania, 28mars. MVP et les autres se préparent à se lancer à la mallette, qui sera décrochée par Jack Swagger.

 

 

Superstars, 1er avril. Absent du Raw du lendemain de Mania, MVP est avec Kofi Kingston à Superstars, pour affronter et vaincre l'équipe Zack Ryder-Carlito.

 

 

Superstars, 8 avril. MVP bat Carlito.

 

 

Superstars, 15 avril. MVP perd contre Ted DiBiase.

 

 

Extreme Rules, 25 avril. MVP et Mark Henry prennent part à un Gauntlet Match pour le titre par équipes décidé par Teddy Long. Ils perdront, mais affaibliront suffisamment les champions pour que les prochains challengers, la Hart Dynasty, gagnent le combat et donc les ceintures.

 

 

Raw, 26 avril. MVP mène la team Raw pour une bataille royale contre une team Smackdown avec en jeu un tour de draft. DiBiase gagnera pour Raw. Le lendemain, lors du draft supplémentaire, MVP sera envoyé à Smackdown.

 

 

Résumé janvier - avril

Bon début qui le voit dominer sa feud avec le Champion US, le Miz. Après le 14 au Rumble, ça commence à aller plus mal. Son match à Elimination Chamber n'est même pas annoncé à l'avance, mais annoncé à la dernière minute. Il se qualifie pour le MITB de Mania mais ne fait rien de notable dans ce match. A Extreme Rules, son équipe avec Henry, non annoncée, ne fait que passer. Il ne le sait pas encore, mais on ne le reverra pas en ppv pendant près de six mois. Et la dernière photo, qui le voit devancer Tatsu et Marella, en dit long sur le statut qui était devenu le sien à Raw...

 

 

 

 

Smackdown, 30 avril. L'équipe MVP-Mysterio bat l'équipe Punk-Gallows.

 

 

Smackdown, 7 mai. MVP va battre Gallows grâce à l'aide de Mysterio.

 

 

Smackdown, 14 mai. MVP, associé à JTG. Ils gagneront contre les Dudebusters.

 

 

Smackdown, 21 mai. MVP et Rey Mysterio contre Punk et Gallows. Nouvelle victoire pour le basketteur ce soir-là.

 

 

Smackdown, 28 mai. MVP, qui n'a pas pris part au PPV Over the Limit cinq jour plus tôt, perd contre Gallows après une intervention du mystérieux straightedge masqué.

 

 

4 juin, Smackdown. Grosse soirée pour MVP, qui commence par perdre contre le champion poids lourds Jack Swagger...

 

 

... puis subit une agression de Hawkins et Archer, désireux de faire parler d'eux...

 

 

... avant de participer à une bataille royale dont le vainqueur remplacera l'Undertaker, comateux, à Fatal Fourway. Il est dans le coin en haut à droite, là. Rey Mysterio gagnera.

 

 

NXT, 8 juin. MVP et son rookie, Percy Watson, battent Cody Rhodes et Husky Harris.

 

 

NXT, 15 juin. MVP explique aux rookies de la saison 2 que la semaine dernière, les pros les ont attaqués pour les prévenir de ne pas chercher à se la jouer Nexus.

 

 

Smackdown, 18 juin. Christian et MVP contre les Gatecrashers (Archer et Hawkins), qui les battront.

 

 

NXT, 22 juin. Victoire de l'équipe Miz-Riley sur MVP-Watson.

 

 

Smackdown, 25 juin. Christian, Kingston et MVP battent le trio Ziggler - Gatecrashers.

 

 

NXT, 29 juin. MVP et Watson vont battre Cody Rhodes et son rookie Husky Harris.

 

 

2 juillet, Smackdown. MVP bat Chavo Guerrero.

 

 

NXT, 6 juillet. Grosse ambiance chez les pros.

 

 

 

Smackdown, 9 juillet. En battant Chavo et MVP,Dolph Ziggler se qualifie pour Money in the Bank.

 

 

NXT, 13 juillet. Percy Watson tient la première de son show. Il invite MVP, qu'il tentera de donner en pâture aux autres rookies. Mais les pros interviendront, suivis du Nexus, ce qui débouchera sur...

 

 

Une bataille royale tripartite, remportée par le Nexus.

 

 

NXT, 20 juillet. MVP et Watson sont vaincus par Rhodes et Harris.

 

 

Supersrtars, 22 juillet. Associé à Chris Masters, MVP, encore accompagné de Watson, vient de gagner contre les Dudebusters.

 

 

NXT, 27 juillet. MVP accompagne Watson vers le ring, où son rookie va battre Zack Ryder.

 

 

Superstars, 29 juillet. MVP va battre Chavo Guerrero, non sans difficulté.

 

 

NXT, 3 août. MVP regarde Percy Watson tenter le tombé sur Alex Riley, rookie du Miz. C'est finalement Riley qui s'imposera.

 

 

Smackdown, 6 août. MVP, qui vient de subir le tombé, est réconforté par ses camarades Masters et JTG, après leur défaite contre Punk, Gallows et Mercury.

 

 

Smackdown, 13 août. MVP bat Jack Swagger (!).

 

 

NXT, 17 août. Percy Watson, le rookie de MVP, est le quatrième éliminé de la saison. Les quatre rookies restants - Kaval, Riley, McGillicutty et Harris - rejoindront rapidement le roster principal. Pas lui.

 

 

Superstars, 19 août. MVP fait de nouveau équipe avec JTG, contre les Gatecrashers. Ces derniers gagneront le match.

 

 

NXT, 24 août. Au bout d'un match de presque une demie heure (!), MVP perd contre Cody Rhodes.

 

 

Résumé mai-août

Ses débuts à Smackdown ont pu laisser croire qu'il jouerait un rôle important face à la Straight Edge Society, mais il ne leur servit que de jobber. Cette période le voit reculer très nettement dans la carte (il se retrouve de plus en plus souvent à Superstars) et se consacrer à son rôle de pro à NXT. Hélas, ce ne sera pas un succès. Malgré un rookie au potentiel intéressant, le show ne rebooste pas sa carrière. Au contraire, même, son aura de lose semble s'étendre au malheureux Watson.

 

 

Smackdown, 27 août. Jack Swagger bat MVP dans un match au meilleur des cinq takedowns.

 

 

Smackdown, 3 septembre. VIP Lounge tenu par Swagger, intervention de MVP qui finira par porter son Pay of the Day et une descente du coude au papa de Jack.

 

 

Smackdown, 10 septembre. Swagger fait abandonner MVP.

 

 

Smackdown, 24 septembre.Le Champion intercontinental Dolph Ziggler se fait volontairment disqualifier par décompte à l'extérieur dans ce match contre MVP.

 

 

Smackdown, 1er octobre. Match pour le championnat Intercontinental entre MVP et Ziggler, interrompu par une attaque du Nexus, qui va infliger un beatdown à MVP.

 

 

Smackdown, 8 octobre. Nouvelle chance pour MVP de gagner le championnat Intercontinental, mais une intervention de Kaitlyn offrira la victoire à Dolph.

 

 

Smackdown, 15 octobre. MVP se débarrasse du Soaring Eagle, mais Jack Swagger le battra quand même dans ce match de qualification pour l'équipe Smackdown de Bragging Rights.

 

 

Superstars, 21 octobre. Les champions par équipe Rhodes et McIntyre battent l'équipe MVP - Chris Masters.

 

 

Superstars, 28 octobre. MVP fait son entrée avant son match, qu'il gagnera, contre Curt Hawkins.

 

 

Smackdown, 5 novembre. MVP bat Rhodes et McIntyre dans un Triple Threat Match valant au vainqueur de devenir First Contender au titre Intercontinental.

 

 

Smackdown, 12 novembre. IC Title Match, une nouvelle fois perdu par MVP.

 

 

Raw, 15 novembre. MVP vient sauver Sgt Slaughter après le match perdu par celui-ci contre Alberto del Rio.

 

 

Smackdown, 19 novembre. Confrontation entre MVP, membre de l'équipe Mysterio aux Survivor Series, et le capitaine de l'équipe adverse, Alberto del Rio.

 

 

Survivor Series, 21 novembre. Pour son retour en ppv après plusieurs mois d'absence, MVP sera le premier homme éliminé du match.

 

 

Smackdown, 26 novembre. Drew McIntyre bat MVP pour se qualifier au King of the Ring.

 

 

Il y a eu une dernière apparition de MVP lors du Smackdown du 3 décembre, mais je ne la mentionne pas ici pour ne pas spoiler.

 

 

Résumé septembre-décembre

Une petite remontée dans la carte sur cette période, sans doute due à la blessure de Christian et au départ de Matt Hardy - deux faces midcarders qui lui auraient fait de l'ombre s'ils étaient restés là. Du coup, Porter a obtenu deux IC Title Matchs et a même participe à un ppv, le 26 novembre, pour la première fois depuis le 25 avril.

 

 

MVP = Moi Vouloir Partir.

 

 

Résumé global

Il y a trois ou quatre ans, de nombreux suiveurs voyaient en MVP un champion du monde en puissance. Il y a encore un an, il était un midcarder costaud, régulièrement invité aux ppv (7 ppv cette année-là), champion US pendant trois mois et même envoyé à The View séduire la ménagère de moins de 50 ans incarnée par Sherri Sheppard). Après le Rumble 2010, catastrophe: 3 ppv sur les 11 suivants, aucun règne de champion, des défaites à tout-va, des associations avec des Chris Masters et des JTG à Superstars... Un renouvellement de son moveset, avec l'incorporation en guise de finisher du Pay of the Day (repompé du Paydirt de Shelton Benjamin) et une nouvelle musique d'entée n'y ont rien changé: la malédiction avait encore frappé et le Franchise Playa, lucide, a préféré arrêter les frais de lui-même.

 

Voilà, j'espère que vous avez apprécié ce format de papier, qui me semble assez fun (mais que vous retrouverez pas toutes les semaines, c'est assez galère à compiler) et, surtout, que vous êtes définitivement convaincus de la puissance du chiffre maudit!

 

 

- Yé ne comprends pas. Quand t'es arrivé, t'étais un mec arrogant, plein aux as, qui allait tout casser... C'est la garantie du succès, un gimmick comme ça!

- Attends de voir le numéro que tu vas tirer au Rumble, Bébert, on en reparlera à ce moment-là.

 

 

Moi je le regretterai.

Moi je le regretterai. C'était certes pas un génie, mais il avait le mérite d'être à sa place dans la carte et de toujours bien tenir son rang dans un ring. Sur les derniers mois, je préférais ses matches à ceux d'un Matt. MVP, lui a réussi à me faire accrocher au style de Drew Mc Intyre, alors que du temps de la feud entre ce dernier et Matt, on se faisait quand même bien chier... Ses matches étaient souvent bien rythmés, il avait un moveset sympathique avec quelques belles souplesses, des finishers variés et puis j'avais jamais l'impression de le voir jouer 2 fois le même match.
.
Après, c'est sur que sa gimmick était pas top, mais il l'avait un peu mise en sourdine ces derniers temps.
.
Je suis quand même pas sur qu'il ait bien fait de partir. C'est sur qu'il n'aurait pas eu le droit à mieux à la WWE, y'a qu'à voir son booking en Floride alors qu'il ramassait des pops spontanées... Mais de la à penser qu'il puisse devenir une star ailleurs, je suis pas sur qu'il en ait le potentiel. Cela dit, s'il a deja une touche à la NJPW, c'est surement bon signe, et puis c'est sa dernière opportunité de passer le cran au-dessus.

Très intéressant, comme

Très intéressant, comme papier, original aussi.
.
Pour ma part, je ne vais pas vraiment pleurer MVP, qui ne m'a jamais beaucoup plus dans un ring, mais je regrette toujours le départ d'un midcarder solide quand d'autres restent... (qui a dit Hawkins?)

Papier très sympa à lire et

Papier très sympa à lire et pourtant je n'ai jamais été très attaché au personnage d'MVP.
C'est dommage que cela soit si compliqué à réaliser parce que ça donne vraiment de la perspective et de nombreuses autres applications que la malédiction du 14 pourraient être intéressantes.

Bref, MVP a décidé de partir peu de temps après une grosse pop en PPV, je le comprends, même si je pense qu'il le regrettera.
Reste à savoir ce qu'il projette de faire à présent.

Moyen Vraiment Passable

Il a décidé lui même d'arrêter? Il en avait marre de son booking et veut tenter sa chance ailleurs, à la Haas/Shelton, ou il prend sa retraite ?
.
C'est vrais que depuis son titre US, il n'a plus touché à grand chose. A la limite, je l'ai découvert en plein cœur de sa loosing streak (et je trouve intéressant qu'un midcarder/upcarder soit confronté à une telle période de dèche, c'était peut être une sanction, mais je pense qu'il y a moyen de se refaire une virginité de gimmick en bouffant des défaites sans discontinuer durant 2 mois), et donc au début je le considérait comme un nullard, ce que, en maitrisant un minimum le vocabulaire catchesque, on appelle un lowcarder. Je n'ai donc jamais trop ressenti sa déchéance de 2009/10, vu que c'était toujours mieux que de perdre chaque semaine !
.
MVP/Henry, ça aurait pu devenir une équipe légitime, si les deux s'étaient focalisé sur les titres par équipe en restant unis chaque semaine. Après le title shot des débuts, ils ont perduré plus sur les tablettes que dans la réalité, avec ce MVP chassant en vain le titre US.
.
Spannish en parle souvent comme d'un technicien. Mais je n'ai jamais réussi à le voir tel quel. Dans mon esprit, j'ai fait un blocage "ancien tolard= bourrin, oui, mais pas technicien, et sa tenue de combat plutôt ridicule n'a pas aidé à l'élever au rang de type classe et technique dans mon esprit. Pourtant il a de l'épaisseur musculaire, et il n'est pas mauvais au micro, mais la tenue de plongé et le scotch sur le nez, ça le fait pas... Mais j'imaginai bien qu'il retoucherait quand même à une ceinture IC/US, pas forcément maintenant en battant Ziggler, mais je le voyait solidement ancré dans la midcard pour avoir son titre tous les deux ans.
.
Il n'a pas non plus été aidé par son rookie, je me demandait justement ces derniers jours où était passé Eddie Murphy, il a l'air d'être cuit aussi à la WWE pour maintenant, m'étonnerait que la Nexus sollicite ses services !
.
Sur les vignettes, on le voit effectivement s'enfoncer doucement dans la carte, mais pas de façon dramatique. Certaines semaines ils traine avec des loosers type JTG/Archer, d'autres il catche aux côtés de Kofi ou Christian, il était une strate en dessous d'eux, mais sa place dans la hiérarchie impitoyable du roster n'était pas encore misérable.
.
Il avait l'air engagé en feud contre Del Rio, qu'il aurait du, logiquement perdre, et ça aurait été un bon job pour lancer encore le Mexicain, déjà haut mais ayant manqué plusieurs occasions de feud par malchance (Christian, et à moitiée Reyrey), qui aurait pu se croquer un MVP quand même plus consistant dans la carte que le premier jobber venu. Sans être un jobber to the star, il reste un gars contre qui remporter une feud permet généralement de monter, ou d'assoir une progression récente.

MVP a annoncé vouloir partir

MVP a annoncé vouloir partir au Japon, plus précisément à la NJPW.
Quand à son statut de technicien, je préfere ne pas répondre, le terme de Technicien ne veut rien dire.

Le pauvre

On notera qu'il a quand même obtenu une pop stratosphérique pour son dernier PPV en plus.
Par ailleurs, Carlito qui est effectivement entré à la 14ème place du RR (MVP se faisant attaquer par le Miz' et n'entrant effectivement que plus tard) est également parti.

A qui le tour ?

Il serait très intéressant de voir John Cena hériter du 14 afin de vérifier si la malédiction du 14ème entrant au Royal Rumble match est définitivement un mythe ou une atroce vérité, non ? ^^

Numéro 14 du Royal Rumble...

C'est un prono à ajouter au trophée Nostradamus.

En parlant du 14

En cette année le "14" de 2006 a vraiment porté chance a sa stable.

/me pars se cacher

"Voilà, j'espère que vous

"Voilà, j'espère que vous avez apprécié ce format de papier, qui me semble assez fun (mais que vous retrouverez pas toutes les semaines, c'est assez galère à compiler)"
Faignasse.

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin