Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Quatorze ans, l'âge de raison

Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d'être un homme.

Las Vegas Parano

 

A une période où la WWE redouble de roublardises pour booster une Road To Wrestlemania  handicapée par un roster exsangue, vous restez septiques face à Raw ou Smackdown ? Le catch féminin vous indiffère, impossible de vous reporter sur NXT? Peut-être est-il temps pour vous de vous tourner vers d'autres horizons. Pour vous faciliter la tâche nous vous proposons aujourd'hui un petit tour du côté de la Ring Of Honor : quelque chose comme la première compagnie indy du circuit.

 

 

I'm Sexy and I know it.

 

 

 

Nalyse du PPV de la RoH 14th Anniversary du 26 février

 

 

ROH World Television Championship

Tomohiro Ishii (c) vs Roderick Strong vs Bobby Fish

 

La ROH a fêté le 26 février 2016 son 14e anniversaire au Sam's Town Hotel and Gambling Hall de Las Vegas, Nevada. Pour l'occasion, elle présente un show à la carte imposante: pas moins de neuf matchs à l'affiche.

 

Coup de bol pour le curieux, la ROH a un partenariat avec la New Japan Pro Wrestling et le show voit ainsi la participation de nombreux athlètes de l'écurie japonaise.

 

Idéal pour avoir un petit exemple de ce que peut proposer la NJPW, une fédération en pleine expansion, dont le millésime 2015 fut des plus savoureux.

 

Tomohiro Ishii est depuis peu le champion TV de la ROH. Ce pilier de la NJPW où il a gagné plusieurs le fois championnat NEVER est un petit guerrier trapu dont le surnom de Stone Pitbull lui va comme gant. Roderick Strong est un vétéran de la fédération indépendante et ancien World Champion de la compagnie. obby Fish est actuellement en équipe avec Kyle O'Reilly au sein des ReDRagon, une équipe qui se produit aussi bien à la ROH qu'à la NJPW.

 

Strong ouvre les hostilités mais il est vite cueilli par Ishii qui prend la direction du match et impose son catch très stiff. Les concours d'atémis et de coups de coude s'enchaînent à la manière puro. Les souplesses, nombreuses, sont brutales: on utilise souvent un adversaire pour en assommer un autre. Seule faute dans cette partition maîtrisée : suite à une power bomb du Stone Pitbull, Fish n'arrive pas à se dégager avant le compte de trois. Mais l'arbitre ne valide pas le tombé. La foule scande « You fucked up » mais les clameurs s'arrêtent rapidement quand le rythme du combat s'accélère et Ishii finit par placer son brainbuster sur Strong pour remporter la victoire.

 

Un opener solide assuré par des athlètes habitués à de jolies performances.

 

 

 

Adam Page vs B.G. Withmer

 

En gros, Page est un jeune loup ambitieux favori des foules et B.G. un vieux briscard heel. Beaucoup d'animosité entre les deux adversaires pour un match qui commence très fort. On se retrouve vite à l'extérieur du ring. Withmer se mange la barrière d'insécurité et un méchant dropkick alors qu'il est affalé sur une chaise. Il finit par reprendre le contrôle d'un match qui va rapidement perdre en intensité. Pas honteux mais rien d'exceptionnel dans ce combat, à l'image de ce shooting star press à l'extérieur du ring légèrement botché par Page. Impressionnant mais moche comme tout.

Withmer finit par placer un low blow qui lui permet de river les épaules de son adversaire pour le compte de trois. Adam Page passera sa frustration sur le service de sécurité.

 

 

 

Fou de rage, Adam Page va forcer le service de sécurité à jouer à saute mouton !

 

 

 

Hirooki Gotto vs Dalton Castle

 

 

Viva Las Vegas !

 

 

 

Gotto est une des plus grosses stars de la NJPW, où il a quasiment tout gagné à l'exception de la ceinture NEVER et de l' IWGP Heavyweight Championship. Castle est une sorte de Liberace du catch au talent prometteur qui arrive sur le ring accompagné de ses boys, deux jeunes éphèbes qui l'éventent pendant ses matchs. Il imite également très bien le paon.

 

Le représentant de la ROH joue intelligemment de son personnage pour compenser son incapacité à suivre Gotto. Le rythme du match sera donc assez lent ce qui va permettre à Castle de briller un minimum même si toutes ses manœuvres sont méthodiquement contrées par le Japonais. Après un hurricanrana de l'extérieur du ring et un german suplex appliqué avec force Dalton est à deux doigts de la victoire. Mais Gotto s'en sort et même s’il doit s'y prendre à deux fois pour placer son finisher, décroche la victoire sans trop de problèmes. L'après-match se conclut par une poignée de main pleine de respect mutuel.

 

 

Mais laisse toi faire ! Puisque je te dis que c'est comme ça qu'on catche en Amérique !

 

 

 

Alex Shelley vs Christopher Daniels

 

 

Pendant ce temps au Fucking Blue Boy c'est soirée costumée.

 

 

 

Voilà un match qui ravira les nostalgiques de la TNA. Shelley et Daniels sont en effet deux piliers de la légendaire X-Division qui a fait les belles heures de la fédération floridienne. On a déjà vu ça mille fois mais c'est toujours aussi fun, surtout que c'est exécuté à la perfection. Et on a KAZ en ringside et Bryan Kendrick à la table des commentateurs ce qui ne gâche rien.

 

L'affrontement se termine sur un mic mac incluant un coup de ceinture et l'épilogue nous offre la réunification des Motor City Machine Guns, puisque Chris Sabin vient se réconcilier avec son ancien acolyte. Du bon boulot fignolé façon vintage.

 

- Regarde, Christopher que fait cet homme dans le coin du ring ?

- Mon dieu, j'espère qu'il ne va pas se blesser !

 

 

 

Michael Elgin & Hirochi Tanahashi vs The Briscoes

 

 

Eh ouais, avec mes poignées d'amour j'ai assez de place pour caser la traduction japonaise !

 

 

Frustré par une défaite récente face à Jay Briscoe, Elgin propose une revanche face aux deux frangins dérangés où il sera accompagné de pas moins que Hiroshi Tanahashi, le John Cena japonais, multiple champion IWGP. Timing à la milliseconde, concours de force, jeu avec le public : ce match a tout pour plaire.

 

Tanahashi n'est pas venu en touriste. Tout le monde déroule son meilleur catch. Les Briscoes, vétérans de la ROH, prennent rapidement l'avantage après un suicide neckbreaker de Mark sur Elgin qui met hors-jeu le Canadien pour un bon moment. Les représentants de la ROH vont longuement dominer un Tanahashi qui joue très bien le punching ball. Le Japonais finit par réussir à faire le changement, et Elgin reprend le contrôle avec son style puissant et technique.

 

Ça se corse ensuite pour le Canadien puisque les Briscoes finissent par unir leurs forces pour le contrer. Les deux frangins passent très près de la victoire , avant que le rythme n'accélère. Les Briscoes donnent tout ce qu'ils ont pour remporter le match, mais le duo Elgin/Tanahashi est trop fort : une combinaison powerbomb/frog splash leur permet d'arracher la victoire de haute lutte, pour le plus grand plaisir du public. L'après-match, encore une fois, se conclut par une poignée de main empreinte de respect mutuel.

 

 

Kazuchika Hokada vs Moose

 

Drôle d'idée de donner comme adversaire au champion poids lourd de la NJPW un rookie maladroit comme Moose. Pour vous faire une idée si vous ne connaissez pas Hokada, c'est une sorte de Randy Orton qui aurait réussi et Moose c'est un big guy (pour un standard ROH) highflyer très populaire mais quand même en rodage.

 

Hokada joue le jeu et donne le beau rôle à son adversaire. Le combat s'exporte à l'extérieur du ring puis carrément au milieu des spectateurs. Le champion IWGP aime en effet sauter par dessus la barrière de sécurité pour laminer son adversaire et mettre le feu au public. Le Japonais dirige le combat, harangue la foule, toujours en prenant soin de valoriser Moose qui arrive à tenir la distance.

 

Le rookie en profite pour dérouler d'impressionnants enchaînements de powerbombs ponctués de big foot. Mais Hokada est nettement au-dessus et même si il lutte avec le frein à main, il présente une partition sans faute qu'il va conclure avec sa Rainmaker clothesline. Victoire sans surprise du champion IWGP sous les vivats de la foule. L'après match se conclue par... oui… enfin vous aurez compris.

 

 



- Pourquoi tu résistes ? On m'a dit que c'est comme ça que vous catchez aux USA !

- Mais qu'est-ce que ..?

 

 

 

NEVER Openweight Six Man Tag Team Championship

Kenny Omega & The Young Bucks (Bullett Club) (c) vs KUSHIDA & Matt Sydal & ACH

 

Un match composé quasi-exclusivement de talents de la NJPW pour un tire NJPW : d'un côté les champions, représentants du fameux Bullet Club avec le nouveau leader Kenny Omega et les celèbres Young Bucks, et de l'autre la nouvelle sensation du japon KUSHIDA (Champion Junior Heavyweight), Matt Sydal (ancien Evan Bourne à la WWE et co-détenteur de la ceinture par équipe de la division Junior Heavyweght de la NJPW) et ACH (rookie survolté qui aime pasticher Stone Cold, seul représentant réel de la ROH),

 

Autant vous le dire tout de suite, c'est le match de la soirée. Les Young Bucks sont au sommet de leur art avec leurs enchaînements ébouriffants et leur attitude de sales gosses qu'on crève d’envie de baffer. Et Kenny Omega se révèle être un génie du ring qui n'est pas arrivé à la tête du Bullet Club par hasard. Son talent n'a visiblement rien à envier à ses prédécesseurs (soit pour mémoire Finn Bàlor et A.J. Styles, excusez du peu).

 

Inutile de vous décrire l'action ça va trop vite, ça part dans tous les sens, les spots de fou s'enchaînent mais le déroulé reste toujours lisible. Tout le monde a le temps de présenter ses plus beaux moves. Sydal reste un incroyable high flyer, KUSHIDA n'a pas volé sa popularité et ACH arrive à suivre le rythme sans faire d'erreurs. Vraiment ce que le catch indépendant peut proposer de mieux.

 

Victoire du Bullett Club qui arrive à faire oublier l'arrivée nullissime de Omega dans l'arène : un balai à la main, il fait la poussière avant de monter sur le ring.

 

Exceptionnellement, pas de poignée de main pleine de respect en épilogue.

 

 

-  Hey ! Les copains qu'est-ce que vous pensez de mon imitation du Lac des Cygnes ?

- C'est nul, venez on joue plutôt à saute-mouton ! 

- Heu… suck it ?

 

 

 

ROH World Tag Team Championship

War Machine (c) vs All Night Express

 

War Machine est un duo de vikings aussi imposants qu'agiles et rapides. La récemment recomposée All Night Express (ANX) est composée de l'ancien TNA Kenny King et du pas très populaire Rhett Titus.

 

C'est un match sans disqualification et du coup on a affaire à joli brawl, mené de main de maître par les War Machine. Les belligérants se mangent tout ce que la salle peut compter de barrières, escaliers, tables et poubelles. On utilisera même une échelle, malheureusement on voit de très loin qu'elle est prédécoupée.

 

L'action hardcore étant ponctuée de très jolies prises labellisées tagteam, cette défense de titre se révèle une jolie surprise : il est en effet toujours sympa de voire les gros vikings faire des roues et sortir des moves de quasi-high flyers entre deux démonstrations de puissance virile.

 

Les Champions s'imposent sans surprise tant ils ont l’air invincible à l'heure actuelle. Mais on aura passé un bon moment à les voir s’exploser la gueule avec une arrogante team bling-bling.

 

 

 



- Ça  je le range là et après je vais sortir les poubelles !

 

 

 

 

ROH World Championship

Jay Lethal (c) vs Adam Cole vs Kyle O'Reilly.

 

On arrive au main event : un Triple Threat  Match pour la ceinture suprême de la ROH. Le champion Jay Lethal y a pour opposants Adam Cole et Kyle O'Reilly.

 

Jay Lethal est un ancien champion X-Division de la TNA, Adam Cole un ancien détenteur du titre poids lourds de la Ring Of Honor et Kyle O'Reilly la moitié de l'équipe ReDRagon (avec Bobby Fish qu'on a vu en début de show).

 

Lethal débarque avec ses amis de la secte House Of Truth soit le gourou chevelu Truth Martini (best pseudo ever) et une rousse à gros nichons. Les trois adversaires ont un profil similaire : ils compensent leurs petits gabarits par des mouvements impressionnants, un timing impeccable et une belle rapidité d’exécution. O'Reilly ouvre les hostilités à coup de high kicks et le match ne va plus connaître de temps morts jusqu'à son dénouement. L'affrontement est serré et constitué quasiment uniquement de mouvements à trois ce qui en soi est déjà assez remarquable.

 

Chacun est mis en valeur : Lethal joue la carte de la perfidie, Cole présente un catch élégant et efficace, quant à O'Reilly, il fait preuve d'un persévérance sans faille et n'hésite pas à enchaîner les séries de coups de coude dans la pure tradition japonaise. Les mouvements impressionnants et les prises à risque se succèdent à un rythme extrêmement soutenu.

 

Si Adam Cole se démarque par son charisme, c'est bien O'Reilly qui est à deux doigts de gagner la ceinture lorsqu'il réussit l'exploit de bloquer ses deux adversaires en même temps dans une soumission : Kimura pour le champion et Ankle ock pour le second challenger.

 

Mais Cole empêche Lethal de concéder le match. Et après un festival de contres, le champion réussit à placer une double Lethal Injection à ses deux adversaires :1,2,3 et conserve ainsi son titre. Un match très dense et sans fausses notes qui évite les roublardises du Triple Threat vient donc conclure ce très bel anniversaire.

 

On soulignera pour terminer que c'est bien la NJPW qui ressort grande vainqueur de la soirée. Après avoir jeté un coup d’œil à la ROH, vous savez donc ce qu'il vous reste à faire.

 

En vous remerciant, bonsoir.

 

 



Tu te rends compte qu'aucun de nos quatre pieds ne touche le sol ?

 

                                                      

ça donne envie

Bon papier ringseid, ça donne envie...........mais je ne trouve pas de sources vidéo ni autres moyens de visionnage, un petit tuyau peut-être ?

ROH.com ?

Bin il parait que ça passe sur l' Equipe 21 mais je crois que c'est une légende urbaine.
Après en streaming je pratique pas je sais pas.
************************************************
Sinon il parait que Kick Ass est un très bon film. Un vrai torrent de bonnes idées.

L'Equipe 21 a arrêté la

L'Equipe 21 a arrêté la diffusion je crois. Pour le streaming Desirulez saura te satisfaire. En revanche il faut être un peu patient pour les PPVs.

Déjà ?

En effet, ça n'aura pas traîné.
Pendant ce temps, mine de rien, AB1 a le "courage" de continuer avec la WWE et s'impose comme la seule chaine de catch à la télé française. Je sais pas si ça leur est financièrement rentable, mais c'est cool.

Ouais ils ont arrêté pour

Ouais ils ont arrêté pour foutre un championnat de kékés jouant à FIFA...
.
Le point positif, c'est qu'on n'a plus les commentateurs du catch a devoir se fader sur un Nakamura vs Elgin (je crois que c'était ca)

"se fader sur"

Qu'est ce que ça peut vouloir dire?

Subir des commentaires mous

Subir des commentaires mous et insipides

han

Je croyais que c'était le verbe "se fader sur qqn/qqch" mais c'était que "se fader"
(mais j'aurai mis "se fader pour")

Ayé j'ai lu

Ben c'est pas mal dans l'ensemble. Faire un CR match par match c'est simple mais efficace pour une fédé comme la ROH qui est peu connues sur ce site (pour mon plus grand regret :boohoo:).
J'aurais souhaité un peu plus d'analyses de ta part (par rapport aux feuds notamment) mais c'est mon côté pinailleur qui parle :)
.
Je n'ai vu que le premier match du show pour le moment (pas eu le temps pour le reste et je ne supporte pas BJ Whitmer) mais ça à l'air d'être solide comme souvent lorsque la ROH et la NJPW s'allient.
.
La fédé japonaise apporte véritablement un plus au niveau starpower et qualité in-ring. Même si la ROH ne manque pas de qualité in-ring (en revanche le starpower a drastiquement baissé avec les départs successifs des main eventers comme Steen, El Generico, Richards, Edwards,...).
.
Petite précision la rouquine aux attributs mammaires développés c'est Taeler Hendrix qui a notamment catché à la OHW et a participé au Gut Check Challenge de la TNA ;)
.
Et la House of Truth roxe du poney !

Une catcheuse rousse aux gros

Une catcheuse rousse aux gros seins, forcément ça a attisé ma curiosité alors je suis allé la "googler" et... au premier abord, on dirait Mylène Farmer! Enfin, vite fait quoi...
.
Pour le reste honnêtement, je ne m'intèresse pas à la ROH mais j'avais quand même regardé la 1ère diffusion sur L'équipe 21 et je suis sidéré qu'ils aient déjà arrêté. Ca n'aura pas duré longtemps cette tentative. Je suis également scié d'apprendre que AB1 demeure la seule chaîne française à diffuser du catch. Elle est bien loin la fin des années 2000 en France!

Ben moi j'habite à Bordeaux

Et en cherchant cette catcheuse rousse de la ROH, j'ai découvert que Bordeaux, dans le catch, c'était aussi : https://www.google.fr/search?q=scarlett+bordeaux&source=lnms&tbm=isch&sa...

Diva Revolution

Ah merci pour l'info. J'adore enrichir ma culture catchesque.
***********************************************
sinon n'oublions pas Ma Chaine Sport qui continue de diffuser la moribonde TNA.
Dommage qu'ils aient parié sur le mauvais cheval parce que le duo de commentateurs est assez dynamique sur la promotion du catch.

Merci pour les précisions.

j'aurais du mal à analyser les feuds étant donné que je ne les connais pas. Je ne suis que de très loin la ROH. Au milieu de l'écriture du papier je me suis dit que j'aurais peut être dû faire le papier en 2 parties : les matchs purement ROH et les crossover avec la NJPW mais ça demandait un temps que j'ai pas forcément. Ce sera une leçon pour l'avenir.
Après je suis clairement d'accord avec toi sur le starpower : c'est assez limité en ce moment. Mais faut dire que la WWE a fait une bonne razzia sur les talents récemment.

Good!

Comme Panda, je salue l'initiative et je trouve l'article, globalement, bon.
J'ai juste un petit souci avec cette dernière phrase:
On soulignera pour terminer que c'est bien la NJPW qui ressort grande vainqueur de la soirée. Après avoir jeté un coup d’œil à la ROH, vous savez donc ce qu'il vous reste à faire.
ca veut dire quoi? Que si on doit choisir entre la NJPW et la ROH, il est préférable de regarder les japonais?

Pourquoi choisir ?

En fait je voulais juste dire que si le spectacle vous avez plus, vous pouviez aussi allez jeter un coup d’œil à la NJPW. Il y a de fortes chances que pour que vous aimiez aussi.
Et je voulais aussi souligner la défaite en kayfabe de la ROH. Ils ne gagnent aucun matchs en fait. C'est étrange comme booking quand même.

merci pour l'explication

merci pour l'explication, l'enchaînement était peu clair.

Merci

Je n'ai pas encore lu mais je salue l'initiative. Ça fait plaisir de voir un papier sur la Ring of Honor en ces lieux.

C'est quoi un Randy Orton qui aurait réussi?!

Non mais!

Tu sais très bien ce que ça veut dire !

Un mec qui a toutes les cartes en main pour réussir et qui devient VRAIMENT le top guy de la fédération .

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin