Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Disette de storylines et pléthore d'alliances

Il y a tout un monde passionnant hors de la WWE, à portée de clic!

Platon, Le Banquet

 

Alors que la Road To Wrestlemania peine à convaincre même les fans les plus hardcore de la WWE, nous vous proposons un nouveau petit détour par la Ring Of Honor qui présentait le 12 mars 2016 à la 2300 Arena de Philadelphie son PPV Conquest Tour.

 

 

 

 

 

 

Nalyse de ROH Conquest

 

 

Le ROH est une fédération qui a fait sa réputation sur la mise en avant du catch pur. Aussi on ne s'étonnera pas de l'absence quasi-totale d'intrigues dans ce show constitué en grande partie de matchs par équipes. Sur huit matchs, pas moins de cinq affrontements en tag team : des alliances peu orthodoxes pour un spectacle qui se laisse quand même facilement regarder.

 

On nous propose par exemple une association entre les Briscoes et le gringalet Cheeseburger en opposition aux champions tag team War Machine accompagnés du big guy Moose qui avait fait forte impression au dernier PPV en tenant tête au IWGP Champion Kazuchika Okada.

La présence de Cheeseburger va injecter une bonne dose de comédie dans ce match qui reste haletant. Les Brisoces et War Machine sont actuellement en très grande forme et assurent généralement un spectacle rythmé et percutant.

 

Moose est en pleine ascension, il s'améliore chaque semaine. On s'amuse à le voire malmener le rachitique Cheeseburger . Même si la demi-portion a le soutien du public et réussit à tenir la distance pendant un bon moment, il ne résistera pas à un spear destructeur de Moose qui l’assomme pour le compte de trois.

 

 

 



En exclusivité les premières images de 60 Days In, téléréalité qui envoie des candidats en prison.

 

 

 

Autre alliance surprenante : Roderick Strong et Adam Cole se rabibochent pour affronter les ReDRagon (Bobby Fish et Kyle O'Reilly).

 

Beaucoup de talent entre les cordes pour un match qui ne devient vraiment spectaculaire que dans les dernières minutes quand l'action s'emballe et les prises alternent avec les contres à un rythme soutenu. Le match est très serré mais Cole et Strong finissent par s'imposer grâce un high knee de Mr ROH sur O'Reilly qui était en train de porter une prise du sommeil sur Adam Cole.

 

 



-  Alors tu vois Adam,  pour un superplex tu fais comme ça …

- Comme ça ?

-  Mais non pas du tout espèce de dégueulasse !

 

 

Rare storyline du show, la rivalité entre le jeune Adam Page et le vétéran BJ Withmer débouche ce soir sur un match à quatre. Page est secondé par le petit Jonathan Gresham alors que Withmer est accompagné de Cédric Alexander, arrogant athlète bling bling qui ne se déplace jamais sans sa belle : la vénéneuse Veda Scott.

 

Le combat vire rapidement au brawl. Les spots à l'extérieur du ring s'enchaînent, les deux camps se rendent coup pour coup avant que Page ne place son finisher sur Alexander grâce à une intervention de Steve Corino qui assure les commentaires. Une victoire du rookie revanchard qui est loin de clore une rivalité  de longue haleine.

 

 

 



Arrêtez tout, on doit réajuster le tablier du ring !

 

 

 

 

On passera rapidement sur la défaite par disqualification  du petit colosse membre de la House of Truth Joey Daddiego contre le petit nerveux Will Ferrara. Rien de honteux, on est sur un affrontement classique rapidité contre force. Difficile de se concentrer sur le match quand Tealer Hendrix est aux abords du ring. Notons que le big guy Donovan Dijack arrive après le match pour corriger son ancien partenaire Daddiego.

 

 

 



Quel physique impressionnant !

 

 

 

Une absence remarquée

 

On le sait, dans le catch il faut savoir improviser et être pragmatique. Ce soir, le show de la ROH va souffrir d'un désistement majeur : le génial Kenny Omega (leader du Bullet Club et fondateur du trio The Elite au côté des Young Bucks)  a annulé sa venue pour d'obscures raisons contractuelles.

 

Pour rattraper le coup, les têtes pensantes de la compagnie vont mettre en place un segment en début de programme afin de calmer le public. C'est Dalton Castle, le Liberace du ring,  qui ouvrira le show en prenant le micro et en fustigeant Omega.

 

L'athlète moitié homme moitié paon n'aura aucun mal à se mettre les spectateurs dans la poche mais il sera interrompu par les All Night Express (Kenny King et Reth Titus) qui vont lui lancer un défi.

Et on se retrouve avec un match à handicap, non pas à deux contre un mais bien à trois contre deux : Castle et ses boys (deux jeunes éphèbes qui lui servent de larbins) face à ANX. Si les ANX peinent à convaincre, Castle lui ne cesse de nous étonner par sa technique, sa puissance et son charisme. Ses adversaires devront enchaîner dropkick, inzuguiri et projection dans le poteau pour le mettre sur la touche.

 

Les boys vont se révéler être des high flyers crédibles et arrivent à surprendre leurs adversaires à de nombreuses reprises. Mais leur gabarit bien trop léger  ne leur permettra pas de faire le différence. King et Titus finiront par les sécher à coups de fire man's cary et de brainbuster pour un double tombé fatal.

 

Les deux vilains vont enchaîner sur un double beat down avant de se faire chasser du ring par un Dalton Castle remonté à bloc : affaire à suivre.

 

 

 



Plus d'images de 60 days in.

 

 

 

Omega n'est pas là mais ses acolytes les Young Bucks seront bien de la partie. Ils arrivent au ring avec un balai grimé à l'effigie du Cleaner. Croyez le ou non mais ce balai prendra même part à l'action, effectuant un magnifique side slam sur Kazarian. Car se sont bien The Addiction qui affronteront les frères Jackson, mais pas que, puisque les Motor City Machine Guns participent également aux festivités.

 

Avec une telle affiche vous comprendrez vite qu'on tient le match de la soirée. Si les Young Bucks sont bien l'équipe la plus spectaculaire du moment ,Sabin et Shelley ne sont pas loin derrière. Quant à Christopher Daniels et Frankie Kazarian ils sont décidément incapables de sortir un mauvais match. On retrouve le catch frénétique qui a fait les beaux jours de la X-Division à la TNA. Enchaînements de malade avec un timing parfait. On se permet de jouer avec la foule entre deux spots de fou. Ce match a tout pour plaire.

 

Y compris un final surprenant : les vétérans de The Addiction remportent la mise de haute lutte grâce à une nouvelle prise : The Fastest Meltzer Ever qui pastiche le finish des Young Bucks, hommage au journaliste Dave Meltzer du Wrestling Observer.

 

 

 

Hommage à Joey Ryan.

 

 

 

Défense de titre

 

On avait laissé la ROH à Dallas avec un show anniversaire qui avait fait la part belle aux stars de la NJPW. En effet la Ring of Honor bénéficie d'un partenariat avec la fédération japonaise qui lui permet de lui emprunter ses athlètes pour ses shows. On pensait que Tomohiro Ishii viendrait défendre son titre ROH TV  au Conquest Tour : il n'en est rien.

 

En contrepartie c'est le jeune prodige KUSHIDA qui vient défendre son titre IWGP Junior Haevyweight face au rookie bondissant ACH. Comme souvent avec KUHIDA on démarre par de la lutte au sol, histoire de rappeler son background MMA. Mais très vite on passe à la vitesse supérieure pour dérouler un catch virevoltant. Le Japonais aime jouer avec le public, s'amuse à pasticher John Cena ou Steve Austin.

 

Le combat s'exporte à 'extérieur du ring, le champion IWGP maîtrise son adversaire jusqu'à tenter de l'envoyer dans la barrière d'insécurité. Mais ce dernier esquive l'obstacle, atterrit dans la foule, et revient avec une spring board swanton qui surprend le Japonais.

 

C'est ACH qui va prendre le contrôle des opérations en déroulant son catch très complet. Mais KUSHIDA n'est pas le champion pour rien. Il va reprendre l'avantage par quelques moves dont lui seul a le secret et se concentrer sur le bras de ACH. Le match va être de plus en plus impressionnant, surtout quand les duellistes vont utiliser le coin du ring pour des spots incroyables, notamment une tentative de juji gatame à la volée de KUSHIDA. ACH pousse le champion dans ses derniers retranchements, des chants « This is awesome » se font entendre, mais la tactique du champion est payante: il finit par soumettre le challenger grâce à une impeccable kimura, KUSHIDA confirme son statut d'incroyable performer et ACH ressort grandit de cet affrontement, gageons qu'il devrait rapidement monter dans la hiérarchie de la ROH.

 

 

 



Là ça va trop loin 60 days In !

 

 

 

Le main event voit l'ancien TNA Jay Lethal affronter l'ancien WWE Matt Sydal (ex-Evan Borurne) pour le gain du ROH World Championship. Un minimum de star power donc pour une affiche égaillée de la présence de Taeler Hendrix en mode Jessica Rabbit. Cette dernière n'hésitera pas à interférer dans le match au profit de son protégé, le champion Jay Lethal qui va pourtant s'imposer sans trop de difficulté. Certes Sydal (champion par équipe de la division junior à la NJPW) offre une belle performance mais il ne représentera jamais un réel danger pour l'ancien Black Machismo.

Surtout quand le champion finira par passer son adversaire à travers une table à l'extérieur du ring, et ce depuis le haut de la troisième corde. Sydal ne s'en remettra jamais vraiment et succombera à la Lethal Injection après avoir échoué à placer son Shooting Star Press.

 

 

 



Quel champion dominateur.

 

 

 

Les matchs ont été d'un bon niveau ce soir. On s'inquiétait de l'état apathique du public de Philadelphie lors du RAW  du 21 mars 2016, rassurons nous, il est toujours capable de mettre le feu, il suffit de lui proposer un programme de qualité. Reste qu'il manque quand même  de l'intensité dans les storylines pour que le show devienne vraiment immanquable.

 

En l'état on passe un bon moment mais rien ne restera dans les mémoires: certes Jay Lethal consolide son statut de champion dominateur mais sa rivalité avec Sydal est quelconque, on peut s'attendre à quelque chose d'un peu plus construit pour une intrigue autour du titre suprême de la ROH. Espérons que les scénaristes se réveillent et arrêtent de se reposer sur les athlètes et la rivalité avec la NJPW qui permet de construire facilement des cartes intéressantes.

 

En vous remerciant, bonsoir.

 

 

Salut Ringsied

Je tenais à laisser un commentaire pour te remercier de poster des articles sur la ROH, malgré le peu de suiveurs et le peu de réactions que cela générera.
Moi même, j'ai lu ton article, je n'ai absolument pas vu le show car je ne suis pas la fédé, et forcément tous ces noms ne m'ont pas dit grand chose. Mais c'est cool d'avoir des papiers, et j'espère que ça te fait plaisir de les écrire, merci à toi !

Merci mais moi c'est Ringseid ! ^^

Merci ça fait chaud au cœur ! c'est sûr qu'en plein week end de Mania la ROH ça n'intéresse pas grand monde. J'espère juste que tu n'as pas hésité à cliquer sur les p'tits liens pour voire un peu de qui qu'on cause. Pour le manque de réactions je pense avoir trouvé la solution : beaucoup plus de Taeler Hendrix.

en effet pardon

C'est un peu ça que j'ai trouvé triste en fait : un papier entier sur la ROH, fédé sensé être de qualité, et un seul comm sur la bunnygirl des méchants. Bon, certes elle est canon.
J'ai un peu cliqué mais il est difficile, forcément, de tout saisir tout le monde et je ne sais pas si je m'y mettrai un jour....
Le seul qui m'a vraiment parlé, forcément, c'est l'ancien Evan Bourne.

Tealer Hendrix

Tain je connaissais pas mais elle est bien mimi la petite ^^

Et elle est pas nulle in ring

Et elle est pas nulle in ring (même si c'est surtout sa plastique qui est mise en avant dans la House of Truth), elle mérite qu'on s'intéresse à elle.

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin