Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

L'élection présidentielle française expliquée aux fans de catch

Né citoyen d’État libre, et membre du souverain, quelque faible influence que puisse avoir ma voix dans les affaires publiques, le droit d’y voter suffit pour m’imposer le devoir de m’en instruire.

Jean-Jacques Rousseau

 

Ce dimanche, la portion française et majeure du CDC Universe (au moins 10% des troupes au total) est conviée à accomplir son devoir citoyen. Comme évidemment, vous êtes fans de catch et n’avez donc pas la moindre idée pour qui voter, voici quelques pistes de réflexion.

 

 

Lassés d’attendre que la WWE s’intéresse aux candidats français, on a fait le boulot nous-mêmes.

 

 

Election présidentielle française : un candidat, un catcheur

 

 

Les experts nous le répètent à l’envi : l’élection présidentielle, c’est une grande histoire de storytelling. Chaque candidat doit incarner un personnage doté de caractéristiques nettement identifiables ; il doit être porteur d’un projet clairement exprimé ; il doit se distinguer par ses capacités oratoires et briller dans les joutes l’opposant à ses adversaires. Le parallèle était trop tentant pour que nous passions à côté : la présidentielle, avec ses promos, ses fights, ses storylines, c’est le catch.

 

 

Et comme dans le catch, on n’hésite pas à ajouter quelques centimètres à certaines superstars histoire de les rendre plus impressionnantes en kayfabe.

 

 

Dix candidats se disputent votre vote ce dimanche. Bien sûr, vous êtes rompus à l’exercice grâce à nos réguliers sondages, concours de popularité et autres scrutins visant à désigner le WTF Award ou la Ceinture de Plomb. Mais si le principe vous est connu, les candidats le sont-ils autant ? Au cas où ce ne serait pas le cas, voici un petit vade-mecum qui vous aidera à y voir plus clair.

 

 

Il est temps qu'ils révèlent tous leur vrai visage!

 

 

 

Nathalie Arthaud / Kane

 

The Big Red Monster. Voilà un surnom qui collerait parfaitement à la représentante de Lutte Ouvrière, la terrifiante trostkyste révolutionnaire Nathalie Arthaud ; et pas seulement pour le goût qu’elle porte à la couleur rouge et aux gimmicks datés. Car Kane et la  porte-parole de LO, fidèle successeur de l’ex-inamovible Arlette Laguiller, ont ceci en commun qu’ils se délectent tous deux de la frayeur qu’ils suscitent chez le pékin moyen. Tandis que Kane a pour mission d’infliger douleurs et souffrances à ses congénères catcheurs, Nathalie, elle, ne vit que pour la révolution qui verra le prolétariat terroriser la bourgeoisie, le grand soir où l’on fêtera la revanche de la classe ouvrière en pendant le dernier client du Fouquet's avec les tripes du dernier cureton, le jour où, enfin, on pourra coller une balle dans la tête à tous les patrons, au lieu de se contenter de les séquestrer dans leur bureau. La PEUR, voilà ce que Nathalie Kane aime(nt) voir dans le regard de son adversaire. Le pardon ne fait pas partie de leur vocabulaire, la compassion est un sentiment qui leur est inconnu, l’absence de compromis est leur credo. Le problème, c’est qu’il y a bien longtemps que tout le monde a compris que l’un et l’autre sont parfaitement inoffensifs, tels les derniers vestiges d’un autre temps, celui précédant la chute du communisme révolutionnaire et la fin des gimmicks à la con. Aujourd’hui, il n’y a qu’in kayfabe que ces deux-là font peur à leur prochain. Et ce n’est finalement pas pour nous déplaire. On les aime bien, les anachroniques aussi passionnés que sincères.

 

 

A la Rédac’, la première fois qu’on a vu Nathalie Arthaud à la télé, on s’est écrié en chœur : « Woptain les mecs et Mako, Kane s’est laissé pousser les cheveux ! »

 

 

 

Jacques Cheminade / R-Truth

 

Allo Houston ? We have a fucking problem. Jacques Cheminade et R-Truth ont l’air aussi barré l’un que l’autre. Aucun des deux n’a l’air bien méchant, c’est sûr, mais ils partagent un certain goût pour le loufoque. The Truth verse dans la théorie de la conspiration, entend des voix dans sa tête, en veut à little jimmy. Le président de Solidarité et Progrès (c’est le nom du parti de Jack), lui, a pour projet d’industrialiser la Lune, de coloniser Mars, ce qui serait rendu possible grâce à, je cite, « la fusion thermonucléaire miniaturisée » qui équiperait une nouvelle génération de vaisseau spatial. Une victime de plus de la « génération Star Wars ». Ils se rejoignent encore autour d’un passé trouble sans réelles conséquences pour leur carrière : R-Truth s’est fait pécho par la patrouille de la Wellness Policy, mais bénéficie d’un temps d’antenne appréciable, tandis qu’on reproche à Cheminade d’avoir fait cracher 150.000 euros à une mamie atteinte de la maladie d’Alzheimer, au profit de trois associations dans lesquelles il était fortement impliqué. Et puis, l’un comme l’autre, on se demande toujours ce qu’ils foutent là quand on les voit sur le devant de la scène.

 

 

Et je propose aussi de foutre Cena dans une fusée pour Mars.

 

 

 

Philippe Poutou / Ricardo Rodriguez

 

Il est sympathique, Philippe Poutou. Il est sympathique, Ricardo Rodriguez. Avec sa bonne bouille, on lui donnerait le bon Dieu, ou plutôt le bon Léon, sans confession. Même quand il défend un heel plutôt pas glop comme Alberto Del Rio ou la révolution mondiale, on se surprend à le prendre en affection, quel que soit l’effroi que suscite par ailleurs l’objet de son adoration. Seulement voilà : de même que Ricardo n’est pas un catcheur à part entière, et se limite à hurler le nom de son maître, Poutou n’est pas un politicien de métier, plutôt le mec qui tient le haut-parleur. Cas typique du messager qui vaut bien plus par lui-même que par son message.

 

 

Damas y caballeros, la RRRRRREVOLUCION !

 

 

 

Jean-Luc Mélenchon / CM Punk

 

Ce sont ses fans qui le disent : Mélenchon, c’est « la voix des sans voix ». Sounds famliar ? Oui, bien entendu. Mélenchon, c’est le mec qu’on a cru, pendant des années, bien installé dans le système, et qui a soudain tout envoyé bouler pour se mettre over comme peu auraient imaginé en se réclamant de ceux qu’on n’entend jamais. De même que CM Punk - qui en quelques années à la WWE avait glané plusieurs ceintures de champion du monde, de champion intercontinental ou encore de champion par équipe, sans oublier deux victoires au Money in the Bank -, J-L Fuck effectuait une carrière fort honorable dans les instances socialistes (sénateur, vice-président de conseil général, ministre...) jusqu’à ce qu’un beau jour, il empoigne un mégaphone. Et de même que CM Punk, porté par la houle puissante de l’IWC tout en haut de la fédération, Mélenchon a su générer autour de sa personne un impressionnant following, décrocher des pops du tonnerre, remplir des stades entiers et devenir le mec le plus « hot » du moment, au point de proclamer tout haut qu’il est le meilleur et que la seule place qui lui revient de droit est la première. Après le séisme provoqué par ses promos triomphales de l'été 2011, Punk est rentré dans le rang, bien heureux d’être désormais un main eventer établi jusqu’à la fin de ses jours. Son alter-ego en fera-t-il de même après le 6 mai ?

 

 

J’ai été très ferme avec Hollande : je veux des glaces à mon nom, sinon je ne le soutiens pas !

 

 

 

Eva Joly / Ludvig Borga

 

Venu des contrés les plus septentrionales de l’Europe, un beau spécimen d’humanité nordique, tout en chevelure blonde et accent taillé à la hache, vient nous avertir du terrible danger qui nous guette : aveuglés par notre soif de consommation et de croissance à tout crin, nous avons complètement négligé l’écologie, le climat, la Terre. Nous transformons la planète en poubelle, et nous n’en avons même pas conscience ou, pire, nous n’en avons rien à foutre. Ludvig Borga n’était jamais devenu la grande star qu’il rêvait d’être, et s'en est retourné faire une carrière politique dans sa Finlande natale. Eva Joly prendra-t-elle le même chemin, une fois constaté que son discours alarmiste n’émeut guère une société corrompue, égoïste et inconsciente ? Souhaitons-lui en tout cas une évolution moins macabre : après son passage à la WWE, Ludvig Borga, de son vrai nom Tony Halme, s’était fait élire au Parlement finlandais au sein d’un parti d’extrême droite avant de sombrer dans la dépression et de se tirer une balle dans la tête.

 

 

Sachez-le, mes lunettes sont fabriquées à 100% en usines nucléaires recyclées.

 

 

 

François Hollande / John Laurinaitis

 

Au départ, il y a un homme intelligent, ambitieux et bien éduqué (Hollande enchaîne HEC, Sciences Po et l’ENA, Laurinaitis fait ses classes dans l’emblématique NWA de Jim Crockett)... mais peu charismatique. Prenant rapidement conscience que ses camarades de promotion (Dominique de Villepin et Ségolène Royal pour l’un, Shane Douglas et son propre frère Joe Laurinaitis pour l’autre) passent mieux auprès du peuple, il fait l’essentiel de sa carrière loin des spotlights, n’hésitant pas à s’exiler pour tenter d’exister (Hollande va se faire élire député sur les terres chiraquiennes en Corrèze ; à peu près au même moment, « Johnny Ace » devient l’un des rares gaijins à réussir au Japon). Fort de cette légitimité acquise dans un environnement a priori hostile, notre héros revient grandi dans l’entité qu’il entend diriger (François anime un courant au PS, Joe est embauché comme road agent à la WWE). Il met notamment à contribution ses connexions familiales (l’épouse Ségolène d’un côté, le frère Joe, aka Road Warrior Animal, de l’autre) pour monter en grade. Il finit, à la surprise générale, par en prendre la tête (Hollande est nommé patron du PS puis candidat à la présidentielle, Laurinaitis est le vice-président de la WWE en chargé des relations avec le personnel puis General Manager simultanément de Raw et de Smackdown). Et il proclame, suprême ironie de la part d’un individu dont la carrière s’est principalement faite dans les salles de réunion et les lobbys d’hôtel, loin des foules en délire, qu’il est venu apporter le « pouvoir au peuple ». Qu’on apprécie le personnage ou non, on ne peut que s’incliner devant une destinée aussi brillamment menée. Et reconnaître que, à présent que pour la première fois de sa carrière, il se retrouve sous les feux des projecteurs, il s’en sort plutôt pas mal même si le mic-skill ne sera jamais son point fort.

 

 

People Power. Brought to you by Mister Excitement !

 

 

 

François Bayrou / The Undertaker

 

Chers lecteurs, avez-vous déjà fait l’expérience d’un discours entier de François Bayrou ? Heureusement pour vous, ce n’est pas nécessaire, nous nous en sommes chargés. Vous avez bien en tête la force que dégage le Taker en promo? Eh bien vous avez une vision très précise de la transe qui emporte les foules lorsque notre Béarnais national et ancien bègue se lance dans une de ces harangues dont il a le secret. Deadman ou Bayrou, même combat, celui de l’ennui profond et de l’irrésistible envie de faire avance rapide dès lors que l’un ou l’autre ouvre la bouche. Et puis, on l’a bien comprise, leur stratégie à tous les deux. Disparaitre entre deux momentums bien précis destinés à construire leur légende et revenir toujours au bon moment pour faire encore un peu parler d’eux. Et puis, admettez avec nous que leur positionnement n’a jamais été bien clair. Heel, Face, dans les deux cas, on ne saura jamais vraiment. 

 

 

En revanche, Bayrou se maquille vachement moins.

 

 

 

Nicolas Sarkozy / John Cena

 

Un succès précoce et foudroyant, une courte traversée du désert suivei d’un retour en grâce qui les aura menés aux plus hautes fonctions dans leur job respectif, l’histoire de John Cena et celle de Nicolas Sarkozy se confondent à un point tel que cela en devient... confondant.

John Cena : enthousiaste rookie, dont on devine de suite qu’il est promis à un bel avenir. Il grimpe les marches de la WWE quatre à quatre, subit un brutal coup d’arrêt sur blessure en 2007, lorsqu’il doit abandonner le titre et mettre fin à un record de longévité qu’on n’avait pas vu depuis 19 ans. Avant de repartir vers les cimes du business de Vince dès son retour où il devient alors le Top Face incontestable et incontesté d’une Kidz Era, la sienne, celle dont il aura été le symbole parfait.

Sarkozy n’a que 28 ans quand il s’empare de la mairie de Neuilly en piétinant la gueule de Pasqua, et très vite, il s’impose comme une étoile montante, il est irrésistible, brille sur les plateaux télé... jusqu’au crash de 1995 et le soutien à Balladur. Mais comme Cena, Sarko never gives up, s’accroche, revient sur le devant de la scène et fait main basse sur le  parti, comme l’autre s’est emparé de la WWE. Tous deux reprennent leur marche en avant, nouent un rapport étroit avec le public jusqu’à incarner leur époque, l’un comme tête de proue de la WWE tentée par un produit fait pour un public plus jeune, l’autre comme étendard d’une France qu’on n’avait peut-être pas toujours su entendre, déçue par tant d’années d’immobilisme et de promesses non tenues. The bon guy à la right place : le jeune public, qui pèse fort commercialement, tombe amoureux du Marine, super héros sans défaut, tandis que la France a le coup de foudre pour ce président que rien ne semble devoir arrêter, qui parait aussi invincible qu’un Cena au meilleur de son booking, et atteint des niveaux de popularité exceptionnels au plus fort de son règne.

Jusqu’à ce qu’un grain de sable ne vienne enrayer ces deux belles mécaniques. Les Cena sucks se font de plus en plus entendre dans les stades alors que l’Hexagone se réveille avec la gueule de bois post croisière sur le Paloma. Le vent commence à tourner, les foules se font hostiles, malgré de rares exceptions. Johnny n’est plus acclamé que par les enfants, et encore pas tous, tandis que le président n’est plus soutenu que par une partie de l’UMP. Sarkozy est conspué du Guilvinec au Salon de l’Agriculture, Cena de Chicago à Boston, les kidz et les Français semblent s’être barrés, le désamour est profond. La foule s’est lassée, ne supporte plus ce gimmick monolithique, ces vannes à deux balles, ces deux fanfarrons volontiers moqueurs. Le peuple regarde ailleurs. C’est signe qu’il faut tout remettre à plat. Il y a deux moyens de le faire : A la WWE, c’est arbitraire, c’est Vince qui décide de faire monter Cihaime. En France, c’est pas pareil : on vote, et c’est dimanche. Sans préjuger du résultat final de ces deux feuds (Cena vs. WWE Universe et Sarko vs. Tous ceux qui peuvent pas le saquer et y’en a plein), ça ne sent pas très bon pour nos deux champions peut-être bientôt déchus. Mais dans les deux cas, on ne doute ni de leur talent, ni de leur capacité et détermination à rester sur le devant de la scène et à inverser la tendance. 

 

 

Never give up jusqu'au bout et you can't see me dès dimanche?

 

 

 

Nicolas Dupont-Aignan / Damian Sandow

 

Il a l’air de savoir plein de choses et d’être intelligent. Il promet de nous éduquer et de nous emmener vers des cimes jamais atteintes. Il s’exprime bien. Le problème, c’est que personne sait who the fuck il est.

 

 

Vous n’avez rien compris à ce que j’ai dit, hein ? Je vous en prie.

 

 

 

Marine Le Pen / Un prout de Natalya

 

Dédiabolisation, piège à cons. On a bien entendu que le FN de Marine Le Pen s’était acheté une conduite depuis que fifille préside le parti nationaliste en lieu et place de son intarissable blagueur de papa Jean-Marie. A croire que ce prénom prédestine à une carrière d’humoriste plutôt lourdingue. Mais Marine nous l’a promis, fini les « Durafour crématoire », le maître mot est désormais res-pec-ta-bi-li-té. Et puis la campagne commence, les théories économiques qu’elle avance ne prennent pas dans l’opinion, elle stagne, ne gagne rien ou si peu en étant respectable. Alors, elle se décide enfin à se recentrer sur son coeur de métier, elle revient aux fondamentaux qui font le succès de son parti : haro sur le halal, alerte aux Merah, halte à la sécurité sociale pour les bicots, les faces de citron et les négros. Tout le monde en prison. La logorrhée habituelle. Le discours qui pue la merde, autant qu’un prout de Natalya. 

 

   

Marine le pen, la femme qui pétait par la bouche.

 

 

 

 

Et n’oubliez pas, jeunes gens. Ne pas voter peut provoquer un président grave.

On y était presque...

Dommage d'avoir craqué votre objectivité avec Marine Le Pen quoi.

Objectivité?

PTDR.

Surprenant

Très sympa comme d'hab.
Par contre, je suis surpris qu'un conservateur bien marqué et protectionniste comme Dupont-Aignan ait une image aussi positive dans un repaire de gauchiste comme les CdC ;-)

Not bad

Article très LOLILOL, ça m'a permis de me décontracter avant ma journée de travail hier.
Et aussi cette promo de Luvdik Borga, qui dit des choses très vraies.

mes propositions

Très bonne chronique mais je ferais quelques modifications pour certains

Pour eva joly : le great khali

On a un parti qui termine 3 aux deux dernieres élections , qui va présenter un candidat étranger qui a une réputation de killeuse dans son job.On s'attend à un monstre qui va tout détruire sur son passage, finalement on découvre le great khali, on comprend rien a ce qu'il dit , il ne sait pas catcher, et il ne sait pas descendre un escalier sans tomber

Bayrou: le plus important c 'est de réduire la dette , il nous promet un programme de rigueur donc du sang et des larmes c'est donc forcement un lutteur hardcore :Mick Foley
Bayrou a ce comportement de fou , aller à la convention de création de l'ump et dire devant tout le public que c'est une connerie. Créer son propre parti en 2007 alors que le poste de premier ministre lui était offert des 2 cotés.
Mi heel mi face , il aime que l'on invite en tant qu'arbitre spécial

Sarko: trés bonne justification dans l'article pour cena et le desamour mais je trouve qu'il a plus un coté randy orton nerveux imulsif , il entend des voix dans sa tête qui le pousse à dire et a faire n'importe quoi
De plus il a commencé sa carrière protégé par chirac (triple H?) comme orton dans l’évolution avant qu'un clash éclate entre lui suivi d'une longue traversée dans le désert dans la mi card avant de renaitre et de tuer le père et toute sa famille mcmahon pour redevenir le n1

Nicolas Dupont Aignan: Zack RYDER.
il a commencé à l'UMP ou il se fait élire député maire , pourtant rien ne semblait à laisser penser qu'il dépasserait la mi card. Desirant de ne pas disparaitre ,il crée son propore parti et avec ses faibles moyens , il fait le plein de petits videos-happening (NDA au supermarché, dans le metro, au péage, a la station essence) .Finalement il réussit à faire plus de 4% aux régionales en ile de france et à être candidat aux presidentielles . Ca vaut bien un titre des US

Marine le Pen: Cody RHODES , Son père était déja un grand catcheur qui a participé au main event, sa fille en est l héritière prend donc toute sa place dans la legacy .Beaucoup plus dashing que son père (au moins physiquement) .Cette heel réussit depuis son indépendance de très bons résultat aux ceinture intermédiaires. Sa jeunesse face au reste du roster fait que tout est possible .Accédera t elle au main-event ou tombera t elle dans l'oubli?

Pas mal du tout

J'aime assez, surtout Joly/Khali ^^

Super travail plein de bonnes

Super travail plein de bonnes idées et de bons parallèles avec la très grande force de ne pas trop faire de "hate" (à part sur Le Pen, mais c'est tellement commun dans les médias de manière générale et c'est suffisamment défendable sur un site où l'humour noir et le sarcasme sont en première ligne que ça passe sans soucis). Belle lecture bien distrayante, bravo!

Ludvig Borga

Petite parenthèse hors politique de cet excellent article: J'ai appris par celui ci que Ludvig Borga etait décédé.

Encore une partie de ma jeunesse qui s'en va, je pensais en plus à lui récemment en voyant Brock Lesnar tant les deux ont le même faciès!
Je sais pas pourquoi, mais j'avais sur-kiffé ce catcheur à l’époque, lui qui avait brillamment mis fin à la streak de l'ennuyeux Tatanka.

Idem

Je l'avais bien kiffé, j'étais pour lui contre ce gros con de Luger. Bon, la suite a été peu brillante, au niveau individuel, limite on peut l'ajouter à la longue liste aux catcheurs partis en vrille à force de stéro et de bumps, même s'il n'est pas resté très longtemps à la WWF...

Exercice difficile mais plutôt réussi

C'est marrant mais Melanchon me fait plus penser au Miz: il copie scrupuleusement les anciennes gloires mais ça se voit encore trop même s'il a bien appris ses leçons. Il fait beaucoup de moulinets avec les bras pour faire croire qu'il est un rebelle alors qu'il a toujours eu le management de son côté. Et puis, pour finir quand même sur une bonne note, il a les moyens d'avoir une grande gueule parce qu'il a parfois de très bonnes idées et un bon mic-skill qui lui permettent de paraître sympathique malgré un comportement plutôt heel. Le porte drapeau parfait pour le people's choice de Laurinaitis.

Laurinaitis qui me fait beaucoup moins penser à hollande que Teddy Long soit dit en passant.

Pour contrebalancer votre vision que je trouve paradoxalement plutôt positive de Sarkozy, une autre de ses facettes (oui il a régulièrement "changé") me fait penser à Jericho: comportement hautain, coups de putes et mensonges à répétition, capacité à semer la zizanie et la confusion afin de remporter des victoires dans les grands moments mais défaites régulières tout le long de sa carrière contres des mecs qui n'ont pas forcément le même niveau. Et surtout, le personnage n'a jamais honte et ne recule devant aucune contradiction.
Hollande, si tu crois avoir gagné je dis fais gaffe à ton cul, le contre peut toujours arriver out of nowhere.

Et Bayrou me fait penser à Ezeckiel Jackson, il a la puissance d'un champion mais le charisme d'une endive et il ne progresse pas. La suite est logique après un titre honorifique de troisième homme, un dépush monumental qui le voit dépassé pour les titres secondaires des brands bleues et rouges malgré différentes tentatives d'alignement. Il peut encore servir de jobber à droite et à gauche mais ses chances d'atteindre le main-event restent proches du néant.

Pour Lepen, je verrais peut-être Cody Rhodes, rapport à la legacy, aux changements de gimmick réguliers et à la heelitude indiscutable.

Quant à Damian Sandow, j'attends de voir ce qu'il donne dans le ring mais ses vignettes me plaisent bien, même si ce sera probablement un jobber.

Même réflexion...

Concernant Mélanchon que je rapproche bien plus du Miz que de Punk: pas bien brillant en dehors du micro, assez limité niveau idées et une forte tendance à la cheap pop (même si pour le Miz c'est de la cheap heat). Bref un mec qui ne doit sa présence que grâce à son micro. (et dernier point commun: il fait aussi bien les gros yeux du méchant gars en colère)
Pour Bayrou je l'aurais comparé à John Morrison: un énorme potentiel technique mais un charisme vraiment défaillant.

Politics

J'étais sûr qu'un article politique allait pointer le bout de son nez! Le Cheminade en R.Truth c'est bien trouvé! Même si, je préfère Truth à Cheminade et son larouchisme scabreux...

Si Cheminade est Truth alors Dupont-Aignan devrait être autre chose que Sandow... un jobber grandi dans l'ombre d'un poids lourd (Séguin) genre Curt Hawkins avec Edge.

Vraiment bien trouvé!!

Vraiment bien fichu cet article félicitations! On peut avoir des doutes sur certaines au début, mais le texte permet de se dire assez vite : ah ben en fait la WWE s'inspire carrément des politiques français pour l'évolution de ses catcheurs^^
.
Énorme Poutou, Cheminade juste parfait, Mélenchon je m'étais déjà fait la réflexion, Sarko et Bayrou c'était les 2 pour lesquels j'étais le plus sceptique au départ mais en fait ça passe super bien!!
Y'a que pour Le Pen que j'ai tendance à trouver comme d'autres avant moi que c'est un peu limite, mais bon ça a déjà été dit plus bas...
.
Un autre article pour le main-event du 6 mai? Si le match des catcheurs associés a déjà eu lieu, ou qu'il y a eu au moins une rivalité, j'en veux un!!

Le parallèle ...

... entre CM Punk et Mélenchon, je m'étais déjà fait la réflexion. Cela dit dire qu'un fan de catch ne sait nécessairement pas pour qui voter, c'est plus ou moins le stigmatiser, non? Je veux dire, je suis en Science Po et pourtant j'aime le catch, et j'arrive même à le considérer d'une façon intellectuelle, sans pour autant être trop analytique, ce qui ne m'empêche pas à côté de cela de m'intéresser vivement à la politique (vu mes études j'ai pas tellement le choix cela dit). Et je pense qu'un certain nombre des lecteurs des CdC majeurs sont dans mon cas, dans le sens où aimer le catch ne les empêche pas de suivre la politique et de faire leur choix. Cela dit l'article était extrêmement drôle, même si je suis sceptique sur la vision de Dupont-Aignan.

[1] et [2]

Merci pour ton commentaire, George. Une précision, toutefois: il ne faut pas prendre l'intro du papier au premier degré. Nous nous amusons surtout de l'image déplorable que se tapent les fans de cacth en général. C'est plus de nous mêmes dont nous nous moquons et il ne faut vraiment pas y voir quelque stigmatisation que ce soit!

Héhé

Je m'en doutais assez au fond, mais quand les choses sont claires c'est encore mieux :)

Phillipe Poutou

Moi je l'aurai plutôt vu en Mick Foley :
Prolétaires tout les deux, aucun des deux n'a l'air d'être un pro. Et les deux ont quand même un gueule sympa.

Très bon !

Merci pour cet article, j'ai bien ri et je trouve chaque association bien trouvée. Ou plutôt je trouve que chaque association, même quand elle semble étrange au départ, est bien justifiée, ce qui est l'essentiel pour ce genre d'article (par exemple au départ associer Sarko et sa trahison initiale au lisse Cena je trouvais ça étrange mais le texte est très bon).
.
Accessoirement je... ne me joins pas à l'appel à aller voter (même si, à 37 ans bientôt, je suis à peu près enthousiasmé par le type pour lequel je vais voter à la présidentielle pour la première fois de ma vie) ; chacun fait ce qu'il veut. Le vote est un droit, pas un devoir, et il est important de bien différencier les deux, au moment où certains veulent de plus en plus rendre les premiers dépendants des seconds (enfin, surtout pour ces salauds de pauvres en fait). En démocratie le seul devoir d'un citoyen c'est de respecter la loi ; quand on commence à vouloir transformer un droit en devoir c'est le début de la tyrannie. Le vote est un droit, pas un devoir, civique ou pas !

C'est marrant, moi mes profs

C'est marrant, moi mes profs et toutes les personnes qui ont pu participer de près ou de loin à mon éducation m'ont toujours dit que voter était un droit ET un devoir. Sans parler des politiques qui le disent aussi assez régulièrement (ainsi que certains journalistes) histoire sans doute de diminuer l'abstention en faisant culpabiliser ceux qui ne veulent pas voter.
Enfin, tout ça ne va pas m'empêcher de ne pas aller voter cette année, même si c'est plus pour des raisons techniques qu'autre chose.

Je rejoindrais l'avis de

Je rejoindrais l'avis de Wrestlemaniac, car si on parle bien de droit de vote, cela devrait aussi être un devoir, ne serait-ce qu'en mémoire de ceux qui se sont battu pour que le peuple ait le droit de s'exprimer...
.
Et dans cette optique, je suis d'ailleurs pour la reconnaissance du vote blanc, qui montre que l'on est pas rester chez soit, que ce n'est pas du rien à foutre (ce que peux laisser penser l'abstention) mais que l'on s'intéresse aux débats politiques mais que les choix proposés ne nous satisfont pas...
Enfin, comme dit plus bas, ce n'est peut-être pas le lieux pour en parler...

Allez voter

Thanx pour vos compliments et vos remarques tout à fait légitimes concernant le prout et Marine Le Pen. J'avoue que traiter d'un tel personnage est tout sauf évident. Le prout nous a semblé un bon compromis, d'autant que c'est bien le contenu du discours de la présidente du FN que nous stigmatisons, pas sa personne et encore moins ses électeurs. Une pensée pour Axl qui se balade à Londres et aurait sûrement aimé vous répondre aussi, co-auteur qu'il est de ce petit papier sans prétention.

Je me permets plus une petite

Je me permets plus une petite précision : Cheminade ne représente pas la génération "Star Wars", c'est la génération Mass Effect! Coloniser Mars, aller chercher l'Hélium-3 sur la Lune... Il a plus qu'à nous proposer du sexe gratuit avec des asaris et il avait mon vote. Je me demande alors : s'il était élu, est-ce qu'il taxerait Mass Effect comme jeu non pédagogique alors que c'est exactement son programme spatial?
Pas fan de comparer Marine Le Pen à un pet par contre même si je ne partage en rien les idées du FN et que ça m'attriste de la voir encore si haut dans les sondages.

Nathalie Arthaud en Kane par contre, ça m'a tué! Ambrèce ze haïte againsteuh ze capitalisme and ze grand patronat!

BRAVO!

Quand Mcocee m'a dit sur la tribune qu'elle avait fait un article politique, je me suis dit beurk, encore un truc avec plein d'anti droite et ultra à gauche qui va m'exaspérer plus qu'autre chose. Et bien pas du tout, l'article était très juste (a part pour Marine Le Pen qui méritait quelque chose de mieux à mon avis, surtout avec ce statut de top heel, elle méritait facilement Chris Jericho, le parallèle étant assez facile à faire même en se posant à gauche: elle a des idées extrêmistes et un peu caca, et pourtant plein de monde l'acclame), m'a bien diverti et je ne l'ai pas senti passer.
Grand bravo McOcee, l'article était très bien!

oulah

Donner un vrai catcheur a Marine le Pen, ce serait déjà la considérer comme humaine, alors que c'est juste un phacochère doté de paroles.
-
Bien joué la redac! Ils sont tous très bien trouvé. j'adore le R-Truth/Cheminade et le Melenchon/Punk.

Une personne qui réunit 15%

Une personne qui réunit 15% de vote mérite un peu de respect ne serait-ce que pour les gens qui votent pour elle. Contrairement à ce qu'on peut penser, ce ne sont pas tous des connards racistes antisémites facho... Bref, je continue à penser qu'elle et ses votants méritent plus de considération, et c'est pas en la traitant de prout de natalya (même si c'est drôle) qu'on va arrêter de stigmatiser les votants fn (qui ne sont pas tous des connards, très loin de là, je le répète).
*
Le Dupont-Aignan m'a fait lol sinon, le cheminade truth aussi.

Ne pas tout confondre

Youhou Tédé! Je savais que tu kifferais! Tu as été une source d'inspiration constante!
.
Plus sérieusement, il n'est évidemment pas question de confondre Marine La Prout avec une partie de ses électeurs. En revanche, si tous ses électeurs ne sont pas tous des connards racistes et antisémites à la con, ils seraient bien inspirés d'écouter le torrent de merde que déverse chaque jour la candidate du FN. Lorsque l'on vote pour quelqu'un, on valide aussi son programme et se cacher derrière un vote protestataire censé exprimer un ras le bol, une coère (par ailleurs sûrement légitimes), c'est un peu facile.

Mouai

Non mais c'est là que tu te goures à mon avis autant que les politiques et les médias depuis 10 ans qui sont les véritable utilisateurs de cet argument "protestataire".
Je pense que la majeure partie des 18% de gens qui ont voté pour elle se retrouvent de manière raisonnée dans son programme et ne votent pas pour elle que parce qu'il sont en colère et influençables.

La vérité, c'est qu'il y a des gens qui pensent que les idées que les Le Pen défendent sont valables comme d'autres pensent que les idées du parti de Hollande ou de Sarkozy sont valables. Je n'ai jamais eu envie de voter pour le FN (qui cela-dit me fait un poil moins flipper que la partie de la droite auto-proclamée "populaire") mais ça me casse les couilles de voir en permanence ces commentaires paternalistes unilatéraux qui nient en bloc la réalité: un vote qui augmente d'année en année.
Et ce vote là, pour une grande partie à mon avis, il est rationnel et repose moins sur le racisme ou la xénophobie que sur des postulats qu'ils sont à peu près les seuls à faire sur l'insécurité, la justice, l'Europe économique, l'interventionnisme et l'indépendance des pays...etc. auxquels un certain nombre de gens adhèrent qu'ils aient tort ou raison.
Après, oui, il y a très certainement tout un tas de xénophobes à en vomir (racisme à l'ancienne, plus tellement) mais l'intolérance se partage entre tous les partis à mon avis, c'est juste que la racisme est la marque de rejet de l'autre la plus "flashy".
Question torrents de merde, j'en pense autant de Le Pen que d'Hollande, Sarkozy, Melanchon ou Joly, c'est juste une question de catégorisation.
Le jour où les autres feront plus de politique que de marketing, le FN baissera. En attendant, ils grappillent chaque année un peu plus de voix, lentement mais sûrement.

Maintenant, je n'ai rien à dire contre l'humour, l'article, ou le paragraphe incriminé hein, c'était juste pour donner mon avis sur la question de l'alibi "protestataire".

C'est pas vraiment le lieu pour en parler...

... donc je me garderai bien de te répondre point par point, même si je suis très largement en désaccord avec toi. Mais bon, chacun sa vision des choses, hein. Cependant, je veux corriger juste un truc factuel.
Tu écris à propos du vote FN, and I quote: "la réalité: un vote qui augmente d'année en année."
Eh bien, c'est complètement faux.
Le vote FN n'augmente pas d'année en année — sauf si tu ne prends en compte que les deux dernières années, mais dans ce cas ton échantillon ne serait guère représentatif ;-).
Ce vote monte, il baisse, il remonte, il redescend, sa progression est tout sauf constante. FYI voici les résultats du FN aux élections générales depuis quinze ans:
Législatives 1997: 14,94%
Européennes 1999: 5,69%
Présidentielle 2002: 16,86% (premier tour) et 17,79% (second tour)
Législatives 2002: 11,34%
Européennes 2004: 9,8%
Régionales 2004: 14,7% (premier tour) et 15,1% (second tour)
Présidentielle 2007: 10,4%
Législatives 2007: 4,29%
Européennes 2009: 6,34%
Régionales 2010: 11,42% (premier tour) et 17,81% (second tour)
Présidentielle 2012: 17,9%

Juste pour préciser ma pensée et ensuite j'arrêtes.

Je parlais du vote partisan, leur "base", depuis le fameux 21 avril 2002 sans compter la part, effectivement réelle, de votes "aléatoires" que Sarkozy leur a effectivement piqué sur la période 2007-2010 (autour 1,5/2 millions à mon avis et qui a du au moins doubler en 2012 à cause de Sarkozy). Ils pourraient les reperdre aisément si les journalistes "politiques" qui ont un peu de déontologie se décidaient enfin à les attaquer sur leur programme et non avec des insultes et des comportements pitoyables d'ados attardés.
Mais je ne développerais pas puisque ce n'est pas le lieu pour en parler (mais je vise souvent juste sur les pronostics présidentiels. Mieux que les instituts de sondages en tout cas ^^).

Par contre, citer des pourcentages ne démontre rien du tout concernant la hausse ou non de l'électorat, il aurait fallu me donner les résultats en suffrages exprimés (même si ça doit certainement évoluer de la même manière. De toutes façons j'ai la flemme de vérifier).

Encore une fois, étant très intéressé par la question politique et n'étant néanmoins convaincu par aucun de ces candidats, je donne tranquillement mon avis mais je comprends tout à fait que tu puisses avoir une analyse totalement différente de la situation. Après tout, ce n'est pas une science exacte.

craquage !

Dommage, c'était drole jusqu'à Le pen, pourtant on dit bien le meilleur pour la fin non ?
Je croyais qu'on était sur un site de catch, fais chier je me serais donc trompé ...

Craquage bis!

Je suis sincèrement désolée d'avoir heurté la sensibilité d'un électeur de Marine Le Pen. Ce n'était pas l'idée. Et si je résume ta pensée, tu pensais être sur un site de catch jusqu'au dernier paragraphe? Ça nous en laisse neuf autres qui te conviennent, ce n'est pas un si mauvais résultat que cela. Finalement, je suis surprise que tu sois surpris vu que nous n'avons pas trop pour habitude de dissimuler nos opinions politiques.
.
Je croyais que nos lecteurs nous connaissaient et avaient un peu d'hmour, fait chier, je me serais donc trompée...

Ouais!

Ouais en fait on est sur un site politique! Désolé si l'intitulé et les centaines d'articles consacrés au catch t'ont induit en erreur!

Ta plume n'a d'égal que ton

Ta plume n'a d'égal que ton mépris cher Mc Ocee. Ne t'en déplaise, je ne suis pas électeur du FN et, même si je l'avais été, je ne pense pas mériter un tel mépris de ta part (inspires toi d'Axl, au moins sa réponse était correcte et m'a arraché un sourire)... Ta réaction à mon commentaire montre une certaine haine larvée, calme toi, tout va bien...
J'ai juste trouvé l'article très drôle (et oui ! ), et je voyais plein de catcheurs à attribuer à Le Pen, mais tu en as décidé autrement, c'est ton choix, j'ai juste trouvé ça dommage et nuisible à la qualité générale de l'article... Les commentaires c'est fait pour ça non ?

(v)A voté

Très beau boulot, surtout pour Mélanchon, Hollande et Dupont-Aignan (le "who the fuck il est" est génial).
Bon par contre tu n'as précisé de quel prout il s'agissait alors même que le sondage est toujours en ligne!

Sarko

L'est pas un peu trop petit et nerveux pour être Cena?
... Hornswoggle? ^^

Sarkornswoggle

C'était notre tout premier sondage, aux balbutiements des CDC. Remember:
http://www.lescahiersducatch.com/site/node/36
Donc on a voulu prendre une option qui n'avait pas été retenue à l'époque histoire de varier. Mais je reconnais que la ressemblance physique est troublante.

Un peu léger

Ca n'aurait attiré que de la cheap-pop

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin