Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Adios Noniña...

Partir un peu, c'est mourir moins vite

Jean-Marie Poupart (pour ceux qui n'auraient pas compris le titre)

 

Repartie d'une page blanche en cette nouvelle année, la WWE a eu le bon goût de lancer sa saison 2013 sur un show de tout premier choix, celui du retour du Rock, et si McOcee a fait parler son lyrisme habituel, c'était pour le moins de rigueur vu la qualité et la densité du programme proposé. C'est donc avec une certaine impatience que prenant un carnet, un crayon et une montagne de nachos je m'empressais de me plonger dans cet épisode commémorant les vingt ans de Raw : vu la qualité de l'épisode 1000 de l'an passé tout ça fleurait bon le moment d'anthologie ! Oh bien sur, le show fut d'assez bonne facture, voire même excellente, mais un évènement (presque) inattendu vint tout gacher dans mon petit coeur de fan : en l'espace de quelques minutes les bookers de la WWE venaient d'admettre dans l'indifférence générale leur échec à faire comprendre à leurs fans bovidés la subtilité, le sel et l'intérêt du double niveau de lecture d'un show...

 

 

Zsa Zsa Gabor disait qu'il n'y a qu'un décolleté pour pousser un homme à rechercher la profondeur chez une femme : j'en ai marre d'essayer de lui donner tort...

 

 

Nalyse de Raw du 14 janvier

 

 

Cher lecteur, je te prie de bien vouloir m'excuser, mais je vais déroger à la règle désormais de rigueur quant au format des papiers en ouvrant ma nalyse de cette semaine sur un billet editorialisant. Sache que pour cette audace, on ne devrait pas se revoir avant un certain temps, ma faculté à panser mes plaies après une lapidation par mes collègues étant inversement proportionelle à la quantité d'alcool diluant mon sang... Mais le jeu en vaut aujourd'hui la chandelle MERDE !!

 

En effet, depuis quelques temps, la WWE en général et ses bookers en particulier font l'effort louable de proposer à leur shows un double niveau de lecture. On a ainsi vu récemment un heel notoire (Dolph Ziggler) s'en prendre verbalement à un face emblématique (John Cena) en reprenant certains des arguments les plus en vogue au sein de la communauté internet des fans de catch. Ce faisant il tenait un discours allant parfaitement dans le sens de ceux-ci, tout en prenant la salle et le public traditionnel à rebrousse-poil : double niveau de lecture, entretenant l'intérêt et la flamme de chacun. Ces procédés, particulièrement mis en lumière depuis l'accession de CM Punk au Main Event, ont ensuite été utilisés à tous les niveaux de la carte : le Miz pouvait par exemple tancer Booker T sous les huées de la foule tout en reprenant des arguments dont les Cahiers Du Catch sont tartinés, alors que des feuds antérieures comme celle opposant un Punk heel à un Jeff Hardy face avaient même inspiré une analyse poussée de cette dichotomie à l'estimé Axl.

 

 

Moi en tout cas, je suis pour la dichotomie capillaire !

 

 

Malgré de nombreux coups de maître en la matière, il est une division où cela n'a malheureusement jamais pris : celle des divas. Jugez plutôt, pour la première fois depuis très longtemps, nous avions un personnage féminin supérieurement intelligent, capable de manipuler des figures d'autorité tout en obtenant habilement exactement ce qu'elle souhaitait en la personne d'Eve Torres. Fort logiquement, ce comportement valait à la belle un alignement heel, le gros du public ne cherchant pas ce type de subtilité dans les circonvolutions d'un spectacle de catch. Hélas, les smarts n'ont pas suivi non plus, préférant à ce discours au féminisme sous-jacent la débilité profonde et candide d'une AJ Lee.

 

Quand bien même de nombreuses voix s'élèvent sur les forums de catch pour déplorer la réduction du catch féminin à un concours de chair affichée sur arguments rebondis, au moment de soliciter la matière grise du smart pour réfléchir aux propos d'Eve, une autre part de son anatomie mobilise l'essentiel de son flux sanguin condamnant sa psyché à l'asphyxie.

 

 

Etonnez-vous après de la bêtise de ce type : chaque fois qu'il bande un muscle, le flux sanguin de sa cervelle passe en négatif...

 

 

Dès lors, alors que le public des salles conserve trop de dignité pour se masturber allègrement devant l'érotisme des scènes jouées dans le ring, le smart derrière son écran se focalise trop sur la synchronisation de son essuie-tout avec le tombé suggestif de ses héroïnes pour s'intéresser au fond. Conséquence, comme une sitcom à laquelle on aurait coupé ses rires enregistrés ou un DVD des inconnus regardé sans une bande de potes enthousiastes, les matchs féminins tombent à plat et sombrent dans l'ennui ou l'indifférence.

 

Comment alors retenir des talents de premier ordre comme Beth Phoenix et ses compétences entre quatre cordes, Eve Torres et son potentiel athlétique doublé d'une belle présence en coulisses, voire une Kelly Kelly au charisme compensant l'absence d'autres acuités ? Cette question reste à ce jour sans réponse.

 

 

Jamais personne n'a pissé dans un lavabo avec autant de charisme depuis Negrabjua Beat.

 

 

Toujours est-il que lassée par le faible intérêt du public pour sa division et sa ceinture d'une part, et tentée par le challenge de travailler avec son compagnon, Rener Gracie, au développement de cours d'auto-défense pour les femmes d'autre part, Eve a décidé de quitter la WWE. Celle dont Valery Giscard d'Estaing himself avait affirmé qu'elle avait un QI à se damner prend donc ses distances avec le sport-spectacle à quelques jours du record de Maryse de longévité une ceinture autour de hanches, et si elle ne doit manquer qu'à un seul suiveur de la WWE, ça sera moi...

 

Pour ceux qui n'auraient pas encore compris à quoi cette (longue) tirade faisait référence, sachez qu'en troisième match de la soirée, Kaitlyn a dépossédé Eve Torres de son titre de championne, celle-ci annonçant un peu plus tard, après le match par équipes, qu'elle en avait marre de son mauvais traitement à la WWE et qu'elle se cassait avec effet immédiat. Au revoir Eve :

 

 

Tu me manques déjà...

 

 

BREF

 

 

Reprenons à présent l'ordre chronologique du récit, et tentons d'exclure de nos têtes ce douloureux moment qui viendra briser nos petits coeurs (je m'en fous que vous aimiez pas Eve, on va faire comme si) au milieu de la soirée.

 

Tout avait commencé en fanfare avec une longue promo mettant aux prises Del Rio (venu à pied), Ricardo Rodriguez et le Big Show autour du big boss, Vince McMahon, de sortie pour le 20ème anniversaire de son show. Au terme d'un échange bien bâti, on retiendra l'affrontement programmé entre l'ex-champion du monde et le néo-gentil l'ayant dépossédé de la ceinture au Royal Rumble, ainsi que la posture toujours plus affirmée de Del Rio comme la nouvelle top star face mexicaine. Notons également le symbole surprenant de la feud principale de SmackDown ouvrant le 20ème anniversaire de son grand frère Raw...

 

 

Et c'est exactement ce que le public attendait !

 

 

Wade Barrett bat Randy Orton, clean, sans intervention, walou !

 

Premier match de la soirée, d'une originalité assez éculée, mais que voulez-vous, Orton-Barrett c'est un tube. Ces deux là ont des styles complémentaires et ma foi, quand on leur laisse dix minutes pour exprimer leur art, ils s'en sortent à merveille ! La grande surprise ici est la victoire propre et sans bavure de l'anglais, alors qu'une intervention du Shield aura eu une certaine logique : ça donne en tout cas l'impression rafraichissante que les bookers vont quelque part avec Orton, sans pour autant que la destination soit téléphonée. Dépush ? Prémices d'un heel-turn ? Mise over d'un profil similaire avant une pause dont on entend les rumeurs ? Le Rumble donnera sans doute des éléments de réponse.

 

Le segment suivant serait desservi par une retranscription à l'écrit, tant les vignettes de Kane, Bryan et du docteur Shelby valent avant tout par leur interprétation. Si vous aimez les pitreries, précipitez-vous sur ce segment, rondement joué et plutôt bien écrit, sinon retenez-en que les Rhodes Scholars sont venu interférer dans l'affaire, brillament, et que ce fut là un prétexte à deux matchs individuels pour le soir même.

 

 

- Dis Cody, ça te dirait pas qu'on se batte ensemble, histoire qu'il y ait au moins un de nous qui gagne ce soir ?

- Mais non Damien, sois pas si négatif on peut pas perdre à chaque fois non plus, crois en nos chances !

 

 

Kane dégomme Damien Sandow

 

Dans un match expéditif, le chevelu venait à bout du barbu ne faisant pas équipe avec lui, laissant justement présager d'une défaite à venir pour son barbu d'allié (Bryan, suivez merde !) dans le match devant l'opposer plus tard au moustachu (Rhodes, si vous ne suivez pas l'actualité de la prostate)

 

Bryan estourbit Cody Rhodes

 

Eh non, pas de match nul virtuel entre les équipes cette semaine, puisque l'American Dragon venait lui aussi facilement à bout de son adversaire du soir. Une leçon de booking inversé ? Certainement, espérons en tout cas que ces quatre là aient un peu plus de temps pour s'exprimer au Rumble, parce qu'ils ont indéniablement bien plus à dire entre quatre cordes que ce qu'on a pu voir ce soir.

 

- Ouais et puis nous on est des diesels, on ne donne le meilleur de notre art qu'après 10-15 minutes de chauffe hein !

- Je te l'avais dit Cody qu'on aurait du se battre ensemble...

 

 

CM Punk soumet Brodus Clay

 

La promo endiablée du champion WWE la semaine dernière était peut-être en grande partie improvisée, si l'on en croit les échos lus de ci de là, toujours est-il que les bookers ont rapidement su rebondir sur la mention faite par Punk de Brodus au cours de ladite tirade, puisque les voilà opposés ce lundi. Sur le match, il n'y a pas beaucoup à dire, le gouffre kayfabe séparant les deux protagonistes dans la carte s'étant retrouvé sur le ring, le gourou straightedge finissant assez rapidement par faire taper ce douillet de Clay après même pas cinq minutes de match. Cette fin était d'ailleurs intéressante dans la mesure où ça faisait un certain temps que Punk n'avait pas utilisé autre chose que son GTS pour achever un adversaire, le tout dans un match plutôt avenant.

 

Le champion WWE profitait de sa présence pour gratifier la foule d'une promo signalant que le Rock pouvait toujours faire des concerts et des chansons, il allait pourtant perdre au Royal Rumble, ce dernier répondant un peu plus tard dans un segment en coulisses au travers d'un échange avec Mick Foley qu'il allait faire un sacré barouf avec son concert et qu'on allait voir ce qu'on allait voir. Voilà, comme ça tout le monde est courant : ce soir le Rock donne un concert ! J'ai assez répété le mot concert ?

 

 

Cancer

 

 

Heath Slater écrabouille Sheamus !

 

Non vous ne rêvez pas, le rouquin rocker a battu le rouquin hirsute ! Bon certes, il l'a battu grâce à l'aide de ses deux acolytes du 3MB et bien sur l'ensemble de la séquence s'est terminée par un Sheamus brogue kickant tout le monde pour montrer que quand même, il était plus fort à lui tout seul que ces trois losers, mais n'empêche l'histoire retiendra que le Celtic Warrior a perdu contre un gars qui se fait exploser par Lita.

 

Flair reprend du service, et c'était pas mal

 

Avant que des pleureuses comme Axl ne viennent déverser leur bile sur le Nature Boy, laissez moi vous dire que s'il est revenu mettre over le Miz pour l'assister dans un face turn délicat comme il l'a fait ce soir, je signe des deux mains ! Invité du Miz TV et même dérangé par l'intervention de Cesaro, Flair a été excellent sans voler le spotlight de son cadet. Ce dernier, toujours à l'aise dans son exercice de prédilection, était touchant à sembler si heureux de travailler en compagnie d'une grande légende, et on se prendrait même à rêver d'un Flair manager du Miz...

 

 

- Voilà mon premier conseil Michael, tous les matins, mange un crapaud vivant.

- Mais pourquoi m'sieur Flair, ça contient des vitamines, ça améliore le dynamisme ?

- Non, au moins tu seras sur qu'il pourra rien t'arriver de pire dans la journée !

- Oh vous savez, dans ce business...

 

 

John Cena bat Ziggler (et AJ (et Big E Langston)) dans une cage

 

Bon, commençons par ce qui va. Ce match était bon et plaisant, avec de très beaux spots, et un investissement vraiment intense des deux protagonistes. Mais à un moment, il y a quand même quelque chose qui cloche. Bien sur Ziggler doit être montré faible pour rentrer dans le moule du porteur de malette opportuniste venant remporter un titre de la manière la plus lache possible, étant par essence une larve exploitant ce procédé si injuste inventé par la WWE pour faire chier ses champions. Bien évidemment Cena doit paraître fort étant donné le programme très porté sur la musique qui l'attend pour Wrestlemania. Mais non, non, là ça ne va plus.

 

Avant de poursuivre cet argumentaire, comprenez bien qu'il vient du seul membre de la rédaction à avoir placé John Cena en tête de son classement pour l'award du catcheur de l'année, c'est dire si cette exaspération doit être tangible... Mais voir l'idole l'égérie de Fruity Pebbles se relever de tous les signature moves et finishers de Dolph Ziggler, résister à une intervention de Big E Langston, intercepter une nouvelle tentative de ce dernier sur une distraction d'AJ et se relever de 5 nearfalls pour au final placer un malheureux Attitude Adjustment sur le blond virevoltant et l'emporter... C'est pénible. Espérons au moins que cela ait un but, faire du Marine un favori si évident pour le Royal Rumble qu'il ne l'emportera pas ! Oui, je suis un indécrottable optimiste.

 

 

En plus d'exaspérer les habitués de la Tribune, SuperCena nargue allègrement l'IWC : au Royal Rumble il rentrera n°1 et éliminera chaque nouvel entrant avant l'arrivée du suivant, faisant de cette édition la plus courte de l'histoire. Et il vous emmerde, avec le sourire !

 

 

Le Rock a donné un concert minable

 

Pour conclure le show, on a donc eu droit au concert *tant* attendu. Je ne suis pas client du Rock, je ne l'ai jamais été, et devant un spectacle si médiocre, je ne le serai sans doute jamais. Non, franchement, enchaîner les mauvaises chansons aux blagues ratées en tirant à la mitrailleuse en dessous de la ceinture sur les ambulances Vickie et Heyman, certains aiment peut être, mais je ne suis absolument pas client. Pour être franc, j'allais éteindre la vidéo lorsqu'est apparu CM Punk. Et là, après quelques blagues foireuses supplémentaires, on a enfin eu droit aux deux rivaux se foutant allègrement sur la gueule, puisque les arbitres n'arrivaient pas à les séparer. Cette image de fin me plait bien davantage que la bouillie précédente, et permet de finir sur une bonne note un show plutôt réussi.

 

En conclusion, que retenir de ce lundi ? Les choses avances, les histoires aussi. On n'a pas eu l'invasion de légendes évoquées par les rumeurs, ni Austin ni HBK n'étaient de passage dans leur Etat d'origine, tandis que l'Undertaker ne semble pas encore prêt à lancer sa feud annuelle. Tant pis, les présents ont largement permis d'oublier les absents, et le spectacle global aura presque été excellent en tout point. Mais ce qu'on retiendra surtout de ce show, c'est le départ d'une fille chouette, et ça, ça gache drôlement la fête.

 

 

Si tu reviens, j'annule tout !

(en plus ça tombe bien, j'avais rien de prévu...)

pas encore vu l'episode

mais je vais encore parler d'EVE ^^
T'es sur de toi pour le record de Maryse ? parce qu'il me semble qu'eve a pas le titre depuis super lgtps, Maryse l'a garde 1a je crois. Meme si elle le meritait pas.
Faut vraiment faire un article sur les divas, mais finalement il me semble que ca a jamais vraiment été la principale preoccupation. C'est pas demain la veille qu'on aura, comme en UFC, un ME 100% feminin.
Meme a la bonne epoque je crois que y'avait pas plus de 10 nanas dans la division. Lita, trish, Victoria et quelques autres au talent pas toujours fameux ....
C'est ca qui est con, à quoi bon embaucher sarah del rey, monter Paige dans la division si au final y'a quasi plus de match.
HHH se fout des divas et veut remonter une division tag. Mwai on peut faire les 2 quand meme. Surtout qu'il a 3 gamines et kelles vont certainement se retrouver un jour ou l'autre a la wwe.
.
Je continue a dire que EVE s'est bookée elle même dans son role d'assistante GM pour exister. D'ailleurs ces references aux beautiful people c'est tout sauf anodin. Je suis persuade que c'etait un genre de signe "regardez la bas ils savent booker des nanas". Encore que c'est plus trop le cas actuellement :(
.
Le truc dingue aussi c'est que depuis que je suis le catch, une des meilleures feuds, Lita/Trish avec un mania en prime, a été ecrite par Y2J, Christian et les 2 principales interessées .... tain si les bookers sont pas capables de leur filer des feuds, qu'ils les laissent se booker elle meme.
*
Voila, desolé pour le pavet mais ca me fait vraiment de la peine de voir des catcheuses reduites au rang de greluche (putain nathalya ;().
Bordel dans un pays puritain comme l'amerique, plus gros producteur et consommateur de porno, y'a pas besoin de matter du catch pour se pignoler. Depuis l'avenement du net, y'a moyen de trouver du cul gratos qd meme. Bon evidemment je dirai pas non pour revoir quelques divas dans playboy ^^ mais c'est un à coté. Quand je matte un show c'est pour voir des matches stou

L'extermination des femmes

C'est sidérant — et ça mériterait un article à part entière —, le nettoyage de la division féminine. Si on prend le roster de disons 2010, voire 2011, on voit qu'il ne reste pratiquement plus que Natalya, Layla, Alicia et Rosa. Ont été évacuées depuis trois ans:
- Beth Phoenix
- Mickie James
- Gail Kim
- Maryse
- Kelly Kelly
- Eve
- Michelle McCool
- Les Bella Twins
- Jillian
Et je dois en oublier (je parle pas de Kharma qui est un cas particulier). C'est un véritable cataclysme, d'autant qu'elles ont été très peu remplacées, que ce soit numériquement ou qualitativement (AJ, Kaitlyn, Tamina, Aksana et c'est à peu près tout). Le départ d'Eve est en tout cas très préjudiciable, elle avait une vraie personnalité depuis son heel turn, et était capable de fournir de beaux matchs. J'attendais d'ailleurs avec un certain intérêt une feud avec AJ quand celle-ci était face... Comme toi, je la regretterai, de même que je regretterai l'utilisation fort moyenne qui en a été faite ces temps derniers, même si son année 2012 l'aura bien mieux mise en valeur que toute sa carrière précédente. De là à dire, comme tu le fais en intro, que les bookers sont incapables de nous servir du double discours, je trouve cependant qu'il y a un pas que tu franchis trop allègrement — comme tu l'indiques toi-même, on y a pas mal droit ces derniers temps avec les promos work-shoot de Ziggler, Punk et même Cena (quand il reproche à Ziggler de "quémander un push"...
.
Sur Punk-Clay, je pense que l'emploi de l'Anaconda Vice s'explique surtout par le fait que Punk est physiquement incapable de porter un GTS à Clay (déjà sur Kane il les foire une fois sur deux, et Clay semble plus lourd).
.
Enfin, je ne peux plus que plusmiller ta conclusion sur Cena. Cette invincibilité est débile, et dessert tout le monde. Elle dessert évidemment Zizi, incapable de battre Cena quelles que soient les circonstances (et Dieu sait qu'un Cage Match est un énorme avantage pour un mec agile comme Ziggler, qui aurait très bien pu s'enfuir de la cage et donc gagner le match sans pour autant commettre l'outrage absolu qu'aurait été un pin sur Cena); elle dessert aussi Cena, buildé si indestructible que son incapacité récurrente depuis un an et demi à conquérir le titre WWE indique qu'il est pas bien fin comme garçon (avec une telle puissance et tant de chances de gagner le titre, il aurait dû redevenir champion depuis un bail), sans compter que c'est quand il apparaît vulnérable qu'il obtient la plus grosse sympathie du public, comme lors de sa feud contre Lesnar; elle dessert, enfin, les adversaires à venir de Cena, puisqu'il est booké si fort que toute victoire apparaîtrait comme un accident, une anomalie une erreur de sa part, plus que comme un succès à porter pleinement au crédit de ceux qui l'ont vaincu. Bref ça me gave, et comme le perso est insupportable dans tous les sens du terme, j'en suis vraiment à un stade où moins je le vois, mieux je me porte — même s'il reste évidemment capable de fournir de beaux matchs comme ce lundi.
.
Enfin, dernière chose, ce Raw spécial 20ème anniversaire a quand même été fort neutre pour un épisode censément marquant et historique. Quelques clips de rétrospective, et c'est tout, c'est bien léger, surtout pour une fed si prompte à l'auto-célébration — une auto-célébration qui pour une fois aurait été de mise.

RAW 1000> RAW 20 ans

Il s'agit bien là de deux épisodes historiques mais seulement six petits mois les séparent et j'imagine que la WWE n'a pas voulu frapper un grand coup comme en juillet dernier pour éviter un air de déjà-vu en comparaison du RAW1000 encore très présent dans les esprits. RAW 20 ans souffre de la trop grande proximité avec RAW1000 et quitte à choisir, j'aurais fait comme la WWE: 1000 putain d'épisodes, ça a un côté plus impréssionnant que 20 ans d'émissions me semble-t-il.

Me serais-je mal exprimé ?

Attention, je ne critique en rien le double niveau de langage scripté par les bookers, bien au contraire, je le salue ! Non, mon point est de constater que si on accroche en tant que smarts au discours (heel) de Ziggler ou Punk, on se fout tellement de la division féminine que quand Eve interprète une fibre particulièrement pertinente de féminisme, on ne relève pas. Parce que non, à mon sens Eve n'était pas une heelette manipulatrice générique, elle avait bien plus de profondeur que ça, au moins avant ces six derniers mois.
.
Pour le reste, nous sommes en accord !

N'importe quoi

Flair a été excellent ? On n'a pas dû voir le même show, tant cette séquence était pitoyable. Certes le Miz et lui avaient l'air ravis et enthousiastes, mais on ne pige strictement rien à ce qu'il dit, ce brave Ric. L'humiliation de Cesaro par un papy passe encore, puisqu'ils étaient deux contre lui, mais le segment était chiant et sans intérêt, comme presque tous les MizTV malheureusement.
-----------------------
Je comprends ta déception de voir Eve s'en aller, mais je ne vois pas pourquoi le public se serait soulevé pour son personnage. Et pourquoi veux-tu que les smarts cherchent du fond là où la WWE ne juge pas utile d'en mettre ? Tu déplores que le public "ne réfléchisse pas aux propos d'Eve". OK, mais à quels propos ? Elle a simplement joué une partition de Heel manipulateur classique, mais transposée aux Divas. Elle l'a plutôt bien interprétée, c'est vrai, mais rien d'exceptionnel non plus. Il faut un truc en plus que que le public réagisse pour un Heel malgré ses actions, et Eve, bien que talentueuse, ne le possède pas.
.
C'est bien joli de râler après les suiveurs, mais au lieu de louer les efforts des bookers et la WWE en matière de double niveau de lecture, tu pourrais les critiquer pour la façon dont la division des filles est gérée. Certes le perso d'Eve était intéressant, mais est-ce qu'il a eu la moindre storyline, la moindre feud ? Que dalle. Et l'ersatz d'histoire qu'il y a eu pour sa dernière apparition a donné lieu à un bon match avec Kaitlyn, et, chose incroyable, le public semblait plutôt présent.
.
Précision sur Sheamus, c'était un match handicap 1vs3 over the top rope. Il a éliminé McIntyre et Mahal, avant de se faire dégager du ring par les 3 en même temps. Il n'y a pas eu de tombé ou quoi que ce soit et en effet il a défoncé tout le monde après.

Il est de retour !

Si je ne m'abuse, ça faisait longtemps que je n'avais pas eu le plaisir une nalyse du best shemale pro-Sheamus du CDC universe (car je suppose que c'est bien de cet odieux mélange que provient ton surnom).
Je partage ton analyse ainsi que celle du maître Lecharentais sur ce show. Pour des raisons que seul l'enfant qui est en moi peut expliquer, j'aime beaucoup Cena mais j'en ai marre de le voir être mis over et over à chaque putain de feud. Après, c'est un argument de suiveur internet. Tu as tout à fait raison lorsque tu dis que nous, public avide de second degré, de lectures à plusieurs niveaux, ne comptons pas. Et encore, sachons reconnaître que le spotlight offert à Punk en tant que tweener-face de MITB 2011 au 1000e épisode de Raw était tout de même un bien joli cadeau faits aux smarts/smarks/whatever.
Ne nous y trompons pas : le run de Punk en tant que WWE Champion, s'il prend fin au RR, aura correspondu à des baisses d'audience assez considérables pour Raw. Et même si ça fait pas mal chier de l'admettre, je crois pas que ce soit la (seule) faute à l'indigence de certains scénarios qu'ils le doivent, mais plus au fait que Punk ne parle pas à tout le monde. C'a été dit très brillamment en comm de la nalyse du Raw marquant le retour du Rock la semaine dernière, "Dwayyyne" aurait eu toute légitimité à envoyer bouler le Second City Saint en lui faisant remarquer que lui WWE Champion, les ratings avaient baissé (il y un hommage caché dans cette phrase, sauras-tu le trouver ?).
Bon, sinon, j'ai été très heureux de voir gros Brodus être pris dans les mailles du filet straightedge, c'était cool de le voir aussi agressif, même si ça n'a pas duré très long. Enfin, ben je dois avouer - honteusement - que Rocky m'a fait marrer. Je vais pas défendre le fait que ce soit beauf et tout, mais franchement, autant Stone Cold m'a jamais fait marrer, autant la vulgarité du Taureau indien marche pour moi ! Et puis j'ai envie de dire, quitte à me contredire tout seul comme un grand, qu'à l'instar de la nalyse du Raw de Noël, c'est Rock Concert ! On sait à quoi s'en tenir, non ?

Allez, continuez à me faire passer de bons moments de la sorte, les nalyses des CDC sont toujours un régal à lire. C'est bien écrit, très précis, super bien renseigné. Un seul mot : bravo !

Je veux bien que Punk plaise

Je veux bien que Punk plaise pas à tout le public. Mais une fois que la WWE se choisit un Main Eventer, c'est son boulot de le vendre à tout son public, notamment en lui écrivant des rivalités épiques contre des légendes du business dans les Main Events des ppv.
.
Or, Cena a fait tous les Main Events de ppv, a été de toutes les feuds majeures pendant que Punk s'est farci la litanie des jobbers to the stars (Del Rio, Bryan, Kane, Jericho) qui de toute façon perde tous leurs matches de ppv et n'ont jamais fait rêver le grand public. Si bien que Cena peut se pointer après un an de reigne de Punk et dire "t'as rien accompli" sans que ça soit une insulte à la logique.
.
Si la WWE veut remonter ses audiences, les résultats de Mania c'est Punk bat le Rock, Sheamus bat Brock Lesnar et Ziggler cashe in sur la gueule de Cena pour le WHC. Il faut des résultats qui cassent la hiérarchie actuelle qui n'a pas évolué depuis 5 ans (si ce n'est que les gars au sommet catchent moins ou sont carrément à la retraite) et il faut mettre en place des nouveaux top guys qui apparaissent comme meilleurs que les anciens.
.
Depuis que les CDC existent, on passe l'année à raconter que la WWE est en fin de cycle avec les Cena, Orton, Edge, Batista, HHH, Undertaker, Michaels, Jericho et que tant que ces gars-là squatteront le Main Event et toutes les feuds un peu travaillées et ne catchent qu'entre eux, les jeunes de derrière auront aucune chance de percer et d'intéresser le grand public.
.
Le résultat de ça, c'est quoi? Une feud HHH-Sheamus pas trop mal foutue où le passage de témoin était quand même assez explicite, une feud Del Rio-Edge qui se casse la gueule avec la retraite forcée d'Edge avant qu'il ait commencé à jobber pour Mr. "Destiny", le Summer of Punk où CM bat Cena à peu près clean et encore, et Orton qui jobbe pour tout le monde dans l'indifférence générale parce que c'est lui qu'on dépushe comme il s'est fait choper par la patrouille et pas son adversaire qu'on veut mettre en valeur. En 4 ans, ça fait vraiment pas beaucoup.
.
Et pendant ce temps-là, la feud Rock-Cena va s'étaler sur 3 Wrestlemania (et surement 4 pour la belle) et Cena n'est même pas encore over. Et les adieux aux rings de Michaels, Taker et HHH se font en vase clos, dans une storyline totalement hermétique au reste du show et qui revient tous les ans.
.
Le catch, ça marche sur les foules parce qu'ils se disent "ah ouais, lui, il est trop fort". Si les mecs qui sont là toute l'année n'ont jamais battu les vieilles gloires en pré-retraite qui sont la 3 mois par an, tu peux pas en vouloir au suiveur lambda de pas regarder Raw en dehors de la Road To Wrestlemania, parce que t'es en train de lui vendre que les meilleurs ne participent pas au show pendant les 3/4 de l'année.
.
Quand tu rajoutes à ça que quand ça ne concerne pas ces vieilles gloires, personne n'a la motivation pour investir du temps dans l'écriture d'une histoire un tant soit peu intéressante parce que dans x mois, il faut faire place nette aux revenants, tu te retrouves avec des shows pourris qui découragent les mecs qui étaient revenus pour le Rock et qui avaient eu le courage de rester après.

Eve a bien fait. Très bien

Eve a bien fait. Très bien fait. A quoi bon rester avec ce ramassis de ploucs qui ne jurent que par ses courbes en se foutant de ses progrès et du niveau qu'elle a atteint dans le ring? Comme quoi, contrairement à ce qu'on pourrait penser, Eve et KK ne sont pas si cruches...
.
Ensuite, je te trouve dur avec le concert du Rock, on sait à quoi s'attendre mais ça faisait son effet (reposant exclusivement sur le charisme de ce type).
.
Cena, on t'avait prévenu depuis un moment avec Axl, et bientôt tu nous rejoindras chez les haters.
.
Orton qui se couche clean devant Barrett, on se tait et on applaudit. Ce n'est pas HHH, en train de rêver de faire son rematch contre Lesnar à WM, qui en ferait autant. HHH et Cena qui gagnent à WM, je sens déjà que je vais beaucoup hurler sur mon canapé.
.
Enfin, c'est un détail, mais j'ai kiffé de voir Fit Finlay et Jamie Noble parmi ceux qui ont séparé Rock et Punk, ça renvoie une image assez sympathique de cette boîte qui certes vire beaucoup mais sait aussi récompenser la loyauté.
.
Et comme d'hab, super nalyse, tu as ton style bien posé maintenant, toujours très agréable à suivre, tu gères man.

Merci !

Merci chacha pour ton commentaire, je crois comme toi qu'Eve a bien fait de partir, les bookers ayant fini par laisser les filles en rase campagne devant l'atonie du public, mais d'un autre côté c'est un cercle vicieux : aujourd'hui aucune fille ne peut réveiller la division, son inintérêt est d'abord de la faute du public qui choisit ostensiblement de la snober. Il faut reconstruire une culture du catch féminin dans les travées, et ensuite seulement lancer des grands espoirs comme Paige sans les cramer !
.
Le Rock j'aime pas, j'y peux rien c'est viscéral, je trouve ça beauf et mauvais...
.
Orton et les ex jobbers je te rejoins à 200%, mais sur Cena, aussi chiant que ça soit mon argumentaire en sa faveur reste tout aussi valable : si les bookers le font gagner envers et contre tout, et si la WWE le maintient à son firmament permanent, c'est qu'il "marche" et qu'il fait gagner de l'argent.
.
N'oublions jamais que nous sommes, nous, un public dont la WWE se contrefout, combien de personnes ici ont déjà acheté de la merde sur le WWE shop ? Combien ont acheté un PPV ? Combien ont même tout simplement contribué à l'audience de Raw ou SmackDown sur une chaîne les diffusant officiellement ? Une minorité. Les bookers de Stamford ne bossent pas pour nous, ils font en sorte de rendre la WWE aussi profitable que possible. Si des gens sont prêts à payer, et qu'ils sont nombreux, alors on aura HHH triomphant à Mania, on aura Cena triomphant à Mania, et on aura le Marine gagnant envers et contre tout toutes les semaines. C'est peut être cynique, c'est peut être désabusé, mais je suis persuadé que c'est vrai...

(G)Rocky(ky)

Alors bon je comprends qu'on n'aime pas le Rock "parce que c'est beauf", mais de là à dire que c'est mauvais... faut avoir une sacrée dose de mauvaise foi tout de même. Ce qu'il fait, il le fait bien. Très bien même : le "You dress like a hooker and not the expensive kind" a recu la plus belle pop de la soirée, et de loin. Et moi, gros beauf devant l'éternel, je me bidonnais comme un ricain obèse devant mon écran. D'ailleurs je bouffais des chips si je me souviens bien. Bref, très satisfait de ce segment. Le face a chambré les heels, normal (pas de quoi parler d'une ambulance, même si j'avoue que le maquillage de Vickie peut tromper son monde ;) ).
.
Sinon belle review, bravo, et espérons que tu ne te fasses pas trop gronder pour ton opening bien senti (même si j'avoue que je doute fortement que Eve elle même ait senti le coté féministe de son perso...). Et sinon bon, que Ziggler perde, OK. Mais pas comme ça PUTAIN!!!

Ouais enfin, n'importe qui

Ouais enfin, n'importe qui fait des vannes sur Vickie reçoit une des meilleurs pop de la soirée (même quand c'est Cena et Lawler...)
.
Et c'est plus ça qui me dérange chez les pro-Rocky, ça crache sur Cena, mais Rocky fait sensiblement le même humour (en beaucoup plus porté pipi-caca)
alors certes, il a du carisme, mais à un moment, le fond, c'est juste pas possible...

Question de perception : les

Question de perception : les vannes du rock me semblent toujours posées avec la bonne dose d'ironie qui va bien tandis que celles de cena me donnent souvent l'impression d'être dans une cour de récré. Mais pas de procès d'intention : je hais le booking de Cena (putain, mais Zizi quoi), mais je n'ai rien contre le personnage qui a toute sa place dans un show de catch, et selon moi le catcheur est ptet bien le meilleur en activité (charisme, acting, in ring).

Hall Of Fame

Tu as oublié l'annonce de l'intronisation de Mick Foley.
Ce n'est tout de même pas complètement anodin comme info.

Disons...

... qu'on l'avait déjà annoncé en news, donc j'ai jugé qu'on pouvait passer dessus (en plus du fait que je me contrefous personnellement du Hall of Fame)

Certes mais...

.... mais ça a donné lieu à une confrontation Shield - Ryback/Sheamus/Orton qui semble bien nous envoyer vers un trois contre trois entre ceux-là pour Mania, même s'il reste encore du temps... Je trouve d'ailleurs qu'ils auraient pu au moins laisser Mick dire quelques mots avant que ça parte en bagarre, c'est quand même kayafabiquement un moment fondamental dans sa vie, cette annonce. A propos du Shield, faudrait leur refiler une grosse promo en ring faisant le lien entre toutes leurs interventions passées, parce que là on ne sait plus trop ce qu'ils veulent. Je veux bien qu'ils interrompent la célébration de Foley, mais je préférerais savoir pourquoi ils le font...

J'ai été déçu de voir Foley

J'ai été déçu de voir Foley quitter le ring lors de l'arrivée de Ryback. Merde le molosse déboule in extremis pour te sauver le cul et quand il a besoin d'un petit coup de pouce pour faire le nombre, tu restes sagement aux abords du ring sans lever le petit doigt. Venant de la "Hardcore Legend", cette couardise est un peu dure à avaler.

Si un mec aussi barré que

Si un mec aussi barré que Foley n'a pas échangé 2 mandales, c'est qu'il pouvait absolument pas faire autrement...

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin