Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

What?

I'm gonna walk right into the Smack Down Hotel, check into room 3:16, and burn the son of a bitch to the ground!
Stone Cold Steve Austin

 

CDC Universe, nous avons besoin de vous ! Pour quoi faire vous demandez-vous, le regard torve et en vous grattant négligemment l’entrejambe entre deux consultations de votre site de partage de vidéos pornos préféré ? Eh bien tout simplement pour nous aider à définir quel est le catcheur qui a le plus influencé la WWWF/WWF/WWE depuis sa création. Aujourd’hui, nous nous penchons sur le cas du Rattlesnake, grâce à Major Tom, le nain le plus fringant de l’histoire des Cahiers du Catch.

 

 

Cet homme a sauvé toute une fédération de la ruine. Mais il a également joué dans mi-temps au mitard, et on l'oublie trop souvent.

 

 

Les dix catcheurs les plus influents de la WWE (1/10) :

Stone Cold Steve Austin

 

 

Avant-propos :

Le principe de ce concours, car c'est bien de cela dont il s'agit, est on ne peut plus simple. Nous avons défini une liste de dix Superstars incontournables, depuis la genèse de Stamford jusqu’à aujourd’hui (voir ci-dessous). Durant quelques semaines, nos rédacteurs, béni soit leur nom et pavé de fleurs et d’amour leur destinée, nos fidèles soldats graphomanes vous proposeront tour à tour une présentation de leur favori et tenteront de vous convaincre que l’élu de leur cœur est LE catcheur qui aura le plus influencé la WWE depuis sa création. Il ne s’agit donc pas d’un concours de popularité de plus, l’idée n’étant pas que l’on choisisse l’athlète que l’on préfère, qui réalise les plus belles prises, parle le mieux dans un micro ou est le plus titré, mais bien de distinguer celui qui aura eu le plus d’impact sur le business. À l’issue de cette série d’articles hagiographiques, nous solliciterons votre vote, car à la fin, il ne devra en rester qu’un, mais il faudra bien classer les neuf autres. Des questions ? Des doutes ? C’est en commentaires que cela se passe.

 

 

The Fucking Alphabetic List :

 

Stone Cold Steve Austin
John Cena
André le Géant
Bret Hart
Triple HHH
Hulk Hogan
Shawn Michaels
The Rock
Bruno Sammartino
The Undertaker

 

Fin de l’avant-propos, place à la…

 

Présentation de Stone Cold Steve Austin

 

 

Juin 1996 : Alors que les audiences de la WWF sont au plus bas et que la WCW attire toujours davantage de public et de grandes stars, Stone Cold Steve Austin remporte le King of The Ring, et livre une promo mémorable à l'encontre du finaliste malheureux, Jake Roberts. Austin 3:16 est né, et avec lui l'Attitude Era, qui allait marquer toute une génération de fans et permettre à la fédération de VKM de gagner la Monday Nights War.

 

Des visages de la compagnie sur une période déterminée, des mecs qui ont porté la WWE sur leurs épaules au point qu'ils pourraient presque accoler leur nom à l'ère dans laquelle ils ont évoluée, il n'y en a qu'une poignée dans la liste qui vous est proposée (indice : ils se comptent sur les quatre doigts de la main). Mais il n'y a qu'un seul catcheur dont l'importance dans l'histoire de Stamford va jusqu'au point qu'on pourrait penser que, sans lui, nous pourrions bien être en train de regarder quelque fédération concurrente à l'heure qu'il est. Cet homme, je vous le donne en mille, c'est Steve Austin.

 

 

Chaque année, en période de week-ends d'intégration, les bizutages se multiplient. Ici des images tirées d'une vidéo amateur de la faculté de médecine de Lille.

 

 

Pourtant, tout ne s'est pas fait facilement pour celui qui a commencé sa carrière à l'aube des années 1990. Lui n'a pas traîné toute son enfance dans les jambes d'un père ou d'un grand-père catcheur. Stone Cold s'est fait tout seul, au talent, et est d'ailleurs l’unique de notre liste à être passé par les trois principales promotions américaines de la décennie : la WCW tout d'abord, où il remporta un certain succès comme midcarder (deux fois champion tag team, deux fois champion des États-Unis, deux fois Television Champion), puis à la ECW, où il boit ses premières bières devant un public captif, et enfin à la WWF, où il doit se sortir du gimmick sans intérêt du Ringmaster pour imposer son idée à Vince McMahon : ce redneck sans foi ni loi, ce badass ultime, ce tweener si important qu'on l'utilise encore comme référence pour toute Superstar souhaitant s'aventurer dans le no-mans land qui sépare les gentils des méchants.

 

 

- Ça va, là ? J'ai l'air sympathique ?

- Euh... ouais Steve, très bien, t'as absolument pas l'air d'être un psychopathe échappé de l'asile !

 

 

Résumer l'importance de Stone Cold sur la WWE à ses trois Royal Rumble Matchs (un record !), ses 529 jours comme champion du monde ou ses trois main events de Wrestlemania serait réducteur : il a tout simplement amené le catch vers un produit jusqu'alors inédit, à destination de fans plus adultes, avec davantage de rebondissements, de violence et de blagues graveleuses, devant des stades prêts à exploser chaque semaine. Qu'on soit client ou pas de ce qui était proposé à cette époque, qu'on pense ou non que l'ère Attitude représente l'âge d'or de la discipline, on doit au moins lui reconnaître qu'elle a permis à la WWF de subsister, puis d'entamer sa reconquête auprès d’une assistance de plus en plus nombreuse, lui attirant même une visibilité grand public jamais vue depuis la Rock'n'Wrestling Era, et jamais entraperçue depuis.

 

 

Le passé, le présent, et le mec qui s'est fait virer et dont personne ne se souvient.

 

 

Certes, d'autres catcheurs ont participé à cette période bénie de l'histoire de la WWF : The Rock, Triple H ou Mick Foley ont tous leur part de responsabilité dans ce que certains appellent encore le Golden Age. Mais l'homme à la base de tout, celui sans qui rien n'aurait été possible, celui qui incarne plus que quiconque l'Attitude Era, c'est bien Austin : sa rivalité avec Vince McMahon fut la locomotive qui poussa des millions de personnes à zapper sur Raw is War, à rugir de plaisir devant le tout premier Stunner infligé au patron, ou à attendre avec impatience la grande révélation de l'identité du type qui avait roulé sur l'icône lors des Survivor Series 99. Son influence sur les revenus de la compagnie et sa popularité devinrent d'ailleurs tellement importantes que son heel turn en 2001 fit perdre à la fédération des millions de dollars, créant une jurisprudence qui interdit aujourd'hui à un certain Johnny d'aller faire un tour du côté obscur de la force.

 

 

- Dis Steve, c'est vrai que c'est à cause de toi que je suis obligé de me coltiner les visites chez les gamins leucémiques toutes les semaines ?

- Euh, ben ouais !

- Enfoiré. Pour la peine, maintenant je vais t'appeler Stone Bold ! Haha, bien trouvé non ?

 

 

Indispensable jusque dans sa retraite (au sommet, après un troisième match contre le Rock à Wrestlemania), l'omniprésence de Stone Cold et son emprise sur la compagnie se fait toujours sentir aujourd'hui. Qui fut General Manager de Raw jusqu'en 2004 ? Qui a été le retraité le plus vu comme arbitre spécial depuis, et fait une apparition à chaque Wrestlemania ou presque ? De qui CM Punk porte-t-il le tee-shirt lors de son fameux shoot à Las Vegas en 2011 ? Qui fut nommé le tout meilleur de l'histoire au micro par WWE.com en 2012 ? Qui vend, encore actuellement, davantage de merchandising que 90 % des catcheurs de la fédération ? La réponse est simple : Austin, à chaque fois.

 

 

En vrai, j'ai acheté le sien que parce qu'ils avaient plus celui de Sin Cara à ma taille.

 

 

Il y a bien d'autres raisons pour lesquelles Stone Cold Steve Austin est l'athlète qui a le plus apporté à l'histoire de la WWE, et ses performances dans le ring ont dans cet article à peine eu le temps d'être évoquées (il n'y a pourtant que Shawn Michaels et lui dans notre liste qui ont deux matchs ***** à leur actif). Le personnage est d'ailleurs bien plus complexe que la version un peu neuneu qu'aime à nous ressortir la WWE ces temps-ci, mais l'important est ailleurs : plus que la Superstar la plus populaire de l'histoire, plus encore que l'homme qui a fait entrer la fédération dans une nouvelle ère, Austin n'est rien moins que le sauveur de la WWF, celui sans qui le produit actuel tel que nous le regardons chaque semaine, ces Raw ou Smackdown qui nous tiennent aussi occupés à essayer d'en décortiquer les moindres détails, tout ceci n'existerait probablement plus. Comment imaginer catcheur plus indispensable, plus influent sur sa compagnie que celui qui a permis à cette dernière d'être toujours à flot quinze ans plus tard en lui évitant une ruine certaine ?

 

 

Et si vous ne votez pas pour lui, il viendra faire un petit tour chez vous, refaire un peu le mobilier.

Excellente idée

Vivement les autres présentations, ça donne envie de comparer tous les profils et de voter. De mon côté SCSA sera probablement premier car sans lui (utilisé à bon escient par VKM) nous ne serions pas en train de regarder la WWE à l'heure actuelle. Je voue un culte sans faille au bonhomme pour tout ce qu'il a pu faire à son époque et qui a, pour moi, révolutionné la manière d'appréhender le catch

Do your homework, please !

"il n'y a pourtant que Shawn Michaels et lui dans notre liste qui ont deux matchs ***** à leur actif"

T'es sur de toi là ?

Effectivement...

Cena, Hart et Taker font aussi partie de la liste des privilégiés à 5 étoiles

Il a parlé de DEUX matchs

Il a parlé de DEUX matchs *****, Cena n'en a qu'un, Taker et Hart aussi je crois, par contre je ne savais pas qu'Austin en avait deux. ^^
Ca se vérifie facilement ceci dit...

C'aurait été bien de le faire avant d'écrire, non ?

Bret Hart : Deux à la WWE : Contre Owen et contre Austin (dont l'autre match Five Stars est un match dans lequel il n'a qu'un strapontin à la WCW avec dans le ring en même temps que lui que des légendes vivantes à l'époque : Zbyszko, Anderson, Rhodes, Rude, Sting, Steamboat, Windham, etc ...).

Je n'ai rien contre l'argument du Five Stars Match (même si j'ai franchement une opinion bien réduite sur les notes des matchs) mais faudrait voir à l'utiliser correctement en sachant compter avant d'affirmer et en mélangeant pas les torchons et les serviettes, les tag-team matchs avec les matchs individuels, les matchs sans aucune stipulation et ceux avec, ceux effectués à la WWE et ceux faits ailleurs.

L'influence purement l'influence ?

Bah c'est Triple H. Il a eu un apport quasi-équivalent à la moyenne des autres sur la popularité en tant que catcheur mais son statut de gendre héritier au pouvoir décisionnel et sa longévité écrasent la concurrence.

Concernant SCSA. Sans Mr McMahon et le Rock, il ne sera pas aussi légendaire et influent.

Tres interessant !

Hate de lire la suite, même si perso, l'idendité du premier n'est pas vraiment un mystere. La, comme ça, à vue de nez, je mettrais Stone Cold 3 ou 4eme.

Concept intéressant, surtout

Concept intéressant, surtout si les votants jouent le jeu.
J'attends avec impatience les autres plaidoyers, même si j'ai déjà mon idée sur celui qui devrait être premier.
En attendant de le révéler, je mettrais Austin dans les premiers. Il a clairement été le représentant d'un "ère" (mais à la WWE seulement par contre)

WWE

Didi> Nous ne prenons en compte que la WWE dans ce concours. En gros, l'influence d'un catcheur à la WCW, on s'en tape le coquillard.

Autant pour moi ! :) C'est

Autant pour moi ! :)
C'est cependant assez limitatif AMHA, notamment pour l'Attitude Era (pour le reste, ça ne change pas grand chose). J'aurais pensé qu'on aurait pu élargir au catch us en général.

Mon avis sur ce bonhomme, je

Mon avis sur ce bonhomme, je l'ai donné en ce temps: http://www.lescahiersducatch.com/site/node/1126
-
Le concept à l'air intéressant mais ressemblant vachement a ce qui se faisait sur les concours de popularité. Vous pensez qu'ils feront la différence entre les deux?

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin