Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Entre les rebonds

J'espère que vous appréciez le comique de répétition.

J'espère que vous appréciez le comique de répétition.

J'espère que vous appréciez le comique de répétition.

J'espère que vous appréciez le comique de répétition.

Philippe Geluck

 

Vous avez des problèmes de mémoire ? Le week-end arrivant vous avez déjà du mal à vous souvenir du lundi précédent ? La WWE est là pour vous, avec son Raw Rebound géant du vendredi soir ! Il y avait quand même de bonnes choses à dénicher, c'est parti pour le slalom.

 

 

Le meilleur moment de l'émission ?

 

 

Nalyse de Smackdown du 19 avril

 

 

On commence par un petit aperçu général ? Ça va être rapide :

 

* Fandango bat Santino Marella

 

* Kofi Kingston bat Wade Barrett

 

* Alberto Del Rio bat Jack Swagger

 

* Great Khali, Hornswoggle & Natalya vs The Colons & Rosa Mendes (je ne sais plus qui a gagné et je m'en fiche)

 

* Mark Henry & Big Show battent Sheamus & Randy Orton

 

 

C'est Fandango qui a ouvert le bal (ah ah). Le bellâtre avait visiblement jeté son dévolu sur Lilian Garcia, surprise autant que le public : fallait-il rire, se moquer, huer ? Un moment de flottement qui s'est vite dissipé quand Fandango a conclu la séquence en mode franchement heel, avant d'être interrompu par Santino Marella. Ce dernier a dansé avec son Cobra sur le ChaChaLaLa, et les deux hommes ont enchaîné par un match pendant lequel Fandango a été très agressif et vicieux, heel en somme. Je ne sais pas si c'est le début d'une feud mais que ce soit contre Santino ou un autre, Fandango semble remisé en midcard – au moins pour un temps.

 

Passons ensuite à la seule feud du soir où nous avons eu droit à une évolution de l'histoire, Teddy Long vs Booker T. Bon d'accord je m'avance un peu et ce n'est pas encore une feud en bonne et due forme, mais Teddy a nettement sympathisé avec le Big Show ce soir, qui l'a remercié de lui donner un partenaire et pas un nouveau match à handicap. Un check du poing pour finir, ce n'est qu'un début mais j'avoue que par exemple voir Long transformé en manager heel au bord du ring m'amuserait assez.

 

 

Lui-aussi !

 

 

Certes, on peut débattre du rôle des deux protagonistes. Long n'est pas forcément le méchant de l'histoire, l'attitude de Booker n'est pas franchement positive. Je vois cependant mal ce dernier turner, il vient d'entrer au Hall of Fame, est un des visages « corporate » de la compagnie ; Long de son côté tient son personnage depuis si longtemps qu'un changement serait rafraîchissant et plein de possibilités.

 

Affiche de prestige pour le deuxième match, en tout cas sur le papier : un « champion vs champion », Kofi Kingston contre Wade Barrett. Les ceintures secondaires n'ont guère la cote mais j'aime bien les matchs entre ces deux hommes, complémentaires et toujours spectaculaires. Nous avons eu un match serré, engagé, et en toute logique c'est le champion tout juste couronné, Kingston, qui l'a emporté – histoire de consolider son nouveau statut. Cela dit ce n'était pas nécessaire, on a tellement l'habitude de voir Kofi porter une « petite » ceinture qu'il n'y a guère à insister. Néanmoins je le sens bien ce nouveau règne, je sens que cette fois ça va lui servir de tremplin et que très vite il va pulvériser le plafond de verre et décrocher, enfin, un titre majeur.

 

 

- Super! Tu le penses vraiment ?

- Non.

 

 

Après avoir revu dans les grandes largeurs les événements de Raw, retrouvons Del Rio et Swagger pour de vrai, dans un match à un contre un en attendant le triple threat de Dolph Ziggler pour le titre à Extreme Rules, désormais officiel. C'est une situation un peu étonnante : il y a deux semaines c'était un match de championnat du monde à Wrestlemania, ce soir c'est un match de weekly presque anonyme. Mais dans son déroulement il ne le fut pas !

 

Pendant plus d'un quart d'heure les deux hommes ont livré un excellent match, qui tient nettement la comparaison avec leur affrontement précédent d'ailleurs. Pas d'avancée narrative mais du spectacle : classic Smackdown ! Les bookers n'ont pas négligé les détails pour autant : Alberto a remporté le match, mais il a gagné de peu, sur un petit paquet en contre et pas sur une soumission par exemple. Ainsi les deux challengers restent très forts, et le match d'Extreme Rules très ouvert. On prend !

 

 

Danse Jack, de toute façon c'est Smackdown personne regarde !

 

 

Un nouveau petit coup de slalom entre les rebounds, et tiens, une petite séquence inédite du Shield, qui nous explique qu'ils ont vu de la peur dans les yeux de l'Undertaker. Mouais... C'était pas plutôt un début de cataracte ? Je plaisante, je reste fan du Deadman (comme vous le verrez dans notre article de la série des dix plus grands catcheurs qui lui sera consacré) et j'ai hâte de voir le match 3 vs 3 de lundi ! Qui n'a été qu'annoncé dans ce Smackdown, évidemment... Tout comme la réponse de HHH à Lesnar, mais là bizarrement j'ai moins hâte. Quant à Punk nous avons revu sa promo de lundi mais il n'y a aucune annonce le concernant, son avenir immédiat reste incertain. Une pause ne serait sans doute pas une catastrophe, en espérant qu'elle ne s'éternise pas, snif.

 

Je demanderai maintenant aux âmes sensibles de sauter directement au paragraphe suivant, car mon professionnalisme jamais pris en défaut m'oblige à m'aborder la scène tragique qui a marqué ce Smackdown. Le Great Khali, Hornswoggle et Natalya sont apparus en haut de la rampe et... ce qui devait arriver est arrivé. Affreux. J'en ai profité pour zapper, je suis tombé sur une passionnante séquence consacrée à la reproduction du doryphore commun dans les champs de patates du bas-Poitou, c'était sûrement mieux que ce match. Sans déconner, quelle partie du public est visée là ? Y a-t-il vraiment des fans indiens flattés de voir cet automate mal articulé s'ébattre péniblement dans le ring ? Il y a eu une scénette censée justifier l'affrontement mais elle ne l'a en réalité que discrédité encore un peu plus ; que devait-on comprendre, que les six zigotos sont allés voir Booker en leur expliquant qu'ils s'étaient disputés sur le parking et qu'ils voulaient un match, et que le manager de l'émission a accepté parce que, justement, il y avait des trous dans son show ? Beurk.

 

 

Quand vous voyez cette image sur votre écran, une seule solution : RUN, YOU FOOLS!

 

 

Après toutes ces péripéties (hum), nous arrivons donc au main event annoncé : les deux gros vénères contre les deux un peu moins gros mais vénères aussi. Plus tôt dans l'émission nous avions eu droit à une petite séquence qui interrogeait les motivations des protagonistes de ce match – après qu'on ait revu Mark Henry défoncer Sheamus dans les émissions précédentes, c'est Sheamus qui est venu défoncer Henry, reprenant à son compte le « that's what I do » du big chocolate. Encore une fois on voit un face se comporter comme un heel, après qu'on ait vu le Show endosser le mauvais rôle sans vraiment mal se comporter. Ce pourrait être intéressant mais comme souvent ce n'est pas vraiment exploité, Sheamus restera un gentil même en se comportant comme un voyou.

 

Il faudra attendre un peu pour voir si Long s'implique davantage dans l'affaire, nous avons donc eu un « simple » match, mais qui fut le deuxième gros match de la soirée, un vrai main event aussi costaud que ses participants. Smackdown a au moins cet avantage sur Raw : l'émission se finit souvent par un vrai match qui va à son terme, alors que trop souvent le lundi un affrontement prometteur se finit en eau de boudin à cause de moult événements et interventions diverses. Après plus d'un quart d'heure de pugilat acharné c'est le Big Show qui a conclu les débats, par un Chokeslam porté sur Randy Orton – Sheamus et Henry étant donc préservés pour une confrontation individuelle éventuelle.

 

C'est tout pour Smackdown, pour qu'il se passe des trucs il faudra regarder Raw. Ou le Smackdown suivant...

 

 

À lundi !

Il a fallu attendre que ça

Il a fallu attendre que ça soit un membre de la rédac qui nalyse Smackdown pour que le show retombe dans ses plus mauvais travers. J'ai visionné le show en 45 minutes, sans sauter aucun segment (juste les entrées) et j'ai vraiment le sentiment d'avoir rien vu. Pourtant le Del Rio-Swagger était très bon, mais foutu en plein milieu du show, ça perd de sa saveur.
.
Je tiens donc à apporter mon empathie à tous ceux qui, comme moi, continuent à suivre le show chaque semaine et surtout à Julius qui a eu le courage de nalyser (avec talent) cette arnaque.

Comme Axe L

J'ai pas vu le show mais ta nalyse me suffit amplement, c'est toujours un plaisir.
C'est ça aussi d'être de plus en plus nombreux, on prend encore plus de plaisir à relire certains rédacteurs quand vient à nouveau leur tour !! ;)
.
J'ai vraiment trop hâte de voir les futures interactions entre le Shield et Hell No, ça promet d'envoyer du fat pâté !
.
Le Main Event était très bon parait-il mais tu ne sembles pas spécialement en extase.. sans doute à cause du reste du show qui ne te met pas dans les meilleures conditions. Toujours est-il que la perspective d'une équipe Show/Henry (chapoté par Long ? héhéhé) aiguise ma curiosité. De même que le fait de maintenir le duo Sheamus/Orton qui me convainc personnellement.
.
Bref un Smackdown dispensable j'ai l'impression, dans la lignée de ce que j'écrivais il y a quelques temps sur l'intérêts des shows du vendredi souvent plus que mineur dans l'avancée des histoires. Sauf qu'habituellement, cela reste tout de même une petite friandise à déguster le vendredi sans prise de tête, et cela n'a pas l'air d'avoir été le cas cette fois ci :(

Merci Julius!

Pas vu le show, et rien lu sur le sujet avant ta nalyse, eh ben c'est parfait, à la fois factuel et analytique, quand bien même il n'y a pas grand chose à analyser, hormis la sempiternelle manie des scénaristes consistant à nous refoutre des Raw Rebounds partout et leur tout aussi sempiternelle manie de croire que tout comportement venant d'un heel est haïssable alors que tout comportement d'un face est admirable par essence, comme on le voit avec les histoires du Big Show et de Sheamus (lequel a quand même l'excuse de seulement rendre à Henry la monnaie de sa pièce). En tout cas, je suis ravi de voir Show et Henry associés, et je salive à l'idée d'une alliance longue durée entre ces deux-là, avec une collision contre les Hell No pour les titres en perspective, miam!

Merci pour la nalyse

Il fallait s'y coller, vu la purge qu'a été ce show...

Je me suis senti insulté par le segment sur la place de parking. Encore plus que par le match qui a suivi. Le comedy match entre Santino et Fandango n'était pas génial, on aurait dit une copie du match de l'Italien contre Barrett la semaine dernière, il a même fait le spot de "second souffle" en réussissant à se relever en sautant après deux échecs... Qu'il avait fait le vendredi précédent contre l'Anglais donc. Bon, au moins Fandango se fond mieux que Barrett avec Santino mais ce n'est pas encore ça, il ne s'est pas passé grand chose in ring si ce n'est cet excellent finisher avec un mouvement de danse qu'il transforme en swinging reverse STO. Entre ça, son leg drop et ses high kicks il dit y avoir moyen de faire quelque chose. Reste à faire autre chose que des coups de poing autour quoi...

On a quand même vu du vrai catch avec le Del Rio - Swagger qui a été vraiment très bon, dommage que le public ne s'intéresse pas trop à cette feud et ne réagit pas trop au match (Del Rio avait une belle pop pourtant au moment de son face turn, c'est une question de ville ou..?). Il y avait quand même des abrutis pour chanter "we want Ziggler" quoi... C'est bon les mecs, moi aussi je l'aime bien mais il a cash-in, ça va là. Les deux autres vrais matchs ont été plutôt bons aussi et surtout disputés. Avant le show, j'aurais été incapable de faire un pronostic fiable.

Du coup c'est un sentiment un peu bizarre à la sortie de ce Smackdown, des matchs vraiment pas dégueulasses mais rien ne se passe et on en ressort un peu énervé par le nombre de fois où on a du passer un énième RAW rebound. Sans rire, ça sert à quoi ces saloperies ? Mettez un match de lowcarders à la place, on s'en fout de ce qui s'est passé lundi si ça n'a aucune incidence sur ce qui se passe en ce moment !

Prout

Les indiens pétomanes de petite taille. Voilà le public visé par l'avant dernier match.
Ca fait peu, mais il y en a.
Sinon pourquoi on ferait ce genre de team ?

Au sujet de

Brothers of Yestruction vs THe Shield, ce match etait deja annonce lundi dernier, c est normal qu`il retiere cette annonce pour ce soir et non SD.

Smackdown dispensable, je me suis presqu endormi devant, et je crois que lors de la video d`explication du 3vs3, mon cerveau s`est barre.

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin