Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Grand comme l’éternité

N’est pas mort ce qui à jamais dort,

Et au long des ères peut mourir même la mort.

Abdul Alhazred, Necronomicon

 

Croque-mort, mort-vivant, biker, l’Undertaker a eu bien des vies. Il était là au commencement du monde (le premier épisode de Raw), et n’a pas cessé depuis de faire rêver les fans en leur racontant des histoires bigger than life. Et si à force de revenir d’entre les morts l’Undertaker était vraiment devenu immortel ?

 

 

Y a des effets secondaires, évidemment.

 

 

Les dix catcheurs les plus influents de la WWE (10/10) :

The Undertaker

 

 

Stone Cold Steve Austin

John Cena

André le Géant

Bret Hart

Hulk Hogan

Shawn Michaels

The Rock

Triple H

Bruno Sammartino

The Undertaker

 

 

 

S’il ne devait en rester qu’un... Pourquoi l’Undertaker est-il le plus grand de tous, that is the question à laquelle il m’a été demandé de répondre et ma seule crainte est de manquer de superlatifs à son sujet. Undertaker ! Son nom seul sonne déjà comme une légende, il est depuis longtemps une icône qui représente une certaine vision du catch à lui tout seul. Il m’arrive de parler de catch avec des profanes, et avant que je leur compte les exploits de mes héros préférés un nom ressort toujours, celui du seul catcheur qu’ils connaissent – l’Undertaker bien sûr.

 

Je me garderai bien de vous conter par le menu les innombrables exploits et rebondissements de la longue carrière de l’alter ego de Mark Calaway ; il y faudrait une encyclopédie entière. Mais surtout, l’Undertaker est grand pour bien autre chose que ses pourtant nombreux exploits, titres, récompenses et accomplissements divers ; l’Undertaker est grand parce qu’il est le dernier, le dernier vrai personnage de ce formidable théâtre de l’impossible qu’est le catch.

 

 

Sa gimmick de Gulliver reste ma préférée.

 

 

La carrière du Taker n’est pas une carrière, c’est une épopée – un récit qui exalte les sentiments du public par les exploits d’un héros légendaire. De ces longues années on ne retiendra guère les titres, le palmarès ; le Taker a imposé ses propres critères et ses moments de gloire n’appartiennent qu’à lui, ils sont centrés sur lui et n’auraient pas pu être vécus par un autre. Il a ses matchs, ses stipulations qui sont nées pour servir son personnage : le Casket Match ou le Buried Alive Match, qui sont quand même autrement plus spécifiques qu’un Chairs Match ou autre stipulation éphémère vite oubliée.

 

Et le plus marquant de tous c’est bien sûr Hell In A Cell. La WWE aime dire tour à tour de chacune de ses grosses stipulations qu’elle est LA stipulation ultime, pour ma part c’est sans hésiter à l’enfer dans une cage et à aucune autre que je réserve cette distinction. Et ce avant tout pour une image, un cliché iconique en diable comme le Taker les collectionne : Mankind balancé du haut de la cage par le Deadman et allant s’écraser sur une table cinq mètres plus bas sous les cris d’horreur de Jim Ross (« They killed him! »). La mort qui arrive sans prévenir, c’était terrible et magnifique, Achille contre Hector, Schumacher contre Battiston. Inoubliable.

 

 

Heureusement qu’il est tombé sur un mec sympa !

 

 

La mort, la voilà la compagne du Taker, et la force de son inimitable personnage. On a connu d’autres gimmicks surnaturelles dans le catch, mais aucune n’a su s’imposer sur la durée (Kane mis à part, mais il est lui-même très lié au Taker). Depuis que les gens meurent, ceux qui restent se demandent pourquoi, autant dire que c’est un thème qui nous parle à tous, et même aux jeunes. Le Taker est mort, revenu d’entre les morts, mort, revenu encore et toujours... Icare aujourd’hui prendrait l’avion, l’homme a appris à voler ; mais il ne contrôle toujours pas la mort – sauf l’Undertaker.

 

J’en fais trop ? Bien sûr. Mais nous parlons de catch ici ! Et si ce personnage de croquemitaine aux pouvoirs pas vraiment définis, mais diablement efficaces fonctionne aussi bien, c’est que dans un ring tous les excès sont permis, tous les excès sont attendus et nécessaires. Le catch c’est l’art du trop ; les catcheurs sont trop musclés, les coups trop violents, les rebondissements trop improbables. Et ce grand type en manteau noir avec ses éclairs et ses coups de gong est trop cliché, trop démesuré, trop haut pour qu’on y suspende notre incrédulité. C’est exactement pour cela que nous adorons tant le faire malgré tout.

 

 

Ikea ou Conforama, trouvez la déco intérieure qui vous ressemble !

 

 

Redescendons un moment sur terre malgré tout. Il suffirait donc d’un joli costume et d’un personnage so cool pour cartonner ? Bien sûr que non. Il fallait un catcheur hors normes pour incarner une telle figure, et Calaway a su être celui-là. Sur son travail dans le ring aussi, le Taker est unique. C’est un vrai big man, largement au-dessus des deux mètres, et pourtant c’est un athlète rapide, agile, qui gambade sur la troisième corde ou saute entre les cordes comme un high flyer ou presque.

 

Ou au moins c’était, car il a vieilli c’est vrai. Au point... d’enchaîner des matchs de feu à Wrestlemania, des matchs of the year ou pas loin, là où on l’annonce à chaque fois vieux, usé, fatigué ; et ce n’est peut-être pas fini. Il a même su changer de registre, un temps, incarnant un biker bad ass pendant trois ans, avant que l’appel de l’outre-tombe ne résonne à nouveau. Quel tour de force ! Le Taker a la gimmick la plus géniale de tous les temps, et pourtant il ne se satisfait jamais de cette seule image figée, il a toujours été au top dans ses multiples combats. Il n’y a vraiment que sur les coupes de cheveux qu’on pourrait trouver à redire.

 

 

Et les fringues, parfois.

 

 

Et si tout ça ne suffisait déjà pas à le hisser sans peine au pinacle des grands parmi les grands, il y a l’énorme cerise sur le gâteau, son chef d’œuvre, son bâton de maréchal – la streak. Autant dire la perfection. Vingt et une victoires comme autant d’encoches sur la crosse de revolver de ce héros ultime. Qu’elle s’arrête ou augmente encore, cette série de victoires restera quoi qu’il arrive sans égale. Vingt et une victoires en autant de Wrestlemania disputés ! La grandeur prend ici deux visages. La victoire, d’abord, le triomphe même : la série a commencé d’elle-même, sans y penser, le Taker enchaînant les succès par la force de sa gimmick dévastatrice. Et puis le nombre de victoires a augmenté, on a commencé à y penser, à les compter...

 

Et c’est là qu’apparaît le deuxième visage de la grandeur de la streak : la durée. Le président Mitterrand, qui s’y connaissait en la matière (et qui a lui aussi pas mal côtoyé la mort, maintenant que j’y pense), pensait que la durée est une forme de grandeur. L’Undertaker s’est pleinement emparé de cette idée ; ses vingt et une victoires ne sont sans doute pas toutes inoubliables, mais elles existent, elles sont là et se sont enchaînées au fur et à mesure que le Taker se maintenait année après année au sommet, adoré par le public, respecté par tous. L’Undertaker n’aurait pu exister que dans le catch, il a réussi à incarner ce dernier comme personne et à transcender son art. Le plus grand, et pour toujours.

 

 

Et pour finir : strip tease !

Aucune influence!

Sinon, c'est quoi le nom du prochain PPV?

Taker forever

J'ai encore en tête cette phrase de Christophe Agius quand nous l'avions rencontré il y a 3 ans avec Axl: "Vince Mc Mahon considère le Taker comme le plus grand catcheur de tous les temps".

Je ne suis pas loin de le penser et je rejoins les remarques sur l'influence d'un Taker sur le locker room et ce dès le début: c'est LUI qui était le juge suprême du mythique tribunal des catcheurs, c'est LUI qui a gueulé lors du screwjob, c'est LUI qui a convaincu poing à la main HBK de laisser le titre à Austin en 1998, c'est LUI qui a calmé Khali et Big Show se foutant sur la gueule! C'est LUI qui punissait les Hardyz quand ils étaient vilains. C'est LUI qui mettait du plomb dans la tête du jeune Punk. C'est LUI qui a sauvé la peau d'un VKM lors d'un vol d'avion délirant avec Angle. C'est LUI qui prenait soin d'un Jake Roberts ou d'un Regal alcooliques pourtant raillés de tous. C'est lui qui a payé les funerailles d'ex stars de la ECW. C'est LUI qui contrebalançait l'influence d'un Hogan (certes finissant) ou de la Kliq (avec le Bone Street Krew aux cotés de Yokozuna) et punissait un HHH pour son arrogance.

Mark Callaway a fauché mes rêves d'enfant en battant Hulk Hogan, au survivor series de 1991, il signifie la fin de l'innocence et mon épiphanie catchesque ("oh my god c'est du théatre"), l'Hulkamania était morte comme le criait Heenan et ce dernier commençait à avoir des problèmes avec les stéroides. Ce match qui vous donne le possible top 3 de ce classement.

http://www.youtube.com/watch?v=FlwKz2Q3oh0

Le Taker est mythique et mystique à la fois, enfin un lutteur qui pratique le djihad (combat contre soi meme) en s'affrontant lui-même au summerslam de 1994.

Considéré par VKM comme une icône, leader incontesté en backstage depuis 25 ans à la manière d'un Andre The Giant (l'anti HBK en somme), streak unique dans l'histoire du sport, matches de légende... Et une carrière presque ininterrompue (HBK ayant raté le gros de l'ère attitude...). Taker est le catch, la partie fantasmatique de ce théatre d'ombres.

un des meilleurs...

...surement un des meilleur catcheur. mais ( car il y a toujours un mais) dans un article sur les catcheur les plus influent de la WWE j'aurais aimé lire un article sur son influence (énorme) backstage.
perso il est pas dans mon top 5 mais il ne risque pas d'etre dernier.

D'accord avec ça

L'article est très bien écrit et transpire la sincérité, mais il est vrai que Juju aurait pu encore appuyer l'aspect "influence", qui est après tout l'élément central dans ce concours, en parlant de ce statut officieux de "locker room leader" que possède le Taker depuis quoi, vingt ans?

Merci Jul!

Pour ce magnifique papier sur un catcheur hors normes. J'aurai du mal à le classer très haut car même si je te rejoins sur tous tes arguments, j'ai peine à le mettre au rang du top 5 que j'ai en tête sur le critère premier de l'influence pure.
Mais Mark DA FUCKING UNDERTAKER est clairement dans la liste le plus "inspiring", charismatique et respecté (à mon sens) des catcheurs. Un monstre, une légende vivante qui continue de nous régaler année après année à bientôt 50 ans. C'est énorme ce qu'il produit depuis 3-4 WrestleMania quand on connait son état de santé.

You ve still got it

3 décennies de professional wrestling je pense que cela vous pose un homme. Un professionnalisme à toute épreuve. Jamais un écart. Bravo le Taker!
Peu importe qu' il ne catche plus qu une ou 2 fois par an. Le bonhomme a 50 ans passés et ses performances sont encore monstrueuses. Je ne suis pas sur que tous les lecteurs des cdc se rendent compte de ce que cela veut dire en terme de performance et surtout de constance dans la performance.
Si le Taker n est pas le plus influent des 10 (et il serait plutot parmi les derniers en raison de sa nature fossile) il est en revanche celui qui est le plus inspiring. Un exemple et un champion d exception. Il est la seule raison pour laquelle je me suis remis au catch à presque quarante ans et est le dernier représentant d'une époque révolue. He is a legend!

Il n'a que 48 ans le Mark -

Il n'a que 48 ans le Mark - parce que le Deadman n'a pas d'âge évidemment !

Merci

Merci pour ce beau papier sur mon catcheur préféré.
Je me souviens que j'ai commencé à suivre le catch sur canal plus dans les années 90, et le préado que j'étais était à fond derrière l'Undertaker, et je détestais tous ses adversaires tellement il me fascinait. Je me souviens avoir haï férocement Mankind qui lui résistait beaucoup trop à mon goût (jusqu'à le battre! Horreur!!).
Et puis j'ai décroché d'un coup, plus rien suivi pendant des années. Pas de Stone Cold, de Rock ou de Batista pour moi.
J'ai juste repris l'année dernière, en tombant sur un RAW par hasard sur le câble. Et je ne pouvais pas m'empêcher d'espérer qu'il soit encore là et me permette de faire la transition avec la nouvelle génération.
Parce que comme tu le dis si bien, ses matchs et tout ce qui les entouraient n'appartiennent qu'à lui, et rien ne me fait plus plaisir que d'oublier tout sens logique pour un de ses matchs.

Personnellement je mettrais

Personnellement je mettrais derrière les poster boys de leur époque, mais plutôt en tête de liste des autres. Après comme dit à avant, le souci est qu'il est tellement unique qu'il a peu d'influence (par ailleurs c'est un peu le dernier représentant d'une époque révolue, celle des gimmicks marquées).

j'adorai le taker

Mais je peux plus, sa periode biker est pas terrible, et perso son grand retour en deadman qd il a gagne le titre face a edge aurait du etre sa derniere année.
Depuis qqs années le taker me fait penser au copain qu'on a tous. Mais si vous savez le gros lourd qui balance des vannes toutes pourries et des blagues par droles. Ce pote a qui t'oses pas dire qu'il a jamais été drole parce que sinon il lui reste plus rien comme conversation.
Bah voila c'est pareil pour le taker, va bien falloir un jour qu'un mec lui dise, "c'est bon mec t'es trop vieux pour ces conneries". Et kil prenne enfin sa putain de retraite.
Paske bon ses matches contre HHH etaient pas terrible, son match contre Punk excellent mais que grace a Punk. Du coup a part filer des matches a stipulation ou il va passer la moitie de son temps a pioncer, il reste pas grand monde pour le mettre en valeur

Logique de supporter de foot

Et ce n'est pas un compliment.
"Paske bon ses matches contre HHH etaient pas terribles, son match contre Punk excellent mais que grâce à Punk."* Really?
Ça me fait penser aux supporters bien beauf' pour qui les victoires sont toujours au crédit de l'équipe mais les défaites à la charge de l'entraîneur.
Genre le Taker ferait des matchs pourris et quand ils seraient bons ce ne serait que grâce à son adversaire. LOL
Je ne cherche pas à te convaincre RainMakeR, tu sembles suffisamment dans une posture extrême pour qu'il n'y ait plus rien à nuancer. Mais si ma comparaison pouvait au moins te faire entrapercevoir que ton propos est bien trop bourrin pour être crédible/lisible, ce sera déjà ça de pris.
.
Quant au papier lui-même, il ne me semble pas assez coller au thème de l'influence (autrement que par des pirouettes pour raccrocher la passion aux branches de l'exercice imposé) mais il est suffisamment inspiré pour donner envie d'y réfléchir.
Entre L'Undertaker, Shawn Michaels, Hulk Hogan, Bruno Sammartino, voire John Cena, y a vraiment de quoi se creuser la tronche pour faire un classement.
.
(*: en plus, ces matchs contre Michaels étaient énormes, celui contre CM Punk aussi; et ses dernières sorties face au Shield étaient loin d'être dégueulasses; si y a bien quelqu'un à incriminer dans les duels Utk/HHH, c'est HHH; d'ailleurs Lesnar/HHH, c'est bof-bof tandis que Lesnar/Cena ou Lesnar/Cm Punk, c'est awesome! Et on ne peut pas dire que Lesnar ne tient plus debout. CQFD!)

Des mecs qui pioncent en

Des mecs qui pioncent en faisant des suicide dives j'en veux tous les jours ! Le Taker dans mon top 3, easy !

Gros doute

Je dois avouer que je ne sais ABSOLUMENT pas où placer le Taker dans mon top 10 personnel des catcheurs les plus influents de l'histoire de la WWE.
J'adore ce catcheur, notamment pour toutes les raisons que tu as donné dans ton excellent papier Julius. Pour moi, il incarne clairement le catch dans toute sa grandeur et dans toute sa folie mieux que quiconque.
Mais niveau influence ?
Si on parle d'influence comme Axl en a parlé dans le cas de HBK, son personnage est tellement unique que peu de catcheurs doivent se dire "je vais m'inspirer du Taker".
Son influence backstage ? Il était un leader de vestiaire respecté mais son influence était sans doute inférieure à celle de pas mal de mecs présents dans notre liste des 10.
Quant à l'influence hors de la sphère de la WWE, je ne sais pas la quantifier. D'un côté, il ne fait pas des pubs ou des talk-shows comme John Cena. D'un autre côté, comme tu l'as dit, il est peut-être le catcheur le plus connu des profanes.
Dur, dur de me décider sur son positionnement donc.

Mets-le premier, ce sera plus

Mets-le premier, ce sera plus simple t'auras plus qu'à coller les neuf autres un peu comme tu le sens.;)
.
Tu as raison sur le positionnement difficile, en fait cette série de portraits subjectifs c'est que ça - c'est donc encore plus subjectif, youpi. Bon, un argument définitif : dans "Fais pas ci fais pas ça" Fabienne Lepic sort un poster de l'Undertaker pour proposer une campagne pub, ça c'est de l'influence ! Alors, convaincu ? De rien.
.
(et merci pour "l'excellent papier")

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin