Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Interview de Marc Mercier, suite et fin

le catch est un truc de con, fait par des cons, pour des cons.

Marc Mercier, lucide

 

Après la mise en bouche, le plat de résistance. Dans cette seconde partie, Marc Mercier évoque entre autres le milieu de catch français et l’avenir de la discipline dans l'Hexagone. Alors forcément, ça décape.

 

 

S’il reste une petite place à la FFCP, je veux bien. J’ai un projet de catchphrase assez sympa, basée sur des « oui » et des « non » que les trente personnes du public reprendraient en chœur pendant mon entrée. Si Marc pense que l’idée est bonne, bien sûr. Et je vois bien une feud entre Daniel Brillant et CM Musette.

 

 

Interview de Marc Mercier, président de la FFCP (2/2)

 

 

Marc Mercier, ancienne gloire des rings français et internationaux a eu la gentillesse de nous accorder une interview-fleuve à son domicile. N’écoutant que sa passion, notre rédacteur de poche Major Tom a passé une paire d’heures en compagnie du fantasque président de la FFCP et nous rapporte ici le contenu de leur conversation. Comme d’habitude avec Marc Mercier, ça dépote et la langue de bois n’est pas de mise. Et comme d’habitude, il faut également savoir le lire entre les lignes. Car ce saltimbanque né n’a pas son pareil pour brouiller les pistes et se mettre en scène, à la manière d’un artiste naviguant dans les eaux troubles du show-business.

 

 

Mes auteurs préférés ? Pagnol, Zola, Les Cahiers du Catch et Baudelaire.

 

 

 

Vous reprenez la fédération en 2006. Avez-vous bénéficié de la mode du catch dans les cours de récré ?

 

Je reconnais que le produit américain a été une manne. Les mômes se sont intéressés au catch parce qu'il y avait les Américains à la télévision, c'est tout. J'en ai bénéficié, comme tout le monde.

 

À quoi ressemble la FFCP aujourd'hui ?

 

Ben... comme les autres...

 

Pas de différence ?

 

Si, quand même ! Je suis le seul et unique patron en Europe. Chaque année, je prends 100 000 euros de ma poche que je mets dans la cagnotte pour faire travailler les catcheurs. Interrogez ceux qui ont travaillé avec moi sur la dernière tournée d'été que j'ai produite. Ils vous diront que je suis un mec super bien, et vous n'entendrez aucune critique à mon égard, car ils voyaient bien que je perdais 4 000 euros tous les soirs, et que je les payais tous les matins. Je suis un vrai professionnel. J'aurais pu arrêter dès le deuxième jour de tournée, j'ai continué parce que je m'étais engagé.

 

La tournée d'été a donc été un échec ?

 

Oui. Il y a deux ans, je me suis gavé, et là j'ai tout perdu. Le catch est mort, et ils l'ont tué. Je dis la vérité sur Facebook, je montre les arènes vides (NDRL : 200 personnes par soir, environ), j'attends qu'on me dise « hahaha, c'est vide chez vous ». Pourquoi, chez vous c'est plein ? C'est vide partout en ce moment. Tout le monde s'en fout du catch, les gens c'est le football qu’ils veulent. Et le spectacle aussi c'est mort, d'ailleurs, il suffit de regarder la dernière tournée de Johnny ou de Yannick Noah... On est en période de crise. J'avais des filons avec Sarkozy à l'époque, mais maintenant c'est même plus la peine, Hollande a d'autres choses à faire, et il a bien raison d'ailleurs. Cela dit, c'est peut-être con de dire ça, mais si Marine Le Pen passe, là ça repartira. Eux ils aiment ça... J'ai beaucoup travaillé avec le père Le Pen dans ma jeunesse.

 

 

Promis, après la dette, le chômage, l’éducation, la justice et la sécurité, priorité sera donnée au catch français. Et en 2017, on la joue Extreme Rules avec le Boucher de Neuilly ! Je n’ai pas peur de son crochet.

 

 

« Ils », c'est la concurrence ?

 

Oui, ils ont tué le catch, toutes ces merdes. Je vais vous expliquer, c'est simple : un plateau de catch, si vous déclarez vos salariés, votre personnel, vous en avez pour 22 000 euros. Si vous voulez avoir une marge, il faut le vendre 30 000 à 35 000 euros. Les mecs le vendent 500 à 1 000 euros. Aucun n'est vraiment professionnel, en dehors de Flesh Gordon et moi qui ne vivons que de ça. Seulement deux patrons. Booster est dans les assurances, ou je ne sais quoi... Je ne vis que de ça ; quand je ne travaille pas, je n'ai pas d'argent. Eux y vont pour s'amuser, ils ne cherchent pas à gagner de l'argent. Et les combats... Je mets des clips avant mes combats. À vous de juger si c'est bien ou pas, regardez ce que font les autres !

 

On schématise parfois les fédés françaises en disant que la ICWA fait du catch « à l'américaine », vous « à l'européenne »... Quelles sont les différences ?

 

Et une pute qui vous suce la bite, qu'elle soit Américaine ou Française, elle vous suce la bite, non ? C'est le même métier, voyez-vous ! Qu'est-ce que c'est que ces conneries ? Catcheur américain, catcheur français, attendez... Le catch c'est du catch, la différence est dans l'organisation. Tous ces patrons de merde ne sont patrons que pour se mettre des ceintures autour du cou, comme Booster. Le problème, il est là ! Quand j'ai pris la FFCP, je n'ai fait qu'un seul combat en « Marc Mercier », pour sortir un connard qui m'est rentré dans la gueule pendant un championnat du monde, qui m'a blessé, que j'ai blessé. J'ai ensuite continué à catcher parce qu'il fallait un patron sur le ring, en cagoule en tant que « Rock Caroli »... C'était pas Marc Mercier ! Tous les soirs, je perdais mon combat, j'étais disqualifié. J'aurais pu me faire mousser, je ne l'ai pas fait. Aujourd'hui, White Storm est le champion FFCP, la ceinture, elle est chez lui à Narbonne. Et elle restera dans sa valise, vous comprenez ?

 

 

Marc a raison. Ici, à ce cours de fellation organisée à l’intention d’un groupe de prostituées, une Américaine, une Française, une Russe, une Espagnole, une Polonaise. L’art de la pipe est bien international et, partout dans le monde, consiste en effet à sucer la bite de son partenaire ou de son client. Un mauvais point pour notre rédacteur, qui devra pour la peine suivre lui-même un cours de fellation.

 

 

Comme sont vos relations avec Flesh Gordon ? Elles ne sont plus bonnes, aujourd'hui ?

 

Non, non, non... Je l'ai ridiculisé dans une interview en 2011, où j'amène toutes les preuves de ce que j’affirme. Jacky Richard, qui est un escroc – c'était un bon catcheur à l'époque, cela dit – est devenu un peu le porte-flingue de Flesh Gordon, avec un autre mec qui est mort, une grosse merde, Petit Pierre ; Jacky avait dit des choses sur moi dans une interview. Je les ai ridiculisés. Tous les mecs – Miseria, White Storm, Shanna... - sont partis de chez lui et venus chez moi, en disant « Monsieur Mercier, on a honte de travailler pour lui. »

 

Et avec Booster ?

 

Booster c'est autre chose, c'est un manipulateur. Quand je mets quelqu'un à l'affiche, comme Artemis, Ragnarok, des gens comme ça, la semaine d'après il les prend et il fait pareil. C'est moi qui paye le plus cher, 45 % au-dessus d'eux ; lui, il les paye 30 à 40 euros, les mecs... Je fais ma tournée, Booster voit qu'ils viennent tous chez moi et il l'a mauvaise. Et ensuite, c'est très grave, il lance des trucs à mon sujet. Je veux bien qu'on dise que je suis un alcoolique, que j'ai fait de la prison, tué des gens, que j'étais un grand bandit... On le voit en politique aujourd'hui, je vous le dis ouvertement : je suis anti-socialiste à mort, ce sont pour moi les plus grands fascistes de l'histoire, les plus grands escrocs. On le voit par exemple, avec ce machin dégueulasse pendant cinq ans contre Nicolas Sarkozy – on peut ne pas être d'accord avec lui, mais pas à ce point-là ! -, et aujourd'hui les gens l'ont bien dans le cul, et profond. Le catch c'est pareil. Tous les jours, j'ouvrais mon ordinateur en me disant « c'est pas possible de raconter des conneries pareilles », mais tous les meilleurs sont chez moi ou veulent l'être, comme Tristan Archer. Et ils me font confiance ! Et quand ils travaillent avec moi, qu'on part en tournée, je ne les mets pas dans des hôtels Formule 1, mais dans une villa à 5 000 euros la semaine avec piscine, sauna, jacuzzi, mes couilles... pour qu'ils soient confortables.

 

 

Croire, obéir, combattre !

 

 

Eux me disent « toi, tu es vraiment un grand patron ». Booster leur paye un casse-croûte et une chambre au Formule 1, à trois dans la chambre. Ce qu'ils disent ne tient plus la route ! Ils sont allés très loin sur Twitter, j'ai été obligé d'aller moi aussi très loin, et ils ont eu très peur. Ils s'attaquaient aux juifs par exemple, j'ai prévenu la LICRA. J'ai fait un encart sur ma page Facebook pour dire que ces mecs-là étaient des néo-nazis, ça les a tués.

 

En attendant, ils ont tué le catch en escroquant le public. Moi jamais, je lui ai toujours donné du beau – j'étais le premier en France à avoir des ponts de lumière à 80 000 euros -, j'ai investi de l'argent là-dedans, j'ai commencé à vendre des plateaux à 40 000 euros, et derrière on me disait « non, parce qu'on peut avoir des superstars à 1 000 euros ».

 

Vous ne pensez pas que cette rivalité ICWA/FFCP/WS contribue à tuer le catch en France ?

 

Je n'ai aucune animosité envers les merdes. Je ne m'en fous s'ils se tirent une balle dans le pied. J'ai 56 ans, d'autres intérêts dans ma vie que ce petit milieu du catch français, donc je n'en ai rien à foutre. C'est comme monsieur Agius, cette merde – c'est une merde pour moi, c'est un mec à qui on a donné un micro, ça s'arrête là. Quand je fais une réunion en 2007 avec toutes ces merdes, Agius, Gordon, Booster, je fais venir un traiteur, j'achète des alcools - je suis soi-disant alcoolique, mais Agius se vide deux bouteilles de Ricard. À l'époque on était tous syndiqués, donc je leur parle du syndicat des artistes, que mon père a monté avec Jean Marais et Michel Boussoufi ; je leur dis « on va reprendre le truc ». Ils n'ont pas compris qu'être syndiqué c'était une démarche personnelle, ça voulait dire payer sa carte, mais qu'il n'y avait pas de patron, c'était FO Artiste, pas moi ! « Mercier, il veut encore être le patron ! », « Je ne veux pas être le patron, bande de cons, je dis qu'il faut qu'on contrebraque les Américains ! »

 

 

Ben quoi « deux bouteilles de Ricard » ? C’était l’apéro, non ? #VoitPasTropOùEstLeProblème

 

 

Mon père a fait voter une loi en 1981, que vous trouverez sur internet. Monsieur Goldman, monsieur Gainsbourg, monsieur Bruel, monsieur Renaud Séchan ont fait voter une loi à 50/50 sur la variété française et la variété étrangère sur les radios, mon père a fait la même ! À partir de là, si je mets les télévisions en référés lundi matin, à partir de mardi on est à 50 % avec les Américains, ils arrêtent tout, parce que je me porte partie civile et ce sera des millions d'euros que les chaînes devront payer. Mais je ne le ferai pas, parce que je connais les plus grands producteurs, je sais qu'ils arrêtent. Le catch est terminé, ils n'en veulent plus.

 

Revenons-en à la concurrence…

 

Ces mecs-là ont tué le métier. Est-ce que vous me voyez à la télévision ? Je suis toujours un mec propre, on peut me reprocher mon discours, quand on est un homme public on accepte les critiques. Mais est-ce que vous voyez ma femme, mon fils, mon père ? Est-ce que vous me voyez dans des situations embarrassantes ? Jamais. Je suis bien habillé, propre, je parle de mon métier avec passion, je dis la vérité au maximum. Booster vous le voyez, dans sa petite maison pourrie en train de bouffer des patates chaudes avec sa femme, ses gosses qui gueulent, le chien qu'est là... Ça casse le catch, ça ne représente pas le côté artistique du tout. On m'a reproché d'être un menteur, un mythomane, je vous explique : à l'époque, on inventait des histoires dans le catch comme dans la chanson. Johnny a eu mille accidents de voiture qui n'ont jamais eu lieu, Claude François a failli mourir sur scène mille fois alors qu'il était en pleine forme physique. On alimentait une presse people, pour que les gens viennent. Le spectacle est un métier de menteurs. Monsieur Booster a dit la vérité. « Non, non, les mecs sont payés trente euros, on prépare tout, c'est du bidon ! » Il a tout cassé. Maintenant quand vous mettez une ceinture en jeu, on sait que c'est bidon, ça sert à quoi de payer ?

 

 

Ah ça, ce n’est pas Marc que vous verrez poser en famille sur Facebook.

 

 

Et ce n’est pas non plus parmi ses photos que vous trouverez trace de ses chiens.

 

 

Revenons à la FFCP. Parmi vos talents, certains seraient susceptibles de s'exiler aux États-Unis, et d'avoir du succès comme peut en avoir aujourd'hui Tom La Ruffa/Sylvester Lefort ?

 

Impossible. Charles Aznavour, qui était une star mondiale disait « je fais des concerts aux États-Unis, mais ça me fait chier, mon public il est en France. » Pourquoi aller s’exiler là-bas ? Qu'est-ce que les États-Unis ont de plus que nous ? Ah mais attendez, dans ce cas, ils peuvent tous y aller ! Ils iront catcher là-bas plutôt qu'ici, mais je ne vois pas l'intérêt ! Je dis à mes mecs « n'allez surtout pas vous foutre dans la gueule du loup là-bas, ils vont vous prendre du pognon… »

 

Il est donc impossible pour un Français de réussir à la WWE ?

 

Mais attendez vous rêvez ? Vous êtes un bobo ou quoi ? Vous croyez que ça marche comment ? Vous êtes déjà allé aux États-Unis, vous avez vu comment c'est aux aéroports ? Pas comme à Roissy ! Vous ne rentrez pas comme ça ! Il y a un Français qui est en prison depuis cinq ans pour avoir dit qu'il venait pour mettre une bombe ! Dans une cellule sécuritaire et il est loin d'en ressortir, on ne rigole pas ! Les Américains ont des syndicats puissants qui contrôlent ce genre de business comme Frank Sinatra contrôlait le business artistique avec la mafia américano-italienne. Aucun Français, aucun Autrichien. Un Français comme Duprée qui est là-bas, il n’est pas Français, pas Canadien, il est Américain, il est né aux États-Unis ; je le connais très bien et mon père a catché d'innombrables fois avec le sien. Ils n'accepteront jamais.

 

Et les Anglais, les Regal, Barrett, ou les Irlandais comme Sheamus ?

 

Pareil ! Ce sont des Américains ! Quand Alain Delon jouait Le Gitan, il n’est pas gitan, il est Alain Delon. Ce sont tous des Américains, Rey Mysterio est un Américain ! Votre culture de catch, elle vient de ce que les patrons du catch américain vous racontent ! De ce qu’il veulent. On vous dit que le patron de la WWE, c'est machin, mais ce n’est pas lui ! Ce sont les grosses sociétés financières, les holdings qui sont derrière. Quand vous êtes côtés en bourse comme la WWE, qui d'ailleurs ne s'appelle pas WWE en bourse, mais WWE consulting je ne sais plus quoi (NDLR : World Wrestling Entertainment, Inc), ce ne sont pas les petits catcheurs qui sont derrière, ce sont de grands et puissants patrons, comme L'Oréal en France ou autres. Ce sont ceux qui ont cette manne financière qui gèrent la WWE. Si on avait la même chose, on ferait pareil, je ferais des scénarios toutes les semaines et on tournerait là-dessus...

 

 

BWARG ! BWARG !

 

 

En résumé, le message c'est « tout le monde peut essayer, personne ne peut réussir » ? 

 

Vous avez un mec en France, La Miseria, « Blue Falcon » aujourd'hui. Quand vous regardez son travail, c'est dix fois mieux que Rey Mysterio. Pourquoi il n'y est pas ? Quant à Shanna, avec qui je suis en guerre, je me suis engueulé sévère avec elle, c'est la meilleure. Pourquoi elle n'est pas aux États-Unis ? Quand je lui ai dit qu'elle n'irait jamais à la TNA ou ailleurs, ce n'était pas elle que je visais, elle n'a pas compris. Ce n'est pas pour son talent, elle est bien meilleure que certaines catcheuses américaines. Elle est bien plus jolie que certaines catcheuses américaines, et c'est une vraie artiste ! Je l'ai reçue mille fois chez moi, il faut voir comment elle s'habille, c'est une fille qui est propre, qui s’entraîne, qui est une vraie sportive. Je lui reconnais d'innombrables qualités, à part d'être une casse-couilles, donc généralement tous les deux ans je me fâche avec elle et après ça va mieux. Si je l'appelle dans six mois sur un gros projet à 500 euros la soirée, elle viendra, rassurez-vous ! Mais aux États-Unis, elle n'ira pas parce que les Américains n'accepteront pas !

 

 

Effectivement, Shanna s’habille SUPER BIEN ! Et y a baston à la rédac' pour aller l'interviewer.

 

 

Et donc l'expérience La Ruffa ne réussira pas ?

 

Mais jamais de la vie ! Il va revenir. Et il dira « ça me gonfle, j'en ai marre. »

 

Comme Di Léo ?

 

Quelle merde, lui. La Ruffa, je ne l'aime pas en tant qu'homme, mais comme catcheur, il est parfait. Il en impose, même si c'est quand même un petit mec. N'empêche qu'il aurait sa place sur un ring WWE ! Il ne percera pas à moins que les syndicats changent.

 

Et André ?

 

C'est autre chose, c'était à l'époque des frères Rougeau. La structure n'était pas la même, les investisseurs n'étaient pas là, il n'y avait que quelques mecs, des anciens du catch – comme Martinson, que vous n'avez pas connu et qui était patron avec les Rougeau. Je les ai bien connus. Mon père a fait le Madison Square Garden. Duranton, Delaporte, Bollet, des dizaines ont catché là-bas à l'époque, mais c'était eux les vedettes mondiales. 

 

Vous n'aimez donc pas le catch américain actuel ?

 

Ce n'est pas que ça ne me plaît pas, je ne le regarde pas. Pas plus que le catch français, d'ailleurs. Je suis un business man, quand j'ai fini mon travail, je vais faire d'autres choses. Je lis, par exemple. Ce qui me choque d'ailleurs quand je vais chez les catcheurs ou les patrons, c'est qu'il n'y a jamais aucune bibliothèque chez eux. Ça me choque un peu. J’ai d'autres centres d'intérêt, voire professionnels que le catch.

 

 

Marc exagère un peu. Ici, une photo exclusive de la bibliothèque de Lucas Di Léo.

 

 

Aujourd'hui, c'est un métier plus qu'une passion ?

 

C'est un métier, mais je n'ai pas assez de sept jours pour le faire. J'ai rendez-vous avec de grandes personnalités du show-business pour leur faire avaler mon truc. Et ça ne fonctionne pas, d'ailleurs ; et pourtant ils aiment mon produit.

 

À l'image du catch américain, à vous entendre...

 

Le catch c'est terminé. Ça fait plus de trente ans que ça dure, 1980-2013, un produit va rarement au-delà de trente-cinq ans, donc c'est mort. Le catch fonctionnera aux États-Unis, mais doucement, comme en Europe aujourd'hui. La grosse machine, c'est terminé, c'est le début de la fin. D'ailleurs, si vous allez à Bercy, vous vous apercevrez qu'il y a beaucoup de sièges vides.

 

 

Notre journaliste a été vérifier immédiatement. En effet, il y a beaucoup de sièges vides à Bercy.

 

 

Ça pourrait revenir, d'après vous ?

 

Dans vingt ans, trente ans... ce sont des effets de mode. Mais avec une autre fédération, d'autres systèmes ; le système en lui-même est cuit. Pour parler de ce que je connais le mieux, la France : le catch est considéré comme vulgaire, il est mal perçu par les gens. Il y a eu cet effet de mode, mais on s'est aperçu que les catcheurs étaient des bouchers, des charcutiers, des brancardiers, en un mot des amateurs. On allait voir un cracheur de feu, une pom pom girl, mais pas un vrai artiste qui arrive avec des gardes du corps, une belle bagnole... Il faut changer le produit. Vous connaissez Jean-Claude Camus ? Je travaille avec lui depuis dix-huit mois sur une tournée mondiale, pour aller niquer les Américains chez eux. Mais ça nous coûte énormément d'argent. On voulait faire le démarrage en 2014, au Palais des Sports de Paris, mais les télés sont frileuses et ne veulent pas venir. Si les télés sont frileuses sur un produit à 500 000 euros en collaboration avec la société de mon fils et celle de Camus, c'est qu'elles ne voudront plus jamais de catch en France. Moi, je ne vais pas au bistrot du coin manger, mais chez Costes, dans des restaurants comme ça, toutes les semaines, où je dîne avec des gens importants devant quelques bouteilles de champagne. On est très amis, on discute, mais ils me disent « ton truc n'est pas viable ».

 

Combien de catcheurs en vivent aujourd'hui, en France ?

 

Zéro. Personne. Di Leo par exemple est à trente euros chez Booster, et il a dit « j'arrête tout ». C'est tous des Jospin en vérité, « je quitte définitivement le monde du catch », et ils reviennent « je fais mon come-back à Trifouilly les deux couilles, place du marché. » Qui connaît à part vous Lucas Di Léo en France ? À part dix fans sur internet, vous le mettez à l'affiche, il n’attire personne. J'ai mis des gros, moi, à l'affiche.

 

 

Marc exagère un peu. C’est très sympa Trifouilly-les-deux-couilles. Y a même un PMU à côté de l’église.

 

 

Lesquels, par exemple ?

 

Je ne sais pas si je remplissais grâce à eux, mais j'avais Tiny Iron, Bambikiller, Kovac, des mecs comme ça ; je faisais 3500 personnes. Ce sont des vrais catcheurs, ces mecs-là, avec Johnny Moss, P.A.C ; et les étrangers en vivent, car ils travaillent avec le Japon, l'Afrique, l'Amérique du Nord, dans des petites fédérations... Ils gagnent leur vie, 3 000 euros par mois.

 

Quels sont vos projets pour l'avenir ?

 

J'ai un projet, c'est le seul truc qui peut sortir le catch de la merde en France. Un projet à 90 millions d'euros, qui s'appellerait la « Catch Academy ». Une télé-réalité. Certaines maisons de production seraient intéressées pour un truc social. Sauf que j'ai déposé le projet, personne ne peut me le prendre, et c'est pour ça qu'Alexia Laroche-Joubert a refusé, parce qu'elle serait dans l'obligation, sur un projet de huit mois, de me donner 45 millions d'euros ; et ça la fait chier. Si j'arrive à négocier ce projet, on fera des apprentis catcheurs français de vraies vedettes, comme dans la Star Academy, et on partira en tournée, on fera du 5 000 personnes tous les jours. Sauf que tout sera cloisonné, les autres ne pourront pas travailler, ou seront obligés de monter des sociétés comme moi. Sinon je les dénoncerai pour concurrence déloyale. Le projet est écrit depuis quatre ans et ça peut se concrétiser, même si c'est aujourd'hui compliqué, car les chaînes n'ont plus rien et refont tout le temps la même chose ; mais après la cuisine, ils vont venir chez moi.

 

 

Regardez comme elle est croquante et croustillante, cette corde à linge !

 

 

En ce moment, je fais des médias bobo, j'ai été approché par les Inrock la semaine dernière, je vais faire Lapix dans C à vous, Le Petit Journal m'a contacté, mais je n'ai rien à leur donner... Mon fils, polytechnicien, a repris la société, et ses associés sont tous des polytechniciens ou des centraliens. Ils ont un autre horizon mental que ces connards du catch, et que moi aussi d'ailleurs. En février, nous ferons sans doute un show au Bikini à Toulouse, avec un DJ... Il faut changer le concept du catch.

 

Et la Catch Academy ?

 

Je rouvre aussi la Catch Academy en octobre, mais ça marche moins... Les mecs veulent faire du catch, et ça fait trop mal. Les mecs arrivent avec de la musique et une cagoule. Je leur dis « tu m'enlèves ça, la musique, tu me la mets à la poubelle, va mettre un survêtement. » C'est du sport, donc ils ne restent pas. Mais je vais vous dire... vous voulez vraiment que je sois transparent ? Alors écoutez bien : le catch est un truc de con, fait par des cons, pour des cons. Comme certaines émissions de télévision. Je suis un professionnel, je n'ai jamais été attiré plus que ça par le catch, c'était une suite logique de ma carrière de sportif ; j'en ai fait un métier, car j'estimais que c'était mieux que d'aller travailler à l’usine. Je ne me suis jamais branlé sur le catch, j'ai préféré d'autres choses. Si le catch continue à me rapporter beaucoup d'argent, je continue, s’il continue à m'en coûter beaucoup, j'arrête. Et on n'entend plus jamais parler de moi, du moins dans le catch. J'ai mille projets dans les affaires, je suis un homme d'affaires, il n'y a pas que le catch ! J'avais même l'idée de produire des chanteurs, mais c'est un peu compliqué, si vous ne produisez pas du chanteur connu, c'est très dur au départ de faire un vrai spectacle devant deux cents personnes ; ça coûte de l'argent... On en revient au problème du plateau de catch.

 

 

Fin apocryphe et un chouille private*

 

Notre interview s'achève ici. Merci beaucoup, monsieur Mercier.

 

Merci à vous. J'ai juste une question de merde, un doute qui me ronge depuis la début de votre interview de merde : vous avez un lien de parenté avec Hornswoggle ? Non parce que ce mec, c'est une vraie merde. Mon père a bien connu le sien, un nain de merde qui catchait de temps à autres pour lui au Madison Square Garden.

 

* pour qu'elle ne le soit plus : selon la légende urbaine, l'auteur de l'interview, Major Tom, est un petit être haut comme deux pommes (pas trois, deux) que nous appelons affectueusement le nain.

 

 

Le mot de la fin :

 

Merci mille fois à Marc Mercier de nous avoir accordé cette passionnante interview. Et bon vent à tous les catcheurs, arbitres et techniciens de la FFCP. Enfin, que tous les patrons des fédérations françaises se fassent des bisous. En bon bisournous, nous n'aimons pas la guerre. Elle nous fait bien trop peur et nous ne supportons pas la vue du sang.

 

 

« Le catch est un truc de con, fait par des cons, pour des cons. »

Il n’a peut-être pas tout à fait tort…

 

 

 

putain il a craqué

Il est en total freestyle là, meme le vandamme de la grande epoque etait pas aussi grave

Un drôle de paroissien

Quel filou celui-là, dites donc! Je ne sais pas du tout s'il a une espèce de plan de comm tout contrôlé, où chacun de ses mots est soigneusement pesé, ou s'il est complètement en free ride... Quoi qu'il en soit c'est un sacré recueil de catchphrases, là, à commencer par "Je n'ai aucune animosité envers les merdes". Le contenu est d'ailleurs tellement touffu que j'ai du mal à y retrouver mon latin, entre les insultes directes à la concurrence, les accusations de néo-nazisme, rien que ça, les affirmations que tous les mecs de la WWE sont américains (au passage, d'après Wiki Duprée est bien né au Canada), qu'il n'a rien à foutre du catch, qu'il a un super projet de real-TV à 90 miyons, fouyaya. Le texte d'Artémis apporte cependant un éclairage intéressant sur la FFCP et sur ce "Nicollin du catch" comme l'a dit un autre commentateur: finalement, il a l'air d'un patron "à l'ancienne", paternaliste, poussant les gueulantes, un peu parano mais sans doute sincère dans sa volonté de promouvoir ses jeunes pousses. En tout cas un document vraiment ovniesque chez nous, merci pour ça Major, et merdi pour ça Marc!

Agius

Sinon, je réitère ma question posée sur la tribune. Mercier dit que "Agius est une merde a qui on a donné un micro". Bon, qu'il traite tout le monde de merde, on l'a compris. Mais ma question est "Pourquoi Agius?" Il me semble que Christophe Agius n'ait jamais caché que ce soit un passionné qui ait réussi, et qui n'a pas mis en avant telle ou telle école de journalisme dont il aurait fait partie?

Pourquoi Agius?

Pourquoi Agius? C'est assez simple. Il est maqué avec la ICWA et pour Marco, tout ce qui est issu de cette fédé, c'est de la merde.

J'y avais pensé. Mais vu

J'y avais pensé. Mais vu qu'Agius n'apparait plus sur les shows et affiches de l'ICWA depuis longtemps, je pensais à autre chose. Ou alors, il vénèrera Agius lorsqu'il rejoindra la FFCP ^^ . En fait je pensais plutôt à "ses commentaires sont exaspérants et il a fait croire aux gamins que le catch était facile" ou qqch du genre. Major? Des exclus en off à nous donner?*

Interview passionnante de merde

Bravo Major. Quand je lis l'interview, je t'imagine te planquant sous la table face aux coups de gueule de Mercier, alors qu'en fait, non, tu es juste debout, et que ta hauteur de merde ne dépasse pas cette putain de table de merde. Non, franchement, hyper intéressant. Et un regard plus d'une fois lucide. Par contre je trouve que son propos manque de solutions. C'est beau de dire que le catch a été tué et pourquoi -chacun se fera sa propre opinion sur l'utilité de l'avoir dit- Mais je trouve que ca manque de perspectives d'avenir. Dire, "c'est mort et je suis le seul qui ait des idées" c'est bieng, mais j'attends qu'il les sorte. Système de classement pour l'attribution des ceintures? "Invention" de nouvelles prises qui donneraient un côté plus réaliste? Véritable show alternant performances sportives et concert (par exemple) pour attirer du monde? Il dit qu'il va essayer de faire venir un DJ à Toulouse... Dit comme ça, ça ne me donne pas envie de venir. Surtout si c est Dj B-Nouze qui mixe au club du coin. Alors que s'il m'annonce David Guetta ou Martin Solveig, en tant que chaland, ça m'attire.

CDC censurerait-il mon

CDC censurerait-il mon commentaire ?

Pas le genre de la maison.

Pas le genre de la maison. C'est pas la page FB de Peter Fischer ici :)
Notre filtre anti-spam est juste parfois capricieux. Merci de ton témoignage.

Ah d'accord. Mon commentaire

Ah d'accord.
Mon commentaire à sans doute foiré xD. C'était marqué qu'ils attendaient la validation d'un modo.

(J'ai adoré la référence au mur de Peter Fisher xD)

Pas de censure...

...mais un anti-spam casse couille...
.
Pour en avoir été souvent victime, l'anti spam décide de bloquer des coms comme ça au hasard, même sur les posteurs réguliers...

La honte du catch français

Trop de gens ici ont l'air de croire Mercier sur parole, je dois rétablir le vérité :)

Mercier est l'un des plus gros mythomanes que la Terre n'ait jamais connu. Un mythomane qui ne fait que parler de lui, de lui et encore de lui. Soit-disant que les autres fédés tuent le catch français, mais non, c'est LUI qui le tue, avec son attitude de sale con, ces mensonges, sa vantardise, etc...

Le gars se sent obligé de ramener toutes les questions à lui-même, de parler de ses pseudo projets, de parler de sa pseudo richesse (bla bla bla je dine dans des grands restos bla bla bla 90 millions d'euros bla bla bla 100 000 euros par an bla bla bla je connais telle personne, etc.)
Le gars qui pense tout connaître du catch, mais américains: oui bien sûr, les canadiens sont américains, oui bien sûr, Barrett, McIntyre, Regal, Sheamus, etc... sont américains. Arrête un peu la picole.

Il faut que vous sachiez une chose: Marc Mercier c'est beaucoup de paroles, beaucoup de projets, mais au final,c'est rien d'autre que du VENT. Marc Mercier c'est soit-disant le mec qui va contrer le catch made in USA alors que le gars, il fait une tournée par an, qui attire pas plus de 150 personnes par show (et encore, je suis gentil). Il me fait franchement rire.
Marc Mercier, l'homme d'affaire aux multiples connaissances, à la richesse infinie, le père d'un futur polytechnicien (ça on l'entend dans chacun de ses messages), le sauveur du catch européen, la LEGENDE !!!! Faut arrêter 5 minutes d'être crédule, c'est juste une apparence, c'est rien d'autre qu'une "attention seeking whore" qui se sent obligé d'inventer sa mort pour renaître, pour créer le buzz (vous vous souvenez de ça ?)

N'écoutez pas cet homme. J'ai beau ne pas apprécier Booster et Gordon, mais pourtant ils valent tous les deux bien mieux que cet étron.

Et au passage, pour finir, à propos de "ses mecs", soit-disant, on devrait lui rafraîchir la mémoire: des catcheurs comme Tristan Archer (un des meilleurs actuellement), White Storm, Ragnarok, etc... c'est pas les "siens", c'est pas lui qui les a formé, c'est des mecs qui ont bossé dans un paquet de fédérations, bien avant de bosser dans sa pauvre FFCP. Et si ces mêmes mecs, un jour, lâchent Mercier, ça finira comme avec Soliotopoulos, Driss Djaffali, Striker, etc...: il les traînera dans la merde publiquement. C'est pas triste ça ?

Qu'il aterisse le Mercier.

Merci SuperKane62

Sans toi nous n'aurions jamais découvert la vérité. Vraiment, merci. Tu peux repartir répandre la vérité tout autour du monde. (fais attention, tu marches sur ta cape).

Merci, mais tu es ridicule.

J'vois pas où tu vois que je joue le héros. Encore un fanboy aveugle de Mercier ?

Non mais allo...

avant de traiter X ou Y de Fanboy aveugle, je te conseille d'enlever tes œillères et de lire les autres commentaires.
Tu y découvriras que l'on est lucide sur le bonhomme, que ce site n'est pas son fanclub.
.
Ou alors tu ignores le reste des autres coms, tu continue ton délire de CDC = Fanboy de Mercier, et tu te continueras à être ridicule tout seul

Du calme

Je pense qu'il disait ça de façon humoristique (d'où le smiley). Vu les réponses farfelues, il est bien évident qu'on prend tout ce que que Mercier dit avec des pinces à merguez (encore mieux que les pincettes) et qu'on est pas dupes. En même temps aux CDC, on est connus pour notre sagacité. Ou pour être des mange-merde, je ne sais plus.
--------------
Toujours est-il que j'ai apprécié le comm' de Kane62, qui nous a fait entendre un autre son de cloche, ce qui est toujours appréciable, surtout quand on a un type comme M. Mercier qui affirme tout un tas de choses avec un aplomb formidable.

C'était de l'humour Seifer,

C'était de l'humour Seifer, autant sur le "je dois rétablir la vérité" que sur le "fanboy".
.
J'ai très bien lu les commentaires, et quand je dis que certains vénèrent encore Mercier, c'est surtout par rapport à ce qu'on lit sur Facebook, les forums, etc...
.
Et non, pas de soucis avec CDC, j'adore ce site que je visite souvent donc je ne "continue" aucun délire (que je n'ai jamais commencé d'ailleurs, je sais pas d'où tu sors ça) :)
.
Et merci Big Botch Man. Je tenais juste à dire ce que je pensais sur Mercier, ce mec m’écœure.

C'est très riche en

C'est très riche en informations et je connais pas grand chose à l'histoire du catch en France, du coup, ça me laisse un peu perplexe. T'en as pensé quoi Major, toi qui a eu le gars en face?

Bon j'ai préféré la première partie

Monsieur Mercier est un sacré personnage, mais j'avoue que son avis sur le catch américain m'interresse moins que sa culture du catch français.
Et puis bon c'est bien beau de dire que les autres ont tué le catch français en proposant des petits spectacles pas chers (et en ne payant pas beaucoup les catcheurs). Mais il me semble surtout qu'il n'y a pas (ou plus) de spectateurs et que du coup la situation économique du catch français ne permet pas les extravagances. C'est surement dommage pour le spectacle, mais pour un capitaliste comme lui, il devrait comprendre que c'est la loi du marché.
Sinon la Catch Academy à 90M d'euros, je veux bien mais c'est donc plus cher que toutes les télé-réalités du monde. Je comprends pourquoi Alexia Laroche-Joubert lui a dit non.

copyright

y a un copyright sur la phrase des putes? Je crois pouvoir m'en resservir dans ma vie professionnelle!

Bravo !

Bravo et merci, Major ! Très intéressante, cette interview de Jean-Pierre Coffe.

Perplexe

Tout d'abord, bravo au petit con de bobo de merde. L'interview semble bien retranscrite et vu le personnage qui me semble expansif, c'était un sacré challenge.

Par contre, je ne sais pas trop quoi penser de Monsieur Mercier. Il me semble quelque peu vantard et assez soupe au lait. De plus, je trouve qu'il a une vision très péjorative de l'industrie du catch, et que LUI seul détient la règle universelle.
Mais à sa décharge, on sent qu'il se bat pour faire renaitre le catch francais de ses cendres, m'a appris plein de choses, et ma foi, son franc-parler permet de ne pas avoir une litanie de phrases creuses et d'aller au but.

Bref, un sacré bonhomme, je dirais qu'il a un comportement de manager heel (rabaisse les gens, se vante, mais est plutot juste dans ses décisions)

Encore une fois, merci à

Encore une fois, merci à Major Tom, interviewer modèle. Bourdin et Aphatie ne t’arrivent pas à la cheville, ce qui n’est pas peu dire vu que tu es un bobo NAIN ! Un passage en particulier a retenu mon attention (enfin ça, c’est surtout parce que mon cerveau est incapable de mémoriser plus d’une idée à la fois), et ce passage, je vous le cite :
« On m'a reproché d'être un menteur, un mythomane, je vous explique : à l'époque, on inventait des histoires dans le catch comme dans la chanson. Johnny a eu mille accidents de voiture qui n'ont jamais eu lieu, Claude François a failli mourir sur scène mille fois alors qu'il était en pleine forme physique. On alimentait une presse people, pour que les gens viennent. Le spectacle est un métier de menteurs. »
.
Et je suis entièrement d’accord avec Mercier sur ce point (et aussi sur la comparaison entre le fascisme et le socialisme, mais ça, c’est un autre débat). Le catch est un spectacle, qu’on vend ou survend pour attirer le chaland qui en veut pour son argent et veut qu’on le fasse rêver. Pas qu’on lui raconte une sordide réalité. Pour ça, sa vie lui suffit. Oui, le spectacle est un métier de menteurs, de saltimbanques, de bateleurs nés. Booster a par exemple beaucoup raillé l’annonce bidon de la mort de Mercier, l’an dernier (ou la précédente, mes neurones ne sont plus assez nombreux pour compter), mais je pense qu’il a eu tort de le faire, sur le fond et encore plus sur la forme, très virulente – les guerres du catch français, autre débat. Quand McMahon met en scène son propre décès, ça participe à la même volonté de se promouvoir à peu de frais, à l’aide d’un subterfuge usé jusqu’à la corde.
.
De la même façon, j’approuve sa défense farouche du kayfabe, qui est à mon sens l’élément central du catch, son premier commandement : « le kayfabe, tu ne briseras point ou je te nique ta race. » Bien sûr qu’à partir d’un certain âge (une trentaine d’années pour ma part), on sait que c’est du chiqué, mais ce n’est surtout pas aux acteurs du métier de le faire savoir sur les plateaux TV, sinon c’est toute la suspension consentie d’incrédulité qui se casse la gueule et la magie n’opère plus. En ce sens, la comparaison entre le magicien qui dévoile son truc et le catcheur qui fait un bras d’honneur au kayfabe est très pertinente et nous renvoie un peu à cet excellentissime (on n’est jamais mieux servi que par soi même) article publié ici http://www.lescahiersducatch.com/site/?q=node/1868 qui établissait une comparaison pas si capilotractée que ça entre catch et magie. Du coup, je comprends un peu ses critiques virulentes sur le sujet, même si bien sûr, Marc Mercier est super outrancier dans son propos. Un magicien qui balance, il est honni par la profession. En promoteur old school, Mercier ne peut accepter ce désir absolu de transparence qui pousse à éventer ses trucs, à ouvrir en grand les portes de ses coulisses. Bref, sous ses dehors excessifs, Marc Mercier est certainement un des derniers grands pros du milieu en France, qui assume parfaitement ses outrances et sa façon de se mettre en scène. Parce que c’est bon pour le business.

Rock 'n' roll baby !

Ca c'est de l'interview qui envoie du bois. C'est autre chose que d'écouter les footballers nous sortir toujours les mêmes banalités après chaque match.
Marc Mercier ne mâche pas ses mots et c'est tant mieux. Même si pour le coup on voit bien que le catch ne redeviendra probablement jamais à la mode en France.

Ce mec en fait...

C'est le Nicollin du catch non?

Très intéressant!!

Merci pour cet interview passionnante avec un personnage effectivement haut en couleurs. Soit c'est un gros mytho, soit c'est le mec le plus malin de la planète, surement un peu des 2. En tout cas il ne laisse pas indifférent.

Ce qui m'a le plus surpris c'est l'argent que le catch français peut engendrer. J'avoue humblement qu'à part des noms comme Flesh Gordon ou Mr Jacky que j'ai vu sur des affiches, je n'y connaissais rien et je suis surpris qu'il y ait eu tant d'engouement à un certain moment. Très instructif!

Comme c'est mon premier post ici (mais je suis votre site depuis un moment), j'en profite pour féliciter toute l'équipe des CDC qui fait un boulot remarquable. Quel plaisir de voir des gens parler de catch avec recul, humour et intelligence. On se sent moins comme "le gros beauf qui regarde du catch" (vu du reste de la population française). Continuez comme ça, c'est excellent!!

Respect the Legend

Je l'ai déjà twitté mais je le réécris ici : Marc Mercier est un peu notre Iron Sheik à nous.

OK mais...

Est-ce que tu peux développer le pourquoi de ta comparaison s'il te plait ?
Mon point de vue sur le Sheik c'est que un vieux monsieur qui joue un peu au vieux con en disant qu'à l'époque c'était différent... je reconnais qu'il a la légitimité de le faire et mérite le respect, mais de là à déverser sa bile de cette façon, ce n'est pas de cette manière que les gens moins renseignés lui accorderont du crédit...
Après je suis le premier a concevoir que je suis une "merde" parmie tant d'autres et que suivant le monsieur de loin, sa communication est a prendre avec de belles pincettes "Kayfabe", il en rajoute aussi et se met en scène... Certains de ses propos sont déconcertants (Les syndicats,le fait d'être non-américains...), Il est toujours dans l'éxagération qui à décribiliser un propos qui n'est pas si faux de base... (Ils ne sont pas tous ricains mais une Superstar répond à des études de marché,ce qui est peut être la meilleure raison pour laquelle avoir avoir un VRAI catcheur français,(pas un vrai talent cantonné à un rôle de manager...) est pas trop d'actualité)

Je réitère les bravos

Il y a trop de passages énormes dans cette interview : Obélix serait le corps de Marc Mercier avec la tête de Depardieu ajoutée sur fond vert (ce qui vu la qualité des effets spéciaux du film ne passerait pas inaperçu), et surtout les étrangers de la WWE qui sont en fait tous américains. Les canadiens, je veux bien admettre qu'ils sont du continent américain, les Mexicains aussi (d'ailleurs la WWE ne prétend pas que Rey Mysterio est mexicain, même sa chanson d'entrée le dit), mais il y a quand même des européens, un Indien, un Japonais... faut vraiment être de très mauvaise foi pour prétendre que ces mecs sont américains ! Les syndicats ne sont plus ce qu'ils étaient, apparemment.

C'est clair.

Je me suis dit la même chose! J'ai bien ri en tout cas.

Euh

C'est assez... étonnant et effrayant.

Mais je suis sans doute une merde.

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin