Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

C’est de la merde !

Je suis le premier fan de Marco Merdier

Jean-Pierre Coffe

 

Son interview a fait du bruit, le landerneau en tremble encore. Et le voilà de retour sur nos pages pour vous livrer en exclusivité sa nalyse de SmackDown. Un document que le web entier nous envie et sur lequel notre avocat planche déjà. Au cas où, voyez-vous ?

 

 

Aux États-Unis, ça serait difficile, mais en France, on compte sur la clémence de François Hollande pour que les Cahiers du Catch ne soient pas condamnés pour les propos de l’auteur de la nalyse. On est en train de chercher des traces kosovares dans l’arbre généalogique des administrateurs du site.

 

 

Nalyse de SmackDown du 18 octobre

 

 

 

Je le revois encore d’ici, mon petit reporter pas plus haut que trois pommes. Il se tortillait sur place, l’air gêné. Il donnait l’impression de s’être mis son stylo dans le cul, ce con.

 

- Qu’est-ce qu’il y a Passepartout, t’as oublié de me poser une question, ma couille ?

- Monsieur Merdier… Si j’osais… 

- Ose, c’est à ça qu’on nous reconnaît, fiston !

- Eh bien voilà : si vous êtes d’accord, avec mes potes bobos, on aimerait bien que vous vous chargiez de la prochaine nalyse de SmackDown. Avoir l’avis d’une légende mondiale comme vous, ce serait un honneur pour les Cahiers du Catch, balbutia-t-il timidement.

 

Je n’ai pas réfléchi très longtemps avant d’accepter. D’abord parce que j’ai horreur de ça et que ce nain m’est sympathique. Et puis parce que les fans de catch sont vraiment des merdes qui n’y entravent que dalle au sport-divertissement. Y-a-qu’à les voir avaler des heures de programmes TV débiles sans rien comprendre des enjeux du milieu, ou se branler sur un clochard barbu qui atteint difficilement les 1,60 m avec ses talonnettes… Il était temps que quelqu’un contre-braque ces enfoirés de Ricains. Mon pote Sarkozy hors-jeu, Marine Le Pen encore un peu tendre, j’étais le seul à pouvoir relever le défi.

 

- Ok, ça roule ma poule. Je vais te le faire, ton compte-rendu de MacDone. Mais je te préviens, ça fait longtemps que je ne regarde plus la WWF. Tiens, je vais te dire un truc : ça me fait plaisir de revoir Macho Man et Chris Benoit sur un ring. Ces mecs-là ont vraiment la classe ! Ça passe sur quelle chaîne ?

 

 

Non Marco, pas sur celle-là.

 

 

J’ai pas vraiment compris la réponse du Gnome. Mais ce que j’ai compris, c’est que ces couillons d’Américains ont encore plus de problèmes de diffusion que nous ! Je veux dire, en France, leurs émissions passent à la TV. En différé, à des heures pas possibles et sur des chaînes de merde, mais au moins, elles passent ! Paraît qu’on peut même voir la TNA commentée par un mec dont le trip sexuel est de laper le lait de gonzesses aux mamelles géantes... C’est dire toute la daube que le PAF nous refourgue. Quand je pense que ces connards ont snobé la revanche White Storm vs Laurent Turiani à Massy-Palaiseau le mois dernier, ça me rend dingue. Bref, figurez-vous que si on veut voir la WWWF sur une chaîne américaine, on est obligés de télécharger le gala sur Internet ! Quand je vous dis que le catch est mort. Même en Amérique, ça ne passe plus à la télé ! Et mine de rien, c’est vachement compliqué à télécharger. Bon, moi, je m’en fous, mon fils est polytechnicien. Mais comment ils font, les fans, ceux qui sont cons comme une armée de balais à chiotte ? Et ceux qui vivent dans le nord de la France ? Je veux dire, quand dans ton arbre généalogique, le frère de ta mère est aussi ton père, on me fera pas croire que t’es capable de mettre la main sur un épisode de Smaque Daune ! J’avais déjà noté ça à la page « défauts » de mon calepin quand mon fils polytechnicien a lancé la vidéo, le Kirikou blanc assis à côté de moi, prêt à me résumer les épisodes précédents et à m’expliquer le rôle de chacun des personnages. Je m’en serais sorti tout seul, mais il est sympa Tom Pouce. Et il explique bien.

 

 

Quand je pense qu’au creux de la vague, j’ai combattu chez Booster... Avec mes conneries, je pense que je me suis coupé pour toujours des rings de la FFCP.

 

 

Faut reconnaître un truc : les génériques, ils savent faire. Ça pète dans tous les sens, c’est rythmé et y a des feux d’artifice. J’aime bien les feux d’artifice, c’est classieux. On avait les mêmes que la WWF pendant la tournée des arènes cet été. Et il faut admettre qu’ils remplissent leurs salles, ces empaffés de bouffeurs de burgers. J’avais pas vu autant de monde à un spectacle de catch depuis l’Ange Blanc contre le Bourreau de Béthune au Vel’ d’Hiv’ ! La suite m’a par contre vachement déçu. Non mais franchement, c’est ça les patrons de la WCW ? Un puceau qui pèse 50 kg tout mouillé, flanqué d’une grosse Mexicaine aussi grasse qu’un burrito géant de Del Taco et qui s’excuse tout le temps ? Et quel public de merde ! Ils sifflaient tout le temps, on n’entendait rien. Croyez-moi, quand un patron comme moi s’exprimait devant le public de la tournée des arènes, on n’entendait pas une mouche voler. Ça s’appelle le respect de l’autorité, un truc que les socialos sont en train de foutre en l’air en France. Je vais vous dire un truc, toutes ces merdes… Le PS est le premier parti fasciste de France. Vous avez vu tout ce bordel autour de Leonarda ? Hollande est vraiment un crétin. Vous croyez pas qu’y a assez de tromblons en France pour qu’on fasse revenir une Rom qui parle la langue de Molière avec l’accent du Doubs ? Et vous pensez vraiment que quand on s’appelle Leonarda, on a une chance de s’intégrer en France au 21e siècle ? Enfin, on aura au moins permis aux lycéens bobos parisiens d’exprimer leur compassion à peu de frais avant de partir en vacances avec papa-maman dans un Riyad à Marrakech. Maintenant, faudra quand même faire gaffe à ce que Leonardo en profite pas pour revenir en douce au PSG…

 

 

Un jour, je reviendrai en France. Et je ferai ma loi à la FFF.

 

 

On en était où ? Ah oui. Vickie Guerrero, une dondon tellement laide que même cette merde de Flesh Gordon n’en voudrait pas comme comptable à la Wrestling Stars, et Brad Maddox, belle gueule mais à peu près aussi expressif que Jean-Marc Ayrault, les deux figures « d’autorité » de Ce maque donne ont juré leurs grands dieux que ce n’est pas ici que le Big Show viendra foutre sa merde comme il l’a fait à Rôt. Je veux bien que le mec soit un géant, mais encore heureux que la sécurité soit capable d’empêcher un type de perturber un match ! Ça me rappelle ce pochtron qui a voulu monter sur le ring pendant mon match contre l’Équarisseur de Trifouillis les Deux-Couilles en 82. On lui en a mis plein la gueule.

 

 

- Ce n’est pas le Big Show qui risque de pointer le bout de son groin ici. Et on va le répéter avec tellement d’insistance que nous n’en croirez pas un traitre mot et que vous serez prêts à applaudir à tout rompre dès son arrivée, inéluctable. Ça s’appelle « construire un scénario intelligible pour les gros débiles qui composent le WWE Universe ».

- Je ne l'aurais pas dit comme ça, Vickie.

 

 

Ces deux merdes arboraient un air de ravi de la crèche quand une version de la Chevauchée des Walkyries de Mozart a retenti dans l’arène pour annoncer l’entrée en scène de la nouvelle « coqueluche » du catch mondial, un mec à peine plus grand que mon interviewer des Cahiers du Catch et qui a deux mots à son vocabulaire : « oui » et « non ». Et là, excusez-moi, mais c’est pas possible. Je comprends vraiment pas comment le public peut soutenir un mec qui ressemble comme deux gouttes d’eau au SDF qui se nourrit dans les poubelles de mon quartier. C’est pas à la FFCP que vous verrez un Daniel Bryan combattre : les barbes pouilleuses et les coupes de cheveux de beatnik, c’est pas le genre de la maison. Et ce t-shirt rose ! Il s’est cru à une manif du mariage pédé ou quoi ? À mon époque, ces gens-là ne catchaient pas, on avait trop peur qu’ils en profitent pour nous mettre un doigt dans le cul pendant une prise d’immobilisation. Mais à la WWWE, on leur donne même un micro. Va comprendre.

 

 

Daniel, c’est vrai ce que dit monsieur Merdier ? Tu te fais examiner la prostate à grands coups de bite ?

 

 

En deux minutes, l’idole des merdes a eu le temps de dire qu’il battrait Randy Orton, un vrai bon mec dont j’ai bien connu le père à l’époque où il catchait pour le mien au Madison Square Garden, a laissé planer la menace de la présence du Big Show dans la salle, au cas où des débiles n’auraient pas encore compris, et a introduit les tout nouveaux Champions par équipe de la compagnie : un travelo maquillé comme Bulla Punk mais avec vingt bons kilos de moins et un beau gosse presque aussi bien foutu que moi au même âge, mais qui m’a l’air d’être aussi à voile et à vapeur. Paie ton assemblage de bras cassés qu’il vaut mieux pas croiser sous les douches. Mais la Mexicaine en surpoids a enfin repris les choses en main en déclarant que ces trois-là affronteraient les mecs du Shield en clou du spectacle. Un trois contre trois, tu parles d’une menace ! De mon temps, on pétait la tronche des grandes gueules à dix contre un.

 

 

Ne fais pas trop le malin Daniel. Si tu continues, c’est un no DQ contre Horsnwoggle qui t’attend. Ah ah ah, le pouvoir est grisant.

 

 

La suite a confirmé que la WWCF a vraiment un problème avec ses mecs : ils sont soit pédés, soit aussi barbus que des clodos alcoolos. Et parfois les deux. Vous avez vu ces loustics de la Wyatt Family ? J’avais l’impression d’être dans un film de Boorman : je m’attendais à tout moment à ce qu’un des échappés du Bayou encule son adversaire sur un air de mandoline ! Je l’imaginais déjà couiner, ce con. Mais non, ils se sont contenté de battre le Miz et Kofi Kingston à l’issue d’un match pas désagréable, j’en conviens volontiers, pendant que Bray se balançait peinard sur son fauteuil à bascule. Par contre, j’ai été un peu surpris de voir un noir sur un ring américain. Vous êtes déjà allés en Amérique ? Là-bas, ils ne rigolent pas avec leurs noirs, pas comme en France. Par exemple, ils n’ont pas le droit de monter dans les mêmes bus que les blancs. J’imagine que les syndicats ont dû céder un peu : pas d’étrangers sur nos rings, mais ok pour les bamboulas bien de chez nous. Après tout, le monde change. Tenez, une preuve supplémentaire, les femmes ont même le droit de catcher. Brie Bella contre AJ Lee, victoire de la première. Techniquement, y a rien à dire : ça manque un peu de poitrine, mais les deux ont un très beau cul. Cela dit, ça vaut pas Shanna qui a un cul aussi parfait que ses meules. Made in Europe.

 

 

Boulard, check.

 

 

Ils sont cons ces Ricains. Il aura suffi à Big Show de se faire offrir un billet par Daniel Bryan pour surgir du public, monter tranquillement sur le ring, faire un long discours et mettre KO le beau gosse patron de Reau et de Seumac dône. Tout ça sans la moindre intervention des mecs du service d’ordre. Quand tu vois ce niveau de sécurité aux États-Unis, tu comprends mieux le 11 septembre, Pearl Harbor et JFK. Bref, le Big Show a remercié le public, a dit qu’il n’avait plus rien à perdre mais qu’il voudrait bien qu’on lui rende son job quand même, a crié YES et a disparu parmi la foule. Mais à la WWWE, tout va très vite. Pas le temps de réfléchir à l’intervention du Géant que le commentateur annonce déjà que CM Punk va rencontrer un certain Big E Langston. D’ailleurs, à ce propos, j’ai un truc marrant à propos des commentateurs : je suis en mesure de révéler que cette merde de Christophe Agius ne commente pas vraiment le catch américain. Il le fait sur écran vert et les mecs rajoutent les images après comme dans Astérix. Et je le sais parce que dans l’émission, on voit bien qu’il n’est pas là du tout, même pas à cuver son Ricard dans un coin.

 

 

La drôle de manière du Big Show d’essayer de récupérer son job

 

 

Revenons-en à CM Punk. Un sacré catcheur, il faut bien l’admettre. À l’époque où je régnais sur le catch mondial, il aurait facilement été dans les dix premiers, peut-être même dans le top five. Mais je sais pas, y a un truc qui me dérange un peu chez cette merde. Déjà, j’ai pas connu son père. Et puis… J’arrive pas vraiment à faire confiance à un type qui picole jamais. L’idée qu’un être humain soit capable de refuser un verre de pinard avec son camembert ou un Ricard quand le thermomètre grimpe, ça me dépasse. Et pour tout dire, je trouve ça un peu malsain. Mais sur le ring, il a des couilles.

 

J’ai pas tout de suite compris qui était son adversaire. Au départ, j’ai cru à une belle négresse musclée avec une paire de seins comme des obus, avant de comprendre que non, c’était bien le dénommé Big E Langston. Mais quel rival, qui a très bien travaillé avec le Best in the World pendant les quelques minutes de leur duel. Les deux gars ont fait un boulot impeccable qui m’a un peu rappelé le combat entre Laurent Vaillant et le Pâtissier de Vincennes cet été, la technique et le courage contre la force brute et la détermination. Chapeau à Big E Langston qui ne sort pas affaibli de sa défaite sur Go to Sleep et mérite d’être revu ; et bravo à CM Punk, fidèle à lui-même et adversaire parfait pour ce néo rookie qui fait forte impression par sa rapidité d’exécution. Cette grosse merde de Ryback pourrait s’en inspirer. Tiens d’ailleurs, justement : après le match, surprise, un gros lard nommé Paul Heyman s’est pointé avec le dénommé Ryback et un autre type encore plus transparent que Casper et dont j’ai aussitôt oublié le blase. La fine équipe a tenté de s’en prendre à CM Punk, mais Big E, encore lui, a fait le ménage sur le ring.

 

 

Il y a désormais un visage à ce sentiment de regret qui nous anime quand on repense aux matchs entre CM Punk et Ryback.

 

 

Après ce très bon match, un gars qui se fait passer pour un Mexicain est venu faire son petit discours habituel du Champion du monde qui n’a peur de personne. Je le connais bien ce mec, c’est mon père qui a fait débuter le sien au Madison Square Garden devant 50 000 personnes. Il ne s’appelle pas Alberto Del Rio mais Albert River. C’est un Américain qui joue un rôle de Mexicain, les étrangers sont bannis de la WWEF par les syndicats. C’est comme la petite sirène, Ariel. C’est pas vraiment une sirène, c’est un rôle. Bon ok, c’est un peu con, c’est un dessin animé. Mais prenez par exemple Superman. C’est un Américain qui joue un mec qui vient de Krypton. Ça n’a rien à voir. Bref, le « Mexicain » a prononcé les mots habituels en ce genre de circonstances : John Cena, t’as perdu la tête en me défiant, moi le Champion poids lourds, alors que t’es tout juste convalescent après deux mois d’arrêt. Tu sais ce que je vais faire à ton bras ? Et hop, Albert River a chopé l’interviewer et lui a infligé une clé de bras insoutenable. Un truc que je regrette de pas avoir essayé sur mon nain.

 

 

L’acteur qui interprète le Mexicain a d’ailleurs un peu trop insisté sur le maquillage.

 

 

À propos de nain : on reproche souvent aux Français de ne pas être au niveau de leurs homologues américains en terme de catch, de sens du spectacle, mes couilles. Mais moi, en France, j’ai jamais vu un nain déguisé en petit taureau donner un coup de cornes sur le cul d’un adversaire. On a déjà Peter Fischer, merci bien. Zeb Colter en a fait les frais, juste avant que ses protégés s’inclinent contre les frères Usos. Dommage d’ailleurs, je les aime bien ces Real Americans. Pour leur parler-vrai qui défrise les bobos et toutes ces merdes. Bien vu d’ailleurs de faire croire que Cesaro est d’origine Suisse, ça donne l’impression d’une ouverture sur le monde. C’est à ce genre de petits détails qu’on voit que les syndicats ont aussi leur mot à dire dans les scénarios de la EWW. Mais comme je refuse de commenter un match dont le héros est en nain, passons enfin au clou du spectacle.

 

 

Ne rigolez pas. La feud contre Hornswoggle, ce n’est qu’une question de temps.

 

 

Disons-le sans perdre de temps : c’est un match splendide qui apporte à ce bon épisode de Seumakedone un petit supplément d’âme. Une bonne raison de le voir. Je n’ai pas pu m’empêcher de rigoler quand j’ai vu débarquer le transsexuel avec son vison et sa perruque blonde, mais alors attention, sur le ring ça dépote ! Et puis il y a le petit Bryan… Une barbe de mendiant que même un Rom n’oserait pas porter, mais quel talent ! Quelle capacité à emballer un combat et à se mettre la foule dans sa poche ! Et parlons-en du public. Aux anges, gueulant sa joie d’assister à un grand spectacle de catch. C’est pas chez ces merdes de la ICWA que vous verrez un truc pareil. C’était du niveau de mon match avec le Petit Prince et l’Ange Gris clair, une version torturée et un peu tweener de l’Ange Blanc, contre le Charcutier de la Villette, le Boulanger de Belfast et le Maçon de Lisbonne. Intense. Il faut dire que les trois gars du Shield ont de la repartie entre les cordes. Les trois loustics ont sorti un sacré combat, malgré la défaite sur un coup de genou lancé dévastateur de Daniel Bryan. L’action était constante, partout et sans temps mort. Un petit bijou offert à la dizaine de milliers de fans effervescents et éjaculant de concert lors du décompte de trois favorable à leur idole.

 

 

Darth Maul avec une perruque blonde, ça fait tout de suite beaucoup moins  "côté obscur de la force".

 

 

C’est Triple H qui va être content. Moi, en attendant, j’ai passé un très bon moment devant cet épisode que tout fan de la WWX verra sans s’ennuyer. Hell in a Cell approche, les pièces du puzzle s’assemblent. Et pour tout vous dire, tout ceci ne sent pas mauvais du tout. Du coup, je me ferais bien le prochain PPV. J’en parlerai à mon fils, il est polytechnicien.

 

Chapeau l'artiste

Bravo pour ce texte, parfaitement écrit et hilarant !

(Pas persuadé en revanche qu'il faille le réitérer à foison, ça deviendrait lassant comme quand ce gros con de Booster fait toujours faire le même match à Tornado Jack et Jean-Michel Muscle en les faisant dormir 4 heures par nuit dans une étable)

Je m'insurge !!!

On ne dit pas "l’accent du Doubs", mais l'accent Franc-comtois ! Et ensuite on écoute tous religieusement le biathlon sur Eurosport avec les analyses de Sandrine Bailly ou Florence Baverel-Robert (https://www.youtube.com/watch?v=CL6AcQWFX4I)

Merdier for president !

Je me suis bidonné du début à la fin.
Une petite rectification, pour Marco, qui n'a pas écrit une seule fois correctement le nom de la fédé qu'il regardait : c'est bien évidemment la Vévéeuh !

Daniel Bryan ton idole

Toi tu étais là pendant qu'il regardait et tu as rien dit quand il a dit du mal de ton amoureux? Moi je trouve ça louche...

Sinon très bonne review pour un très bon show (heureusement d'ailleurs parce que Marc aurait jamais pu regarder Night of champions en entier sans casser sa télé).

Merde alors

Une nalyse énormissime, qui ne rend pas hommage au meilleur SD du mois.
Mais j'ai ri, beaucoup, et j'espère que Monsieur Merdier nous fera l'honneur de nalyser encore.

hé hé

Aaaah enfin une nalyse, enfin un récapitulatif, qui n'y va pas à moitié. Bravo Marco, t'as bien géré!

Très drôle

C'est juste pas de bol que ça tombe sur un des meilleurs Smackdown depuis longtemps. Ce style marcherait probablement mieux sur un show... de merde.
Surtout qu'en ce moment les weeklies pas folichons c'est pas ce qui manque...

Non _o_ Non _o_ Non _o_

Justement, le fait que la show soit très bon renforce le coté de la blague "c'est de la merde"...

Merci monsieur Merdier

Pour avoir partagé votre expertise avec nous, pauvres béotiens du catch.
--------------
C'était très drôle, j'espère en voir d'autres !

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin