Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Don't try suicide

Don't try suicide, Nobody's worth it
Don't try suicide, Nobody cares
Don't try suicide, You're just gonna hate it
Don't try suicide, Nobody gives a damn

Queen, Don't try suicide

 

Hell in a Cell puis le Raw post-PPV m'ayant un peu blasé du produit que propose la WWE en ce mois de novembre (que certains - dont je ne fais pas partie pour cause de poils qui refusent de pousser dans l'intervalle qui sépare ma bouche de mon nez – nomment Movember), j'ai fait une petite pause catchesque de deux semaines, et je n'ai recommencé à regarder qu'en cette édition hebdomadaire (qui n'a donc qu'une bosse) de Smackdown.

 

 

Bon, ça y est, t'as enfin fini ton intro? On peut commencer la nalyse en images?

 

 

Nalyse de Smackdown du 15 novembre

 

 

Dis pas ça malheureux, tu vas nous énerver Kovax !

 

 

Et je dois vous dire que la formule qui avait marché la dernière fois que j'ai dû nalyser un show (à savoir regarder le show comme le divertissement du samedi soir à la télé) n'a pas du tout fonctionné cette fois-ci, et je me suis forcé à regarder jusqu'au bout. Car malgré un début pas trop poussif et un main event de bonne qualité, la plus grosse partie du show a quand même été très longue et mal amenée.

 

Du coup, ma nalyse sera rapide et assez courte (CMB), car je n'ai pas vu grand-chose ce samedi soir, entre les matches, dont l'affiche évoque pour la plupart un Valenciennes-Ajaccio ou un Evian-Guingamp, et les segments trop longs, au final on se retrouve avec un show où la meilleure partie est quasiment le Raw Rebound d'un quart d'heure qui m'a permis de me tenir au courant des derniers affres de l'affaire entre le Gros Spectacle et la famille Helmsley-McMahon qui tient en haleine le public du lundi soir !

 

 

- T'as vu, même quand on est pas là, Hunter, on reste ce qu'il se fait de mieux à la WWE.

- C'est normal, Stéph, on est « good for business » nous !

  •  

 

Bon, listons d'abord les matches du soir et leurs résultats :

 

  • - La Wyatt Family a battu les Usos puis Bray a porté son Sister Abigail sur un des pauvres Samoans
  •  
  • - Natalya (qui décidément, a vraiment perdu son catch parce qu'elle est vraiment nulle en ce moment) a battu Tamina (que j'aimerais bien voir contre Kaitlyn par exemple)
  •  
  • - R-Truth et les Prime Time Players ont battu les Union Jacks (les 3MB en Angleterre). Notons tout de même cette scène surréaliste qui se déroula dans les vestiaires juste avant le match (j'en parlerai un peu plus tard)
  •  
  • - Les Funkadactyls ont battu les Bellas Twins
  •  
  • - Le Great Khali a battu Hunico et Camacho dans un handicap match
  •  
  • - Et enfin The Beard and The Best (Daniel Bryan et CM Punk) n'ont pas réussi à faire mieux qu'un no contest contre Ryback et Curtis Axel

 

 

Eh ben, on n’est pas dans la merde avec tout ça !

 

 

Passons maintenant aux segments. Il y a en tout quatre segments qui permettent de lancer les affrontements du soir ou de faire patienter en attendant le prochain PPV. On commence donc par un passage en coulisse qui nous montre R-Truth et les PTP improviser un rap assez bizarre, puis lancer leur chant « millions of dollars ». Ensuite, nous retrouvons Ryback et Curtis Axel qui nous font comprendre qu'ils ne sont plus des Heyman Guys et qu'ils vont se défouler sur Punk et Bryan lors du main event de la soirée. Punk et Bryan leur répondront plus tard dans la soirée au micro de Renée Young (qu'elle est belle, ô Demorand; pardon, au demeurant) en parlant de leur futur affrontement à Survivor Series contre la Wyatt Family.

 

 

Ah, on reparle pas de ma brillante victoire ?

 

 

Autre segment, qui bien que plus important encore puisqu'il se déroule dans le ring n'en reste pas moins du portenawak. John Cena et Alberto Del Rio vont s'affronter au bras de fer ! Le Marine fait la promo de son match pour le titre WHC à Survivor Series contre le meilleur produit issu du Mexique et l'homme aux deux couilles lui répond aussi. On arrive finalement au bras de fer que Cena remporte haut la main ; Del Rio demande une seconde manche puis échoue quasiment aussi vite. Énervé, il s'attaque alors au natif de West Newbury et le fait passer à travers la table !

 

Ser o no ser, ésa es la cuestión.

 

 

Le main event voit deux équipes inhabituelles s'affronter : Ryback et Curtis Axel, affranchis de la tutelle de Paul Heyman, s'opposent à CM Punk et Daniel Bryan, réunis à cause des attaques qu'ils ont subies des mains des cinglés du bayou (la famille Wyatt). On a ici un assez long match avec le natif de Chicago jouant le rôle du face en péril et une alliance entre les deux anciens paulistes qui n'est vraiment pas prometteuse, mais qui permet de braquer un projecteur sur deux des favoris au vainqueur du trophée de plomb 2013. Bryan, lui, est toujours présenté comme marchant sur l'eau, car son entrée a montré que le match allait se finir puisque perturbé par des interventions diverses interrompant les tombés ou des nearfalls réussis.

 

 

Tentative de "tombé" de Daniel Bryan.

 

 

Nous en étions là du match, Bryan portait son Yes Lock à Ryback lorsque tout à coup, les lumières s'éteignirent et les premiers bruits comme le « we're here » annoncèrent le superbe thème de Marc Crozer et l'arrivée des dégénérés de la lande ! Lorsque la lumière revint, les Wyatt étaient dans le ring face aux deux anciens protégés d'Heyman, éberlués, car Punk et Bryan avaient disparu ! Ryback en colère poussa alors Curtis sur les Wyatt qui se mirent à l'attaquer. Les deux drôles se firent virer de l’arène et les deux gentils ressortirent de dessous le ring, où ils étaient cachés, pour attaquer les intrus ! Le show se termine alors sur les deux vedettes de l'IWC défiant du regard les Wyatt !

 

- Des vedettes, Daniel, j'espère qu'ils vont pas nous refiler la mère Denis !

- Tu m'étonnes, à la WWE, on aurait droit à Mae Young !

 

 

Pour conclure, ce Smackdown aura été dispensable tant par l'enchaînement de matches insipides ou inutiles, des segments mêlant le « n'importe quoi » et le « on s'en fout ». Et l'on se prend à attendre avec impatience la route vers WrestleMania pour enfin avoir des choses un peu intéressantes. Et on regrette la Road to Summerslam qui aura été si vite gâchée ! En plus, on a vraiment vu que ce Smackdown n'aura eu aucune incidence sur la feud principale qui reste cantonnée (et on en rit) au show principal (Raw) puisque les protagonistes de cette storyline (Orton, Big Show, Hunter et Steph) n'étaient pas présents (sauf dans le Raw Rebound).

 

 

Tiens, les divas aussi se mettent au « Millions of Dollars » !

 

SmackDown ne sert plus à rien

Je viens de le regarder, ce n'est plus un B mais un D show franchement. Déjà le booking semblait avoir été fait par Teddy Long ce soir: en avant les tag team matchs ! Quasiment aucun élément d'importance ni d'avancées quelconques, autant se limiter à des house shows en Europe si c'est pour offrir un spectacle de cette tenue aux anglais. Il est urgent d'établir un véritable roster indépendant à cette émission comme ce le fut pendant ses âges d'or (2002-2005 et 2008-2009)

let's agree to disagree

Coucou Bastoune!
.
Ça va? Bien? Tranquille?
.
Chouette nalyse.
.
Mais je ne peux pas laisser passer ça:
.
"[...] Natalya (qui décidément, a vraiment perdu son catch parce qu'elle est vraiment nulle en ce moment)"
.
Non, Natalya n'a pas perdu son catch et n'est pas nulle en ce moment. Son match contre Summer Rae à Hell in a Cell est par exemple excellent. Et on parle de Summer Rae, hein. Très sympathique, mais ô combien rookie. Tant que Natty sera la BFF de Khali et d'Horny, elle ne pourra guère faire mieux que de la merde, je pense. Bon, après, j'ai pas vu son match contre Tamina :) Mais je peux pas croire à la thèse de la "perte du catch".
.
Sinon, cette non Road to Survivor Series prouve bien que la WWE n'en a plus rien à foutre de ce membre du big four. On en viendrait presque à questionner sa légitimité. Ce show ressemble de plus en plus à la quatrième roue du tricycle. Ou au membre d'un club dont il n'a plus le standing, tant tout le monde se contrefout aujourd'hui des SS. Contrairement aux kiffs annuels que sont le Rumble, Mania et SummerSlam. En gros, supprimer les Series, ça changerait quoi? Rien. Tremble, traditionnel rendez-vous de novembre, les contrôleurs de gestion de Stamford auront ta peau.

Natalya

Je trouve que Natalya est perdue dans le ring en ce moment, elle botche des trucs simples, et souvent, et je ne la trouve plus concernée !

rassure toi

A part face à Summer Rae, je trouve que Natty met moins d'impact dans ces coups, qu'elle a quelques ratés, et que son catch devient mécanique.
.
Une grosse baisse de motivation pourrait expliquer cela, ce qui est compréhensible quand on voit comment la WWE la traite depuis des années.

Natalya

Voilà, c'est le bon mot, son catch devient mécanique ! (sinon j'arrive toujours pas à écrire Natalya avec un Y, je suis toujours obligé de corriger quand je vois que j'ai écrit Natalia)

Ils en ont tellement rien à foutre des Series...

Que chaque il est question de les virés du planning des PPVs dommage car il y a moins de 10 ans c'était toujours de très bons moments...

Sad November

C'est vraiment la pire periode de l'année... Qu'est ce que c'est que ce show? Qu'est ce que c'est que cette connerie de segment entre Cena & Del Rio?
Putain, ça promet un Survivor Series bien tristounet :(

Le traitement de Hunico et Camacho tient du scandale

Voilà donc deux mecs pas vus sur les shows principaux depuis une éternité, qui reviennent enfin sous les sunlights de Smackdown et... ils sont jetés en pâture à Khali, sans la moindre explication, sans promo de leur part, sans rien. C'est d'une débilité sans nom. Au moins qu'ils s'embrouillent au préalable avec lui dans les couloirs, bon sang. Mieux, qu'ils le battent, histoire de prendre ensuite leur place dans la très sémillante division par équipes (où Punk et Bryan semblent bloqués pour les semaines à venir, eux qui il y a peu encore main eventaient les ppv autour de la ceinture WWE... Nawak là aussi). Et segment merdique entre Cena et Del Rio. Espérons qu'au moins les cinglés du bayou sortiront renforcés de tout ça, parce que pour le reste, c'est lamentable...

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin