Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

They Live

Put the glasses on! Put 'em on!

John Nada, Invasion Los Angeles

 

Après le plus grand match de l'histoire de ces trois dernières semaines, la WWE continue sa route avec son nouveau super champion. Mais de même que Roddy Piper découvrait l'atroce vérité de notre monde en mettant ses lunettes, les Cahiers sont là pour vous éclairer sur le booking des Machiavels de Stamford !

 

 

Bon d'accord, c'est pas trop dur.

 

 

Nalyse de Raw du 16 décembre

 

 

Je sais pas vous, mais j'y ai cru moi. J'ai cru en regardant le PPV de dimanche que toute cette histoire de match légendaire, unique, historique, en fait monté à la va-vite et à gros traits en quelques semaines, allait se terminer par un coup de théâtre, un gros truc, un coup de pied dans la fourmilière. J'ai cru que l'écart entre l'histoire racontée (le couronnement du plus grand champion de l'histoire) et le ressenti du public (qui aurait bien voulu que cette storyline soit digne de sa conclusion annoncée) allait forcément éclater, qu'on allait remettre cette histoire à plus tard ou en tout cas la complexifier un peu...

 

 

- Tu crois qu'on doit lui dire, pour le Père Noël ?

- Non, il est pas prêt pour ça.

 

 

Mais c'est raté. Orton est bel et bien le nouveau champion unique. Avec deux ceintures quand même... Le début de ce Raw fut évidemment une petite cérémonie en son honneur. Le roster était rassemblé en haut de la rampe, à l'exception notable et inexpliquée de CM Punk, sauf erreur – c'est assez symbolique de sa place à la WWE : pas dans la storyline principale mais en même temps bien au dessus de tous les autres avec lesquels on ne le mélange pas. Entre deux chaises quoi, ce qui n'est pas une position idéale.

 

 

La vache, ce que j'aimerais être entre deux chaises moi.

 

 

HHH et Stephanie ont en tout cas accueilli le champion dans le ring, champion qui n'a guère eu le temps de placer plus de deux phrases avant que les « what » ne fusent de la salle. Ils sont peu nombreux finalement les catcheurs à pouvoir faire ce qu'ils veulent d'une foule, et Orton n'est pas de ceux-là, il subit donc une sorte de punition pour son couronnement un peu expéditif. Mais punition écourtée par nul autre que son adversaire de la veille, John Cena.

 

 


Quelle verve, quelle faconde, quelle puissance dans l'argument !

 

 

Le Marine a reconnu sa défaite et, au lieu de réclamer un rematch immédiat, a demandé un match Orton/Bryan ! Parce qu'il écoute l'Universe, évidemment. Et comme Hunter et Stephanie aussi, ils ont validé le match – mais sans mettre le titre en jeu, bien sûr. Et là je dis non. Pas sur le match, logique (le champion unique contre la superstar de l'année) et qui, disons-le tout de suite, a été superbe ; mais sur la forme. Ce paternalisme envers Bryan et cette apparente démagogie vis-à-vis du public sont tout aussi récurrents que pénibles ! Au lieu de booker ce match selon la logique « sportive », on se sent obligé de bien préciser que c'est pour te faire plaisir public, OK tu aurais voulu voir Bryan dans le match pour le championnat mais regarde, ce soir il fait le main event, tu vois comme on est sympa. Arf.

 

 

Et puis ils sont marrants mais ça m'arrange pas,

je pensais que j'avais relâche moi ce soir.

 

 

C'est d'autant plus désagréable cette incapacité depuis des semaines à nous raconter de bonnes histoires que dans le ring, y a tout ce qu'il faut, merci. Le premier match a ainsi opposé Cody Rhodes et Goldust à Rey Mysterio associé au Big Show. Quatre faces donc, et pourtant aucun signe de turn en vue pour l'instant... Bizarre, mais on a fait avec. Ce sont surtout Cody et Rey qui se sont mis en valeur, peut-être un peu trop (Goldust a été chaleureusement réclamé), mais entre ces deux-là il y a une vraie alchimie on le sait. C'est finalement Mysterio qui a conclu le match par un tombé sur Goldust, mis KO par Show.

 

 

- Ah ouais, sur les épaules du Big Show, ça me va aussi comme position...

- Wade, retourne derrière ton pupitre ! Fallait pas coucher avec Linda !

 

 

Passons sur un segment Bad News Barrett, que je me refuse à détailler pour d'évidentes raisons morales, pour arriver en coulisses, où un Orton furieux est venu se plaindre de son booking du soir, en bon heel qu'il est. Bon, par contre il a joué la scène comme si elle venait juste après l'annonce du match, alors qu'il y avait eu un quart d'heure entre les deux... Stephanie et Hunter ont joué leur partition habituelle : t'as pas à te plaindre, mais en même temps on couvre tes arrières... C'est une des choses qui ne fonctionnent pas en ce moment à mon avis : plutôt heel mais un peu face quand même, ce duo aurait forcément dû avoir un plan caché, mais qu'on aurait dû nous expliquer depuis le temps. Mais non, c'est leur mode de fonctionnement et rien de plus, et ce n'est pas très efficace pour raconter des histoires.

 

 

Même eux ils ont décroché.

 

 

On enchaîne avec deux matchs à la suite. D'abord Fandango contre Ziggler, le rematch du preshow de la veille. Cette fois Dolph l'a emporté, très vite, sur un roll up. Il peut se dire qu'il est mieux traité que Barrett, mais pas grand chose de plus... En revanche l'affrontement de Big E Langston et Mark Henry contre les Real Americans a été un bon match d'un quart d'heure, un peu lent à démarrer mais très bon dans sa deuxième partie. C'est le champion intercontinental qui l'a emporté sur Cesaro. Une bonne équipe de plus, ce duo Langston/Henry ; sauf que, pour l'instant, Big E a précisément une ceinture solo à défendre, et que Henry, eh bien, il a autre chose de prévu...

 

 

Faire des oreilles de lapin à l'homme invisible par exemple.

 

 

Deux scénettes dans la soirée ont en effet teasé à mort sur l'affrontement dantesque du prochain Raw – Bad Santa (Damien Sandow) vs Good Santa (Mark Henry), avec comme enjeu la réponse à cette question fondamentale : Noël sera-t-il annulé cette année ? Pas de panique : c'est le Raw de Noël, c'est normal. Il vous suffira de vous mettre en mode « c'est n'importe quoi tout va bien » et ça pourra même être rigolo.

 

 

On vous conseille quand même de regarder cette image une heure par jour jusqu'à lundi, pour vous préparer. Le catch est une activité pratiquée par des professionnels entraînés, don't try this at home.

 

 

Un qui ne veut plus être rigolo, c'est Brodus Clay : fini les conneries, il a abandonné Tensai pendant leur match contre Ryback et Axel pour achever son heel turn. Yes ! Je prends. Il est très bien Brodus, et il peut réussir en 2014 ce que Ryback a raté en 2013, devenir un monster vrai de vrai qui fait peur à tout le monde et pas juste au gars de la cafèt. Bon, ça n'a quand même pas commencé très fort puisque la scène, au lieu de finir sur, par exemple, Brodus penché sur le corps encore chaud de sa victime, s'est achevé par une danse avec Truth, Woods, Cameron et Naomi. Mais Brodus en monster j'y crois, à tous les niveaux il est bien meilleur que Ryback.

 

 

Il laisse toujours la chair de ses proies se détendre un peu avant de la manger par exemple, ça a meilleur goût.

 

 

On arrive aux choses sérieuses avec les aventures de notre héros préféré : CM Punk. Bon, de mon héros préféré en tout cas, c'est l'essentiel. Comme je l'ai dit plus haut Punk a un positionnement un peu bancal dans la carte, qui a été le sien toute l'année en fait : une vraie star mais qu'il n'est pas facile de booker quand elle n'est plus dans la course au titre. Il s'est un peu frité avec HHH ces dernières semaines, et explique d'ailleurs que même s'il n'en revient pas d'avoir battu le Shield, tout ça concerne en fait l'Autorité – qui, comme je l'ai expliqué plus haut également, est un concept un peu flou finalement. Pas simple tout ça...

 

 

La WWE a même essayé d'en faire un crooner, c'est dire.

 

 

Bref, alors que Punk avait demandé à Hunter de ramener sa fraise (et sa « stupid mouth »), c'est Shawn Michaels qui est apparu ! Il est venu expliquer à Punk qu'il devait arrêter avec son obsession pour l'Autorité. Mais la séquence a été quelque peu compliquée pour HBK : il a été un peu chahuté par la foule (« you sold out! »), a oublié son texte... Punk a su rebondir, également sur un chant « one more match » adressé à Michaels qu'il a détourné en le prenant pour lui et en disant que bien sûr il allait avoir d'autres matchs...

 

 

Comme quoi même en urgence il ne faut jamais déranger un type en train de chasser.

 

 

Bon alors, à Wrestlemania, Punk contre HHH ? contre HBK ? Je n'en sais rien, et à mon avis la WWE non plus à l'heure actuelle : j'ai l'impression qu'elle lance des pistes, qu'elle essaie des choses, mais que rien n'est encore vraiment sûr. Personnellement depuis que Shawn a juré, dans son formidable discours d'adieu, qu'il ne remonterait jamais sur un ring, j'ai envie qu'il tienne cette promesse, et en même temps HBK/Punk c'est de la graine de *****... À suivre, évidemment.

 

 

Il s'entraîne déjà à montrer le panneau Wrestlemania du doigt, c'est un indice ça ?

 

 

Punk a enchaîné avec un match, une revanche de son match contre le Shield mais cette fois avec le renfort des frères Uso. Et il a perdu, à trois contre trois donc, après avoir gagné à un contre trois... D'un côté c'est bien naze ce booking, les Uso passent pour des boulets, la victoire de Punk en match handicap semble n'avoir servi à rien... En revanche aucun signe de tension entre les trois boucliers et ça s'est bien : certes la veille ça avait déconné, mais ces trois-là sont intelligents, ils ne vont pas exploser parce que l'un deux a fait une faute involontaire. Le Shield évite cet écueil classique, tant mieux ! Quand l'heure sera venue de les séparer on reparlera sans doute du match de TLC mais on peut penser que cette séparation ne se fera pas à la va vite, ce trio mérite bien ça.

 

 

Au fait depuis le temps on leur a toujours pas trouvé une place dans le vestiaire ?

 

 

Autre trio, les Wyatt, qui ont livré une nouvelle vidéo... wyattesque : c'est sympa, mais on comprend pas tout et on sait pas où ça va, mais c'est sympa... Ce coup-ci ils parlaient à leur rocking chair, si si. Puis nous avons eu un petit match féminin : AJ, Tamina et Alicia Fox contre Natalya et les Bella. Tamina est apparue assez dominante, Nikki a bien pris le dessus un moment mais s'est mangée un bon gros kick au visage de la part de la Samoane et a dû encaisser le tombé d'AJ. Une interview en coulisses d'un Orton en colère contre la terre entière et ça y est, nous voilà au main event !

 

 

Jeu : sauras-tu associer chaque bras et jambe de cette image à son propriétaire ?

 

 

J'ai exprimé des réserves sur la façon dont ce nouveau Orton/Bryan a été booké mais sur le match lui-même rien à dire ! Ce fut un excellent match, pas loin de la demi-heure d'affrontement, leur meilleure rencontre peut-être ; et de nouveau un formidable match en weekly pour conclure une année qui en aura compté de nombreux (oui parce que je sais pas pourquoi mais les deux shows des fêtes je ne compte pas trop dessus). Furieux du début à la fin de la soirée, Orton a été très agressif tout au long du match, dominant un Bryan ultra-résistant comme toujours. La Vipère a été jusqu'à mordre le genou de son rival, et a conclu le match par un coup dans les valseuses qui a donné la victoire par disqualification à Bryan.

 

 

Si je te recroise, promis je te frappe le genou et je te mords les couilles !

 

 

Car, bien sûr, il ne pouvait y avoir de vrai vainqueur dans ce match qui n'était pas une fin en soi. Cena a d'ailleurs surgi d'on ne sait où après le match, pour aider un Bryan qui n'avait rien demandé. Il a mangé un RKO mais avait d'abord pris le dessus sur Orton... Le champion unique est là mais il est fragile, Bryan et Cena sont à ses trousses. Petit pronostic sur les pronostics : sous réserve de ce qui passera en janvier, Daniel Bryan devrait cartonner comme vainqueur putatif du Rumble du 26 janvier prochain... En espérant que la Road to Wrestlemania se déroule dans un contexte plus net que l'espèce de brouillard, de flou artistique qui entoure actuellement la WWE.

 

 

C'est pas gagné.

 

 

Le champion unique par exemple, pourquoi est-ce qu'il a encore deux ceintures ? Si ça se trouve c'est juste que la WWE n'a pas eu le temps de concevoir et de créer une belle ceinture pour son joli championnat, ou alors elle attend une grande occasion pour la présenter. Mais, de fait, on nous raconte l'histoire d'un champion unique, un événement historique pour le catch ; mais ce qu'on voit à l'écran c'est un type avec deux ceintures, avec deux titres anciens toujours présents malgré tout ! Du coup on peut se dire que c'est temporaire, qu'il va se passer un truc... mais on l'attend depuis Summerslam, ce « truc ». Je ne peux que conclure par la même pensée que Koko dans sa nalyse de TLC : les bons matchs c'est super, mais racontez-nous de belles histoires pour aller avec s'il vous plaît !

 

 

Ok, on vote ? Pour !

My name is John Nada....

.... and I approve this nalyse!

oh yeah...

Julius, ne te méprends pas, je tique effectivement sur certains articles mais c'est le but des CDC non? qu'il y ait du débat? ou bien faut il dire Amen à tout ce qui est écrit? J'aime ce site justement pour sa diversité d'opinions, et ce malgré l'avis unanime des cdcistes sur l'adoration de CM Junk... ;)
Je suis d'autant plus objectif car je pense que le catch est un spectacle hautement subjectif...
HBK, c'est comme les politiciens, il y a un moment où il faut savoir se retirer définitivement de la vie des rings, je l'ai adoré du temps des Rockers, et ses feud avec Macho man et the Hitman m'ont fait frissonner, mais ces temps sont révolus.
Je pense en plus que ce ne serait pas rendre service à Junk de lui coller le Hall of famer au regard bovin dans les pattes.
Je finirai en te rassurant Julius, j'aime plein de catcheurs, sinon je ne serais pas ici à débattre avec des spécialistes experts tel que vous ;)

Aucun souci krix, ma réponse

Aucun souci krix, ma réponse était ironique, évidemment qu'on peut s'exprimer librement et que tout ce qu'on raconte ici est hautement subjectif ! Punk n'est pas le plus critiqué en ces lieux, pour user d'une litote, mais personne n'est intouchable je te rassure.

Trop flou tout ça, ou pas?

A priori, t'as tout à fait raison de souligner que le récit actuel est atrocement flou. Mais c'est un peu paradoxal, ce reproche, que je partage d'ailleurs dans une large mesure: nous autres smarts déplorons les storylines trop évidentes, trop "ligne claire" pour parler en termes de BD, car elles nous semblent trop enfantines et basiques; mais quand les lignes sont trop effacées, on n'aime pas ça non plus. Ainsi de l'Autorité, dont il est un peu irritant de voir qu'elle est tour à tour bassement heel et connement face: habitués à des distinctions nettes entre les deux côtés de la force, on s'agace, alors qu'a priori on est à fond pour les nuances de gris, les tweeners, etc. L'explication tient sans doute en partie à ce qu'on sait, ou croit savoir, de Triple H: on le soupçonne fortement de vouloir absolument être acclamé et considéré comme un vrai badass qui ne s'en laisse pas compter, même quand il joue un patron heel. Ajoutez-y le jeu paternaliste (très bon choix de terme) avec Bryan, et les alignements sont encore moins clairs. Reste qu'ils gardent Bryan très fort, il faut leur rendre justice: le champion des champions n'a eu d'autre choix, au bout d'un combat furieux, de recourir au plus vil des stratagèmes pour ne perdre que par DQ. J'espère que par la suite, cette victoire de Bryan sera exploitée au moment où Cena exigera son rematch contre Orton: Bryan ayant battu le champion, il pourrait lui aussi réclamer un Title Match. Même si effectivement, on semble s'orienter vers une victoire de Bryan au Rumble... Reste à caser Punk, effectivement in between en ce moment, mais aussi Lesnar, le Taker, et HHH. Aujourd'hui, on semble aller vers Punk-HHH, Lesnar-Taker et pourquoi pas un Triple Threat Orton-Cena-Bryan à Mania, mais il peut se passer beaucoup de choses d'ici là...
.
Big up à Brodus par ailleurs, il est temps de foutre, comme disait la Chose!

Comme je le dis c'est surtout

Comme je le dis c'est surtout l'incertitude qui est agaçante, cette impression que tout ça mène quelque part sans que rien n'avance... Je pense que ça ira mieux quand la carte de Mania sera claire pour le management, mais il y a beaucoup d'options possible, elle est compliquée à construire la carte de cette année, et il faut gérer les attentes variées du public, pas simple !

perso

rien a voir avec ta nalyse, mais je trouve toujours dingue que vous tentez d'espérer que la WWE vous sort ses plans pour Mania dès maintenant.
Trouvons déjà des candidats possibles pour le Rumble (en dehors de D-Bry) et souhaitons que la WWE arrête avec sa dernière lubie du booking express lors des deux derniers shows.

vacances

C'est les vacances a la WWE, on solde les comptes. Le match Orton - Bryan est vraiment très très bon.
-
Par contre, faut qu'il arrête de venir cachetonner l'ami Michaels. Ok, légende, tout ça, mais personnellement, je n'ai pas envie de le revoir sur un ring. Je n'ai pas envie d'être déçu.

No independant thought

Une bonne nalyse titrée They Live avec une citation de John Nada notre sauveur à tous, et ce au saut du lit? Hell yeah, je valide!

suicide dive

"en même temps HBK/Punk c'est de la graine de *****...
" Really? oh my god, qu'on me donne une corde pour que j'aille me pendre...

Tu n'aimes pas Punk, et tu

Tu n'aimes pas Punk, et tu n'aimes pas HBK non plus ? Tu dois tiquer sur pas mal de nos articles ! Mais bienvenue quand même:)

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin