Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Ces catcheurs qui n'ont pas eu de match mémorable à WrestleMania

On ne peut pas inviter le vent, mais on doit laisser la fenêtre ouverte.

Jiddu Krishnamurti

 

Ils n'ont pas eu leur WrestleMania Moment et c'est bien dommage. L'indispensable Ultimate Georges Michaels, adepte de vrai catch et de fausses mineures bien roulées, nous explique pourquoi.

 

 

WrestleMania, c'est une grande fête qui fait chialer pas mal de monde...

 

 

Spécial WrestleMania XXX

Ils méritaient leur WrestleMania Moment

 

 

Chaque fois que l’Ultimate Georges Michaels prend la parole sur les CDC, c’est pour parler de « vrai catch ». Aujourd’hui, à la quasi-veille de WrestleMania, je propose aux lectorats du meilleur site de catch qui soit, un petit article exutoire. Tous les ans, en avril-mars, j’attends que certains catcheurs obtiennent enfin une chance de briller dans le plus grand des pay-per-views. Et tous les ans, je vais de déceptions en crise de nerfs, car certaines individualités ne sont tout simplement pas récompensées pour leurs efforts quotidiens. Absents de la carte ou réduits à des matchs raccourcis et sans envergure, voici des athlètes – en activité, retraités, ou hyper-retraités (c’est-à-dire morts) - qui méritent ou méritaient mieux que des bagarres de pacotilles.         

 

 

 

LES RETRAITÉS ET HYPER-RETRAITÉS

(HYPER MORTS, TELLEMENT QU’ON NE LES REVERRA JAMAIS !)

 

 

Mr. Perfect    

 

Statut : Hyper inanimé

     

Pire souvenir WrestleManiaesque : Perdre contre Brutus Beefcake à WrestleMania VI      

 

Topo : Oui, oui, je sais. Dans les couloirs du musée WrestleMania, Perfect n’est pas un fantôme. Catcheur à WrestleMania VI, VII et IX, sidekick de Ric Flair à WrestleMania VIII, arbitre au X, Curt Hennig a eu son lot de participations. Mais bordel, pas un seul match digne de sa superbe. À chaque édition, M. Parfait a été opposé à des catcheurs moyens. Sans doute pour les aider à briller. Beefcake, Big Boss Man, Lex Luger… de vraies Superstars, c’est clair. Surtout, des hommes auxquels Perfect était bien supérieur dans le ring. Je profite de cette tribune numérique qu’incarnent les CDC pour m’indigner de l’absence d’un match parfait dans la carrière d’un personnage né de la perfection elle-même. Ah, les incohérences de la WWE ! Warrior 31 l’avait ratée celle-là. Une de plus !       

 

La vérité assassine : À WrestleMania, Perfect n’a toujours été qu’un faire-valoir.    

 

Dream Opponent selon l’UGM : Bret Hart. Un duel classique entre les deux techniciens aurait été à la hauteur d’un événement comme WrestleMania.

 

 

          

Malgré les apparences, les stats de Perfect à WrestleMania sont imparfaites.

 

 

The British Bulldog

  

Statut : Hyper enterré

       

Pire souvenir WrestleManiaesque : Un double count out à WrestleMania XIII         

 

Topo : Sept participations à WrestleMania et presque autant de matchs par équipe. Son duel face au Warlord, en 1991, épargne ses statistiques d’un parcours 100 % tag team. Ce match appartient d’ailleurs au groupe des affrontements « underrated » de l’histoire de WrestleMania. Le clash entre les deux colosses est court, mais parsemé de très bonnes phases de lutte. Rien à voir avec un Ultimate Warrior vs Hercules de WrestleMania IV. Quoi qu'il en soit, Davey Boy a toujours partagé la vedette. La WWE ne lui a jamais donné l’opportunité de briller par lui-même au Granddaddy of Them All. L’inverse est aussi vrai. Davey a gâché certaines opportunités. Ses multiples erreurs backstage l’ont empêché d’être un headliner ou d’avoir au moins la chance de sortir un gros match au printemps.

 

La vérité assassine : À WrestleMania, Smith n’a eu qu’une moitié de carrière.

 

Dream Opponent selon l’UGM : Dynamite Kid. Les deux bulldogs qui se bouffent la gueule pour un os, moi j’aurais trouvé ça marrant. Je pense toutefois que dans les années 80, Vince McMahon n’aurait jamais pris le risque de booker un tel match sur sa carte majeure. Après Smith-Billington, tous les matchs de Hogan auraient vraiment eu l’air d’être – sur le plan sportif, que l’on soit bien d’accord — de la grosse merde.

 

 

Le Bulldog n'a jamais été très finaud. À Mania XI, il auraît dû éclater Lex Luger au de catcher à ses côtés en équipe...

 

 

Jim Duggan

 

Statut : Retraité avec une poigne de fer 

 

Pire souvenir WrestleManiaesque : Ne pas passer le premier tour du tournoi pour le Championnat WWE à WrestleMania IV

 

Topo : Duggan était un bagarreur dont la popularité n’a jamais réellement été exploitée par la WWE. Un bagarreur comme il y en avait beaucoup dans les années 80. Un peu gras du bide. Vif, relativement adroit, Duggan a eu de belles années à la Mid-South et à l’UWF. Pourtant, son rôle à la WWE ne s’est résumé qu’à porter un drapeau US, lever le pouce et se taper des groupies en sortant du bar après les shows. Son élimination rapide du tournoi de WrestleMania IV démontre la réserve que Stamford gardait quant à le mettre réellement sur le devant de la scène en tant que compétiteur. Ainsi, Duggan n’a jamais gagné la moindre ceinture chez Vince McMahon. Enfin, le patriote, s’il n’a pas eu de vrai super match à WrestleMania, a démontré son extraordinaire longévité en luttant dans la Bataille Royale de WrestleMania XXIV.        

 

La vérité assassine : Dans l’histoire de la WWE, Hacksaw demeure à jamais un porte-étendard. Au sens propre, strictement !  

 

Dream Opponent selon l’UGM : L’Undertaker. Il n’y aurait pas eu de meilleur méchant pour permettre à Hacksaw Duggan de sortir autrement de la nasse qu’en brandissant son drapeau à la noix et un bout de chevron. 

 

 

Duggan n'a pas su exploiter son vrai talent : transpirer du nombril.

 

 

Leif Cassidy 

  

Statut : Retraité qui roule bien sa bosse 

 

Pire souvenir WrestleManiaesque : Ne pas gagner l’insignifiant titre Hardcore à WrestleMania XV

 

Topo : Vous vous dites : «Mais qu’est-ce que ce mec peut bien foutre dans cette liste ? » Je me le demande également. Pour autant, avec Al Snow, je suis encore parcouru par le sentiment que la WWE pouvait faire mieux à WrestleMania. Snow, n’a eu qu’un opener à WrestleMania XV et un tag team match passable à WrestleMania 2000 pour montrer un infime morceau de son talent. Un gros problème caractérise sa carrière : trouver une gimmick adaptée à son véritable style n'a jamais été possible pour ce lutteur caméléon. Si pour tous, Snow est un catcheur hardcore, la vérité est que son « vrai catch » est infiniment plus inspiré que de banals coups de chaise. En 1996 et 1997, la moitié des New Rockers (team qu’il forme avec Marty Janetty jusqu’à la fin de l’année 1996) rate WrestleMania XII et 13 alors qu’il appartient au roster. S’ensuit une épopée Attitude Era où sa simple fonction se résume à remplir la carte pour aider la foule à attendre le main event. Il n’y a quasiment rien à retenir d’Al Snow à WrestleMania, ni même à la WWE, à part Head. Ceci, pour moi, est un vrai gâchis, car l’Américain avait de la réserve. M’enfin…          

 

La vérité assassine : Dream Opponent selon l’UGM : Sean Waltman. Les arts martiaux de X-Pac face au savoir de Snow, voilà qui aurait pu donner un bon quart d’heure de catch pur à WrestleMania version Attitude Era.

 

 

J'ai l'air d'une pine, mais je vous assure que je suis bon !   

       

 

LES ACTIFS QUI PEUVENT ALLER SE BROSSER   

 

 

John Morrison

        

Statut : Catcheur sur le circuit indy

          

Pire moment WrestleManiaesque : Être moins important que Snooki à WrestleMania XXVII

 

Topo : Le jour où John Morrison s’est séparé de la WWE, j’ai dégoupillé. Je suis allé au bar entre midi et deux pour boire un Formidable de bière en trois gorgées. Un litre, donc. Je suis arrivé au bureau rôti. De Champion ECW, John est passé à... que dalle. D’un superbe prétendant à l'or poids lourds à Elimination Chamber 2011, il est passé au statut de gigolo à WrestleMania XXVII. L’année précédente, à Phoenix, il est aspirant au titre tag team et vit un squash match contre ShoMiz. Le parcours du Shaman of Sexy est l’une des plus belles blagues de WrestleMania. Mécontent de son sort en 2011, Morrison disparaît des écrans alors qu’il est en pleine possession de ses moyens. Comment un tel catcheur n’a-t-il pas pu sortir du lot à l’occasion de WrestleMania ? Je l’ignore. En tout cas, Johnny n’a pas eu de storyline pour mener sa barque, ni de grand adversaire. Hormis le Miz, qui lui est monté sur le dos, Morrison n’a fait qu’errer d’un bon match à l’autre sans obtenir ce qu’il méritait sérieusement.           

 

La vérité assassine : Être beau gosse n’ouvre pas toutes les portes. Professionnellement, il faudrait que Morrison apprenne à viser avec un peu plus de justesse que son Starship Pain.    

 

Dream Opponent selon l’UGM : Le Miz. À WrestleMania, la WWE aurait dû donner la tête de Mizanin à Morrison. C’est facile de l’affirmer aujourd’hui lorsqu’on voit où le Miz se situe. Mais, moi, je savais que l’ascension de Mike n’était que de la poudre aux yeux. En catch, il n’y a pas de recette miracle.   

 

 

Morrison a plié bagage, son dans le catch est à l'équerre. Mais il s'en fout complètement.

 

 

Dolph Ziggler

 

Statut : Sous contrat chez Vinnie McMahon

        

Pire moment WrestleManiaesque : Regarder Snooki battre sa team à WrestleMania XXVII

 

Topo : On arrive à WrestleMania XXX et Dolph Ziggler va encore passer la soirée noyé dans la masse d’une bataille royale prétendument importante. L’année passée, Dolph expliquait qu’il avait eu son WrestleMania Moment à Raw, lors de son cash in contre Alberto Del Rio. J’ai bien ri. Non, Dolph n’a pas eu son WrestleMania Moment. Et encore moins son WrestleMania Match. Six ans dans le roster principal et pas un seul match solo à mettre à son compte. Juste un Money in the Bank Ladder Match qui, encore une fois, noie le poisson. Je me demande si son attente sera un jour récompensée. À dire vrai, j’en doute. Ces trois dernières années, Ziggler méritait mieux que des apparitions de moins de dix minutes. Depuis que je « followe » la WWE, et à travers tous les WrestleMania que j’ai pu voir, le sort de ce garçon est ma pire frustration.

 

La vérité assassine : Ziggler est seul. Il n’a pas la réputation d’avoir un entourage qui favoriserait sa montée dans la hiérarchie. Je le vois mal avoir son heure de gloire à WrestleMania dans les cinq prochaines années.   

 

Dream Opponent selon l’UGM : Batista. En 2008, Ziggler frappe un grand coup à Raw en donnant du fil à retordre à Batista. Même si un nouveau duel a eu lieu récemment entre les deux, je les verrais bien se maraver une fois supplémentaire au Show des Immortels. David contre Goliath, tel est le genre de match qui nourrit la légende de WrestleMania.            

 

 

Parfois, je regarde Ziggler et je me dis que que ça ne sert à rien d'être bon dans ce qu'on fait.

 

 

Gail Kim 

        

Statut : Sous contrat avec la TNA  

 

Pire moment WrestleManiaesque : Perdre une bataille royale au profit d’un homme déguisé en femme à WrestleMania XXV.

 

Topo : Je ne me souviens même pas avoir vu Gail Kim à WrestleMania. Et pourtant, elle y a bien participé. Deux fois. Dans la bataille royale remportée par Santina Marella ainsi que dans un 10-Diva Tag Team Match en 2010. Si vous regardez ces deux éditions au ralenti, vous aurez peut-être une chance de l’apercevoir. Si l’on regarde de plus près l’histoire du catch féminin à WrestleMania, on constate que seules Mickie James et Trish Stratus ont eu un vrai match. Une vraie storyline, des qualités complémentaires et un intérêt du public croissant pour les jupes légères de James. Pour le reste de l'histoire, il n’y a eu que de la bouse ou presque. Gail Kim est tombée dans une période où la WWE n’avait rien à offrir en terme d’idées pour sa division féminine. La Canadienne, auteure de matchs toujours intéressants à la TNA, n’a jamais pu s’exprimer à WrestleMania. Au même titre que Beth Phoenix, Natalya, ou encore Melina. Rien de consistant à offrir à ces remarquables sportives. Je regrette profondément ces mauvais choix et ce principe qui consiste à réunir toutes les femmes sur un combat parce que la direction n’est prête à leur offrir que sept minutes du spotlight. Je suis loin d’être pour la parité, c’est bien connu, mais la WWE manque clairement de discernement quant au potentiel de son roster féminin. Le spectacle prime chez Vince McMahon. Les véritables sportives ne sont par conséquent pas les mieux loties.

 

La vérité assassine : Gail Kim a vraiment une voix horrible. C’est pourquoi vous l’avez rarement entendue piailler au micro de la WWE.        

 

Dream Opponent : Kharma. Du déjà vu à la TNA, bien sûr. Cela dit, devant 80 000 spectateurs, le choc entre la belle petite Asiat’ et l’imposante Afro-Américaine aurait tout bonnement captivé l’attention du public. 

 

 

Honteusement, la WWE a toujours bridé la belle Gail.

 

 

POUR EN FINIR

       

J’admets que de nombreux noms manquent cruellement à l’appel. MVP, Beth Phoenix, Carlito, Lance Storm, Vader et bien d’autres sont tous des athlètes que j’aurais aimé voir combattre dignement. Pas dans un main event, mais dans un match qui justifie une apparition à WrestleMania. Parce que WrestleMania est censé être le plus grand show de catch au monde. Y figurer pour une promo, pour un match sans intérêt plié à la va-vite ou pour un squash, c’est passer à côté de l’événement. Les catcheurs que j’ai évoqués ne sont pas à plaindre. Ils ont eu leur chèque et quelques plans caméra. Parfois même des victoires. Mais si je les ai cités, c’est pour souligner à quel point WrestleMania peut-être aussi frustrant que beau ! Il y a des mecs et des gonzesses qui ont absolument tout pour réussir et qui finalement ne font que tenir la baraque pour le reste de la hiérarchie. Encourager le numéro 1 et le numéro 2 d’une fédération, c’est à la portée de tout le monde. Croire en l’impossible et espérer que des catcheurs obtiennent un jour la médaille des légendes de WrestleMania, c’est à mon avis ça qui fait d’un fan un « vrai fan ».       

 

Merci pour eux!

Aaahhh! Mister Perfect et le British Bulldog. 2 de mes catcheurs préférés (avec Ziggler d'ailleurs). Très bon papier, je n'aurais pas dit mieux. Le choix est pertinent.

Ah, Morrison...

Putain chaque fois que son nom est cité, qui plus est comme ici pour rappeler la carrière qu'il aurait dû avoir et qu'il n'a jamais eue (je l'avais booké champion WWE dans mon fantasy booking pour Mania 27 moi), j'en ai les larmes aux yeux. Il avait si bien démarré, en volant le show lors d'un MITB je ne sais plus en quelle année... C'est de très loin ma plus grande frustration catchesque, bien plus que le Zig qui s'est quand même tapé de la grosse ceinture en or et qui peut encore percer le plafond à coups de boule (et il sellera ça bien, je suis sûr).
Très bon concept sinon, merci! J'ignore tout d'Al Snow et plus généralement des temps jadis, donc merci de parfaire ma culture. J'avais cru au vu de la vivi d'intro que tu inclurais Christian dans ta liste, mais il est vrai qu'il a eu sa part de matchs à trente étoiles dans les TTTT (Tag Team Triple Threat pour les bègues) du début du siècle avec Edge contre les Hardy et les Dudley... Sinon j'ai quand même l'impression que ça s'améliore, globalement. De nos jours, un Mr Perfect n'aurait pas été bloqué dans autant de combats foireux, je pense — en tout cas, sur les 6-7 dernières années, j'ai du mal à citer un catcheur méritant qui n'a pas eu au moins un bon combat à Mania à se mettre sous la dent — effectivement, il y a Dolph, auquel j'ajouterais sans hésiter Kofi, que j'adore et qui mérite mieux que son rôle de spot monkey, et évidemment JoMo, mais ils ont au moins pu se la péter en MITB, de même que l'incomparable Shelty B et même McIntyre, point focal du MITB à Mania 26. Parce que pour le reste, Mania depuis que je m'y suis remis a évidemment mis en évidence les main eventers établis, qu'il n'est nul besoin de citer, mais aussi des mecs un peu moins bien lotis sur la card, qu'il s'agisse de Del Rio, de Swagger ou encore de Cody. Bon, y a Barrett qui sauf erreur n'a fait que de la merde (le match du Corre en 2011, rate 2012, le préshow en 2013 et probablement rien cette année, à moins qu'il soit l'un des trois entrants mystères de la bataille royale)... On pourrait presque incorporer Bryan à la liste, vu qu'il a été relégué en préshow en 2011, catché 18 secondes en 2012 et été seulement dans un tag team en 2013, mais j'ai comme l'intuition que son bilan va un peu s'améliorer dimanche. Mais bon, globalement, pour les mecs, ça va plutôt — par contre quel cauchemar pour les nanas, quand tu penses que Beth Phoenix n'a eu droit qu'à un Lumberjill Match, la honteuse BR de Mania 25, un match à dix et un tag avec Eve contre Kelly et Machine Menounos, brrr.... tain sa fiche wiki m'annonce que la fille qu'elle a eu avec Edge se prénomme... Lyric. Bon.). Merci en tout cas, et que les autres n'hésitent pas à citer leurs under-achievers de Mania aussi!

pour kofi

On lui a casé une bataille royale à mania, histoire que son spot de rumble devienne un spot mania.

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin