Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Ne suivez pas cette buse !

Je suis le mal aimé

Les gens me connaissent

Tel que je veux me montrer

Mais ont-ils cherché à savoir

D'où me viennent mes joies ?

Et pourquoi ce désespoir

Caché au fond de moi

Claude François, Le mal aimé

 

Souvenez-vous, c'était il y a trois mois : à l'occasion de ma nalyse de Payback, une partie de notre lectorat a trouvé que je n'y étais pas allé de main morte sur Bray Wyatt, qui venait de perdre contre John Cena. J'en ai profité pour dresser un tableau peu flatteur du gourou du ring, ce qui a provoqué quelques réactions dans le CDC Universe, au point que j'ai finalement décidé d'écrire cet article, afin d'expliquer en détail pourquoi le personnage de Windham Rotunda ne marche pas chez moi.

 

 

- Dis Bray, tu veux faire quoi cette nuit ?

- La même chose que chaque nuit, Luke : tenter de conquérir le monde !

 

 

Bray Wyatt est-il un échec ?

 

 

Il a suffi d'un seul paragraphe pour déclencher les foudres du CDC Universe. Après la défaite de Bray Wyatt contre Cena à Payback, voici ce que j'écrivais, profitant de l'occasion pour non seulement commenter le résultat de ce match, mais aussi digresser sur l'ensemble de l'œuvre du gourou du bayou :

 

"Ainsi se conclut la rivalité. Cena n'a finalement pas tremblé, et restera encore longtemps le gardien de tout ce qui est juste dans le royaume de la WWE. Bray Wyatt, vaincu, retournera à son marais avec ses larbins, cette défaite illustrant parfaitement ce qu'il est depuis son arrivée à la WWE : un échec. Depuis le début, Bray Wyatt et sa famille n'ont strictement rien accompli, et on ne retiendra de lui qu'une musique d'entrée super cool, une lampe électrique qui s'éteint en soufflant, un mec qui essaie de marcher la tête à l'envers sans jamais y parvenir et des sous-fifres inutiles. Et je ne parle même pas des enlèvements qui n'ont jamais servi à rien, quand ils étaient réussis... Bray, Luke, Erick, il est temps de retourner dans les ténèbres que vous n'auriez jamais dû quitter, et de ne jamais revenir. Merci d'avance."

 

Que n'avais-je pas écrit là ! La plupart d'entre vous ont été choqués par ces quelques lignes, à l'image de Scykhe qui déclare : "Je trouve le style et le contenu du paragraphe en question autoritaire, condescendant et avec de la mauvaise foi. Je me doute bien que ce n'est pas ton objectif mais c'est l'impression que j'ai eut et qui m'a fait sortir de l'article." Pourtant, loin de moi l'idée de vouloir imposer mon avis quand j'ai écrit cet article, et encore moins celle de vous prendre pour des cons, descendants ou pas. Il s'agissait juste d'illustrer le sentiment qui m'habite chaque fois que Bray Wyatt apparaît sur mon écran, de partager le déplaisir que j'éprouve en suivant ses élucubrations. Néanmoins, il y a eu dans les commentaires de cette nalyse quelques réflexions auxquelles je vais répondre dans cet article, histoire de mieux expliquer pourquoi ce personnage ne marche pas chez moi. Et comprenez bien qu'il s'agit de partager un ressenti, et non pas d'essayer de convaincre le camp d'en face ni d'imposer ce qui n'est que mon opinion, ça nous évitera un nouveau malentendu dans les commentaires.

 

 

Come at me, bro !

 

 

À tout seigneur tout honneur, commençons par la patronne de ce site. McOcee a écrit "Dire de Bray Wyatt qu’il est une merde et puis c’est tout, c’est un délit de sale gueule, pas une opinion fondée sur une analyse objective des qualités et défauts (car l’idée n’est pas d’en faire une sorte de nouveau dieu de la discipline) du leader de la famille. " Et vous savez quoi ? Elle a parfaitement raison ! Depuis les débuts de Rotunda à la WWE sous le nom de Husky Harris, je n'ai pas aimé ce gars, tout simplement parce que sa tête ne me revenait pas. On est d'accord, ce n'est pas l'argument le plus constructif du monde, et c'est tout sauf objectif. Mais soyons francs, on a tous, que ce soit en regardant du catch ou plus généralement dans la vraie vie, des gens qu'on ne peut pas saquer juste parce que leur tête ne nous revient pas, non ? Ben là, c'est tombé sur Husky Wyatt, c'est bête, mais c'est comme ça. Que ce soit sous son ancien nom ou avec son identité actuelle, je trouve le bonhomme moche et pataud, et je préfère largement voir monter sur le ring des athlètes plus proches de l'image que j'en ai quand j'utilise ce mot, des hommes comme Ziggler, Cesaro, Orton, CM Punk. Alors oui, c'est moche, mais dans ma détestation de Bray Wyatt, il y a une part de délit de sale gueule. C'est superficiel, peut-être même puéril, mais c'est comme ça.

 

 

C'est vrai quoi, le catch doit garder l'image classe et élégante qu'elle véhicule à chacun de ses spectacles !

 

 

 

 

Bon, OK, mettons que je n'ai rien dit.

 

 

Mais j'ai quand même essayé de passer outre cette mauvaise première impression, en discutant avec notamment Major Tom quand nous préparons Feud of the Year avec Latrell. Et pour ce faire, j'ai suivi le conseil du nain et me suis concentré sur les qualités techniques de Bray Wyatt, sur sa valeur sur le ring. C'est ce que McOcee appelle "le juge de paix dans une fédération de catch : les performances in ring", quelque chose que j'aurais négligé dans ma nalyse selon elle. Rapha-Hell partage d'ailleurs cet avis car il trouvait lui aussi que le tableau que je dressais du chef de la famille Wyatt ne tenait pas compte de cela quand il écrit "oui, les premiers scénarios de la Family n'étaient pas très cohérents... Mais au final ils ont donné un très bon match contre Bryan au Rumble, puis contre le Shield un mois plus tard, et viennent de donner l'une des rivalités de l'année contre SuperCena. Les frères du bayou sont des tarés au style inortodoxe, mais c'est ce qui les rend unique dans l'histoire du catch."

 

Le niveau technique est important, certes. Et oui, je n'en parle pas dans mon paragraphe. Ce n'est pas parce que ça ne m'intéresse pas, mais c'est juste que ce n'est pas pour moi la chose la plus importante. Car j'admets volontiers que Wyatt n'est pas mauvais entre les cordes, il suffit de consulter les bulletins de notes des pay-per-views concoctés par notre ami Jyskal pour constater que je ne mets pas non le gourou dans le même sac que des abominations comme le Great Khali. Ses matchs (si on oublie celui contre Kane sur un ring en feu à Summerslam, jugé catastrophique par beaucoup de monde) sont globalement intéressants, et je n'ai trouvé aucun d'entre eux mauvais. Pour mémoire, il a chez moi 11,75 sur 20 de moyenne en prenant les notes de tous les matchs dans lesquels il est impliqué, depuis Summerslam 2013 où je lui colle un 6, jusqu'à Payback où je lui décerne la deuxième meilleure note de la soirée, en passant par un 17 lors de la bataille entre la Wyatt Family et le Shield à Elimination Chamber. Le reste du temps, Bray plafonne donc à un honnête 12 sur 20, soit une mention "assez bien" régulière. Wyatt n'est donc pas selon moi un mauvais catcheur quand il est sur un ring, il est juste moyen. Il a beau ne pas être une purge lors de ses matchs, il n'a jamais réussi à me faire me lever de mon siège comme peut le faire un Cody Rhodes par exemple quand il claque un Beautiful Disaster. Alors oui, Bray Wyatt n'est pas un manche sur le ring, mais il lui manque à mes yeux ce petit truc en plus qui le rendrait unique, le truc qui me ferait dire "ça, il n'y a que lui qui peut le faire, et c'est cool."

 

 

Quand même, ça, il n'y a que moi qui sait le faire ! Et ça fait super peur à mes ennemis !

 

 

Alors pourquoi, me demanderez-vous, je persiste à ne pas apprécier Bray Wyatt s'il est tout à fait compétant sur le ring ? Tout simplement parce que pour moi, le juge de paix dans une fédération de catch, ce n'est pas tant la performance in ring justement que les histoires que racontent tous ces personnages que je suis toutes les semaines sur mon écran. Et c'est là qu'on touche à la notion d'échec dont je parlais dans ma nalyse de Payback : Bray Wyatt a échoué tout ce qu'il a entrepris depuis son arrivée à la WWE. Dans les commentaires de mon article, coy objectait "ne pas aimer la bande à Bray est une chose mais dire qu'ils représentent un échec depuis leur arrivée est à mon sens archi abusif. Ils ont certes démarré de manière un peu poussive contre Kane l'été dernier, mais depuis que de chemin parcouru." Et bien parlons-en de ce chemin parcouru : où a-t-il mené si ce n'est dans une lente descente dans la carte, bien loin des prétentions de celui qui déclare tenir le monde dans ses mains ?

 

En effet, le gourou et sa secte ont vaincu en pay-per-view Kane, Kofi Kingston, mais aussi et surtout les invulnérables Daniel Bryan, le Shield et John Cena. Mais au bout du compte, à quoi ces victoires ont-elles servi ? À rien, elle ne furent que des épiphénomènes, destinées à crédibiliser la menace Wyatt avant que celle-ci soit finalement vaincue. Bray enlève Kane et le séquestre dans son marais pendant des semaines ? Le gros monstre rouge revient à la WWE en tant que directeur des opérations de la fédération, sans que son kidnapping n'ait eu le moindre impact sur sa personnalité. Dommage, ça aurait eu de la gueule un Kane en mode Wyatt, d'autant que le personnage est facilement transformable, comme on a pu le voir quand il a revêtu le costume-cravate du démon corporate. Daniel Bryan se fait enlever une première fois par Wyatt, qui finalement change d'avis au dernier moment et l'abandonne sur le parking de l'arène de Raw le même soir. OK... Quand finalement Bryan est capturé et gardé par le trio barbu de l'apocalypse, Daniel est endoctriné et fait partie de la famille Wyatt pendant quoi ? Deux semaines maximum, pour que finalement Bryan éclate la tronche de Bray dans une cage. Certes, au final c'est Wyatt qui triomphe de Daniel après coup au Rumble, mais ce qui est resté dans les mémoires, c'est bien cette conversion ratée.

 

 

Sister Abigail est toute puissante et Bray Wyatt est son prophète !

 

 

Non, je déconne !

 

 

Mais la plus grande déception vient bien sûr de la rivalité entre Bray Wyatt et John Cena. Fort du succès de la famille contre le Shield, le gourou tente un gros coup en s'attaquant au héros absolu de la WWE. Bray essuie un premier revers à Wrestlemania contre le Marine, mais reprend le dessus à Extreme Rules, grâce à un booking astucieux et bien écrit. Car même si la rivalité reprend dans les grandes lignes l'histoire de tentation vers le côté obscur déjà vu contre Kane lors de l'épisode "Rise above hate", la guerre entre Bray Wyatt et John Cena est intéressante car elle utilise les réactions du public envers le Marine pour provoquer le doute chez le Superman de la WWE, et plante des graines pour une possible évolution du personnage de Cena, chose que la plupart des spectateurs qui ont plus de dix ans attendent depuis un bail. Hélas, les bookers ne prendront pas le risque de bouleverser le statu quo, et notre paladin finit par triompher du Mal en terrassant Bray Wyatt à Payback. Encore une fois, le gourou a eu les yeux plus gros que le ventre, et ça commence à faire beaucoup d'échecs pour quelqu'un qui prétend avoir le monde dans ses mains.

 

 

Personne ne me fera évoluer, jamais !

 

 

Enfin, Bray a décidé de se tourner vers le titre de champion suprême. Il était temps, car depuis un an que Wyatt et les siens sont arrivés à la WWE, leur palmarès reste désespérément vierge. Trop occupé à expliquer à tout le monde qu'il était le dévoreur de mondes et un être élu d'une puissance infinie, Bray Wyatt n'a aucun titre pour prouver ses dires, et ses disciples non plus... Money In The Bank était donc le moment idéal pour enfin montrer au monde que Bray Wyatt n'est pas qu'un prédicateur fou incapable de joindre ses actes à ses paroles, mais bien un messie venu des ténèbres pour dominer l'univers. Mais là encore, aucune victoire, aucun titre, aussi bien pour le gourou qui a été des plus transparents dans le match pour le titre suprême que pour Rowan et Harper, qui quant à eux ont livré une belle prestation (surtout Harper) mais n'ont pas pu devenir les nouveaux propriétaires des ceintures de cuivre, toujours détenues par les Usos.

 

Les quelques victoires du clan Wyatt contre Bryan, Cena ou le Shield ne parviennent pas à mes yeux à compenser un bilan des plus négatifs pour les trois barbus : en un an, Bray et ses sbires n'ont converti personne à leur cause, remporté aucun titre, gagné aucune rivalité. Les discours de Wyatt ont beau être interprétés avec toujours autant d'énergie par un homme qui incarne avec beaucoup de brio son personnage, ils ne sont à mes yeux que du vent. Il a beau proclamer à qui veut l'entendre qu'il tient le monde dans ses mains, que des forces obscures lui donnent sa force et promettre qu'il nous dominera tous, jamais cette intensité ne se retrouve selon moi sur le ring mais surtout dans ses résultats. Car de quoi Bray Wyatt peut se vanter depuis son arrivée ? Qu'a-t-il réellement accompli ? La seule rivalité remportée par le dévoreur de mondes est sa dernière en date, contre Chris Jericho, le vétéran qui passe son temps à mettre en valeur les jeunes, l'homme qui a perdu contre Fandango à Wrestlemania, autant dire qu'on est loin de la victoire de prestige marquant un vrai passage au niveau supérieur. Et on peut dire la même chose de ses disciples : après avoir couru après les ceintures de cuivre des Usos pendant des mois, Rowan et Harper ont été gentiment éloignés de la lutte pour le titre au profit des nouveaux heels Goldust et Stardust qui risquent de décrocher la timbale bien plus vite que la famille Wyatt. Une chute de plus pour la famille Wyatt que McOcee n'a pas vu venir, elle qui écrivait trois mois plus tôt "quant aux sous-fifres inutiles que sont Harper et Rowan, on reparlera de leur inutilité quand ils seront sacrés champions du monde par équipe"...

 

 

- Regarde Stardust !

- Tu as trouvé la clé cosmique, Goldust ?

- Non, j'ai trouvé le règne de champions par équipes de Rowan et Harper !

- Mais je ne vois rien...

- Exactement !

 

 

On pourra m'objecter que tout ceci n'est que du booking, et n'est pas directement imputable à Bray Wyatt, mais plutôt à ceux qui écrivent ces histoires et qui n'ont pas su (ou voulu ?) faire monter le gourou à l'étage supérieur, et on aura raison de le faire. Cependant, ce qui me permet de m'attacher à un catcheur, comme je l'ai dit, c'est aussi bien sa gimmick, son talent au micro et sur le ring que la qualité des histoires dans lesquelles il est impliqué. Et si je reconnais un talent certain à Windham Rotunda pour ce qui est d'interpréter son personnage de Bray Wyatt qui semble littéralement l'habiter lors de ses promos, je ne peux pas prendre ce gourou des ténèbres au sérieux à cause de ses échecs successifs. Wyatt passe son temps à dire qu'il est un dieu, un élu, un être d'une puissance infinie, capable de dévorer des mondes entiers, mais dans les faits, tous ses plans ont échoué. Du coup, malgré tout le talent du bonhomme au micro, reste pour moi un clodo qui délire sur la fin du monde et menace de nous balancer l'apocalypse sur le coin de la tronche avant de se faire ramener à la raison par son voisin de comptoir qui en a marre d'entendre ses élucubrations et le sort du bar d'un seul coup de pied au cul...

 

Reste le dernier argument : malgré tout cela, Bray Wyatt fascine le public. Mieux encore, il provoque des réactions passionnées de la part des suiveurs à chacune de ses apparitions. C'est ce que g-sty me faisait habilement remarquer : "Et parler d'échec quand on voit comment la foule est à ses côtés, c'est du troll." Le problème que j'ai avec ça, c'est justement que le public est du côté de Wyatt quand il apparaît sur scène. Et c'est là que je me vois obligé de vous rappeler que Bray est un heel. Le public ne devrait pas être de son côté, il devrait le craindre et/ou le détester, et donc le huer. Comment peut-on dire que Bray Wyatt fait du bon boulot de heel si le public le suit ? OK, on peut utiliser ça dans le kayfabe en disant qu'il est tellement charismatique qu'il a réussi à convertir les suiveurs de la WWE, ça a d'ailleurs été très bien utilisé dans sa rivalité contre Cena, mais John est un cas à part puisque les adversaires du Marine sont toujours encouragés par une partie du public. Alors je repose ma question : comment peut-on dire que Bray Wyatt est un bon heel quand il est soutenu par une partie des suiveurs, alors que ce dernier promet de détruire notre monde et d'y régner comme un dieu impitoyable ? On parle d'un gars qui veut asservir le monde, mais plutôt que de le craindre ou de se soulever contre lui, une partie des suiveurs se réjouit à cette idée et préfère devenir une des lucioles dans les ténèbres que promet d'apporter Bray Wyatt... Et bien pour moi, qui en suis resté au bon vieux "on applaudit le babyface et on conspue le heel", cette incapacité de Bray Wyatt à se faire totalement détester par l'ensemble de son public en fait à mes yeux un mauvais heel. J'en ai déjà parlé ailleurs, et on m'a répondu que l'essentiel est que Wyatt provoque une réaction forte, mais pour moi ça ne suffit pas, et c'est s'il parvenait à avoir une réaction en accord avec son alignement que je serais satisfait, ce qui n'est pas le cas ici.

 

 

- Vous êtes insignifiants face à ma grandeur ! Je suis le dévoreur des mondes, à genoux devant ma toute-puissance !

- Ouais, génial, on te kiffe, mec !

 

 

Voilà pourquoi je ne fais pas partie de ceux qui suivent les busards du prophète auto-proclamé Wyatt : malgré son talent au micro, le gourou du bayou est au final à mes yeux un catcheur moyen, bénéficiant d'une gimmick originale. Il ne parvient pas à me faire rêver, ni à me convaincre qu'il est unique et qu'il est capable de choses que seul lui pourrait accomplir. Pire encore, les seules personnes qu'il a réussi à convertir à son discours sont les seules qui ne devraient pas y adhérer : les suiveurs. C'est tout cela qui, selon moi, fait de l'histoire de Bray Wyatt un échec : au bout du compte, il n'a accompli aucun des objectifs majeurs qu'il s'était fixé. Il n'a remporté aucun titre, dominé aucun monde, converti à sa cause aucune de ses victimes, et il n'est pas parvenu à provoquer la peur dans le cœur d'un public qui semble ravi de le voir, lui qui leur promet pourtant ténèbres et asservissement éternel. En attendant, trois mois après ma critique de Payback que beaucoup ont trouvé injuste car ils voyaient en Bray Wyatt un futur grand, ce dernier continue sa descente dans la carte : apparemment, le monde de la WWE lui a échappé des mains, quoi qu'en disent ses lucioles.

 

 

Tout peut s'arranger frangin, tu peux revenir au sommet, tout ce que tu as à faire, c'est BO-LIEVE !

 

 

True Detective

Purée, je viens de me regarder la saison 1 de True Detective, série géniale qui se passe dans le bayou et je ne cesse de penser à Bray Wyatt… les premières vignettes de la Bray ont pourtant précédé la série de Nic Pizzolato!

Je veux dire Bray Wyatt c'est le Yellow King avec ses deux sbires tarés du bayou! La présence d'enfants lors de la feud avec Cena, carrément malsaine est encore plus dans le sillage de la série de HBO.

Qu'on se le dise, la gimmick trouvée par Bray est en tout point géniale, surnaturelle, transcendant les clivages heel/face comme il a récemment dit dans une entrevue et c'est forcément casse gueule. C'est le problème des gimmicks trop marquées et surnaturelles, rappelez vous le Boogeyman!

Il faut une construction méthodique pour installer un tel personnage et ne pas se laisser aller à des jugements définitifs, comme je l'ai dit plus haut, Bray Wyatt a le temps de progresser.

Heel

Je trouve un peu abusé de dire qu'il est un mauvais heel parce qu'il ne se fait pas détester...
Qui déteste sérieusement un catcheur? (A part s'il est très mauvais, Cf Great Khali). A partir du moment où l'on sait que le catch est scripté, ce qu'on juge, ce sont les capacités d'acteur, et s'il joue bien un méchant, et bien on peut l'applaudir.
C'est ainsi, tout le monde aime Dark Vador, le Joker ou Loki alors que ce sont des méchants, on ne va pas réellement les detester parce qu'ils font des choses méchantes à l'écran.
Peut être que le clivage face acclamé/heel détesté avait un sens il y a 30 ans, mais à l'heure actuelle...

exemple

Y a une grosse différence entre un personnage de fiction que tu vois sur un écran et un catcheur que tu peux voir dans une salle.
Là, tu confonds l'appréciation de Kovax pour Wyatt et ce que le public devrait penser.
C'est très premier degré le catch. Ca braille 'USA' pour soutenir le gentil même si il est étranger. Le public se met dans le role, il doit détester le heel, il peut pas faire comme il souhaite, sinon il reste chez lui avec ses chips.

Des tas d'exemples le contredisent

On en a déjà parlé ailleurs dans les comms, mais cette vision est très datée. Des méchants largement soutenus par le public, ça arrive très souvent, pour X raisons. Soit le public s'identifie au gimmick ou à une partie de celui-ci (WE THE PEOPLE), soit il apprécie énormément le catcheur censé être heel (Punk dans sa fin de règne historique), soit il déteste l'adversaire face du heel en question (pas mal de feuds de Cena), soit il est séduit par l'aspect badass du heel (le turn d'Austin par exemple, comme quoi ça date pas d'hier). Le public fait ce qu'il veut aujourd'hui, c'est d'ailleurs admis ouvertement par la WWE par l'entremise de Cena dans toutes les promos où il dit en substance "ces gens ont le droit de m'applaudir ou de me huer, je n'ai pas à les juger".

bah si

Perso je deteste copieusement orton. Voila un bon exemple de mec nul à chier.
Qu'il soit face ou heel il se comporte pareil, il sucite toujours autant de reactions négatives.
*
Cena je pense que meme heel ca changerai pour lui y'aurai tjs de let's go/sucks. Sauf que les roles du publics seraient inversées ^^
*
Pour moi un bon heel c'est HHH période 2002. Le mec sort la ceinture WCW de nul part, devient champ invaincu pendant un an. Tu peux etre fan de HHH mais aimer quand meme le detester.
*
Le souci de wyatt c'est qu'il a une gymmick typiquement heel et donc c'est pas normal que le public de base (les mouflets) l'aiment bien. Je dis pas que personne ne doit l'aimer, mais bon le gamin il doit avoir envie de pleurer en le voyant. Je pense que c'est ca que voulait dire Kovax.
Moi a mon avis on lui fait bouffer Hornsnoggle et le tour est jouée ^^

Intervention du CSMCM

Le Comité de Soutien du Meilleur Catcheur au Monde me fait dire que Triple H n'a pas eu un règne d'un an entre 2002 et 2003 puisque HBK lui a pris le titre au Survivor Series 2002 (pas longtemps certes mais quand même).

Dans tes rêves

Orton, qu'il soit heel ou face, est acclamé par une très grosse partie de la foule. Parce que c'est un super catcheur. Ecoute les pops au moment de son face turn notamment, c'est assourdissant.

Orton

Si Orton a une pop de malade, c'est à cause des pisseuses :"cé par ce kil é tro bô !

bastoune je t'aime ^^

coy : je suis decu. HBK est le meilleur lutteur de tous les temps, pas que du monde ^^
Mais effectivement j'etais persuade qu'il avait detroné HHH apres son long regne

vive Kovax \o/

Je partage tout à fait ton avis. Sur un ring il arrive a faire aussi chiant qu'orton. Sa gymmick paraissait pas mal au début, mais elle mene à rien. C'est bien de faire des gymmicks a l'ancienne mais si le booking suit pas derriere..... il perd tout le temps, il est pas impressionant physiquement, ni sur un ring, du coup il lui reste koi ?
Pas grand chose.
*
Surtout que ca paraissait original: reunir waylon mercy et les bushwackers. Mais bon au final si ca debouche sur aucun titre, je suis d'accord avec toi ca sert à rien. Ils meriteraient le titre par equipes au minimum.
Et surtout une vraie grosse histoire. Commencer a convertir les gens c'etait bien, ca aurait pu durer longtemps et finir avec la formation d'un gros clan et final a mania ou aux survivors series.
Mais non comme d'hab, comme dans les marvel comics, quand on met en place un cross over, les mecs finissent toujours par le pourrir au milieu pour faire des trucs dans leur coin... du coup on est arrivé au turn ultra rapide de bryan, kane qui rejoint pas la family etc....
Ils changent trop souvent d'avis les bookers et du coup y'a plus aucune coherence.
*
Alors du coup comment le relancer ? c'est ca le truc ce genre de gymmick ca marche bien au debut, faut lancer un gros trucs dessus, et apres fatalement les catcheurs rentrent dans le rang. Parce que bon le jour ou la family se separe ca va etre chaud de rebondir pour les 3.
D'ailleurs c'est dingue de voir que la wwe s'entete dans ce genre de formule.
La family de edge a servi a rien, la straight edge society de punk a fini en eua de boudin .... en fait la wwe n'arrive plus a creer des clans et les gerer.
C'est con parce que y'a des trucs a faire

Tout a été dit ou presque

D'abord, je veux saluer l'article et les comms, c'est un beau débat intelligent, j'aime quand on se débat dans cet inextricable entre-deux que représente la dimension bâtarde du catch, mi-kayfabe, mi-réalité! Et c'est justement cela qui à mon sens rend quasiment impossible d'établir une vérité claire ou nette. Comme tu prends soin de le souligner, il s'agit là de ta perception différente, qui n'a pas nécessairement vocation à prétendre incarner la seule vision des choses possible. En fait, dans notre perception d'un catcheur, tout dépend de l'endroit où on pose le curseur entre ses performances in-ring, ses promos et ses résultats kayfabe. Dans cet article tu puises simultanément dans ces trois aspects, et finalement tu expliques que Wyatt est, in ring, un catcheur correct; en promo, un acteur doué; et en kayfabe, un personnage qui n'a pas atteint ses objectifs. Et c'est ce dernier aspect que tu soulignes particulièrement — et c'est là que j'ai un problème avec ta formulation, parce que ton postulat de départ "je n'aime pas Bray Wyatt, voici pourquoi" se fonde finalement quasi exclusivement sur ses résultats kayfabe — et encore: sur son absence de titre majeur. Parce que comme tu le relèves toi-même, on parle d'un rookie qui a battu Bryan au Rumble, qui a affronté Cena à Mania et l'a battu à Extreme Rules, qui avec ses esclaves est venu à bout du redoutable Shield, qui en un contre un affiche à son compteurs une victoire contre Kane à Summerslam et une feud gagnée contre Jericho... autant de résultats kayfabe très satisfaisants pour un type récemment arrivé. Pour mémoire, Wyatt est arrivé dans le roster principal la même année que Big E. Langston, Fandango, Xavier Woods et les Matadores (certes repackagés, mais dont l'identité précédente n'a jamais été mentionnée à l'antenne). Je pense qu'on ne peut pas nier que son impact a été incommensurablement supérieur, en kayfabe, à celui de ses camarades de promotion. En kayfabe, ses résultats le placent clairement dans l'upper midcard, puisqu'en plus de ces feuds de prestige il a également été brièvement concerné par la lutte pour le titre mondial unifié (à MITB). En outre, il ne faut pas oublier que Wyatt a eu la malchance d'arriver à un moment où l'époque des deux ceintures de champion du monde touchait à sa fin: dès TLC 2013, les ceintures sont unifiées. S'il y avait toujours deux titres de champion du monde et pas un seul, il aurait probablement eu plus de chance de se retrouver longtemps dans l'une des deux title pictures.
.
Ce que tu lui reproches, au fond, ce ne sont pas ses résultats en tant que tels, c'est que son discours a été si maximaliste que même ces résultats fort honorables (sur les dernières années, je ne vois que deux rookies ayant eu dans leur première année à la WWE des résultats meilleurs que lui, à savoir Sheamus et Del Rio) ne suffisent pas à donner l'impression qu'il a réussi ce qu'il voulait accomplir. Mais là, il s'agit exclusivement d'un effet de son booking, sur lequel il n'a pas de prise, que ce soit pour le meilleur (il ne lui appartient pas de décider qu'il sera champion du monde) ou pour le pire (ce n'est pas lui non plus qui décide qu'il obtiendra toutes ces victoires prestigieuses). Suivons donc ta logique: tu admets que Wyatt est un catcheur correct et un bon acteur, mais tu déplores son booking, insuffisant au regard de ses promesses: c'est donc que s'il était aujourd'hui champion WWE à la tête d'une secte comprenant John Cena et Daniel Bryan, tu serais satisfait! C'est l'un des gros paradoxes que je crois déceler dans ton post: d'un côté, tu dis ne pas accrocher à Wyatt et estimer que sa place est dans les tréfonds de la midcard, mais quand on y regarde de plus près on a l'impression que tu voudrais qu'il soit au sommet du monde!
.
Pour le reste, les autres ont détaillé avec justesse l'argument "un heel applaudi est un mauvais heel et donc un catcheur qui rate ce qu'on attend de lui". Je ne reviens pas spécialement là-dessus, je partage leur vision: aujourd'hui, ce n'est plus aussi clair, de nombreux précédents disent l'inverse, mais je veux tout de même souligner que dans mon souvenir, il n'y a eu qu'une seule feud lors de laquelle Wyatt a été amplement soutenu par le public: celle qui l'a opposé à Cena. En effet, que ce soit contre Bryan, contre le Shield (lequel n'était pas encore face) ou contre Jericho dernièrement, le public m'a paru massivement soutenir les adversaires de Bray. C'est uniquement quand il est opposé à Cena qu'une grosse partie du public le soutient — ce qui tient à mon avis très largement à la personnalité très décriée de Cena, conspué par la moitié de la salle dans chacune de ses feuds ou presque. Le Wyatt qui kidnappe Bryan ou qui s'en prend au Shield ou à Jericho est hué comme il se doit, même si le public s'est mis dernièrement à participer à son entrée avec ses portables, effet de mode qui ne me semble pas non plus attester d'une adhésion totale aux sombres desseins de Bray.
.
Pour finir, je pense comme toi, au fond, que le gimmick est limité par son ambition extravagante, mais que ce côté mystico-absurde représente aussi une sorte de paravent: les promos complexes et obscures de Bray peuvent s'interpréter de très nombreuses façons, et le seul fait qu'il ne gagne pas le titre suprême ne suffit pas à mon avis à déclarer qu'il a "échoué". Il reste un mec dérangeant pour ses adversaires et un orateur qui met le public mal à l'aise dans un style largement novateur. En plus, j'apprécie le fait qu'il réussit à imposer un style nouveau dans le ring malgré, ou grâce à un physique qui ne ressemble à aucun autre à la WWE. Je n'appelle pas de mes voeux un face turn pour lui, à la différence de ce que veut Reune, mais j'admets que je ne sais pas trop quelle suite il faudrait donner à sa carrière...

+1

Je partage totalement l'avis d'Axl. Le seul reproche que tu fais à Wyatt (hors le délit de sale gueule) est son booking, qu'on peut difficilement lui reprocher vu qu'il n'en est en rien responsable.
Par contre sur ce dont Wyatt est responsable, tu n'as que peu de choses à lui reprocher. Son niveau in ring est correct, il n'est certes pas un ring general mais il faut rappeler son âge (27 ans): il est plus jeune par exemple que Roman Reigns (29 ans) tout en étant meilleur (je sais c'est une opinion mais c'est flagrant pour moi).
Le problème de Wyatt, au delà des résultats, est à mon avis qu'il est trop bridé, dans le sens où il ne peut pas accomplir des actes vraiment frappants et détestables, qui le marqueraient bien comme heel. Je ne pense même pas que c'ets le PG qui bloque, c'est juste les bookers/décideurs.
Remarque en passant : tu dis que Wyatt n'a pas de moves qui te font penser qu'il est le seul à pouvoir les faire et tu parles de Cody Rhodes! C'est quoi les moves de Cody Rhodes qu'il est le seul à pouvoir faire? Je demande parce que c'est un des archétypes du cookie cutter WWE. Il est obligé de changer de gimmick tous les six mois pour garder un semblant d'intérêt.

Que j'aime les papiers comme ça, qui changent de l'ordinaire!

Mon cher Koko! Dans mes bras, vieille baleine! Je suis d'accord avec toi, Wyatt est un lutteur moyen. Il n'a pas de moves qui me feraient lever de ma chaise, le coup de l'araignée étant plus un taunt qu'un move.
Et oui, son personnage doit évoluer aussi. Mais pas n'importe comment. Il ne peut plus nier son passif de bizarre, et doit se chercher une autre cible qu'un (très bon) vieux sur le retour.
Maintenant, là où je ne suis pas d'accord, c'est concernant son statut de heel applaudi par le public. Ce n'est ni le premier, ni le dernier à être favori de la foule en étant heel. Le Shield l'a été, Ziggler l'était, Mark Henry l'était ("je viens avec mon costume rose pour dire que je prends ma retraite, Cena"), la team Morrison-Miz l'était, Bad News Barrett l'a été, Heath Slater l'est toujours (je ne mets pas d'indys ici comme le Punk ou de main-eventers comme Y2J ou Edge ou de tweener à la SCSA ou Eddie Guerrero car il faut rester dans la dimension du récent catcheur upmidcarder heel made in WWE). Wyatt et sa clique ont du charisme. On les reconnait dans leurs personnages, dans le chapeau de paille de Wyatt, dans le masque de mouton, sitôt les premières notes de musique... Je ne trouve pas de heel applaudi par la foule qui n'aient pas une once de charisme. Il faut aussi différencier le charisme de la tendance, cette dernière ne durant qu'un temps et est basée sur un élément unique (Fandango et sa musique, p. ex. ou peut etre Bo Dallas et son Bo-lieve)
Mais je m'égare.
Il ne faut pas croire en me lisant que tous les heels charismatiques doivent être applaudis. Cependant, je pense que le WWE Universe apprécie autant un bon acteur face que heel. En ce cas, il ne s'agit pas d'un effet de mode, d'une adoration de moutons, mais à mes yeux, de la démonstration de l'appréciation d'un personnage envers l'acteur, le réalisateur, le scripteur et toutes les autres personnes qui font vivre ce personnage. Je pense que le méchant version JBL (qui devait être méchant et se faire à tout prix huer du public (salut nazi, drapeau brésilien...), pour que le face se fasse plus applaudir ) est hors du temps, ou alors réservé à un certain type de heel, destructeur (comme un Big Show heel par exemple), agressif à l'égard du public (Batista version 2011 "merci aux gros de payer le double pour leurs places") et étranger la plupart du temps (le dernier en date étant Rusev). Et d'ailleurs, JBL est encore très apprécié aujourd'hui, justement pour ses coups de putes et son personnage de gros capitaliste raciste. Maintenant, le heel doit aussi se faire applaudir pour souligner au face que le public est d'accord avec lui, d'autant que souvent les heels reflètent avec justesse et raison les points noirs des faces, ou du moins devraient le faire. Donc, ce n'est pas parce qu'un heel affronte Cena qu'il va être apprécié, mais bien parce qu'il dit et ce qu'il joue comme personnage sonne juste à la plupart d'entre nous.
En définitif, Bray Wyatt est apprécié du public, bien que heel, parce qu'il excelle dans son rôle. Il doit vite progresser avant de lasser le public.
Mais cette histoire de heel favori de la foule est un autre débat.
Sinon, pour en revenir sur le rôle de Wyatt en lui-même, s'il est autant apprécié, c'est aussi pour le rôle de gourou que tu éclipses un peu et que tu compares à un Dieu. A mes yeux, un Dieu, pour se faire craindre du public, va faire saigner un catcheur à mort, va utiliser ses pouvoirs magiques, va menacer de mort, etc... Un gourou va dire au public qu'ils sont un peu neuneus, voire cons, mais ce n'est pas grave car me voilou. En clair, pour faire la différence, imagine les témoins de Jéhovah sonner à ta porte. Ils vont te parler avec une voix claire et douce, te dire que la fin du monde est proche, qu'en tant qu'humain tu as quand meme bien péché , mais que tu as ta place au paradis si tu les suis. Si les témoins de Jéhovah voulaient se faire craindre, ils jetteraient des caillous sur ta vitre, tabasseraient tes gamins et crameraient ta bagnole en taguant sur ta porte "REPENTIS-TOI ENCULE! LA FIN DU MONDE C'EST DEMAIN" Bray Wyatt est un gourou, et pas un Dieu. Bray Wyatt nous parle avec une voix douce et nous prend pour ses enfants.
Et puis, argument ultime, Bray Wyatt porte un costume simple et voir la tronche de Jyjy quand il me découvre ainsi vêtu, un soir de Cena-Watt, crois-moi, ça vaut son pesant de sushis.

si je puis me permettre

y'a du vrai dans ce que tu écris (notamment sur sa position dans la carte et l'absence de titres), mais amha y'a une incohérence majeure quand même : tu peux pas à la fois lui reprocher de se targuer de tenir le monde dans ses mains, et en même temps lui reprocher d'être suivi par une partie du public (Lawler a même appelé ça "Bray-washed" ce qui est on est d'accord un jeu de mot digne de Thierry Becaro), in kayfabe c'est on ne peut plus logique... Punk du temps de la SES a livré des morceaux de bravoure au micro (ah, son début de Rumble...) et était suivi aussi par une partie du public, même sans titre à l'époque, ni sans forcément gagner de feud (ReyRey l'a tondu quand même), bref pas mal d'éléments en commun.
et du coup, là où finalement je te rejoins quant à "l'échec" de Wyatt, c'est en prenant en juge de paix le niveau in ring, le mec est pas assez bon in ring comparé à son gimmick, et ça le limite, un changement d'alignement ou une évolution du personnage amha n'y changerait pas grand chose, là où Punk justement avait en prime ce level in ring qui lui a permis de tutoyer les étoiles par la suite

Ah c'est sûr que prendre le

Ah c'est sûr que prendre le temps de bien poser les choses en argumentant comme c'est fait dans cet article retire tout de suite le côté provocateur qu'avait le fameux paragraphe qui nous était balancé à la face il y a trois mois! ;p
Avec du recul, ce qui m'a vraiment dérangé au moment de la nalyse de Payback, c'était d'émettre un avis si tranché avec surtout un ton très péremptoire. Le paragraphe incriminé (qui d'ailleurs tombait presque comme un cheveu sur la soupe en plein milieu d'une nalyse de ppv) ressemblait à une sorte de verdict définitif, comme s'il était déjà temps de tirer un bilan du cas Wyatt. Ce qui à mon avis, au moment de Payback n'était pas à faire car trop tôt (Bray n'étant là que depuis seulement 9 mois). Comme ça a déjà été dit, il est encore très jeune et les choses peuvent encore évoluer dans le bon sens pour lui.
.
Quant au fait de ne pas obtenir de résultats probants (les titres), je ne considère pas que ce soit forcément le signe d'un échec. Combien de catcheurs fraîchement arrivés réussissent à toucher un titre mondial en seulement quelques mois? Ca reste extrêmement rare. Et si on raisonne comme ça alors Kofi par exemple ou Cesaro dans une moindre mesure sont de gros échecs.
.
En tout cas l'article est bien ficelé et intéressant à lire et ne fera, je crois, changer personne d'avis (ce que tu mentionnes d'ailleurs bien dès le début)!

Ah enfin!!!!! Bray Wyatt

Ah enfin!!!!!

Bray Wyatt s'inspire de Waylon Mercy qui était pas franchement un main eventer des années 90! Ceci dit, je salue la créativité et l'acting de Bray Wyatt… car que demande-t-on à un catcheur? Jericho disait avec Batista dans son podcast qu'un bon catcheur est un type qui met de la psychologie et qui sait raconter des histoires dans un ring et pas forcément une brute technique , or Bray Wyatt sait raconter une histoire. Elle ne te plait pas certes, mais elle existe. Après, il faut voir … quel est le match de référence de Wyatt? Contre Cena? Contre Bryan? Contre Jericho? Pour l'instant, il est encore très jeune, il a encore le temps de progresser (oui comme Reigns), il n'a pas l'expérience d'un Rollins, Ambrose ou d'un Harper un petit plus plus âgés.

Sur le heel qui se fait acclamer, c'est effectivement la base du catch que l'on foule aux pieds mais l'ère de l'IWC a changé beaucoup de choses : "Let's go Cena/Cena sux", Punk/Ziggler acclamés en heel … c'est pas particulier à Wyatt. Néamoins, le faceturn de Wyatt est urgent pour moi afin qu'il atteigne un nouveau pallier.

Meilleur match de Wyatt

Pour moi le meilleur match de Wyatt est aussi le meilleur match vu à la WWE cette année : le premier 3 contre 3, contre le Shield. Mais on ne peut pas vraiment dire qu'il soit le plus brillant ce soir là (Harper et Rollins volent le show). En 1 contre 1, son affrontement avec Bryan au Rumble reste une grosse référence.

l'age.

Le problème Toghril, c'est qu'on doit différencier l'âge du catcheur et l'existence du personnage.
Je suis d'accord avec Kovax, ce personnage n'a pas évoluer depuis son arrivée. Est ce que c'était difficile de donner une suite à l'enlèvement de Kane, à l'intégration de Bryan ou d'un autre, ou bien encore de donner un titre à Rowan et Harper?
.
Et toi, tu vois comme seule solution de faire avancer le personnage que de le faire turner?
C'est un peu bizarre car il perdrait tout le sel du personnage.

Je parle pour son niveau in

Je parle pour son niveau in ring, sur le personnage force est de reconnaitre qu'il fait preuve de maturité.

Sur les suites dont tu parles, ce n'est pas le fait de Bray Wyatt mais du booking inconséquent! Les Rotunda ont l'air d'être créatifs et de bien vendre leur personnages malgré un niveau in ring limité dû à leur jeune âge

Un gourou "face", effectivement ce serait dérangeant et bienvenu! La WWE tente de nouvelles gimmicks autres que le type badass qui tape tout le monde (vu et archirevu), sinon on est condamnés à tourner avec 4 gimmicks (big man destructeur, latino masqué bondissant, badass en slip noir ou tenue militaire, catcheur narcissique qui vole le show). Je suis pour que la wwe expérimente (et elle le fait avec nxt).

Défendable !

Après avoir été trompé (comme pas mal de monde j'imagine) par les performances de Bray en début d'année, où il apparait qu'il a catché largement au-dessus de ses capacités (contre Bryan et le Shield surtout, mais aussi contre Cena si on excepte cet horrible match en cage), je suis quand même obligé de me rendre à ton avis, qui était aussi le mien il y a en gros un an : c'est un catcheur moyen, servi par un excellent gimmick.
Je te trouve parfois excessif dans tes affirmations (et je ne partage pas forcément celles où tu dis qu'il ne vaut rien parce qu'in kayfabe il n'a rien accompli), mais je te rejoins sur d'autres, comme quand tu évoques cette espèce de face pop bizarre qu'il a (par exemple en disant le nom de la ville où il est à chaque apparition, beurk); qui ne me plait pas plus que toi.
Je propose donc qu'on se focalise sur la vraie star de la stable. Un mec brun avec un marcel dégueulasse.

Intéressante démonstration

Well, good job cher Kovax pour un article très subjectif donc pas évident à développer sans prendre la foudre des lovers du fou du bayou, je te rejoins sur pas mal de choses, n'étant pas un fan de Bryatt surtout in ring, mais n'étant pas non plus un hater forcené du personnage!
En fait ce que j'aime chez les Wyatt, c'est...Luke Harper qui est clairement un de mes chouchous et je regrette vraiment qu'il n'ait pas touché de la ceinture Tag, je trouve cela dommageable.
Pour revenir sur Bray, je pense qu'il a un personnage assez casse-gueule et qu'il s'en tire vraiment bien au micro, son gimmick n'a pas été repackagé 12000 fois depuis son arrivée ce qui fait que le personnage reste cohérent, et son entrée est à l'heure actuelle une des meilleures de la WWE au vu des réactions du public!
D'ailleurs, sur son alignement, n'est il pas tout simplement un tweener? Même si pour mon gosse, there is no doubt, c'est bien un méchant...
Tu as raison concernant le fait qu'il n'a touché aucun titre, et que ses différentes feuds ne l'ont mené quasiment nul part. Le coup des kidnnapings n'a rien amené et les bookers n'ont même pas été foutu de rebondir après le match d'Elimination chamber face au Shield qui fût remarquable , ce qui donne la sensation que Bryatt tourne en rond, mais peut-être doit-on s'attendre à des rebondissements dans les prochains mois...
Wyatt est un catcheur jeune de 27 ans, et je pense qu'il a encore bcp de taf, son in-ring étant très limité encore, le spidercochon par exemple je trouve cela affligeant d'inutilité...
Cela dit, on ne peut contester qu'il s'est fait une sacré place au soleil dans le roster principal et qu'il a un très gros temps d'antenne, alors eu égard à sa jeunesse, je vais lui laisser encore du temps pour me faire un avis définitif ;)

Belle plaidoirie !

En effet, merci d'avoir couché sur clavier cette argumentation que tu plaçais de ci et de là par bribes dans tes différentes interventions écrites ou podcastiques : c'est clair, précis et argumenté, ça place le débat.
.
Cependant, dur d'être d'accord avec toi sur tout, j'ai dégagé deux points d'achoppement majeurs avec ton point de vue :
.
- Bray rate tout ce qu'il entreprend. Le constat est juste, c'est sur l'interprétation que je diffère de toi : est-ce grave ? D'une part d'un aspect WWE, ça serait pas la première fois qu'un catcheur n'accomplit pas tout ce qu'il fait (sinon le Miz aurait gagné plusieurs Royal Rumbles, et Khali serait octuple champion du monde, c'est vraiment ça que tu veux ?) et ensuite, ça fait partie de la construction globale des cartes de ne pas accorder une importance trop importante aux résultats. Parce que sinon, pépère Jericho, il catcherait pas contre Wyatt et Orton dans des shows exposés, mais il perdrait contre Heath Slater à Superstars.
.
De même, si on regarde l'histoire des sectes, il est rare que le gourou accomplisse le quart de la moitié de ce qu'il promet. Les suicidés du temple solaire attendent toujours leur rencontre du 3ème type. Plus prosaïquement, les pervers manipulateurs qui font régulièrement la Une de Psychologie magazine fascinent leurs suiveurs sans raison particulière, tout en laissant indifférent, voire en provoquant l'aversion d'autres personnes. C'est un peu un cas d'école ici, entre toi et les insurgés que tu cites dans ton article.
.
.
.
- Deuxième aspect : c'est un heel qui n'arrive pas à se faire huer. Alors là, contre-exemple assez direct à ton propos, tu cites Ziggler, Orton, Cesaro et Punk en athlètes préférables à tes yeux, les deux premiers ont turné parce qu'ils étaient acclamés en heels (comme le Shield), c'est tout le drame du troisième de pas savoir s'il est face ou heel vu les réactions qu'il suscite, quand à Punk, il explose tous les records en tant que heel dont le face turn a SUIVI et non précédé ses pops stratosphériques. Autant dire qu'aujourd'hui, les petits élevés aux Monday Night Wars, et aux heels vainqueurs à la WCW ont grandi, et ils sont tout à fait prêts à acclamer les méchants.
.
.
.
Je développerai pas plus pour garder le tout lisible, et je te reconnais des points que tu marques dans l'argumentation, tout en te sachant gré de démontrer que tu n'es pas non plus dans la détestation primaire, puisque tu reconnais les qualités d'acteur et l'investissement de Wyatt dans son rôle. A la limite, je regrette presque que tu n'aies pas été encore plus provocateur pour pouvoir manger du popcorn en observant les flamewar en commentaires ! Quoi qu'il en soit, merci pour cet article, qui analyse de façon bienvenue et transversale un aspect du paysage WWE. Il en faudrait plus, mais c'est une autre histoire :-)

Très bon article - Bravo

Un grand merci pour avoir pris le temps d'écrire ton article sur Bray Wyatt et ce qui te déplaît dans le personnage et te font considérer que c'est un échec.
.
Tu me cites dans ton article suite à la nalyse de Payback. Autant à ce moment je n'avais pas caché que je n'avais pas apprécié la forme du paragraphe, autant là je te dis bravo pour l'article que tu viens d'écrire qui est bien construit, avec de bons arguments et qui donnent envie de débattre (pour moi en tout cas.)
.
Au final je suis d'accord avec toi sur de nombreux point. Wyatt campe un personnage intéressant avec passion, catche correctement dans le ring mais à besoin d'un bon adversaire pour être vraiment bon et possède un univers très original.
.
Par contre oui le booking est décevant pour le moment. Il y a quelques victoires de prestiges qui évitent l'ensemble de sombrer dans le ridicule mais c'est vrai qu'au final les Wyatt n'ont jamais réussis à atteindre le sommet.
.
Mais pour ma part, je suis patient, je me dis qu'un jour le vent tournera et qu'ils auront leur chance de briller. Et je fais aussi la distinction entre le booking et l'athlète dans le ring. Sinon je me serais à détester Daniel Bryan vu comment le booking m'a déplut par moment.
.
Pour ce qui est du point sur le heel acclamé, je comprend très bien ton point de vue mais je ne le partage pas. Je trouve que cela entre dans son personnage de manipulateur de foule et de gourou. Et je le trouverais encore moins crédible en tant qu'orateur/gourou si il n'arrivait pas a s'attirer de la sympathie d'une certaine façon.
.
Pour moi Bray n'est pas un échec parce qu'un an après son arrivée, il est toujours présent régulièrement avec une gimmick qui apporte toujours quelque chose de nouveau à mes yeux. Il n'a pas subit 50 repackaging. Ce n'est pas encore une réussite mais je garde de l'espoir.
.
Pour finir, de la même façon que tu n'aimes pas son look et bien pour ma part c'est le contraire, j'ai de la sympathie pour ce lutteur au physique atypique et pour moi c'est un plus. Mais comme tu le dis c'est très subjectif.
.
Merci encore d'avoir partagé en détail avec nous ton avis sur le bonhomme. C'est très intéressant.

Merci :)

Merci pour partager ton avis, je suis ravi que tu aies trouvé cet article intéressant : ce qui m'a pris beaucoup de temps pour l'écrire (outre ma flemme légendaire ^^), c'est entre autres le fait que j'ai voulu faire un papier assez construit, présentant calmement mon sentiment pour être évité autant que faire se peut d'être considéré comme un mec condescendant ou un troll. J'espère avoir réussi au moins cela.
.
J'en profite également pour préciser que si je cite certains commentaires de ma nalyse de Payback, ce n'est pas dans le but de provoquer mes contradicteurs ou d'envenimer la discussion, mais tout simplement pour rebondir sur des points précis sur lesquels je voulais revenir. Ces citations m'ont aidé à faire le plan de mon article, et je remercie donc tous ceux qui ont commenté cette nalyse et ceux qui commenteront ce papier.
.
Enfin, merci à Axl et à Latrell pour leur aide lors de la rédaction de cet article et qui ont tous les deux été de bon conseil afin que je fournisse ce billet d'humeur sous une forme lisible ! ;)
.
++

Connexion utilisateur

What's up?



12 janvier

Les Awards s'empilent en une, ils ont soif de vos commentaires! Venez aussi voter pour désigner la ceinture du plomb 2017, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin