Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Dolph Ziggler : l'avenir de la WWE ?

La femme est l'avenir des cons, et l'homme n'est l'avenir de rien.

Renaud

 

Une chose est sure pour Dolph Ziggler : il y aura un avant et un après Survivor Series 2014. Tournant dans sa carrière ou pétard mouillé, sa prestation dans le Main Event de ce dimanche aura marqué les esprits, à tel point qu'il convient de ressortir des placards ce marronnier afin de se poser une question simple : Dolph Ziggler est-il l'avenir de la WWE ?

 

 

Il est en tout cas l'avenir de la vente ambulante : on le voit ici en train de vendre avec conviction un titre honorifique récompensant une carrière de jobber !

 

 

Survivor Series - Pour aller plus loin (2)

 

 

Cela fait dix ans que Nick Nemeth use ses fonds de culotte à la WWE, dix ans qu'il a poussé la porte de la fédération de développement de Stamford, à l'époque la Ohio Valley Wrestling. Il lui aura fallu deux ans pour arriver dans le roster principal et ouvrir son palmarès avec le Spirit Squad, avant un retour par la case développement un an plus tard, et une arrivée définitive dans la cour des grands en 2008. Depuis, il s'est bâti un solide palmarès, avec deux titres mondiaux poids lourds, trois titres intercontinentaux, un titre de champion des USA, un titre de champion par équipe et donc la célèbre triple couronne. On se souvient également qu'il fut détenteur de la mallette du Money in the Bank en 2012.

 

En somme, un solide parcours pour un bonhomme dans le haut de la midcard, qui s'il émarge au même âge que Randy Orton, compte tout de même six fois moins de titres mondiaux que ce Main Eventer établi. Pis, alors que sa progression au très kayfabe PWI 500 avait été assez linéaire depuis ses débuts, 2014 a marqué pour lui un coup d'arrêt avec une chute assez brutale :

 

 

(Cliquez sur l'image pour agrandir)

 

Il faut dire en effet que la carrière de Dolph avait subi un sérieux coup de frein après son pic historique : sa prise du titre WHC au lendemain de Wrestlemania 29, sous une clameur dont les suiveurs se souviennent encore avec chair de poule et émotion. Sauf qu'une des rimes que Dolph honnit le plus à cette grande émotion, c'est celle de "commotion", celle qui le fauchera en plein règne historique. Alors qu'il remet ça début 2014 avec un nouveau traumatisme crânien, on se dit que cette fois le train du Main Event ne repassera pas, à l'ère du titre unifié et de l'embouteillage dans le haut de la carte...

 

Oui, mais le destin étant une pute capricieuse, il se décide soudain à lui rendre ce qu'il lui a pris : retraite anticipée de CM Punk, blessures de Daniel Bryan, Roman Reigns et Sheamus, heel turn de Randy Orton et de Batista, raréfaction du Big Show, placardisation de Cody Rhodes, renvoi d'Alberto del Rio... Il s'en est passé des choses dans le haut de la carte cette année ! Et nous voici aux Survivor Series, avec Dolph si sublime dans son refus de la défaite, tutoyant l'élimination à tant de reprises que de battre nos coeurs de suiveurs se sont arrêtés, vainquant les probabilités et la trahison du Big Show, surmontant les embûches taillées sur mesure pour lui par l'Autorité pour endosser ce rôle si Daniel Bryanien de l'underdog ultime qui parvient au sommet. Autant la question eut pu paraître saugrenue il y a ne serait-ce qu'un mois, autant elle ressurgit en pleine lumière aujourd'hui : notre blondinet peut-il représenter l'avenir de la WWE ?

 

 

Je vais te dire, après mon année 2014, moi je m'estime déjà heureux de pas appartenir au passé...

 

 

POUR

 

Son catch. Ce style enlevé et flamboyant faisait de lui un heel qu'on n'arrivait plus à huer, la chrysalide est devenu un papillon face, piquant ses adversaires d'un dropkick, les surprenant d'un Zig Zag, volant le show à la première occasion : cet homme est plus que capable dans un ring, et il est toujours bon de le rappeler.

 

POUR

 

Son charisme, qui entraîne l'adhésion du public quelle que soit la circonstance et quels que soient les paramètres du match. Ce it factor si indescriptible, Dolph l'a, à n'en pas douter, et il a encore eu l'occasion de le démontrer ce dimanche lorsqu'au plus dur de son passage de face en détresse il suscitait l'empathie d'une foule guêtant ses soubressauts.

 

CONTRE

 

Si on vous avait posé cette même question il y a une semaine, vous auriez éclaté de rire non ? A l'époque, si proche pourtant, Ryback revenait très fort, Sheamus et Big Show semblaient se destiner à être les lieutenants de choix de John Cena, tandis que l'on prêtait à Ziggler le destin du paillasson héroïque.

 

 

- Et toi mon petit, qu'est-ce que tu veux faire plus tard ?

- Te péter la gueule et te faire virer de ton poste, gros nez !

- Les enfants sont formidables.

 

 

CONTRE

 

Son selling, si intense et physique, qui lui vaut justement d'être utilisé comme un paillasson plus souvent qu'à son tour, est peut être aussi une source de blessures dont la WWE préfère se prémunir lorsqu'il s'agit de définir ses hommes de confiance, son élite, son Main Event.

 

POUR

 

Le look. Le blond décoloré incarne à perfection ce surfeur que l'on ne déteste pas mais que l'on trouve cool et branché. Une belle gueule, pas trop non plus pour pas agacer le suiveur, un corps bien taillé sans en faire un monstre de foire : le gaillard a de solides arguments en la matière.

 

 

- Tu vois, si j'avais 30 cm, 65 kg de muscle, pas mal de vice, et un bouc en plus, je serais une vraie menace pour tout le monde !

- Et des couilles ?

- Et des couilles.

 

 

CONTRE

 

L'ancienneté dans la midcard, qui fait de lui un mec trop clairement identifié comme fort, mais pas trop non plus. Le genre de gars qui décroche un ironman en entrant tôt dans un Rumble, mais qui sort avant le carré final.

 

POUR

 

L'ancienneté dans la midcard, qui fait de lui un mec parfaitement identifié comme fort, mais pas trop non plus. Le genre de gars bien moins insupportable que John Cena, bardé de titre mondiaux à un point que même ses maîtresses ne suffisent plus à les porter, et tentant quand même de nous faire croire à chaque match que c'est le défi de sa vie. Quand Dolph affronte Harper et nous dit que c'est son Everest, on y croit et on s'investit derrière lui.

 

 

En plus, il est balaise en Air-guitar.

 

 

CONTRE

 

Son habileté micro en main. Ah, s'il y a une seule chose qu'il peut envier à son comparse de midcard qu'est le Miz, c'est bien ça. Cercle vicieux, comme il n'est ni très haut dans la carte ni virtuose de l'exercice, il pratique peu et ne progresse donc que de manière anecdotique. Mais un petit coaching façon "discours d'un Roi" pourrait remédier au problème !

 

POUR

 

Le merchandising. Entre le look et le physique, Dolph possède une collection de goodies plutôt vendeuse, des lunettes de boloss des boites de nuits normandes aux t-shirts flashy, le genre de chef d'oeuvre de mauvais goût qui réussit si bien à John Cena.

 

CONTRE

 

Aussi favorables que soient les circonstances aujourd'hui, entre Daniel Bryan, Roman Reigns et Sheamus, au moins deux sur trois reprendront le catch à haut niveau. NXT aussi regorge de talent, et en l'état des choses, aussi orienté que puisse être notre jugement, il est difficile d'imaginer Dolph beaucoup plus haut que ces gars là...

 

 

- Retourne jouer avec tes Barbies, Nicky...

- Tu veux pas que je te file un cours de catch plutôt, Hunter ?

 

 

CONTRE

 

... et ce d'autant plus qu'avec le titre unifié, le haut de la pyramide s'est tout de même considérablement restreint. Brock Lesnar et John Cena sur une autre planète, il lui faudrait trouver un challenge juste en dessous, place du titre Intercontinental qu'il vient d'abandonner.

 

POUR

 

Des fois le catch, ça n'est pas rationnel. Ok, Dolph n'est plus un perdreau de l'année, et certes il existe sans doute plus de raisons de ne pas voir en lui bien plus qu'un opportuniste de transition, mais un catcheur s'attire-t-il vraiment tant de sympathie sans un supplément d'âme indéfinissable ? Certains — pas tous — ont envie d'y croire, en dépit des faits. Et rien que ça, c'est la preuve que Ziggler en futur de la WWE, ce n'est pas si saugrenu.

 

 

Et ça, ça ferait un chouette match du haut de la carte de Wrestlemania.

 

 

BILAN

 

Plutôt contre, si l'on est rationnel. Dolph est un beau catcheur et sans doute un sacré atout dans la manche de la WWE en période de blessures. Mais il semble destiné à une trajectoire tout sauf infamante de mentor de la midcard, le genre de gars qu'on solidifie avant les Survivor Series et l'Elimination Chamber, et à qui on offre un règne de récompense une fois la quarantaine tassée. Dit comme ça, la perspective n'est peut-être pas la plus enchanteresse du monde, mais franchement ce garçon semble tout de même s'éclater dans un rôle qui lui assure un bon temps d'antenne. Et c'est bien là l'essentiel non ?

 

 

Preuve ultime que Dolph est l'élu: il restera dans l'Histoire comme le tout premier catcheur de la WWE à qui Sting aura serré la main!

 

C'est le futur qui m'a troublé

"restera souvent en mid card"
Après 2007, j'ai pas souvenir qu'Edge soit sorti souvent du main event!

Raw du lendemain

Comment ça She Mamuse tu as pas aussi gratté la nalyse du Raw suivant ?? Blague à part, bravo pour cette trilogie express (et non moins soignée) qui a dû demander force cafés et un esprit de synthèse certain. Concernant Ziggler, je partage ton bilan et y mettrais même moins de nuance. Avec les retours programmés de D-Bryan et Reigns, la présence toujours vive de Cena voire un nouveau push de Ryback je ne vois pas comment Ziggy pourrait trouver un espace où se faufiler vers le main event. Un buzz pour les quelques semaines à venir tout au plus. Je l'imagine assez bien turner heel sur Cena à moyen terme par exemple. Reste alors l'épineuse question de Lesnar. Son départ ouvrirait bien plus de possibilités de match up pour les gabarits "normaux".

Je n'ai rien d'original à

Je n'ai rien d'original à ajouter à ton article mais je poste un commentaire juste pour te féliciter de ton boulot post-ppv. 3 articles en Une dont deux sur des sujets particuliers, c'est impressionnant (en plus d'être intéressant).
Ziggler profite évidemment de certaines absences mais la vie professionnelle est faîte de ça. Surtout dans une compagnie comme la WWE où les blessures font parties du boulot.
Ses derniers mois en tant que champion IC ont constitué son meilleur règne de champion avec de nombreuses défenses de titre dans des matchs de qualité. Sa prestation aux Series a été excellente. Je ne sais pas s'il réussira à accéder au main-event de façon définitive mais il a déjà réussi à y paraître crédible, ce qui est une sacrée étape. S'il ne déconne pas en backstage, alors il aura probablement la confiance des bookers à l'avenir.

Quatre éliminés, record égalé ?

Il a été dit plus tôt dans le show que Roman Reigns détenait le record avec quatre éliminations. Ce soir, pour moi, Ziggler élimine Rusev autant que kane, Harper et Rollins. Donc record égalé.
J'aime ton article, mais je suis d'accord avec krix. Plutôt que de toujours essayer d'anticiper, et d'espérer que Dolph devienne le futur, et bien savourons : Dolph est le présent. Il a vécu lors des Survivor Series un événement quand même très rare, un instant d'héroïsme, un feel good moment d'une force incroyable. Je compare ça au main event de WM 30 pour Bryan, ou au MITB 2011 de CM Punk. Même si dès demain Ziggler part en retraite, il aura écrit une belle page de son sport.
*
Mais effectivement, après être monté si haut, que faire ? Le titre mondial est bouché pour tout le monde. Mais, et si Ziggie venait réclamer la malette dorée de Rollins ? Il pourrait aussi récupérer son titre des mains d'Harper. Une chose me parait sûre, il ne va pas rester là en plein main event, il va redescendre un peu pendant l'hiver, quitte à remonter pour WrestleMania. Il y a un seul titr mondial désormais et beaucoup de monde autour, mais je prédis à Dolph une belle carrière. On l'a comparé à Edge, c'est assez pertinent je trouve. Il touchera un peu encore à l'or mondial, aura sûrement quelques titres par équipes ou secondaires, restera souvent en midcard et tutoyera les sommets de temps en temps. Comme maintenant.
et c'est très bien ! Ce n'est pas une carrière ratée que de ne pas être main eventer H24.

je lis peut être de travers

Mais edge c'est un peu plus que de la midcard quand même. Il me semble largement à l'étage d'au dessus comparé à ziggler.
Après au même âge, edge se dirigeait vers son troisième titre seulement donc on peut garder espoir pour ziggler même si il aura moins d'opportunités (moins de ceintures dans le circuit).

Effectivement...

... tu lis un peu de travers ! Non, blague à part, le propos de tous ceux qui tirent la comparaison avec Edge c'est justement de dire qu'ils en sont au même stade dans leur carrière au même âge : midcarders avec un petit palmarès de main event. Donc, la comparaison, même si elle n'est pas raison, consiste à voir une sorte de seconde phase de push de mi-carrière emmenant Dolph là où Edge avait fini par accéder : tout en haut.

Seuls survivants de leur équipe

Excellente analyse du cas Dolph, pas grand chose à redire, et plutôt d'accord avec ta conclusion: malgré toutes ses qualités, Dolph ne fait pas vraiment figure de main eventer potentiel, à la fois parce qu'il est profondément identifié à la midcard (mais ça n'a pas empêché Edge de briser ce plafond de verre à peu près au même âge), parce qu'il n'y a qu'un seul titre de champion du monde et encore pas mal de prétendants mieux installés que lui, qu'ils soient plus vieux ou plus jeunes (Cena, Orton, Lesnar, mais aussi Bryan, Reigns, Rollins, voire Ambrose, Barrett ou Wyatt), que la jeune garde de NXT a l'air très talentueuse et parce qu'il me semble fondamentalement plus à l'aise en heel qu'en face (j'ai eu du mal avec son segment backstage aux Series par exemple).
Cependant, il est le dernier homme debout aux Series — pas trouvé de liste satisfaisante des survivants uniques sur le web, si quelqu'un trouve ça je suis preneur, mais ça le met tout de même dans une catégorie à part, c'est pas aussi prestigieux qu'un Rumble mais quand même. Espérons que le push continue au cours de ces prochaines semaines et qu'il obtienne enfin un match digne de son talent à Mania, où il n'a jusqu'ici strictement jamais fait quoi que ce soit de notable (non qualifié au MITB en 2010, défaite dans l'affreux Snooki Match en 2011, membre de la Team Johnny dans un match à 12 en 2012, battu avec Langston par Hell No en 2013, éliminé dans l'anonymat par Del Rio à la bataille royale à 31 en 2014, c'est assez affreux comme bilan sur le Grandest Stage).
Connaissant la propension de Cena à aspirer la popularité de toute nouvelle tête qui dépasse en s'associant à celle-ci, je ne suis pas très optimiste sur ses chances de devenir un big boss de fin de niveau, mais comme tu dis, on peut toujours rêver...

Survivants Uniques

2014 - Ziggler
2013 - Reigns
2012 - Ziggler
2009 - Kingston
2006 - Ric Flair
2005 - Orton
2004 - Orton
2003 - Orton
2002 - HBK
2001 - Rock
2000 - Jeff Hardy
1999 - Big Show et Harcore Holly (4 matchs dans ce format en tout)
.
Honnêtement, j'avais oublié que Ziggler l'avait déjà été en 2012 (en éliminant Orton en face en dernier), mais surtout, peu de matchs de cette liste avaient l'importance en terme de build et d'enjeu de celui de cette année. Espérons pour Ziggler qu'il ait plus un parcours à la Orton, HBK ou Rock qu'à la Kingston ou Hardcore Holly !

Dernier épisode

2002 - HBK? Dernier survivant oui... mais du tout premier Elimination Chamber match! ;)
.
Je viens seulement de finir de lire la dernière partie de cette tri-nalyse et à sa lecture, je réalise encore un peu plus à quel point la quantité de boulot abattu est stupéfiante, a fortiori en ayant été si rapide. Tu fais comment, tu détiens le super-pouvoir qui consiste à ne pas avoir besoin de dormir? :p

Quand même

L'année dernière à Survivor Series, le MVP du match à élimination était Roman Reigns ... En général, l'homme booké fort de ce match est quand même destiné à briller et on se doute que la compagnie compte fort sur lui. Ce ne sera probablement pas le visage de la compagnie, mais j'imagine assez bien qu'il regagne encore au moins une fois la ceinture de champion du monde.

En accord

Oui Pyp, je te rejoins avec enthousiasme dans cette idée.
Après, je ne m'étendrai pas trop sur le cas de Ziggy, je suis un membre honoraire de la Ziggounation, je retombe en enfance et deviens un vrai fanboy avec lui, tellement j'aime ce catcheur. Il est un mélange de Mr Perfect, HBK et...de Dolph Ziggler lol!
Alors oui, je suis prêt à entendre toutes critiques sur lui, oui il y a du pour et du contre, oui il a des qualités et des défauts, oui le main-event peut se trouver dur d'accès pour lui, oui il est certainement identifié plus up-midcarder que main-eventer, et pourtant juste un main-event à WM ou à Summerslam entre lui et Rollins, ça ferait grimper au rideau pas mal de gens non?
Là, il a eu le momentum énorme avec le main-event des SS et honnêtement, qui aurait parié là-dessus avant le match? (peut-être moi...)
Le voir à l'oeuvre dimanche a été un pur moment de plaisir, et j'étais juste heureux pour lui du dénouement.
Les survivor series, ça reste un PPV historique, et choper ce spot, c'était fort et personne ne lui reprendra. J'aime le catch pour des moments comme ce main-event des SS, alors si en plus, mon catcheur favori s'illustre, je ne vais pas bouder mon plaisir.
.
Always stealing the show.

Question simple Krix :

Tu l'écris entre parenthèses, mais quand tu as vu la compo de l'équipe Face (Cena, Big Show, Ryback en mecs indestructibles, Rowan du même tonneau et Ziggler), tu t'es dit ouvertement : Il va en éliminer 3 et contribuer très activement à l'élimination du 4ème par count out ? Genre, tu te serais dit ça en face d'un miroir sans a minima sourire, voire franchement pouffer ?
.
J'ai aimé cette conclusion, adoré même, mais honnêtement, c'était très très très [...] très peu prévisible. Ca participe à ces shocking moments que semble vouloir développer la WWE en mode "tout peut arriver". Tant mieux !

Réponse simple Mamuse

Je n'ai pas de dons divinatoires, mais par exemple, j'avais écrit à propos de la streak brisée du Taker avant WM et j'étais l'un des seuls à être sûr ouvertement de mon coup je crois lol!
Sans plaisanter là, pour Ziggy, regarde dans le forum, après la perte du titre IC, j'écris tout de suite qu'il va rebondir et dans mon esprit de fan outrancier, il n'y avait pas de doute qu'il terminerait déjà dans les deux derniers faces de son équipe durant ce gargantuesque main-event, mais bien sûr une victoire c'était the cherry on the cake, mais oui j'étais prêt à mettre une pièce là-dessus.
De plus, il avait déjà remporté les SS en 2012, il y avait matière à espoir! Alors pourquoi je ne serais pas parti avec confiance et sans pouffer sur une belle performance de sa part? Tu le dis justement: à la WWE, tout peut arriver, tout arrive.
Qu'on l'aime ou pas, et même si on attache aucune importance au palmarès, les faits sont là, Ziggy a été trois fois champion IC et le dernier règne en date a été plutôt sympa, 1 fois champion US, 2 fois champion du monde, Mister MITB, 2 fois vainqueur des SS, tout ça vous place un homme dans l'exercice de son métier non?
Seul truc qui m'a surpris, c'est l'attitude de Cena, pourquoi n'est il pas resté en soutien de Ziggy en tant que capitaine?
ça c'est le genre de truc devant mon miroir que je n'avais pas imaginé.

Sur Cena

J'ai lu ça sur le forum aussi, mais ça me semble impossible : t'es éliminé, tu dégages, c'est la règle tacite. Sur Cena toujours, j'ai trouvé dommage que quand il réapparait sous le titantron à la fin, il emmène directement Ziggler en coulisses, alors qu'il aurait pu s'arrêter avec lui en haut de la rampe, et lui lever le bras façon Rocky, en pointant son autre index sur lui. Ca aurait parachevé le chef-d'oeuvre.
.
Sur Ziggy, je te crois volontiers, mais tu vois que même toi, tu le mettais dans les deux derniers et peut être vainqueur, mais pas comme celui éliminant toute l'équipe adverse sauf Mark Henry qui n'aura tenu que 5 secondes. Donc la WWE est allée encore plus loin que tes espoirs les plus fous, et c'est bien !

Pour aller plus loin encore et encore...

Pour répondre à la question du titre de ton article, je dirais quand même un truc, c'est que non Dolph n'est pas l'avenir de la WWE, il est le présent.
C'est un catcheur identifié, installé dans la carte depuis de nombreuses années maintenant avec son lot de déceptions ou de réussites, mais il est toujours là et sa longévité est remarquable, eu égard à son style de catch.
L'avenir, ce sont des gens comme Rollins, Harper, Ambrose, Reigns (oui je sais tout le shield quoi...), même Cesaro (si si) et d'autres encore que j'oublie je pense ou encore les jeunes de NXT qui cogneront à la porte au fur et à mesure.
.
Le terme paillasson est un mot honni pour moi en catch...

Bilan

Article très intéressant sur un de mes catcheurs favori. La revue des points positifs et négatifs montrent très bien que personne n'est insensible.
Du temps des deux ceintures, il avait quand même gardé la ceinture deux mois (ok, en étant blessé) après son cashing et avait donné l'un des meilleurs matchs de 2013 contre Del Rio à Payback.
-
Léger point négatif selon moi, il aurait été intéressant sur le graphique PWI500 de comparer le classement de Ziggler avec celui de catcheurs similaires(Kingston, Austin Aries, Daniels, le Miz, Cody Rhodes ... ) histoire d'appuyer justement cette régularité au premier plan depuis quelques années.

Ci-mer

C'est juste, pour ton point négatif. Mon idée initiale était de montrer sa place relative dans la carte au fil des années (ce qui est subjectif), et puis la flemme l'a emporté. Mais je pense que l'idée reste intéressante si un historien du catch veut s'y frotter !

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin