Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Intouchable

There's no working relationship between me and the WWE and there never will be ever again.

CM Punk, l'autre jour

 

Le séisme Internet provoqué par cette première semaine de décembre avec l’enchaînement du fameux double podcast (Art of Wrestling avec Colt Cabana) et l’annonce de la signature de notre Straightedge favori à l’UFC est un événement qui fera à coup sûr date pour tout un tas de raisons. Sur un plan plus personnel, il aura surtout eu le mérite de soulever un mal récurrent de l’IWC.

 

 

Oui oui, on peut dire que je vous emmerde en effet.

 

 

Billet sur le CM-gate

 

 

Billet d’humeur, édito, papier  à charge, peu importe. Quoiqu’il en soit, ceci n’est clairement pas un article classique.  Parti d’un thème quelque peu hors sujet pour les CDC, car centré sur une décision de carrière d’un ex-employé dans un autre milieu sportif, j'ai pris le parti de venir vous exposer le fond de ma pensée ici malgré tout et tirer une petite gueulante, ce qui n'est pas dans mes habitudes.

 

Marre du débat à cinq sur le forum, marre de lire silencieusement les commentaires sur les nombreux forums de catch US qui relayent cette information qui fait le buzz... mon esprit avait besoin d’une plus grande tribune et d’un format plus adapté pour étaler mes réflexions du moment. D’autant que nombre de nos lecteurs ne sont ni des utilisateurs assidus de notre forum, ni forcément des visiteurs des principaux sites US traitant de notre passion.

 

Avant de continuer, sachez que ce billet est basé sur le double podcast Art of Wrestling, que vous pourrez trouver ici.

 

Mais aussi sur le « OMG Moment of the Year » avec la confirmation, annoncée lors du PPV UFC 181, que Punk rejoint les rangs de Dana White, président de l’organisation :  Vidéo / News

 

 

- Alors Phil, comment envisagez-vous cette nouvelle carrière à l'UFC ?

- Ecoutez, j'ai quelques idées à proposer à Dana White sur la carte du prochain PPV. Je verrais bien un Triple Threat pour le titre mi-lourds avec moi en vainqueur, si possible en faisant apparaitre comme très impressionnant. Je pensais à une victoire par soumission depuis le haut de la cage. Mais j'ai beaucoup d'autres idées. 

 

 

La bonne parole de CM

 

Cihaime a donc mis fin à des mois de silence radio en venant taper la causette chez son ami de longue date Pistolet Cabane. Nous étions sans nouvelles de Punk depuis le 26 janvier 2014, date de sa dernière apparition dans un ring lors du Royal Rumble 2014, dont il fut le premier entrant et l'Iron Man. Depuis, plus rien. Rien, si ce n’est quelques phrases ci et là au détour d’apparitions publiques.

 

Le Chicagoan a vidé son sac. Sur un faux ton je-m’en-foutiste, je l’imagine confortablement avachi sur sa chaise, à se balancer comme un jeune collégien rebelle arborant son sourire le plus insolent. CM Punk est apaisé. Il est passé à autre chose, lui et la WWE c’est terminé pour de bon et il est heureux. Il part le cœur et le corps léger, les seules choses encore lourdes étant ses poches, chargées de quelques dollars supplémentaires grâce à ses avocats.

 

Il ne leur en veut pas, manifestement, aux gens de la WWE. Tout cela est derrière lui, à présent. Pourtant il en profite pour raconter sa vision des choses et distiller quelques anecdotes croustillantes sur les coulisses.

 

Ô les coulisses du catch, tabou ultime s’il en est, celui qui excite toutes les curiosités des suiveurs avertis. Il n’y a qu’à voir les dizaines de fameuses « dirtsheets » quotidiennes poussant les spéculations les plus farfelues sur les sites ricains pour s'en convaincre, si bien que dans le lot il y en a une de juste de temps en temps, relançant ainsi le mythe sur les « insiders », ces prétendues sources sûres au sein de la WWE qui sont le plus souvent le cousin du vendeur de hot dogs du stade dans lequel s’est déroulé le dernier RAW. Même sans ça, vous constaterez sans mal l’excitation quand un membre de la communauté IWC met la main sur une photo d'un mec sur le retour à l'aéroport de la ville du PPV du soir, ou bien un extrait de match où l'on distingue clairement une annonce de prise, mieux, sur un script d’une émission ! Comme devant un spectacle de magie, certains seront toujours plus intéressés par le « truc » plutôt que par le tour en lui-même; c’est la même chose dans le catch.

 

 

Regardez, lui par exemple c'est un faux nez qu'il a. Mais peu importe !

 

 

Dès lors, les révélations de CM Punk font l’effet d’une bombe parmi les désenchantés de l'Internet puisque nous sommes à des kilomètres du kayfabe.

 

CM Punk n’était pas d’accord avec les orientations données par la direction à son personnage et ceux le côtoyant: un des exemples cités est la gestion du cas Reigns, mais on pense aussi au retour du Rock qui met un terme au règne historique de Punk et s’en va jouer les têtes d’affiche de WrestleMania, rêve ultime du Second City Saint. Savoureux, nous en reparlerons plus tard, mais je ne vois ici rien de choquant, surtout quand les attaques proviennent d’un des gars ayant quasiment tout gagné à la WWE.

 

Le fait d’être un privilégié le priverait de son droit de critiquer le pouvoir en place ? Certainement pas. Mais gardons en tête que derrière chaque catcheur frustré s’en cache probablement un autre qui a son opinion bien tranchée sur le premier. Tout le monde prend la place de quelqu'un ou bénéficie d'un avantage qu'un autre n'aura donc pas. En tout cas, on aura compris que prendre ce qu’on lui donne ne suffit pas à Punk, même si "ce qu'on lui donne" comporte le plus long règne de champion de l’ère moderne, deux mallettes de MITB et le fait d’être le catcheur le plus rapide à avoir acquis le statut de champion « Triple Crown ». Ambition ou égocentrisme, j’ai fait mon choix personnellement.

 

CM Punk n’était également pas content de la manière dont la WWE gérait les questions de sponsoring et les relations publiques autour de ses employés. Punk a donc vu un contrat avec Slim Jim lui filer sous le nez et il a failli en être de même avec la jaquette de WWE 2K13. Il semble en effet ahurissant qu’une entreprise souhaite rester maitresse de sa communication et avoir un droit de regard sur les activités publiques de ses employés, surtout quand cela implique des produits dérivés utilisant sa marque. Trop d’ironie ? OK. Toujours est-il que même si la relation commerciale est initiée par Punk dans le cas de Slim Jim par exemple, et que c’est la WWE qui vient fourrer son nez là-dedans, on ne peut pas reprocher à une entreprise de vouloir placer ses pions selon ses intérêts et ne pas donner d’exposition trop importante à un élément perturbateur si elle a les moyens de le faire. Encore une fois, tout ne tourne pas autour de Punk et de sa vision du business. Entre grief légitime et caprice de star, il y’a un pas qu’il a franchi aisément selon moi.

 

Je pourrai enfin foutre Slim Jim sur l'avant de mon slip, personne ne pourra plus rien me dire.

 

 

Mais vient alors le volet qui fait tâche, celui de la gestion de sa santé par la vévéheu. Punk a manifestement été contraint de lutter blessé, les médecins de la firme McMahon l’ont même déclaré apte malgré des soucis de santé évidents. C’est pour moi le seul vrai débat qui mérite d’être soulevé ici. Car à vrai dire, la vision du booking des autres par Punk ou bien le cachet dont il a été sucré pour aller signer des t-shirts à une convention, je m’en tamponne. Je ne regarde pas Monday Night Punk & ses collègues, je regarde la WWE.

 

En revanche, les conditions de travail et le respect de l’intégrité physique, c’est autre chose. La discussion mérite en effet d’être ouverte et c’est une bonne chose si cela peut faire changer certaines habitudes. Ce métier est suffisamment dur physiquement et mentalement pour qu’on respecte certaines bonnes pratiques élémentaires et qu’on respecte le plus possible ces surhommes (et femmes) pour lesquels j’ai le plus grand respect.

 

Néanmoins, j’aimerais qu’on arrête de prendre pour argent comptant la parole de CM Punk. Le mister est peut-être au pays de l’Oncle Sam où on accuse d'abord et on voit ensuite, mais ça ne justifie pas à mes yeux de traiter Ryback de « Steroid guy » et de lui attribuer l’intention d’avoir voulu le blesser volontairement sans aucune preuve. C’est à la fois diffamatoire et pas loin d’être scandaleux. Je m'en fous que ça saute aux yeux que le mec ne mange pas que des Chocapics, ça ne justifie en rien une telle attaque qui en reste au stade de pure diffamation et injure.

 

De plus, même si certaines pratiques sont très certainement à revoir et méritent d’être exposées à la lumière du jour, je pense que Punk est loin d’être le premier lutteur à devoir catcher blessé et que c’est sans doute le pain quotidien de la majorité des « top guys » qui multiplient les shows et les matchs chaque semaine. Il semblerait d'ailleurs que le roster n'ait que peu gouté à son commentaire.

 

 

 

Ecoutez c'est très gentil d'avoir pensé à moi, mais j'ai attrapé un rhume à la piscine samedi dernier.

 

 

Car au final c’est ce sentiment qui prédomine à l’écoute de son podcast soi-disant retentissant. Une diatribe d’un ex-employé aigri lambda, le ton faussement détaché et l’aura de CM Punk en plus. Banal, j’ai envie de dire. Tendez le micro la semaine prochaine à un jobber viré et vous aurez peu ou prou la même chose, mais ça n’intéressera  pas grand monde. Car ce jobber ne sera pas CM Punk.

 

D’ailleurs, pas la peine d’aller chercher si bas ! Prenons Alberto Del Rio, qui grand bien lui fasse retrouve la pêche au Mexique, je suis très content pour lui et il me manque. Licencié de la WWE pour d’obscures raisons qui tourneraient manifestement autour d’un scandale de racisme interne à Stamford. Personnellement ça me choque plus que de savoir si Punk a pu avoir son deal avec Slim Jim ou bien si Randy Orton a pris sa place dans la suite de « 12 Rounds ». Pour autant, l’histoire n’a pas fait grand bruit. Certes, la WWE a probablement fait en sorte d'étouffer l'affaire et les avocats se sont également arrangés entre eux afin que le buzz s'éteigne avant même d'avoir pris feu. Il n'en reste pas moins que le départ de Del Rio n'a pas eu l'écho dont bénéficie le podcast qui fait trembler le monde. Pourquoi donc la parole de CM Punk a-t-elle un tel impact ?

 

 

- Ecoute Punk, je t'ai offert ce super nouvel iPad, tu devrais être heureux maintenant !

- Je vais en profter pour voter pour la Superstar de l'année sur le WWE App entre Roman Reigns, John Cena et le Big Show. Merci Vince, je suis le plus heureux !

 

 

Délicieuse ironie

 

Cette question prend une tout autre dimension avec l’annonce dans les quelques jours qui ont suivi de la signature du Punkster à l’UFC lors du PPV 181. Le dessin du site de dessin humoristique sur le catch botchedspot résume parfaitement la situation selon moi. Il n’est pas à prendre au premier degré, quand bien même une partie de la fanbase de Punk pense réellement cela, car nous savons très bien que le trait est exagéré. Mais il soulève l’ironie, délicieuse à mes yeux, de la situation sans pour autant condamner Punk. Comme si le titre de ce dessin pouvait être « Ecoute Punk, on te kiffe, tu fais ce que tu veux, mais franchement quoi ! ».

 

Bah ouais. Moi, tant que Punk est heureux dans ce qu’il fait et que tout le monde y trouve son compte, ça m'est franchement égal et je lui souhaite de réussir. Je regarderai à coup sûr son premier combat et je pense même que je serai à donf derrière lui ! Sauf que pour moi, la situation de Punk à l'UFC est quand même assez similaire à certaines dérives qu'il dénonce concernant la WWE, voilà tout. Je sais que cela peut paraître compliqué à admettre pour certains, mais c'est un businessman comme tous les autres, il joue le jeu politique de ce milieu comme tous les autres. Son podcast avec son pote pour le fun avec son ton détendu à quelques jours de sa signature surprise en UFC et au moment où il lance sa nouvelle ligne de merchandising perso, franchement... C’est très amusant de voir un mec prétendu anarchiste, libre penseur, hors du système, être finalement à ce point un acteur de ce fameux système.

 

Alors mes comparaisons sont manifestement nulles et non avenues d’après certains, à côté de la plaque pour d’autres. Toujours est-il que l’UFC, ce n’est pas juste une organisation de MMA. C’est LA ligue majeure de ce sport. C’est la WWE du sport de combat. Tout comme Vince et ses boys ne signeront jamais un mec qui n’est pas passé par son centre de formation floridien, NXT, ou bien par une fédération indépendante, l’UFC ne signerait jamais a priori un gars sans aucune expérience du combat pro qui n’est pas passé par TUF (The Ultimate Fighter, qui s’apparente à l’antichambre de l’UFC) ou une autre fédé.

 

Qu’a donc motivé cette folle décision prise par Dana White de signer Punk directement en UFC avec un record flamboyant de 0-0, aucun bagage sérieux de combattant (hormis des camps d’entrainement de jiujitsu à droite à gauche) et âgé de presque 40 ans avec un carnet de santé de la taille d’une bible ?!

 

 

Ca, c'était avant.

 

 

Première réponse évidente: l’argent. Punk, au même titre que Lesnar (qui avait lui, en revanche, un gros bagage de lutte en plus d'un physique hors du commun) en son temps, s’est construit une solide réputation et va attirer inévitablement de nouveaux spectateurs, de la publicité, potentiellement plus de sponsors et donc plus de revenus. C’est une décision de business somme toute logique.

 

Mais que dire de cette décision d’un point de vue gestion humaine? Que dire d’un mec qui se casse le cul 365 jours pas an dans The Ultimate Fighter pour espérer choper un ticket en UFC, ou bien tout simplement des combattants réguliers de l’UFC au record peu flamboyant qui ont signé pour des cachets bien moindres que ce que va/a négocié Punk ? Ils ne vont probablement pas en penser que du bien. C’est bizarre, j’ai l’impression d’avoir déjà entendu ça quelque part, pas vous ?

 

On a beaucoup parlé sur ce site du fait que ce n'était pas comparable avec la WWE et les « part-timers » qui venaient chercher leur chèque. Je trouve au contraire que ça devient très comparable, c'est même carrément pire. OK, il ne vient pas à mi-temps et souhaite s’inscrire dans la durée (attendons son premier match déjà), mais le mec saute des étapes, défiant toute logique de gestion de sa santé, pour venir signer en UFC où il touchera manifestement des cachets bien plus importants que des vétérans, sans avoir rien prouvé auparavant. Là où le Rock ou Brock Lesnar, ses cibles privilégiées, viennent avec une légitimité réelle en plus de leur sex-appeal pour les sponsors et leur capacité à attirer du public neuf. Punk risque au final de passer pour un simple parvenu, parachuté grace à sa célébrité et ses relations, tandis qu’il oublie dans son analyse de dire que Brock, le Rock, Batista & compagnie, sont passés eux par la case départ et ont mangé leur pain noir pour en arriver à ce statut qui leur permet de débarquer quand bon leur semble et d’être traités en conséquence.

 

Ca a tout à voir avec ce qu’il dénonce pour moi et c’est le plus important dans ce dessin je trouve et dans la lecture que j’ai de cette « situation » depuis dix jours. Je ne remets pas en cause le choix de Punk de quitter la WWE, je remets encore moins en cause ses choix de vie qui en ont découlé et le fait de vouloir se donner un nouveau challenge à la WWE. Je pointe juste du doigt l’ironie de la situation et le cynisme évident du personnage qui fait ici une opération de communication magnifique. Mais manifestement, c'est déjà trop pour la vox populi.

 

 

C'est bien par là les biftons ?

 

 

Personnellement je ne m’étendrai pas sur cette signature du point de vue de l’UFC, car mes connaissances sont trop limitées et ce n’est pas spécialement ce qui m’intéresse ici. Mais on est aussi en droit de s’étonner sur le choix de White quand on sait que, fut un temps, Kurt Angle avait été envoyé sur les roses lorsqu'il avait émis le souhait de rejoindre l'UFC, malgré son passé de catcheur et surtout de médaillé olympique de lutte. Trop vieux, retourne à ton sport chiqué, bonhomme!

 

A l'inverse, c’est amusant de repenser au retour en fanfare du Rock ou de Batista à la WWE. Je me souviens de discussions sur le forum comme quoi là Vince devait être quand même drôlement en galère pour faire (re)venir des gars comme ça. Ca fait sans doute vendre, mais les mecs ne sont plus au top physiquement et les petits jeunes qui donnent tout le reste de l’année doivent se sentir drôlement brimés. Non, ça ne vous rappelle pas la situation d'un mec avec un tatouage Pepsi ? Au temps pour moi, ce n’est pas comparable...

 

Et pour revenir une ultime fois sur un des soi-disant coups de pied dans la fourmilière de Punk dans la gestion de la santé des catcheurs à la WWE par Vince et ses médecins. Que dire du fait que Punk, avec son passé médical (opérations des genoux, opération du coude, propension à subir des traumas crâniens/commotions), entre dans un sport ô combien brutal pour les articulations et les chocs à la tête? Sans compter les entraînements non chorégraphiés contre des sparring partners qui chaque mois, chaque semaine, chaque jour (!!!) vont lui coller des pains à plein régime car c'est comme ça qu'ils s’entraînent là-bas...

 

Certes, c'est son choix ici. Mais ne faites pas le raccourci pour autant de dire que personne ne l'y oblige et qu'il peut moduler sa charge de travail à sa guise. Je crois en effet comprendre que ce sport est si exigeant qu'un entrainement draconien est de rigueur, les promoteurs n'hésitant pas à mettre une grosse pression avant les combats majeurs. La réussite (et la survie) passe par un entrainement terrible et a également été synonyme pour certains de passage par la case dopage.

 

Et même si les combats sont espacés de plusieurs mois, vous pensez qu'il va couper des rondelles d'ananas en attendant ? CM Punk ne va pas s'entrainer tous les jours et se prendre des tatanes dans la gueule ? La WWE a un impact incroyable aussi bien sur le corps et sur l'esprit, c’est indéniable, mais comment justifier après un tel discours dans son podcast un tel choix de carrière ? A moins qu’il ait juste exagéré le trait, c’est une possibilité. Bon j'avais dit que j'arrêtais.

 

 

- Très joli blading Chael, super boulot.

- Hein ?

 

 

Bigger than WWE

 

On lui laisse tout passer à ce sale gosse, c’est fou. Comment expliquer un tel traitement de faveur ? Et le pire, c’est qu’on ira jusqu’à lui faire passer le comble du comble, le jour où il reviendra en fils prodigue à la WWE sous cotillons et trompettes pour continuer de faire exactement ce qu’il fait actuellement : jouer le jeu du système, des politiques et du business. Et ses fans de la première heure, tout comme ses détracteurs le traiteront en Dieu vivant.

 

Tout comme le Rock est idolâtré lors de chacun de ses passages à la WWE car il n’est plus The Rock, mais Dwayne The Rock Johnson, star du box office américain. Tout comme Chris Jericho n’est plus juste Y2J mais le leader du groupe Fozzy, un performer ayant participé à Danse avec les stars devant des millions de personnes et un auteur/blogueur/animateur reconnu. Tout comme Batista n’est plus l’Animal mais Dave Batista, récemment à l’affiche d’un blockbuster (Guardians of the Galaxy) et futur méchant du prochain James Bond ! Tout comme Brock Lesnar n’est plus juste le Freak, plus jeune champion de l’histoire, mais un athlète monstrueux ayant conquis le titre UFC poids lourds.  Tous sont de bien plus grandes stars aujourd’hui qu’ils ne l’étaient lors de leurs départs respectifs. Leur départ leur a permis de devenir bien plus grand que la WWE.

 

Et tout comme ils sont tous partis après des différends divers et variés et des déclarations chocs, CM Punk reviendra et ne sera plus juste CM Punk, mais un athlète mainstream ayant combattu en MMA et pour qui des articles seront ou sont écrits sur ESPN, FOXSports ou autres blogs d’Hollywood et non pas juste sur 411mania, Wrestling Observer ou PWTorch. Quand bien même il déciderait de revenir ne serait-ce que le mois prochain, le buzz autour de sa présence dans la firme de Vince serait infiniment plus grand que lors de son fameux match à Money in the Bank contre Cena ou sa « pipebomb ».  

 

Cette émancipation qu’ont eu toutes ces légendes du business pour étendre leur notoriété au-delà de la sphère catchesque est semble-t-il une trajectoire incontournable. Tout comme leur retour inévitable. Pour des raisons de business évidentes, mais aussi de nostalgie qui est autant une des plus grandes qualités des fans de catch qu’un de leurs plus grands défauts, moi le premier.

 

Ce sera d’ailleurs amusant de suivre les rumeurs et le buzz incroyable qui gonflera au fil de la progression de Punk en MMA pour un éventuel retour à la WWE. Attendez-vous assurément à les voir fleurir dès début 2015.

 

Il reviendra et nous serons les plus heureux des fans. En attendant, je lui souhaite une belle nouvelle carrière en espérant qu’elle soit fructueuse et qu'il ne fasse pas trop défoncer la gueule. Ce talentueux petit connard de Chicago est aussi intelligent qu’insupportable et il finira par obtenir tout ce qu'il pense être en droit d’avoir, et je ne suis pas loin de penser qu’il l’aura mérité. En attendant, permettez moi juste de vous dire, chers fans de Phil "CM Punk" Brooks, qu’il se fout quand même pas mal de notre gueule par moments. Si si, de la tienne aussi, toi au fond.

 

 

En attendant, continuons de sanctionner sa femme !

CM Punk est égoïste

C'est bien le seul point sur lequel je suis en accord avec toi. Mais le mec n'a jamais prétendu le contraire, et dans le podcast il ne parle que de son expérience, même si évidemment on peut penser que les pratiques de la WWE sont appliquées à ses confrères aussi. Donc pas la peine de dire que le mec se pose en moralisateur, c'est faux. Par contre je trouve ça super intéressant que le mec balance, et notamment sur les questions de santé. On parle quand même d'un milieu dans lequel on a un nombre affolant de mecs qui meurent jeunes, de drogués, et où il a fallu attendre qu'un type zigouille sa famille et se suicide pour interdire les coups de chaises dans la gueule. Donc ouais, j'ai tendance à croire Punk quand il raconte que le médecin de la WWE est un charlot, et que la WWE ne se soucie pas tant que ça de la santé de ses employés (il n'y a qu'à voir le rythme de dingue qu'ils doivent tenir). Il faut pas rejeter ce qu'il dit sous prétexte que ça fait 1 an qu'il s'est barré et qu'il a trouvé un autre contrat, ça n'invalide rien de ce qu'il raconte.
----
Ensuite sur le booking, la pub et compagnie, il faut voir que le mec a une très haute opinion de lui-même, il se voyait comme un grand nom (ou futur grand nom) de la compagnie. Perso j'ai tendance à lui donner raison (les ventes de ses produits dérivés aussi). Le mec était vendeur, il n'aurait pas fait tache dans le main event de Mania. OK c'est un connard, et il est sûrement chiant, et alors ? Mis à part son départ, a-t-il déjà fait faux bond à la WWE ? Est-ce qu'il a pas fait le job à chaque fois qu'on lui a demandé ? Putain le mec a quand même pas mal donné, et il estime qu'on ne lui a pas rendu assez, c'est son point de vue et il se défend. Pour mémoire le Rock s'est sauvé après avoir jobbé face à Cena. Il avait bobo. Super le main eventer de Mania !
----
Quant à la polémique "il fait comme les part-timers de la WWE finalement avec sa signature à l'UFC", je trouve que c'est totalement incomparable. Il ne va pas avoir un title shot, et les mecs dont il pourrait prendre la place auront leur chance à la prochaine occasion, c'est indéniable. Et puis les combattants de l'UFC ne sont pas sur la route 365 jours par an à remplir les salles et faire le job, donc le sentiment de "vol" doit être moindre (même si certains doivent avoir envie de lui péter la gueule). Et si tu crois que l'entraînement de mma se réduit à se prendre des gros pains dans la gueule et à se casser les membres, tu te fais des idées. C'est un entraînement certes intensif, mais Punk a eu le temps de lécher ses blessures depuis son départ, et il a encore du temps pour se préparer. Et on verra le résultat hein, si ça se trouve il sera à chier. Ou pas.

L'avis d'un fan pas objectif

J'ai pris plaisir à lire ce réquisitoire: il pose de bonnes bases pour lancer un débat forcément passionnant.
.
Dire, en décembre 2014, que Punk est un sale type - sous prétexte qu'il a engraissé son compte en banque en plumant la WWE, qu'il crache dans la soupe en dénigrant son ex-employeur et qu'il a usurpé sa place à l'UFC - est aller un peu vite en besogne. Car il ne faudrait pas oublier que c'est précisément le comportement qu'a eu la WWE à son encontre qui l'a conduit là où il en est à ce jour. Si Vince s'était montré un peu plus conciliant (sponsors, rôle au ciné), plus à l'écoute (booking) et surtout plus attentif au sujet de sa santé; alors Punk n'aurait pas fini totalement écœuré comme il l'est maintenant par le monde du catch.
Je ne pense pas dire de connerie en affirmant qu'en janvier de cette année, Punk ne se voyait certainement pas dans la situation qui est la sienne actuellement. N'oublions pas que presque un an s'est écoulé entre le Rumble et les fameux podcasts et il est facile pour nous – simples spectateurs – de prendre un raccourci un peu trop hâtif. A mon avis, ce serait une erreur de minorer toutes les épreuves qu'il a endurées et vaillamment traversées. Il a su faire face, s'adapter et rebondir de fort belle manière après être tombé de haut. Là où il force encore plus mon respect (qu'il avait déjà obtenu à l'été 2011), c'est qu'il a formidablement bien réussi à retourner à son avantage une situation qui lui était pourtant très défavorable à la base. Le gars est physiquement mal en point, viré le jour de son mariage, ne perçoit pas le fric que son employeur lui doit et réussit, en seulement quelques mois, à faire volte-face en résolvant tous ses problèmes et en se relançant très haut très fort avec de jolies perspectives (UFC, Marvel).
Une preuve de plus de son talent?
Bref, CM Punk c'est à ce jour, une incroyable success story – l'histoire d'un mec qui, contre vents et marée, réussit à s'en sortir brillamment là où beaucoup d'autres auraient sombré.
Si son comics est un succès et qu'en plus il remporte ses combats dans les MMA, alors il faudra lui ériger une statue à Chicago à côté de celle de Jordan!

CM Punk divise

Je comprends ton billet d'humeur Jyskal. CM Punk a toujours eu une attitude qui divise. Même lorsqu'il était au sommet de sa gloire, bien que tout le monde reconnaissait son incontestable talent, certains avaient du mal avec son caractère.
Ceci-dit, je suis plutôt en désaccord avec toi sur de nombreux points.
_____
Le paragraphe sur le jeux vidéo WWE 2K13 et Slim Jim par exemple. Autant je te rejoints sur le cas du jeux vidéo, autant sur Slim Jim je donne raison à Punk.
Si c'est bien lui qui a noué les contacts avec la marque de friandise, alors c'est très peu élégant et même injuste de la part de la WWE de mettre quelqu'un d'autre à sa place. Pas illégale certes, mais injuste.
_____
Mon plus gros désaccord est sur la partie suivante :"même si certaines pratiques sont très certainement à revoir et méritent d’être exposées à la lumière du jour, je pense que Punk est loin d’être le premier lutteur à devoir catcher blessé [...] Il semblerait d'ailleurs que le roster n'ait que peu gouté à son commentaire".
J'ai du mal à comprendre l'argument. Plusieurs autres lutteurs doivent catcher blessés et alors ? C'est une excuse pour la WWE ? Je dirais au contraire cela donne d'autant plus raison à Punk de se plaindre.
Quant à la réaction du roster, je pense que personne ne la connaît parfaitement. Quel employé de la WWE osera parler ouvertement d'un sujet aussi sensible ?
_____
Autre désaccord : "C’est très amusant de voir un mec prétendu anarchiste, libre penseur, hors du système, être finalement à ce point un acteur de ce fameux système."
Tu confonds pas un peu kayfabe et hors-kayfabe là ?
Punk anarchiste et hors du système ? En kayfabe oui.
Mais hors kayfabe, si CM Punk a bien critiqué le système plusieurs fois, il ne l'a jamais remis en cause non plus. Il aimerait améliorer le système tout au plus (par exemple voir le cas Lesnar être mieux géré), mais il ne cherche pas à faire la révolution non plus.
_____
Pour le reste, je suis assez d'accord avec toi.

Un ingrat

Merci pour ton comm! Bon je commence par toi pour répondre, mais tu reprends des points évoqués par de nombreux commentaires donc j'essaierai de ne pas être trop redondant sur les autres.
Pour le point médical, j'admets sans difficulté la petite contradiction dans mon propos et mon zest de mauvaise foi sur ce point. C'est le seul selon moi ou je noircis vraiment le trait en effet. Que les catcheurs luttent blessés et la ferment n'excuse en rien la WWE de faire ce qu'elle fait. Tu as tout à fait raison. Si des pratiques malsaines ont lieu, il faut les dénoncer et le business ne s'en portera que mieux.
Néanmoins, je pense que, cela fera sans doute bondir, cela fait aussi partie des très dures contraintes du métier en quelques sortes. Catcher avec une commotion, non. Catcher en étant fatigué, meurtri, à moins de 100%, avec un genou qui dit merde à l'autre, oui ! Le planning est ce qu'il est, les attentes sont fortes et multiples, les talents doivent faire quelques concessions de santé, ils sont tous logés à la même enseigne et savent dans quoi ils se sont embarqués.
Le sujet des staphylocoques est plus délicat, mais tout aussi louche. Car comme l'a dit SPAN plus bas, il y'avait un risque de contamination de tout le roster. Et partant de ça, je trouve ça très surprenant qu'on ait pu laisser cela arriver. D'autant qu'il semble que cela soit sorti une fois l'infection disparue. Bref, j'ai envie d'accorder le bénéfice du doute à la WWE sur ce sujet car je ne vois pas ce qui devrait m'obliger à croire CM.
.
Et sur ton troisième point, je ne confonds pas non. Je pense sincèrement que Punk est celui qui se rapproche le plus du personnage qu'il joue à l'écran parmi les catcheurs. Je pense vraiment qu'il se prend pour un rebelle en marge pour qui sa vision de la société et du business est la véritable marche à suivre.
J'axe une bonne partie de mon procès là dessus et j'assume.
.
Sur le reste, je ne concèderai rien car même si toi, et de très nombreux commentaires, pourront ergoter sur si ce qu'il dit est vrai ou non, ce n'est pas franchement l'objet de mon attaque.
C'est l'image dont il jouit sur le net et l'accueil du podcast qui me stupéfait. On m'accuse de procès d'intention, c'est pas complètement faux, mais que dire des fidèles du Straightedge envers la WWE ?
Ce podcast est manifestement parole d'Evangile alors que nous n'avons (et n'aurons probablement pas, car la WWE qui n'a pas à se justifier sur la grande majorité des points). Perso, je te le donne en mille, j'ai beau aimer le catcheur, cette sortie m'a fait baissé mon estime envers l'homme. C'est un podcast facile. Facile car le mec ouvre sa gueule 10 mois après s'être fait dégagé, une fois que ses avocats ont bien ramassé tout ce qui était possible de ramasser et qu'il a bien couvert son cul avec Dana White à l'UFC. C'est une sortie de faux cul ingrat de tout ce qu'on lui a donné je trouve.

Sur les blessures, je suis

Sur les blessures, je suis d'accord avec toi pour dire que ça fait partie du boulot et qu'il est logique qu'un catcheur soit parfois obligé de travailler sans être à 100%.
Ceci-dit le podcast de Punk a le mérite de soulever deux points (même si ce n'est pas volontaire de la part de Phil Brooks).
1) C'est délicat d'estimer si un catcheur est à 100% / pas à 100% mais capable de catcher / capable de catcher à condition qu'il ne reçoive pas de coup sur un point sensible (genre un genoux en mauvais état) / pas capable de catcher. Or, c'est un médecin employé par la WWE qui doit décider de ça, ce qui peut jeter un doute sur son objectivité.
D'un autre côté, je ne jette pas la pierre à la WWE. D'autres que moi qui s'y connaissent plus en ont déjà parlé sur ce site. Le programme de la WWE n'est pas parfait mais n'est pas le pire non plus si on compare à d'autres sports.
2) On peut se poser la question plus généralement de l'hypocrisie du public (nous inclus) qui condamne la WWE quand il entend ce que dit Punk à propos de sa santé alors que bon... nous savions tous avant ce podcast à quel point ce travail est dangereux pour la santé et ça ne nous empêche pas de regarder ce spectacle en espérant voir des spots de malade.
_____
Je ne vais pas m'attarder sur mon troisième point. C'est une question d'appréciation totalement subjective.
Pour moi, Punk était un rebelle anarchiste in kayfabe. Hors kayfabe c'est une grande gueule avec un caractère exigeant, qui aimerait voir la WWE évoluer dans un sens correspondant à ses idées. Mais ses idées n'étaient pas anarchistes puisqu'au contraire il voulait améliorer le business de la WWE (en apportant de nouveaux sponsors ou en gérant différemment certains catcheurs).
_____
Après, je suis entièrement d'accord avec toi pour dire que certains prennent peut-être trop ce podcast comme parole d'Evangile.
Perso, je pense que Punk parle quand même avec ses tripes mais qu'il est juste incapable de réaliser que ce qui lui semble être une bonne idée dans sa vision de catcheur n'en est peut-être pas une dans la vision de dirigeant de VKM. Et qui si certaines de ses idées sont repoussées ou modifiées, ce n'est pas pour le faire chier mais parce que VKM pense vraiment que c'est mieux comme ça.

Perplexité

Très bon papier Jyskal où je te rejoins sur pas mal de points.
En l'occurrence, ce qui me gêne dans ce "CMgate", ce n'est pas le fait que Punk quitte la WWE en déversant sa bile, il était considéré comme une star du business, il a accès aux médias en vertu de ce starpower, alors il utilise cette fenêtre de tir pour dézinguer à tout-va, après tout pourquoi pas?
Il a le droit d'être mécontent de son traitement, de sa fiche de paie, de ses collègues, de son usure, ou de sa non-accession au ME de WM alors qu'il était considéré comme un des top-guys de la fédé, non ce qui me pose vraiment question, c'est ce qui s'est passé après cette itw.
*
En effet, durant cette ITW, il a mis en avant son état physique, limite le délabrement de sa santé à cause de ses années de pro-wrestling, qu'il n'en pouvait plus, épuisé qu'il était, affaibli par les nombreuses blessures et le rythme infernal imposé aux catcheurs WWE, soit.
Mais c'est là que ma perplexité a atteint son zénith, car derrière cette itw, que fait Brooks? Il annonce son arrivée à l'UFC!
Alors qu'on soit fan ou hater de Punk, cela reste tout de même étrange non?
Le mec nous assène qu'il est détruit et il part faire le guerrier dans le sport de fight ultime?
Y a pas un truc qui colle pas là?
Donc permettez moi d'afficher toute ma perplexitude sur une carrière de Brooks en MMA ou UFC, le mec passe son temps à dire depuis des semaines que son corps est en totale déliquescence, il a 36-37 ans et paf il a retrouvé une forme de feu de dieu entre cette itw et sa signature à l'UFC? Bon d'accord...

Y a dix mois entre son départ de la WWE et le podcast

Entre-temps, il a peut-être pu se refaire une santé. Et son premier fight dans l'octogone ne surviendra que dans quelques mois, soit un an et demi après son dernier match WWE. Je connais pas précisément son état de santé, mais je peux imaginer qu'une fois bien soigné, ça reste un athlète de haut niveau...

Il ne restera pas sur un transat

Tu as raison de dire qu'il aura du temps pour se remettre en forme, mais les entrainements de MMA sont ultra demandeurs niveau physique. Ca ne suffit pas de juste aller à la muscu et faire du cardio.
Le mec va se coltiner des sparring partners, va probablement faire des combats d'entrainements par dizaine et se prendre des vraies droites dans sa tête, sujette à commotion, des vraies prises de soumission sur ses articulations, déjà opérées à plusieurs reprises. Bref, moi perso je suis perplexe.
Et oui c'est un athlète de haut niveau. Mais visiblement la WWE a eu raison de lui si on en croit ses paroles. Ou alors il exagère.

Ou alors...

Ou alors il s'est refait une santé. Il n'a jamais dit que la WWE l'avait rendu paraplégique hein!

Pognon

Plus j'y réfléchis, et plus je me dis que vu que le pognon prend une grande part dans ses décisions (même si pour moi, il profite quand même pas mal de son exposition pour faire ce qui lui plait en étant bien payé), si la WWE lui propose un gros contrat pour une victoire au rumble suivie d'un ME à Mania, il acceptera.
Mais bon du coup ça dépendra quand même pas mal de son exposition main stream, si son combat à l'UFC est une branlée monstre et qu'on arrête de parler de lui par la suite, la WWE reviendra pas vers lui :x
Ps : si mon commentaire à un rapport avec l'article ! Jyskal parle beaucoup de pognon en disant que c'est la raison principale des décisions de Punk. Même si je pense plutôt que Punk joint l'utile à l'agréable en étant grassement payé pour réaliser ses rêves.

Ca fait du bien!

On sent que ça t'a fait du bien de dire ce que tu avais sur le cœur et ça c'est bon. Personnellement et apparemment contrairement aux autres, j'abonde complètement dans ton sens. Comme je l'ai déjà mis dans un com, j'ai un profond respect pour Punk le catcheur et ses choix de vie. Pas de problème. Mais je suis totalement d'accord avec ta phrase : "Sur un faux ton je-m’en-foutiste, je l’imagine confortablement avachi sur sa chaise, à se balancer comme un jeune collégien rebelle arborant son sourire le plus insolent."
.
Ca résume bien ma pensée et merci d'avoir fait ça mieux que ce que le talent et le temps m'auraient permis de faire. Pour moi son podcast ne contient (presque) aucune révélation scandaleuse et la complainte du gars maltraité par sa boîte fait vraiment sourire. La WWE (Vince) fait ce qu'elle veut, elle le fait souvent mal mais elle fait ce qu'elle veut.
.
En plus le ton est très drôle. Mention spéciale pour les vignettes ironiques à souhait. Celle du Slim Jim m'a fait beaucoup rire.
.
Quant à sa future carrière à l'UFC, je lui souhaite aussi le meilleur. Mais pour le peu que j'en ai vu, il va se faire défoncer le pauvre. Sauf si comme Batista (dont j'ai vu le match en entier, la purge!) on lui refile un pré-retraité avec 30 kilos de trop qui sert de sac de frappe. Et même avec ça Batista qui a un autre gabarit que Punk et aussi des aptitudes en jiu jitsu n'a fait qu'un seul combat. Wait and see...

Punk est pas le problème, c'est le symptome.

C'est marrant mais même en essayant de donner une chance à tes arguments, j'arrive pas à en trouver un seul de bon et je pense que c'est parce que t'as pas compris ce qu'il faut retenir des podcasts. Il faut vraiment pas chercher à savoir qui a tort, qui a raison, qui est le bon, qui est le méchant comme dans une storyline bien écrite (de toute façon, depuis quand on en a eu une ?), juste saisir l'opportunité de voir comment ça se passe vraiment en coulisses parce que pour une fois on a le témoignage d'un type qui a une carrière suffisamment remplie pour qu'on ne puisse pas lui opposer comme argument l'aigreur de n'avoir rien fait dans un ring à la WWE et/ou la volonté de tenir sa langue parce qu'il a encore envie d'un contrat plus tard.

Est-ce que Punk est un sale gosse mégalomane et un petit con ? Oui, bien sur, mais bon voilà, ça c'est pas une nouveauté du tout et, entre nous, je pense pas qu'il soit très différent de tous ceux qui ont réussi à se faire une vraie belle carrière à la WWE. Le jour où on videra le Hall Of Fame de tous les drogués, de tous les alcooliques, de tous les mégalos et de tous ceux qui ont battus leur femme, repentis ou non, il restera qui ?

Est-ce que Punk étant ce qu'il est, ça fait de Vince (ou HHH ou Stephanie) un saint pour autant ? Ben non. Tout ce que reproche Punk à Vince reste valable et il ressort que c'est une compagnie qu'est gérée avec un doigt mouillé et pas avec des règles strictes. Qu'on interdit des trucs à Punk alors qu'on le laisse faire à d'autres.

La question des sponsors est rigolote parce que c'est moi qui est écrit l'article sur la promo de Vegas et je me souviens bien d'avoir dit dans cet article que je trouvais inacceptable de voir HBK dans un ring déguisé en panneau publicitaire pour son matériel de chasse.

Celle de la santé en général est gênante. Pourquoi Punk a bossé avec une commotion alors qu'on a coupé les ailes de Ziggler en plein vol et avec le titre quand il a du s'arrêter après son cash-in ?

Celle du staphylocoque est même pas gênante mais carrément inconfortable parce que ce genre de choses s'attrape pas dans des WCs pas propres mais sur des rings. Laisser Punk combattre chaque soir avec ça, de la part du médecin, ça n'a aucun sens, c'est prendre le risque de contaminer tout le roster.

Le reste :
- Est-ce que Punk va revenir un jour ou pas (Spoiler alert IMO : Jamais )?
- Est-ce que la WWE a des petits arrangements avec sa politique anti-dopage (Spoiler alert : Oui, c'est bien connu ...)
- Est-ce que Ryback est un catcheur safe (Spoiler alert : cf Botchamania) ?

On s'en fout, c'est pas le truc intéressant du podcast, le truc fondamental, c'est qu'avec ces conneries la WWE a réussi à dégouter du catch un des mecs sur lesquels elle avait beaucoup investi et que maintenant c'est Dana White qui va gentiment recevoir les dividendes.

Et ça, au delà des petites rancunes et des shoot interiews, c'est juste terrible. C'est pas comme si cette année la WWE avait eu une année formidable, hein :
- elle a changé de business model et n'arrive pas à tenir ses objectifs, tellement même que les investisseurs en bourse commencent à perdre patience
- Elle a réussi à complètement saborder ses parts de marché sur le segment latino en faisant huer Rey Mysterio, virant Sin Cara et Del Rio qu'était en plus victime de racisme en interne.
- Elle a investi des millions dans un performance center d'où, pour le moment, personne n'est sorti (toutes les recrues de NXT qui brillent actuellement dans le roster viennent du système FCW qui coutait bien moins cher, alors OK, c'est une question de temps mais bon, voilà, va expliquer ça à tes actionnaires quand tu leur a promis un network à 1 million d'utilisateurs que tu peines à les avoir et qu'en plus tu te chies dessus en annoncant sa disponibilité dans un pays où non en fait tu peux pas)
- Elle a investi énormément dans deux mecs qui sont pour le moment tous deux blessés (Bryan et Reigns)

On ne s'est pas compris

Bon déjà je suis heureux de t'avoir amusé manifestement !
Je pense que si je n'ai pas compris le fond de son podcast, tu es un peu passé à côté du but de mon article, je dis ça sans prétention. Je ne pense pas avoir écrit un grand texte, mais en tout cas j'ai le sentiment d'avoir mis le doigt sur quelque chose d'important. Mais je me suis sans doute mal exprimé donc je vais préciser. Je ne répondrai pas à ton "point par point" car je n'ai pas ta connaissance du business pour argumenter sur tel ou tel sujet de son podcast.
.
Je voulais écrire ce billet car j'en ai marre du statut privilégié de Punk sur la toile. Et le simple fait de savoir, avant même de proposer l'idée, que j'allais créer du débat, me confortait dans ma croisade.
On parle d'un mec qui avait tout pour lui, de mon point de vue. Il a beau pensé le contraire, qu'il méritait mieux, que le management aurait du appuyer ses idées, ce n'est pas son entreprise. Ce n'est pas SON sport, il n'est pas le mètre étalon de tout ce qui est bien ou mal dans le catch. Je ne cherche pas à savoir si il a tort sur ce qu'il dit, je dis qu'il n'a pas systématiquement raison, et je trouve la nuance importante.
.
Partant de ce postulat, j'ai regardé cette situation (ce podcast suivi de sa signature) et je me suis dit que c'était un beau salaud.
Une fois le cul bien au chaud et le compte en banque alourdi, on vient l'ouvrir pour se plaindre de simagrées sur des histoires de sponsoring ? Sur sa place de "top guy" qu'il mérite soi disant ? Il n'était QUE le n°2 au merchandising et un des plus beaux palmarès de l'ère moderne après tout.
Et sur le plan médical, si c'était si grave, pourquoi ne pas se "rebeller" plus tôt et protéger sa santé et celles des autres catcheurs ? J'aimerais bien une réponse à ça.
J'ai deux réponses personnellement :
- C'est un lâche égoïste. Alors qu'il est le premier à connaitre sa condition, il continue de catcher au lieu de protéger ses collègues. Que ce soit pour l'infection ou ses blessures, il sait pertinemment que lutter blessé est aussi dangereux pour lui que son adversaire. Il continue pourtant. Bah oui, ça serait con de se retrouver à la porte hein.
- Il amplifie, il exagère, il profite de sa nouvelle sécurité financière et de sa célébrité pour se payer la WWE et Vince, prendre sa revanche sur la vie qui lui doit tout manifestement.
.
Et le pire c'est que les deux ne sont pas incompatibles l'une avec l'autre.
Descendons le de son piédestal une bonne fois pour toutes. C'est un catcheur formidable, mais manifestement un bon con.
La WWE n'est pas toute rose, mais ne nous réfugions pas derrière CM Punk pour cette pseudo lutte des classes de l'employé contre la machine. C'est tout sauf le bon héraut pour ce combat.

Je pense que tu te trompes

" - C'est un lâche égoïste. Alors qu'il est le premier à connaitre sa condition, il continue de catcher au lieu de protéger ses collègues. Que ce soit pour l'infection ou ses blessures, il sait pertinemment que lutter blessé est aussi dangereux pour lui que son adversaire. Il continue pourtant. Bah oui, ça serait con de se retrouver à la porte hein."
=> Si j'ai bien compris le podcast, Punk ne découvre son infection aux staphylocoques qu'après son départ de la WWE. Il n'a jamais catché en sachant pertinemment qu'il avait ça.

mais

Il a catché en ayant une grosse boule. Je pense que, si il se sentait incapable, il pouvait le dire sur le ring et, même en risquant une grosse engueulade, subir un tombé rapide sans que les bookers soient au courant. "Désolé, mais quand je dis que je suis blessé, je le suis."

Punk n'est ni le problème ni le symptôme.

SPAN (oui je me permets) depuis le début du débat, je trouve que tu as une vision très négative de la WWE (qui si on t'écoute est au bord de la faillite) et une vision très bizarre du monde du travail et de l'entreprise en général.
Par exemple quand tu dis que la WWE est géré au doigt mouillé, je rigole. Dans chaque décision prise dans mon boulot (et c'est pas dans une petite PME), il y a une partie d'incertitudes assez grande. En gros à chaque problème rencontré on n'a jamais une solution miracle. Toutes les solutions proposées ont toujours des inconvénients (trop chères, trop longues à mettre en place, pas assez robuste) et des avantages, et il y a un mec qui décide laquelle prendre. Il écoute toutes les parties, il a une certaine idée en tête lui aussi (à cause de ses études, des cas qu'il a vu avant, des directives que le QG parisient lui envoie) et il choisit en son âme en conscience. Je pense qu'à chaque fois il espère prendre la meilleure décision (ou la moins pire) mais de là où je suis (en bas de l'échelle), ça ressemble souvent à la politique du doigt mouillé.
Sauf que ça ne l'est pas en tous les cas pas entièrement. Et ben je pense bêtement qu'à la WWE c'est pareil.
Donc oui tout n'est pas exactement traité sur le même pied d'égalite. Si Vince décide d'accepter les sponsors de Brock c'est qu'il croit pouvoir tiré un bénéfice qu'il ne voit pas dans le cas de Punk (il a peut-être tort, mais quand il prend la décision il peut pas le savoir).
Non parce que l'argument qui est de dire que la WWE a eu tort d'investir sur Bryan et Reigns c'est un peu reprocher à la WWE de ne pas avoir de boule de crystal. Et ça je vois pas comment elle pourra un jour résoudre son problème de précognition.

Et je ne reviendrais pas sur le fait que tu annules tous les argument de Jyskal sous le pretexte fallacieux que ce n'est pas ça qu'il faut retenir du podcast. Heu, ben on retiens ce qu'on veut du podcast. Et je crois que Jyjy insiste sur certains points pour contraster avec la signature de Punk à l'UFC. Si CM Punk avait seulement fait les podcasts et était retourné à l'écriture de comics pour Marvel, je crois qu'on aurait retenu des choses différentes. Mais là non, le mec sort un podcast et signe dans la foulée, ça change la perspective et l'analyse. C'est normal.

petite question

Ils t'ont fait quoi les drogués et les alcooliques (qui sont des maladies) pour que tu veuilles les virer du Hall of Fame ? Y a une différence entre un mec qui s'abîme la vie sans chercher a augmenter ses capacités physiques.
-
Le performance Center n'a ouvert qu'il y a 18 mois, c'est encore tôt pour voir des mecs en sortir. On aurait facilement sorti l'inverse si un jeune était dans le roster WWE sans un an au compteur du performance center.
-
Sur le network, tu te trompes mais faudra voir les derniers chiffres au moment de leur communication. Ils se sont plantés sur l'Angleterre mais peut être aussi qu'on les a enduit en erreur, non?
-
Et encore une fois, elle n'a pas fait huer Rey Mysterio. Le public a eu son Daniel Bryan plus tôt dans la soirée, pas de sa faute si il est complètement con aussi.

En général être drogué et

En général être drogué et alcoolique aide beaucoup à devenir un connard imbu de soi même, mais, bon, c'est pas obligatoire, la preuve Punk est Straight Edge. Ceci dit, être drogué et alcoolique à la WWE a tellement été une sorte de rite de passage que les anciens du roster imposaient aux nouveaux que dire que c'est une maladie n'est pas complet, si tu ne dis pas qu'elle a été grandement contagieuse dans certains vestiaires (et que la majorité des vecteurs de propagation sont au Hall Of fame)

Sur le network et l'Angleterre, il faut arrêter de chercher des excuses à la WWE. Si t'annonces un service et que t'es pas capable de le fournir, c'est pas pro. C'est d'autant moins pro, d'ailleurs quand tu fais des annonces dans tes shows pour dire que ceux qui regardent en PPV et pas par le network sont des imbéciles qui payent trop cher.

En catch, le public n'est jamais complètement con. Un bon booker sait manipuler le public pour obtenir la réaction qu'il recherche.

mais

Donc un public qui n'est pas complètement con qui arrive a se faire manipuler, tu appelles ça comment ? Mais, sur Rey Mysterio au Rumble et la non présence de Bryan, j'en ai causé en long en large à l'époque en disant que je trouvais normal et donc logique de pas le voir étant donné qu'il quitte le stade bien amoché.
-
Après, tu fous Bryan en 30, la foule est contente. OK. Mais si ton plan est de faire gagner Batista, tu te tapes la même cohue.
-
LE network, je ne cherche aucune excuse à la WWE, ils ont flambé en Mai, juste après le lancement US et devait surement penser que ça passerait facilement. Ils se sont trompés. Pas la peine de jeter le discredit sur la compagnie pour autant, qu'est ce qu'on s'en fout, on vit pas en Angleterre.

"Donc un public qui n'est pas

"Donc un public qui n'est pas complètement con qui arrive a se faire manipuler, tu appelles ça comment ?"
Du suspended disbelief.

Le boulot d'un booker, c'est justement de planifier des storylines avec suffisamment d'avance pour pas se retrouver la veille devant un cul de sac et de se poser la question de comment il fait pour pas faire siffler un babyface qu'a jamais turné et qu'écoule beaucoup de merchandising.

Je jete pas du discrédit sur la WWE, je constate juste qu'elle a changé de business model et qu'elle est pas capable de le faire sans accrocs majeurs, qu'elle a fait des erreurs de booking super chelous, qu'elle se retrouve avec aucun produit d'appel sur le marché des latino-américains à part El Torito (alors qu'avant elle avait Mysterio, Del Rio et Sin Cara), qu'elle a viré Jinder Mahal et n'a plus Khali, ce qui va la priver d'un bon paquet de roupies sur un marché à 1 milliard 2 de téléspectateurs potentiels.

Alors après, oui, on peut se dire qu'écouter ce que dit Punk, même si c'est un connard prétentieux, c'est pas forcément idiot parce qu'il y a quand même des trucs qui vont pas, que quand Punk parle de santé et que les deux types pushés cette année sont sur le banc de touche, c'est peut être pas un hasard et que business c'est pas un mot kayfabe.
Si vous trouvez, c'est accorder trop d'importance à un type qui crache dans la soupe et que ça jette le discrédit sur la compagnie, ben voilà.

Sur ReyRey au Rumble

Là-dessus je suis Span. Il était évident que le public allait conspuer le trentième entrant vu le contexte. La WWE aurait dû prévoir le coup et mieux gérer l'absence de Bryan (genre lui faire dire à l'avance qu'il ne serait pas au Rumble Match) ou au moins envoyer en trentième un heel qui en aurait profité pour prendre plein de heat — tiens, Wyatt par exemple, lui qui avait vaincu Bryan en début de soirée. Quoi qu'il en soit, elle a envoyé Rey à l'abattoir ce soir-là, ça me semble incontestable.

Deja eu

On avait déjà eu cette discussion à l'époque, doit on revenir dessus?

Aussi longtemps que tu MENTIRAS, oui.

Dis que j'ai raison et la discussion prendra fin.

spanish je t'aime :)

pour le sponsoring c'etait avant un angle mais surtout un droit. J'ai toujours pas compris pourquoi ca marchait comme ca, mais les catcheurs sont pas des simples employés.
C'est des intermittents du spectacle, artisans etc.... du coup ils ne sont pas obliger de faire tout ce que leur demande la wwe, quand t'appelles un plombier, tu le forces pas à se sapper selon tes gouts ^^
*
A ce que j'ai compris punk voulait pas en faire qu'a sa tete avec SES sponsors. Nan il voulait monter un angle qui s'inscrirait dans la suite de sa rebellion contre la wwe. Moi je trouve l'idee pas mal. Bien mieux que celle avec Lesnar où au final si on te le dis pas, tu te le remarque pas qu'il a des sponsors perso.
*
Pour la suite je vois pas Punk comme un chouineur, mais plutot comme un delegué syndical. Role qu'il n'a pas voulu assumer.
Oui lutter blesser fait partie de la "routine" du catch, mais non ce n'est pas normal. Je pense qu'il a fait ces declarations non pas pour qu'on le plaigne, mais plutot pour qu'on se rende compte (surtout la wwe) que la securité des catcheurs n'est pas assurée.
La wellness policy tout ca, on en parle plus du tout. La WWE se focalise sur les commotions parce que c'est à la "mode" à cause du foot us etc.... mais elle laisse de coté tout le reste.
Combien de catcheur ont luttés blessé et ont fini par devenir accrocs aux antidouleurs ? combien se sont pété encore plus ? ou pire combien on fini dans un fauteuil relativement jeune ? (lex si tu me lis :()
.
Je pense surtout que Punk, enfin c'est mon interpretation, a voulu se positionner en tant que lanceur d'alerte. C'est pas un moralisateur, il a dit "voila comment ca marche, moi je le dis, après vous vous demerdez"...
*
Pour la suite concernant le mma je n'ai pas d'avis, neanmoins oui le mma c'est violent, mais tu te prends pas des parpaing dans la gueule tout le temps à l'entrainement sinon les mecs seraient comme mohammed ali maintenant. Simplement si t'es blessé tu peux annuler un combat. A la wwe c'est tres mal vu.
*
Mais pour en revenir a la wwe, oui le mec est aigri et encore une fois je le comprend. Son reve c'etait le maint event de mania, plusieurs fois on lui a préféré d'autres gens. J'aime bien Miz, mais franchement le voir en ME a mania, moi aussi ca m'aurait fait mal à la place de punk.
On lui dit faut que tu sois le top guy, il se casse le cul, propose des idees... et il y arrive. Et là t'as un mec, certes vendeur, qui lui passe devant le nez et lui brise son reve.
Oui a a sa place aussi je l'aurai eu mauvaise. Surtout qu'il se fait vieux le punk, je pense pas que s'il etait resté il aurait pu maintenir son niveau.... donc oui c'etait un peu sa derniere chance.
*
Mais faut pas voir non plus punk comme un egoiste, il l'est certainement, mais il a pas mal milité pour que ziggler, cesaro, bryan ... aient la place qu'il merite. Et que ca soit pas toujours des mecs shootés, steroides ou potes avec le chef (coucou randy) qui aient toute la lumiere.
Oui le catch est injuste, oui on l'accepte, mais pourquoi ne pas gueuler de temps en temps ?
*
Pour en revenir une derniere fois au mma, faut pas se leurrer, white n'en est pas a son coup d'essai. Quand il a filé un title shot a lesnar c'etait avant tout pour vendre du ppv. Signer punk cest aussi pour ca. Derriere je pense qu'il s'en tape un peu de savoir si punk a faire une belle carriere ou pas. On est aux USA, c'est le pognon qui est roi ;)
.

Pour le reste j'aime bien ton papier jyskal, juste que je partage pas la meme opinion que toi. Mais on en debat sainement et c'est ca qui est bon

Contracté indépendant

Bon alors RainMakeR, je t'explique le statut des catcheurs parce qu'effectivment tu comprends rien.
Non les catcheurs ne sont pas directement employé par la WWE (et oui la WWE y tire beaucoup d'avantages). Cependant ils sont sous contrat exclusif avec la WWE. Et ils sont payés à la tâche. Dans le monde du travail ça correspond au travailleur indépendant (le fameux freelance) qui a signé pour une mission de chantier.
Pour ceux qui ne connaissent pas (et oui ça existe dans beaucoup de domaines autres que le spectacle et le catch), en gros une grosse entreprise a une charge de travail a durée limitée sur un projet, et elle veut être flexible. Elle fait donc signer une mission de chantier au travailleur indépendant. Le mec agit comme un employé de la boite pendant la durée de la mission et il est rémunéré au nombres de jours effectivement travaillé (il est pas payé si il prend des congés). Comme il agit en tant qu'employé (et c'est marqué sur ton ordre de mission, que tu as signé), il se doit de se plier à la politique et aux exigences de la boite. En gros pendant le temps de ta mission tu n'es pas libre de dire du mal de la boite qui t'emploie, tu n'es pas libre de divulguer des infos internes à la boite etc...
Et ben pour la WWE c'est pareil, les mecs ne sont pas libres de négocier avec des sponsors personnels. La WWE peut y mettre son veto.
Un autre exemple qui peut parler dans la vraie vie, c'est le cas des franchises. Si tu as un Quick en franchise, tu es obligé de respecter les exigences de décoration, couleurs, et même menu de la maison mère. Mais tu es quand même propriétaire de ton restaurant.
C'est pareil tu es indépendant mais pas complètement. C'est pareil avec la WWE.
C'est plus clair?

yep

Ok c'est bien ce que je pensais.
Seulement comme Punk a l'air a fond avec ses avocats, ca m'etonne que y'ait pas de failles a exploiter.
.
Ce que j'arrive pas a totalement à intégrer c'est que quelque part le mode de fonctionnement de la wwe revient à signer des cdd, et s'ils font autrement c'est qu'ils doivent y gagner quelque chose, mais quoi ?
Je sais que y'a des histoires d'assurances individuelles, mais bon vu la souplesse des regles d'embauche aux usa ....
.
En plus qu'est ce qui pourrait empecher un gars du genre John Cena de faire des apparitions ailleurs. Tu vas me dire il est en contrat exclu. Oui, mais au renouvellement, qu'est ce qui l'empecherait de ne plus l'etre.
Je suis certain que si demain il fait cette demande, la wwe acceptera. Ils peuvent pas se passer de lui.
Et lui est devenu tellement important qu'il pourrait rouler sans la WWE.

Beaucoup de choses!

Bon, y a énormément de trucs là-dedans, et c'est bon signe, ça veut dire que t'es à la hauteur de l'événement, Punk ayant abordé de nombreux aspects dans son podcast, avant donc de signer à l'UFC — il aurait été étrange que y ait pas énormément de choses à discuter dans ton papier!
.
Globalement, je pense qu'au vu de la multiplicité et de la variété des thèmes abordés, il est pratiquement impossible de trancher nettement en faveur d'une des options "Punk a raison sur toute la ligne, vive Punk ce génie" ou "Quel gros hypocrite tout bidon". Il y a des choses qui semblent très justes, d'autres très discutables, d'autres encore dont on ne sait trop quoi penser... Pour ta part, et même si tu prends la précaution de signifier que tout n'est pas à jeter dans les propos punkiens, tu sembles adhérer assez clairement à l'option 2 ci-dessus. Et justement, je veux réagir à un ou deux éléments que t'avances "en défense" de Punk puisqu'il me semble que tu ne lui donnes raison que pour mieux le défoncer ensuite!
.
1) Les questions médicales, dont tu estimes que c'est "le seul vrai débat qui mérite d’être soulevé ici". Tu concèdes que "certaines pratiques sont très certainement à revoir et méritent d’être exposées à la lumière du jour", mais tu enchaînes immédiatement par "je pense que Punk est loin d’être le premier lutteur à devoir catcher blessé et que c’est sans doute le pain quotidien de la majorité des « top guys » qui multiplient les shows et les matchs chaque semaine. Il semblerait d'ailleurs que le roster n'ait que peu gouté à son commentaire."
Et ça, vois-tu, ça me fait pas mal tiquer.
Parce que Punk n'a pas juste "catché blessé". Si on l'en croit (et c'est la limite de mon raisonnement, qui se base sur le présupposé que, ici, Punk dit la vérité), il a catche pendant des mois en souffrant d'une infection aux staphylocoques, un truc bien dégueu et carrément dangereux pour sa vie selon son médecin, problème médical en tout cas sérieux que le médecin de la WWE n'a pas su ou, pis, pas voulu détecter, lui intimant l'ordre de retourner au combat. Je crois qu'en réduisant ça à "catcher blessé", tu minores largement le sérieux de sa condition médicale de l'époque.
En outre, quand bien même beaucoup de catcheurs travailleraient en étant blessés, ce n'est absolument pas normal et doit être dénoncé. Merde, c'est dangereux de bosser blessé dans ce métier, pour eux et pour leurs adversaires.
Punk lui-même peut difficilement être suspecté d'une chochotte qui renâclerait à monter dans le ring au moindre bobo: pendant des années, il a été présent chaque semaine, voire plus souvent, et régulièrement dans des matchs longs et brutaux. En plus, son style lui impose de prendre de gros bumps. 20 minutes de match, ça a bien plus d'effets physiques sur lui que sur le Big Show, je pense. Bref, je trouve assez injuste de lui rétorquer, quand il se plaint de tout ça, que "plein de catcheurs l'ont fait et le font".
Enfin, sur ce passage précis, je ne crois pas du tout que ce soit ce passage-là de son interview qui ait été mal pris par une partie du vestiaire. Déjà, les commentaires de la part du roster actif ont été très rares (sans doute du fait d'une volonté de minimiser l'affaire de la part de la WWE), et les rumeurs font état de quelques désaccords non pas sur la dénonciation par Punk des cadences infernales et de l'obligation de catcher blessé, mais sur d'autres choses qu'il a dites, à commencer par la complainte d'un mec qui, comme tu le soulignes, a énormément reçu en termes de "imaginary brass rings" pour reprendre l'expression qu'il a employée lors de la fameuse pipe bomb de Las Vegas en juillet 2011, et juge pourtant avoir été mal traité par la fédé, se plaignant avant tout de ne pas avoir fait un main event de Mania — et cela alors que 99% des autres catcheurs auraient rêvé d'avoir sa carrière à la WWE.
Bref, je suis très sceptique sur tout ton passage concernant les questions médicales — or pour moi, comme pour toi d'ailleurs, c'est vraiment le truc le plus important de toutes les révélations faites par Punk.
.
2) Mon deuxième grief est que tu lui fais un procès d'intention. Punk a dit explicitement qu'il ne travaillera plus jamais avec la WWE. D'autres l'ont dit par le passé, parfois avec autant voire plus de fougue, mais ont fini par revenir chez Vince. Mais cela ne signifie pas que c'est une règle immuable. Il est possible qu'un jour on retrouve Punk du côté de Stamford, soit pour un dernier run en tant que catcheur actif, soit pour entrer au Hall of Fame. Mais pour l'heure, je ne vois pas ce qui permet de douter de sa sincérité. On sait que les années et les dollars peuvent atténuer les différends et les brouilles, mais ça ne signifie pas que la brouille initiale n'aura pas été sincère. Quand Sammartino, Hogan, Warrior ou encore Bret Hart ont eu des mots très durs pour la WWE, je pense qu'ils étaient sincères. Même s'ils ont fini par revenir. Je n'ai pas de raison de douter, à ce stade, de la sincérité de Punk.
.
Pour autant, je suis loin d'être en désaccord sur la totalité du papier. Oui, si Punk revient un jour, nous en serons ravis, sans être dupes pour autant, comme le furent les fans de Bret, Hogan, Warrior et Sammartino lorsque ceux-ci sont revenus. Je ne pense pas qu'il sera accueilli par des cris "you sold out". Par ailleurs, on peut légitimement se poser des questions sur son avenir en UFC, même si j'imagine qu'il est conscient de toutes les difficultés qu'il va éprouver, et ne se serait pas lancé là-dedans sans y avoir bien réfléchi. En revanche, je ne te suis pas pleinement sur le parallèle entre l'introduction de Punk dans une réunion de l'UFC un jour et le retour de Lesnar, Brock et compagnie. Punk, s'il prend la place de quelqu'un, ne prend que la place d'un mec en bas de carte, son combat ne sera pas le main event. Si le Rock n'était pas revenu pour faire deux ME de Mania à la suite, ces ME seraient revenus à des catcheurs actifs du roster ayant fait leurs preuves pendant des années; le retour de Rocky a privés certains des meilleurs catcheurs du monde de l'un des plus grands accomplissements possibles dans le catch; si en revanche Punk n'était pas inscrit à disons UFC 204, ça ne changerait vraiment pas grand chose pour les mecs établis de l'UFC; y aurait juste en bas de carte un combat avec un autre mec à sa place, ou alors ce combat n'aurait même pas lieu. Imagine qu'à quelque Battleground, on assiste à un match entre Seth Green et disons Fandango: je ne pense pas que le WWE Roster hurlerait à la mort. Ben ça me semblerait bien plus proche de ce que représentera le combat futur de Punk qu'un ME de Mania.
Enfin, oui, la WWE a déjà signé un mec n'ayant jamais fait de catch de sa vie: Ken Shamrock. (et je pense que doit y avoir d'autres exemples, sans même parler des guest stars type Mayweather et ainsi de suite).
.
Reste que oui, Punk est bon communicant et ce podcast doit clairement être replacé dans le contexte de l'annonce subséquente de sa signature à l'UFC et du lancement de sa boutique de produits dérivés; n'empêche que des choses intéressantes se sont dites là et qu'il ne faut pas jeter le bébé avec l'eau du bain!

Beaucoup de choses en effet !

Comme tu dis, il y'a beaucoup beaucoup de choses et de sujets à aborder. J'ai essayé de tout couvrir modestement, même si comme dit par ailleurs dans d'autres commentaires, l'essentiel était ailleurs.
Néanmoins je vais répondre à tes deux points.
.
1/ Je ne me débattrais pas sur ce point, tu as globalement raison. J'ai voulu forcer le trait sur ce point car c'est en effet le plus discutable et potentiellement le plus accablant pour la WWE (si il est avéré). D'où mon propos liminaire quand je dis que c'est le seul vrai débat.
Mais ma ligne directrice et l'atmosphère que je voulais donner à mon papier m'a poussé à le traiter sous cet angle.
Tu as tout à fait raison, on ne devrait pas pousser Punk à travailler blessé sous prétexte que d'autres le font.
Néanmoins je nuancerai ma "reddition" à ce point par les réponses que j'ai faite à Maniac et SAT ;)
.
2/ Attention ! Je n'ai jamais douté de la sincérité de Punk sur son départ définitif hein. Je n'écris ça nulle part. En revanche je pense en effet très sincèrement qu'il reviendra.
Ils sont tous revenus. C'est la trajectoire classique. Un jour, tout le monde y trouvera à nouveau son intérêt et il reviendra.
.
Enfin pour ta partie sur la place prise par Punk à l'UFC et le comparatif avec le Rock, qui fait office de 3/
Punk ne prend pas la place de quelqu'un comme le Rock l'a fait, ok, peut-être, je ne connais pas assez le booking d'une carte UFC.
Mais il prend de la place.
Et pour tous les mecs qui se battent tous les jours dans TUF et à l'UFC en bas de carte, voir un parvenu arrivé en grandes pompes sans aucun antécédent mais payé comme une superstar, c'est TRES similaire selon moi.
Punk devait penser exactement la même chose du Rock tu ne pense pas ? "Non mais franchement, j'ai 10 fois son talent, je me casse le cul à être le best in the world toute l'année et le mec débarque, prend un spot, et en plus va toucher le triple de mon cacher pour Mania ?"
C'est la loi du business. Punk ne l'a pas accepté à l'époque, mais ça lui pose sans doute bien moins de souci aujourd'hui.
Je ne crois pas qu'il faille se focaliser sur la place spécifique qu'il prend ou qu'il ne prend pas sur la carte, mais la manière et la logique derrière qui est exactement la même que celle qui a poussé Vince a signé le Rock ou Batista.
.
Pour rebondir sur ta conclusion. Tout n'est bien sur pas à jeter. Et ce n'est pas parce que je me fiche des coulisses à titre perso qu'étudier leur fonctionnement n'est pas intéressant.
Maintenant je me suis focalisé sur le personnage, son attitude et ce qu'il dénonce. Il a beau peut-être dire vrai, ce sont ses contradictions et les hordes de fan aveuglés par sa lumière qui m'intéressent encore plus.

Ils sont tous revenus ?

Vraiment ?

Randy Savage, il est revenu quand ?

Et Jeff Jarrett, qu'est parti en fin de contrat pour la WCW dans des circonstances un peu rocambolesques il y a quinze ans et dont Vince a clairement spécifié à l'antenne au moment du rachat de la WCW qu'il ne le reprendrait pas dans son roster, il est déjà revenu ?

Oui tous

coy t'as répondu sur Randy Savage, OK pour Jeff si tu veux, je sais à peine qui sait personnellement mais tu as très bien compris ce que je voulais dire.
The Rock, Hulk Hogan, Batista, Chris Jericho, Bret Hart pour ne citer qu'eux (autrement plus influents et connus), sont tous partis après des embrouilles plus ou moins importantes et revenus par la suite, ce n'est pas à toi que je vais faire la leçon.
The Rock avait fait un esclandre auprès du WWE Universe et de la direction en insistant pour se faire appeler Dwayne Johnson (et surtout pour ne plus se faire appeler The Rock, ou que la mention soit faite), ce qui avait été ressenti comme une vraie trahison afin de porusuivre sa carrière Hollywodienne, il est revenu.
Batista avait bien chié sur la PG Era avec des déclarations tapageuses avant et pendant son arrêt. Il est également revenu.
Chris Jericho également lors de son premier grand départ si je ne m'abuse avait attaqué le planning de la WWE et ses conditions terribles. Il est revenu, et pas qu'une fois.
Hulk Hogan ! Hulk Hogan est parti à la WCW, puis à la TNA ! Sans compter son implication/témoignage dans l'affaire des stéroïdes. Pourtant il est aussi revenu.
Brock Lesnar et ses deux doigts d'honneur au sortir de WrestleMania XX après un départ hautement polémique. Sa carrière en MMA, etc... Il est revenu.
Bret Hart est peut-être le plus édifiant car la rupture semblait être la plus profondre. Mais non.
Steve Austin aussi dans une certaine mesure s'est barré en gueulant et a fini par faire plus que revenir.
.
Bref ce n'est pas à toi que je vais faire la leçon tout de même. Jeff Jarrett, qui qu'il soit, ne suffit pas à remettre en cause toute cette liste qui montre quand même une certaine forme de précédent.
On pourrait également citer Sammartino, le Warrior, et j'en passe. Bref. Les intérêts finiront par se rejoindre, le business, la nostalgie, la passion reprendront le dessus et Punk reviendra comme tous les autres. C'est ma conviction.

Compare ce qui est comparable

Batista, le Rock, Lesnar ne sont pas partis en rincant Vince devant les tribunaux pour plusieurs millions et en se fachant avec HHH qu'a quand même été un peu le type en charge de recoller les morceaux ces dernières années.
Jeff Jarrett (fondateur de la TNA), 250 000$ (à cause d'une erreur de Vince), il a toujours pas pointé son nez. Et Randy Savage, il est toujours pas au Hall Of Fame. Un caméo dans une vidéo sans parler au boss, c'est une chose, revenir c'en est une autre.
Ajoute à ça que Punk, c'est pas le moins rancunier du monde et qu'il a plus rien à attendre de la WWE vu qu'il possède les droits sur son nom et a déjà fait son documentaire d'autopromotion (et que donc, il s'est déjà prémuni contre une réécriture minorée de son histoire cf Warrior). A mon avis, t'es pas près de le revoir sauf pour une place en Main Event de Mania (ce qui à mon avis ne l'intéresse plus) et une place éventuelle dans le roster pour sa progéniture mais t'as le temps de voir venir.

l'idée

C'est que tu as deux noms, dont l'un est parti ailleurs fondé sa propre fédération. Quel est le passé de Jarrett à la WWE? Rien à part des titres intercontinentaux. Ailleurs, il cartonne plus facilement parce qu'il s'octroie certains titres quand il est le boss de sa fédé.
Il est assez difficile de mettre sur le même plan Jarrett et Punk.

Jeff Jarrett, c'est le

Jeff Jarrett, c'est le dernier titre IC à la WWE à 250 000$ parce que Vince avait pas regardé la date d'expiration de son contrat avant le PPV et qu'il a fallu rajouter deux jours pour éviter qu'il se casse à la WCW avec. D'où un "je reprendrais pas Jeff Jarrett à l'antenne" au moment du rachat et Jarrett qui fonde ses fédérations à lui pour continuer à bosser.

Effectivement, c'est pas comparable avec Punk qu'a du prendre beaucoup plus avec ses avocats mais ça illustre bien que la rancune de Vince est assez grande quand il y a de l'argent en jeu.

Savage oui.

Savage et la WWE s'étaient considérablement rapprochés au moment où Mattel est devenu le nouveau fabricant des figurines WWE. Lors du Comic Con 2010, une vidéo officielle avait été diffusée aux fans présents sur place, on y voyait Randy (avec sa grosse barbe blanche!) faire la promo des futurs jouets. C'était très clairement un premier pas vers probablement beaucoup plus entre lui et la WWE. Mais la suite, on la connait malheureusement...

La différence

Entre CM Punk et The Rock, Brock Lesnar, Triple H, Batista.
C'est que CM Punk est The Best in the world.

Oui

Un beau bravo pour ce billet, Jyskal. J'ai pas grand chose à ajouter vu que je suis dans la même pensée.
et cette phrase "C’est très amusant de voir un mec prétendu anarchiste, libre penseur, hors du système, être finalement à ce point un acteur de ce fameux système." est tellement vraie...

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin