Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

2015 si j'étais booker...

Can you dig it ? Sucka !

Booker T

 

Une nouvelle année commence. Le champ des possibles est infini. La qualité du roster de la WWE permet de rêver de multiples affrontements et rivalités. Bien sûr, cette année de formidables événements auront lieu. D’autres nous déprimeront certainement devant l’incohérence des scénaristes de la plus grande fédération du monde. Toujours est-il que si les commandes m’étaient laissées, voilà une petite idée de ce que je pourrais faire…

 

 

Et ne pas faire.

 

 

Fantasy booking 2015 du Rumble à Summerslam

 

 

Royal Rumble

 

L’année commence véritablement par le match de championnat du monde. Le détenteur de la ceinture, l’effrayant Brock Lesnar, met son titre en jeu contre John Cena et Seth Rollins.

 

L’affiche est parfaite. On comprend bien vite que les récentes prises de bec entre les trois n’étaient pas feintes : aucune alliance ce soir, et chacun pour sa peau ! Le traître bicolore est en feu. Sa vivacité étouffe les deux forces de la nature. Il saute, virevolte, envoie des coups de genou, de pied, de coude. Lors d’une séquence étrange, Lesnar et Cena s’associent même pour tenter de mettre le benjamin du match hors d’état de nuire. Mais cela ne suffit pas : le Marine encaisse un violent Curb Stomp. Rollins n’a pas le temps de profiter. Lesnar l’attrape, le place sur son dos et s’approche des cordes. Le public se lève, sentant l’issue : la Bête lâche son adversaire et lui porte un F-5 en l’éjectant à l’extérieur ! La chute est brutale, et Seth ne s’en relèvera pas. Les jeux sont faits : Brock récupère un Cena en mauvais état et lui fait subir la même prise, sur le ring ce coup-ci. Un, deux et trois. La Bête conserve son titre, plongeant la foule dans l’effroi, tandis que les médecins entourent le corps du porteur de la mallette. Ce dernier repartira en civière.

 

 

Ce n’était qu’une mise en bouche.

 

 

Le grand enjeu est de savoir qui gagnera ce soir un ticket pour le main event de Wrestlemania lors du Royal Rumble. Comme chaque année, la bataille est intense. Sheamus et Randy Orton font leur retour. Kofi Kingston fait l’unanimité lorsque, pour éviter l’élimination, il atterrit à pieds joints sur le crâne du Big Show déjà à l’extérieur. Sheamus, Bryan, Reigns et Ambrose composent le carré final. La foule ne sait plus à quel gentil se vouer. Le guerrier celte est éliminé par Bryan, lui-même sorti par Reigns… Lui aussi éjecté par le Lunatic Fringe. Ambrose, à la surprise générale, gagne le Royal Rumble !

 

 

À la surprise générale sauf de lui-même.

 

 

Wrestlemania

 

Tout le monde attend avec impatience le fight entre le monstrueux champion Lesnar et son inattendu adversaire Ambrose. Pendant plusieurs semaines, l’Autorité cherche à dissuader le fou de se lancer dans la bataille, mais il recevra le soutien de la foule et des autres gentils. Plus tôt dans la carte, d’autres belles affiches ont lieu :

 

-Maître en castagne, Ziggler gagne le André the Giant Memorial Battle Royale, où participaient notamment Big Show, Harper, Barrett et Ryback.

 

-Les Usos ont enfin droit à leur Wrestlemania moment en battant Miz & Mizdow et Kidd & Cesaro. La ferveur de la foule du Levi’s Stadium envers les pitreries de Mizdow reste comme un moment fort.

 

-Randy Orton est en guerre contre Bray Wyatt, qui cherche à réveiller la lueur de folie en lui. Il y parvient, et le match est réellement violent. Le fou du bayou obtient une première victoire sur la plus grande scène du monde.

 

-Roman Reigns brise enfin l’invincibilité de Rusev et récupère le titre américain sur les hanches.

 

-Depuis son élimination au Rumble, Sheamus est furieux envers Bryan et l’attaque à plusieurs reprises. Le petit barbu, lui, souhaite laver son honneur et effacer des tablettes son « 18 secondes ». Les deux lutteurs se retrouvent donc dans un match excellent, remporté par l’American Dragon.

 

-Triple H redevient catcheur contre John Cena. Ce dernier, accompagné par Sting, cherche à expulser le COO de la compagnie. Les gentils y arrivent, renvoyant à nouveau l’Autorité à la retraite. Définitivement ? Sting prend la tête de Raw.

 

-Enfin a lieu le main event. Forcément inférieur par la force, Dean Ambrose laisse sortir sa folie. À la manière d’un CM Punk quelques années avant, il étouffe le Minotaure par sa vivacité et son intelligence. Il utilise tout son corps, les cordes, le sol, le turn buckle pour faire du mal à son opposant. Brock est en danger, mais réussit à se ressaisir… Deux F5 sonnent la fin du rêve d’Ambrose. Lesnar remporte le match. Mais alors qu’il célèbre, un gong retentit et les lumières s’éteignent…

 

Quand elles se rallument, l’Undertaker est sur le ring ! On l’entend dire à Lesnar « Tu m’as tué. Je te tue aussi » avant de lui placer un Tombstone. Le Dead Man quitte le ring… Sur lequel accourt Seth Rollins que personne n’avait vu depuis janvier ! Lesnar est déjà en mauvais état, et en un Curb Stomp, l’architraître règle le problème. Le futur de la WWE devient le premier catcheur à encaisser sa mallette le soir de Wrestlemania et devient champion du monde ! On ne reverra plus Brock Lesnar cette année suite à ce match.

 

 

You’re welcome.

 

 

Printemps

 

De nombreuses rivalités se poursuivent lors du printemps. Randy Orton sort vainqueur d’un affrontement No Holds Barred face à Bray Wyatt, mais le gourou a réussi son pari : l’ancien champion du monde est bien redevenu la Vipère sans merci. Sheamus aussi redevient un guerrier barbare et bat Bryan lors d’un impressionnant Extreme Rules match. Le titre Intercontinental est gagné par Cesaro dans un Fatal 4 Way incluant aussi Barrett, Ziggler et Ryback.  Il défend son titre à de multiples reprises dans d’excellents matchs individuels et entérine ainsi son face turn commencé il y a plus d’un an. Cena est plusieurs fois engagé dans des luttes pour le pouvoir. Il s’allie notamment à Reigns et les deux hommes battent ensemble Kane et le Big Show pour conserver l’Autorité loin du business.

 

Pendant ce temps, Rollins et Ambrose poursuivent leur rivalité avec la ceinture mondiale en jeu. Malgré la folie du favori des foules, le chacal parvient à repousser la menace.

 

 

Sans aide, ce coup-ci.

 

 

Money In The Bank

 

Ce soir là, Rollins défend son titre contre Randy Orton. Insaisissable, le champion le reste au prix de plusieurs félonies, et fait à nouveau plier la Vipère.

 

Mais l’important n’est pas là : l’enjeu est bien la mallette dorée qui sera récupérée, au prix d’un grand match, par Wade Barrett qui obtient là la plus grande victoire de sa carrière face à d’anciens vainqueurs comme Bryan ou Ziggler.

 

Plus tôt dans la soirée, Reigns cède son titre US à Harper, aidé par l’intervention de Bray Wyatt. Sheamus s’allie avec Eric Rowan, et les deux roux créent une étonnante équipe qui récupère le titre cuivré des mains des Usos qui achèvent ainsi un deuxième beau règne.

 

Cena se retrouve confronté à l’Ascension qui l’a attaqué à de multiples reprises. Il réussit à gagner le match à handicap, mais ses opposants ont fait belle figure.

 

 

Deux belles figures, même.

 

 

Battleground

 

Certains pensent que ce PPV sera celui du match Elimination Chamber. Je me fie à cette prédiction. Par contre, la rumeur dit que ce match déterminera le challenger pour Summerlam. Je dis non ! Un vrai Elimination Chamber match, c’est pour le titre ! Et quelle affiche : Rollins retrouve Reigns, Bryan, Orton, Cena et Bray Wyatt. C’est trop pour le bicolore qui est l’un des premiers éliminés. Wyatt donne une grande performance en éliminant notamment Cena. Au final, Reigns couche le gourou et remporte pour la première fois le trophée suprême.

 

 

Une soirée normale entre beaux-frères.

 

 

Auparavant, Harper avait battu Ziggler, Ambrose et Rusev pour le titre US, et Rowan & Sheamus étaient restés champions par équipes face aux Usos, The Ascension et Gold & Stardust.

 

Summerslam

 

Rebelote entre les rivaux du Shield, qui décidément monopolisent le titre mondial cette année. Reigns défend son titre contre Rollins, mais Ambrose a été ajouté dans l’équation. Un fabuleux Triple Threat se prépare.

 

Auparavant, Ziggler bat Harper pour devenir champion des États-Unis. Cesaro bat Big Show et conserve son titre Intercontinental. Cena se bat contre Mark Henry et Stardust redevient Cody Rhodes en battant son aîné, l’envoyant ainsi à la retraite. Le match final est donc à la hauteur du talent des trois individus. Reigns l’emporte après une belle bataille.

 

Depuis déjà quelques semaines, Ric Flair, venu introduire sa fille dans le roster principal, trouvait que Sting dirigeait mal les shows. Le papy a donc défié l'ex-TNA pour un match à Summerslam, avec pour enjeu la gestion de Raw. Challenge accepté par le manager. Mais le jour J, le Nature Boy se présente en costume cravate, et annonce au micro "Je t'ai proposé un match... Mais je n'ai jamais dit que c'était moi ton adversaire !". Et sur ces mots retentit la musique de Triple H, qui vient défier celui qui a causé son départ aux Survivor Series. Le Cerebral Assassin gagne, et l'Autorité revient au pouvoir.

 

 

Personne ne l'a vu venir.

 

 

Et ensuite, me diriez-vous ? Et bien à chacun de se l'imaginer ! Barrett cashera-t-il sur Reigns, ou le powerhouse tombera-t-il contre un autre adversaire ? Que fera l'Autorité après des mois hors du business ? Après tout, tout peut arriver à la WWE...

 

Il est vraiment difficile de planifier un scenario sur le long terme. Nous verrons à l'usage si les bookers officiels de Vince McMahon auront fait mieux, ce que je souhaite, ou moins bien. Auront-ils mis les mêmes lutteurs en valeur que moi ? Début de réponse dans quelques jours au Rumble...

 

 

Et que ça fighte !

 

 

Banco!

J'aime beaucoup le WM que tu as concocté:
- Sting est utilisé intelligemment, en tant que "enforcer" et pas catcheur.
- Faire "redescendre" Reigns ne serait qu'une décision juste et sensée tant ce mec a encore beaucoup à prouver avant de tâter le main-event de Mania.
- D'ailleurs la conclusion de ton WrestleMania me plait beaucoup et m'a même fait frissonné de plaisir! Je trouve super bien vu le coup du Taker qui déboule pour se venger. 1) En terme de kayfabe, ça se tient carrément. 2) Ca lui permet de participer à "son" ppv sans catcher à proprement parlé, tout en ayant un rôle majeur. 3) Quel feel good moment ce serait! Ou plutôt quel WM moment.

Y a du bon!

J'aime:
- Ambrose vainqueur du Rumble (et Lesnar qui conserve)
- Wyatt vs Orton, une feud qui ferait sens
- Le heel turn de Sheamus
- Reigns - Rusev à Mania, why not même si ça serait quand même un net recul pour Roman au vu du push connu ces derniers temps
Je dubitate:
- Le retour du Taker. D'une part, ça le rend presque heel (il attaque un mec qui vient de conserver à la régulière sa ceinture de champion après un match éprouvant, et facilite la prise de titre par un méchant, d'autre part y a aucune conséquence puisqu'il ne réapparaît plus et que Brock part aussi.
J'aime pas:
- L'absence de Wyatt à Summerslam alors qu'il était le dernier homme face à Reigns dans la Chamber
- Cena qui écrase l'Asencion, je ne vois pas qui y gagne quoi que ce soit. Et Cena-Henry à Summerslam, dans quel but?
- Le fait qu'Orton, redevenu vipère sans merci, reste face (vu qu'il affronte ensuite Rollins) et ne tire pas avantage kayfabe de cette transformation (que Rollins le bat)
- La quasi-disparition de Rusev après Mania
- L'énième "départ-retour" de l'Autorité, je trouve que ça fait beaucoup, même si l'idée de HHH défonçant Sting me fait bien plaisir!
- La disparition de la division tag team après Mania
- L'absence des nanas, même si ça peut très bien se justifer, hélas
- Aucun débutant en provenance de NXT, alors que y a pléthore de mecs très talentueux qui pourraient a priori faire un carton s'ils étaient bien lancés...

Après je comprends bien que t'as pas voulu faire un pavé colossal tenant compte de tout et tout le monde, mais c'est un peu frustrant de lire le début des aventures de certains types dont il n'est plus question ensuite. Sur le fond, je constate avec joie le recul de Cena une fois Mania passé (même si je préférerais comme toi je pense un heel turn, et maintenant que le Taker a perdu à Mania qu'on ne me dise plus que quoi que ce soit est impossible!) et plus globalement un effort visant à créer de nouvelles stars ou à entériner la génération montante — ces huit mois sont dans ta perception dominés par le Shield, Ziggler, Cesaro, Wyatt, c'est cool. Le passage de flambeau a été spectaculairement enclenché ces dernières années avec une série de victoires notables des jeunes sur les vieux (Bryan à Mania, le Shield qui bat deux fois Evolution, Reigns qui bat Orton à Summerslam, Rollins, Ziggler et Rusev qui flambent tandis que les quadras servent de chair à canon), espérons que ça sera entériné en 2015 — et à vrai dire, je ne vois pas trop d'autres options, puisque Show, Kane et Henry sont clairement dépassés in kayfabe, HHH ne catche pratiquement plus, Batista est reparti, le Taker est kaput... Les jeunes vont prendre le pouvoir en bonne partie parce que les vieux se cassent!

Je suis bien conscient

C'est un exercice réellement difficile !
J'ai voulu aller jusqu'à Summerslam, mais j'étais surtout inspiré jusqu'à Wrestlemania et ses suites, avec le printemps.
C'est surtout compliqué d'arriver à occuper tout le roster : j'ai placé bien évidemment mes chouchous puisque c'est mon article, d'où la bonne place des Ambrose, Rollins, Ziggler, Cesaro... Tout en essayant de faire à peu près crédible (Reigns qui devient champion).
Clairement, du coup, mon histoire fait régresser Cena, Bryan et quelques autres. Il y en a plein qui ont disparu du fait de mon booking : Kane, le Big Show et Henry n'apparaissent quasiment pas par exemple.
Si j'avais eu plus de temps, j'aurais pu essayer de trouver pour les midcarders un parcours un peu plus logique. Mais je voulais bien publier avant le Rumble pour que ma partie sur Lesnar, Ambrose et consorts soient immortalisés.
Pour te répondre :
-L'Undertaker, je n'ai plus envie de le voir catcher puisque sa streak est brisée. Mais comme son arrêt n'a pas été officialisé, je l'imagine bien faire un retour pour causer la fin du règne de Lesnar.
- Cena c'est vraiment celui qui m'a le plus causé problème... J'ai jamais envie de lui donner une place importante, mais bon il mérite et doit forcément avoir des matchs quand même. L'Ascension, je vois un peu ça comme le Miz à ses débuts solo : vouloir s'attaquer à plus gros qu'eux. Cena gagne, mais ça les installe à peu près à bonne place dans la carte.
- Rusev qui disparait une fois son invincibilité brisée, bin je crains que ça arrive... J'aurais pu le caser dans une tagteam. Mais j'aime bien mon idée de Sheamus/Rowan.
- Orton je l'imagine revenir plutôt en face efficace, comme à son époque champion du monde contre Christian et Henry, puis rival de Barrett en 2011.
*
Mais je sais bien que mon projet est loin d'être parfait et j'ai hâte de lire des contre propositions ! ;)

raleur

C'est un raleur. Il n'a pas d'âme. C'est très bien ton fantasy booking. Je prends moi... surtout avec Ambrose vainqueur du Rumble.
Je pense que tu as été assez malin de t’arrêter a Summerslam.

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin