Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Wrestlemania 31 : Pourquoi cette road est merdique ?

Quand je regarde les gens, ça me fait bien marrer
Ils sont jamais contents rien ne les satisfait
Depuis le temps que les hommes cherchent le bonheur
Si 2000 ans de progrès étaient une erreur
 
Le titre peut être agressif pour certains, mais il faut dire les choses : on s’ennuie ferme cette année. Il y a peu d’intérêt dans cette construction de Wrestlemania et ça doit être la première fois depuis la création des Cahiers du Catch qu’on ressent ça. Pourquoi ? On est vieux, c’est ça ?
 
 
Je l’aime moi, cette road, ça me change de la muscu et je suis bien payé.
 
 
Avis sur la Road to Wrestlemania 31
 
 
Huit matchs sur l’affiche, neuf si l'on ajoute le fatal four way tag team match entre les champions (Kidd et Cesaro), les Usos, les Matadores et le New Day en pré-show. Le match Undertaker contre Bray Wyatt ayant déjà été traité par Kovax dans un papier précédent, il ne sera pas pris en compte dans cet état des lieux match par match, méthode simple et plutôt intéressante de nalyse.
 
 
Et ça évite de se disperser en parlant de certains effets spéciaux.
 
 
Match des divas : AJ Lee et Paige vs. Les soeurs Bella
 
Incroyable, c’est le seul match où je ne trouve rien a dire. On pourra chipoter sur le fait que la ceinture ne soit pas en jeu mais la rivalité est suffisamment importante pour que le titre reste l’objectif des deux faces. Ces dernières années, les filles étaient limitées à des batailles royales ou à des matchs avec des célébrités comme Snookie.
 
Une année, c’est même Santino Marella, déguisé en travelo du bois de Boulogne, qui a remporté le titre honorifique de Miss Wrestlemania. On peut dire à ce niveau qu’on est gâtés, non ?
 
 
On va vous donner le meilleur match de divas à Mania de la décennie ! En même temps c'est pas compliqué, c'est le seul.
 
 
On regrettera seulement que le meilleur et le plus cohérent build de Mania soit pour un match de trois minutes (moins de temps qu’une entrée de l’Undertaker) dont la majorité du public profitera pour se remplir la panse dans les travées du Levi’s Stadium.
 
 
Bataille royale "André le Géant"
 
L’année dernière, cette bataille royale faisait sens. Trentième édition de Wrestlemania, anniversaire de la mort de Dédé et le coté symbolique de Cesaro soulevant le Big Show (copie conforme d’Hulk Hogan bodyslammant Dédé à Wrestlemania III).
 
Cette année, le line up semble risible : Curtis Axel, Kane, Big Show, Ryback, Titus O’Neil, le Miz... Que des mecs qui font rêver. De plus, on sait (enfin, on devine) que ça n’aboutira à aucun push ou title shot.
 
 
- Alors Roman, comme ça, tu es mon principal adversaire pour le deuxieme Rumble de l'année. Ah ! Ah ! À moi le droit d'affronter Brock !
- Euh non Mark, tu ne gagnes rien. Juste le droit de soulever un trophée pourri.
- ...
 
 
C’est un peu le gros problème de cette année. On n'en a rien à foutre, et le souvenir du Rumble avec les deux gros de l’Autorité qui virent tout le monde est bien trop présent pour espérer une coalition des faces pour les dégager.
 
L’autre souci, c’est qu’on nous tease depuis Fastlane (et même avant, je crois), le retour du guerrier celte Sheamus. Ce serait donc une “surprise” éventée de le voir venir sur le ring et remporter la victoire.
 
 
Oui Curtis, cet instrument étrange est bien une bombarde qui annonce le retour de Sheamus, mais arrête donc de rire !
 
 
Ladder match pour la ceinture Intercontinentale : Wade Barrett vs. R-Truth vs. Dean Ambrose vs. Dolph Ziggler vs. Stardust vs. Daniel Bryan vs. Luke Harper
 
Ce match, sur l’affiche, est le plus excitant de la soirée et déjà appelé à être le "stealer". Que de beaux noms, de jeunes gens gracieux... Et R-Truth. Mais pourquoi être aussi satisfait alors que la construction a été lamentable?
 
 
Parce que le premier concerné par le titre, ce fut lui.
 
 
Une pénible course poursuite marquée par d'incessants vols de ceinture entre les protagonistes s'est déroulée de show en show, augmentant les soupirs des suiveurs. On attendait juste que l’ami Daniel Bryan annonce enfin sa participation au match au lieu de tourner autour. Une fois cela officialisé, on respire de le voir concerné par l’édition 31 du “Grandest Stage of Them All", ce qui devrait calmer les rageux d’Internet.
 
Le passage du nombre de participants de quatre à sept — sans oublier la possibilité que s'y ajoutent Goldust et/ou Sheamus (parce qu’on l’y annonce aussi) pour avoir un nombre pair — fait que ce match est devenu un Money in the Bank bis. Mais pourquoi, mille fois pourquoi, faire ça façon Satanas et Diabolo ? 
 
 
Sympa, la tag team de Luke Harper et Daniel Bryan.
 
 
La ceinture intercontinentale a toujours été mal traitée depuis la création des Cahiers du Catch (sans lien de cause à effet). On a même eu son surréaliste point de vue en 2009. Elle vient de passer un automne dans une semi-indifférence, baladée entre le Miz, Harper et Ziggler, avec pour seul moment notable un Ladder Match (déjà) assez dantesque entre les deux derniers à TLC.
 
Non pas que cette situation soit logique, mais le coté fourre-tout est trop visible dans ce match. Ce sont sept culs entre quatorze chaises. Trop bien pour la bataille royale, pas assez pour des matchs solos. Un gros “Meh ! Donnons une copie de Money in the Bank au peuple, il fermera sa gueule”. No way !
 
Aaaah, le Money in the Bank à Wrestlemania, le coup d'envoi de ma carrière.
 
 
Fatal Four Way pour le titre tag team : The Usos vs. Cesaro & Kidd vs. New Day vs. Los Matadores
 
Même construction nawak que le titre intercontinental : tout le monde se fout dessus et on ne sait pas qui est heel entre les trois équipes qui affrontent les champions. Et tout le monde s’en branle. Le New Day est un échec, la rivalité Cesaro & Kidd contre les Usos tourne autour de Natalya et Naomi... Quant aux Matadores, personne n’est dupe.
 
Où est donc l’Ascension ? Cette équipe montée de NXT en début d’année a disparu trois mois plus tard. Une feud contre les Prime Time Players dans les shows que personne ne regarde et hop, direct dans la bataille royale avec les autres rebuts.
 
 
- RE. BUTS.
- DE LA SOCIÉTÉ !!
- Wé wé wé !
 
 
Personne n’a envie de voir ce match, heureusement, c’est en préshow. On se lamentera une fois de plus sur la faible importance donnée à cette division, qui vaut à des catcheurs émérites comme Césaro ou les Usos d'être exclus de la grande fête… 
 
 
Vous, par contre, dégagez.
 
 
Match pour le titre des États-Unis : Rusev vs. John Cena
 
John Cena a donc dû torturer Rusev pour que Lana accepte un deuxième match entre les deux, après la victoire du Russe à Fastlane. Voilà comment on peut résumer le build... Et c’est totalement incompréhensible. Plusieurs fois dans sa carrière, John a dû se battre contre ses pulsions, contre le démon qui vit en lui et qui brûle ses veines. Sauf qu’il a toujours laissé son cerveau prendre le dessus sur son cœur.
 
Excepté cette fois-ci. John a perdu “clean” à Fastlane en s’évanouissant comme certains des précédents adversaires de Rusev (Jack Swagger et le Big Show par exemple). Logiquement, il ne doit pas avoir de seconde chance. John a perdu, ça arrive, laissons The Rock venir foutre sa pâtée et kicker son cul de macaque russe comme pouvait le teaser un Raw à Brooklyn en novembre.
 
 
Tu leur as encore fait le coup du "once in a lifetime" et de demander une revanche pour le titre ? Bravo petit, t'as pigé comment marche le business.
 
 
Mais non ! John est pas content, l’AMÉRIQUE croit en lui, alors c'est avec des menaces style crise de Cuba de 1962 qu'il obtient une revanche. Et ça ne marche pas du tout. John Cena est le face suprême de la WWE, et le voir se résoudre à des basses méthodes de taulard en manque de dope comme on pouvait le voir dans la série Oz avec le personnage de Tobias Beecher (simple avocat lâché dans un monde brutal qui devient au fil des saisons quelqu’un de peu recommandable) est en totale inadéquation avec le personnage.
 
 
Je viens de finir "L'idiot" de Dostoievski. Je vais pas vous spoiler mais je crois qu'il se moque de nous, l'AMÉRIQUE ! C'est pour cette raison que je vais botter le cul de Rusev !
 
 
Alors, depuis que la streak est terminée, les folles rumeurs d’un heel turn du Marine occupent les esprits des suiveurs. Mais personne n’imagine donc un bad Cena cantonné dans des feuds secondaires... Et personne ne veut voir Cena squatter une année de plus le titre principal.
 
Donc, pourquoi construire cette affiche comme ça ? Quel est l’intérêt ? Parce que le match semble écrit — enfin je dis ça depuis un an, mais je doute beaucoup voir le drapeau russe brandi victorieusement à la fin...
 
 
John Cena est devenu heel, il ne pointe plus le logo de Wrestlemania. IL LE MÉPRISE ! OUH LE VILAIN !
 
 
Randy Orton vs. Seth Rollins
 
Ils ont raté l’occasion de faire quelque chose de passionnant, qui aurait fait réagir aussi bien le public habituel de la WWE que la population branchée et alternative de San Francisco. Jon Stewart et Seth Rollins ont eu une feud qui s’est conclue trop tôt et de façon aberrante.
 
Je ne demandais pas à voir le présentateur du Daily Show en short de combat sur un ring, mais il pouvait avoir un catcheur pour le représenter : Randy Orton dans le cas précis, vu qu’il était revenu la veille ou, avant, Daniel Bryan pour calmer les chéris-Brybry.
 
 
L'idée était trop bonne donc, elle a été gâchée par les Républicains qui gèrent cette compagnie.
 
 
Eh non, ils ont préféré sortir leur plan à la con de dernière minute : “la trahison”. Orton fait croire qu’il redevient pote avec Rollins et l’Autorité, les insulte mais déguise ça en vannes avant d'abandonner Rollins dans un match à handicap contre Roman Reigns.
 
Voilà, super, maintenant on a Randy Orton contre Seth Rollins et ses copains. C’est complètement simple comme histoire et affreusement triste car l'architraître perd ses atours de grand stratège en faisant semblant de se faire abandonner par ses compagnons.
 
 
- Ah ah ah ! Randy grosse conne !
- Mais c'est bien ça, Jamie, c'est rigolo, ça rime... Mais Randy reste un homme.
 
 
Ce que je regrette, c’est la perte de Stewart, vous l’aurez compris, car même dans cette confrontation, il pouvait avoir un autre rôle que manager. Il aurait pu être arbitre ! Ça fait quelques temps qu’une personnalité extérieure ne l’a pas été, non ? Je parle pas de Michaels ou de Steve Austin, mais d’une vraie surprise à la Chuck Norris à Survivor Series 1994.
 
 
Ai-je entendu une bonne idée ? Ah non, c'est Internet.
 
 
Alors certes, ça fait un opener pas dégueu, et une belle histoire pour tenter de faire oublier Seth Rollins pendant le reste du PPV et d’être surpris en cas de cash-in, mais ça donne le sentiment d’avoir l’occasion de nous avoir vendu un joli barbecue avec du cochon grillé alors qu'en fait on se retrouve à dix pour trois côtelettes, et sans charbon en plus.
 
Sting vs. Triple H
 
Souvenez-vous, c’était à Survivor Series. Sting était arrivé sur le ring à la fin du cinq contre cinq, HHH n’était pas content, Ziggler et Rollins étaient KO depuis huit minutes, et un Death Drop plus tard sur The Game, l'ancienne icône de la WCW donnait la victoire à la Team Cena.
 
Puis, il a fallu attendre plusieurs mois pour revoir Sting, à Raw cette fois, pour distraire la Team Autorité avant de re-disparaître. Du coup, vu le teasing six mois à l’avance, on se doute qu’on aura Sting contre HHH à Mania… Mais c’est long de voir Hunter H s’énerver seul sur le ring, dénigrant la WCW, parlant du manque de forme de son adversaire et de ses quinze ans d’absence, occultant au passage le passé à la TNA du corbeau. Il en faut beaucoup pour que the Icon s’agace...
 
 
Alors depuis la fin de la WCW, il ne reste plus que le Big Show d'actif : Chris Benoit est mort, Randy Savage aussi et DDP fait du yoga... Quoi d'autre ?
 
 
Alors, vu que construire un match en solo, ce n’est pas facile, HHH l’invite, en plein milieu du PPV Fastlane, pour répondre à sa proposition de bagarre ! Sting arrive, sort sa batte, et montre le logo de Mania… Dingue tout ce timing, surtout pour un match qui passionne peu car arrivant trop tard. 
 
Comment les fans exclusifs à la WWE peuvent être du côté de Sting ? Les jeunes ne le connaissent pas, et les vieux avoueraient avoir vu autre chose durant toutes les années. Sting n’a aucun passé dans la fédération de McMahon. C’est comme si on foutait AJ Styles contre Daniel Bryan (j’entends déjà les braguettes descendre et quelques cris de jouissance) : il y a peu de suiveurs exclusifs WWE qui connaîtront le gugusse.
 
 
Salut, moi c'est Sting, vous m'avez peut être déjà vu dans des grands évenements de catch comme Starrcade, Halloween Havoc et Spring Stampede ! Non ? Bon. Bound of Glory et Turning Point peut-être ? Non plus ? Eh bien tant pis, je suis le rookie de l'année 2015 alors !
 
 
D’un point de vue plus personnel sur le bonhomme, je l’ai découvert quand Canal + décida, dans les années 1990, de diffuser la WCW en lieu et place de la WWF. Je n’ai donc pas connu les vrais débuts d’Austin et du Rock mais j’ai continué avec Kevin Nash et la NWO, découvert Dean Malenko, Chris Benoit et Jericho. Mais Sting, pour moi, n’était qu’un Undertaker bis. Un catcheur mystique pour faire comme Jules-de-chez-Smith-d’en-face.
 
Et Triple H... Qui a encore envie de le voir sur un ring, singeant Conan le barbare lors d’une entrée kitchissime, et passer plus de temps a récupérer qu’à catcher et placer son Pedigree ? La batte et le marteau, même Jean de la Fontaine n’aurait pas osé.
 
 
Alors Sting ? On se caille les meules dehors ? T'en chies depuis la fin de la WCW hein, t'as piqué la guitare de Jeff Jarrett ou quoi ? Je parie que tu veux rentrer ? Mais je te préviens, on s'affronte à Wrestlemania, mec.
 
 
Match pour le titre WWEWHC : Brock Lesnar vs. Roman Reigns
 
Il a fallu attendre la dernière minute du dernier Raw pour voir les deux sur un ring en même temps. Comment voulez-vous exciter le monde quand le champion du monde en titre ne daigne même pas venir régulièrement, catcher de temps en temps en weekly et laisser le sale boulot de promo à son manager ?
 
Encore heureux que Paul Heyman soit exceptionnel dans ce rôle, imaginez quelqu’un d’autre à la place ? Même Vickie Guerrero aurait eu du mal à masquer les lacunes de cette feud. 
 
 
Paul Heyman se rendant compte qu'il aurait dû négocier ses apparitions sur la même base salariale que Brock Lesnar.
 
 
Mais, pour le public et l’IWC, le problème n’est pas chez Brock Lesnar, il est chez son adversaire car ce n’est pas l’Élu. On pourrait faire une analogie avec la crucifixion du Christ, un an après : 
 
Ponce McMahon se la coule douce dans son palace quand son gendre arrive haletant, annonçant que le barbu de l’an dernier est de nouveau prisonnier et qu’il a tellement aimé devenir une idole qu’il voudrait remettre le couvert et qu'il est désormais soutenu par la foule.
 
 
Les débuts du Yes Movement : Judée, -26. Temps clair.
 
 
Ponce est pas trop d’accord et demande donc si il n’y a pas un autre type qui pourrait faire l’affaire. Un mec aimé du public, un golgoth des îles par exemple. Ça le fait marrer d’ailleurs, un golgoth au Golgotha.
 
Alors, tous les taulards se retrouvent sur la colline, prêts à se faire crucifier. Les fans attendent le triomphe de Jésus Bryan et contre toute attente, il est dans les premiers à crever ! Alors la foule gueule “Nul ! C’est pas notre messie ! Donnez-nous notre messie pour la résurrection ! Il est trop jeune celui-là !” et pourrissent toutes les messes.
 
 
Beaucoup de colère chez les fans après l'élimination de Jésus Bryan (au second plan). Depuis cette époque, on fouille les sacs à l'entrée des arènes.
 
 
Public mécontent, vedette non désirée, tenant du titre absent. Vous pouvez mettre tout le décorum que vous voulez, mais c’est un échec cuisant. Que la WWE arrête déjà d'annoncer le favori du Rumble six mois à l’avance, qu’elle ne sorte pas les préférés de la foule trop tôt et qu’elle construise une vraie feud pour l’an prochain.
 
J’ai l’impression de demander à un étudiant de Polytechnique s’il connaît la différence entre équilatéral et isocèle.
 
 
Il y a moins de lettres dans "Isocèle". Pim, dans ta poire, l'intello.
 
 
Cette road est tellement à chier qu’il n’y a aucune bonne raison de regarder le pay-per-view. Mais idiots que nous sommes, on va quand même le faire, en espérant se tromper sur la qualité de certains matchs. Et surtout, en ayant hâte d'être au Raw du lendemain.
 
 

On risque d'être surpris.

 

 

D'accord sur presque l'ensemble...

Là où je vous trouve dure, c'est sur l'attitude de Cena...
Le mec perd en se prenant un coup dans les parties, mais reconnait quand même sa défaite...
Il demande une revanche, qu'on lui refuse...
Son adversaire passe son temps à insulter son pays et ses compatriotes...
Il le prévient, lui demande d'arrêter, sans quoi, il viendra lui casser la gueule... Le gars continu, balançant notamment que si les américains avaient une âme, Dieu cracherai dessus... Ce qui est bien trash dans le contexte américain, ou le président en fonction jure sur la Bible...
Donc oui, le héros américain arrive et tabasse le méchant de l'histoire, comme dans la grande majorité des série et films américains où un gentils américains lutte contre de méchant étranger hostile au USA...
Alors, je peux comprendre que ça ne soit pas votre came, mais il n'y a rien de plus nauséabond que la plupart des autres programmes un peu patriotique US...
Et comme on est dans un programme de catch, ça ne me choque pas qu'un face castagne un heel pour obtenir un match, surtout quand le heel a bien provoqué la chose...
Sinon, on se retrouverai qu'avec des faces niais qui ne donne jamais de coup...
Et pour le coup, je suis moins choqué par Cena, dont la réaction est provoqué par l'attitude de Rusev mais qui obtient l'accord de son manager, que par l'attitude d'Ambrose, qui avec beaucoup moins de motif valable obtient par la force une signature sans le consentement de son opposant...
.
Et si vous estimez que l'insulte au pays ne justifie pas cette réponse (alors que l'on est dans un milieu codifié de combat), que c'est typiquement un comportement de ricains patriotes... Je vous renvoie aux réactions à la minute d'énervement de Zlatan après Bordeaux - PSG...

Un truc qui m'énerve

Pendant des mois, ils teasent l'implosion du duo Goldust-Stardust mais quand celle-ci finit par se produire, rien ou presque. Un ou deux pauvres matchs, rien de vraiment définitif, et Stardust se jette soudain sur la ceinture IC alors qu'il n'en a certainement pas fini avec son frère, lequel va benoîtement participer à la BR sans chercher à emmerder son cadet. Là encore, un booking extrêmement paresseux, surtout quand on pense à la popularité qu'avaient acquise les frangins il n'y a pas si longtemps...

copain

"D’un point de vue plus personnel sur le bonhomme, je l’ai découvert quand Canal + décida, dans les années 1990, de diffuser la WCW en lieu et place de la WWF...."
Tout pareil, c'est a peu pres a cette epoque que j'ai fait un break du catch. HBK me manquait trop.
La road est super pauvre comme la carte. Y'a pas de construction de feud, et le pire c'est l'ic qui debarque de nul part.... vivement que HHH reoganise tout ca.
A propos cette annee HHH sera pas en conan, comme arnold est intronisé et que terminator (une future merde) va sortir, il va faire une entree en rapport avec le film. J'ai peur ;(

J'y crois!

La Road est moche, on est à peu près tous d'accord là-dessus. Par contre je ne partage pas ta conclusion: je reste persuadé que toutes ces insipides semaines de préparation peuvent accoucher d'un ppv très convenable. Le décorum propre à Mania, les entrées spéciales, les "premiers pas" de Sting, l'emblématique gong du Taker, voir le niveau réel de Reigns, le ladder match et sa ribambelle de cascades potentielles... Ca fait quand même pas mal de bonnes raisons d'avoir envie de le regarder ce WM, sans être ni maso ni idiot ni décérébré!

Certes

Mais c'est pas la Road qui te vends le PPV, c'est l'ambiance connue et imaginable qui va y avoir.

Nostalgie coupable

En plus de ce qui a déjà été cité, je pense que la WWE faute aussi par une coupable nostalgie. Au lieu de préparer l'avenir en buildant des nouvelles stars, VKM a le pied sur le frein et les yeux fixés sur le rétroviseur. Si encore les anciens étaient utilisés pour mettre en valeur les nouveaux, et ainsi préparer une nouvelle génération de lutteurs overs, mais non les anciens se battent entre eux ou sortent vainqueurs. Et VKM va après s'étonner publiquement qu'aucun nouveau lutteur n'émerge!
.
Certes il y a toujours eu une part de cela à WM (voir les abominaffreux ME Rock/Cena 1 et 2) mais cette année on atteint des sommets:
- Cena va battre Rusev, qui n'y survivra sans doute pas (jurisprudences multiples sur les heels qui se font humilier par Cena)
- Sting/HHH est une aberration car cela ne profitera à personne (et Sting/Taker sera encore pire) et le match sera mauvais (voir les dernières performances de Sting)
- Taker va battre Wyatt pour se préparer à l'affrontement des déambulateurs à WM32, au lieu de builder un top heel prometteur.
- Brock va sans doute perdre contre Reigns certes mais bon, on a déjà beaucoup discuté de la bêtise sans nom du booking de ce match.
.
Et de quoi nous parle t'on dans les rumeurs pour l'année prochaine? Sting/Taker, Brock/Rock... Que des jeunes d'avenir...

Pas d'accord

Je vous réponds à Rapha-Hell et toi car cela concerne directement le fil directeur que j'avais choisi de donner à ma nalyse de Mania 30 sur ce site: celui de la prise de pouvoir des jeunes, du changement d'ère.
.
- Bray Wyatt s'est fait niquer par Cena l'année passée, cette année il est contre le Taker dans une feud placée sous le signe de la succession, j'ai du mal à voir le retour en arrière ainsi que l'enterrement 1ère classe d'une victime de Johnny.
- Le Shield triomphe l'année passée; cette année Rollins a un match 1on1 avec Randy Orton et est porteur de la mallette pour le titre surprême, Roman Reigns est dans le plus gros Main Event de sa jeune carrière, Dean Ambrose est un vainqueur potentiel d'un Ladder Match qui va probablement voler le show. Quelle régression!
- On est dans la spéculation évidemment, mais il y a fort à parier, et je suis sur que tu ne me contrediras pas, que si il n'avait pas été blessé si longtemps, Daniel Bryan aurait continuer à surfer sur la vague de son triomphe de l'année passée. Et dans le genre "damage control" on a vu bien moins prestigieux que ce Ladder Match alléchant.
.
Alors pour Cesaro ok, c'est une dégringolade je le concède.
Sting HHH c'est un match pour la gloire et les nostalgiques, y'en a quasi toujours un par an. C'est pas la came de tout le monde, mais bon je suis de ceux qui estiment qu'ils l'ont bien mérité, ils se font un petit kiff et n'emmerdent personne.
HHH a déjà combattu l'année dernière pour mettre en valeur Bryan, il peut se farcir une feud de gala avec Sting pour flatter les égos respectifs c'est pas la mort.
.
Je trouve que ces reproches sont un peu injuste car avec Cena dans la midcard, la propulsion d'un nouveau tout en haut de l'affiche deux ans de suite (Bryan puis Reigns), l'histoire d'un potentielle remplacement du Deadman par Wyatt (même si c'est ptet juste un angle scénaristique pour ce match)... bah on reste tout de même dans la même dynamique. Elle n'est peut être pas aussi flagrante que l'année passée, mais perso je trouve qu'on reste dans la bonne direction et je n'adhère pas à cette vision toute noire de la carte de cette année. :(

retour en arrière

WrestleMania 30 était clairement l'avènement de la jeunesse : le Shield triomphe, Daniel Bryan est le héros de la nuit, Cesaro gagne la BR, l'Undertaker meurt...
Donc cette année oui c'est un retour en arrière, la mise en valeur des anciens. Même si je met pas ma main à couper sur la victoire du Dead Man.

memoire courte...

Autant je suis d'accord à 90%, autant si j'ai bonne mémoire, l'an dernier on eu le droit à un HHH-DB dantesque...non???

Pas si négatif

Je sais bien que tu as volontairement forcé le trait !
Je ne suis pas aussi négatif sur la Road. Même si oui, bien sûr, elle est très décevante. Je me permets quelques commentaires :
- Cena n'a pas perdu "clean" contre Rusev, à FastLane la belle Lana lui as mis un coup de pied dans les couilles. ça suffit à déconcentrer son homme. La revanche est légitime. En "revanche" justement, les procédés de Cena pour obtenir son bien sont scandaleuses et nauséeuses. Mais si on regarde rationnellement, ça a très bien marché auprès du public. Mission accomplie.
- Je suis pour ma part plutôt satisfait de la rivalité intercontinentale. Il y a trop de monde dans le match et à mon sens Stardust n'y a pas sa place. Mais sinon j'ai trouvé rigolotes les séquences cartoonesques de vols de ceinture, les bastons successives. Et depuis deux semaines la rivalité donne de jolis combats in ring. Harper, Bryan, Ziggler, Barrett et Ambrose sont d'excellents catcheurs.
D'ailleurs moi je trouve que la ceinture Intercontinental a au contraire été très bien exposée cet automne : âprement disputée entre Ziggler et le Miz, puis objet de convoitise de l'autorité pour humilier le blondinet, match énorme à TLC, retour du champion blessé...
- Je me permets même de parler du match de l'Undertaker. Kovax est contre ce match, comme moi. Mais même si on l'accepte raisonnablement, il aurait fallu faire venir la rivalité de la part du Dead Man. Là c'est le gourou du bayou qui supplie pour un match, et Callaway qui accepte. Le mieux, ça aurait été que The Phenom vienne lui même s'attaquer à Wyatt en le traitant d'usurpateur, de voleur de style, de faux visage de la peur. Là ok.
- Sting-HHH j'ai envie de voir le match, par curiosité. Mais Hunter me parait tellement plus affuté et plus dangereux que le vieux à la batte... J'aurais préféré le voir contre The Rock.
- Orton-Rollins on aurait pu s'en passer. Bon, on aurait crié au scandale si le bicolore ratait WrestleMania, mais j'aurais mis les deux dans la bataille royale. ça l'aurait vachement hypé. Et Rollins le prétentieux affamé de gloire aurait bien pu vouloir gagner le trophée.
- Le match par équipes a peu d'intérêt. Et la moitié des participants n'ont aucun talent. L'Ascension on veut, putain !
- Les filles je critiquerai pas trop. Ya pas la ceinture en jeu. Mais c'est déjà pas mal d'avoir les trois meilleurs catcheuses du roster principal. Et Paige vole le show chaque semaine. Je l'aime.

Lana

la belle Lana lui as mis un coup de pied dans les couilles. ça suffit à déconcentrer son homme
ça suffit surement à deconcentrer un mec, mais pas à le faire évanouir quand même. C'est John Golden Balls Cena !
-
Après, entre la curiosité de voir Sting - HHH et la nécessité du Orton - Rollins, tu restes assez d'accord avec moi :)

Précision

Dans la Bible, le favori de la foule de l'époque c'était pas le Messie mais Jésus Barabbas. Et Pilate, lui, a écouté le Empire Universe, libéré Barabbas et crucifié l'autre Jésus.
VKM a raison en fait. Les fans n'y connaissent rien. Même pas foutus de reconnaître un fils de Dieu quand on leur en montre un...
.
Plus sérieusement je suis d'accord avec le sentiment général de l'article et avec la plupart des arguments.
Je sauve quand même le Sting vs. HHH. Le build était plutôt correct et Trips est loin d'être aussi cramé que le dit Lat'. Au point de tirer un bon match du viel Icon ? Pas sur, n'exagérons rien.

Quand le build-up est foiré...

seul le booking lors de l'event peut sauver les meubles.
La carte est pourtant bonne sur le papier, il y a de l'historique, de la feud bête et efficace, un combat de masse, un pseudo MOTB, du passé et du futur...
IL y a vraiment possibilité de faire quelque chose de grandiose de ces affiches.
C'est pourquoi j'espère vraiment des surprises et des matchs de qualité...
Mais surtout de la cohérence !
Je garde espoir !

On enfonce des portes ouvertes...

... mais on ne soulignera jamais assez à quel point ce build-up est foiré de bout en bout. Pourtant, je pense honnêtement que j'aurais été excité par cette carte si on me l'avait annoncée 12 mois plus tôt.


Et la conclusion à l'article est tellement vraie. Je vais quand même me lever tôt lundi matin pour regarder WM en accéléré, tout en ne demandant qu'à être surpris. Quelque part entre naïveté et masochisme.

D'accord sur quasiment tout

Quasiment, parce que je te trouve bien laxiste sur le match des meufs. Build pourri d'un bout à l'autre, seule la combinaison d'un heel turn de Cena et d'un face turn de Brock, qui annonce direct qu'il a resigné, me ferait avaler cette horreur cosmique!

match des meufs

Alors oui, c'est vrai que c'est très simple pour les filles, on met la championne, sa jumelle et les deux rivales de l'an dernier. Mais, il est difficile de ne pas prendre en compte le traitement des autres années. Donc, c'est pas génial mais c'est mieux :)

Qui a encore envie de voir HHH sur un ring?

Ben moi par exemple.
Son entrée est kitch? Ben oui c'est du catch, les 3/4 des choses que l'on voit sont kitch.
Et quant à sa condition physique et son niveau sur le ring, ses apparitions en 2014 ne m'ont vraisemblablement pas laissé le même souvenir qu'à toi.

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin