Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Ultima Lucha: là où les fauves sont chez eux

Si! Si! Si!

Alberto el Patron, un mec original en diable

 

Ola les Believers Cdcistes! La LU a clos sa première saison en beauté, et Krix, adepte de la première heure, était là (enfin, devant son écran) pour ne rien en rater.

 

 

Image

Y a des éclairs sur le logo, c'est donc que c'est du sérieux.

 

 

Nalyse d'Ultima Lucha

 

Ultima Lucha a rendu son verdict avec le dernier Event de la saison finale, rendez-vous est pris pour la saison deux même s'il pèse encore une certaine incertitude sur le renouvellement du programme.

 

Tout au long de l'épisode, nous aurons Dario Cueto en fil rouge avec Black Lotus qui, enfin sera libéré des geôles du Temple (non sans avoir tué un méchant). Et Cueto semble avoir aussi un frangin qui s'annonce plutôt menaçant, hum...

 

D'ailleurs, la fin du show nous laisse voir ce mystérieux catcheur tagguer l'affiche Lucha Underground en haut du Temple d'un grand point d'interrogation, mais un "To be continued" encourageant laisse entrevoir une issue favorable quand à l'avenir de cette série TV et c'est tant mieux, je vais donc continuer à believe tel un Bo Dallas de pacotille...

 

Revenons à nos luchadors favoris. Vampiro est absent des commentaires et pour cause, c'est Matt Striker et un nommé Schiavello qui vient de la MMA si je ne m'abuse qui officient à la table. Cinq combats pour cette lutte ultime sont à l'affiche et pas des moindres...

 

 

Image

 

 

L'opener va lancer la soirée de manière spectaculaire et violente, un El Patron champion de la AAA au summum de sa popularité et un Mundo honni par des fans en furie. Johnny Mundo ou l'histoire d'un heel-turn magistralement réussi. En effet, Johnny était adulé par le Temple et en quelques épisodes, il a réussi à se faire détester sans coup férir, à un tel point que le public a sans arrêt entonné des "Johnny Zero" tout au long du combat face à Bébert! Mais repartons dans l'action, Mundo quitte tout de suite le ring et pourchassé puis rattrapé par le Mexicain, il est balançé dans la table des commentateurs, histoire de donner le ton pour la suite des festivités. Les deux hommes nous offrent toute la palette de leur moveset et ça rigole pas durant de longues minutes.

 

 

Image

 

 

A un moment donné, Alberto envoie un kick furieux et malencontreux à l'arbitre, puis il passe son jugi-gatamé à Mundo qui tape, mais évidemment plus personne n'est là pour valider l'abandon, l'arbitre étant au pays des songes. Le combat reprend au grand dam du Patron, quand surgissant du diable vauvert, Mélina Perez vient asséner un coup avec la ceinture triple A à notre sympathique Alberto. KO, Albert se prend un End of the world et prend le tombé inéluctablement. Le Patron est très désappointé de la situation et ne compte pas en rester là, il chope Mundo et le balançe à travers la porte du bureau de Cueto, puis se chicane avec Mélina, à qui il met une fessée sous les vivas de la foule. Johnny est en sang, pendant qu'Alberto célèbre malgré la défaite, Si Si Si.

 

 

Image

 

 

Ce combat portait l'appellation d'origine controlée Cero Miedo, mais c'était tout simplement un hardcore match et les deux protagonistes allaient nous offrir une prestation quasi jamais vue à LU. En termes d'intensité et de violence, peut-être que seul le match "Grave consequences" entre Fénix et Mil Muertes durant l'année passée nous a offert une telle débauche de sueur, de sang et de larmes! Vampiro nous gratifie d'une entrée habillé comme un évêque mortifère, mais se fait accueillir à coups de chaises par un Pentagon déchainé. L'action continue dans les gradins, et ça chauffe sévère pour le vampire, tellement qu'il est évacué sur une civière. Oui mais voilà, comme de bien entendu, il se reléve et repart à l'assaut, balance des punaises sur le ring et slamme Pentagon dessus. Grosse baston et c'est au tour des tubes de néon d'être de sortie.

 

 

Image

 

 

 

Le hardcore monte encore d'un cran, les deux hommes sont en sang, Pentagon a le masque à moitié arraché, une belly to belly suplex du haut du turnbuckle termine son envolée sur les punaises, puis Vampiro met le feu à une table installée préalablement sur le ring, mais Pentagon contre et slamme le Canadien dessus.

 

 

Image

 

 

 

Finalement, Pentagon fait le tombé à l'extérieur du ring pour remporter la mise. Mais la surprise du chef, c'est que Vampiro n'est nul autre que le "Master" de Pentagon, ce combat était une sorte de rite pour que Pentagon montre ses capacités de destructeur sans peur, et ma foi, il a réussi... J'adore Pentagon depuis le début, et j'étais sceptique sur le in ring de Vampiro, mais je dois reconnaitre que les deux ont livré une prestation de haut-vol avec une chouette histoire racontée. Cela dit, je ne suis pas un grand fan des matchs hardcore, mais au vu de ce match sanglant, je reconnais être resté scotché tellement l'action fut intense et prenante.

 

 

Image

 

Image

 

 

Ce troisième combat est un seven-way match Gift of the gods qui se gagne sur un tombé. Big Ryck nous gratifie d'un clean house dès le début, mais va vite déchanter. En effet, Aerostar et Fénix se liguent pour lui passer un double dropkick pour le virer du ring. Mais le combat verra aussi l'intervention de the Moth Martinez venu mettre la misère à Sexy Star ainsi que Davairi qui, lui, viendra interférer contre le gros Ryck. Plein de spots dans ce fight...

 

 

Image

 

 

... ainsi qu'un Hurricanrana de bon aloi de Sexy Star sur Ryck, et chaque combattant aura son passage pour placer ses moves favoris, mais c'est bien Fénix qui est au dessus du lot, il chope Jack Evans et lui passe un piledriver pour le tombé victorieux. Il remporte donc la ceinture aux médaillons et a droit à un title shot contre le champion LU.

 

 

 

Image

 

 

Cependant, il devra annoncer une semaine à l'avance son "cash" pour ainsi faire monter la sauce. Fénix mérite amplement ce shot, au vu de la saison magnifique qu'il a offerte au public, cette victoire n'est que justice.

 

 

Image

 

 

Bon, en toute franchise, c'était assez misérable, le match est annoncé en No DQ par Blue Demon lui-même et comme il est accompagné par the Crew, on s'attend à une soirée difficile pour Texano... Effectivement, cela va être expéditif, Texano a quelques fenêtres de tir, mais comme de bien entendu, The Crew intervient et tabasse l'ancien champion AAA puis Chavo Guerrero, sorti de nulle part, intervient à coups de chaise pour finir le boulot sur le pauvre cow-boy dépassé par le nombre. Texano prend le tombé inanimé avec le pied de Blue Demon sur la poitrine, tout ça a duré au max trois minutes (Baron Corbin likes this), un squash sans intérêt, qui m'a donné la sensation d'être là juste pour meubler l'antenne, je ne trouve pas que Blue Demon sorte grandi de cette affaire, ça fait un peu tâche pour une "légende". J'aurais préféré que cela soit mis en opener, car à ce moment du "PPV", le climax était si fort que c'est venu un peu me gâcher la fête. Heureusement, le meilleur était à venir...

 

 

Image

 

 

 

Un main event de folie, une opposition de styles comme on aime à la Lucha Underground. Puma a été un champion méritant et formidable tout au long de la saison, et Mil Muertes est un démolisseur avec une grosse palette de moves. Quel combat ils nous auront offert... Bien sûr, ces deux-là vont aussi aller se fracasser dans les gradins et le Prince prend cher, très cher, dont une powerbomb dans les escaliers qui lui vaudra, je pense, quelques séances de kiné... Puma ne s'en laisse pas compter et envoie des kicks énormes ainsi que toute sa panoplie de catcheur volant.

 

 

Image

 

 

Mais Mil Muertes entreprend de détruire chaque fois un peu plus fort le Puma quand il est mis en difficulté.

 

 

Image

 

 

 

Pourtant, Puma tentera même de se servir de Catrina comme arme puisqu'il la chopera pour envoyer un kick avec les jambes de celle-ci dans la face du monstre! Mil Muertes revient dans la partie et passe notamment un spear à travers les cordes pour démolir Puma sur une table et enchaine avec une Powerbomb dans la foulée. Le prince de la voltige ne lâche rien, le Temple est divisé, une moitié encourage Puma, l'autre Mil Muertes, celui-ci se relève d'un 630 et en esquive un deuxième, mais placé en haut du turnbuckle, Mil Muertes passe un DDT et plante le crâne du félin 1 2 3, victoire du molosse de LU et arrivée sur le ring des Disciples of Death qui viennent célébrer la victoire avec leurs ceintures trios obtenus la semaine dernière. Le clan Mil Muertes termine donc la saison avec toutes les ceintures de LU pour une domination absolue.

 

 

 

Image

 

 

 

Epilogue: Le show se finit avec Dario Cueto se tirant avec la... caisse et Black Lotus, ce qui le ravit, et on le serait à moins...

 

 

 

Image

 

 

Pendant ce temps, les catcheurs du roster quittent le Temple un à un vers de nouvelles aventures.

 

Voilà, la saison s'arrête là, et j'ose espérer que la saison 2 censée reprendre en octobre sera reconduite car vraiment, ce show-là, c'est juste énorme. Je n'ai pas loupé un épisode et je le recommande à chacun, si vous n'avez pas encore été y jeter un oeil.

 

Salut à vous les Believers :kiss:

ayez la saison 2 démarre

Les 1ers spoils sont sortis sur le net ^^

Quel pied !!

Ce Ultima Lucha était une tuerie. Merci pour cette nalyse que je n'aurai pas trouvé le temps de réaliser.

Rares sont les shows où il n' y a quasiment rien à jeter mais là c'est bel et bien le cas. LU a fait entrée fracassante dans le monde du catch et j'espère que les producteurs/scénaristes vont tenir la barre.


Sans doute pas le tout meilleur de la soirée mais en tout cas celui qui a ma préférence, le match entre Pentagon et Vampiro. J'aime pas particulièrement les effusions de sang mais putain je kiffe le style de Pentagon. Et Vampiro énorme choc, moi qui m'attendait à voir LesnarVsTaker, il a grave assuré !!! Et la cerise sur le gâteau, le twist final que je n'attendais pas où l'on découvre leur vraie relation. Excellent. La saison prochaine, Pentagon va tout déchirer et j'attends ça avec impatience.

Le reste, pas la peine de s'étaler mille ans c'est du tout bon.


Pour revenir simplement sur cette nalyse, j'oppose deux réserves à ton enthousiasme et à celui de certains commentaires concernant :
1) Mil Muertes. Ya rien à faire mais ce mec j'accroche pas. Il m'ennuie et même si il a un peu élevé son niveau in-ring depuis la fin du printemps, ses matches restent chiants (par rapport au produit général hein). Evidemment quand on a en face des mecs comme Puma, ça passe. Après, la formation de ce nouveau clan redonne un peu d’intérêt à son personnage, parce que sinon en début d'année c'était vraiment zzzz. Pas du tout l’étoffe d'un Lesnar en tout cas.

2) Angelico. Bien sur, ce mec a réalisé les spots les plus ébouriffants de l'année mais ça s’arrête là. C'est un voltigeur génial mais son charisme est proche du néant à l'instar de son compatriote Justine Gabriel par exemple. C'est des mecs qui vont bien nous divertir ponctuellement en équipe, mais sinon y a malheureusement rien à en tirer d'autre.

Netflix?

Merci Little-Goomba ;)
Juste sur deux trucs:
- On est raccord grave sur Pentagon, ce personnage, c'est une belle découverte et j'espère qu'il va lutter dans la title picture la saison prochaine.
- Pour Angelico, c'est vrai que son charisme n'est pas sa 1ère arme, et qu'il est plus à son aise en tag-team, mais il a l'air de mener sa carrière de cette manière, il est époustouflant par équipes et partout où il passe, il catche quasi que comme ça. A la AAA ou à la PWG, il fait le show en team avec Jack Evans et ça lui réussit pas mal...

Sinon Fresh news from Lucha Underground:

Un peu de chiffres à propos de la saison une, le show a débuté avec 8 000 téléspectateurs pour sa première en octobre 2014, puis n'a fait que gonfler, en montant régulièrement à plus de 60 000 fans en fin de saison atteignant sur certains épisodes 100 000 téléspectateurs. Pas mal pour un ptit show, ça reste confidentiel, mais je trouve cela bien encourageant

Lucha Underground serait aussi nominé en septembre pour les Emmy Awards 2015 dans la catégorie "Outsanding Structured Reality Program", mais mon info est à vérifier.

Au rayon nouvelles moins réjouissantes, la saison 2 n'est toujours pas acté, là aussi le feuilleton continue, El Rey n'est pas encore partant et pourrait retarder le retour du show à janvier 2016 au lieu d'octobre 2015.
Mais il existe aussi la possibilité que le réseau Netflix veuille intégrer la série à ses programmes, à suivre...

However, just for fun, une opinion sur LU d'un gazier qui visiblement est aussi fanboy et Believer que moi:

« Lucha Underground est, de loin, la meilleure émission de catch de tous les temps. Le projet artistique, les ambitions scénaristiques et l’honnêteté pure avec le public est presque sans précédent dans l’histoire du catch. […] Lucha Underground se présente comme la dernière alternative à la WWE pour un fan, et la dernière chance pour faire aller de l’avant un business qui utilise la même formule depuis 20 ans ».
Chris Hall, cagesideseats.com.

Emmy

Krix, je t'aime bien mais arrête avec les Emmys! Sur le forum je t'ai passé le lien du site officiel des Emmys! On ne peut pas trouver mieux comme source. Non LU n'est pas nommé! Ils s'étaient par contre porté candidat dans la catégorie et ils étaient dans la pré-liste avec tous les autres candidats. C'est de là que tu as tes infos.
Et ça n'enlève rien aux mérites de la LU.

Maintenant que la saison est finie...

Je vais essayer de donner mon ressentit général (même si je suis pas un nalyste confirmé) :

MVP de la saison : pour moi l'ensemble du roster a joué son rôle durant toute la saison, rien à redire sur ce point. Mais à mon sens 3 noms se dégagent quand même : Mil Muertes (pour le personnage en général et surtout l'impression de force et de puissance qu'il dégageait), Mundo (parce qu'il a été parfait dans tous les rôles qu'il a eu) et Puma (pour son run de champion avec des matchs de folie à chaque fois).
MIP (Most Improved Player) : icontestablement Son of Havoc pour moi, passant du jobber heel du début à celui de face adulé de la foule. La transition s'est d'ailleurs faite presque toute seule grâce à Ivelisse et Angelico qui ont apporté leur pierre à leur storyline commune.
Découvertes de la saison : je mettrais 3 noms, un que je connaissais un peu et les autres que je découvrais vraiment. D'abord Cage que j'avais déjà vu en action à la TNA mais qui m'a surpris par sa capacité à être plus qu'un bourrin. Ensuite The Mack que j'ai découvert en regardant et dont je suis devenu fan, le mec est un monstre d'agilité pour son gabarit. Enfin Angelico que, pareil, je découvrais et qui à chaque gros spot m'a fait exploser les mâchoires en me disant que c'était fou ce que je venais de voir.
Meilleur match : dur dur d'en choisir un seul, la liste que propose Krix contient que des matchs à voir en effet. J'y ajouterais le Puma/Mil Muertes qui clôturait cette saison, le 10-way match remporté par Fenix et je rejoins Krix pour dire que le Iron Man Match est surement le meilleur au final. Mais je pense que presque tous les matchs valent le coup d'oeil à l'exception d'un.
Pire match : clairement le Texano/Blue Demon est en dessous de la qualité générale et parait presque indigne des deux luchadors. Mais bon une erreur ça peut arriver.
Autres éléments que j'ai aimé : le Temple, clairement un lieu différent des arènes que nous propose la WWE mais qui a son charme maintenant ; le public qui a été exceptionnel d'un bout à l'autre de la saison ; le duo de commentateurs qui a été complice tout au long de la saison, qui n'en a pas trop fait (comparé à Michael Cole parfois, par exemple) et qui est resté clair dans ses commentaires (puis j'ai toujours aimé Matt Striker) ; Melissa Santos, pour sa voix et son look (j'suis fan de sa façon de faire des intros) , le personnage de Dario Cueto et j'en oublie.
Petits regrets : la légèreté du roster féminin qui mériterait d'être un peu plus fourni ; l'absence d'explications sur l'apparition des Disciples of Death (quand on sait qui portent les masques, j'aurais aimé des segments backstage courts qui montrent les luchadores tentés par Catrina et qui acceptent).
Ce que j'espère pour la saison suivante : des spots de folie, des matchs hallucinants ; la même ambiance.
Luchadores à suivre selon moi : Fenix (parce que sa ceinture lui donne une opportunité en or), Mundo (si sa feud avec El Patron est bien fini), Puma, Mack, Cage, Pentagon, Marty the Moth, Mil Muertes et les Disciples of Death.

Petite parenthèse liée à la nalyse de Tough Enough : dans le roster de la LU, on a 3 anciens participants de la dernière saison (Ivelisse, Marty et Son f Havoc) et quand on voit qui a été la vraie gagnante (Cameron parce qu'elle a vraiment eu un contrat contrairement à Andy) on se dit que la WWE a pas eu le nez fin quand même.
Voilà mon opinion. Je suis ouvert au débat si jamais y a des choses qui vous interpellent ou vous posent problème.

Merci pour ce post très complet

Chaque fois que je lis quoi que ce soit à propos de la LU, je me maudis de ne toujours pas avoir troqué la WWE pour elle...

Mais de rien

Après faut savoir que je me suis lancé dans la LU en partie à cause du manque de temps, le format 45 minutes me facilitait la tâche pour tout regarder :) mais je n'ai pas regretté mon choix au final.
Après j'aime toujours la WWE, je regarde tous les PPV, quelques matchs de weeklies (surtout ceux de NXT) mais la LU a une touche en plus qui me scotche devant l'écran pendant 45 minutes.

Good Karma

Badkarma76, first way, je te remercie chaudement pour ce post on ne peut plus sympa et interéssant et qui me fait zizir, les believers sont mes amis.
.
Second-way, je te donne un -1 pour "ressentit","ressenti" fuck! Rise above shame....lol
.
Three-way, je te décerne un +1000 pour ton analyse globale de la saison et ta vision de connaisseur émérite du roster et des matchs qui ont animé notre année 2014/2015 de manière réjouissante et emballante. De plus, le format est super, 45 minutes d'action, de mandales et d'histoires suivies et s'imbriquant farpaitement. Une apothéose de 2h45 et huit matchs avec le spécial event en fin de saison, c'est juste awesome.
.
Four-way, Je vais jouer mon ancien combattant, j'ai bientôt 44 automnes, je suis le catch américain depuis 1985, j'ai été immergé dans le catch depuis mon enfance dans les 70'S (décennie bénie) et Lucha Underground est le show de catch le plus fantastique que j'ai jamais vu. la WWE, j'aime toujours hein, mais ça n'a plus le même goût, la même texture.
LU a transformé ma passion du wrestling, a changé ma vision de la lutte pro, m'a emmené dans le Temple, m'a fait découvrir vrraiment les catcheurs masqués, la Lucha, et putain Johnny Mundo (Axl likes this), Prince Puma (un catcheur monumental), Mil Muertes (le Lesnar de LU), Pentagon (mon chouchou), Fénix (OMG), El Patron((Hé la WWE really?)
, Drago (what else?), Cage (they call him), Mack(l'agilité superbe d'un big men) Angelico (ce mec est un show à lui tout seul, ce mec détient 3 moves dans le top 5 de l'année toutes fédés confondues) et consorts, ça envoie du Tacos XXL.
Ca va te paraitre étrange, en mettant de coté toute comparaison entre LU et le catch français 70's mais dans la salle de LU, je retrouve des saveurs et des odeurs de l'Elysée Montmartre des années 1976-1980, de mon enfance lointaine, une ambiance, une glauquitude, une électricité que je kiffe grave.
.
Five-way, oui je me pignole sur LU et je l'assume, j'ai décidé d'être heureux quand je regarde du catch, et Lucha Underground remplit son office envers moi, consommateur de notre sport spectacle favori à tous ici. Et ça, la WWE l'oublie un peu...parfois...Mais elle s'en fout, on est pas la cible...
.
But you already know that

PS: six-way, oh pinaise, j'allais oublier un détail que tu as eu le génie de citer...L'annonceuse de LU... qui a vécu quelques agressions aussi... Mais cette femme est un ange, et cela c'est un atout, oui un atout de charme.

Merci merci

Déjà mea culpa pour la faute d'orthographe, j'ai eu un doute au moment de poster. Tant pis pour moi.
Ensuite, étant plus jeune, je n'ai effectivement pas le même ressenti (mon premier souvenir clair de catch c'est la NwO contre Sting avec, entre autre, un match où des faux Sting arrivent autour du ring tenu par le NwO qui les tabassent jusqu'à ce que le vrai Stinger débarque pour faire le vide). Ensuite j'ai recommencé à regarder au début des années 2010 (fin 2009 plus exactement) et il est vrai que j'ai eu l'impression que la "qualité" (à défaut d'un meilleur mot) a légèrement baissé au fil des années (bon après j'ai quand même rattrapé mes presque 10 ans de non visionnage grâce au net mais seulement sur des gros gros matchs, ce qui a eu pour effet global de me faire dire que c'était mieux avant). Et un peu comme toi, quand je regarde la LU (et NXT aussi) je me prends une dose de plaisir monumentale à chaque fois. Et comme c'est ce que je recherche bah exit Raw, Smackdown, Tna Impact (sauf pour les très gros matchs comme Cesaro/Owens à Raw).
Quant à avoir une vision de connaisseur émérite, je n'en ai pas la prétention mais ça fait chaud au coeur et merci :).
Tiens un détail qui me revient concernant le Temple : les échelles, les chaises et tout le matos sont à l'image extérieur de l'endroit, sales, miteux etc. Et pour moi c'est bien pensé, ça rajoute du cachet à la chose.
Comme toi j'attends la suite avec impatience.

Lucha Lucha Lucha

Merci à toi membre du Krield...
.
LU ca a l'air super sympa, en plus y'a Bébert et Jojo que j'aimais beaucoup.
.
J'aime ton enthousiasme quant à ce show, cela se ressent dans ta nalyse. J'aimerai suivre LU (j'avais maté l'espèce de Rumble), mais le manque de temps m'en empêche (je mets 3 jours pour mater un PPV). Mais promis, un jour viendra où j'y serais initié.

Gracias Amigo Zigglerien

Dailymotion est ton ami, membre éminent de la Ziggounation.
Si tu veux éviter de te coltiner les 40 et quelques épisodes de la saison, tu peux toujours te faire une compilation de quelques matchs énormes qui ont eu lieu au cours de l'année, et je te conseillerais ça:
Ladder match: Prince Puma vs Big Ryk vs Mundo
Triple menace: Fénix vs Drago vs Pentagon
Aztec Warfare: l'espèce de Rumble as you said
Grave conséquences: Fénix vs Mil muertes
Iron man match: Puma vs Mundo (pour moi, le plus grand match de l'année toutes fédés confondues, si tu dois n'en voir qu'un, c'est celui-ci)
Titre Trios: The Crew vs Angelico, Ivelisse et Son of Havoc
6 man tag team: Johnny Mundo/Prince Puma/Hernandez vs King Cuerno/Cage/Texano Jr
Falls count anywhere match: Cage vs the Mack
Voilà, il y en a bien d'autres, mais déjà ceux-là te donneront un large aperçu de la qualité in ring de LU ;)

Merci Krix!

J'ai kiffé par procuration! Un jour on se matera un épisode de la LU avec du vin et du chichon, hein hein?

You're welcome

Je ne sais point ce qu'est du chichon...hum...
En revanche un peu d'herbe avec un bon Meursault, tout ça avec un petit parmentier de Canard devant un fuckin' épisode de LU (ou deux) avec le top rédac des CDC, je dis miam...
Il est temps que tu retrouves les vrais valeurs du catch Axl, il est temps que tu reviennes vers Johnny Mundo bordel!

Complément d'information

Les aficionados de Lucha Underground n'auront pas manqué de noter qu'il manque les trois premiers matchs d'Ultima Lucha dans cette nalyse.
Vous pouvez retrouver sur le forum des CDC (au topic dédié à LU) la nalyse de ceux-ci et un peu plus haut, vous avez même la preview du show, bande de believers!

http://www.lescahiersducatch.com/forum/viewtopic.php?f=16&t=718&start=135

Toujours dans un souci d'information, ces trois matchs concernaient le titre Trios (et motherfucker, allez voir le spot d'Angelico qui vous est offert en gif par la maison, ça déboite) ainsi que Drago vs Hernandez dans un believer's backlash (je vous laisse deviner ce que signifie cette stipulation) et un monstrueux Falls count anywhere match entre Cage et The Mack!
Longue vie à Lucha Underground Si Si Si!

Comme toi j'ai rien raté

Et comme toi j'ai trouvé ces matchs énormes sauf Texano vs Blue Demon.
Bon, je m'étais spolié les résultats des plus importants en cherchant des infos sur le roster donc j'étais moins pris par certains moments. Mais en général, sur toute la saison, j'ai kiffé ma race ^^ avec des matchs de fous pendant toute l'année.
Mention spéciale au cours de cette soirée au match Ciero Miedo et au twist final, je m'y attendais pas du tout. Et Vampiro avait ma foi encore de beaux restes.
Vivement la suite !

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin