Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Confessions d’un ancien addict

Il faut libéraliser la WWE.

Vincent McMacron

 

Bonjour à toutes et à tous. Je reprends la plume, au sein des Cahiers du Catch, parcequeyenamarre. Tout d’abord, contextualisons.

 

 

Parce que oui, le contexte, c’est important.

 

 

Quelques réflexions sur ce qui a changé dans le catch

 

 

J’ai découvert le catch à un âge assez avancé, en 2007, suite à l’achat d’un fabuleux décodeur TNT. Christophe Agius est apparu tel un messie dans ma boite à troubadours, m’inculquant les sages préceptes du catch, discipline ô combien séduisante en termes de divertissement.

 

J’ai rapidement sauté le pas, le suiveur débutant occasionnel de NT1 devenant « connaisseur » avide de découvertes sur ce sport, de la WWF à l’indy, en passant bien sur par le Puro. C’est d’ailleurs durant cette période que j’ai écrit quelques papiers pour les Cahiers, une expérience fort intéressante.

 

Et puis, aux alentours des années 2010, 2011, un désintérêt a commencé à se faire sentir. D’abord vis-à-vis de la TNA (ce qui est assez logique pour tout être humain doté d’une conscience et d’une morale), puis de la WWE et du monde du catch en général, et notamment des forums et sites auxquels je participais.

 

Grâce à une période de chômage (premier employeur de France), mon temps libre a considérablement augmenté, et, par curiosité, j’ai décidé de jeter un œil à cet univers que j’avais quitté quelques années auparavant.

 

 

Putain il est où ce pare-vent dont-il parle ?

 

 

Premier constat, qui m’a poussé à écrire cet article : il est pour moi impossible de regarder un show de la WWE (RAW et Smackdown, en tout cas ; faisons une exception pour NXT qui semble peut-être incarner une forme de réponse à cette « critanalyse ») ou de la TNA. J’ai donc essayé de savoir pourquoi. La cause en est sûrement un désintérêt personnel qui n’est pas passé comme par magie, mais je pense que certains paramètres inhérents à l’évolution de cette discipline ont leur rôle dans ma réaction.

 

Constat de base : l’évolution des ratings.

 

Certes, audimat n’est pas synonyme de qualité, mais lorsqu’on s’adresse à un public généraliste, c’est le meilleur moyen de mesurer « si ça marche ou pas ».

 

 

Le graphique ci-dessus montre l’évolution de l’audimat du premier Monday Night RAW du mois de juillet, par année. Pourquoi cette date ? Parce que j’aime être arbitraire.

 

 

On remarque par ailleurs que la courbe des ratings de RAW est inversement proportionnelle à l’évolution des scores du FN. Coïncidence ? Je ne pense pas. Ici Michael Cole, BFM Service politique, à vous les studios.

 

 

Le constat est assez évident : ça baisse. Autrement dit, je ne suis pas le seul à avoir arrêté.

 

Pourquoi un tel désintérêt du public ? L’hypothèse de réponse est la suivante : le modèle de divertissement proposé par la WWE n’est plus compatible avec notre société actuelle.

 

 

Premier élément de réponse : Il n’y a plus de gimmicks.

 

Les gimmicks sont, pour donner une définition simple, les traits de personnalité des catcheurs, permettant de les différencier, et éventuellement au public de s’y attacher ou de s’y opposer.

 

L’âge d’or des gimmicks remonte aux années 1980-1990, où TOUT était possible.

 

 

Ca :

 

 

 

Ca :

 

 

 

 

Mais aussi ça :

 

 

 

Et malheureusement ça :

 

 

 

 

Ce n’est plus possible dans notre société actuelle, et la WWE l’a bien compris. La mondialisation, et l’étalonnement des normes, a permis de créer une sorte de dogme déterminant « ce qui est ringard et ce qui ne l’est pas ».  Il est de plus en plus rare de voir des gens habillés « différemment » dans la rue, sauf dans quelques grandes villes comme Londres. Si le public devient uniforme, il est contreproductif de proposer un produit qui ne l’est pas, la différence risquant d’entraîner un rejet de la part des spectateurs. Cependant, mon avis sur la question est qu’en tuant les gimmicks, on tue aussi l’intérêt de ce sport, qui est un sport « spectacle ».

 

En plus de l’aspect purement « ringard/pas ringard » de la chose, la WWE ne peut plus se permettre de bâtir des gimmick sur des critères culturels, ou raciaux, comme ça a longtemps été la mode. Imaginez la Nation of Domination durant les émeutes de Ferguson.

 

 

C’est bon les gars, vous pouvez faire votre truc, on a expulsé tous les flics blancs de la salle.

 

 

 

Second élément de réponse : l’usure du système manichéen.

 

Le catch, c’est un gentil, contre un méchant. Le gentil est gentil, notamment parce qu’il aime le public.

 

 

I’m so glad to be here, with Charleville-Mezieres Cenation !!!

 

 

Le méchant est méchant parcequ’il aime pas le public.

 

Le problème de ce système, et qui, je pense, a conduit à mon dégoût personnel pour la WWE, est que le système de construction des combats est inéluctablement ramené à un principe simple : si le gentil gagne, c’est parce qu’il a été plus fort. Si le méchant gagne, c’est parce qu’il a triché. On ne connaît jamais à 100% l’issue d’un match, mais on sait d’avance de quelle manière les fins vont arriver.

 

Si on admet que le système « face/heel » constitue la base du catch, on peut ajouter un bémol, qui de surcroît va confirmer sa limite. Les périodes ou la WWE a eu ses plus forts ratings (98/99/00), étaient des périodes ou elle s’est affranchie de ce système. Stone Cold Steve Austin était le catcheur le plus adulé de son époque, alors qu’il ne s’est jamais livré à une séance de fellation explicite envers le public. La DX était très appréciée, alors que ses méthodes étaient très contestables. Plus que l’aspect violent et trash souvent utilisé pour décrire cette période, je dirais que c’est le brouillage des frontières entre le bien et le mal qui a permis à l’Attitude Era d’être « la grande époque » de ces vingt dernières années.

 

Ce qui pose une question : qu’est-ce qui reste pour caractériser notre époque actuelle ? Le catch a connu deux âges d’or : le début des années 1980, avec les premiers Wrestlemania, une opposition face/heel poussée à l’extrême et des gimmicks plus farfelues les unes que les autres ; et la fin des années 1990, avec un renoncement à la dualité fondamentale « Face/heel ». Aujourd’hui, nous n’avons ni gimmicks ringardes et attachantes, ni subversion entre le bien et le mal. Que reste-t-il de divertissant ?

 

 

 

 

 

Troisième élément de réponse : Le public et son approche

 

Le monde a changé, et particulièrement du point de vue de l’information. Jusqu’au milieu des années 2000, Monday Night RAW était le rendez-vous hebdomadaire où la famille se mettait devant la TV, après avoir patienté une semaine, en se demandant « Est-ce que Rocky va se venger de HHH ? Est-ce que Yokozuna a vraiment blessé Hulk ? ». Le rendez-vous hebdomadaire cathodique est aujourd’hui totalement désacralisé. On peut voir les shows quand on veut, il n’y a plus l’aspect « grand-messe » qui donne une envergure supérieure au spectacle. Les catcheurs s’expriment sur les réseaux sociaux, leurs interventions ne sont plus exceptionnelles, elles sont quotidiennes, ils deviennent des gens « normaux ». L’information, que ce soit de par les sites de news, ou entre fans, circule de plus en plus vite, et cette accélération des échanges a deux conséquences dramatiques pour le catch :

 

- Dans 50% des cas, le public est au courant des surprises, tels que les retours de catcheurs.

- Qui, passé l’âge de raison, peut encore raisonnablement être dans le kayfabe dans notre époque ?

 

Bref, pour résumer :

- Le système heel/face est usé jusqu’à la corde.

- Les gimmicks ont disparu.

- La notion de surprise est devenue globalement inexistante.

 

 

Tout cela fait que le catcheur passe du superhéros extraordinaire à acteur ordinaire d’une pièce ordinaire. Or c’est la rareté, l’exclusivité, ou tout du moins ce sentiment-là qui provoque l’intérêt.

 

Le plan McMacron, si il voit un jour le jour (et, c’est plus qu’incertain, la WWE profitant de son aura passée et de l’absence de concurrence pour stagner sur une douce pente depuis quinze ans) sera complexe, mais il devra se réaliser. NXT, que j’ai volontairement laissé de coté dans ma critique, semble être une alternative intéressante, mais ne connaissant pas le format actuel, je vous laisse le soin, dans les commentaires, d’en débattre.

 

Sur ce, je vous laisse, je vais regarder la NJPW, qui à mon sens est la seule fédération à proposer du divertissement « grand spectacle » au monde.

 

 

A plus Vince, on se voit au dépôt de bilan de ta PME.

 

slow down the pace

Je trouvais tous les commentaires super durs avant de me rendre d'un truc: sur la fin la plupart s'accordent a dire que le principal problème c'est qu'il y a trop d'heure de programme. Mais vous regardez raw, smackdown, main event, next et peut être d'autres que je ne connais pas ? Really ?
Perso je regarde uniquement raw version française (1h40 par semaine en gros) + les PPV et je suis au fait de TOUTES les histoires quand le PPV arrive. Alors tu m'étonnes que ça fasse redondant quand tu te tapes 4 heures de programme en plus par semaine qui ne font rien avancer en terme d'histoire et qui ne proposent, visiblement, que rarement des matchs inédits (je "suis" toutes ces émissions grâce à vous).
Par contre avec mon "régime", même si je reconnais que depuis quelques semaines le programme est moins bon (problème récurrent vers cette période de l'année sans PPV marquant pour moi), je suis encore souvent impatient de savoir ce qui va se passer le dimanche soir, surpris quand Rollins chope le titre US en plus du wwewhw, amusé quand le new day fait le con à coté de rusev alors qu'ils vont être dans la même équipe, admiratif devant les cena/owens (au micro et dans le ring) etc...
Bref tout ça pour dire que je pense qu'il y peut être plus une part de conjoncture que de structure dans le désintérêt que provoque la wwe et que t'aurais peut être eu moins de monde (parmi ceux qui regarde de façon "raisonnée") pour être d'accord avec toi si t'avais sorti ton article en mai.

Article cependant très bon, love and respect et tout hein...

Réflexion intéressante

C'est vrai qu'on a réagi, je pense, plus du point de vue du produit global qu'en vertu de notre propre consommation (pour ma part, je ne regarde que les ppv, pour les weeklies je me contente des reports de 411), et que le produit est, pris dans son ensemble, très répétitif. Mais au-delà des différences de consommation, je pense quand même que le vrai problème est la faiblesse des histoires, le nombre d'incohérences, le refus de la WWE de pusher certains de nos chouchous... Les programmes sont répétitifs, même si on se contente de Raw, et c'est frustrant car le talent du roster est indéniable. On est énervés parce que ça pourrait, ça devrait, être bien meilleur, tout simplement. Après, dans le détail chacun a sa perception de ce qu'il faudrait pour que le produit soit "bien meilleur", of course. Mais je ne vois pratiquement personne dire "je kiffe la WWE en ce moment", même si tu t'en approches peut-être — et j'en suis content pour toi, hein, le propos des grincheux n'est pas de dire à ceux qui apprécient qu'ils ont tort de le faire mais d'expliquer ce qui les irrite, eux.

pas du tout d'accord

Enfin sur certains points si. Le desamour du catch en france est super violent, les site et forum ont tendance a être depeuplé, et en plus ca c'est fait d'un coup. Alors qu'en dehors de la wwe, y'a plein d'alternatives solides : lucha underground & njpw en tete.
Concernant les shows actuels, c'est normal que les ratings baissent. Je l'ai remarqué à ma facon de regarder les show. Y'a encore pas longtemps je mattais tous : les matches, les promos, les segments etc.... Maintenant un show ca se regard en 20-30mn. Deja je zappe la 1ere demie heure parce que ca me saoule de demarrer un show de catch par un mec qui cause dans un ring. En general y'a intervention avec captain obvious qui decide d'un match plus tard dans la soiree. Ensuite on a souvent un match pourri qui suit.
Et là je suis quasi deja au 1/3 de mon fichier video. Ensuite y'a souvent un match de boulet : ascension, new day, orton, sheamus, wyatt family, reigns ... plein de mecs boring qui me font gagner du temps. Apres des fois y'a un bon match car heureusement y'a des mecs qui rendent leur matchs excellent contre n'importe qui : neville, cesaro, owens .... et ca se fini quasi toujours pas un ME avec Rollins qui se fait defoncer alors qu'il est champ...
Vous regarderez, d'un raw a l'autre c'est tjs la meme chose.
Ca m'etonne pas que plus personne ne matte.
Surtout que comme je l'avais deja souligné, y'a quasi plus un seul changement de titre en weekly. Du coup pourquoi te faire chier a matter ca ????
En plus y'a quasi 100 catcheurs en contrat a a lwwe, mais tu vois toujours les memes .... qqn est au courant que r-truth n'est pas mort ? idem pour sandow, axel, zack rider, pour otunga il l'est heureusement :)
*
Je reviendrai pas sur les storylines dignes des pire telenovelas. Au moins a la njpw ils se font pas chier avec des histoires, y'a que du vrai catch et ca c'est bon :)
.
Pour les gymmick c'est la que j'ai bondi. Justement le desinteret actuel pour le catch vient du manque de gymmick. Les mecs se pointent tous en slip noir. Super. En plus ils ont quasi tous des moveset tout pourri avec juste 2-3 prises et ca s'arrete la. Oui si orton et sheamus se sont reconnus c'est normal :p ca marche aussi pour plein d'autres gens.
.
Pkoi la wyatt family que j'aime pas, marche quand meme ? parce kils ont une vraie gymmick, idem pour les new day, les lucha dragon, owens etc.... le catch ca vient des fetes foraines, c'est pas fait pour etre forcement reel et actuel. Et heureusement, sinon j'aurai l'impression de matter de la tv realite... Je pense plutot que la wwe doit vraiment se re-orienter sur son coeur de metier et pas tenter de surfer sur la mode ou modifier tous les codes du catch. Ca denature le projet et ca ne rime plus a rien.
HHH l'a tres bien compris avec la NXT ! moins de blabla et plus d'action. Surtout on n'essaie de pas formater les catcheurs avec le meme moule, et c'est pour ca que ca marche !
*
Idem pour les nanas, si la wwe veut reussi sa revolution, c'est simple, il faut les faire lutter ! ok elles sont mignonnes et on aimerait bien les voir en petites tenues, ou pas de tenues tout court, mais avec le changement de playboy c'est mort :( mais bon elles amenent un catch different. Un peu comme les CW a l'epoque. C'est du catch basé sur la rapidité, les soumissions... et il faut exploiter cette specificité la. Parce que bon, la plupart du temps le catch des mecs c'st 2 grosses masses qui bougent pas trop et se collent des pains dans la tronche.
Faut s'inspirer de ce qui se fait en UFC, les HW sont la categorie reine, mais ce qui amene du monde c'est toutes les petites categories bcp plus spectaculaire.
Et puis dans les trucs qui marchent pas y'a cette facheuse manie de vouloir tenter de toujours repomper des vieilles feuds qui ont marchées.
Le champ contre l'autorité, le champion heel qui perd tous ses matches sauf ceux qui comptent pour le titre, la tag team qui se separe avec feud a la clé etc....
*
Je crois pas que le net est changé la perception du catch. Perso j'adore tous les petits à coté sur la vie des catcheurs, savoir dans kel sens va aller telle ou telle feud, et meme les show, je me les spoile avant de les matter. Mais ca on s'en fout, ce qui est interessant dans le catch c'est la performance physique, la psychologie, l'acting des catcheurs etc.... et ca il faut que tu le vois de tes yeux pour l'apprecier !
EN plus le catch est predeterminé mais ca nous empeche pas de parier dessus quand meme. Connaitre les resultats a l'avance, ca ne m'a jamais derange. Apres c'est ptet parce que j'ai grandi, je matte du catch depuis pfiouuuu la fin des annees 80. J'ai eu une periode où j'ai arreté mais depuis ma reprise en 2002, je regarde le catch differement.
Je le regarde plus avec mes yeux d'enfant en etant surpris de tel ou tel resultat, la plupart du temps le resultat je le connais, mais ce qui m'interesse c'est la perf.
Y'a un proverbe qui resume ca, je le connais plus exactement mais en gros ca dit que ce qui est interessant dans un voyage c'est pas l'arrivée à la destination, c'est le chemin parcouru.
Bah la c'est pareil, c'est pas le resultat qui importe, c'est la qualité d'un match. Et c'est ca qu'on retiendra, plus que qui a gagné au final !
*
Sinon je plussoie coy, y'a trop de show et de ppv a la wwe. Ca aussi ca a contribué à la diminution de la qualité des matches. Avant y'avait une vraie difference entre ppv et weekly, maintenant plus du tout :(
Faut faire comme la njpw, que les ppvs soient des evennements rares, avec surtout des prises inedites et surtout repomper leur principe de super finish. Ca evitera de voir les mecs se relever de 2-3 finish a la suite comme c'est trop souvent le cas....

Constat stamfordien ?

Tout d'abord, très intéressant article.
J'ai vu que la plupart de mes collègues ont déjà réagi pertinamment, maiho j'ai droit aussi à donner mon navis (non, rien à voir avec des êtres bleus).
*
Tout d'abord ce constat comme quoi les audiences de Raw baissent. Certes, mais comme on l'a dit, avec internet, le download etc, les gens regardent moins. C'est spécial Raw ou la télé baisse d'audience de manière globale ? Je crois que WrestleMania 31 est le show qui a remporté le plus de sous de l'histoire de la fédé. Alors, c'est ça la question, y a-t'il moins de monde dans les salles, moins de ventes de produits dérivés ?
*
Sur la qualité du produit, pour ma part je regarde la WWE sans interruption depuis 2008. J'ai du mal à dire que ça va moins bien. C'est par phases. Il y a eu des moments mauvais même à mes débuts, il y a eu des périodes de légende (la Nexus, le Summer of Punk, le triomphe de Bryan) et des laborieuses époques. Enfin je suis d'accord sur l'avis global qui dit que ls weeklies sont chiants, et que surtout les histoires sont très mal écrites, au buldozer, sans souci de détail ou de cohérence.
Pourtant, pour moi le roster est actuellement le meilleur auquel j'ai pu assister : tous les anciens indys, Rollins, Owens, Cesaro, Ambrose, Neville, à côté des Harper, Wyatt, Cena, Orton, Reigns, Barrett, New Day, DudleyBoyz... C'est un terreau magnifique. Le problème vient bien des scénaristes.
*
Je ne trouve pas non plus que les gimmicks disparaissent, surtout avec NXT qui teste des nouvelles choses... Il y a les Wyatt bien sûr, mais on peut citer Stardust, Ascension, Lucha Dragons. De toutes façons les grands main eventers ont de tout temps eu une gimmick assez sobre de catcheur classique (Hogan, Hart, The Rock ou Michaels n'étaient pas des monstres ou des saltimbanques).
Et le système gentil-méchant est bien perturbé justement par les réseaux sociaux et les nouvelles technologies : maintenant on connait le passé indy des lutteurs qui arrivent, la foule acclame le salaud Owens, chante avec Wyatt, hue Cena, est partagée sur Rollins et Reigns... Les gentils font des coups de pute, certains méchants sont robustes et droits, la frontière est floue.

Par rapport au chiffre

Par rapport au chiffre d'affaires dégagé par Wrestlemania, j'ai une petite interrogation quand à la santé financière de la WWE. Il me semble que les résultats financiers de la WWE vont croissants depuis pas mal d'années. J'ai une question quand à l'origine de ces recettes, d'ou viennent-elles majoritairement en terme de répartition?

Ailleurs

Il existe une fédération au monde qui combine gimmicks extravagants et très marqués, personnages parfaitement mis en avant, matchs spectaculaires, écriture ciselée façon série TV, relativement gros budget (500 000 dollars/épisode) et approche du catch globalement différente de tout ce qu'on voit dans le catch mainstream américain.
Ca s'appelle Lucha Underground, il y a une quarantaine épisodes de 45 minutes à regarder évidemment dans l'ordre (comme une série télé on a dit !) et c'est mortel.

Welcome back!

Déjà, bienvenue de retour comme on dit dans la langue de Maryse, j'espère que tu continueras de temps en temps à nous faire profiter de tes lumières, sur les Japs par exemple (lisez son papier en lien, les gars, c'est muy bien).
.
Sur ta série de constats, j'ai une série de désaccords qui répèteront partiellement certaines choses déjà dites par d'autres, je m'en excuse.
.
1) Pourquoi les audiences baissent?
Comme tout le monde, je pense que c'est largement dû au phénomène que tu soulignes toi-même par ailleurs: l'extrême facilité d'accéder aux programmes autrement qu'en se branchant sur la chaîne qui les diffuse à heure fixe. Qu'il s'agisse des replays des chaînes, du téléchargement, de l'enregistrement ou du Network, il y a énormément de causes qui expliquent en bonne partie la baisse des audiences de Raw, je pense. A tout ça il faut ajouter une offre parallèle sans cesse croissante en termes de films, séries et autres divertissements sportifs et non (y compris pour ce qui est du catch avec l'engouement pour la LU notamment). Le nombre de façons de visionner du catch a augmenté, le nombre de programmes alternatifs aussi, seul le nombre d'heures que comporte une journée n'a pas changé. Ca ne suffit peut-être pas à expliquer entièrement la baisse des ratings de Raw, mais ça l'explique en très large partie, je pense.
.
2) Les gimmicks
Elles ne sont pas mortes, à mon avis, loin de là. Déjà, il reste dans le roster pas mal de personnages extravagants qui dépassent de très loin le simple perso "je suis habillé de façon banale et je viens me battre pour gagner". Les Wyatt, le Taker, Kane, King Barrett, Stardust, les New Day, les Lucha Dragons, les Matadores, Rusev, Fandango, tout ça c'est du gros gimmick à l'ancienne qui n'aurait pas fait tache il y a trente ans. Même les autres catcheurs ont tous un perso qui nous est assez clairement présenté, même quand le perso en question n'est pas totalement extravagant (Sheamus, Owens, Cena, Ziggler et compagnie ont tous un gimmick clair, par exemple). Et comme quelqu'un le relève plus bas, l'Attitude Era, période de succès d'audience incontestable, n'était certainement pas plus riche en gimmicks que l'époque actuelle. Le sujet que tu évoques à cet égard me semble en réalité être celui que tu ne fais qu'effleurer avec ta phrase sur la Nation of Domination: le problème, au fond, n'est pas la prétendue absence de gimmicks, mais le classement PG et, plus largement, la volonté de plaire à tous les publics à la fois, qui pousse la WWE à éviter autant que possible la polémique et les sujets sensibles. Une préoccupation qui rend le contenu des shows moins "edgy", moins scandaleux. Si tel est ton propos, alors je te suis — mais je te rappelle aussi que c'était déjà le cas à l'époque où tu suivais assidument les programmes.
.
3) L'usure du système manichéen
Là aussi, je ne te suis pas entièrement. Tu écris Aujourd’hui, nous n’avons ni gimmicks ringardes et attachantes, ni subversion entre le bien et le mal. J'ai répondu plus haut sur les gimmicks, mais sur le bien ou le mal, ça se discute carrément. Certes, il reste une division sommaire entre les faces et les heels: les premiers ne trichent pas, les seconds si. Mais cette règle admet tellement d'exceptions qu'on se demande ce qu'il en reste. Les faces n'hésitent pas à recourir à des techniques plus que limite, souvent en référence à leur période heel (ils l'ont pratiquement tous été), parfois parce que le heel est booké tellement costaud ou salaud qu'il le mérite (cf. le Taker qui met un coup de pied dans les burnes à Lesnar, par exemple). Certains d'entre eux rappellent régulièrement qu'ils sont des gros durs ingérables et certainement pas des modèles pour enfants (Orton, Ambrose...). Les heels, de leur côté, ont souvent un discours cohérent qui rend leurs griefs contre les faces crédible (Punk dans sa période heel par exemple, ou plus récemment Rollins se plaignant des agressions de Sting voire Wyatt contestant le traitement de Reigns). Et le heel ultime, Lesnar, est devenu face de par sa simple badassitude, sans rien changer, tandis que des heels comme le New Day sont souvent acclamés parce qu'ils sont très fun tandis que le face en chef reste hué par la moitié du public. Bref, pour moi, le système manichéen est bien entamé, on nage pas mal dans les nuances de gris, le "brouillage des frontières" que t'évoques à propos de l'Attitude Era est encore largement de mise, et donc on est bien dans la "subversion du bien par le mal" que tu sembles appeler de tes voeux (et qui est confirmée par les multiples heel turns de faces qui "embrassent la haine").
.
4) La notion de surprise est devenue globalement inexistante.
Pas plus qu'auparavant, je pense, ou pas beaucoup plus. Déjà, on n'est pas obligés de traîner sur les dirt sheets pour glaner toutes les news possibles genre "Jericho a été vu dans la ville où le ppv se tient ce soir, héhé". De deux ces dirt sheets racontent souvent nawak. De trois, y a qu'à en juger par les résultats de notre concours de pronos, il n'est pas devenu plus facile aujourd'hui de deviner à l'avance l'issue des combats. De quatre, si t'avais dit il y a deux ans à un suiveur régulier qu'en 2015 l'homme connu sous le nom de Kevin Steen aurait battu Cena clean en ppv et serait champion IC tandis que Rollins serait champion unifié depuis six mois, sans oublier des tas d'autres trucs (notamment de nombreux matchs féminins de plus de dix minutes à Raw), il aurait ouvert de grands yeux: il y a encore de la place pour les surprises de long terme, pas seulement pour les arrivées inattendues en cours de show ou pour les issues des combats.
.
Tout cela étant dit, je te suis sur ton constat global, même si on n'arrive pas à cette conclusion par les mêmes chemins: je trouve aussi que la WWE est aujourd'hui dans une phase médiocre. Mais les problèmes, à mon avis, ne sont pas ceux que tu pointes, ils sont beaucoup plus simples: le booking est pas bon. Il ne faut pas écrire à la petite semaine, faut préparer pour chacun des catcheurs une histoire captivante et s'y tenir: le talent technique est là, c'est au niveau de la creative team que ça coince méchamment. Espérons que le succès de NXT annonce des lendemains meilleurs.

A la petite semaine...

Je crois que c'est un débat qui reviens régulièrement, et je suis dans le fond d'accord avec toi, il vaut mieux une histoire cohérente prévue, développée et tenue...
Mais on est dans le monde réel, et dans le monde réel de la WWE, il y a des impondérables, des blessures, des suspensions (parfois non révélées), des changements car on voit que l'histoire ne marche pas...
Bref, l'écriture "à la petite semaine" n'est pas forcément un choix, cela peut-être une contrainte...

Certes

Mais ça n'empêche pas de préparer de longues et bonnes histoires. Les problèmes actuels ne viennent pas du fait que de beaux scénars déraillent à cause d'événements imprévus, ils viennent du fait que les scénars sont inexistants ou nuls.

Merci pour ce commentaire

Merci pour ce commentaire constructif, je vais surtout réagir aux points numéro 2 et 3:
"Les Wyatt, le Taker, Kane, King Barrett, Stardust, les New Day, les Lucha Dragons, les Matadores, Rusev, Fandango"
Parmis ces exemples, combien sont 1) Des catcheurs ayant une gimmick qu'ils tiennent depuis 15 ans. 2) Des catcheurs ayant une gimmick totalement ou quasiment copiée/collée sur une gimmick déjà utilisée par la WWE? Je pense que le problème vient du fait que le "bestiaire" de la WWE a tellement été exploité que pour trouver une gimmick vraiment nouvelle et originale, c'est difficile. Mention spéciale cependant à Tyler Breeze, si les fondamentaux de sa gimmick rappellent fortement Johnny Nitro, l'incarnation et l'utilisation de la perche à selfie est vraiment excellente.
.
"Taker qui met un coup de pied dans les burnes à Lesnar, par exemple" J'ai du mal avec cet exemple, dans le sens ou ça fait 20 ans qu'il est booké comme ça, c'est un anachronisme le Taker.
.
"(Punk dans sa période heel par exemple, ou plus récemment Rollins se plaignant des agressions de Sting voire Wyatt contestant le traitement de Reigns). Et le heel ultime, Lesnar, est devenu face de par sa simple badassitude, sans rien changer, tandis que des heels comme le New Day sont souvent acclamés parce qu'ils sont très fun tandis que le face en chef reste hué par la moitié du public. "
La je suis d'accord, et je pose une autre question: est-ce que les booker ont autant le contrôle du public qu'avant? Dans le sens ou j'ai l'impression que c'est plus le public qui agit de manière subversive que le booking, qui reste en somme toute assez basique et manichéen, alors que pendant l'attitude era, on avait un booking qui était clairement subversif, et le public qui suivait cette consigne.

C'est encore autre chose

Sur les gimmicks, je vois pas trop où tu veux en venir: certes, la plupart de ces mecs-là n'ont pas ce gimmick depuis quinze ans, parce qu'ils sont arrivés il y a peu. En attendant, dire qu'il n'y a plus de gimmicks dans la WWE actuelle me semble très exagéré. Ils sont là, ils existent, même si forcément ils sont dans une certaine mesure des resucées de gimmicks plus anciens.
Sur le Taker, pareil, je ne comprends pas trop ton propos. Je parlais de son low blow sur Lesnar pour illustrer que les faces sont loin d'être tous fairplay et respectueux. Même le Taker, qui depuis son dernier face turn en date ne s'abaissait plus à la moindre tricherie, vient attaquer Lesnar en traître et n'en reste pas moins officiellement face — mais c'est un exemple parmi mille, les agressions de heels par des faces, y en a treize à la douzaine par weekly...
Après, sur le public, clairement il est désormais plus déterminé à décider de lui-même qui soutenir et qui pourrir que dans les années 1980, mais ce changement date amha précisément de l'Attitude Era: c'est notamment le soutien du public au heel Austin qui l'a fait passer face au détriment de Bret Hart...

Pour résumer mon propos: les

Pour résumer mon propos: les gens qui ont des gimmicks "réelles" actuellement sont soit des gens qui tiennent leur gimmick depuis 15 ans, soit des gens qui ont des gimmick copiées sur des gimmicks anciennent. D'ou la limite pour la WWE de trouver quelque chose qui n'a jamais été fait.
.
Selon moi pour Austin, son "tweener turn" a été engagé lors de la promo 3:16 contre Roberts en 96, une promo dirt mais qui est fondamentalement faite pour faire kiffer le public. Puis Hart turn heel, à cause d'Austin, à Wrestlemania 13, ce qui renforce l'aspect face d'Austin. Mais c'est juste une confirmation définitive du turn à ce moment la pour Austin. Mais Austin est déjà très apprécié et il fait plus turn heel Hart que Hart le fait turn face. (D'ailleurs, même si on discute sur le timing de ce turn, on peut apprécier le fait qu'il se soit construit sur plus de 6 mois.)

C'était mieux avant ma bonne dame

Aux raisons que tu évoques pour expliquer pourquoi la WWE est moins captivante en 2015 qu'avant, je rajouterais:
1) que trop de catch tue le catch. Je me souviens avec émotion de l'époque où mon seul contact avec le catch se limitait à un condensé hebdomadaire de Raw. Dans les années 90 sur Canal + on avait environ une heure de programme le week end et tous les 4 mois, arrivait ce que j'appelais à l'époque un "événement" (vu que je ne connaissais pas encore le terme "pay-per-view"). Ensuite, au début des années 2000, je recevais mes perfusions de catch grâce à RTL9 qui ne diffusait que 3/4 d'heure par semaine d'un Raw qui en durait deux aux States et même si tout cela avait un goût de trop peu, c'était vraiment une époque bénie que je me remémore avec délice. La rareté pouvait sembler amère mais en réalité, elle rendait les programmes beaucoup plus savoureux car on appréciait pleinement le peu qui nous était servi.
Maintenant (enfin depuis l'avènement de l'adsl - donc ça commence à faire mine de rien), on a accès à tout ce qu'on veut très (trop?) facilement. Alors quand Raw durait encore 1h30 sans les pubs, c'était assez appréciable de pouvoir augmenter ses "doses" pour l'addict que j'étais mais depuis qu'on nous inflige 3h de show rouge par semaine, on est carrément passés à l'overdose! Et tout ça sans compter les shows annexes (Smackdown, Superstars, NXT...)
J'ai le sentiment que Vince se dit: "je vais leur faire bouffer du catch matin midi et soir, 3h par jour et ils vont adorer ça" alors qu'au contraire, la solution serait peut-être de ralentir la cadence en produisant moins d'heures de contenu pour essayer de recréer ce sentiment de rareté si précieux à mes yeux. En tout cas, c'est pas avec 15 ppv par an que l'on va dans la bonne direction! :/
2) que le temps joue contre nous ("nous" désignant ici les vieux fans). C'est quand même vachement plus facile (et naturel) d'adhérer à ce genre de spectacle à 15 piges plutôt qu'à 30 passées! J'ai beau être le premier à vouloir fermement garder mon âme d'enfant et ma capacité d'émerveillement, force est de constater que cet enculé de temps qui passe nous pousse à nous éloigner de ces jolis idéaux |mode désabusé ON|

Propre à la chute des audiences globales ?

Toutes les chaînes ont vu leurs parts de marché chuter à cause des nouvelles technologies.

Au pire

Si on ne peut pas se fier aux courbes d'audiences, j'ai une idée pour déterminer un indicateur d'intérêt des Raws : le nombre de posts sur le topic Raw du forum le lendemain d'un show, qui a l'air de tendre vers zéro :mrgreen:

Mon avis, et NXT dans tout ça

Gimmick:
Les gimmicks sont devenues plus rares mais pas que. Les entrées spectaculaires aussi. Tous les éléments qui font un spectacle en fait. La plupart des gimmicks actuelles sont, comme il a été dit, des déguisements sans contenu. Les rares gimmicks travaillées sérieusement et avec du suivi ont tendance à mieux marcher. Pareil pour les entrées: ceux qui ont des entrées remarquables sont remarqués: exemple dans les deux cas, les Wyatts.

Il n'y a pas besoin de tomber dans ds gimmicks ultra marquées comme Wyatt cependant, on peut tout à fait imaginer des choses plus simples, à condition que la gimmick aille bien au lutteur et lui permette de s'exprimer.

Face/heel:
Je suis d'accord, la plupart des personnages sont totalement monolithiques et donc dénués de profondeur ou d'intérêt. Les meilleurs faces sont ceux qui ont des côtés négatifs et vice-versa. Cela dit vue la qualité de l'équipe créative actuelle, je ne pense pas qu'ils soient capables de gérer des choses plus complexes que blanc/noir.

Surprise:
Je ne suis pas d'accord là par contre. Ce n'est pas l'aspect qui me semble avoir de l'impact sur les suiveurs. C'est comme dans les films, on sait qui va gagner mais le chemin nous intéresse s'il y a une bonne histoire, et c'est ce qui manque: pas la surprise mais la bonne histoire qui amène au résultat prévu.

Scriptage:
Je rajouterais plutôt en troisième élément le scriptage excessif des shows. VKM a toujours été un fanatique du contrôle et du micro-management mais c'est devenu n'importe quoi. Les matchs sont millimétrés et les promos écrites et neutres (donc souvent sans rapport avec le personnage). En enlevant toute liberté aux performers, on réduit la qualité des matchs et des promos. on évite peut être des trucs très mauvais mais on supprime aussi quasiment tout ce qui est bon/excellent.

On se retrouve aussi avec d'excellents au micro qui n'ont pas de promo au profit de gens qui ont du mal voire en sont incapables, ou on file des longs matchs à des lutteurs qui sont plutôt adaptés à des moments courts et intenses, plus adaptés au catch par équipe. A vouloir mettre tout le monde dans un moule, on supprime les particularités intéressantes de chacun.

NXT:
NXT teste des gimmicks, certaines marchent et d'autre pas. Ils regardent ce qui plaît au public et changent ce qui ne lui plaît pas. Quoi de plus naturel que d'essayer de satisfaire ses spectateurs? A part pour VKM qui produit ce que lui et lui seul aimerait regarder.
La frontière heel/face est aussi plus fluide à NXT. Il y a des personnages très marqués mais la plupart sont plus intermédiaires et là encore le public influe beaucoup.
Et le produit est moins scripté. il l'est fatalement toujours mais on sent une plus grande liberté. Des fois il y a des ratés mais aussi des choses exceptionnelles. Par exemple, la division féminine qui nous a sorti pluseiurs candidats au titre de MOTY.

NXT est certes un produit différent, avec seulement une heure par semaine (mais aussi un roster plus réduit et une équipe de booker très limitée). Mais il présente des pistes qui pourraient marcher dans le main roster et largement l'améliorer. C'est mon espoir pour l'avenir quand le vieux gâteux acceptera enfin de lâcher sa mainmise, le plus tôt sera le mieux. Malheureusement c'est l'inverse en ce moment car plus les ratings baissent plus il s'implique et micro-manage, au lieu au contraire de relâcher son emprise.

Gimmicks

Salut,


Je ne suis pas persuadé que l'absence de gimmicks marquées soit une raison du déclin des audiences TV. Les exemples que tu indiques sont des personnages qui ont été imaginés à une époque où les ratings de la WWE étaient les plus bas de l'histoire (donc la période 93-95). On ne peut pas vraiment dire que ce qui a fait le succès des têtes d'affiches de l'Attitude Era soient leurs personnages hauts en couleurs (Austin est un redneck rebelle contre l'autorité, HHH était un badass, Angle est "juste" un champion olympique qui a choisi de se lancer dans le catch, etc.). Mêmes des personnages unidimensionnels comme Fandango ou Los Matadores sont rapidement étiquettés comme étant ringards, raison pour laquelle ils sont cantonnés en lowcard.


Non, le principal problème, c'est que c'est devenu chiant comme la pluie. C'est pas drôle. C'est pas intéressant. Les rivalités et les matchs se répètent semaine après semaine. Tout le monde perd et gagne sans raison apparente. Comme tu le soulignes à juste titre, le système face/heel est devenu une caricature de lui-même, à tel point que le concept de heel dominant n'existe plus, et ça donne des têtes de gondoles comme Seth Rollins, champion depuis Wrestlemania qui perdent clean au moins 3 fois par mois. Les catcheurs sont bridés dans leur champ d'action à tel point que personne ne paraît naturel lorsqu'ils doivent réciter leurs promos (le cas Roman Reigns est édifiant).


J'irais pas jusqu'à dire que le catch est passé de mode, mais actuellement, absolument rien n'est fait à la WWE pour fidéliser le spectateur. Ce serait une conclusion facile de dire que la raison principale est que le mec aux commandes est un vieux shnok sénile au talent créatif extrêmement limité. Enfin, c'est ce que les dirtsheets nous rabâchent depuis des années, mais y a pas de fumée sans feu...

wait...

Non, le principal problème, c'est que c'est devenu chiant comme la pluie. C'est pas drôle. C'est pas intéressant. Les rivalités et les matchs se répètent semaine après semaine. Tout le monde perd et gagne sans raison apparente

mais, ça toujours été le cas non? A l'époque de 94-97, la plupart des matchs était star vs jobber. Il n'y avait aucun intérêt, ça durait moitié moins de temps et ça se terminait par beatdown post-match et par une menace du heel dominant. tiens, un Raw au pif: http://www.profightdb.com/cards/wwf/monday-night-raw-taping-982.html
-
Whooo!
-
Maintenant, on sait le probleme, c'est que c'est trop long et que les developpements sont pourris. Mais il y a toujours des moments forts. Cette année, tu as l'arrivée d'Owens, la Diva Revolution, Rollins qui cashe a Mania etc;.

c'est ca l'interet

La plupart des show weekly ca permettait d'avoir un champion fort, un contender fort, et d'avoir une vraie explication en ppv.
De nos jours le champ et le #1 s'affronte des dizaines de fois avant le ppv... y'a plus la montée en tension de l'epoque.

Et puis ca permettait de voir des trucs nouveaux, des mid avec des chances au titre, des feuds entre mid etc....
Rapellez vous, combien de fois on s'est tapé des matchs cena/rollins, cena/orton, cena/edge etc..... ?

Hum

Tu me cites comme référence la période 94-97 alors qu'elle est unanimement reconnue comme étant une des pires de l'histoire de la WWE (encore que, 1997 a été plutôt agréable), et durant laquelle elle se faisait allègrement marcher dessus par la WCW. Bon.


Le principal message que je veux faire passer, et tu sembles même être d'accord avec ça, est que Raw n'est juste pas intéressant à regarder en ce moment. T'auras toujours des moments forts, des petits coups d'éclats isolés (coucou New Day), des mini storylines qui valent le coup d'oeil, mais qui ne vont pas justifier à eux seuls, de se farcir 3 heures de Raw. 20 minutes intéressantes sur 2h20 (3 heures auxquelles t'enlève les pubs), ne vont jamais fidéliser le suiveur. C'est tout.

94-97

Je cite cette période tout simplement parce que c'est celle que j'ai connu.
J'avais cherché (pour un commentaire ou un post sur le forum), le nombre de changement de titre (tous titres) en weeklys. ON arrive a environ 1 par an, excepté le titre majeur qui ne bouge presque plus et en weekly, c'est uniquement des cashin.
-
Donc, quand on annonce un title match pour un titre IC alors qu'on a déjà eu droit a un changement de champion dans l'année, on y croit moyen aux chances du challengers.
-
Et actuellement, on a que l'Us title de Cena pour 2015 qui n'a pas bougé lors d'un Raw, heureusement qu'il y a son Open Challenge, mais il serait temps que ça marche.
-
Après, je pense que la plupart des gens suivent plus si un de leur catcheur favori a du temps d'expo. Ils manqueront les retours des chouchous mais reviendront la semaine suivante.

Salut, Justement pour

Salut,

Justement pour l'attitude era, je disais qu'il n'y avait plus de gimmick hautes en couleur, mais une confusion des genres entre le bien et le mal, et que justement, maintenant, nous n'avons ni les gimmick, ni la confusion du genre, et tu résumes très bien la situation actuelle dans ton avant dernier paragraphe.

juste un petite remarque

Tu reconnais toi même avoir été accroc pendant 3 ans à la WWE (et même à la TNA c'est dire) dans une période pourtant pas vraiment considérée comme la meilleure, et donc avoir accroché à tous ces défauts que tu cites.
Donc, en gros, si l'amour dure trois ans, il est pas totalement inepte de penser que Vince se dise: "si je fais suffisamment tourner mon roster, je peux espérer maintenir l'intérêt du public". Surtout en ajoutant à ça l'arrivée régulière de nouvelles générations de consommateurs. Bon après il a choisi l'option écolo, il fait tourner le roster à l'énergie recyclable...
Ceci dit je suis globalement d'accord avec ton analyse sur le "produit" catch et les limites du système heel/face.
Comme je ne suis pas persuadé que les gimmicks puissent encore sérieusement exister, c'est sûrement qu'il reste un truc à inventer pour relancer l'intérêt du truc aux yeux du grand public.

Je suis bien conscient des

Je suis bien conscient des limites de mon analyse, étant donné qu'elle débute sur un constat subjectif et personnel.
Mais la ou je pense qu'il y a un problème, c'est au niveau des rating. Ils n'ont pas uniquement baissé après l'attitude era, ou ils étaient "anormalement hauts", on aurait pu penser à une stabilisation autour de 2007-2010, dans le sens ou une nouvelle génération aurait renouvelée le panel des fans (Car on est 10 ans après cette période dorée). Mais ça continue à descendre, ça ne se stabilise pas...

Multiformats

Pour les ratings, tu l'as dit toi même, la télé est désacralisé.
S'il le faut, avec le Network, le streaming et téléchargement sauvage, on a plus de suiveurs.
Il serait plus qu'intéressant de corrélés les derniers ratings avec le Network. Mais pas sûr que la Vévéeuh nous donne les chiffres s'ils sont mauvais.
.
Pour les gimmicks, sans rentrer dans le mode carnaval, regardons ce qui a le mieux marché ces derniers temps. Un trio de "justiciers", des fous du bayou et 3 noirs qui partent dans des délires jubilatoires. Donc les gimmicks sont là et peuvent marcher, il ne faut pas juste s'arreter au déguisement (Rose, Fandango, Rusev prochainement, les déguisements de Sandow...)
.
Par contre si je te rejoins bien sur un point, c'est que le manichéisme doit cesser. Les fans des années 80 et/ou 90 ont grandi, ils savent bien que tout n'est pas blanc ou noir, on peut avoir du gris clair (Lesnar, Ambrose en face) ou du gris foncé (ce salaud de Rollins qui, s'il continue ces prestations, va se refaire aimer de la foule)

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin