Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Jours moins cent

Now, who's coming next ?

Michael Cole, chaque dernier dimanche de janvier.

 

Malgré la couleur de la lutte contre le cancer du sein, l’automne n’est pas rose à la WWE. Pour synthétiser l’opinion des suiveurs francophones de la fédération de Stamford, on se fait chier grave. Les histoires sont lamentables et se contredisent à chaque show, les matches et les affiches sont douteuses, c’est pas la joie. Mais ne désespérons pas, ça finira bien par passer ! Tenez, projetons-nous un peu dans le futur. Dans cent jours tout pile, c’est le Royal Rumble 2016. Celui qui va lancer la route vers WrestleMania 32, vous savez, l'édition du Texas qui va exploser tous les records. L’an dernier, le vainqueur de la bataille à trente était tristement prévisible. Mais ce coup-ci, à trois mois de l’événement, impossible de deviner qui gagnera le ticket pour le match final du show des shows. Alors, à J-100, voici un petit tour des forces en présence. C’est une liste totalement subjective : n’hésitez pas à donner vos propres pronostics, insulter le rédacteur et laisser des preums.

 

 

C’est le jour un, celui qu’on retient…

 

 

Pronostics pour le Royal Rumble 2016

 

 

LES FAVORIS

 

John Cena

 

C’est une évidence. Favori de tous les matchs à enjeu auxquels il participe depuis dix ans, le Marine mène une année 2015 sportivement parlant excellente. Son règne de champion américain a rehaussé l’intérêt pour la ceinture grâce à la compétition permanente qui a donné de superbes affrontements. Mais au fond, tout cela permet surtout au Champ de patienter gentiment: son objectif, il l’affiche dans son dos, c’est le mythique record de 16 titres mondiaux détenu par Ric Flair, dont il n’est plus qu’à une longueur. Quel meilleur cadre que le plus grand WrestleMania de tous les temps pour enrichir le phénoménal palmarès du rappeur du Massachussetts ? Et pour ce faire, Johnny boy pourrait également égaler un autre record : les trois Royal Rumble remportés par Stone Cold Steve Austin. C’est dans ses cordes.

 

 

Ok Ok j'ai compris, promis ce coup-ci je viendrai pas t'empêcher !

 

 

Verra-t-on un premier semestre 2016 à la gloire de celui qui tient la fédération de Stamford sur ses épaules depuis presque une décennie, en guise de consécration suprême ? Si c’est le cas, ça risque de miauler, mais c’est plausible. Cela forgerait définitivement la légende du bonhomme, avant de lui accorder une progressive retraite.

 

 

Daniel Bryan

 

Le petit prodige du circuit indépendant n’a plus catché depuis le printemps, où il avait dû laisser son titre Intercontinental pour cause de blessure à la nuque. A ce jour, personne ne sait encore si Daniel  reprendra le cours de sa carrière. Après avoir subi la même longue absence en 2014, le pronostic est réservé et il y a fort à parier qu’en cas de retour, la WWE prendra le moins de risques possible pour son poulain à la crinière épaisse. Cela dit, un Bryan revenant ne pourra se contenter d’une place de second rôle. D’autant plus que lors des deux derniers Rumble, la foule s’était vivement manifestée pour sa victoire, rejetant du même coup les vainqueurs finaux. La WWE ne fera pas trois fois la même erreur : si l’American Dragon revient en janvier et participe à la bataille royale, ça sera pour gagner.

 

 

Oué pis j'aimerais éviter de jobber pour le crado du Bayou, deux fois ça suffit !

 

 

Brock Lesnar

 

Ce n’est pas une surprise, le Minotaure du Minnesota est chaque année cité parmi les favoris. Qui de plus crédible comme vainqueur de la plus grande bagarre annuelle que le plus puissant de tous les athlètes de Stamford ? Lesnar a une aura unique dans le monde du catch, monstre effrayant mais fascinant et désormais soutenu par tout le public. N’oublions pas qu’il lui reste plus d’un an de contrat avec la maison de Vince McMahon : une deuxième victoire au Royal Rumble, treize ans après son premier sacre, le mettrait au sommet du monde pour l’événement du Texas. Brock Lesnar en main event du plus grand WrestleMania de tous les temps, ça aurait une sacrée gueule. Et s'il faut passer par une jouissive succession d'éliminations par-dessus la troisième corde, ça risque de faire des heureux.

 

 

Bon bah voilà, je balance celui-ci dehors, après il en reste 28 et j’ai gagné ? C’est facile en fait !

 

 

LES OUTSIDERS

 

Un ancien du Shield

 

Le légendaire trio de mercenaires de la Justice a fait son temps. Mais chacun de ses membres tient une place importante dans la fédération. De là à envisager une victoire au Rumble ? Absolument.

 

Au sujet de Roman Reigns, la WWE tient à en faire le visage de l’entreprise pour les prochaines années : beau gosse ténébreux, puissant et viril, c’est le successeur désigné de John Cena et du Rock. Le problème, c’est qu’au lieu de jouer en douceur et sur du velours, papy Vince a essayé de nous imposer son poulain de force dans la gorge. Réflexe de défense gastrique, le public a vomi l’ancien Powerhouse du Shield lors de sa victoire au Rumble de l’an passé. Alors, peut-être que le clou sera réenfoncé en 2016 pour ne plus nous laisser le choix. L’idée semble très mauvaise, mais bon. Qui sait. Quant à Rollins, il est au sommet depuis plus d’un an et détient toujours la ceinture de champion du monde ravie à Brock Lesnar. Mais la roue tournera forcément et, avec la crête du grand Rouquin blanc qui rôde, il y a fort à parier que le bicolore sera orphelin de son précieux en janvier. Le Rumble sera l’occasion rêvée pour lui de se relancer dans la course. Sauf qu’il sera peut-être plutôt temps pour lui de prendre un peu de repos et de recul dans la hiérarchie, après douze mois de surexposition permanente.

 

 

Allez les gars, tous en vacances ! La Corse, ça vous dit ? Il parait qu’on peut y faire des randonnées magnifiques.

 

 

Enfin, Dean Ambrose, le chien fou, est celui qui a le moins gagné depuis l’explosion du Shield. Mais l’essentiel est ailleurs : à chacune de ses apparitions survoltées, le Lunatic fait se lever les foules des salles du monde entier. Le public, en manque de figures rebelles depuis les absences de Bryan et le départ de Punk, aime démesurément la gueule cassée du masochiste. Une victoire au Rumble serait une consécration méritée et le début d’un push qui pourrait mener au main event rêvé à WrestleMania : le fameux Triple threat entre les trois anciens Justiciers.

 

 

Randy Orton

 

Drôle de situation pour le catcheur de troisième génération. A Stamford, Orton alterne entre années fastes et périodes de disette. Après une longue diète entre 2012 et mi-2013, il est capable d’enchainer sur presque un an autour du titre mondial avec l’Autorité, avant de retourner dans les limbes de la midcard. La Vipère tourne un peu en rond dans une entreprise où il a déjà tout fait, tout vu tout gagné en plus de dix ans de carrière. Là où Cena attire partout les projecteurs, Orton sera à vie son Jan Ulrich, tout aussi bon mais beaucoup plus discret. Pourtant, même sans programme, Randy continue à obtenir des ovations exceptionnelles de la part du public qui l’apprécie toujours. Alors, pourquoi pas un nouveau retour en force à la grâce de la nouvelle année ?

 

 

Envole-moi, me laisse pas là…

 

 

CEUX QU’ON Y CROIT PAS TROP MAIS CA FERAIT PLAISIR

 

 

Cesaro

 

Le Suisse est le meilleur athlète de la WWE et peut-être le meilleur catcheur au monde. Tout le monde semble le savoir. Alors, pourquoi chaque année la carrière de l’ancien Antonio semble décoller un peu durant l’été avant de retomber mollement dans l’automne ? Pourquoi n’a-t-il toujours qu’un règne de champion US et une ceinture par équipes à son palmarès ? Pourquoi n’a-t-il jamais main eventé un show ? Finalement, on dirait que notre camarade européen est là depuis plus longtemps que ça : sa carrière à Stamford n’a que trois ans et le meilleur est sûrement devant lui. Le Rumble consacre souvent des stars bien établies mais il arrive que la victoire serve de rampe de lancement à un nouveau, comme ce fut le cas pour Sheamus et Del Rio. Alors, pour enfin satisfaire les fans de la Cesaro Section, 2016 pourrait bien être l’année du Suisse. Et ce, dès janvier. Il en est tout à fait capable.

 

 

Wé, j’ai peur de rien moi. J'ai été le seul punk de Suisse fut un temps.

 

 

Kevin Owens

 

Qui se souvient que le Québecois n’était pas là il y a à peine six mois ? Des débuts en boulet de canon grâce à sa rivalité contre Cena, et désormais l’ancien Steen se balade crânement avec le titre Intercontinental, lui assurant un match chaque semaine où il étale avec facilité son talent naturel pour le catch et la provocation. Pour continuer dans sa progression, une victoire au Rumble lui donnerait sa toute première opportunité pour le titre mondial : la WWE vit une révolution, NXT a bousculé les codes et la fédération a besoin de nouvelles figures au sommet. Heel ultime, tantôt bagarreur tantôt fuyard, excellent au micro, Kevin est parfait pour le rôle puisqu’il sait tout faire.

 

 

Sauf toucher son nez avec sa langue.

 

 

Dolph Ziggler

 

La carrière de Dolph se prolonge, avec toujours des périodes au top niveau où l'on croit enfin percevoir un basculement de statut, avant de retomber au niveau inférieur. Cette année, Ziggie a fait comme d'hab : du bon taf, de superbes matchs, mais il reste l'homme idéal pour un opener de Pay-Per-View. Pas de rivalités pour le titre mondial, à peine un début de saison en tant que champion Intercontinental. Pourtant, il est un des plus populaires employés de Vince. Et surtout, il a basé toute sa carrière sur l'héroïsme de sa résistance, qu'il a déjà prouvée en gagnant à lui tout seul quelques Survivor Series. Alors un Rumble, c'est à sa portée et lui donnerait l'occasion de voler le Show des shows.

 

 

And your girfriend, bitch !

 

 

Alors les amis, êtes-vous d'accord avec moi ? Pensez-vous que Lesnar enverra vingt-neuf rivaux à Over the Top Rope City ? Ou que Rollins trahira à nouveau ses copains pour l'emporter ? Je n'ai pas évoqué non plus les probabilités, pourtant existantes, de voir triompher The Rock, Triple H ou encore Sheamus... Qui sera le dernier survivant cette année ? A vos claviers !

 

 

Et moi ? Il a pas parlé de moi ?

Faites votre "choix"

Choix financier --> Rock ( contre Lesnar champion)
Choix smart --> Ambrose, ou Daniel Bryan dans une story de "remontada"
Choix inattendu --> Wyatt, après un build solide autour de la puissance de sa famille
Choix très inattendu --> Torrito pour confronter Damien Sandswoggle
Choix par défaut --> Cena ...

C'est mon choix !

Moi je vote clairement pour un choix smart : on est au Texas, c'est WM ok, on a quatre heures de show pour faire des affiches de gala, des Sting-Undertaker, des TripleH-The Rock, des Cena-Austin ou c'que vous voulez...
Mais please, pour le finish, du vrai wrestling.
Tout en contentant n'importe quel fan : le bon choix c'est le tripe threat du Shield. Avec un Rumble gagné par Ambrose.

IF YOU SMELL !

What the Rock... is cooking.

Du côté des cas

Du côté des cas "hautement-improbables-mais-après-tout-soyons-fous-et-rêvons-un-peu", j'ajouterais à la liste:
- Chris Jericho qui - et c'est assez surprenant pour un catcheur de son calibre - n'a jamais remporté le Rumble. Ca fait des années que je me dis que cet accomplissement manque cruellement à son CV. Alors pour une dernière ligne droite en fanfare, pourquoi pas un dernier coup d'éclat grandiloquent au RR?
- Steve Austin vu que les rumeurs (à prendre pour ce qu'elles sont, donc rien de plus que des rumeurs) parlent d'un retour sur le ring texan de WM 32. Dans cette optique, la première étape de ce come-back pourrait être une victoire historique au Rumble - la quatrième pour un catcheur, ce serait du jamais vu - et compte tenu de l'aura du bonhomme, ça passerait comme une lettre à la Poste.
Bref, on peut rêver!

Jericho

Chris, c'est foutu je pense.
Il aurait du gagner quand il est revenu en 2012 avec toute son histoire "the end of the world as you know it" et qu'il était une menace crédible à CM Punk. Là aujourd'hui on a trop l'image du vieux qui jobbe pour Fandango, Ryback et les Wyatt. Déjà que le Ten time IC Champion je trouve ça dur à builder, alors le Rumble et donc le main event de Mania...

Comme tu le dis toi même,

Comme tu le dis toi même, rumeurs are rumeurs...
Pour Austin je n'y crois absolument pas, d'un point de vue médical il n'aurait jamais du remonter sur un ring après 97. Ses retours ont été très laborieux (surtout le dernier), et maintenant, bah il a quasiment 15 ans de plus que lors de son dernier match. Après c'est vrai que t'as pas besoin de prendre de bump pour gagner le rumble, mais quid du title match pour WM?

Dur de pronostiquer... Je

Dur de pronostiquer...
Je vois bien un truc se produire cependant (pas forcément en lien avec le RR, quoique:) Cena gagne le royal rumble, égalisant Steve Austin, et a donc son title match à Wrestlemania, (disons contre Lesnar) avec comme spécial referee Ric Flair. Et la je vois bien le vieux screwjober Cena, ce qui permet aux deux d'avoir une rivalité sympatoche jusqu'à Summerslam, et à Lesnar d'avoir un règne d'au moins 6 mois.

Vous achetez?

Non

- Lesnar ne sera pas toujours là
- Cena ressortira un "c'est le plus grand défi de ma vie" et "je vais gagner car passion", bref le Cena chiant à en mourir (je ne l'aime pas quand il se fait passer)
- Tu veux que le public repourisse le final d'un Rumble? A part le faire à Corpus Christi, Cena vainqueur, ce sont des décibels de désaprobation à prévoir?
- On se replaindra que la WWE ne construise pas de nouvelles stars.
- Si on peut tenir Flair loin d'un micro, c'est pas plus mal.

Il manque

Il manque quand même ceux dont on ne veut pas mais que la WWE peut nous mettre en vainqueur.
Des mecs comme le Big Show ou Kane peuvent toujours nous casser les pieds, ou même Bray Wyatt.
-
Pour moi, il est encore trop tôt pour avoir un favori. Le cas Daniel Bryan sera forcément sujet à d'houleux débats ici car entre son talent, son passé et son présent, il sera difficile de dire que sa victoire ne soit pas un cadeau pour les fans ou totalement incoherent vu qu'il sort de 8 mois de blessures.
-
Enfin, il faut pas oublier l'invité surprise à la Batista (absent a l'automne, retour debut janvier)

J'crois pas aux géants

On aura forcément un main event de folie pour le WM 32, en tout cas une énorme affiche.
Le Big Show j'y crois pas, trop chiant sur le ring, trop vieux. Kane en démon, ça pourrait mais bon je pense pas qu'on aura cette erreur.
Wyatt oui c'est une probabilité un peu plus forte.

Kane et Show, faut pas déconner

Ils ne gagneront jamais un Rumble ces deux-là (alors que ç'aurait pas été immérité sur l'ensemble de leur carrière). Le revenant à la Batista c'est pas impossible mais hormis Batista lui-même, je vois personne (le Rock se chope un ME à Mania quand il veut; les autres revenants potentiels sont pas assez populaires, c'est pas un hypothétique Del Rio qui va aller repéter un Rumble). Y a une option que Rapha n'a pas citée, hautement improbable mais pas rigoureusement impossible: celle d'un début en fanfare pour quelque superman de l'avenir, genre OMAGAD BIGGEST SURPRISE EVER (Balor, Zayn, Samoa Joe). Ca serait hyper couillu, d'ailleurs, le Rumble n'ayant plus eu de vainqueur surprise depuis bien longtemps, comme le montrent les résultats de notre concours de pronos...

Kane et Show

ont quand même dégagé la moitié du roster l'an dernier en finissant dans le final four.
Je veux bien qu'on y croit pas nous, mais la WWE peut bien nous faire ce coup "pour services rendus" à Kane en mode démon.

Sur le symbole, pourquoi pas,

Sur le symbole, pourquoi pas, mais y'a un problème pour des mecs comme Kane ou le Big Show, faut main éventer WM juste après.

Victoire au Rumble ne

Victoire au Rumble ne signifie pas réellement que l'on fait le Main Event de Mania...
Le match pour le titre, gain du Rumble, est considéré comme "un des main event" de Mania...
Donc l'affiche ne doit pas obligatoirement être le must du prestige...
Cela peut-être réservé à une autre affiche plus prestigieuse et hors title picture...

Beau boulot

Pas grand chose à redire à ta nomenclature, je pense que tu les as tous cités. Y en a probablement un ou deux autres qui se repositionneront d'ici-là (Wyatt, éventuellement Rusev, voire Ryback), mais le vainqueur est probablement dans la liste que tu dresses. Et c'est vrai que mine de rien, Cena fait figure de favori, même s'il faudra déjà qu'il perde son titre US et le rematch. Ca me foutrait un peu le bourdon, sa victoire. Hélas, je ne crois guère aux chances des favoris du public que sont Ambrose et Cesaro, et un retour gagnant de Bryan paraît risqué... Du coup je vais prier pour que, une fois le Taker vaincu à HIAC, la Bête se tourne de nouveau vers le titre suprême qu'il a perdu, dans les circonstances que l'on sait, précisément à Mania. Je kifferais un Brock ennemi déterminé de l'Autorité, qui l'enverrait au Rumble en première position (et la tronche de Xavier Woods quand il entrera en deux).
Cela dit, tout ça me rappelle surtout qu'il est urgent de builder Sheamus, qui devra d'ici Mania soit
a) être devenu champion et donc défendre le titre sur le Grandest Stage;
b) avoir foiré son cash-in
c) avoir cashé et reperdu le titre et être rentré dans le rang
d) ne toujours pas avoir cashé et laisser planer une menace crédible, à la Rollins cette année.
Pour l'heure, seule l'option b semble crédible, il faut se sortir les doigts les gars!

L'épine Sheamus

Sheamus en main event de WM32, j'ai vraiment du mal à y croire. Je le pensais franchement capable de faire son cash in, avoir un petit règne et perdre ensuite, mais là plus le temps passe plus la roue tourne...
Il reste du temps. Il peut encore mettons casher dimanche, perdre à TLC ou au Rumble. Moi je vote réponse c : je souhaite pas le voir garder la malette jusqu'en avril, Rollins c'était un coup génial mais pas deux fois d'affilée. Foirer le cash ça le rendrait bien con. Mais ça permettrait de faire un règne de transition, toujours en tant que favori de l'autorité et donc descendrait Rollins dans la hiérarchie.

Lesnar Woods

Je pense que Woods serait ravi. Il nous sortirait un vibrant discours sur la positive attitude, qu'avec ca, on peut meme battre Lesnar. Il demanderait à Lesnar de le suivre dans le chant "New Day Rocks"
Brock prend le trombonne, étrangle Woods avec puis le balance hors du ring.
Woods reviendra encourager ces potes avec le trombonne, Lesnar balancera Big E sur lui, qui brisera le trombonne, début de fin des New Day? Ou feud pour un 3 vs 1 Lesnar New day avec des commémorations du trombonnes.
.
Par contre, par pitié, ne mettez pas Bryan vainqueur. Ca ferait "Voilà, z'êtes contents"

Connexion utilisateur

What's up?



12 janvier

Les Awards s'empilent en une, ils ont soif de vos commentaires! Venez aussi voter pour désigner la ceinture du plomb 2017, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin