Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Les adieux à l'arène

It’s often said you don’t choose who you fall in love with, which I believe to be true. I also believe you don’t choose what you fall in love with.

Daniel Bryan, dans son livre Yes!: My Improbable Journey to the Main Event of WrestleMania

 

La rumeur enflait depuis des mois, elle est devenue plus insistante ces dernières semaines et l’intéressé l’avait confirmée dans un tweet posté dans la journée de lundi : Daniel Bryan doit mettre fin à sa carrière pour raisons médicales. Le catcheur le plus populaire de ces dernières années a pu s’adresser à son public en clôture d’un Raw tenu dans sa bonne ville de Seattle. Un discours empli d’humilité, de gratitude et d’amour pour l’ignoble art qu’il nous a semblé opportun de traduire intégralement (et merci à Tony Acero de 411Mania qui l’a retranscrit, la VO est ici et la vidéo est ).

 

 

Corporate jusqu’au bout, il a tenu à faire un W avec son corps.

 

 

Le discours d’adieu de Daniel Bryan

 

 

(Il entre les yeux fermés et les garde fermés un instant avant de les ouvrir. Le public scande son nom)

 

 

 

 

À l’instant, quand j’ai fermé les yeux, je l’ai senti. Je l’ai littéralement senti, comme je ne l’avais jamais senti auparavant, parce que normalement, quand nous sommes ici, nous devons toujours garder les yeux ouverts. Et ce que je viens de vivre, je ne l’oublierai littéralement jamais.

 

Mais maintenant, il est temps pour moi d’aborder ce pour quoi je suis là aujourd’hui. Je sais, je sais... Moi non plus, je ne voulais pas me raser la barve ! Mais il se trouve que je voulais me couper les cheveux, et une fois que je l’ai fait, j’avais vraiment l’air idiot avec cette barbe énorme, et je vais en profiter pour faire un cheap plug : j’ai coupé mes cheveux pour une organisation qui s’appelle « Wigs for Kids » (des perruques pour les enfants), et ces gens-là, parmi d’autres belles choses, fabriquent des perruques pour les enfants atteints de cancer, et ils ne font pas payer les familles pour ça, donc voilà, si quelque chose d’utile ressort de ce que je dis ce soir, c’est bien ça.

 

 

 

 

Maintenant, passons à quelque chose de moins positif. Voilà... (le public scande NO). Croyez-moi, je n’ai pas plus envie de le dire que vous n’avez envie de l’entendre. La vérité, c’est que je catche depuis que j’ai 18 ans, et sur les cinq premiers mois de ma carrière, j’avais déjà eu trois commotions cérébrales. Au cours des années suivantes, j’ai encore eu plusieurs autres commotions, si bien qu’au bout de seize ans de catch, j’en avais déjà subi vraiment beaucoup. À tel point qu’un jour, on m’a dit que je ne pourrais plus catcher. J’ai longtemps combattu cette idée. J’ai eu des électroencéphalographies et des IRM du cerveau, et des examens qui ont conclu que j’allais bien et que je pouvais revenir et catcher de nouveau. Je me suis entraîné comme si j’allais revenir, et j’étais prêt à revenir et à re-catcher.

 

Parce que je n’ai jamais rien aimé autant que j’ai aimé ça. (chants THANK YOU, DANIEL).

 

Mais il y a une semaine et demie, j’ai subi un examen qui a montré que mon cerveau n’était peut-être pas en aussi bon état que je le croyais, et je dois penser à ma famille, et ma femme et moi voulons bientôt avoir des enfants (chants YES). C’est ce que Brie dit tout le temps (chants THAT’S WHAT SHE SAID).

 

 

 

 

C’est pourquoi, le coeur lourd, et avec la plus grande tristesse, j’annonce officiellement ma retraite. Mais s’il y a bien un sentiment... Ces derniers jours, je suis passé par toutes ces émotions complexes. J’ai été en colère, triste, frustré.... Et aujourd’hui, quand je me suis réveillé ce matin, je ne ressentais rien d’autre que de la gratitude. Parce que j’ai eu la chance de faire ce que j’aimais pendant près de seize ans. Laissez-moi vous parler de quelques-unes des choses que j’aime.

 

En dehors de ce stade et de cette ville, personne ne s’y intéresse, mais j’aime les Seahawks. Autre chose que j’aime : juste avant que ma musique d’entrée résonne, il y a ce bruit bizarre et quand vous, les spectateurs, vous y réagissez, chaque fois, sans exception, même quand je suis épuisé ou quand j’ai des douleurs, j’ai cet étrange rictus qui naît sur mon visage, et ça remplit mon cœur de joie, et j’aime ça chaque fois, sans exception.

 

Vous savez ce que j’aime d’autre ? J’aime rebondir dans les cordes et plonger... ici (il passe entre les cordes). Chaque fois, j’ai eu l’impression d’être Superman, et votre réaction m’a fait vraiment me sentir comme Superman. J’aime ça.

 

 

 

 

Autre chose que j’aime : j’ai catché dans des parkings de stations essence, et j’ai catché devant plus de 70 000 personnes à la Nouvelle-Orléans.

 

Encore une chose que j’aime : j’ai eu la chance de rencontrer des personnes parmi les plus incroyables de cette planète, comme par exemple quelqu’un qui ressemble à un monstre mais qui est l’homme le plus intelligent que je connaisse, Kane. J’ai eu la chance de rencontrer un homme qui a été mon mentor et mon ami depuis plus de seize ans, William Regal. J’ai rencontré des enfants plus forts que j’aurais cru que quiconque puisse être, comme Conor.

 

Reconnaissant, je suis très reconnaissant. Et je le suis parce que le catch ne me doit rien, ni à moi ni à quiconque. La WWE ne nous doit rien. Vous autres ne nous devez rien. Nous faisons ça parce que nous aimons le faire. Et puis quelque chose d’étrange s’est produit. Je faisais ça parce que j’aimais faire ça et soudain, vous autres vous êtes mis à me soutenir comme je ne l’aurais jamais cru possible. Je n’aurais jamais cru que les fans pourraient soutenir autant un gars d’1m75 et 85 kilos. Vous m’avez soutenu d’une façon qui m’a fait ressentir que j’étais quelque chose de plus que moi seul, et pour cela, je suis empli de gratitude.

 

Je vous suis reconnaissant parce qu’il y a un peu plus de deux ans, dans ce même stade, vous avez pris le contrôle de Raw, au moment où ils essayaient d’organiser un grand match de championnat entre Orton et Cena. Ce jour-là, ils fusionnaient les ceintures, et tous les anciens champions étaient là, et ce match allait être le plus important de toute l’histoire de la WWE... et vous autres n’avez pas arrêté un instant de chanter « Daniel Bryan ». (chants DANIEL BRYAN)

 

Mais ce n’est pas pour cela que je suis empli de gratitude. Mon père était assis là, à l’endroit où se tient au moment où je vous parle le gars en masque de chèvre avec sa pancarte Daniel Bryan, et mon père a assisté à ce moment. Il a vu son fils obtenir cette réaction de votre part, et c’est la dernière fois que mon père m’a vu catcher, et vous avez rendu ce moment spécial pour lui, pour moi, pour toute ma famille. Je suis empli de gratitude.

 

 

 

 

Je suis empli de gratitude parce que grâce au catch, j’ai rencontré la femme la plus merveilleuse au monde. Elle est belle, elle est intelligente, elle me complète d’une façon que je n’aurais jamais cru possible, et c’est grâce au catch. Je suis empli de gratitude.

 

Je suis empli de gratitude car aujourd’hui, je me tiens ici, devant des fans qui sont de ma ville. Je peux annoncer ma retraite devant une foule de gens qui m’aiment, pas vrai ? J’ai évoqué le moment spécial que j’ai partagé avec mon père... Eh bien, ce moment-ci, j’ai la chance de le partager avec ma mère, avec ma sœur, avec ma famille, avec mes amis, avec eux, avec vous, avec ma femme qui est en coulisse, avec tous ces gens formidables avec lesquels j’ai partagé les quinze dernières années de ma vie. Je suis empli de gratitude.

 

À présent, dès demain matin, une nouvelle vie va commencer pour moi. Une vie où je ne suis plus un catcheur. Mais ça, c’est demain, et pas ce soir, et bon sang, j’ai une dernière soirée pour ressentir cette énergie et pour sentir cette foule, alors, si je pouvais obtenir juste un dernier chant YES, je l’apprécierais beaucoup. (Il scande YES à l’unisson avec le public)

 

 

Thank you Daniel

Je l'ai su le matin du raw et ai versé une petite larme quand même devant son discours. Un grand petit monsieur qui s'en va.
J'ai passé cinq ans de plaisir à te regarder te battre entre les cordes.
J'ai eu des barres de rires quand tu criais à Kane: "I'm the tag team champion!"
Et j'ai frissonné de bonheur à ta victoire de Wrestlemenia 2014.
Merci pour tout Daniel.

Touchant

Pour ma part, l'annonce de sa retraite a été une surprise totale.
J'ai trouvé son discours très réussi, il y avait de l'humour, de la tristesse, de la sincérité, un regard porté vers l'avant, bref tout un lot d'émotions qui n'ont pas eu trop de mal à me faire verser ma petite larme - dans ce genre de moment, ça marche à chaque fois.

We are grateful

Nothing else to say.
Merci Daniel Bryan. Merci Bryan Danielson.
Merci pour tout.

Fouyaya

Daniel, vraiment tes chemises...
Sinon, c'est une tristesse cette retraite, mais il m'aura régalé tout du long de son run WWE, ce WM30 quand même... Il est champion "grand slam" (je suis pas sûr de l'appellation) non?
Champion IC, US,WHC,WWE, Tag team, c'est bien cela?

Officiellement

Un Grand Slam Champion à la WWE est un catcheur qui a remporté 1 ceinture majeure (WWE Title ou WH Title), la ceinture IC (la ceinture US ne compte pas), 1 ceinture Tag Team et 1 ceinture "tertiaire" (Hardcore, European, Cruiserweight même si je suis pas sur pour la Cruiserweight). Sauf que toutes les ceintures tertiaires ont disparues depuis quelques années (soit unifiées à la ceinture IC par Rob van Dam pour les Hardcore et European, soit désactivée par la direction pour la Cruiserweight). Il ne peut donc officiellement être Grand Slam Champion (par contre il est Triple Crown pour avoir eu le titre suprême, l'IC et la Tag Team).
Il aurait été à la TNA il aurait été Grand Slam Champion puisque là bas, cette appellation est pour ceux qui ont remporté toutes les ceintures de la fédération.

Update

Je crois que la WWE a fait une mise à jour du Grand Slam

Car pour l'ancien, seul le Taker et Goldust peuvent encore le réaliser.

Maintenant, ce serait US + IC + TT + titre suprême.
Les prochains peuvent être Rollins (manque l'IC), Kofi (titre supreme) et Swagger (tag team) j'ai un doute sur Henry mais il doit etre dans la meme situation que le all american american de l'amérique

Effectivement

Il on fait le changement. Apparemment il y avait aussi Regal qui aurait pu le remporter dans l'ancien format (lui manquait que le titre suprême). Là la liste est plus étoffée : Kofi (titre suprême), Cena et Rollins (titre IC), Orton, Jéricho, HHH, Kane (titre US).
A noter qu'avec le nouveau format, Miz est un Grand Slam Champion.

heu pas HHH non

HHH il est triple (7e) et grand slam champion (2e). Y'a que le titre US (et le hardcore) qu'il a jamais eu, mais bon comme c'est recent ca compte pas. Tous les autres, quand y'avait encore les tag separés, idem pour les world, il les a eu

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!!

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!! :'(

FUUUUUUU

Même après l'avoir vu en VO, rien que de le relire en VF j'ai les larmes aux yeux :(

Quel homme

Un discours émouvant, sincère, et plein d'humilité. Le gars ne mentionne même pas qu'il a gagné le titre WWE au main-event de Wrestlemania, mais juste qu'il a eu la chance de catcher devant 70000 personnes à New Orleans.


Hall of Fame direct pour lui (le premier catcheur issu de l'Indy à y rentrer?), espérons-le, et merci pour tout Bryan.

l'année prochaine

Plutot l'année prochaine non? comme ils l'avaient fait pour Edge et Michaels même si leur retraite avait été annoncé à Mania ou au Raw du lendemain.
-
Sinon, premeir catcheur Indy, euh, avec les vieux briscards des années 70-80, je ne sais pas si on peut les comptabiliser ainsi...
-
Sinon, joli discours. mais comme le dit Axl, on le sentait un peu venir malheureusement, du coup, personnellement, je suis moins ému et surpris que pour Edge par exemple.
-
Et puis, gardons toujours une lueur d'espoir et que la médécine progresse encore dans certains domaines....

Merci

Un tout grand merci pour la retranscription du texte, qui plus est en français.

Et un GRONON merci pour ce sentiment de tristesse qui m'envahit en regardant s'éloigner ce grand Monsieur.

A bientôt DB.

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin