Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Une vidéo qui dérange

Parler de liberté n'a de sens qu'à condition que ce soit la liberté de dire aux gens ce qu'ils n'ont pas envie d'entendre.

George Orwell

 

Stamford, 15 février 2016. Voilà un scandale dont la League of Nations se serait bien passée. Un scandale d’autant plus embarrassant qu’il survient à un moment où la stable heel est entrée dans la dernière ligne droite vers Wrestlemania, où elle compte bien jouer les premiers rôles. Le coupable, Rusev, a présenté ses excuses, mais le mal est fait. L’impact en termes de relations publiques sera terrible. L’Agence Thesz Press revient sur cet incident qui ébranle le monde du catch.

 

 

Capture d’écran de la vidéo incriminée. À cet instant, Lana vient de lire la question de « @Chihuahua619 », qui demande si Alberto del Rio a « vraiment de grosses c... ». Rusev s’apprête à commettre un dérapage qui sera loin d’être le seul de cet enregistrement déjà surnommé sur les réseaux sociaux le « Vodkagate ».

 

 

Agence Thesz Press, communiqué N°5: la vidéo scandale de Rusev

 

 

Les faits

 

Dans la nuit de samedi à dimanche, Rusev a tenu une session de questions-réponses sur son compte Tout, une plateforme de communication en ligne dont la raison d’être était jusqu’alors inconnue. Accompagné d’une Lana visiblement ivre qui passe toute la durée de l’enregistrement à boire de la vodka au goulot et lui lit d’une voix de plus en plus empâtée les questions de ses fans, le Bulgare s’y livre à des confidences inattendues sur ses camarades de la League of Nations. Qui en prennent tous pour leur grade.

 

« Barrett? Lui kloug », dit-il dédaigneusement à propos du lutteur britannique, il est vrai voué à un rôle secondaire depuis quelque temps.

 

« Del Rio? Doubitchou! », tranche-t-il, signifiant par là qu’il ne prend guère l’aristocrate mexicain au sérieux.

 

Mais c’est sur le leader informel du groupe, Sheamus, et l’emprise que ce dernier exercerait sur le COO de la compagnie et donneur d’ordre de la League, Triple H, que le Bulgare tient les propos les plus violents. « Sheamus? Moi pas savoir où lui né, probablement cul mouton. Moi venir de barre Lénine, quartier chaud Sofia, moi pas peur lui. Lui jamais essayer intimider moi, lui peur moi! », démarre-t-il, avant d’insinuer que c’est la proximité, connue de longue date, entre le colosse irlandais et Triple H qui explique le statut protégé du Celtic Warrior : « Triple H gayropéen. Lui suce Sheamus dans salle muscu! Gayropéen! », s’esclaffe-t-il, encouragé par une Lana qui à ce stade se trouve en état d’ébriété avancée et entame sa deuxième bouteille de vodka. La vidéo prend fin alors que les deux fiancés déclarent qu’ils fêteront la Saint-Valentin en jouant au « vodka-pong ».

 

 

Lana aurait consommé deux bouteilles entières de vodka Poutine durant l’enregistrement.

 

 

Les conséquences

 

Étant donné le caractère confidentiel de la plateforme Tout, Rusev et Lana pensaient sans doute que cette discussion à bâtons rompus ne dépasserait pas un cadre privé. Mais dès le lendemain matin, la vidéo se retrouvait partagée sur Youtube et malgré les tentatives de la faire supprimer en provenance des bureaux de Stamford, totalisait 18 millions de vues dimanche à midi. Le scandale a été immédiat, des milliers de fans outragés disséquant l’affaire sur tous les forums de l’Internet Wrestling Community, les experts les mieux introduits y allant évidemment de leur commentaire. Dave Meltzer, de l’Observer, a écrit dans un tweet qu’il avait joint Rusev et que ce dernier affirmait que toute l’affaire était « un work ». Une ligne de défense cependant abandonnée dans l’après-midi, après l’annonce que le Bulgare ne serait pas convoqué pour la répétition du Raw de lundi soir et la publication par la League of Nations d’un communiqué révélant qu’il était suspendu à titre conservatoire.

 

Le communiqué de la League of Nations :

 

A la suite d'un échange avec Vince McMahon, la stable a décidé d'ouvrir à l'égard de la Superstar une procédure disciplinaire assortie d'une mise à pied conservatoire. Rusev ne figurera donc pas dans le groupe qui affrontera les Social Outcasts, ce lundi, à Raw.

 

La League of Nations tient à manifester son soutien le plus total à son protecteur, Triple H, et aux Superstars qui ont pu, à juste titre, se sentir offensées par des propos contraires à toutes les valeurs de la stable.

 

« J'ai pris la décision de mettre à pied Rusev. La League of Nations est une institution très forte à laquelle personne ne peut toucher, a souligné Vince McMahon ce dimanche en fin d'après-midi. Je ne laisserai personne mettre en difficulté la stable et nous détourner de nos objectifs, à commencer par notre intervention à FastLane dans le Title Match, très attendue par notre public. Toutes les énergies de la stable, celles des Superstars comme celles du COO et de son staff, sont désormais concentrées sur cette échéance capitale et prioritaire pour nous et pour tous nos fans. »

 

C’est un Rusev pénitent qui est apparu dans une nouvelle vidéo, bien plus brève celle-là, diffusée par wwe.com. Il y présente ses excuses à ses collègues et à ses supérieurs, refusant de justifier son erreur par son âge (30 ans). Il est prêt à en tirer toutes les conséquences. « Je soldat. Je sais assumer erreur. Je pense moi bientôt passé par les armes », affirme-t-il, tout en indiquant que « vie Rusev pas important. Run-in dans Title Match à Fastlane, ça important! » Ce mea culpa suffira-t-il à le faire rentrer dans les bonnes grâces de ceux qu’il a si vertement mis en cause? On sait déjà que Sheamus a demandé à se faire traduire l’enregistrement dans une langue qui lui est accessible. En découvrant la tonalité du discours de Rusev traduit en gaélique (« Fella... Fella fella fella, fella fella! »), l’Irlandais s’est montré impassible, mais on sait l’homme colérique...

 

 

L’époque où Rusev côtoyait le « kloug », le « gayropéen » et le « doubitchou » est-elle définitivement révolue?

 

 

L’avenir de Rusev s’écrit-il encore à la League of Nations? Impossible selon plusieurs grands anciens, qui se montrent très véhéments à son égard. Pilier du Spirit Squad de la grande époque, Kenny Dykstra estime que « ses coéquipiers ne pourront plus jamais le tagguer spontanément ». Ric Flair, figure de proue des légendaires Four Horsemen, a commenté l’affaire d’un « Woo! » glacial pour l’accusé. William Regal a pour sa part jugé que seule une adhésion volontaire au Kiss my Ass club pourrait sauver l’impétrant. Seul Razor Ramon, membre éminent du New World Order, a tenté de prendre la défense du Bulgare : « C’est... heu... Quand on boit trop heu... On peut parfois faire des... heu... dire des trucs... enfin voilà quoi », a-t-il articulé au micro de l’ATP avant de sombrer dans un coma éthylique.

 

Celui qui s’était imposé comme l’une des révélations de ces dernières années pourrait-il bientôt se voir souhaiter best of luck dans ses future endeavours? La League accepterait-elle de le laisser partir, au risque de le voir rejoindre une stable concurrente? Sans perdre de temps, le New Day a déjà fait savoir qu’il serait ravi de l’accueillir dans ses rangs afin de lui « faire ressentir la puissance de la positivité ». Alors, s’oriente-t-on vers le spectacle, inimaginable jusqu’à hier, d’un Rusev arborant une corne sur le front? Les prochains jours nous le diront.

 

 

Dans leur prochaine vidéo, Lana et Rusev se contenteront d’un facepalm de 45 minutes.

 

L'âme de Trifon plane sur cette affaire

Cet article est excellent mais il manque un élément important.
Cette vidéo a été tournée dans le cadre d'un drame national, le soir même de la disparition de Trifon Ivanov, star du football local et ami proche de la Broute Boulgare, qui avait un soir de novembre 1993 contribué à priver la France d'un Title Match au pays de VKM.
Il est impossible de ne pas faire le lien avec Sheamus, dont l'équipe nationale a été honteusement screwée d'un autre Title Match par les mêmes français seize ans et un jour plus tard.
Alors, circonstance atténuante pour Rusev ? Ou provocation supplémentaire, vu de Sheamus ?

Les catcheurs ne savent

Les catcheurs ne savent vraiment pas se tenir, c'est n'importe quoi. Heureusement que les footballeurs, eux, savent montrer l'exemple.

Edifiant.

Titus O'Neil est-il le catcheur le plus con de la WWE ? Visiblement non. Je trouve honteux qu'un sale étranger comme Rusev ose dire du mal de euh... d'autres étrangers. Heureusement qu'il n'a pas trop blagué sur HHH qui pompe tout l'air des vestiaires avec son gros pif !

Génération racaille.

Génération racaille. Il est temps de faire le ménage dans les vestiaires et d'arrêter de recruter des voyous. Sous prétexte que ces catcheurs viennent des cités défavorisées, souvent issus de l'immigration, on leur excuse tout ou presque. Il faut faire un exemple - ce que les instances dirigeantes peinent à comprendre - et surtout repenser le système. Nous ne voulons pas d'un nouveau Stamford 2010 ; les sportifs du divertissement avaient alors refusé de descendre du bus.

Récidive

Il ne faut pas oublier en 2011, ce moment gênant où HHH a du sortir des balais pour animer un RAW, car les racailles faisaient grève sous prétexte que leurs sécurité n'était pas assurée. Des fiottes ouais!
Depuis que ces petites frappes sont coachées par Anelka, on ne peut voir qu'un réel progrès.

Génial

Cher monsieur Thesz Press, tu permets que que je t'appelle Agence ?
Ton article mettant en exergue ce milieu dégénéré où les insultes et les coups sont si courants est de telle qualité qu'on ne peut seulement se ranger à ton propos.

hi hi hi

C'est super!
j'aime beaucoup le passage suivant:
Dave Meltzer, de l’Observer, a annoncé dans un tweet qu’il avait joint Rusev et que ce dernier affirmait que toute l’affaire était « un work ».

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin