Sondage

Maintenant qu'il est derrière nous, comment qualifieriez-vous WrestleMania 33?:

Fastlane, la voie pour véhicule lent?

A fond, à fond, à fond

Jean Alesi, aux Guignols de l'info

 

Fastlane est, selon la WWE, un programme ébouriffant, mené tambour battant sur un rythme effréné et laissant le spectateur scotché à son fauteuil. Ça c'est pour la théorie. Confrontons à présent le produit à la réalité du terrain et voyons voir s'il y a adéquation entre ce qui nous était promis et ce qu'il s'est vraiment passé.

 

 

Vous ai-je déjà trompés sur la marchandise?

 

 

Nalyse de Fastlane

 

 

C'était prévisible et ça s'est produit: Naomi et Tamina s'inclinent face à la paire Sasha Banks et Becky Lynch. Malgré la dissension palpable et le désamour affiché entre elles, ce sont bien les deux rookies qui l'emportent, qui plus est par soumission.

 

Ce qu'il reste de la team BAD est véritablement sacrifié sur l'autel de la jeunesse. Il faut que les deux petites apparaissent solides et déterminées en vue de Mania, au cours duquel pourrait très bien se dérouler un joli triple threat match étant donné qu'aucune des deux gagnantes ne semble prendre l'ascendant psychologique sur sa rivale après cette prestation.

 

 

Et pourquoi pas un fatal-4-way?

 

 

C'était prévisible et ça s'est produit: Charlotte a conservé sa ceinture face à Mme Bryan. Pour une fois, la WWE avait clairement affiché la couleur: Brie livrait ce soir un hommage appuyé à son retraité de mari (sa tenue vestimentaire, son moveset, les chants... tout était bon pour surfer sur la vague d'émotion suscitée par le départ prématuré de la Chèvre).

 

Tout ça est bien gentil mais force est de constater qu'à aucun moment, le règne de Charlotte n'a vraiment semblé en péril. Brie finit d'ailleurs par abandonner sur la prise de soumission de la championne alors qu'en faisant un petit effort, les cordes étaient largement à sa portée. Mais non, cette gourde préfère taper au bout de quatre pauvres petites secondes, ce qui d'ailleurs nous aura bien montré à quel point elle était motivée pour mettre la main sur le papillon rose.

 

 

Allez chérie t'es gentille mais maintenant tu rentres à la maison.

 

 

C'était prévisible et ça s'est produit: KO conserve le titre IC face à l'ex-blondinet (vous avez vu ça, maintenant il est brun). On a voulu nous vendre un match épique avec un Ziggler endossant le rôle qu'il maitrise le mieux, à savoir celui du challenger ultra résistant et motivé. En face, le Québécois a fait parler sa puissance et sa technique et réussit du coup à s'imposer sans tricherie ni le moindre litige. Ouf. Après s'être fait marcher dessus par Ambrose à plusieurs reprises ces derniers mois, il regagne un peu de dangerosité sans que l'ami Dolph ne s'en trouve humilié (encore que, le combat se déroulait tout de même chez lui et ça la fout toujours mal de perdre à la maison).

 

 

Y en a encore qui croient que mon heure viendra?

 

 

C'était prévisible et ça s'est produit: la belle devait permettre à Styles de montrer au monde entier qu'il était un catcheur à prendre très au sérieux et ce, en venant à bout du très honorable et respecté Y2J.

 

Là encore, l'affrontement se voulait très disputé et serré entre les deux hommes mais l'état de fatigue très prononcé dans lequel ils se trouvaient à la fin du combat n'était-il pas plus à mettre sur le compte de leurs âges relativement avancés? Jericho maitrise toujours parfaitement son sujet mais semble manifestement avoir de plus en plus de mal à tenir la cadence – comme en témoigne son état physique au moment de serrer la main de son « jeune » rival victorieux.

 

 

- Diantre, fougueux jeune homme de trente-huit ans, tu m'as opposé une farouche résistance. Je suis cla-qué.

- Allez, va te reposer Chris.

 

 

C'était prévisible et ça s'est PAS produit: curieusement et pour une raison assez mystérieuse, c'est bien l'équipe des gentilles victimes qui s'impose. Beaucoup pensaient pourtant que la Wyatt Family s'imposerait sans peine face à Ryback, Big Show et Kane afin d'apparaitre encore plus forte et plus menaçante à l'approche de WrestleMania mais la bande à Bray échoue... une fois de plus. Autant dire qu'avant de devenir le «  roi des dieux », le gros Bray a encore pas mal de chemin à parcourir – le pauvre.

 

 

Et contre toute attente, c'est le gars Ryback qui ressort grandi de ce match, après s'être donné à fond. C'est sûrement grâce à la Goldberg touch.

 

 

C'était prévisible et ça s'est PAS produit: Edge et Christian recevaient le New Day et on pouvait s'attendre à de très bonnes interactions entre ces cinq pitres. Malheureusement il manquait un petit quelque chose pour apporter à ce segment la fraicheur et la spontanéité à laquelle nous avions pu goûter lors de leur premier échange l'année dernière en coulisses.

 

Les vannes étaient au niveau de la cour de récré et on sentait beaucoup trop que les Canadiens étaient en fait venus avec pour unique but d'assurer la promotion de leur nouvelle émission diffusée sur le Network. Et ce n'est pas l'interruption de la Ligue of Nations qui a pu changer grand chose à l'équation, si ce n'est qu'ils sont à présent probablement les prochains prétendants aux titres tag team.

 

 

Et toi Wade le figurant en mousse, on sait déjà que ce sera pas toi qui montera sur le ring pour nous affronter.

 

 

C'était prévisible et ça s'est produit: vous le redoutiez, je le redoutais, le monde entier le redoutait et c'est bel et bien Roman Reigns qui livrera bataille à Triple H dans le main event de Mania. L'histoire était tellement cousue de fil blanc qu'il était permis d'espérer un brin d'inventivité de la part de la WWE afin de surprendre ses fans. Hélas, il faudra une fois encore faire avec l'entêtement de la fédération qui semble vouer un véritable culte au Samoan alors que le public paraît à nouveau le rejeter assez massivement.

 

A défaut d'avoir assisté à un dénouement surprenant, ce dernier affrontement de la soirée aura au moins permis de passer un agréable moment à Suplex City. Brock Lesnar était très en forme et aura réussi à faire passer un sale quart d'heure à ses adversaires, pour le plus grand plaisir du public. Les deux ex-Shield n'ayant que moyennement apprécié le voyage, auront eu l'infinie sagesse d'unir leurs forces afin de faire passer la Bête au travers de, non pas une, mais deux tables de commentateurs! Traitement radical pour calmer les ardeurs du monstre certes, mais pas suffisant pour stopper sa marche en avant. C'est ainsi qu'un Lesnar miraculeusement requinqué finit par surgir de nulle part afin de porter une souplesse à ses deux adversaires simultanément alors même que Reigns s'apprêtait à claquer un samoan drop sur Ambrose. La scène est phénoménale. Brock n'est pas humain et l'a démontré une fois encore. Cela dit, il finira malgré tout par plier sous les coups de chaise infligés par le Lunatic Fringe, qui lui-même s'inclinera après avoir reçu un méchant spear.

 

 

A ta place Dean, j'aurais plutôt utilisé un fusil à fléchettes soporifiques pour neutraliser Lesnar.

 

 

Fastlane était censé être une voie rapide sur laquelle tout devait foncer à cent à l'heure. Pour ma part, j'ai plutôt trouvé à ce pay-per-view des airs de gentille balade calme et tranquille en bord de mer.

 

Là où nous aurions dû être envahis par une dose massive d'adrénaline si près de la grand messe annuelle qui approche à grands pas, nous avons finalement assisté à un spectacle convenu, ronronnant et manquant singulièrement de stimulation. Un comble non?

 

 

Et ma brillante victoire contre Truth alors... On n'en parle pas?

Du spectacle à admirer mais peu de révolutions

Le bilan que tu dresses est sans appel.
On a pourtant eu de beaux matchs, Del Rio et Kalisto ont été très sympas en préshow, Ziggler et Owens connaissent leur taff surtout l'excellent québecois, AJ Styles et Jericho aussi, et le main event est agréable à suivre même s'il est loin du Triple THreat du Rumble de l'an dernier avec Lesnar. Pis petit bonus pour l'ouverture féminine, les duos furent au niveau.
*
Mais oui, ça manque de surprises. ça devient une constante... Le PPV e février fait seulement patienter ou valide les certitudes du Rumble. Où sont passés les Elimination Chamber de la fin des années 2000 où l'on pouvait voir Cena ou l'Undertaker finir leur règne, Batista devenir l'allié des McMahon ou encore Edge vivre une folle nuit de perte de titre puis récupération du deuxième ?
*
Vu les huées subies par Roman, j'ai vraiment peur pour WrestleMania.
Et le segment d'Edge et Christian était nul. Autant je trouve ça rigolo de venir franco dire qu'on fait de la pub, autant on a rien compris à la suite. New Day heel, puis la LON heel aussi, finalement les Canadiens reviennent côté ND... illisible.

Y a aussi la victoire de

Y a aussi la victoire de Kallisto dans le pré-show qui était prévisible (2-1 sur un 2 out of 3 falls). Comme tu le dis le PPV dans son ensemble était plus que prévisible (je parie que les perfects au concours de pronos vont être nombreux...sauf pour moi, foutus vieux golgoths à la noix), le seul match qui m'a vraiment semblé incertain c'était Owens/Ziggler (mais ça tient aux styles des 2 en même temps).
Le 4-way pour le papillon a Mania je prend de suite :D

Perfect nombreux ?

Avec la victoire de Kane-Show-Ryback sur les Wyatts, je doute que grand-monde les ait vus venir !
Je pense qu'il y aura un paquet à perfect -1. Et encore plus à perfect -2. C'est mon cas, j'espérais une victoire d'Ambrose, et certains ont sûrement "pensé" à une disqualif de Charlotte ou d'Owens.

C'est vrai, mea culpa

Mais je sais pas pourquoi quand j'ai vu la défaite des Wyatt j'ai pensé que j'avais été l'un des seuls à croire à leur victoire et donc que tous les autres auraient un perfect. Mon cerveau malade surement ^^
Tiens sinon j'viens de repenser que Papy Flair avait été calme durant le match de sa fille. J'avais lu que la WWE avait pas été contente de son intervention lors du match contre Becky, je me demande si c'est lié.

Wyatts

Je veux pas dire mais je crois que personne de la Team FOty s'est trompé là dessus. Limite, je pense que Kovax et moi faisons un perfect :cool:. Bon, c'est vraiment honorifique vu que Major a survolé la compet

ce tacle!

Brie finit d'ailleurs par abandonner sur la prise de soumission de la championne alors qu'en faisant un petit effort, les cordes étaient largement à sa portée. Mais non, cette gourde préfère taper au bout de quatre pauvres petites secondes, ce qui d'ailleurs nous aura bien montré à quel point elle était motivée pour mettre la main sur le papillon rose.
-
Putain, je sais pas ce qu'elle t'as fait, mais qu'est ce que c'est violent. :lol:
Gourde est un peu fort, mais bon le but du match était juste pour ajouter une nouvelle victime à la prise de soumission de Charlotte. On notera surtout la grande difficulté de Brie pour appliquer pathétiquement le Yes Lock de son mari.
-
Sur le reste oui, tout était prévisible on va dire. Même la victoire des géants en fin de compte.. ce qui ne l'était pas, c'est la non intervention de la Wyatt Family et l'absence d'overbooking lors du Main Event. Comme quoi, la WWE sait faire.

Violent mais pas faux.

L'amie brie avait le corde à portée de main si bien qu'elle s'est efforcée à garder le dit bras plié et a tapé très vite.
Après qui peut être tenu responsable pour ce mauvais positionnement. J'ai envie de dire tout le monde mais je ne suis pas un expert à ce niveau.

Perso, j'ai trouvé que Brie

Perso, j'ai trouvé que Brie avait rendu sa meilleure copie (c'est pour dire !). Pour une fois, elle avait vraiment l'air d'y croire (au catch, à son perso...). Pour autant, je lui souhaite de profiter du temps avec DB

Comme quoi, la WWE sait faire.

Oui? On m'a appelé?

La WWE, c'est comme Seifer, à

La WWE, c'est comme Seifer, à cheval.

Connexion utilisateur

What's up?



12 mai

Les résultats et la nalyse de Payback sont en Une. Les vignettes attendent vos légendes assassines ici. Ne les faites pas poireauter plus longtemps!

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin