Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

NXT TakeOver : La Classe à Dallas

Vise toujours la Lune : si tu la rates, tu finiras dans les étoiles. Ou dans le vide interstellaire et personne ne t'entendra crever.

Proverbe personnel.

 

La planète catch vibrait d’impatience. Cette semaine où le mois de mars (qui a passé l’hiver sans-aucune arrière pensée politique) cède sa place au doux avril était très attendue des fans du monde entier. Essentiellement pour un évènement majeur, une soirée de grandes affiches et de révolutions potentiellement capables de redéfinir les standards d’exigence de toute une profession.

Nous parlons bien sûr du NXT Takeover de Dallas qui a eu lieu le 1er avril. Et ce n’était pas un poisson. Si les suiveurs de la WWE principale se perdent en inquiétude voire en colère vis-à vis du futur Wrestlemania, les fans du show jaune étaient on ne peut plus confiants quant à la qualité du Takeover. Le pire, c’est qu’il s’agit parfois comme dans mon cas des mêmes personnes. Laissons une chance à WrestleMania qui, comme l’an dernier, sera peut être de bien meilleure qualité qu’attendu. Mais plongez sans crainte dans le produit NXT. Avec moi.

 

 

Ayez confiaaance…

 

 

Nalyse de NXT TakeOver Dallas

 

 

L’ambiance joue énormément sur le ressenti de réussite d’une soirée. Vous aviez remarqué ? C’est normal : on considère qu’elle est une conséquence, donc un indicateur. Si la foule est bruyante et enthousiaste, on estime que les artistes ont réussi leur travail. Et l’inverse donnera une impression négative. Pourtant, parfois dans le catch, il arrive selon les villes que les lutteurs de la WWE nous donnent le meilleur d’eux-mêmes sans tirer d’intenses réactions du public. On en sort alors avec un sentiment mitigé, « dommage l’ambiance » sans savoir vraiment s’il faut accuser la foule amorphe ou les professionnels qui n’ont pas su la réveiller.

 

 

Et il y a des soirs où on en voit de toutes les couleurs.

 

Bon, tout ça pour dire que ce n’est absolument pas le cas à NXT. Les salles bondées sont remplis de fans passionnés et adorateurs du produit proposé par le show jaune. On a parfois l’impression qu’il suffit que les lumières s’allument pour que la foule chante « This is awesome ! » Cette ferveur, associée au caractère plus intimiste de la mise en scène font de NXT un show très agréable à suivre en toutes circonstances. Et ce encore plus lorsque le programme est bon. C’était le cas à Dallas.

 

 

NXT TagTeam Championship : The Revival © Vs American Alpha

 

La nuit texane commence de fort belle manière par le match des ceintures par équipes. Avec ces quatre hommes, nous sommes dans l’histoire simple, le catch pur. D’un côté, Dash et Dawson, les méchants champions. Vilains, sans personnalité propre, ils ressemblent à toutes ces équipes heels spécialistes des coups vicieux, du travail au corps et dotés d’une solidarité sans faille afin d’arriver à leurs fins. Face à eux, Gable et Jordan sont littéralement adorés par la foule, surtout Gable malgré son physique entre Slam Master J et Carles Puyol. Les deux lutteurs sont explosifs et spectaculaires. L’opposition de styles est donc au rendez-vous.

Le début de la rencontre est dominé par les favoris, même si les coups s’échangent de part et d’autre. La première séquence intéressante a lieu lorsque Jordan et Gable cueillent leurs opposants d’un double Drop Kick, avant d’en saisir chacun un par la taille, face à face. Dash et Dawson peuvent alors lire mutuellement dans leurs yeux la peur avant d’encaisser une German Suplex. De la belle ouvrage.

 

 

Fais comme l’oiseau…

 

 

Rapidement, la situation s’inverse. Irréprochables dans leur travail collectif, les champions prennent le dessus sur Gable, qui encaisse de nombreux coups et soumissions. The Revival ralentit l’allure, le temps de concentrer toute la colère et la haine du public. Ils empêchent intelligemment Jordan de devenir l’homme légal et placent sur Gable un finisher… Totalement botché qui leur vaudra les moqueries du public. De toute façon, le mauvais homme tente le tombé et l’arbitre les retoque. Dash et Dawson sont au diapason parfait : ils brisent les tombés, s’entraident, poussent leur adversaire à la chute, enchainent les roublardises dans le dos de l’arbitre. Les nearfalls se succèdent : Jordan place un petit paquet sur Dawson qui réussit à s’en défaire, projetant le grand Jason dans les cordes, où il reçoit une vicieuse manchette de Dash Wilder. Il est à deux doigts de s’incliner sur cette prise mais est sauvé par un saut venu de nulle part de Gable qui casse le tombé. L’ambiance monte encore d’un cran dans l’arène. Après une séquence de bagarre collective, Chad et Scott s’affrontent en solo avec une nouvelle série de roll-up respectifs. Jusqu’à ce que Jordan tague son partenaire dans le dos du sosie de Fredo Mercure : les American Alphas placent leur Grand Amplitude et remportent la rencontre. Nouveaux champions !

 

 

Més que un team.

 

 

Cette belle performance des quatre compétiteurs a enflammé la salle de Dallas. American Alpha est une équipe talentueuse qui régnera probablement longtemps sur une division hétéroclite. Mais les battus du jour n’ont certainement pas dit leur dernier mot.

 

 

Austin Aries Vs Baron Corbin

 

A 37 ans, Austin Aries fait enfin ses débuts à NXT donc dans le giron WWE. Le mec est une légende du business. Roi absolu de la ROH où il est encore aujourd’hui le seul double champion du monde et où il croisa notamment le fer contre CM Punk et Samoa Joe. Superstar de la TNA où il est possède la triple couronne avec un titre mondial, un titre par équipes et quatre titres de la division X. Le public a hâte de voir en action Le meilleur homme qui n’ait jamais vécu. 

 

 

Sauf que son premier adversaire, c’est lui.

 

 

En face, Baron Corbin continue de cristalliser la fureur des puristes. L’homme n’a pas grand-chose pour lui : ni technicien, ni aérien, il est rempli d’une insupportable prétention et de deux bras immenses et violents. Mais remarquez, ça peut suffire. Il était certes stupide de vouloir faire de ce rookie très limité un héros du public. Mais dans son rôle d’usurpateur fier de lui et agressif, je le trouve plutôt bon ainsi que pour mettre en valeur la popularité de ses adversaires. On a toujours envie de voir perdre le grand dadais presque chauve. Je pense au passage qu’il aurait pu faire un bon élément dans la Wyatt family. Cela dit, si ses Clotheslines sont impressionnantes, le loup solitaire ne montre pas non plus grand-chose. Austin Aries, comme à son habitude, joue des kicks, des genoux, de sa vitesse pour noyer le géant sous ses coups. Le petit homme domine une bonne partie de la rencontre mais encaisse un violent et spectaculaire Deep Six à l’extérieur du ring. L’arbitre est sur le point de compter dix lorsqu’Austin regagne le tablier. Baron se prépare donc à en finir avec le End of Days, mais il est contré par un roll-up victorieux.

 

 

Hug Life.

 

 

Ça y est, Austin Aries a donc fait ses débuts et l’a emporté sur un athlète assez établi, tout en gardant énormément sous le coude pour les prochains mois. La suite semble plus compliquée pour Corbin. Objectivement, il a un peu fait le tour du show jaune, mais peut-il monter à l’étape supérieure ? Ou, après Samoa Joe et AA, va-t-il servir à nouveau de serpillère aux autres grandes signatures ?

 

 

Sami Zayn Vs Shinsuke Nakamura

 

Attention, énorme showstealer. Un super héros de la lutte indépendante croise le fer face à un vétéran d’NXT. Si vous me dites « comme le match précédent en gros ? », je vous lol. Là, les deux noms claquent sur l’affiche. Sami Zayn a tout vécu à NXT après une belle carrière masquée sur le circuit mondial. Après avoir gagné le titre de champion ici, avoir encaissé une longue blessure et échoué à remettre la main sur son trophée, il est désormais appelé plus haut. La perte de Daniel Bryan et les blessures régulières laissent une place à Raw pour un super-gentil voltigeur et populaire. Son heure est arrivée, mais pour son vraisemblable dernier soir dans le show jaune il finit en beauté. Son adversaire du soir est Japonais, c’est une véritable légende de la New Japan Pro Wrestling où il a catché pendant près de quinze ans. Nakamura est connu pour son style extravagant et la rapidité de ses coups. La WWE hype au maximum sa nouvelle recrue, en en parlant comme le potentiel meilleur catcheur au monde. L’excitation est à son comble, et les fans sont survoltés. « This is awesome ! » crie la foule avant même que la cloche ne sonne. Les chants « Sami Zayn ! » répondent tellement fort aux « Nakamura ! » que je soupçonne 90% du public de scander les deux noms.

 

 

Boh, pour des Texans ça devrait leur plaire un coup d’pied dans les couilles.

 

 

L’affrontement commence par une série de torsions de bras, de projections contrées, les deux lutteurs se cherchent et s’évitent. La salle est en feu.

Je sais que je suis chroniqueur professionnel, mais je ne peux me résoudre à vous décrire précisément les vingt minutes d’excellent catch qui ont suivi. Mon conseil est simple : regardez ce match, un des tous meilleurs qui ont eu lieu à NXT malgré un niveau globalement élevé, et probablement le plus beau spectacle vu pour le moment à la WWE en 2016. Pour résumer quelques moments sympas, lorsque Zayn en début de rencontre assomme d’un coup de coude le Japonais posté sur le poteau, ce dernier se ressaisit en cueillant le Canadien de violents coups de genoux sur l’arête du ring. Plus tard, Sami se projette par dessus la troisième corde sur Nakamura avant de le remonter à toute vitesse sur le tablier pour lui porter un Cross Body, qui se limite à un compte de deux. Les « Yes ! » chants retentissent lors d’une longue et intense séquence de coups de coude respectifs. Le nez du Japonais commence à saigner mais cela ne l’arrête pas. Après cette session de coups, les deux hommes se coincent mutuellement dans des prises de soumissions. Le gentil et propret Sami Zayn devient un fauve aux abois, n’hésitant pas à frapper son opposant dans les cordes. A ce moment, la foule lance le chant le plus respectueux qui soit aux deux héros : « Fight for ever ! »

Et la folie continue : Sami rate son Helluvah Kick, Shinsuke rate son Running Knee, le Japonais encaisse une ThunderBomb dont il se relève à deux et demi…  C’est alors le tournant du match : alors que Zayn se projette à travers les cordes, il réceptionne le pied de son rival dans le visage. Le King of Strong style a pris la main, et ne la lâchera plus. Il réussit à porter son final, le Kinshasa, et l'emporte.

 

 

Il était temps, car Sami Zayn commençait à s’endormir.

 

 

Le dernier match de Zayn et le premier de Nakamura à NXT aura donc rempli toutes les attentes. Nombreux sont les fans qui l’estiment en haute place des meilleurs combats de l’Histoire à la WWE, un match cinq étoiles. Je ne peux que vous conseiller de voir cette petite merveille tactique et technique, même si pour moi il manquait un peu d’enjeu et de suspense pour vraiment faire basculer l’affiche dans la catégorie légendaire. C’est donc sur une défaite attendue et devant un public qui l’acclame que Sami le rouquin prend sa retraite du show jaune, appelé à de plus hautes destinées.

 

 

- Allez, sans rancune hein vieux ?

- Oué bah c’est pas toi qui va feuder contre le Miz et Zack Ryder, ça se voit.

 

 

Women Championship : Bayley © Vs Asuka

 

Les multiples clips, hommages et émissions backstage comme Breaking Ground nous le font comprendre depuis des mois. A NXT, le pilier du vestiaire s’appelle Bayley. Aimée du monde entier, la championne féminine a enchainé les rivalités courtes contre les jeunes pousses de la division, de la belle Alexa Bliss à la puissante Nia Jax, en passant par Eva Marie. Mais elle fait face ce soir à la plus grande menace depuis Sasha Banks : Asuka. Invincible, effrayante et jamais effrayée, la Japonaise semble inarrêtable. L’issue du match est très incertaine au moment où la cloche sonne son début.

 

On peut dire que ça commence fort : les deux femmes s’évitent, se tournent autour, tentent de se maintenir  au sol. Asuka porte les premiers coups mais Bayley prend ensuite l’avantage et saute sur son opposante pour tenter le premier tombé, cassé à deux. Lorsque la Japonaise s’assied sur le turnbuckle, la Californienne se précipite et l’envoie au sol d’un Hurracanrana avant de la coincer dans la Guillotine qui avait coûté le match à Nia Jax. La championne réussit un nouvel Hurrancarana spectaculaire hors du ring, mais à la remontée sur le tablier la dynamique s’inverse. Forte d’un nouveau souffle, la native d’Osaka reprend le dessus. Les coups s’enchainent, se rendent. Bayley se met à travailler spécialement les jambes de sa rivale. Les deux se coincent à tour de rôle dans leurs prises de soumission. Bayley tente sans succès la prise qui avait fait craquer Sasha Banks lors de l’IronWoman Match. A bout d’initiatives, la championne se laisse surprendre. Il suffit à Asuka de quelques kicks pour renverser la tendance et bloquer sa rivale dans une longue soumission. Bayley fait ce qu’elle peut, mais elle est trop loin des cordes. Après une minute de résistance, elle sombre inconsciente. L’arbitre ne peut que constater sa défaite : Asuka devient donc la nouvelle championne féminine !

 

 

We, the yellow people !

 

 

Le titre des femmes a donc changé de main. Cela arriverait bien un jour, mais il semblait presque que la ceinture était partie intégrante de Bayley à NXT et que la jeune femme ne serait jamais battue. Pourtant, il n’a pas fallu longtemps à Asuka pour gagner les sommets de la division, et elle sera difficile à décrocher. On peut déjà espérer une revanche entre les deux athlètes. L'étage supérieur est déjà bien garni avec les montées de Charlotte, Sasha et Becky. Alors, faisons durer le plaisir : Bayley première double championne NXT de l’Histoire ? Cela serait mérité !

 

 

Déçus, les plus grands fans de Bayley se sont rabattus sur une autre icône glamour.

 

 

NXT Championship : Finn Balor © Vs Samoa Joe

 

Finissons la belle soirée par une affiche déjà connue mais promesse de spectacle. Samoa Joe a déjà tenté sans succès de prendre la ceinture à l'intouchable Finn Balor. Il possède une deuxième chance ce soir, et arrive le regard renfrogné et surmotivé sur sa bourrine et réussie musique d'entrée. Puis, le coeur du Dragon retentit et le champion pénètre avec lenteur dans une salle acquise à sa cause, curieusement muni d'une tronçonneuse qui à mon sens jure dans le décor.

 

 

J’ai trouvé ça dans le vestiaire de Dean Ambrose, si quelqu’un pouvait me dire comment l’arrêter…

 

 

Les deux protagonistes du main event se connaissent bien et sont pas les derniers pour la baston. Pourtant, dès la première minute du match, le So Cal s'éclate la pommette et le sang gicle. Les deux hommes continuent et malgré sa blessure, le Challenger domine et projette violemment son vis à vis à travers la barrière de sécurité. Il gagne ainsi un temps précieux passé à nettoyer sa plaie. Le sang continuant de pisser, l'arbitre improvise un petit temps mort. Ce qui déplait énormément au public qui veut voir le match se poursuivre. N'est-il pas étrange, à une époque où les catcheurs prennent tant de risques, d'encourager l'un d'eux à lutter la gueule ouverte ?

 

 

- Booooh ! Pédé de médecin ! Laisse-les se battre !

- On a vraiment un public formidable.

 

 

Toujours est-il que l'adrénaline rouge semble surmotiver Samoa Joe qui détruit Finn pendant de longues minutes à l'aide de coups bien stiffs. Kicks, atémis, poings, le champion mange cher. Ce sont les drop kicks du Dragon qui le remettent en selle... Pas pour longtemps. Belly to belly Suplex, et le Samoan reprend sa domination. Il tente ses prises les plus dommageables, enferme momentanément l'ex Prince dans sa Boston Crab et réussit même à placer son dévastateur Muscle Buster. Mais le champion survit !

 

 

La tête à l'envers...

 

 

Balor a trop encaissé. Il nous fait une Undertaker Style en se relevant furax, feulant comme un tigre énervé. Il passe la vitesse supérieur. Drop kicks, atémis, Joe est submergé et encaisse un "Coup de grâce". Pourtant, Finn ne tente pas un tombé et se laisse coincer dans le Coquina Clutch... qu'il réussit à transformer en couchant son adversaire au sol. Les trois secondes sont comptées, et le champion conserve son bien sur ce Coup de vice !

 

Ce fut une drôle de rencontre, marquée par les temps morts imposée par la blessure spectaculaire de Joe qui a donné vraiment une ambiance de poudre au combat. Voir le montre samoan couvert de sang, le torse rouge vif, projeter son adversaire dans les barricades donnait un petit côté gladiateur à l'affrontement. Excellents sur le ring, les deux hommes ont livré une belle partition qui sera tout de même probablement éclipsée par le niveau global de toute la soirée. Cela dit, je reste un fan absolu de Finn Balor, un mec rare doté à mon avis du pack complet charisme/talent qui devrait atteindre les sommets les plus légendaires. Mais il risque d'abord de marquer encore longtemps l'Histoire d'NXT. Pendant ce temps, Joe a loupé une nouvelle chance de titre. Peut-il se contenter d'une rivalité secondaire ? Ou est-il prêt pour l'échelle supérieure ? J'imagine avec délice la brute se confronter à Dean Ambrose, Dolph Ziggler voire Brock Lesnar.

 

En tous les cas, je ne peux que vous conseiller le visionnage de cet excellent TakeOver. En espérant qu'il donne le ton d'une semaine de folie.

 

 

Hé les mecs, vous avez vu là haut, c’est Roman Reigns ! Lol, non je déconne c’est Booby Roode. C’est select ici.

 

j'ai bandé

Tain y'a pas, NXT c'est quand meme LE top niveau de la WWE. Quand j'ai vu Nakamura entrer sur le ring j'ai repeint mon slip.
J'ai mis une 2e couche quand je l'ai vu contrer une corde a linge en faisant un salto arriere enchaine avec un armbar ^^
.
POur le reste on a enfin les alpha qui gagnent le titre. Je suis joie, je trouve les revival super bof, pas de gymmcik (le slip noir c'est pas un gymmick), pas trop de charisme ni le petit truc en plus....
*
Double A c'etait un regal de le voir, j'espere qu'il va pas servir a jobber to the star a nxt, j'adorerai le voir a raw.
*
En fait le ppv etait vraiment solide, y'a que le combat de nanas que j'ai pas trouvé au niveau, j'adore asuka mais j'ai trouvé bayley en dessous

Non mais quelle soirée!

Je crois bien que ce Takeover est tout simplement mon préféré, ni plus ni moins.
Rien à jeter au final, même si je trouve les débuts de AA un peu poussifs. Soyons de mauvaise foi et mettons ça sur le compte de son adversaire. En réalité, j'espère simplement qu'il en garde encore en réserve pour ses prochains affrontements parce que en l'état, moi qui ne le connaissais pas, je n'ai pas été hyper impressionné.
En revanche, celui que je ne connaissais pas et qui m'a totalement renversé, c'est Nakamura. Cette dégaine, cette gestuelle, ces rictus... ce mec semble tout droit sorti d'un manga! Je n'avais jamais rien vu de tel, quel spécimen. Et cette confrontation, mamma mia! Les deux bonhommes ont réussi à me faire chialer d'extase - je sais que dit comme ça, après coup, ça peut sembler grotesque mais c'est ainsi. Il faut dire que le public y était aussi pour beaucoup, son implication a incontestablement énormément apporté à la rencontre (il me semble bien n'avoir jamais entendu un public scander "fight forever". Ca voulait tout dire.) C'était grand, c'était beau, c'était magique. Et ça l'était d'autant plus que je n'avais même pas réalisé que Zayn livrait ce soir là son dernier combat NXT. Comme quoi, un match génial peut avoir lieu sans quasiment aucune rivalité autour. Merci à ces deux grands artistes fort inspirés - ils ont peut-être ranimé ma foi.

Il est des notres.

A te lire Coy j'ai bien l'impression que la New Japan Pro Wrestling est faite pour toi !
Économise un peu de ton temps de Raw pour jeter un coup d’œil à la fédération nippone tu ne devrais pas le regretter.
Je te conseille le récent tournoi New Japan Cup, tu verras c'est comme un King Of The Ring réussi !
*******************************************************
Très bon article pour un show parfait à mes yeux .
Un Take Over qui restera dans les annales de la WWE.

Joli CR

Bien joué Rapha, joli compte rendu de NXT sans tomber dans l'overdose de superlatifs qu'entraine inexorablement ce show.
-
J'ai un avis différent sur les tag teams, parce que je n'aime pas trop voir des équipes de 2016 faire du catch des années 80 et, du coup, le trop classique a fait que je suis sorti du match.
-
Le public me paraissait vraiment pas difficile pour lancer des "this is awesome" après certaines séquences basique et déjà vu. de même que la petite chanson lors du match Bayley - Asuka était sans fin...
-
ce serait assez bien que Samoa Joe passe directement a Raw, ça lui évite de trainer a NXT avec une rivalité secondaire contre Crews par exemple (ou Nakamura)

Objectivité professionnelle

Je crois que nous sommes un public relativement exigeant. Si NXT nous plait autant depuis des mois, c'est pas juste pour jouer les hipsters underground anti mainstream. C'est juste que le produit est vraiment très bon. La foule aime en rajouter, c'est bon enfant, je comprends ce plaisir de se sentir participer à quelque chose de génial.
Bon, je reste mesuré dans mes commentaires, mais quand même c'était bien.
*
Je ne sais pas si Samoa Joe fera de vieux os à NXT, mais on va encore plus aggraver le problème de la qualité trop dense du roster principal... Il va vite falloir dégraisser en envoyant les vieux et les jobbeurs à la retraite.

Ah ben non, envoi pas les

Ah ben non, envoi pas les jobbeurs à la retraite, car après ça va chouiner quand les chouchous jobberont pour d'autres...

One more !

Beau compte rendu, qui exprime toute la qualité de ce Takeover. Les histoires à suivre vont commencer à se dessiner, avec de nombreuses nouvelles têtes.

Vite, vite !

Ma foi, il n'y a rien d'autre à dire

Très bonne review, même si c'est dommage que tu te prononces pas trop sur la qualité du Bayley/Asuka (j'ai sur sur surkiffé mais j'aime tellement ces 2 là). Ce qui est cool avec ce PPV c'est aussi qu'il lance une nouvelle saison de NXT :

- American Alpha vont faire monter le niveau tag team général, et s'ils sont un peu trop frais pour le roster principal, ils promettent de bonnes rivalités (je suis pas contre une revanche contre dash/dawson).
- Bayley qui est ENFIN en position de challenger (je crois pas à la montée à Raw direct)
- Zayn en partance, Nakamura intronisé de la plus belle manière
- Corbin qui grimpe les échelons à chaque match, Aries qui commence doucement mais est surtout là pour mettre over les jeunes je pense
- Balor/Joe sont les seuls à être dans l'inconnue totale : il FAUT que Balor monte à la WWE (il n'a plus rien à faire à NXT, il a déjà un paquet de grands matchs derrière lui), mais Joe n'a plus rien à prouver non plus (et avec 2 title matchs déjà perdus, impossible de le voir retourner au charbon).

Et comme Michou disait, quelle belle soirée !

Préparer la suite

NXT commence vraiment à durer dans le temps.
a mon sens ça prouve quelque chose de très important : le succès et la qualité du produit n'était pas juste lié à une "génération dorée."
L'époque Neville-Zayn-Breeze-Kidd est finie et les matchs sont de plus en plus réussis, la division masculine est encore plus riche.
L'époque Paige-Charlotte-Sasha Banks-Becky est aussi révolue, et même si Bayley semble un pilier dont la perte sera lourde, la suite est déjà bien préparée.
C'est donc bien l'implication des scénaristes, les décisions de booking, les rivalités, l'ambiance qui font la réussite d'NXT tout autant que le casting d'athlètes.
*
Et pour te répondre, j'ai beaucoup aimé Asuka-Bayley. Mais je préfère toujours les deux confrontations avec Sasha Banks.

Le commentaire de la dernière

Le commentaire de la dernière vignette est génial :)
Je suis entièrement d'accord avec toi, ce show était absolument à regarder, avec le match Zayn/Nakamura en priorité absolue. Cet échange de coudes dans la gueule c'était énorme, les coups échangés donnaient l'impression d'être vraiment douloureux. Et cette élasticité de Nakamura dans ses gestes, un moment génial, un style inimitable et tellement énorme.
Pour moi il n'y avait qu'une seule erreur de casting (en fait 2 mais comme le match Crews/Samson a été relégué en Dark Match on en a esquivé une), à savoir Corbin. Le mec donne l'impression de se faire chier sur le ring, avec sa tronche inexpressive, son moveset est très limité (trop limité) et il a fallu toute l'expérience d'AA pour arriver à sortir un match correct.
La revanche entre Bayley et Asuka devrait être énorme aussi, le match était intense et comme Bayley n'a pas tapé et ne s'est pas fait river les épaules au sol, elle va être remontée comme une pendule.
Le seule regret que j'ai eu avec le match Tag Team c'est la vidéo de promo qui ressemblait un peu trop à celle pour Bayley/Banks lors de Takeover Brooklyn : les gars ont déjà été au sommet mais ont toujours perdu, c'est des loosers en puissance bla bla bla (sérieusement, regardez cette vidéo et puis celle des filles pour Takeover Brooklyn et vous verrez)...sauf que justement ils gagnent à la fin. Bref, la vidéo mettait trop l'emphase sur ça pour que l'issue du match soit différente (même si Revival a botché un finish qui donne du coup sur un moment cocasse/drôle).
Balor contre Joe, tu as tout dis, je n'ai rien à ajouter (sauf pour la tronçonneuse qui est une référence au film Massacre à la tronçonneuse, Texas Chainsaw en VO).
Dernier point, qui ne sert pas à grand chose puisqu'il est ultra subjectif, mais j'en profite quand même : je trouve que les chansons employées pour promouvoir NXT sont à chaque fois meilleures que celles employées pour l'événement du Main Roster qui suit (je pense à Takeover Brooklyn qui était dans le week-end de Summerslam et dont la chanson principale, We like it loud de Sleeping with Sirens, était nettement meilleure à mon goût que celle de Summerslam, Cool for the summer de Demi Lovato). Après, comme je le disais, c'est très subjectif, c'est une question de goûts personnels, mais je voulais le souligner.
Je finirais en parlant des 2 personnes (en plus de Scott Hall et X-Pac) qui ont été vues en ringside pendant l'événement : Kota Ibushi et surtout Bobby Roode. J'espère très sincèrement que la fédération va les signer tous les 2.

Connexion utilisateur

What's up?



21 juin

Ca se fighte sévèrement au sommet du classement général. Aux étages inférieurs aussi. Les vignettes attendent vos légendes assassines ici. Ne les faites pas poireauter plus longtemps!

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin