Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

La nuit des étoiles

Moi ça me tue qu’on fasse fondre les glaces en volant aux quatre coins du monde pour en ramener des avis aussi fades. C’est toujours les mêmes platitudes : « Ha oué j'étais à Brooklyn en août, c’est génial, ça bouge, ya une espèce d’ébullition créative, c’est cool. »

Marina Rollman, La bêtise insondable du touriste

 

Les chaudes nuits d’été de New-York, capitale du monde, vont vibrer pendant une demi semaine au son du ring. Pour la deuxième année consécutive, la WWE pose ses valises au Barclay’s Center de Brooklyn. Mais avant de suivre un Summerslam à la carte dantesque, les fans du noble sport-spectacle ont le plaisir d’assister à la deuxième édition de l’NXT Takeover local. L’an dernier, le show a marqué l’Histoire. Un match féminin extraordinaire a précédé un affrontement aux échelles légendaire. Plus généralement, le niveau des TakeOver a toujours été élevé et aucun d’entre eux n’a déçu. Il y a donc un rythme à tenir et une vraie exigence de qualité. Alors pour l’occasion, c’est comme l’an dernier votre chroniqueur préféré Rapha-Hell, le « Demon’s favorite nalyseur » qui revient sur l’événement.

 

 

Avec même des RKO from nowhere !

 

 

Nalyse de NT TakeOver Brooklyn II

 

 

Avertissement ! Pour cause de vacances estivales et de la séparation des brands qui a redonné du prestige à Smackdown, votre chroniqueur n’a pas eu l’occasion de regarder les weeklies d’NXT depuis plus d’un mois. Il est donc possible que vous trouviez sa nalyse illogique, incohérente ou ignorante de la situation du moment : dans ce cas-là c’est simple, dites le en commentaires.

 

 

No Way José Vs Austin Aries

 

 

C’est au son des pouet pouet du trublion latino que commence la soirée de catch. Dans un univers dédié au talent intrinsèque, la popularité de No Way José étonne et détonne. Le rookie arrive et forme une petite chenille autour du ring avec des membres du public. Mais la concentration se lit sur son regard lorsqu’arrive son adversaire. Il faut dire qu’Austin Auries n’est pas un perdreau de l’année. Plus expérimenté, le vétéran passé par la TNA cherche à prendre l’ascendant psychologique en giflant son rival et en fuyant entre les cordes. Malgré cette attitude détestable, le public chante en masse le nom du double A. Décidé à se surpasser, le jeune No Way réussit à prendre le dessus en début de rencontre, à coups d’atémis, de gifles et de kicks. Il étouffe Austin qui tente même à deux fois de fuir dans les gradins. Le combat suit un drôle de rythme, rapide mais parfois brouillon. Les deux hommes ont l’occasion de sortir de bien jolis coups, comme quand le Greatest Man descend du coude sur la nuque de son adversaire, ou quand No Way contre une tentative de souplesse.

 

 

No Way in hell

 

 

Comprenant qu’il doit sortir le meilleur de lui-même, José s’enflamme. Il tente de placer Aries sur le sommet du turnbuckle, mais l’ancien ROH retourne la prise en un Sunset flip avant de lui porter sa soumission. Tordu de douleur, le rookie abandonne logiquement.

Aries était évidemment le meilleur, mais la différence de niveau énorme sur le papier n’a pas sauté aux yeux : le vétéran s’est adapté et le gamin barbu a élevé grandement son catch pour l’événement. Peut-être décidé à en rajouter, Austin continue d’attaquer son malheureux adversaire. Il est interrompu par une musique asiatique qui fait sursauter la foule : Hideo Itami est enfin de retour après plus d’un an de convalescence ! Le prodige du Japon se saisit d’Aries et, pour faire exploser le public de joie, lui claque un Go To Sleep dans la molaire. Ça promet.

 

 

Tu as tué mon frère. Tu vas mou-ir !

 

 

Billie Kay Vs Ember Moon

 

 

Voilà une des limites de mon statut de suiveur aléatoire d’NXT, je ne connais pas ces deux jeunes femmes qui sont nouvelles dans la fédération. On me souffle à l’oreille qu’Ember Moon est une transfuge de la Shimmer qui fait ses débuts ce soir. A leur entrée et dès les débuts du combat, on comprend vite que la rencontre servira à mettre en valeur celle qui porte des lentilles rouges et dont le nom évoque le satellite naturel de la Terre. Sa rivale ne montre pas grand-chose et le match est rapidement plié, sur un impressionnant Stunner porté depuis la troisième corde. Victoire d’Ember Moon qui avec son style atypique devrait trouver sa place dans une division bien appauvrie.

 

 

Félindra ? Tête de tigre !

 

 

Bobby Roode Vs Andrade Almas

 

 

L’événement est de taille. Après des années de domination à la TNA, le grand, l’immense, le charismatique Bobby Roode a rejoint les rangs de la WWE. Et la fédération de Stamford fait tout pour glorifier le prestige du transfuge. Glorious, c’est sa ligne de conduite et sa délicieuse musique d’entrée. Vêtu d’un peignoir, descendant d’un podium conçu pour l’occasion, Roode débarque à Brooklyn comme un Dieu descend de l’Olympe. On est en plein dans la surenchère bigger than life comme on l’aime pour construire un personnage déjà légendaire.

 

 

Il est prêt pour bourrer Bercy.

 

 

Le Canadien électrise la salle, son ego visiblement surdémesuré ne lui attire aucune huée. Face à lui, Andrade Almas pâtit d’un manque de popularité.

Les deux hommes s’amusent beaucoup tout au long du match à faire réagir la foule et à se provoquer mutuellement : l’un en répétant son mantra de gloire, l’autre en réalisant quelques pirouettes entre les cordes qu’il utilise comme un hamac. Mais fanfaronner ne suffit pas pour l’emporter. Roode fait valoir sa puissance impressionnante pour détruire le Mexicain qui lui résiste bel et bien. Il faut voir comment le latino se projette depuis la troisième corde sur son rival, ou encore comment il descend en saut arrière du turnbuckle pour contrer une attaque.

 

 

Avec moi, tu vas morfler, Kendji, je te le dis !

 

 

 

L’affrontement est plaisant et équilibré. Il est finalement conclu par la presque décevante Glorious Bomb de Bobby qui lui donne une victoire logique. Le transfuge peut lever les bras au ciel et la foule chanter son thème qui a de beaux jours devant lui dans le show jaune.

 

 

NXT TagTeam Championship : The Revival © Vs Gargano & Ciampa

 

 

Bon, c’était sympa ces affrontements pour la gloire, mais les choses sérieuses commencent enfin. Car à NXT, il y a aussi des hommes qui se battent pour des titres.

 

 

Chauves must go on.

 

 

Ce soir, The Revival se présente en tant qu’équipe double tenante des ceintures. Ils affrontent un duo récemment formé, que je n’ai par conséquent pas eu la chance de voir encore en action : Johnny Gargano et Thomasso Ciampa. Ici, les rôles sont clairement définis : les champions sont des méchants parfaits. Vilains, tricheurs, couards, ils accumulent les pires coups vicieux durant la rencontre, prêts à tout pour fuir, empêcher un tombé ou un tag, ou attaquer dans le dos. A leur crédit, il faut leur reconnaitre un excellent travail en équipe. La foule, elle, n’a d’yeux que pour le ptit Gargano qu’elle surnomme « Johnny Wrestling ».  Mais le jeune homme est sans cesse neutralisé par Dash & Dawson.

La rencontre est une succession de nearfalls et de contres spectaculaires. Les dernières minutes sont une pure folie : chaque duo semble à deux doigts de réussir le KO, mais il y a toujours un sursaut, un retour pour éviter la défaite. Lorsque les challengers réussissent à placer leur spéciale sur Dash Wilder, l’arbitre compte trois coups au sol… Mais se rend compte que le champion a un pied sur la corde : le tombé n’est pas valable. Dawson en profite pour éclater Ciampa sur le poteau et le duo d’affreux travaille la jambe de Gargano qui ne peut résister à la douleur et abandonne.

 

 

Sur le fil.

 

 

Au bout de la fatigue, au bout de l’affrontement, les champions réussissent à conserver leur précieux pour ce qui est à ce moment le meilleur match de la soirée et un des meilleurs de l’année dans la division jaune. Leurs malheureux adversaires ont comme maigre lot de consolation une ovation impressionnante de la part du public de Brooklyn.

 

 

NXT Women Championship : Asuka © Vs Bayley

 

 

Il y a un an, Bayley écrivait l’Histoire en battant Sasha Banks pour remporter le titre féminin de la maison école. 365 jours plus tard, elle court derrière son titre abandonné il y a quelques mois à l’imbattable japonaise, sous les yeux de Sasha devenue la championne de la WWE.

 

 

Bayley a du mal à accepter la supériorité d’Asuka en face.

 

 

Face à une foule partagée, les deux femmes donnent le meilleur d’elles-mêmes. Pour éviter d’être à nouveau surclassée, Bayley fait preuve d’une agressivité nouvelle en début de rencontre, vite calmée par les genoux d’Asuka. Dominante, la championne joue un peu avec sa proie mais la Californienne trouve la force de revenir en utilisant les coins du ring comme une arme. Les deux guerrières se rendent coup pour coup sous les applaudissements. Asuka fait valoir ses qualités au sol et entraine Bayley dans de multiples soumissions douloureuses. La courageuse challenger résiste et place même un Bayley to Belly de nulle part, qui s’arrête au compte de deux. Hors d’elle, la câlineuse perd ses nerfs et sa concentration. Giffler Asuka ne lui donne pas la victoire : elle encaisse en revanche un dernier kick létal. Bonne perdante, Bayley congratule celle qui reste donc championne.

 

 

Culés d’niakoués.

 

 

Alors qu’Asuka regagne les vestiaires, le public communie avec sa favorite. Rien n’est acté, rien n’est écrit, mais il semble fort probable que cette superbe prestation fut la dernière de Bayley à NXT. Quel avenir pour elle qui a écrit si fort la légende de la division jaune ? Va-t-elle se jeter dans les pattes de la championne féminine de Raw ce lundi (je ne spoile pas, vous saurez la réponse quand vous lirez ces lignes) ou intégrera-t-elle Smackdown ?

Asuka, elle, semble promise à un long règne de domination.

 

 

NXT Championship : Samoa Joe © Vs Nakamura

 

 

Alors que le public attend de pied ferme cet affrontement final,  un jeune Afro-américain surgit sur la rampe. Il dégaine un archet et un violon et virevolte sur le noble instrument. Instant de grâce où une salle remplie de milliers de bourrins adeptes de baston est suspendue à ce son médiéval.

Puis Nakamura arrive et c’est l’explosion de joie. Le musicien se déchaine tandis que le King of Strong Style danse dans sa tenue rouge. Nous sommes entre esthètes. Lorsque la musique s’arrête, le public prolonge le plaisir en entonnant le rythme a capella.

Quelques minutes plus tard, le champion fait plus dans la sobriété. Samoa Joe débarque sur sa musique barbare : il n’est pas là pour rigoler.

 

 

Enlève-moi ce pantalon de tafiole ! C’est du homard non ?

 

 

Le combat entre les deux styles est très attendu. Il est, pour dire vrai, long à démarrer. Faisant honneur à son surnom de Submission machine, Joe passe de longues minutes à travailler son rival au sol et dans les coins. La foule chante pour soutenir le Japonais, mais on s’ennuie un peu. Tout se réveille lorsque les deux hommes commencent à sortir du ring : après avoir subi les genoux de Nakamura, Samoa se projette à travers les cordes jusqu’à l’extérieur dans une prise suicidaire mais efficace.Shinsuke reprend ensuite le dessus : là où il faut un temps très long au champion pour appliquer ses torsions, le challenger n’a besoin que de quelques secondes pour faire parler ses genoux et coudes.

 

Les lariats du SoCal lui permettent de revenir en selle et il semble à chaque occasion disposer d’une nouvelle soumission pour abîmer son adversaire. Mais à chaque fois, Nakamura finit par trouver les cordes. Le Japonais porte même une German Suplex au Samoan avant d’encaisser le destructeur Muscle Buster. Il se relève au compte de deux. Qu’à cela ne tienne, JoJoe en prépare un second, mais Shinsuke ne se laisse pas compter. Il envoie deux violents Kinshasa consécutifs dans la mâchoire meurtrie du champion qui en abandonne son titre. Un, deux, trois. Sous une explosion de joie, le roi du Strong Style reste invaincu à NXT et soulève le titre en or quelques mois après son arrivée.

 

 

Le grand remplacement.

 

 

En effet, entre le retour d’Itami, la confirmation d’Asuka et le couronnement de Nakamura, la nuit penchait du côté du soleil levant.

 

Comme à chaque occasion, ce TakeOver a rempli toutes ses promesses, dans une arène conquise à l’avance qui s’est régalée.

 

Je retiens personnellement la folie des entrées de Roode et de Nakamura, ainsi que les trois matchs pour les ceintures, proprement extraordinaires. Malgré le charisme de Roode et d’Aries, les deux anciens de la TNA m’ont semblé moins mis en danger et donc moins en mesure de montrer un niveau spectaculaire. Ce fut en tous les cas une très grande soirée de catch, grâce à des hommes et des femmes au sommet de leur talent.

 

 

Une soirée aérienne.

 

J'suis pas encore redescendu

J'ai la hype avec ce Takeover, la carte me plaisait, les talents présents étaient au top et j'ai pris mon pied.
***
L'opener a été très bon, comme tu le dis Rapha, les deux ont réussi à aligner leurs niveaux respectifs. De mon souvenir, c'est l'une des rares feuds longues durée des derniers mois à NXT, la seule d'ailleurs qui ne concernait pas l'une des ceintures. Dès l'entrée de José je savais que ça allait être bon, la conga d'entrée a été drôle et son regard quand Aries arrive montrait qu'il était prêt. L'issue du match était un peu prévisible au final mais les moves de José m'ont donné l'impression qu'il allait peut être créer la surprise. Puis le retour d'Itami et ce GTS hummmmmmmmmmm
***
Billie Kay vs Ember Moon a été correct (pour moi le match moins bon de la soirée) et a surtout permis de montrer les capacités de la nouvelle. A mon sens ça a aussi montré que le roster féminin s'est considérablement appauvri après le draft (et après ce Takeover aussi) du coup ne "restait que" Billie pour servir de faire valoir (là où y a quelques Takeover ça aurait été Dana Brooke par exemple)
***
GLORIOUS ! Bobby Roode à NXT ! Le match a été bon, juste un peu déçu du finisher de Roode (trop habitué à la Roode Bomb), le petit souci du match c'est qu'Almas a du coup subi un contrecoup dans sa progression (mais vu ses capacités je pense qu'il devrait remonter vite). L'alignement de Roode fait qu'il était impossible de le faire affronter autre chose qu'un face (normalement ça aurait quelqu'un comme Dilinger qui s'y serait collé si Roode avait été face) et y a pénurie de face en ce moment.
***
Le match tag team m'a tenu en haleine d'un bout à l'autre. J'étais persuadé que Gargano et Ciampa allaient gagner. Chaque nearfall m'a fait sauté un battement de coeur ^^. Bref, ça aurait pu être le show stealer de la soirée s'il n'y avait pas eu ce main event.
***
Bayley/Asuka a été excellent, le seul défaut que j'ai eu c'est que je me doutais qu'Asuka allait l'emporter puisque Bayley avait déjà goûté au Main Roster. Mais le match a été très bon avec ce finish où elle en redemande. Bref un très bon match.
***
CETTE INTRO HUMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMMM J'ai kiffé comme pas permis et je la réécoute presque en boucle depuis. Et ce match, ce match ! J'ai pris un pied monumental avec des coups violents et des retours sans cesse. Un p*tain de match, à se remater encore et encore. Après je sais pas si la fin était celle prévue car la blessure de Joe a pu modifier la donne. Mais bon, ce KINSHASA, comme le crie Corey Graves à chaque fois, reste un finish impressionant.
***
Vivement le prochain Takeover !

Take over my heart

Mon talentueux jeune Rapha-Hell, merci pour cette nalyse à la hauteur du plus beau show de catch du week-end, de la semaine, du mois, je ne sais pas, je ne sais plus. Etant vraiment fourbu là, je vais te laisser une version améliorée de mon post sur le forum comme je l'ai fait pour Summerslam.
Je tenais à te laisser un com parce que c'est mérité pour le PPV comme pour la nalyse et je le partagerais sur G+ comme je l'ai fait pour la nalyse de Miiiiister Axl de Summerslam, mais là je suis carbonisé, alors je jette mes dernières forces.
......
THIS IS GLORIOUS!
Quel PPV somptueux.
And what a fuckin' crowd...
Je crois que chaque match a amené son lot d'émotions, l'opener mettait bien dans le rythme (désolé mais moi j'aime bien No way José ) et la feud qui va suivre entre Hideo et Aries (alors que je suis pas du tout fan de Aries) devrait valoir son pesant de cahuètes (Hé Phil Brooks, t'as vu ce GTS?).
Ember moon s'annonce très intéressante et va feuder très vite avec Asuka au vu de l'évolution de la division féminine.
Roode a fait une entrée fracassante dans le monde de NXT, mais du coup, Almas est un peu passé à la trappe alors que je crois que ce gars a du potentiel. Mais Roode ira dans le main roster dans pas si longtemps, j'en suis convaincu, entre autre en raison de son âge et du fait qu'il est grave over auprès du public WWE et sur les forums ricains ils font tous sploutch depuis son arrivée à NXT, et ça je pense que VKM ça ne lui échappe pas!
Mais franchement, concernant le caviar du reste du PPV, les trois combats pour les ceintures ont été au niveau de ce que j'attendais et bien plus encore.
Et une récurrence de ces matchs, c'est qu'ils ont tous les trois été des combats très très stiffs, mais totalement contrôlés de la part de tous ces acteurs!
J'avais limite la larme à l'œil à la fin du match féminin, rarement été aussi ému devant un match de femmes, Asuka est une grande championne, à noter que les entrées des deux femmes étaient vraiment géniales, il y a eu quelques légers botchs, mais elles ont à chaque fois rattrapé le coup, et plusieurs fois, j'ai cru que la japonaise allait tuer Bayley avec ses kicks, le catch féminin est véritablement en train de connaître une nouvelle ère, show jaune et big league réunis, et de grandes années nous attendent avec les femmes et ça me fait très plaisir.
Alors le tag team, quel combat, mais quel combat bordel de dieu!
Pour moi le tag team match of the year jusqu'à maintenant, les deux équipes sont terribles, techniques, variées, avec une alchimie que Savage et Steamboat doivent appréciés très très forts tellement c'était leur cheval de bataille à ses deux anciens que je vénère, l'alchimie et la chorégraphie dans un combat, voilà ces quatre gars ont tout pigés.
Des Heels dantesques avec toute la panoplie dévolus à des méchants de haute volée sans aucune fausse note, des faces jouant une partition sans faille, Johnny Wrestling que j'ai découvert à la ROH est un grand, une tension et une dramaturgie extraordinaire dans ce match, je me suis arraché les rares derniers cheveux qu'il me reste à chaque nearfall. De l'art, oui de l'art mesdames et messieurs.
Quand au main-event, OH MY GOD, Nak' est démentiel, Joe est monstrueux as fuck, l'entrée du Nak' putain mais quel kif! Je siffle son theme song toute la journée depuis dimanche, j'adore son strong style, ses mimiques, tout. Quel magnifique champion pour NXT, quelle putain de publicité positive pour le pro wrestling made in WWE, bookers du main roster regardez et apprenez, en fait c'est vous qui devriez être en développement...
La panoplie de moves durant le combat, c'était gigantesque, l'intensité, l'émotion, la foule, tout m'a transporté, Même mon père de 71 ans, très très loin des choses catchesques et qui était avec moi durant mon visionnage a scotché devant l'écran en me disant: "Mais c'est incroyable ce truc! c'est vraiment scénarisé ça?"
Joe va débarquer dans le main roster and he's gonna kill a lot of people...
C'est vrai que les lutteurs du pays du soleil levant ont été à l'honneur durant ce show, mais c'est amplement mérité, Aligato Nippon!
Bref, je suis conquis, du grand catch, que dis-je, de l'immense catch.

Glorious

L'entrée de Roode a été énorme, celle de Nakamura aussi. le progrès dans la production des Takeover est très notable.

Le match tag team était le MOTN de loin. Ce qui montre bien que la WWE sait faire du tag team divertissant avec des matchs de haut niveau, c'est juste qu'ils ne veulent pas en prendre la peine dans le main roster.

Merci Rapha!

Dis-moi, Nakamura, Itami, Joe, Aries, Roode, ils vont tous finir dans le roster principal ou pas?

Boule de cristal

Il semble évident au vu du final que la WWE a d'immenses espoirs dans Nakamura. Je prévois une entrée grandiose dans un ou deux Wrestlemania.
Le problème de toutes ces signatures de l'indy, c'est qu'elles sont plus toutes jeunes. Mais jusqu'à présent, on n'a jamais vu quelqu'un faire carrière uniquement à NXT. Même Balor, porteur de la division, est monté. Roode pourrait envoyer NXT au "next level" mais je pense qu'ils sont tous appelés à figurer un jour dans le roster principal. Même peut être seulement pour du gala.

Pour compléter: les âges..

Itami 35 ans
Nakamura 36 ans
Joe 37 ans
Aries 38 ans
Roode 39 ans

Sachant que balor avait 35 ans aussi pour sa montée.
Va pas falloir tarder pour les ex tna quand même! (Quoi que styles est arrivé à 38 ans par ex).

Certains oui

Nakamura et Joe seront utilisés comme des vrais main eventers et ont du temps pour faire le spectacle devant eux.
Austin et Roode, je les vois plus apparaitre pour quelques grands événements. J'ai du mal à les imaginer champions du monde à un moment, par exemple, surtout que Roode semble bien parti pour s'ancrer à NXT.

Et puis

Ils ont globalement entre 5 et 10 ans de carrière devant eux quand même.

Une bien belle nalyse en effet

C'est le revers de la médaille. Pendant qu'ils font des étincelles à NXT, ils ne font pas de miracles dans le roster principal.
Du coup on a une vrai bonne raison de s'abonner au Network mais on a aussi des PPV classique qui pourrait être tellement mieux.

Logique

Un beau move pour poursuivre l'extension du network en Asie.

Comme d'habitude, carte de qualité, matchs et histoires à la hauteur. Et review dans le même ton !

Japan Expo

Belle nalyse Raphy, c'est vrai que c'était un peu la fête aux japonais samedi soir.
Le rythme du ppv était très bon, tempo bien maitrisé et quel roster quand même...

On va dire qu'il manque un petit montage vidéo de qualité avant chaque feud pour ceux qui ne suivent pas les weeklys.

Épisodes manqués

Yep les japonais prennent le pouvoir avec en plus ibushi en bonne posture dans le cwc!
Pour en revenir aux épisodes que tu as manqué raph, y'a rien de flagrant, si ce n'est que Itami est déjà revenu depuis plusieurs semaines et enchaine les victoires ;-)

Haa ben voilà !

Merci Papy ! Effectivement j'aurais pu chercher la confirmation de l'info mais j'ai été grosse feignasse et je me suis dit qu'au pire, ça alimenterait les comms !
Mais j'avoue que vue la pop d'Itami, son retour "OMG" et son GTS, j'étais persuadé qu'on l'avait pas revu. ça aurait eu plus de force non ?

Yep encore que...

Je pense que l'événement le plus omg reste le gts plutôt qu'un éventuel retour surprise.
Après je me dis qu'ils ont préféré le faire revenir en show "classique", histoire qu'il reprenne tranquillement et qu'ils puissent tester son état physique avant de miser sur une grosse feud avec une tête d'affiche.
Et force est de constater qu'il a été plutôt bon ces dernières semaines.

Connexion utilisateur

What's up?



21 juin

Ca se fighte sévèrement au sommet du classement général. Aux étages inférieurs aussi. Les vignettes attendent vos légendes assassines ici. Ne les faites pas poireauter plus longtemps!

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin