Sondage

Après Donald Trump, quels autres Hall of Famers de la WWE devraient candidater à la tête d'institutions prestigieuses?:

The Beast and the Viper

Oberyn Martell: Have they told you who I am?

Gregor Clegane: Some dead man!

Game of Thrones, Saison 4, épisode 8, « The Mountain and the Viper »

 

Ce ppv a été historique. Un nouveau titre suprême a trouvé son premier maître en la personne d’un rookie, tous les autres championnats ont donné lieu à d’âpres confrontations, et l’iconique John Cena a peut-être entamé, à l’issue d’un match grandiose, son déclin définitif. Pourtant, ce qu’on retiendra avant tout, c’est le carnage final qui nous rappelle cette simple vérité : le catch est un spectacle de violence codifiée, et dans cette formule, au fond, le mot clé est « violence ».

 

 

Les voix dans la tête font « blblblblblblbllll ».

 

 

Nalyse de Summerslam 2016

 

 

À ce stade, l’humanité se divise en deux catégories : les gens qui ont déjà vu Game of Thrones, et ceux qui ne regarderont jamais la série. Si d’aventure vous faites partie d’une éventuelle tierce catégorie qui ne s’est pas encore laissée aimanter par les dragons et les zombies mais a l’intention de le faire un jour, fermez les yeux bien fort et ne les rouvrez que d’ici trois paragraphes, car je vais ici allègrement en spoiler l’un des moments les plus marquants.

 

 

 

Non, pas celui où la blonde trouve un bel avocat au marché, un autre.

 

 

Dans le huitième épisode de la quatrième saison, donc, on assiste à un combat à mort opposant un lancier insaisissable — surnommé The Viper car ses armes sont trempées dans un venin mortel — à un colosse indestructible répondant au doux sobriquet de The Mountain. Le plus agile des deux semble prendre l’ascendant grâce à sa vitesse d’exécution digne d’un Mohamed Ali dans la jungle zaïroise (« je vole comme un papillon, je pique comme une abeille », pour ceux qui ont la mémoire courte), mais un instant de relâchement permet à son adversaire de l’attraper et... disons que ça se finit pas très bien pour lui.

 

 

 

Genre elle, ben elle était pour The Viper.

 

 

Ce dimanche, dans le main event, à la Barclays Center Arena, les données étaient sensiblement les mêmes. Certes, les prémices de la joute étaient différentes — il ne s’agissait pas pour Orton de venger une sœur martyrisée, mais seulement de démontrer que là où tous les hommes avaient échoué, il était capable, lui le Legend Killer, de venir à bout de l’invincible Lesnar —, mais dans le ring de Summerslam, comme dans le sable de la King’s Landing Arena, une Vipère misait sur sa rapidité pour échapper au monstre qui lui faisait face, et sur la létalité de ses attaques soudaines (« un seul RKOouttanowhere, c’est tout ce qu’il me faut ») pour le vaincre. Et comme chez le booker sadique George R. R. Martin, la brute survécut à l’assaut, agrippa l’impétrant et le massacra littéralement, le laissant dans une mare de sang.

 

 

 

I killed her children! Then I raped her! Then I smashed her head in like this! (The Mountain, s'adressant à The Viper)

 

 

L’image finale est saisissante et nous renvoie deux ans en arrière, à la correction infligée par ce même Lesnar à John Cena, également lors de Summerslam. On n’avait plus vu autant de sang couler dans un ring de la WWE depuis l’Attitude Era, et il n’y a là rien d’un hasard : Brock s’est acharné à coups de coude sur l’arcade d’Orton, déclenchant volontairement un saignement abondant qui provoqua une petite mare rouge en plein milieu du ring. Le spectacle est rarissime et d’autant plus marquant. Il y a quinze ans, un combat sur deux se terminait ainsi, j’exagère à peine, et on s’y était accoutumé, c’était même devenu un passage obligé, à l’instar du kickout du finisher adverse : un match de haut niveau n’était complet que lorsque l’un des belligérants, voire les deux, le finissait avec le fameux « Crimson Mask ». Mais depuis la décision d’interrompre systématiquement les combats à la moindre goutte rouge, c’est devenu exceptionnel, et presque exclusivement réservé aux sorties de The Beast, qui confirme ainsi son statut à part dans la compagnie : il y a la masse des catcheurs, les champions, les challengers, les grands, les petits, les gros, les forts, les rapides... et il y a Brock Lesnar.

 

 

No other knight in the realm inspires such terror in our enemies. (Tywin Lannister, à propos de The Mountain)

 

 

Notons que cette fin sanguinolente ne fut pas du goût de tous, puisque les gazettes nous apprirent rapidement que, après la fin de la réunion, Chris Jericho en est pratiquement venu aux mains backstage avec la Bête, lui reprochant de s’être laisser emporter et d’avoir mis en danger la santé d’Orton — lequel aurait toutefois certifié que le combat a eu le déroulement et l’issue prévus au départ, et que Brock avait fait très exactement ce qu’il était convenu, ni plus ni moins. Les bookers n’avaient probablement pas anticipé que la victime saignerait autant, mais Lesnar, qui a peut-être un peu trop appuyé ses coups, est globalement resté fidèle au script, dont l’objectif était précisément de montrer que là où les autres vainqueurs se contentent d’estourbir suffisamment leurs adversaires pour leur river les épaules au tapis durant trois secondes, le golgoth, lui, les anéantit littéralement.

 

 

Brock Lesnar sera désormais connu sous le surnom « The Legend Killer Killer ».

 

 

La démantibulation absolue d’Orton le rappelle avec une force éclatante : Lesnar, fort de son passé dans l’Octogone, est en kayfabe le mastre ultime de fin de niveau, jamais vaincu à la régulière, toujours un ou deux crans au-dessus de ses plus farouches concurrents. Ce dimanche a vu le couronnement du premier UNIVERSAL CHAMPION — le genre d’événement unique qui, normalement, aurait cent fois mérité d’être placé en toute fin de soirée. Pourtant, le show ne se conclut pas par une pluie de confettis sur la tête peinturlurée de Finn Balor, mais par le rictus de la Bête qui contemple son œuvre barbare : Orton noyé dans son propre sang, et le boss de Smackdown Shane McMahon exécuté à ses côtés pour faire bonne mesure. Le fait qu’à côté de l’ancien champion de l’UFC, Finn Balor ressemble à un petit garçon accroît encore ce sentiment de suprématie absolue du gorille albinos sur tous ses congénères.

 

 

- Who am I fighting?

- Does it matter?

- No.

(The Mountain et Cersei Lannister, S4E7, « Mockingbird »)

 

 

Cette situation pourrait, dans l’immédiat, orienter le tueur vers un chemin tout trouvé : Lesnar, bien qu’il émarge à Raw depuis le retour de la séparation des brands, devrait croiser le fer avec ce qui se fait de mieux à Smackdown. En effet, un tel affront au boss de la compagnie bleue ne peut décemment rester impuni. Mais le champion de Smackdown est Dean Ambrose, qui vient de feuder avec le copain de Paul Heyman et de se mesurer à lui à Mania (et n’est probablement pas très chaud à l’idée de renouveler l’expérience); et puis, il est peut-être trop tôt pour brouiller la séparation entre brands en lançant Brock sur le show bleu, même si Orton est également de Smackdown. De toute façon, on peine à imaginer un adversaire à la mesure de l’invincible intérimaire : il a déjà vaincu à peu près tous les main eventers de la place (prions seulement que Shane ne se mette pas en tête de l’affronter seul à seul, on peine encore à oublier son horrible match contre le Taker au dernier Mania). Orton peut demander une revanche (après tout, il n’a pas été pinné ni n’a abandonné!), mais à terme, il faudra faire grandir d’autres stars pour se mesurer au vrai maître des lieux.

 

 

 

John Cena, je l’ai baisé. Triple H, je l'ai baisé. Dean Ambrose, je l'ai baisé. Randy Orton, je l’ai baisé. L’Undertaker, j’étais bourré, n’empêche je l’ai quand même baisé!

 

 

Et ça tombe bien, la création de nouvelles stars, ce fut l’autre grand thème de la soirée, puisque les anciens comparses du Bullet Club tokyoïte peuvent célébrer la soirée au saké (à condition d’en extraire d’abord les couilles de Big E.) : Anderson et Gallows ont gagné (certes par DQ, du fait du retour inopiné de leur victime déburnée, mais quand même) contre le New Day malgré l’assistance d’un Jon Stewart en pleine rédemption; et surtout, Finn Balor et AJ Styles ont marqué leur territoire de la plus spectaculaire des façons.

 

 

- Ah ah, on est les meilleurs, en quelques mois on a tout défoncé à la WWE, qui est-ce qui nous reste à battre encore les gars?

- Ben y a plus que Brock Lesnar.

- Tu as dit Zack Ryder, c'est ça? Entendu, on va lui faire la peau.

 

 

La victoire de Styles sur Cena fut superbe, on s’y attendait, mais aussi parfaitement clean, on s’y attendait moins. Le combat rappela les Cena-Owens de l’année dernière, et notamment le tout premier d’entre eux : un nouveau venu heel mais qui ne triche pas spécialement, qui brille de mille feux par la variété de ses attaques et par l’opiniâtreté de sa résistance (Styles survécut même à un AA de la deuxième corde!) et parvient à vaincre le Marine à la régulière, avec son finisher, au milieu du ring. Le tout est survenu après un clip récapitulatif de la feud qui insistait lourdement sur l’assurance de l’ancien porte-drapeau de la TNA et se concluait par ces propos : « Je vais te vaincre à Summerslam, et tu devras reconnaître à Smackdown que je te suis supérieur. Soit tu le fais et tu seras un loser, sois tu t’y refuses et tu seras un menteur : dans les deux cas de figure, j’aurai gagné. » Après sa défaite, un Cena prostré resta longtemps assis, incrédule, dans le ring, sous les applaudissements d’une foule pour une fois compatissante : depuis que Cenawinslol n’est plus systématiquement d’actualité, the Champ est devenu nettement plus sympathique. Son départ claudiquant et abattu, son salut final au public, les évocations de sa retraite future dans le clip et surtout le bandeau Never Give Up abandonné dans le ring ouvrent la porte à toutes les théories concernant son avenir à court et moyen termes.

 

 

Mais quel est l’abruti qui a donné ce bandeau à Yohan Diniz avant le début de sa course?

 

 

Bien sûr, Cena est encore loin d’entamer sa tournée d’adieux; mais une défaite aussi indiscutable, dans un match aussi symbolique, doit conduire à une évolution de son personnage. Pourquoi pas un recul progressif dans la carte, une grosse période de doute, avant un (dernier?) retour en grâce au sommet par la grâce de son tout-puissant slogan? En attendant, Styles se positionne comme la plus évidente des solutions dans la quête d’un nouveau challenger pour le champion WWEWHC Dean Ambrose, qui n’a finalement connu guère de soucis pour se débarrasser d’un Dolph Ziggler qui voit là passer une nouvelle chance d’accéder enfin au sommet. Là aussi, le clip d’avant-combat fut excellent, et la déception n’en est que plus grande : le match fut correct, sans plus, on n’eut pas vraiment le sentiment que le Showoff allait chercher au plus profond de lui-mêmeles ressources nécessaires pour l'emporter, et s’installe qu’on le veuille ou non (les bookers le veulent, eux) l’impression que cet homme-là est effectivement bon, mais pas assez pour un titre de champion du monde...

 

 

Ziggler n’a toujours pas l’aura d’un main eventer. Pourtant, la WWE fait vraiment tout pour le mettre over dans ses clips publicitaires. C’est à n’y rien comprendre.

 

 

Quant à Finn Balor, le voilà tout en haut de la chaîne alimentaire (enfin, en-dessous de qui vous savez quand même) quelques semaines à peine après sa première apparition dans le roster principal. Pour ma part, je demeure un peu sceptique. Je m’incline devant l’audace du booking qui consiste à placer la nouvelle ceinture sur un rookie à ce niveau et non sur le très installé Seth Rollins, mais a-t-on réellement le sentiment, après ce Summerslam, que le catcheur number one de la compagnie, c’est lui? Le combat fut bon, ce n’est pas le problème, mais on a déjà vu pas mal de matchs de ce calibre, et l’arsenal de l’Irlandais ne paraît pas suffisamment novateur pour qu’on admette immédiatement sa supériorité sur le reste du roster. Ce dimanche, Lesnar a été monstrueux, Cena et Styles magnifiques, Ambrose très solide, Orton héroïquement résilient aussi longtemps qu’il avait en lui un souffle de vie... et Balor a gagné un bon match, sans plus. Quant à son entrée tant vantée, il faut quand même éprouver une fascination absolue envers le grand-guignol kitsch pour s’en émerveiller et ne pas y voir une simple resucée de quelques gimmicks passés à la limite du risible.

 

 

Merde, le Boogeyman et Kane ont fusionné.

 

 

C’est peut-être d’ailleurs le sens qui sera donné à son règne : un champion qui doit prouver qu’il mérite d’être là, face au scepticisme de ses collègues. Qu’on s’entende bien, il est plus que positif de voir au sommet de la WWE un type qui pourrait à bon droit voltiger actuellement dans le tournoi des Cruserweight ; il faut seulement, pour qu’on adhère pleinement au principe, que l’on comprenne en quoi il est supérieur à tous les autres catcheurs de son gabarit. À mes yeux, Daniel Bryan avait magnifiquement relevé le défi, par l’impact de ses coups, la justesse de son exécution et l’intensité constante de son personnage, qu’il soit heel ou face; marcher sur les traces du Dragon, c’est tout le mal que l’on souhaite au Dragon King... (passage écrit avant le Raw d’hier soir, obviously).

 

 

 

Aïe, je me suis fait un peu mal à l’épaule en pointant le ciel comme ça. J’espère que c’est pas trop grave.

 

 

Le reste du show, écrasé par ces trois combats majeurs, ne restera pas dans les annales. La soirée étant déjà très chargée, c’est en pré-show que Sheamus gagnait le premier de ses (probables) sept matchs contre Cesaro, tandis que Zayn et Neville profitaient d’une nouvelle mésentente des Dudley, et qu’un match à six équipes chauffait la foule (et laissait envisager un heel turn des Usos).

 

 

 

Mastère en psychologie des catcheurs, cinquième année, deuxième trimestre : « Quand des gentils tirent la gueule après une victoire, c’est qu’ils vont turner heel. »

 

 

Ambrose, on en a déjà parlé, a survécu sans trop de soucis à un Ziggler moins enflammé qu’on aurait souhaité. Le Miz s’est sorti en cinq minutes des assauts d’Apollo Crews, catcheur émérite peut-être, mais manquant dramatiquement de personnalité pour l’instant. Malgré l'absence en ringside de son acolyte Dana Brooke, Charlotte a repris le titre féminin à Sasha à la régulière, sans que l’on comprenne très bien pourquoi. Et le trois contre trois féminin, qui ne fut là que pour remplir le temps d'antenne, a surtout valu par la longue présentation d’Eva Marie... avant l’annonce de son absence pour surmenage (en réalité pour suspension; j’adore son gimmick, perso, tant qu’on la voit jamais catcher, ça me va très bien) et son remplacement au sein de l’équipe heel par Nikki Bella, de retour après dix mois d’absence, accueillie à ma grande surprise par des applaudissements nourris, et auteur comme de juste du pin de la victoire sur Carmella.

 

 

Soulagement de la foule, qui avait tout de même payé ses billets très cher : Eva Marie a été remplacée par une autre meuf à gros nichons en silicone.

 

 

En ouverture, Jeri-KO battaient joliment les SAWFT, qui avaient obtenu l’honneur de lancer la grande soirée avec une promo pleine de cheap pop, toujours un succès. Les deux Canadiens roulent très bien ensemble, mais il est quand même dommage de voir un type du calibre d’Owens végéter à ce niveau. Gageons que ce n’est que temporaire — je ne peux pas être le seul à rêver de le voir pendant 25 minutes face à Lesnar!

 

 

- Chris sauve-moi, ils veulent m’envoyer contre Lesnar!

- T’inquiète mon pote, je vais lui péter la gueule backstage ce soir et on le reverra plus jamais.

 

 

Enfin, le match entre Rusev et Reigns n’a jamais démarré, du fait d’une attaque en fourbe du Bulgarusse avant la cloche. Le Samoan renversa la tendance et s’en prit longuement et violemment au malheureux époux d’une Lana éplorée, au point que les supputations sur un heel turn du beau Roman s’en trouvent alimentées — mais il y a eu tant de moments où il aurait fallu le faire basculer ces dernières années, ça serait ballot que ça se produise autour d’une feud démarrée dans un gâteau à la crème...

 

 

Le heel turn, c’est derrière toi, abruti! Y a un an!

 

 

Concluons par un passage moraliste, gnangnan et répétitif, vu que c’est tout ce qui me vient à l’esprit actuellement : la mare de sang formée sur le ring après trois heures de galipettes et de faux coups, c’est qu’on le veuille ou non la représentation la plus crue et la plus dérangeante de ce voyeurisme malsain qui constitue une partie (une partie seulement, contrairement à ce que prétendent les détracteurs de l’ignoble art, mais une partie réelle tout de même) de l’attrait que le catch exerce sur nous. Comme les spectateurs de GoT, nous voulons certes suivre un récit haletant et cohérent, assister à des rebondissements à la fois inattendus et justifiés, nous esbaudir de la beauté du spectacle... mais au fond de notre cerveau reptilien, il y a toujours une excitation primaire pour la vue du sang qui gicle de la tête d’un pauvre hère pris dans les grosses paluches d’un type de 150 kilos. Assumons-le, résignons-nous à cette composante honteuse de notre passion, voire réjouissons-nous : il y a une septième saison des Thrones en préparation, et il y a encore du Lesnar à l’horizon WWEsque.

 

 

Et comme d’hab, on sera aux premières loges.

Je ne comprends pas ...

Tout ce foin pour le combat Orton Vs Brock, en même temps Paul l'avait bien dit à Orton qu'il allait se faire laminer sévère ... et c'est bien ce qui est arrivé.

Oui il y avait du sang, j'avoue que cela m'a fait bizarre (c'est que je l'aime bien depuis le temps Randy malgré ses défauts) mais ce n'était pas pire que son premier match retour à Extreme Rules contre Cena ou Brock lui fait la même chose, et là aussi il y en a eu du sang, mais Cena se fait soigner en live et poursuis le match et gagne contre toute attente.

Sinon j'ai assisté à un miracle, punaise la victoire d'AJ sur Cena clean en plus c'est juste incroyable ... je me demande ce qu'a fait Cena pour se faire punir de la sorte ...

Cela m'amène a Reigns, punaise lui est nettement moins bien servi que Cena à son époque, passer du status d'invincible à jobber c'est chaud ... mais je pense qu'il a les capacités pour rester en haut. Et perso j'aime bien son nouveau coté un peu monster Heel dans ses matches dommage que l’ascendant jobber soit le plus fort mais perso je l’amènerai dans cette direction pour amener une nouvelle dimension à son personnage (pas de heel turn sinon il va squatter la ceinture pendant des mois).

Cet article...

...a eu les honneurs de beaucoup de commentaires et c'est mérité.
Il y a quasiment de quoi monter un article cohérent avec ses coms!
Si il y des utilisateurs de G+ sur les CDC, sachez que je partage les bonnes feuilles du site des CDC au profil Heel Krix où je suis en suivi avec les CDC, mais ils ne s'en sont jamais rendu compte! Abovelol!
En fait c'est chiant, car ils ne m'ont pas en suivi, donc ils ne doivent pas voir ce que je poste re-abovelol!
On fait de la pub aux amis comme on peut, à son niveau, avec son petit rézo ;)
Longue vie aux CDC!

Merci Krix!

Mais tu surestimes largement nos capacités si tu crois qu'on gère quoi que ce soit sur Google +... D'ailleurs si tu crois qu'une présence sur ce réseau-là nous permettrait de trouver de nouveaux publics, on serait heureux que tu nous expliques comment (par exemple autour d'un pichet de vin)!

Bah...

....vous avez un compte et profil Google + déjà existants.
Intitulé fièrement: "les cahiers du catch" et il doit y avoir 5 posts dessus dont deux de moi lol nan je déconne!

Et...

...je veux bien le gérer votre profil google+ et mettre du contenu.
J'ai fait le calcul que ça me prendra environ 0,0003% de mon temps de cerveau disponible par semaine. Ce qui me semble acceptable, pour faire votre promotion.
Je vais mettre du contenu des CDC (enfin je je le fais déjà un peu...) sur mon profil et ma collection dévolue au catch.
Faudrait que je puisse poster en direct sur le profil CDC.
Et je permettrais de reprendre des articles du Krield aussi ;)
Enfin, pour les modalités si ça vous branche, contactez-moi par mail.
Vous savez où me trouvez.
Je le sens, je le sais, attirés que vous êtes par l'odeur de la bêêête et du sang...
Voilà merci à bientôt il vous en prie.

Une brute dangereuse pour ses partenaires...

Capable de blesser des main eventer.
De laisser en sang un des tops guy de la compagnie.
De péter une légende au point qu'elle ne finit que difficilement le match dans un état dangereux pour sa santé.
...
Putain de brute ce Seth Rollins!

Bonjour !

Hmmm... un papier (pardon une nalyse) intéressante, des commentaires intéressants et bien écrits... Je vous lis depuis le dernier Wrestlemania seulement, mais il est temps de m'inscrire aux CdC !
Et d'en profiter pour vous saluer comme il se doit !

Welcome!

Et réjouis-toi, t'as des milliers d'articles hilarants (de la Baltique) en retard, elle est pas belle la vie? :D

Yo

Salut à toi jeune visiteur et bienvenue. Installe toi confortablement et sache qu'il n'est jamais trop tard pour s'inscrire aux CdC. :)

Tout a déjà été dit dans les

Tout a déjà été dit dans les grandes lignes et d'ailleurs, je me réjouis de lire autant de commentaires en ces lieux. :)
Je fais partie du camp de ceux qui trouvent qu'une barrière a été franchie avec la conclusion de ce main event – personnellement, je reste partisan d'une fin beaucoup plus modérée (le combat Lesnar vs Cena à Summerslam 2014 demeure pour moi une franche réussite). La fulgurante sauvagerie manifestée par Lesnar a réussi à me déranger et pourtant, j'ai quelques années de catch au compteur. Mais comme l'explique très bien Axl, avec le temps on a fini par oublier l'invraisemblable violence de l'Attitude Era. Du coup, revoir ce genre d'images en 2016 est pour le moins déroutant.
.
Je tenais juste à souligner que pour ma part, je suis à la fois surpris et déçu d'avoir préféré Takeover Brooklyn II à Summerslam. Cette remarque est évidemment très gratifiante pour le show jaune mais est a contrario très dévalorisante pour le ppv du Big Four (qui m'a semblé interminable). En tout cas, quand on en arrive à tirer ce genre de constat, c'est qu'il y a bien quelque chose qui ne tourne pas rond à la WWE.
.
PS: d'un strict point de vue formel, je viens de réaliser que le combat féminin 6 vs 6 a duré aussi longtemps que... le main event! Quand j'vous dis qu'il y a un truc qui cloche.

Et maintenant ? On fait quoi, maintenant ?

Très chouette nalyse !
(et très bon parallèle avec aGoT, je n’y avais pas songé malgré les fortes similitudes !)
Effectivement, on peut s'interroger sur le message que la WWE souhaite nous faire passer avec ce PPV.
Je suis pas mal surpris par le choix du ME. Ok, c'est toujours un gros truc d’avoir Brock, en plus dans un match inédit contre Orton, ok… mouais…
On a quand même la création du nouveau titre majeur du show majeur de la WWE ce soir-là. Pitain, c’est pas rien, quoi ! Alors ils savaient déjà pas mettre en avant les titres secondaires, mais là ils n’ont pas mis leur nouvelle ceinture (moche) sur orbite au premier lancement. C’est dommage, et pour le mood du PPV, c’eût été mieux de finir sur une image plus chouette, avec un Balor triomphal, plutôt qu’avec ce qu’on a eu.
Parce que je vois deux soucis, moi : un sur l’idée, et un sur la réalisation de cette idée.
Sur l’idée. Ok, les mecs veulent finir sur une image, euh… genre une image choc, quoi… bon, ça donne quand même l’impression d’un match qui ne va pas au bout quoi (oui il va au bout puisqu’il y a un vainqueur, mais vous voyez très bien ce que je veux dire, hein ? alors arrêtez un peu, merde, quoi). Et du coup, ce coït interruptus succède au non match pour le titre US… ça fait deux. Le mec qui se barre 45 minutes en avance pour ne pas être dans les bouchons ne rate finalement pas grand-chose (si ce mec était là à Mania, il n’a pas dû hésiter longtemps avant de le faire, d’ailleurs). Donc voilà, ça fait un fin de PPV qui fait pschhhhhhhh d’après moi.
Ensuite sur la réalisation, bin je suis désolé, on a beau dire que c’était prévu et tout, mais les mecs vont-ils dire autre chose ? Mais ok, ok, admettons… faut encore qu’il imite la voix d’un gars que j’connais hein ? hein ? ah non, c’est pas ça. Bon admettons, c’était écrit, c’était prévu, ok… Alors pourquoi il y a tout ce flottement à la fin. L’arbitre qui arrête Brock un moment (ça, ok, normal), puis Brock qui y revient un coup, parce que bon, il a une image à vendre, mais qui y va avec des coups grossièrement fake, genre bon, faut faire le méchant mais là quand même, on va éviter de trop y toucher… Puis la cloche qui retentit sans demande de l’arbitre, qui du coup suit le mouvement pour donner une décision… D’après moi, tout ne s’est pas déroulé comme prévu. Pas vraiment. En voyant la cicatrice d’Orton, je me disais que c’était pas un blade job, mais en revoyant les images du combat, on dirait que Lesnar ne tape pas du tout là où ça s’est ouvert. Du coup, blade job, en fait… Et on dirait que pour plus de réalisme et un timing plus fin, Orton s’ouvre au moment où il se protège la tête avec ses deux mains, pendant les premiers coups de poings de Lesnar. Sauf qu’avec cette super idée, ça secoue vachement, et y a pas moyen de faire un truc propre. Résultat, Orton se rate, et c’est la piscine… Mon avis, c’est qu’ils voulaient un peu de sang, des toubibs, deux badass qui les repoussent, et une fin de match plus catchesque, au bout de quelques moves de plus (pas trop quand même). Mais à jouer aux kakous avec des lames de rasoir, ça a donné un truc pas franchement télégénique… (du coup, le coït interruptus est peut-être plus accidentel que voulu… n’empêche qu’à l’arrivée, madame tire la gueule…)
Et tout ça pour quoi ? Ca renforce l’image de Beast qui collait déjà à Lesnar. Déjà, je ne suis pas convaincu qu’il soit ENCORE PLUS fort qu’avant le match. Le mec avait déjà la gueule collée au plafond (pas celui en verre de Koffi et Ziggler, hein, le vrai plafond tout en haut), il n’était pas moins une menace il y a trois semaines qu’il le sera à présent… Et donc au passage, on dégrade Orton, qui finit à l’hosto là où d’autres s’en sont tirés avec seulement un sérieux mal au fion. Et donc on a aussi dévalué la création du MilkyWay Championship, qui aurait pu être brandi et apparaitre sur la dernière image du PPV. C’était très bien à WM30, Bryan était on top of the world, mais le OMG moment de Brock n’en avait pas été atténué pour autant.
Donc maintenant on a un énorme Lesnar. Plus grand que la nouvelle ceinture, elle-même plus grande que les autres ceintures, etc… Ils ont intérêt à en faire quelque chose de très chouette, parce que sinon, ce sera un peu toussa poursa… Alors vont-ils le faire, le truc très chouette, hein ? Hein ?

Je ne crois pas du tout au blade job

Ces temps-là sont terminés, et Lesnar sait bien que quelques coups de coude bien placés peuvent provoquer un saignement. Pour moi, le but était qu'Orton saigne du fait des coups de Brock, et j'imagine que dans la foulée il devait retenter un contre désespéré et encaisser un F5 définitif pour qu'on termine de façon nette — je ne serais pas surpris d'apprendre à terme que le TKO n'était pas la fin prévue, même si l'inverse ne me surprendrait pas des masses non plus. Je pense surtout que le saignemet ayant été plus abondant que voulu, il a été décidé de mettre fin au combat, d'où un certain bordel, notamment avec la cloche (mais si les mecs sont pros, ils prévoient aussi ce cas de figure d'un saignement excessif et annoncent à Brock qu'en ce cas Shane viendra le défier et prendre un F5).
D'accord avec toi sur la conclu, en revanche: Lesnar n'est pas devenu encore plus fort qu'avant avec cette victoire, vu qu'il était déjà au sommet. Je pense que l'idée c'est de l'envoyer vers la ceinture majeure de Raw quand il daignera repointer le museau, et soit la lui filer et la lui faire perdre à Mania face à un gentil méritant (l'idée initiale avec Reigns y a un an), soit faire échouer sa chasse d'une façon qui l'oriente ailleurs (genre il se retrouve, aux Series, dans un Triple Threat pour le titre Universal, contre disons Rollins et Rusev, Rollins gagne et Brock juge Rusev responsable de sa défaite => programme contre Rusev. L'autre option, bien sûr, c'est le "dream match" à Mania contre the Rock ou Batista...

Autre option

Un autre "dream match" semble être dans les tuyaux du côté de Stamford: ce serait Lesnar vs Goldberg 2. Je suis tombé sur des vidéos très récentes des deux gus (dans le cadre de la promotion du futur jeu vidéo WWE 2K17) où on les voit évoquer chacun de leur côté (assez explicitement) le combat retour de Mania XX. Bien sûr à ce stade, aucune certitude que ça se fasse bel et bien mais tout de même, ça fait plus qu'ouvrir une porte tout ça...

lesnar + titre

Mais le problème de Lesnar avec le titre c'est sa présence régulière. La dernière fois, il ne daignait déjà pas défendre son titre en PPV (une fois entre Summerslam et le Rumble)
Là, avec des PPV exclusifs, ça risque d'être compliqué et de desservir Raw par rapport à Smackdown

Y aura des ppv communs non?

Il revient disons aux Series et gagne le titre, les contenders se disputent à TLC le droit de l'affronter au Rumble, au Rumble il défend avec succès, le ppv entre Rumble et Mania est là aussi consacré à la désignation d'un nouveau first contender et à Mania y a ChampionBrock contre NewContender, hop!

Commun ou non

Il venait pas la derniere fois, pourquoi il se bougerait plus cette fois-ci ?
Si son planning est plus clair et sa présence automatique, aucun problème. Sinon, akoibon?

Ben il vient quand même un peu

Là je te parle de trois ppv sur la période novembre-avril, et que du Big Four. Je vois pas le souci.

Ca le faisait...

...quand il était champion, je trouve, d'ailleurs.

Le soupçon de rareté qui faisait que ces matches pour le titre étaient vraiment importants. Et un minimum de présence tout de même, pour ne pas que le titre soit "confisqué"...
Perso, ça m'allait.

Lesnar

Je pense que l'histoire qui doit etre écrite est la suivante: on laisse tout passer à Lesnar.
Dopage non puni, va voir ailleurs (match UFC), acharnement sanglant sur l'adversaire, aucun respect du directeur de Smackdown...
Si Steph ne fait rien, pour moi ce sera la preuve que l'histoire est "Lesnar fait vendre, il a l'immunité". Et ce serait le début de la guerre des shows, entre un frère furibard et une soeur narquoise.
.
Pour le reste, même si c'était approximatif, j'ai aimé le match pour le titre féminin, le 3e match de la soirée pour moi. Derrière Ballor/Rollins et surtout CENA/STYLES. Jonhjonh me semble parti en rédemption jusqu'à Mania où il touchera son titre pour égaler le vieux Ric.
.
Pour le reste: Amore ne doit pas lutter, KO est génial, Ziggler n'a pas sorti son meilleur match, mais ca fait plusieurs fois qu'Ambrose décoit aussi (Jericho, Ok pour Lesnar...), qui va ouvrir les yeux?
.
Reigns est con, il aurait pu refoutre Rusev sur le ring et lui prendre son titre, au lieu de ça, il s'en fout royalement, déjà que dans l'histoire pour moi c'était le heel, ca n'aide pas.
.
Cesaro/Sheamus était sympa, Carmella me semble pire qu'Eva Marie, et j'ai l'impression que Stewart a tué le public qui ne me semble s'etre réveillé qu'en plein milieu de Balor/Rollins.
.
Un PPV ou je ne retiens que 3 matches (enfin 1 et 2 pas mal), et du sang, pour le show de l'été, c'est bof.

Well Dunn

Bravo. Je vais m'enflammer rapidement. J'avais vraiment peur de voire sur la page d'accueil des CDC un article bien-pensant condamnant le "comportement" de Lesnar.
Dieu merci Axl sait reconnaitre un segment scripté d'un dérapage incontrôlé.
sinon mes pensées en vrac :
Efficacité redoutable du main event qui aura déchainé les passions.
ÉNORME dream match entre Cena et AJ Styles.
Championnat féminin grandiose entre Sasha Banks et Charlotte.
Un Universal Championship historique handicapé par un public exécrable et une blessure de Finn Balor.
Un championnat par équipe toujours englué dans les sucreries indigestes du New Day.
Grosse déception pour le WWE Championship avec à mes yeux un Ambrose en-dessous de tout.
Un IC Title anecdotique.
Le retour non-attendu de Mme Cena.
Un opener joliment troussé grâce à JeriKO.(Avec Y2J qui je vous le rappelle est désormais le mec qui a les plus grosses coucougnettes de tout le roster ... ou alors c'est aussi un work et c'est la prochaine victime du golgoth Lesnar, en tout cas il a déjà un bon chapitre pour son prochain bouquin)
Un affrontement Cesaro/Shaemus de très haute volée.
Un kick-off intéressant.
Et ce psychopathe drogué de Roman Reigns qui détruit le pauvre Rusev. C'est scandaleux il mérite la prison à vie, frapper le pauvre bulgare blessé sous les yeux de sa femme quelle honte. A la WWE en 2016 autant de violence je suis outré.

Petite précision

Nikki a fait le tombé sur Carmella, pas sur Alexa Bliss vu qu'elles étaient dans la même team.

Généralement j'aurai laissé passé car Osef mais là, Bliss est belle, Carmella ridicule, je ne pouvais pas.

Sinon, totalement d'accord avec ta conclusion et pourtant je ne regarde pas GoT.

Pardon et merci!

Shame on me, je corrige fissa.

Sunday bloody sunday

Très bonne nalyse du Top guy des CDC.
Comme je suis une énorme feignasse, et que j'ai pas envie de retrouver l'inspiration que j'ai eu à chaud, je me permets de copier coller mon post du forum sur mon avis général, puis mon sentiment sur le cas Lesnar, jetez moi des pierres, ouvrez moi le cuir chevelu, I don't give a shit...
.....
First of all, je n'ai absolument pas compris l'ordre des matchs, c'était étrange.
Bon à part ça, à chaud, je viens de finir le visionnage du PPV, et mes premières impressions sont assez mitigées.
Je pense faire partie des enthousiastes sur les CDC, mais beaucoup de choses m'ont laissé un vague sentiment de déception sur l'ensemble du PPV.
Désolé d'avance pour le pavé qui va suivre, je sais qu'en com sur la homepage, c'est chiant à lire, mais tant pis, je suis un habitué :mrgreen:
Alors pour commencer, j'ai pas regardé le preshow et je pense avoir bien fait au vu des reports que j'ai lu.
......
Je commence par le top de la soirée pour ma pomme. Le meilleur match de la soirée fut pour moi sans aucun conteste Cena vs Styles, les deux ont été grands, contre après contre, Styles se permet un torture rack incroyable sur Johnny et le combat se termine un beau finish, bref c'était super, peut-être le seul match qui a répondu à mes attentes.*****
......
Le US, mouais vraiment dommage, Rusev et Reigns étaient tout à fait capables de nous sortir un beau match et les bookers ont choisi cette voie que je n'approuve pas, du gâchis. Par contre quel monumental spear de Roman, super bien sellé par le bulgare.
.......
Le titre IC, euh comment dire...MEEEEERDE, je suis limite en colère et j'en pleurerais de rage. L'intercontinental est traité comme une bouse de troisième zone, je considère que c'est un manque de respect absolu envers les grands lutteurs qui l'ont détenu, Randy Savage doit se retourner dans sa tombe. Le match était court, nul, aucun climax, aucune émotion et un niveau in-ring proche du néant, putain Uhaa nation était tellement bon en Indy et il semble complètement limité à la WWE, le Miz lui donnait l'impression de se faire chier (peut-être pas très content justement du traitement réservé à son règne), il gagne clean et dégage illico, je pense que dans les coulisses, il devait être déçu, en tout cas moi à sa place je le serais
.....
Le tag team title, après take over hier, dur de se remettre dedans, le match était pas mal sans plus, content de revoir Big E en forme, les New day conservent le titre, on verra bien la suite pour cette division, mais il va falloir bosser parce que à NXT ou la LU, il y a une autre approche des match tag team et c'est 1000 fois meilleur, c'est quand même un comble que la big league ne soit pas foutue de présenter des combats par équipe quatre étoiles minimum.
.....
Le tag team féminin est pas trop mal, étonnamment long et Nikki bella a eu une belle pop pour son retour, sinon Eva Marie ça devient une sorte de runnin'gag lourdingue et ça ne m'intéresse pas, edit: mais je rejoins Axl sa gimmick est parfaite en ce moment puisqu'elle ne catche pas.
.....
Le match pour le titre féminin, c'était bien, mais pas mal de botchs quand même non? Il me semble que Sasha s'est réellement blessée et ça a perturbé les deux femmes. j'ai lu qu'il était prévu qu'elle perde son titre, pourquoi pas après tout, je trouve que Charlotte est une belle femme et une superbe athlète, et elle est très bien dans son rôle de Heel, j'adore quand elle pleure de rage (un peu comme moi avec l'IC...). bref, j'aime ces deux filles, et avec l'arrivée de Bayley, il va y avoir matière à faire un truc sympa avec la division féminine.
....
Sawft vs Jeriko: Alors là, je rentre dans le paragraphe où je sais que je vais me faire pas mal d'ennemis, alors que je vous aime tous aux CDC moi (le mec qui se rattrape :lol: ), mais désolé, là je me dois de vous dire la vérité.
Alors voilà, je déteste Enzo Amore...Je ne conteste pas son talent au micro, mais vous imaginez vous coltiner sa promo pendant encore deux ou trois ans? moi non. Et puis ce mec est affligeant dans le ring, je ne lui trouve aucune crédibilité, aucun talent athlétique, si juste faire deux ou trois pas de danse suffit pour faire un catcheur honnête, alors à bientôt 45 piges, il est temps que je postule à la WWE. Big Cass est en revanche prometteur et est bon au micro, m'est avis que Enzo devrait se contenter d'être manager du géant et ne plus remettre les pieds dans le ring. Voilà, détestez moi. Sinon JeriKo ont gagné, Chris "contrôle qualité" Jericho fait le taf et a une bonne alchimie avec son comparse, et heureusement qu'il était là pour mettre l'affreux Enzo un peu en valeur. KO est génialissime :onyourknees: je veux le voir main-eventer.
....
Ziggy vs Dean: Là, vous connaissez mon amour immodéré pour Ziggy, mais je n'y croyais pas. Le match a été pas mal, mais finalement assez court, très mal placé dans la carte et le public m'a semblé apathique durant le match. Je continue à penser que Dean est un excellent personnage, mais limité in-ring,j'aimerais qu'il se renouvelle un peu à ce niveau. Ziggy, je l'aime et l'aimerais toujours malgré la défaite, qu'il laisse tomber le world championship et revienne vers l'IC pour y faire un super run et redonner le lustre à cette ceinture, il est d'ailleurs le meilleur champion IC des dernières années sans conteste (vous avez vu, je lâche rien avec l'IC )
....
L'architraitre vs le demon pushé de l'année: Je suis totalement abasourdi qu'on chie sur Reigns qui est là depuis 4 ou 5 ans et qu'en deux mois Balor devienne champion et que tout le monde applaudisse et pourtant j'apprécie bien l'irlandais. Mais durant le match, je serais curieux de compter le nombre de sauts chassés qu'il a réalisé, le final est symptomatique d'ailleurs, je crois qu'il en place 4 ou 5 d'affilée, j'ai trouvé ça too much comme quand Roman envoie cinq superman punch et que ça saoule tout le monde, moi le premier alors que comme Balor, j'aime bien Roman. Voilà, il est le 1er champion de l'univers, tant mieux pour lui, mais j'espérais une victoire de Rollins que je trouve bcp bcp plus méritant et qui a entièrement géré le build up de cette feud.
.....
Enfin, Orton vs Lesnar que perso, je n'aurais jamais placé en main-event, un brawl énorme, not a tactical Wrestling match comme l'a dit Ranallo, et un finish malsain pas très PG ce truc, accidentel? Work? on en saura un peu plus d'ici quelques jours j'imagine . Incroyable le traitement de Lesnar à la WWE quand même, mais je vais y revenir plus bas.
....
Si j'avais su, j'aurais regardé Summerslam, et après Take OVER que j'ai trouvé somptueux.
.....
Voilà mon sentiment suite à un débat sur le forum fort intéressant et choquant pour moi aussi sur certaines réactions, mais ça c'est les aléas et le plaisir aussi du forum, d'ailleurs ce débat m'aurait donné envie d'en faire un article, mais je suis en manque de temps pour cela alors voilà, suite à une réaction du Sieur Ringseid entre autre (dont je me permets de citer sa phrase), la moutarde forte m'est un peu monté au nez, je rajoute dans le com ci présent d'ailleurs un petit complément à mon post original, mais je pense avoir été juste honnête, vous avez bien sûr tout le loisir de ne pas être d'accord avec moi, et je vous aimerais quand même, même Corbin...hum...:
"En tout cas vu le nombre de réactions outrées par la manoeuvre de Lesnar je crois qu'on tient le meilleur work depuis la pipebomb de CM Punk."
::::::::::::::::
Je considère ces réactions outrées légitimes, work ou pas work, blade job ou pas blade job, scripté ou pas scripté, accord d'Orton ou pas accord d'Orton, et ça me rassure même sur la mentalité des fans de catch et sur la qualité des échanges, en particulier sur le forum des CDC.
Quand on regarde du pro Wrestling à la WWE en 2016, ce n'est pas pour voir un main event d'un des shows du big four se finir en boucherie. :nonnon:
A fortiori, quand on a des enfants qui suivent également la WWE qui est déjà en soi un spectacle bien particulier, et qu'il faut bien expliquer à son gosse les tenants et les aboutissants d'un match de catch, pour qu'il comprenne bien le spectacle face à lui, alors se retrouver face à ce finish, c'était dérangeant, malsain, et pour tout dire qui m'a écoeuré définitivement de Lesnar, alors que je lui laissais passé bcp de choses ces dernières années, du fait de son aura de monster heel qui me plaisait, je le reconnais volontiers.
Mais il aurait très bien pu démolir Orton clean sans une goutte de sang, et il aurait gardé son aura de destructeur invincible.
Et je crois bien qu'un certain Jéricho n'a pas non plus apprécié le spectacle, et lui ce n'est pas un fan forumeur de catch, c'est un vrai wrestler qui connaît son taf sur le bout des doigts et qui sait reconnaître quand les choses dépassent les limites..
Autre chose, j'entends bien quand vous dites que après le saignement, Lesnar a tapé à coté d'Orton, que ses coups étaient fake etc etc, mais j'ai envie de dire, le mal était fait.
Revoyez les images, le mal à l'aise général, et Heyman, qui effectivement dans un 1er temps passe des "consignes" à l'oreille du monstre, mais qui après sort du kayfabe et a un visage que je ne lui avais jamais vu.
Je ne suis pas un bisounours ni un perdreau de l'année, mais ce qui s'est passé dimanche c'était trop.
Trop hardcore, trop extrème, trop gore. Comme dit plus haut par le vénérable et excellentissime Bourock, Lesnar a utilisé une prise interdite en MMA, et pour laquelle un combattant avait été disqualifié, et là on cause de la ligue de combat la plus violente au monde!
Pour finir, je dirais juste que VKM kiffe tellement sa brute que jamais il ne prendra la décision la plus raisonnable suite à ce main event inommable: Virer définitivement le monstre. Mais s'il continue son run à la WWE, je le boycotterais purement et simplement.
Deal with it.
:::::::
Ringseid a posé une question légitime par la suite à mon égard:
"Et si il revient, et qu'il est soft ça passera tu continueras à regarder jusqu'à ce qu'il pète un nouveau un cable ?"
je réponds donc:
Bon je crois que tu n'as pas bien lu :
Mais s'il continue son run à la WWE, je le boycotterais purement et simplement.
Donc qu'il revienne soft ou pas, Lesnar c'est fini pour moi.
J'espère que tu m'accordes le droit à l'oubli définitif d'un catcheur.
Et l'avantage du catch , c'est qu'on fast forward tout ce qu'on veut, et il sera donc très simple de zapper tous les passages le concernant.
Hors post forum maintenant: Enfin,sur le cas précis de la blessure d'Orton, oui je sais que le cuir chevelu ça pisse grave le sang, j'ai joué au rugby 21 ans, je fais de la boxe régulièrement, prendre des coups dans la gueule je sais ce que c'est, mais ce n'est pour moi aucunement une raison pour valider le comportement inadmissible de Lesnar dimanche, il m'a gâché le PPV, sans ça, j'aurai considéré ce show comme pas trop mal, là il a baissé d'un gros cran direct.
Enfin je termine par ceci, je regarde beaucoup (trop?) de catch et parfois, il y a du sang, parfois c'est même un peu hardcore comme à la LU et je n'en suis pas offusqué plus que ça, mais mon fils ne regarde pas cette fédé, uniquement la WWE qui a quitté l'attitude era et moi j'en suis satisfait car sinon, je n'aurais pas partagé cette passion avec lui .
De plus, malgré cette new era plus ou moins PG, je censure pas mal de choses pour lui sans qu'il ne le sache vraiment, puisque je vois systématiquement les shows avant lui, et dorénavant c'est un ado à qui je peux expliquer de manière plus concrète les événements se déroulant sous ses yeux ébahis et on kiffe tous les deux and you can't teach that ;)
......
Allez je vous laisse la place et je vous fais des bises à tous :kiss:

C'est intéressant tout ça

Merci pour le cc, Krix, déjà ça fait grimper le compteur de comms et puis ça pose la question de l'admissibilité du spectacle pour les enfants. Perso je pense que le comportement de Lesnar était scripté, c'est peut-être le saignement qui est plus abondant que prévu, parce que c'est pas non plus prévisible au millilitre ces choses-là. Mais je crois que les bookers voulaient que Randy saigne, et dès lors clairement y a un risque qu'il saigne plus que de raison, et y a un risque que des jeunes soient choqués. Après ça pose plein de questions sur le degré de violence scriptée ou réelle que chaque parent accepte de montrer à son enfant en fonction de l'âge de ce dernier. Chacun met le curseur où il l'entend entre les sports de combat où le but est quand même de vaincre physiquement l'adversaire, les films d'action où on se tire dessus et le sang gicle, les infos à la télé et leur cortège d'horreurs... le catch est quelque part là-dedans, avec son ultraviolence scénarisée mais parfois réelle, je comprends que ça puisse mettre mal à l'aise, mais sauf erreur Krix Jr regarde ça depuis quelques années, même en version expurgée par Papa censeur (;-)), t'a-t-il déjà fait part de son malaise devant certaines scènes? Je pense pas forcément à des saignements mais peut-être à des scènes où un mec est "torturé" genre des I Quit Match...

How you doin'?

Finally, Axl has come back hooooome!
Ta présence dans les coms me manquait Axl et comme d'habitude, tu es pertinent dans tes remarques et en comprenant mon sentiment en tant que père, ça c'est priceless.
.....
J'aurais aimé que + de fans de catch papa eux aussi réagissent et donnent leurs sentiments vis à vis de ce main event de merde.
Après, ces derniers mois, je parlais moins de ce qui passe avec le fiston et ne faisait plus d'articles avec lui car il y a eu plusieurs commentaires désobligeants sur le fait que j'en parlais trop et là clairement je cible la tribune qui malheureusement est en homepage et sur laquelle certains pensent qu'ils peuvent se lâcher en toute impunité alors que chaque inscrit peut la lire à tout moment. Cela m'avait totalement refroidi, et je me suis dit que finalement, parler du ressenti des gosses ou du sien n'était certainement pas une bonne idée et qu'il fallait que j'arrête.
Mais il y a deux problèmes à ça, le premier, c'est que les adultes le veulent ou non, énormément de kids suivent ou connaissent le catch et la WWE, il n'y a qu'à voir le nombre de gamins présents dans les deux derniers houseshows parisiens, le deuxième, c'est que cela plaise ou non, le catch est une passion que je partage avec Junior, et en tant que père, ça me plait de raconter mes aventures avec le fiston et j'essaye que le fan moyen moyen ou hardcore se dise, ah oui merde je suis pas tout seul à regarder du catch, il y a aussi un autre public et ce public est massivement représenté par les enfants, car c'est fini l'attitude era, on est en 2016 on est dans la new era PG, et je le répète, sans ça, peut-être que je ne regarderais pas le catch avec mon gosse. Et pour l'exemple anecdotique, pas plus tard qu'aujourd'hui, je suis tombé sur une bande de loulous de 8,9 ans chantant le theme song de...John Cena...Ilaginez ces mêmes gosse tombant sur la boucherie lesnarienne de dimanche. Et si c'était vos gosses à vous, vous diriez quoi? vous feriez quoi?
Pour reprendre tes questions et remarques à partir de : "chacun met le curseur où il l'entend etc etc..." je te répondrais ceci:
Comme je l'ai signalé clairement dans mon com, je ne suis pas un bisounours et oui je suis un papa censeur je le revendique d'ailleurs, après évidemment que mon fils (comme ma fille plus âgée) sont confrontés à tout ce bag of shit que sont les infos, la vie de ce monde complètement dingue, les films, la TV, la violence, bref tout ce qui accompagne notre vie au quotidien adultes comme enfants.
Junior suit la WWE depuis 3 ans maintenant, et comme tu l'as souligné, je lui propose des versions plus soft si le show présente des choses que je considère non adaptée à son jeune âge. C'est d'autant plus facile que les shows sont morcelés en plusieurs parties et que je peux donc couper ce que je pense comme inadapté tranquillou.
Et oui, Junior m'a parfois fait part de certains moments qu'il trouvait "trop dur" pour reprendre son expression. Et qui revient souvent (mais pas que) dans ces moment là? Lesnar.
Quand Lesnar tabasse le Big show, mon fils a PEUR pour le gros spectacle, quand Lesnar affronte Reigns à WM, mon fils trouve que Lesnar ne se bat pas comme un catcheur, il me dit "Papa, on dirait toi à la boxe"...hum...pas dans le sens que je démolis mes partners de boxe je vous rassure, mais dans le sens que l'on se met des vrais coups et il trouve que Brrock cogne. Vraiment. durement.
Et il s'en étonne car il connait le principe du script, de la victoire pré-déterminé, des coups pas vraiment donnés. Et pour préciser sur la fin de ton com je pense que Junior n'a quasi jamais vu un I quit match, mais les soumissions il trouve ça cool parce que ça permet aux catcheurs de se...reposer...
Je finis en disant juste qu'il n'y a pas que Lesnar, Junior a bcp de mal avec Triple H par exemple qu'il ne veut plus voir depuis WM30 ainsi que Kane et Ryback, il trouve que ces deux-là ne catchent pas, ils tapent.
....
Maintenant, le gamin grandit, il a 12 ans, il s'y connait de mieux en mieux, et il a accès à internet dans une certaine mesure, donc un jour, je ne pourrais plus jouer les censeurs, mais au moins, quand il tombera sur des trucs un peu extrême, il aura été "éduqué" à notre discipline favorite, et il comprendra (je l'espère) mieux que le kid lambda qui découvre le catch un peu par hasard ou qui n'a pas un adulte pour lui expliquer correctement, car malheureusement, il y a aussi des adultes complètement bourrins et débiles dans notre "milieu", il n'y a qu'à parcourir certains sites que je ne citerai où quand je lis les coms, je suis profondément affligé.
C'est pour cela aussi que je suis aux CDC et que j'aime votre site et que j'essaye d'y participer du mieux que je peux, car ici 90% des gens réfléchissent cet art qu'est la lutte pro alors qu'ailleurs on est plutôt sur des bases de disons 40% alors je te laisse imaginer le nombre de bouses qu'on se retrouve à lire dans ces cas là...
Voilà, enfin je dirais que Junior a une "culture" du catch, parce qu'il a un pater familias fan hardcore du pro wrestling et qui a décidé d'en parler avec lui et de lui faire découvrir ce "sport" avec toute la pédagogie possible que mon intelligence moyenne peut lui offrir, et tous les kids ne sont pas dans ce cas là, loin de là.

On devrait...

...décerner à Krix le titre de "Universal Dad Champion".

You're SAWFT!

Et c'est très bien comme ça, je pense que j'aurai la même approche si mes singes (qui pour l'heure sont encore en mode Aristochats / Peppa Pig) s'intéressent au catch. La violence excessive qui abonde parfois, c'est aussi une manifestation de toute la difficulté de l'organisation de combats à la WWE, qui vise à satisfaire à la fois à des enfants souvent jeunes, à des ados qui veulent de la transgression, à des adultes qui regardent depuis des lustres et possèdent donc plein de codes qu'ils veulent voir mis en lumière... C'est un peu la quadrature du cercle pour eux.
Enfin, ne prends pas garde à ce qui se dit sur la tribune, c'est comme au comptoir du café du coin, les habitués disent tout et n'importe quoi. Tes articles Krield ont de très bonnes stats de lecture et ont souvent généré de nombreux comms (celui-ci, qui s'achève par une image qui ma foi nous rappellera l'actu récente, est à plus de 1200 par exemple http://www.lescahiersducatch.com/site/node/2820; et celui-ci est à 1655 http://www.lescahiersducatch.com/site/node/2779). Bref, vive le Krield!

Nostalgie

Purée, j'avais oublié ces articles! Merci Axl, et quand je me relis, je vois comment les choses ont changé avec lui par rapport à notre approche dorénavant du catch.
Tiens pendant que j'y pense, j'aimerais bien un jour te rencontrer IRL autour d'un bon meursault et d'un peu de black widow hum...j'ai dit ça moi?

Avec joie!

You make me dream. On se fait ça devant un prochain ppv if you wish!

Ton fils a une certaine

Ton fils a une certaine intelligence du catch (j'interprete le "soumission pour se reposer"). Tu l'as presque bien éduqué, y'a un blondinet qu'il n'arrive pas à apprécié.
.
Sans être un kid, je regarde le catch mais je déteste le MMA: l'idée d'un vrai combat avec acharnement au sol, ca me met mal à l'aise, surtout que le public t'encourage à détruire ton adversaire.
Et voir Lesnar jouer ce registre me dérange: tu amènes ton gosse voir la fête estivale du catch, et tu finis ton show avec une brute épaisse (Reigns) qui détruit Rusev et y'a pas de match. Bon Ok, mais pour moi catch = match. Et derrière on a un TKO, terme venant de la MMA. Et ce qui me dérange le plus dans ces deux "matches", c'est l'intervention mollassone de la WWE.

Une dixaine d'arbitres disant juste "Brock/Reigns/Rusev ca suffit, mais écoutez euh" et dix minutes après Shane débarque. En gros on peut être un bully. Je ne pige pas que 10 arbitres ne s'interposent pas vraiment, quitte à valdinguer. Ou envoyez le roster, pour intensifier le coté dramatique et arrêtez de nous focaliser sur le sang...
.
Bref, j'aime les histoires racontées, et on n'a pas besoin de sang pour bien le faire (Owens sur Zayn pour sa prise de titre par exemple).
.
Sinon moi j'aimais bien les articles du Krield, on avait un aperçu d'un show via les yeux d'un kid, c'était intéressant.

Rien à ajouter

Du coup j'écris quand même : j'adhère au point de vue de Seifer comme à celui de Krix.
Même si, à froid, je pense que je me souviendrai de ce final comme d'un moment forcément marquant, c'est pas ça que je veux voir à la WWE.
De la brutalité, de la violence, du spectacle, mais tout ça scénarisé, codifié et relativement sécurisé.
Comme Seifer j'aime pas le MMA, j'aime pas la boxe non plus et je trouve ça tellement à mille lieux différents entre des disciplines de combat où on se fait mal, et notre noble art préféré où tout repose finalement sur l'entente et l'harmonie entre les deux participants.

J'y arriverais peut-être, mais j'en doute

Ah mon bon Seifer, j'essaye pourtant de lui faire intégrer la Ziggounation depuis son plus jeune âge, mais y a rien à faire, pour lui c'est Cenation for ever et le Shield qu'il rêve de voir se reformer.
Après, Non pas qu'il déteste Dolph, mais lui, il ne rêve qu'à une chose, c'est que Johnny boy devienne le recordman de titres de champion du monde ever.
Sinon j'aime bien ton point de vue sur MMA/WWE et ton ressenti sur les deux derniers matchs de SS. Il est vrai d'ailleurs que je ne me suis pas étendu sur le faux combat Rusev vs Reigns, mais j'avais déjà tellement collé un pavé que j'ai pensé que ce ne serait pas lu alors si je commencais à écrire sur chaque match comme ça, il me faudrait 3 vies pour y arriver.

Un très long show rempli de trucs

Merci pour cette nalyse rapide et efficace.
Ce Summerslam rentre un peu dans l'Histoire par sa durée : c'était un PPV marathon interminable. Je n'ai jamais eu le souvenir d'une telle longueur pour le show de la fin août.
Du coup c'était rempli d'événements à des niveaux divers.
*
Commençons par le négatif :
Le final sera longtemps polémique et fait clairement partie du côté légendaire de cette soirée, mais pour moi c'était hyper dérangeant. Tu écris que c'était le scenario, j'en doutais mais bon. Dans tous les cas ce saignement énorme, non maitrisé, le petit vent de panique qui a soufflé de tous côtés, était clairement génant. Je me répète, Lesnar est un monstre effroyable et tu as raison, mais on l'a déjà vu détruire des Cena, Undertaker ou Triple H de manière spectaculaire sans avoir besoin d'ouvrir un crâne. D'ailleurs comme toi je rêve que Brock reste la Bête effrayante qui viendrait tuer tout le monde, y compris les Owens, Rollins, Balor, Rusev etc. Mais est-on sûrs de le revoir avant le Rumble ? A ne montrer aucun intérêt pour la compétition et les ceintures mondiales, le Minotaure ne rend pas service au métier.
- Autre négatif et non des moindres : Summerslam est un PPV principal. Comme WrestleMania, ça devrait être un putain de climax. On ne PEUT PAS sacrifier DEUX matchs de championnat juste pour poursuivre une feud. Le retour de Big E aurait dû avoir lieu à Raw, Stewart n'a servi à rien, ce finish était pourri. Et pire sanction pour le titre US. Que Rusev veuille faire annuler le combat, vu qu'il a perdu lundi, est logique. Que Reigns n'ait à aucun moment la présence d'esprit de monter le Bulgare sur le ring pour lui piquer le titre est très con.
*
Enfin dans le positif en effet le Cena Styles était monstrueux. Le match féminin était superbe avec un résultat inattendu, c'est d'autant plus impressionnant d'apprendre que Sasha a fait une bonne partie du combat blessée. Rollins et Balor ont donné un beau spectacle mais la ceinture est dégueu et comme tu dis, putain pour une première, ça manquait de grandeur.
*
Le reste était moyen... Non vraiment on attendait un Ziggler au rendez vous de sa vie et il n'était pas au niveau. J'ai rien compris à la pub avec le Miz déguisé en poulet, ça a été tourné quand le passage in ring ?
JeriKO c'est de la bonne, Neville-Zayn aussi, deux mecs qui patientent avant les cruserweight ?

D'accord sur plusieurs trucs

Notamment sur l'absence d'intérêt de Reigns pour le titre US, et sur le passage de Stewart et tout ce qui entoure le titre tag team. J'imagine qu'ils gardent ça en réserve pour Night, pardon, Clash of Champions... Quant à Brock, il faudrait vraiment réfléchir à ce que serait son utilisation idéale, partant du fait qu'il a un agenda très réduit. Le récit que fait Ambrose (suivre le lien dans la nalyse) de la préparation de Mania montre qu'il veut désormais se contenter de distribuer des souplesses avant de finir par un F5 ou deux, c'est très frustrant quand on sait de quoi il est capable...

Lesnar ça rime avec connard ?

Lesnar semble ne plus vouloir.
Bizarre, on se souvient de sa vidéo quand il a resigné ya deux ans "at the end of the day, I'm happy when I'm in WWE".
La fédé lui a déroulé le tapis rouge, lui laissant ses trois quatre matchs dans l'année, lui donnant même le titre mondial et tout et Brock faisait le job.
Le Lesnar qui revient en 2012, perd contre Cena dans un hardcore match dantesque, puis se fade Triple H, éclate CM Punk dans un match génial puis l'Undertaker à WM et tape Cena à nouveau, devient champion du monde, affronte Rollins et Cena au Rumble puis encaisse le cash in du traitre avant de retaper le Taker jusqu'à Hell in a Cell...
Tout ça c'est du bon à excellent. Le vrai Lesnar.
En fait c'est en 2016 qu'il dérape. Au Rumble il est éliminé petitement, son triple threat à Fastlane est moyen, contre Ambrose c'est nul et là Orton on a un petit match presque "sauvé" par une fin qui le rendra historique.
*
Que faire de Lesnar avec ce créneau là ? Bah rien, il veut pas devenir champion du monde mais il veut continuer de tout gagner. Ou alors on s'en sert officiellement de punisseur : Cesaro ouvre trop sa gueule ? Hop, tapé par Lesnar. KO est frustré ? Allez, Lesnar lui apprend la vie. Sauf que ça aidera pas les lutteurs vaincus de figurer à son tableau de chasse...

Terminal Bestiality

J'ai jamais bien aimé Lesnar, avec ma forme de smarkerie, où je marche volontairement à fond pour les face qu'on veut bien me pusher correctement, et mon rejet "exprès" des heels qui trich-euh.
.
Mais Lesnar me braquait sans ça. Le dérapage gore est une des issues d'un problème qui était déjà là quand la participation de son personnage était encore un bon spectacle. Il est pas seulement scripté badass, il est scénarise comme "TOUJOURS plus badass que tout le monde parce que c'est un peu vrai", quelles que soient les circonstances, durant la quasi-totalité de la durée de ses combats et pour toutes ses rivalités.
.
Dès le moment où il mélange cette aura MMA de violence réelle, son statut d'invincibilité et son moveset "imparable" (avec la suplexcity comme seul horizon possible), et tant qu'on favorise un "ben oué, il est supertrofortkelkif, sans kayfabe il battrait vraiment les autres athlètes du roster" sur le "c'est un monsterheel kayfabe, dont le statut est dosé en fonction des feuds", on sort des tensions narratives pour tenter de faire pousser un arbre jusqu'au ciel. Si c'est écrit d'avance qu'il est invincible par sa force brute, pas seulement par lamagieducatch, l'impasse devient prévisible. Ca aurait pu avoir la forme du ridicule (il gagne contre un groupe d'upcards en leur jetant Paul Heyman dessus), d'une lassitude à très long terme (mais sans la noblesse kitsch du Taker...), du vrai accident dangereux ingérable après coup puisqu'il son ultraviolence est assumée, ou, donc, le faux mal géré, que la WWE tente de le faire digérer ou de le faire oublier.
.
Bref : avoir fait durer ce statut intouchable ET caractérisé par son fond de réalisme quand à la force violente, c'est déjà un problème, tel que je le ressens.

Malgré tout ça reste scripté

Finalement ils poussent à mort un monster heel, ça s'est déjà vu par le passé. Il finira forcément par être vaincu d'une façon ou d'une autre — et n'oublions pas qu'il l'a déjà été depuis son retour!

Punk est toujours là.. Quelque part...

Balor suit la trajectoire de Bryan comme l'avait fait Rollins aussi..
Moi je vous dit que punk a maudit les titres de champions du monde et de l'univers.

Beau résumé

Et surtout, belle introduction qui reprend l'ensemble des réflexions du forum.

Au delà du résultat Orton - Brock, c'est le niveau absolument wtf où trône actuellement The Beast. Si il pouvait y avoir un vainqueur contre ce monstre, il serait immédiatement craint par la terre entière.

Cena

Là où les scripteurs de la WWE (ou Cena lui-même) peuvent (peut) être très bons (sans S), c'est dans l'art laisser supputer dans tous les sens. Car le premier truc qui m'a frappé lors du Cena-Styles, c'est que le bandeau qu'il a laissé sur le ring, c'est un bandeau "never give up", qu'il a embrassé au préalable.
Sur le coup, je me suis dit que c'était pas anodin du tout. 48h après, avec un début de recul, je préfère attendre de voir ce qu'il en est, car sinon, ce serait fantasmer bêtement et inutilement (, mais...).

clapclap

Perspicace, intéressant, une bien belle analyse que voila !
De mon côté, je n'ai pas trouvé le show particulièrement long contrairement au dernier Mania que j'avais terminé de visionner sur les rotules.
_
Là, pas de temps mort vraiment (bon le 3 vs 3 des nanas et le tag team New Day-Club, j'ai pas regardé, j'en avais rien à foutre) et je m'étais préparé a un concert de Flo Rida que mon satané comparse Kovax m'avait teasé.

Par contre, ça manquait d'intensité pendant tout le show, pas vraiment eu l'impression de voir Summerslam mais un show whatever... Seul Brock Lesnar et Styles-Cena ont poussé le ppv dans une partie de ma mémoire sélective.

Connexion utilisateur

What's up?



21 février

Un nouveau Grognon s'interroge doctement sur la Road et ses à-coups. Les vignettes attendent vos légendes assassines ici. Ne les faites pas poireauter plus longtemps!

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin