Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

2016, une année WTF

2016 has been a big pile of shit.

Helen Mirren

 

Si vous connaissez bien les Cahiers du Catch, vous savez qu’ici on aime expliquer pourquoi on adore le catch en général et la WWE en particulier. Mais si vous connaissez très bien les Cahiers du Catch, alors vous savez qu’on aime encore plus relever toutes les inepties aperçues dans la fédération de Vince McMahon et critiquer les décisions hasardeuses des bookers de la WWE. Comme pour 2015, la rédac a donc décidé de récapituler l’ensemble des moments WTF de l’année 2016 à la WWE. L'occasion pour moi de vous présenter tous mes voeux!

 

 

Et surtout la santé mentale!

 

 

WTF Moments 2016

 

 

Tout d’abord, pour vous rappeler tout ce qui n’a pas tourné rond à la WWE en 2015, cliquez ici et vous aurez un résumé de tous les WTF Moments classés consciencieusement par catégories.

 

Petit changement pour l’année 2016, les WTF Moments ont été rangés par ordre chronologique. Histoire de vous rendre compte que chaque mois de l’année écoulée a charrié son lot de moments embarrassants.

 

Pour rappel, nous considérons comme WTF moment une séquence précise, identifiable dans le temps et youtubisable. Sont acceptés les moments qui ne font pas l’unanimité contre eux (nous y reviendrons le moment venu). Par contre, ne sont pas acceptés les ratages du type « la mauvaise gestion de la division cruiserweight », qui ne correspondent pas à un moment particulier et qui ne rentrent pas vraiment dans la catégorie WTF.

 

Maintenant sans plus attendre, démarrons le récapitulatif des WTF Moments de l’année 2016 à la WWE.

 

 

 

4 janvier, Raw

 

Paf ! Premier Raw de l’année et déjà un premier gros WTF moment lors du match entre Roman Reigns et Sheamus pour le titre suprême. Vince s’est auto-désigné arbitre du match et joue bien son rôle de heel, interrompant systématiquement le compte lorsque Reigns tente un tombé et tentant à l’inverse des comptes rapides pour Sheamus.

 

Arrive évidemment le moment attendu où Reigns colle un Superman Punch à Vince avant de tenter d’achever son patron avec un spear. Sauf que le spear est contré par un brogue kick de Sheamus qui tente alors le tombé victorieux. Vince s’étant relevé du Superman Punch de Reigns, tout le monde s’attend à le voir faire le compte de trois. Sauf que non ! Le patron de la WWE sort du ring et est remplacé par Scott Armstrong qui arrive un poil trop tard pour donner la victoire au Celtic Warrior.

 

Dans les secondes qui suivent, Reigns assomme Scott Armstrong et tente le tombé sur Sheamus. Un nouvel arbitre, qui visiblement ne tient pas beaucoup à son boulot, arrive à son tour et donne la victoire au cousin du Rock sous les yeux de Vince et Stéphanie McMahon.

 

 

Make Roman look strong, d'accord, mais Make Vince look stupid, surtout.

 

 

 

24 janvier, Royal Rumble

 

Ha, le Royal Rumble ! Trente catcheurs pour un seul match, avec pour enjeu cette année le titre suprême en plus de la possibilité de main-eventer Wrestlemania. Pas facile de booker correctement un tel match. Pas surprenant du coup d’y trouver deux WTF Moments.

 

Premier moment, Brock Lesnar élimine les trois quarts de la Wyatt Family avant de se faire sortir du Rumble match… par l’ensemble de la Wyatt Family. Certes, l’élimination en elle-même n’est pas ridicule. Le Royal Rumble est un match sans disqualification et ce n’est pas la première fois que des catcheurs retournent sur le ring après leur élimination. Ce qui laisse songeur, c’est que de son côté Brock, the conquerer, the beast incarnate, le boucher de Minneapolis, rentre tranquillement dans les vestiaires après son élimination, sans chercher à se venger du leader des fous du bayou.

 

 

- Si on te fout dehors, tu reviens pour te venger?

- Oh non, je me casse direct! Si je reviens, vous allez encore me puer dessus!

 

 

Mais évidemment, le Royal Rumble 2016 restera surtout dans les mémoires pour la gestion totalement whatthefuckesque de la feud entre Roman Reigns et l’Autorité. Cette dernière s’est alliée à la League of Nations pour vaincre l’ancien membre du Shield. Sheamus, Rusev, Alberto Del Rio et Wade Barrett vont très vite détruire Roman Reigns en prenant toutefois soin de NE PAS l’éliminer. Evidemment, trois quarts d’heure plus tard, Reigns revient sur le ring et élimine les membres encore en course de la League of Nations. Un retour pas gagnant pour autant puisque le Samoan se fait finalement sortir par Triple H. The Game, quarante-six ans, s’offre sa deuxième victoire dans un Royal Rumble match et son quatorzième titre mondial.

 

 

Make Roman look strong, d'accord, mais Make Vince look stupid, surtout, bis.

 

 

 

1er février, Raw

 

Goldust, perché sur un chiotte (!), pieds nus (!), attend l'arrivée de Truth et prend un bain de pied involontaire... au fond dudit chiotte !

 

 

C'est bon, j'ai pied.

 

 

 

8 février, Raw

 

Alors que le roster de la WWE rentre aux vestiaires à la fin du discours d’adieu de Daniel Bryan, Titus O’Neill retient Vince McMahon par le bras. Soixante jours de suspension.

 

 

Touche pas au grisbi, salope!

 

 

 

21 mars, Raw

 

Vince McMahon affirme que l’Undertaker est sa bitch. Bonne pâte, le Deadman se battra quand même pour son patron à Wrestlemania.

 

 

- T'as dit quoi? Que j'étais ta pute?

- Je te paie pour que tu te couches, t'appelles ça comment toi?

- Hmm, pas faux.

 

 

 

3 avril, Wrestlemania
 

Bien sûr, le plus important ppv de l’année regorge autant de WTF Moments que de matchs d’anthologie. Peut-être même plus ?

 

Premier moment, Steve Austin, Mick Foley et Shawn Michaels détruisent la League of Nations qui n’avait pas franchement besoin de ça après sa feud contre Roman Reigns et le New Day.

 

 

- Salut les jeunes! On vient vous mettre over!

- Sérieux?

- Hahahaha, vous êtes encore plus cons qu'on croyait!

 

 

Deuxième moment, toujours dans la catégorie « on enterre bien les jeunes », The Rock fait un retour surprise et bat Erick Rowan en six secondes.

 

 

- Dis donc Rock, t'as vu la séquence précédente, où des vieux retraités ont mis la misère à des jeunes dans la force de l'âge? C'est dingue quand même, je pensais que...

- It doesn't matter ce que tu pensais... GROS PATAPOUF!

 

 

 

Troisième moment, dans la catégorie « mais… on n’était pas censés assister à un pur match là ? », Dean Ambrose et Brock Lesnar nous offrent l’un des matchs les plus décevants de l’année. Un No Holds Barred Street Fight sans originalité et sans souffle épique. Une sorte de FC Barcelone vs Bayern Munich qui se terminerait sur un 0-0 sans tir cadré.

 

 

- Brock, il vient d'enchaîner vingt-huit tours à quatre pattes autour de toi, t'as pas envie de faire quelque chose?

- T'as raison, Paul! Je vais le regarder d'un air dédaigneux pendant les vingt-huit suivants!

 

 

 

4 avril, Raw

 

Vince McMahon laisse son fils Shane diriger Monday Night Raw, alors que ce dernier a perdu son match contre l’Undertaker et que l’enjeu de ce match était justement le contrôle de Raw.

 

 

A partir de là, je pense que au niveau taque-tique comme teque-nique cette stipulation n'a peut-être pas exactement été appliquée à la lettre, on peut dire ça, oui.

 

 

 

Zack Ryder perd le titre Intercontinental 24h après ce qu’on croyait être le début d'un push bien mérité.

 

 

- Mais qu'est-ce que tu fous avec une ceinture toi?

- J'en sais foutre rien, mec.

- Allez, vite, on va réparer ça avant que les boss s'en rendent compte.

- Merci, t'es trop un pote!

 

 

 

1er mai, Payback

 

Le match entre Natalya et Charlotte se termine sur un remake du Montreal Screwjob. Un moment pas vraiment nécessaire, surtout que Bret Hart, présent aux abords du ring, avait décidé ce jour-là d’emprunter son jeu d’acteur à Steven Seagal.

 

 

- A y est, on est entrées dans l'Histoire?

- Ouais ouais, on en parlera encore pendant au moins, allez, un jour.

 

 

 

16 mai, Raw

 

Primo et Epico font leur grand retour à Raw avec un gimmick d’arnaqueurs Portoricains qui essaient de vendre des montres de contrefaçon et des séjours dans des hôtels miteux. Catégorie gimmick foireux, ça se pose là.

 

 

- Et vous savez quoi? Puisque c'est vous, on vous offre les boissons à volonté!

- Eeeeh oui! Vous pourrez boire toute l'eau du robinet que vous voulez, c'est pas beau ça?

- Bon, y a des coupures d'eau 22 heures par jour, mais le reste du temps, glouglou!

- Et c'est pas tout! Figurez-vous que vous pourrez manger tous les cafards que tous trouverez dans votre lit!!!

 

 

 

22 mai, Extreme Rules

 

L’Asylum match entre Dean Ambrose et Chris Jericho. Une nouvelle stipulation que l’on a peu de chance de revoir à la WWE où dans n’importe quelle autre fédération de catch tant elle n’apporte rien de particulier. Qui a pensé qu’un steel cage match serait plus original sous prétexte qu’une camisole de force a été accrochée au grillage ?

 

 

- Alors, ça dit quoi?

- 100% polyester, made in China.

- Eh merde, encore une arnaque. Tu me diras, j'ai acheté ce truc en solde, donc bon.

 

 

 

19 juin, Money in the Bank

 

Money in the Bank, c’est généralement l'un des meilleurs ppv de l’année à la WWE. Outre le match éponyme, ce ppv offre souvent de belles confrontations comme le mythique CM Punk vs John Cena de 2011. En 2016, ce ppv nous aura aussi offert quelques WTF moments.

 

Dès le pré-show, Tyler Breeze et Fandango sont obligés d’affronter the Golden Truth avec des brûlures sur tout le corps car ils s’étaient fait enfermer pendant des heures dans une cabine à UV. Catégorie humour douteux.

 

 

- Bon, essayons de tirer parti de la situation. On va s'arracher notre peau pelée et la leur jeter à la gueule, OK?

- Toute façon ils pourront jamais nous attraper, on est trop glissants grâce à l'Eosine!

- On est vraiment des winners mon pote.

 

 

Un peu plus tard, le New Day, Enzo et Cass, les Vaudevillains et The Club s’affrontent dans un tag team fatal four way match. Le genre de stipulations qui rendent un match particulièrement difficile à suivre. A la fin du match, le New Day place son finish avec succès sur Anderson mais effectue le tombé sur... un des Vaudevillains. Pourquoi ce choix ? Difficile à dire et personne n’a cherché à comprendre.

 

 

- Pourquoi on est que tous les deux? Ils sont partis où les autres?

- Je crois qu'ils sont allés escalader les échelles qui sont sur la rampe. Personne n'a vraiment capté les règles, j'ai l'impression...

- Ah parce que y a des règles?

 

 

 

11 juillet, Raw

 

La tentative de copie du Final Deletion avec le New Day vs la Wyatt Family dans les bois. Broken Matt en rit encore.

 

 

- Pourquoi on fait ça déjà les gars?

- Laisse tomber, c'est complètement méta.

 

 

 

24 juillet, Battleground

 

Le match Miz vs Darren Young pour le titre intercontinental. Maryse gifle Bob Backlund, le Miz pousse Bob Backlund, Darren Young effectue une prise de soumission sur le Miz : double disqualification. Allez comprendre !

 

 

Because fuck you, that's why.

 

 

 

8 août, Raw

 

Roman Reigns interrompt sans raison Lana et Rusev qui sont en train de célébrer leur mariage. Lana se retrouve la tête dans le gâteau de mariage suite à une poussette involontaire de son mari.

 

 

OK, OK, make Roman look strong, on a compris. Mais fallait-il vraiment lui faire scalper Lana pour ça?

 

 

 

20 août, Summerslam

 

Le main-event Lesnar contre Orton se termine dans un bain de sang. Un WTF moment pas drôle du tout. A ranger plutôt dans la catégorie des moments gênants.

 

 

Bon, heu, c'est vrai, j'ai un peu donné de ma personne, mais c'est pas grave, je comprends, fallait make Brock look strong en vue de sa revanche historique contre Goldberg dans trois mois.

 

 

 

21 août, Raw

 

Stéphanie McMahon présente fièrement la nouvelle ceinture d’Universal Champion qui récolte les sifflets du public tant son design est raté.

 

 

- Ah, super, Stephanie, t'as récupéré des goodies de Wonder Woman?

- T'es viré connard.

 

 

 

5 septembre, Raw

 

Le Club se moque des New Day en présentant les Old Day. Le duo Anderson-Gallows commettra d’autres segments « humoristiques » du même genre les semaines suivantes. Mais on s’est dit que remémorer un seul segment était suffisant.

 

 

- Arrêtez tout!

- Qu'est-ce qu'il y a Luke?

- Je viens de me rendre compte qu'on avait appelé ça "Old Day", mais ç'aurait été encore plus drôle si on avait poussé l'inversion jusqu'au bout et choisi le nom... "Old Night"!

- Tain, t'es un vrai génie comique, mec.

- Et attends, je t'ai pas encore parlé de mon projet de mettre les couilles de Big E. dans un bocal!

 

 

 

9 octobre, No Mercy

 

AJ Styles contre John Cena et Dean Ambrose pour le titre de champion de la WWE en ouverture du ppv. Randy Orton contre Bray Wyatt en main-event. Bon ok, c’est vrai, la WWE avait simplement décidé de mettre le meilleur match avant que le deuxième débat entre Trump et Clinton ne commence.

 

 

- Et c'est sur ce moment historique que se clôt ce pp...

- Non attends Cole, ces deux-là ont juste chauffé la foule pour la suite! Maintenant que le public est bouillant, on lance... Natalya contre Carmella!!!

 

 

 

11 octobre, Smackdown

 

James Ellsworth bat le champion WWE AJ Styles.

 

 

Le moment où tous ceux qui avaient prévu que la WWE ferait tout pour ridiculiser Styles quand elle l'aurait fait sous la main ont enfin pu crier "Ah! On vous l'avait bien dit!"

 

 

 

18 octobre, Smackdown

 

Errare humanum est, perseverare diabolicum.

 

 

Le moment où ils se sont fait un high five à eux-mêmes.

 

 

 

15 novembre, Smackdown

 

L’Undertaker fait une apparition surprise et annonce qu’il est de retour à Smackdown. On ne l’a pas revu depuis dans le show bleu et il faudra attendre début 2017 pour le revoir… à Raw.

 

 

- Craignez ma fureur, pauvres mortels, car je suis de retour!!!

- OK, à dans un an ou deux, vieux!

 

 

 

20 novembre, Survivor Series

 

Ce ne fut pas considéré comme un WTF moment par tout le monde. Certains membres des CdC ont même donné des explications assez convaincantes pour justifier le choix de la creative team. Malgré tout, la victoire éclair de Goldberg contre Lesnar est considérée par d’autres comme l’un des WTF Moments de l’année 2016. Catégorie grosse arnaque.

 

 

Mais... mais... Tu m'as tapé?! Vince avait dit que personne me taperait ici! Ouiiiin!!!

 

 

 

21 novembre, Raw

 

La balade cul nu d'Enzo Amore.

 

 

T'as vu? Ma bite est en 64 bits! Hahahahahahaha!

 

 

 

4 décembre, TLC

 

James Ellsworth continue de jouer les premiers rôles dans la feud entre Dean Ambrose et AJ Styles pour le titre WWE. Il aide tout d’abord le Lunatic Fringe avant de décider finalement de le trahir et de donner la victoire au Phenomenal One.

 

 

Les lecteurs de Preacher le savent: Tête de Fion finit par avoir son moment de gloire!

 

 

 

19 décembre, Raw

 

La « R-Truth » de Mick Foley qui se trompe de ville.

 

 

- Salut Alep!

- Boooouuu connard, on est à Columbus!

- Ah pardon, j'ai confondu, faut dire que les centres villes se ressemblent pas mal aujourd'hui.

 

 

 

C'est tout ce qu'on a pour cette année, n'hésitez pas à nous rappeler vos pires souvenirs dans les comms!

 

 

 

En espérant que 2017 soit à la hauteur...

 

C'est hilarant de la baltique

Merci pour cet Award et tes vignettes excellentes ! Du génie !
*
Moi je retiens surtout tout ce qui me parait nul à chier et qui se veut drôle alors que c'est ringard et bas du front. C'est à dire tout Enzo et Lana, tout Reigns et Lana/Rusev, les blagues de Anderson et Gallows, les Breezango crâmés... Tout ça c'est nul et lamentable.
*
Les choix polémiques autour de Lesnar (Orton en sang, squash par Goldberg) me choquent moins, ce sont des choix assumés fait dès le départ pour faire parler. Et aux Series, j'ai bien aimé.*
Par contre, clairement, la Road fut pourrie par l'histoire Reigns vs Authority. Tout le monde est passé pour un con.
*
Je note quand même que les deux anciens Prime Time Players passent souvent pour des gros cons... Une sorte de malédiction.

WTF !

Génial, un de mes articles préféré à chaque fois, ca me fait la matinée à regarder tout ces beaux! segments.

Bon boulot et merci à toi

MER IL EST FOU

Donc tu es un maso qui se remate le pire to pire (Jean Bloguin HUMOURISTE!)?
J'ai un tres mauvais souvenir de la rivalité Golden Truth / Breezedango, c'était un grand moment de malaise...

Ouais j'avoue surtout que

Ouais j'avoue surtout que j'ai tendance à oublier immédiatement ce genre de segments, du coup faut que je les remate :)

Gros boulot Maniac, merci!

Ah ah, j'en avais raté pas mal, les liens sont magiques. Je ne sais même pas lequel je préfère, en fait. Je pense que plus encore que l'humour de merde, c'est l'incohérence scénaristique qui m'énerve, donc je filerais peut-être la palme à la séquence du Taker avec Vince, puis à celle du même à SD en fin d'année...

Rassuré

de voir qu'il y en a moins (ou que notre mémoire en a sélectionnée moins) que les années précédentes.
Belle récap.

What's up?




2009 - 2018
Relax Miz Girl, les CDC ne sont pas morts. Retrouvez-nous dans notre nouveau chez-nous.

Connexion utilisateur

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin